Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi faut-t-il tuer les apostats de l'islam ?

Message  Thomas2 le Mar 7 Fév - 12:09

Question
As-Salam alaikoum, Pourquoi l'Islam demande de tuer celui qui change de religion ? Y a-t-il unanimité des savants sur ce sujet ?
Answered by
cheikh "Dr" Dr `Abdu-l-`Azîz bnu Muhammad al-Humaydî (membre du personnel enseignant à l'Université Ummu-l-Qurâ)
Ibn Quoudaamah a dit dans le "Moughni" : "Les savants sont unanimes sur le fait qu'il est obligatoire de tuer l'apostat (celui qui abandonne l'Islam). Et ceci a été rapporté d'Abou Bakr, Omar, Othmaane, Ali, Mou'âadh, Abou Moussa, Ibn 'Abbaass, Khalid et d'autres ; et personne n'a nié cela, c'est alors une unanimité".
Et la preuve qu'il faut tuer l'apostat est la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) : (Quiconque change sa religion, tuez-le) rapporté par Al-Boukhari et d'autres ; et le hadith : (Il n'est pas permis de tuer un musulman qui témoigne qu'il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah et que je suis le messager d'Allah, sauf pour trois raisons : la vie pour la vie [celui qui tue une personne], la personne mariée qui commet l'adultère, et celui qui abandonne sa religion et se sépare du groupe des musulmans) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim. Donc, si un musulman abandonne sa religion, et qu'il remplit les conditions de l'apostasie, il est alors tué, et c'est l'imam [le dirigeant] ou son représentant qui le tue [ou qui donne l'ordre de le tuer] ; et il ne faut le tuer selon l'opinion la plus juste qu'après lui avoir demandé de se repentir, et s'il est tué avant de lui demander de se repentir, celui qui le tue, commet alors un péché. Et pourquoi faut-il tuer l'apostat ? C'est parce que même si c'est un préjudice envers lui, mais c'est un intérêt pour l'Islam [c'est un bien pour l'Islam], parce que cela repousse le préjudice qui correspond à l'apostasie ; et voilà une belle parole du cheikh Mohammed At-Thaahir ibn 'Aachour (qu'Allah lui fasse miséricorde), il a dit : "Et la sagesse qui réside dans le fait de tuer l'apostat - bien que l'on ne tue pas le mécréant - est que l'apostasie correspond à la sortie d'un individu ou d'un groupe du groupe de l'Islam, et en sortant de l'Islam après qu'il y soit entré, il appelle au fait que lorsqu'il est entré dans cette religion, il a trouvé qu'elle n'est pas bonne, et il a trouvé que ce sur quoi il était auparavant, est meilleur ; et cela correspond à des insinuations contre la religion et à un mépris de la religion, et il y a aussi en cela le fait d'ouvrir le chemin pour ceux qui veulent abandonner cette religion, et cela amène à la dissolution du groupe ; et si ceci n'avait pas été mis comme moyen de dissuasion, les gens n'auraient été dissuadés ; et nous ne trouvons rien qui soit un moyen de dissuasion comme le fait de s'attendre à la mort ; c'est la raison pour laquelle la mort est le châtiment de l'apostat afin que personne n'entre dans la religion qu'avec conviction, et afin que personne ne sorte de la religion après qu'elle y soit entrée ; et ceci ne fait pas partie de la contrainte en religion qui est niée [rejetée] par Sa parole (qu'Il soit exalté) : {Nulle contrainte en religion !}, parce que la contrainte en religion correspond à contraindre les gens à sortir de leurs religions et d'entrer dans l'Islam, tandis que cela correspond à contraindre à rester dans l'Islam".
Nous apprenons donc le vrai sens de "nulle contrainte en religion" ... sacrément tordu n'est-ce pas? dire que j'étais ignorant jusque là ...

Ce n'est pas tiré d'un site "islamophobe" mais d'un site musulman http://fr.islamtoday.net/node/2666
C'est monstrueux. Pas d'autre sentiment sur le sujet n'est possible venant d'une âme touchée par l'Amour.
Il y a une moment où il faut savoir reconnaitre le mal , l'identifier , le montrer du doigt et dire : "c'est le mal"
Les paroles de mahomet sont le mal


Dernière édition par Thomas2 le Mar 7 Fév - 14:22, édité 1 fois

Thomas2
Membre banni
Membre banni

Messages : 168
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mar 7 Fév - 12:39

Thomas2 a écrit:Ce n'est pas tiré d'un site "islamophobe" mais d'un site musulman http://fr.islamtoday.net/node/2666
Vous n'êtes pas assez précis. C'est tiré d'un site visiblement wahhabite. Votre cheikh est membre de l'Université Ummu-l-Qurâ : http://uqu.edu.sa/page/en/203

Thomas2 a écrit:C'est monstrueux
Oui. D'où le danger que représente la propagande wahhabite soutenue par leur puissance financière et le soutien des USA.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  piwi le Mar 7 Fév - 21:28

Bonsoir,

"nulle contrainte en religion" est abrogé selon certains savants. ceci est expliqué dans le tafsir de ibn kathir par exemple.

et "nulle contrainte en religion" n'est pas un verset qui concerne le cas de l'apostat mais celui qui n'est pas encore entré dans l'Islam.

Une fois entré dans l'Islam, impossible d'en sortir sans craindre d'être tué. Les musulmans qui disent "nulle contrainte en religion" ou des choses similaires pour argumenter comme quoi "un musulman est libre de quitter l'Islam" vous mènent en bateau. Les textes sur le sujet de l'apostat sont nombreux et extra clairs. Une recherche google vous le confirmera.

La bible parle aussi des israelites qui s'en vont adorer d'autres dieux que Dieu. Je me demande si c'est pas la peine de mort également ? (dans le judaïsme) ?

Bonne soirée
avatar
piwi

Messages : 429
Réputation : 0
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Isabelle le Mer 8 Fév - 6:49

Si on lit la Bible à la lettre, il est dit que c'est la peine de mort pour l'apostat, voire même bruler une ville entière devenue païenne.
Cependant, les rabbins vous diront que la peine de mort (pour le vol, ...) était rarement appliquée par le Sanhédrin qui est régi par des règles précises.
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 8 Fév - 7:00

piwi a écrit:Les musulmans qui disent "nulle contrainte en religion" ou des choses similaires pour argumenter comme quoi "un musulman est libre de quitter l'Islam" vous mènent en bateau
...Ou adhèrent à un autre courant de l'Islam (ou apparenté, cf la référence de Cebrâîl : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t962-pourquoi-dieu-a-beni-l-islam-reponse-en-1300-pages ).
Mais nous avons eu sur ce fil un remarquable exemple de musulman voulant mener tout le monde en bâteau (y compris lui-même) avec Si Mansour.

piwi a écrit:Les textes sur le sujet de l'apostat sont nombreux et extra clairs
Les hadiths, oui. Du coup, l'Islam orthodoxe est unanime à ce sujet : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t232p90-avoir-ou-non-la-liberte-de-quitter-sa-religion#6473
Mais pour ce qui est du Coran, c'est une autre histoire, d'où les divergences qui se font jour pour les musulmans qui ont recommencé à réfléchir.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  piwi le Mer 8 Fév - 18:46

Dans l'Islam, un hadith dont la chaine de transmission est authentique a la même valeur qu'un verset du Coran. "Obeissez à Allah et à Son Messager" Et on obeit au messager entre autre à travers les hadiths ! Donc, vraiment, ce sujet est on ne peut plus clair !
avatar
piwi

Messages : 429
Réputation : 0
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 8 Fév - 18:50

piwi a écrit:Dans l'Islam, un hadith dont la chaine de transmission est authentique a la même valeur qu'un verset du Coran
Dans l'Islam orthodoxe, oui. Mais les courants minoritaires qui remettent en question la "science" du hadith sont sur un forum comme celui-ci tout aussi valable que les autres.
D'ailleurs, il me faudra prendre le temps de poster ici ce qu'on lit sur http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t962-pourquoi-dieu-a-beni-l-islam-reponse-en-1300-pages :refl:

...Et une chose est certaine : la liberté de conscience est pour moi un principe non négociable.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  piwi le Mer 8 Fév - 19:31

je parlais juste du point de vu de l'Islam bien sur !
avatar
piwi

Messages : 429
Réputation : 0
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 8 Fév - 19:34

piwi a écrit:je parlais juste du point de vu de l'Islam bien sur !
"LE" point de vue de l'Islam, moi, je n'ai jamais vu. Je rencontre autant "d'islam" que de musulmans (presque tous étant cependant convaincu de vivre l'Islam authentique et unique)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

je ne demande à personne de me CROIRE mais de chercher à SAVOIR

Message  piwi le Mer 8 Fév - 19:55

selon l'Islam, pour la question de tuer l'apostat je pense que tous les musulmans sont d'accord.

Si vous ne savez pas la réponse c'est simple car voila ce que disent les textes :

« Demandez donc aux savants, si vous ne savez pas. »
(Sourate 21 : Les prophètes (Al-Anbiya), verset 7).

Voici une liste de tel des savants pour vérifiez-vous même (afin que vous sachiez la réponse, pour ne pas croire untel ou untel)
http://www.fatwas.online.fr/nosavants.htm
demandez à un arabophone de se faire votre interprète.

Bonnes recherches
avatar
piwi

Messages : 429
Réputation : 0
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 8 Fév - 20:29

piwi a écrit:selon l'Islam, pour la question de tuer l'apostat je pense que tous les musulmans sont d'accord
"Selon l'Islam" ? ça dépend du musulman qui parle. Mais selon des hadiths, incontestablement, oui. Il y a ensuite divergence, même si une majorité est d'accord pour tuer l'apostat.

piwi a écrit:Voici une liste de tel des savants pour vérifiez-vous même (afin que vous sachiez la réponse, pour ne pas croire untel ou untel)
Sauf que vous nous demandez de croire ces "savants" plutôt que d'autres. Donc où est la différence ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  piwi le Mer 8 Fév - 20:52

Sauf que vous nous demandez de croire ces "savants" plutôt que d'autres. Donc où est la différence ?
C'est une remarque juste. Ce sont cependant des savants que les musulmans "sunnites" écouteront pour ce sujet, toute tendance confondu, enfin je pense.

Bonne soirée
avatar
piwi

Messages : 429
Réputation : 0
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 8 Fév - 21:01

piwi a écrit:toute tendance confondue
...Sauf que vos "savants" ne sont pas de "toutes tendances confondues"...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Dim 11 Mar - 9:05

Dans mon article sur ce thème ( http://blogren.over-blog.com/article-20244149.html ), je citais M. Talbi :
Mohamed Talbi a écrit:Au temps du Prophète, on changeait de religion plusieurs fois par jour, des versets nous le disent : des gens étaient musulmans le matin lorsqu’ils étaient avec des musulmans et polythéistes le soir avec des polythéistes (...) Alors ce hadith qui coupe les têtes est en contradiction totale avec le Coran. Je n’entends pas le réformer, je le rejette
...L'une de mes lectures du moment ( http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t43p105-que-lisez-vous-en-ce-moment#24400 ) me donne en outre à lire ce hadith : Un homme chrétien s'était fait musulman. Il récitait les sourates de la Vache et de la Famille de 'Imran et servait de secrétaire au Prophète. Il redevint ensuite chrétien et disait : "Muhammad ne sait rien, sauf ce que je lui écrivais". Dieu ayant fait mourir cet homme, on l'enterra ; mais le lendemain, la terre rejeta son corps (référence donnée : Bukhari, 1977/2, 572)
...Certes, notre apostat meurt. Mais ce que je constate, c'est que Dieu seul est dit responsable de cette mort, personne n'est accusé de l'avoir tué.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Idriss le Jeu 5 Juil - 21:19

-Ren- a écrit:
Si Mansour a écrit:Effectivement il faut plus ou moins rester sérieux dans une discussion pour qu'elle puisse arriver a terme
Je constate qu'encore une fois vous évitez de regarder en face le fait que vous contredisez plusieurs siècles de "consensus des savants".


Tiré du célèbre Mantiq at-Tayr (Le Langage des Oiseaux), de farid din ’Attâr , poète mystique des XIIe et XIIIe siècles.


L’histoire du Sheikh San’ân et de la jeune fille tarsâ


Grand maître et mystique vénéré de son temps, le Sheikh San’ân était connu pour sa grande piété et son ascèse légendaire. Il avait atteint de hauts degrés dans la voie spirituelle, et toute sa vie n’était plus qu’une longue prière ininterrompue.Il n’en suivait pas moins scrupuleusement l’ensemble des règles de la loi révélée (shar’), et on lui attribuait également des miracles, son seul souffle suffisant à guérir les malades.

Pendant plusieurs nuits de suite, il fit le même songe : partant en pèlerinage à La Mecque, il se rendait ensuite en Grèce où il se mettait à adorer une idole. Fort affecté, il décida de s’y rendre afin de découvrir la signification de ce mystérieux rêve. Accompagné de quatre cents de ses disciples, le Sheikh se mit en route. Ils passèrent par La Mecque puis arrivèrent en Grèce, où le Sheikh aperçu une jeune fille d’une beauté indescriptible assise sur le bord d’un balcon. Cette dernière était une jeune chrétienne ayant acquis de haut degrés de contemplation spirituelle. Lorsqu’elle souleva le voile qui lui couvrait le visage, le cœur du Sheikh s’enflamma et il tomba comme foudroyé. Consumé d’amour, il perdit peu à peu tout libre-arbitre pour devenir esclave de sa passion dévorante, passant désormais ses journées et ses nuits à contempler le balcon. Ses disciples apprirent la nouvelle avec stupeur, et l’invitèrent à faire l’ablution de cette tentation, sur quoi le Sheikh ne put que murmurer avec désespoir : "J’ai fait cette nuit cent ablutions avec le sang de mon cœur…"

Durant les jours suivants, le Sheikh oublia peu à peu toutes ses croyances pour n’adorer désormais que le visage de la jeune fille chrétienne : "Où est le mihrab de son visage pour que je m’y oriente pour faire ma prière ?" En réponse à l’un de ses disciples lui reprochant son égarement et l’invitant à se repentir, il ne put que murmurer. "Je ne me repens que de ne pas avoir été amoureux jusqu’à ce jour…" ; et à l’injonction de ces derniers l’invitant à retourner à la Mecque : "A défaut de la Kaaba, il y a l’église. Je suis en possession de ma raison dans la kaaba, mais je suis ivre dans l’église"



Voyant que le Sheikh n’écoutait aucun de leurs conseils, ses disciples l’abandonnèrent progressivement, le cœur brisé. Errant sans fin dans la rue de l’aimée, fou de tristesse de ne plus apercevoir le soleil de son existence, la santé du Sheikh se dégradait. Un jour, la jeune chrétienne, qui avait deviné sa passion dévorante, vint le voir et lui demanda d’abandonner totalement sa religion et d’embrasser le christianisme, afin que son amour devienne identique à l’aimée. Consumé d’amour, le Sheikh accepta ainsi de boire du vin, mais refusa d’obéir à son ordre de brûler le Coran et de changer de religion. Cependant, le feu de l’ivresse du vin et de son amour emporta définitivement sa raison : il décida finalement de ceindre le zonnâr et de jeter définitivement son habit soufi au feu. En signe d’abaissement suprême, il accepta même de garder des pourceaux.



Soit rassuré Ren à la fin le sheikh San'an reviens à la religion positive....
Mais durant sa période d'apostasie personne n'évoque la nécessité de le tuer . Mais que fait la police des consciences? Trop occupée en occident à dresser les buchés de l'inquisition?
Bon c'est facile , mais tous de même culturellement la peine de mort pour apostasie ne semble pas être ici une évidence qui coule de source !


avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Jeu 5 Juil - 23:28

Idriss a écrit:Tiré du célèbre Mantiq at-Tayr (Le Langage des Oiseaux), de farid din ’Attâr , poète mystique des XIIe et XIIIe siècles
C'est le livre que je vais entamer dans 2 jours ;)
(je viens à l'instant de finir le chapitre du t.2 de Corbin "En Islam iranien" avec sa traduction de "l'Archange Empourpré" :lol: )

Idriss a écrit:culturellement la peine de mort pour apostasie ne semble pas être ici une évidence qui coule de source !
Sauf que vous vous référez à un ouvrage bien particulier, qui n'entre absolument pas dans la tradition majoritaire de l'Islam.
Ne tombons pas dans le déni...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Idriss le Ven 6 Juil - 18:25

-Ren- a écrit:

Idriss a écrit:culturellement la peine de mort pour apostasie ne semble pas être ici une évidence qui coule de source !
Sauf que vous vous référez à un ouvrage bien particulier, qui n'entre absolument pas dans la tradition majoritaire de l'Islam.
Ne tombons pas dans le déni...

Sauf que Farid din 'Attar est lu et relu depuis des siècles...Sans parler des traditions orales! Beaucoup de maghrébins de mes amis sans avoir une immense culture livresque et théoriques connaissent des contes , de très nombreux contes ....
Enfin L’histoire du Sheikh San’ân c'est pas Farid Din 'Attar qui l' a inventé....il s'est inspiré d'une histoire populaire traditionnelle ....

Par contre, le contre coup du soit disant retour au source du salafisme contemporain provoque une acculturation qui fera que dans un très court laps de temps ce genre de récit ne fera plus parti du patrimoine de l'islam majoritaire et populaire!



avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Ven 6 Juil - 18:39

Idriss a écrit:Sauf que Farid din 'Attar est lu et relu depuis des siècles...Sans parler des traditions orales! Beaucoup de maghrébins de mes amis sans avoir une immense culture livresque et théoriques connaissent des contes , de très nombreux contes ....
Enfin L’histoire du Sheikh San’ân c'est pas Farid Din 'Attar qui l' a inventé....il s'est inspiré d'une histoire populaire traditionnelle ....
Les histoires tournant autour du vin sont également répandues... Et pourtant, ça ne change rien à l'avis majoritaire en Islam sur la consommation d'alcool ;)

Idriss a écrit:Par contre, le contre coup du soit disant retour au source du salafisme contemporain provoque une acculturation qui fera que dans un très court laps de temps ce genre de récit ne fera plus parti du patrimoine de l'islam majoritaire et populaire!
Hélas ! :(

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 17 Avr - 7:58

Au Maroc, l'institution présidée par Mohammed VI, "Commandeur des croyants", aurait émis une fatwa affirmant que le musulman qui apostasie mérite la peine de mort :
(...) Selon le quotidien «Akhbar Al Youm" de ce mardi, le Conseil supérieur des Oulémas vient d'émettre une fatwa interdisant aux musulmans la liberté de croyance (déjà interdite par le code pénal marocain). Cette fatwa a été sollicitée par la délégation ministérielle des droits de l'Homme, dirigée par El Mahjoub El Haiba, dans le cadre de la préparation du rapport périodique relatif aux droits civiques et politiques.

Le journal ajoute que le Conseil des Oulémas a émis cet «avis juridique» comme réponse officielle à la délégation interministérielle, affirmant que le musulman qui change de croyance (règle de l'apostasie) mérite la peine de mort
:arrow: https://fr.lakome.com/index.php/politique/643-conseil-superieur-des-oulemas-peine-de-mort-pour-les-marocains-qui-changent-de-religion

Contacté par Lakome suite à l'information publiée ce mardi par Akhbar Al Youm, le Conseil Supérieur des Oulémas a tenu à clarifier la situation. C'est le ministère des Habous qui a demandé le point de vue du Conseil sur la liberté de religion. Ce dernier y a répondu en avril 2012. Le point de vue en question fait partie d'un recueil de fatwas (2004 – 2012) qui vient tout juste d'être publié par le Conseil Supérieur des Oulémas et dont Lakome détient une copie.

Le point de vue du Conseil, page 291, sur le châtiment à infliger aux apostats est explicite : « le musulman qui change de croyance mérite la peine de mort »
:arrow: https://fr.lakome.com/index.php/politique/646-apostasie-peine-de-mort-les-explications-du-conseil-superieur-des-oulemas

"L'info" a été reprise en boucle sur des radios toute la journée de mardi, avec force commentaires et avis d'experts. Selon un quotidien paru hier, le Conseil des oulémas a émis une fetwa en vertu de laquelle tout musulman qui abjure sa foi doit être tué. Selon la même source, cette fetwa a été transmise à la Délégation ministérielle des droits de l'Homme dans le cadre de la préparation d'un rapport sur les droits civils au Maroc (...)

Le délégué interministériel des droits de l'Homme, Mahjoub El Hiba, a totalement démenti cette info : "il n'y a eu ni fetwa, ni avis, ni même contact avec le Conseil des oulémas du Maroc"

M. El Hiba nous explique le processus de préparation des rapports initiaux et périodiques destinés soit aux organes de traité (comités d'experts supervisant le respect des droits humains par les pays membres), soit au Conseil des droits de l'Homme qui se trouve à Genève.

Les rapports sont préparés de façon participative, avec tous les départements ministériels concernés, d'une manière transversale, en associant les parties prenantes comme le CNDH, l'instance de lutte contre la corruption, le médiateur et des ONG.

Le 6ème rapport sur les droits civils et politiques a fait l'objet, explique M. El Hiba, de cette même démarche participative, qui avait commencé avec la définition des termes de référence. "Le projet est en train d'être finalisé et ne contient aucun point de vue, ni avis, ni fetwa, ni de près ni de loin, relatifs à la question de la liberté de conscience. La délégation interministérielle des droits de l'Homme n'est pas habilitée à solliciter un quelconque avis au Conseil des oulémas"
:arrow: http://www.medias24.com/53516042013La-Delegation-des-droits-de-l-Homme-dement-toute-fetwa-au-sujet-de-l-apostasie.html
Autre lien à consulter : http://www.aufaitmaroc.com/actualites/maroc/2013/4/17/le-conseil-superieur-des-oulemas-dit-non-a-lapostasie_210248.html#.UW_qq6tOIid

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Lun 22 Avr - 16:24

Dans son prêche devant Le Roi Mohammed VI qui a accompli la prière du vendredi à la mosquée Ohoud à Safi, l'Imam a abordé la question de la liberté qui avait constitué, avant l'avènement de l'Islam, une véritable problématique pour l'humanité (...)

La publication mardi dernier par un quotidien marocain d'une fatwa du Conseil supérieur des oulémas (CSO) requérant la peine de mort contre tout musulman ayant abjuré sa religion a suscité une controverse au Maroc (...)

La liberté en Islam se situe dans le juste milieu, a dit l'imam expliquant que la liberté fait de l'homme un être soumis à son seul créateur et lui permet de ne faire ses actes d'adoration qu'envers ce créateur. La liberté n'est pas un simple droit, mais offre à l'homme une marge où il peut exprimer sa volonté par l'acte et la parole, c'est pourquoi l'islam a érigé la valeur de la liberté au rang de la vie, a-t-il dit, ajoutant que la Chariaa avertit que la liberté équivaut à la vie et qu'au contraire la servitude est synonyme de mort.

Après avoir rappelé que les libertés individuelles et collectives sont garanties par l'Islam, telles que la liberté de culte, la liberté d'expression, de propriété, l'Imam a affirmé qu'au regard du Coran et de la tradition du prophète Mohamed, il a particulièrement mis en exergue la place distinguée qu'occupe la liberté de culte en Islam, précisant qu'aucune contrainte ne doit être pratiquée pour se convertir à l'islam.

L'imam a souligné, dans ce contexte, que l'institution de la commanderie des croyants est la seule habilitée à réguler par la loi les conditions d'exercice de cette liberté pour éviter que cette liberté ne soit pas prise comme prétexte pour tenter de jeter le trouble sur la marche du pays, attenter à sa dignité, car, a-t-il dit, la nation est sacrée et transcende les individus.
:arrow: http://www.atlasinfo.fr/Maroc-l-islam-garantit-la-liberte-du-culte-imam_a41521.html
Autre article du même genre ici : http://www.yabiladi.com/articles/details/16802/liberte-conscience-maroc-presence-imam.html

Commentaire de ce qui est en indigo : l'imam noie le poisson, le problème en ce moment n'est pas la conversion à l'Islam mais l'apostasie de l'Islam
Commentaire de ce qui est en violet : en langage officiel marocain, cette remarque signifie qu'un musulman marocain n'a toujours pas le droit de changer de religion.
Mais à part ça les articles titres "liberté de conscience au Maroc" (sic)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Coeur de Loi le Lun 22 Avr - 16:38

"la nation est sacrée" c'est dans quelle religion ?

C'est de la langue de bois politico-religieuse...
avatar
Coeur de Loi
Membre banni
Membre banni

Messages : 450
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/04/2013

http://libre.spirituel.clicforum.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  ketabd le Mer 24 Avr - 14:16

la liberté de conscience est conservée au Maroc, mais faut pas combattre l'islam en terre d'islam, ni par la langue ni par le stylo, c'est logique, c'est une forme de respect grégaire, t'es libre de croire ce que tu veux, mais n'essaye pas de semer la terreur et des conflits idéologiques sociaux qui ne font que encourager les conflits interne freinant la progression et l’évolution....
avatar
ketabd

Messages : 568
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 42
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 24 Avr - 14:21

ketabd a écrit:faut pas combattre l'islam en terre d'islam
Désolé, mais pour moi l'expression "Terre d'Islam" n'a AUCUN sens. C'est comme si je disais aux algériens : "votre pays est Terre de France, vous n'aviez aucun droit"...
Le Maghreb devint "Terre d'Islam" par conquête, exactement comme l'Algérie fut française par conquête. Or la liberté de conscience, c'est autre chose.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Coeur de Loi le Mer 24 Avr - 14:29

Donc parler d'une autre religion en publique ou critiquer l'Islam c'est "semer la terreur".

Il n'y a pas de liberté si on peut pas débattre, et on peut pas débattre si on ne peut pas critiquer.

C'est la liberté d'expression, ce qui fait parti de la liberté de conscience.
avatar
Coeur de Loi
Membre banni
Membre banni

Messages : 450
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/04/2013

http://libre.spirituel.clicforum.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 24 Avr - 15:11

Coeur de Loi a écrit:C'est la liberté d'expression, ce qui fait parti de la liberté de conscience.
Voilà un sujet à débattre : quel lien y a-t-il entre liberté de culte, liberté de conscience et liberté d'expression :?:
Je le lance ici : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1868-liberte-de-culte-conscience-expression
Merci :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Spin le Mer 22 Mai - 15:35

Si Mansour a écrit:Quand a l'apostasie comme je ne cesse de le répéter nous avons vu en l'an 6 de l’hégire des apostat partir vers la Mecque sans être inquiété par quoi que ce soit..Un traite de paix étant signé il pouvaient faire ce que bon leur semblaient et revenir même a leurs totems..Qu'on nous dise ou l’écriture chrétienne fait elle allusion a une quelconque liberté en ce sens.
Je découvre tardivement ce fil, et je vois que l'auteur du message ci-dessus n'est plus ici.

Mais historiquement, je lis dans Tabari qu'après la prise de la Mecque par les musulmans un homme, sommé de se faire musulman, a demandé un délai de 2 mois. Le Prophète lui en accordé 4. A quoi rime un tel délai s'il n'y a pas obligation ?

Surtout, supposons qu'après cette même prise de la Mecque la conversion à l'Islam n'ait pas été obligatoire. Alors, dans les mois et les années suivantes, des gens se seraient décidés, se seraient convertis en ordre dispersé, cela donnerait des récits très édifiants et très émouvants. Je n'en connais aucun...

à+
avatar
Spin

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 65
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum