Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Idriss le Lun 3 Aoû - 20:22

Psaume 117

Rendez grâce au Seigneur: Il est bon !
Éternel est son amour !
Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur,
Éternel est son amour !

Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
Que de compter sur les hommes.
Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
Que de compter sur les puissants.

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle;
c'est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

Tu es mon Dieu, je te rends grâce,
Mon Dieu, je t'exalte
Rendez grâce au Seigneur: Il est bon !
Éternel est son amour !

Isaïe 28, 16-17a


Ainsi a parlé le Seigneur Dieu :
Moi, dans Sion, je pose une pierre,
une pierre à toute épreuve,
choisie pour être une pierre d'angle,
une véritable pierre de fondement.
Celui qui lui fait confiance ne sera pas impatient.
Je prendrai le droit comme instrument de mesure,
et la justice comme niveau.

Mathieu 21, 42-46

Jésus leur dit : "N'avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire.
C'est là l’œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux !
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit. Et tout homme qui tombera sur cette pierre sera brisé ; celui sur qui elle tombera, elle le pulvérisera !"

Actes des Apôtres 4, 8-12

Alors Pierre, rempli de l'Esprit Saint, leur déclara : "Chefs du peuple et anciens, nous sommes interrogés aujourd'hui pour avoir fait du bien à un infirme, et l'on nous demande comment cet homme a été sauvé. Sachez-le donc, vous tous, ainsi que tout le peuple d'lsraël : c'est grâce au nom de Jésus le Nazaréen, crucifié par vous, ressuscité par Dieu, c'est grâce à lui que cet homme se trouve là devant vous, guéri. Ce Jésus, il est la pierre que vous aviez rejetée, vous les bâtisseurs, et il est devenu la pierre d'angle. En dehors de lui, il n'y a pas de salut. Et son Nom, donné aux hommes, est le seul qui puisse nous sauver."

Première épitre de Pierre 2, 4-10

Approchez-vous de lui : il est la pierre vivante que les hommes ont éliminée, mais que Dieu a choisie parce qu'il en connaît la valeur. Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus. On lit en effet dans l'Écriture : Voici que je pose en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie et de grande valeur ; celui qui lui donne sa foi ne connaîtra pas la honte.
Ainsi donc, honneur à vous qui avez la foi, mais, pour ceux qui refusent de croire, l'Écriture dit : La pierre éliminée par les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle, une pierre sur laquelle on bute, un rocher qui fait tomber.
Ces gens-là butent en refusant d'obéir à la Parole, et c'est bien ce qui devait leur arriver.
Mais vous, vous êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d'annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Car autrefois vous n'étiez pas son peuple, mais aujourd'hui vous êtes le peuple de Dieu. Vous étiez privés d'amour, mais aujourd'hui Dieu vous a montré son amour.
avatar
Idriss

Messages : 3438
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Roque le Lun 3 Aoû - 20:57

Je n'ai compris le sens d'origine dans l'Ancien Testament de cette image - a priori assez bizarre - de la " pierre à bâtir qui fait trébucher " qu'il y a quelques semaines  :). Je ne me souviens plus bien comment cela s'est fait. Je crois que c'est la conjonction de deux textes qui a fait " tilt ".

L'idée est simple, les pierres qui ne sont pas utilisées pour être montées en mur restent au milieu du chantier inutilisées. Le parallèle symbolique est à faire avec, d'une part, les juifs pieux qui utilisent ces pierres pour construire leur maison ou leur tour (c'est l'étude de la Torah) ou le sanctuaire, d'autre part, les impies qui n'utilisent pas ces pierres et qui les retrouveront à un moment ou un autre sur leur chemin lors des allers et venues sur le chantier. L'idée est peut être - en plus - que ces impies seraient comme des oisifs ou des mauvais ouvriers qui ne font que regarder travailler les autres (ça ma fait penser à ces gamins assis sur la place et qui ne trouvent jamais rien à leur goût de Lc 7, 32). Au final la pierre qu'ils rejettent comme " inutile " les fera trébucher, c'est à dire - au minimum - leur posera des problèmes insolubles pour eux (" filet ", " piège ", " être capturé " ... images bibliques qui évoquent l'Adversaire, l'Oppresseur : Satan et très souvent associée à l'image la descente dans la " fosse " de la mort).

Cette pierre que l'homme retrouve toujours sur son chemin - même s'il n'en veut pas - c'est Dieu. Cette image est encore remarquablement valable aujourd'hui, je trouve !

" C'est le Seigneur, le tout-puissant, que vous tiendrez pour saint, c'est lui que vous craindrez, c'est lui que vous redouterez. Il sera un sanctuaire et une pierre que l'on heurte et un rocher où l'on trébuche pour les deux maisons d'Israël, un filet et un piège pour l'habitant de Jérusalem. Beaucoup y trébucheront, tomberont, se briseront, seront pris au piège et capturés. " (Isaïe 8, 13-15).


Dernière édition par Roque le Mar 4 Aoû - 8:05, édité 2 fois

Roque

Messages : 4211
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Idriss le Mar 4 Aoû - 7:55

Roque a écrit:Je n'ai compris le sens d'origine dans l'Ancien Testament de cette image - a priori assez bizarre - de la " pierre à bâtir qui fait trébucher " qu'il y a quelques semaines
En effet c'était une de mes intérogations:
Comment est interprétée cette "pierre d'angle" dans le judaïsme ancien et aujourd'hui ...
avatar
Idriss

Messages : 3438
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Roque le Mar 4 Aoû - 9:05

Je vois les choses comme ça. L'image symbolique est ancrée dans une réalité triviale totalement concrète (la construction, le chantier, les ouvriers, etc ...), mais ensuite tous les aspects particuliers de cette réalité triviale sont médités, manipulés pour créer des sens avoisinants, plus ou moins associés à cette réalité. Les " mots clefs " peuvent aussi être exploités pour mettre cette image de base en rapport de sens avec d'autres textes. C'est tout le travail de la rumination et de composition de l'oralité - qui se pratique essentiellement en groupe. N'apparaissent dans la Bible que les variations et enrichissements jugés réussis par la pratique du commentaire juif : le midrash - sans éliminer pour autant l'inspiration d'interprètes individuels particulièrement " experts " en oralité que sont les prophètes, les sages, les prêtres ...

Ici l'idée est que Dieu est un roc, un appui sûr qui permet d'émerger des flots (symboliques de la mort et du péché) ou d'échapper au piège de la fosse (thème récurrent quand il est question de " filet " et " d'être capturé ", la " fosse " c'est le schéol : le séjour des morts)
Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
Que de compter sur les hommes.
Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
Que de compter sur les puissants.
Ici l'idée est celle d'une substitution : ce qui est mis au rebut, jugé inutile devient l'élément principal de la construction. L'inversion des valeurs, ce qui est " en bas " vient " en haut " au dessus de tout est une des composantes de l'imaginaire sur le Jugement Dernier, le Jugement de Dieu. La pierre angulaire n'est pas la pierre de faîte. Ce n'est pas celle qui couronne la construction ou qui assure la solidité de l'ogive - comme je le croyais avant -, mais plutôt la pierre qui sert de base à l'angle d'un mur, c'est à dire qu'elle sert d'appui à deux murs à angle droit. De fait, si les bâtisseurs ont rejeté cette pierre de qualité excellente et apte à soutenir tout l'édifice, ils sont coupables au minimum de négligence, voire d'aveuglement, de mauvaise foi : ils sont coupables. Si la pierre d'angle doit être remise à se place : c'est tout l'édifice qu'il faut reconstruire ... Jésus utilise cette image pour dire que tout est à refaire : " Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit " (Mt 21, 45)
La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle;
c'est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.
Au thème du rocher s'accroche le thème de la fondation de Sion (une des collines de Jérusalem), du sanctuaire. En plus l'oracle de Dieu donne une portée eschatologique qui dépasse la niveau de le prophétie " terrestre ", de réalisation historique : en effet Jérusalem - dans une autre partie d'Isaïe - c'est la figure du Règne de Dieu réalisé par Dieu lui-même (c'est pas politique) au Dernier Jour où toutes les nations viendront se rassembler. L'utilisation de l'image n'est plus une question !) de morale ou de jugement individuel entre les juifs pieux et les impies, mais une image du destin collectif de " Sion " et des nations,  c'est à dire du monde entier. C'est donc une fondation historique, mais également eschatologique : un point d'appui pour le Jugement Dernier, lui-même. Je dérive un peu sur le sujet que je traite par ailleurs sur le nominalisme : la Bible voit l'œuvre de Dieu comme quelque chose qui commence réellement en ce monde et qui s'achève en apothéose par l'intervention de Dieu, Lui-même. La Raison est bien simple : toute vie vient de Lui. La Bible ne connaît absolument pas cette dichotomie que le nominalisme médiéval fait entre Dieu et sa Création : Dieu est souverain, Il est partout chez Lui, pas de limite à Sa Puissance et à Son Amour !
Ainsi a parlé le Seigneur Dieu :
Moi, dans Sion, je pose une pierre,
une pierre à toute épreuve,
choisie pour être une pierre d'angle,
une véritable pierre de fondement.
Ici l'accroche est le thème du rejet qui renvoie au Fils jeté en dehors de la vigne avant d'être tué par les vignerons homicides et le thème de Jésus conduit en dehors de la ville pour être exécuté sur la croix (je crois qu'il y avait une obligation légale (question de " pureté " légale ?) à ce que les exécution soient en dehors de Jérusalem, c'est la stricte application de la Loi). Cette accrochage de la parabole des vignerons homicides accrochée au thème de la pierre rejetée des bâtisseurs n'a pas d'autre logique que ce mot ou thème crochet de " rejet hors de " la vigne (image du Peuple de Dieu) ou la Ville.
Jésus leur dit: " N'avez-vous jamais lu dans les Écritures: La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs, c'est elle qui est devenue la pierre angulaire; c'est là œuvre du Seigneur: Quelle merveille à nos yeux. Aussi je vous le déclare: le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et il sera donné à un peuple qui en produira les fruits. Celui qui tombera sur cette pierre sera brisé, et celui sur qui elle tombera, elle l'écrasera.  (Mt 21, 43-44)
Enfin, l'image de la " pierre " est réutilisée pour désigner - sans doute après la destruction du Temple matériel - la construction du Temple spirituel sur la pierre angulaire rejetée, puis remise à la place de fondation : Jésus, image de l'Eglise terrestre, mais aussi image eschatologique se référant à ce qui ne sera vraiment réalisé qu'à la Fin des Temps
" Ce Jésus, il est la pierre que vous aviez rejetée, vous les bâtisseurs, et il est devenu la pierre d'angle. En dehors de lui, il n'y a pas de salut. Et son Nom, donné aux hommes, est le seul qui puisse nous sauver."
[...]
Approchez-vous de lui : il est la pierre vivante que les hommes ont éliminée, mais que Dieu a choisie parce qu'il en connaît la valeur. Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel,
Et j'en ai probablement oublié ... :)

Roque

Messages : 4211
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  -Ren- le Mar 4 Aoû - 11:11

Roque a écrit: d'une part, les juifs pieux qui utilisent ces pierres pour construire leur maison ou leur tour (c'est l'étude de la Torah) ou le sanctuaire
...Impossible de ne pas évoquer le Pasteur d'Hermas :
Spoiler:
- Tiens, dit-elle, tu ne vois pas en face de toi une grande tour bâtie sut les eaux avec de brillantes pierres carrées ?
Elle était bâtie en carré par les six jeunes gens venus avec elle. Des myriades d'autres hommes apportaient des pierres, les uns, du fond (de l'eau), les autres, de la terre, et ils les passaient aux six jeunes gens. Eux, les recevaient et bâtissaient. Ils plaçaient telles quelles dans la construction toutes les pierres retirées du fond de l'eau, car d'avance, elles s'agençaient et s'emboîtaient parfaitement aux jointures avec les autres pierres; elles se soudaient si bien entre elles qu'on ne voyait pas les joints. La construction paraissait bâtie d'un seul bloc. Parmi les pierres qu'on amenait de la terre ferme, on rejetait les unes, on utilisait les autres; on en brisait d'autres encore et on les jetait loin de la tour. Beaucoup d'autres pierres gisaient autour de l'édifice; on ne les utilisait pas à la construction: les unes étaient effritées, d'autres, fêlées, d'autres, mutilées; d'autres encore, blanches et rondes, ne pouvaient s'emboîter dans la construction. Je voyais d'autres pierres jetées loin de la tour, tombant sur la route et sans s'y arrêter, roulant dans des endroits impraticables; d'autres tombaient dans le feu et brûlaient, d'autres tombaient près de l'eau et ne parvenaient pas à y rouler, malgré leur désir (...)

Je lui dis en réponse :
- Madame, la chose est grande et admirable. Et les jeunes gens qui travaillent, qui sont-ils, Madame ?
- Ce sont les saints anges de Dieu, les premiers créés à qui le Seigneur a confié toute la création à développer, à bâtir, à gouverner. C'est par eux donc que sera achevée la construction de la tour.
- Et les autres qui amènent les pierres, qui sont-ils ?
- Ce sont aussi des saints anges de Dieu. Mais les six premiers leur sont supérieurs. Quand donc la construction de la tour sera achevée, tous ensemble, ils se réjouiront autour d'elle et glorifieront le Seigneur de ce qu'elle sera achevée.
Je lui demandai :
- Madame, je voudrais connaître la destination et la signification des pierres (...)

- Ecoute maintenant ce qui concerne les pierres qui entrent dans la construction. Les pierres carrées blanches, s'agençant bien entre elles, ce sont les Apôtres, les évêques, les docteurs, les diacres qui ont marché selon la sainteté de Dieu et qui ont exercé leur ministère d'évêque, de docteur, de diacre avec pureté et sainteté, pour les élus de Dieu ; les uns sont morts, les autres vivent encore. Et toujours ils se sont accordés entre eux, ont maintenu la paix entre eux et se sont écoutés mutuellement : c'est pour cela que dans la construction de la tour leurs joints sont bien agencés.
- Les pierres qu'on tire du fond de l'eau, qu'on pose sur la construction et qui s'agencent bien par leurs joints aux autres déjà utilisées, qui sont-elles ?
- Ce sont ceux qui ont souffert pour le nom de Dieu.
- Et les autres, celles qu'on apporte de la terre ferme, je voudrais savoir qui elles sont, Madame
Elle dit :
- Celles qui entrent dans la construction sont équarries, ce sont ceux que le Seigneur a approuvés, parce qu'ils ont marché dans la voie droite du Seigneur et qu'ils ont respectés parfaitement ses commandements.
- Et celles qu'on amène et qu'on place dans la construction, qui sont-elles ?
- Des nouveaux venus à la foi, et fidèles ; les anges leur rappellent de faire le bien et on n'a trouvé en eux aucun mal.
- Et celles qu'on repoussait et qu'on rejetait, qui sont-elles ?
- Ce sont ceux qui ont péché et qui veulent faire pénitence; c'est pourquoi on ne les a pas rejetés très loin de la tour: ils seront utiles à la construction s'ils se repentent. Ceux donc qui sont enclins au repentir, s'ils font pénitence, seront fermes dans la foi, à la condition qu'ils se repentent maintenant, pendant que la tour est encore en construction. Quand elle sera achevée, il n'y aura plus de place pour eux: ils seront rejetés; il ne leur restera qu'une faveur: celle de rester près de la tour (...)
http://catho.org/9.php?d=cpi#d

Roque a écrit:Ici l'idée est que Dieu est un roc, un appui sûr
Après, nous avions déjà évoqué sur une autre discussion l'usage de deux termes différents : λίθος et πέτρος (cf http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2538p15-jesus-a-t-il-bati-son-eglise-sur-la-parole-de-foi-ou-sur-la-personne-de-pierre#53215 )

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14882
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Idriss le Sam 8 Aoû - 13:58

-Ren- le Mar 4 Aoû - 11:11 a écrit:
...Impossible de ne pas évoquer le Pasteur d'Hermas :

Je ne connaissait pas et n'avais pas trouvé le temps de revenir au sujet pour lire. ( Mais comme cela avait été publié à 11:11, je me devais de me devais d'y porter attention :mm: )
avatar
Idriss

Messages : 3438
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Roque le Sam 8 Aoû - 14:03

Idriss a écrit: ( Mais comme cela avait été publié à 11:11, je me devais de me devais d'y porter attention :mm: )
Toujours aussi perspicace !

Roque

Messages : 4211
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Idriss le Sam 8 Aoû - 14:40

Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit. Et tout homme qui tombera sur cette pierre sera brisé ; celui sur qui elle tombera, elle le pulvérisera !"

Au cour d'une lecture ( j'y reviendrais) je suis tombé sur cette histoire de pierre d'angle aussi je me suis intéressé au sujet .

Remarque préliminaire:  
Amis chrétiens ,  le prenez pas mal ce n'est pas une agression gratuite , mais j'éprouve le besoin de partager les choses comme je le ressent.
A force de fréquenter des forums de discussions inter-religieux, j'ai tendance, il me semble, à avoir intégré , à force de me l'entendre rabâcher ,  une vision agressive, voir violente du Coran ...Le Coran menacerait les mécréants, promettrait milles tourments, alors que le nouveau testament serait le message d'un Jésus baba cool non violent disant à tous ceux qui voudrait bien l'entendre: " Il faut s'aimer , s'aimer".
C'est donc toujours un peu la surprise quand je tombe sur ce genre de passage du nouveau testament qui n'est pas vraiment cool pour vos cousins juifs...le divorce c'est fait dans la douleur visiblement  et il reste beaucoup de haine.. ( le contraire de l'amour c'est pas la haine, c'est l'indifférence...)
Bref l'anti-judaisme chrétien si il est minimisé aujourd'hui à cause de ce que vous savez, dans la forme, comme dans le fond n' a pas grand chose à envier a celui de l'islam...

Autre remarque:
je ne sais pas qu'elle est l'interprétation de la pierre d'angle pour le judaïsme. Le christianisme qui en est issue annexe habilement ce symbole, ce l'approprie pour faire de la pierre rejetée Jésus... Là encore on peut se demander si c'est authentique, ou un après coup...un peu comme pour cette histoire de paraclet que les musulmans ont essayé de recyclé à leur profit...Ce qui énerve beaucoup des chrétiens .
J'imagine que les juifs doivent être passablement énervés  de leur coté de ce voir dépossédé de ce symbole.



Donc au cour d'une de mes lectures sur la franc maçonnerie catholique  gnostique , la pierre d'angle ...non je plaisante ...


Un auteur donc évoquait la figure d’Ismaël comme pierre  qui a été rejeté et qui est devenu pierre d'angle , sur laquelle c'est  battit l'islam ( l'auteur ne réfutant pas par ailleurs que Jésus puisse être une autre pierre d'angle) .
Cela m' a semblé une idée assez pertinente, qui a son intérêt dans le cadre des symétries à trois ( judaisme christianisme islam) évoqué précédemment. D'autant plus qu'Abraham n'est pas loin ...
Pourquoi les musulmans n'ont-il pas développé cette idée ? ( plutôt que de s'acharner sur cette histoire de paraclet par exemple...bon aussi si les chrétiens n'avaient pas falcifié leurs écritures pour que Mohammed n'y figure pas ...)


Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit. Et tout homme qui tombera sur cette pierre sera brisé ; celui sur qui elle tombera, elle le pulvérisera !"
avatar
Idriss

Messages : 3438
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Roque le Sam 8 Aoû - 18:49

-Ren- a écrit:
Roque a écrit:Ici l'idée est que Dieu est un roc, un appui sûr
Après, nous avions déjà évoqué sur une autre discussion l'usage de deux termes différents :  λίθος et πέτρος (cf http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2538p15-jesus-a-t-il-bati-son-eglise-sur-la-parole-de-foi-ou-sur-la-personne-de-pierre#53215 )

Dans ce fil, ma thèse est que l'appel de Pierre repose - non sur sa personne en tant que telle - mais plutôt sur cette révélation intérieure reçue par Cephas : " Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. " (Mt 16, 16) que Jésus révèle et confirme : " Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. " (Mt 16, 17)

Bien que Jésus ait surnommé Cephas : " Pierre " (Jn 1, 42) et qu'il ai dit : " Et moi je te le déclare : " Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la Puissance de la mort n'aura pas de force contre elle. "  (Mt 16, 18), c'est en fait le Père des cieux - avec Jésus et l'Esprit - qui est la vraie fondation du ministère d'autorité de l'Eglise.

Roque

Messages : 4211
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pierre rejetée devenue la pierre d'angle..

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum