Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mar 19 Juil - 9:27

Man a écrit:Malheureusement je n'ai plus les hadith en arabe support papier, je vais voir si je peux le trouver sur internet
Ce serait utile... Surtout si tu le translittères pour les illettrés tels que moi ;)

Man a écrit:tu restes en dehors du sujet sans donner de nom et quand on t'en donne tu retournes ta vestes. Tu ne fais que cautionner leurs actes
Cette caution donnée aux personnes tuant les apostats est en effet ce qui me pose le plus gros problème chez notre interlocuteur.

Man a écrit:Je ne vais pas choisir les plus calme de la liste, car je leur en voudrais d'être aussi calme. L'opposition faite à l'Islam doit se faire de manière catégorique.
Si par "catégorique" tu n'entendais que "ouvertement et factuellement"... Ce qui me pose problème, c'est qu'à mon sens tu y ajoutes des généralisations abusives. Mais nous en avons déjà parlé...

Si Mansour a écrit:Votre réponse me réconforte
Je vous réconforte en mettant en évidence dans ce sujet la façon dont vous vous mentez à vous-même ?

-Ren-

Messages : 14809
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 11:14

tonio a écrit:Si Mansour : Quand tu dis "l'apostat qui fait ça chez lui discrètement, personne ne le saura". Mais lorsqu'il ira à l'église (par exemple), et cessera d'aller à la mosquée, ça se saura forcément. Doit-il alors se cacher et faire semblant d'être encore musulman ? Ou doit-il s'exiler ? Et si il décide de s'exiler, risque t-il quand même des emmerdes ?

Il y a en fait des convenances pour toutes choses et la ou l'on soit il faut respecter les croyances des majorités surtout celles ou l'on appartenu a un certain moment..Un apostat par exemple au titre de la loi ne sera arrêté par aucune instance étatique s'il change de religion mais c'est plus christique pour lui de ménager les hommes...C'est la même chose partout dans toutes les croyances et même en politique..

Imaginez un chrétien en pleine messe qui comprenne tout a coup l'absurdité de la Trinité doit-il finir sa messe en silence en attendant qu'il soit chez lui pour respirer ou bien doit-il le crier sur place a ses pairs..Je pense que la véritable croyance c'est de respecter la croyance des autres quoi qu'il arrive...C'est a cela a ce que je faisais allusion dans le fait qu'on ne pourrait même pas connaitre l'apostat.Par la suite bien sur en s'organisant il essaiera de toute sa force de ménager les populations et de frayer un chemin d'acceptation étant libre au vu de l'état..Le problème n'est plus le fait d'avoir changé de religion dont il est libre a chaque moment mais seulement de savoir s'y prendre..


Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 11:24

-Ren- a écrit: Cette caution donnée aux personnes tuant les apostats est en effet ce qui me pose le plus gros problème chez notre interlocuteur.

Je suis contre toute personne qui porte atteinte a un apostat qui se respecte..Mais l'Apostat se doit lui aussi de ne pas être arrogant en touchant les sentiments des croyants et cela n'est pas l'apanage de l'Islam mais partout dans la vie même en politique quand on change de parti..Lisez Eric Besson...

Mais laisser l'apostat faire ce qu'il veut pour cause liberté de conscience c'est contraire justement a la liberté des consciences des autres croyants dont leurs droit est d’adorer leurs seigneurs en toute sérénité..La liberté de l'apostat s’arrête au fait de changer de religion par la suite c'est un homme comme les autres qui se doit d’être respectueux envers la société..La société s'en foutra éperdument de sa nouvelle croyance et elle ne le saura même pas..

Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  tonio le Mar 19 Juil - 12:23

Si Mansour, tu ne réponds qu'à moitié à ma question là.

Évidemment qu'un chrétien se rendant compte qu'il ne croit plus, ne va pas sortir au milieu de la messe si il a un peu de politesse, et que c'est pareil pour toute religion. Mais ENSUITE ? Si le musulman devenu apostat ne va plus à la mosquée, et ne pratique plus (logique jusque-là), ça va forcément se voir non ? Même si il est discret (je dis bien DISCRET et non pas CACHE).

tonio

Messages : 339
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 13:31

tonio a écrit:Si Mansour, tu ne réponds qu'à moitié à ma question là.

Évidemment qu'un chrétien se rendant compte qu'il ne croit plus, ne va pas sortir au milieu de la messe si il a un peu de politesse, et que c'est pareil pour toute religion. Mais ENSUITE ? Si le musulman devenu apostat ne va plus à la mosquée, et ne pratique plus (logique jusque-là), ça va forcément se voir non ? Même si il est discret (je dis bien DISCRET et non pas CACHE).

Il ne s'agit ni de discrétion ni de cachette..Le choc en toute chose ne se passe que les premiers jours ensuite c'est la liberté totale..Il ne s'agit aucunement de cacher sa nouvelle croyance toute sa vie. La prière a la mosquée par ailleurs n'est pas obligatoire pour la totalité des croyants il faut tout simplement qu'elle se fasse par un nombre important...Après cela en fait c'est l'utilisation des apostats par les groupes de lutte contre l'islam qui reste révélateur des intentions de ces derniers...La question reste donc clairement de savoir seulement pourquoi certains croyants qui partent deviennent des "apostats" alors que d'autres sont seulement des partants ordinaires ou de simples démissionnaires..



Dernière édition par Si Mansour le Mar 19 Juil - 13:37, édité 1 fois

Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  tonio le Mar 19 Juil - 13:33

Et c'est quoi un "partant ordinaire" ou "simple démissionnaire" ? Quelqu'un qui quitte l'Islam c'est bien un apostat par définition ?

tonio

Messages : 339
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 13:52

tonio a écrit:Et c'est quoi un "partant ordinaire" ou "simple démissionnaire" ? Quelqu'un qui quitte l'Islam c'est bien un apostat par définition ?

Dans l'islam primitif ont considérait seulement l'apostat celui dont le choix était lié nécessairement aux troubles sociaux..Il n'y avait donc pas d'apostats au sens propre du mot a part les guerriers..La vie des humains en dépendait ce n'est aucunement a cause d'un simple choix religieux.

Pour les autres ce sont ceux qui ont "des doutes" ou ceux qui "pensent encore pour faire un choix définitifs etc..etc..."Si cette apostasie ne cause aucun préjudice autre que religieux elle est laissée totalement libre. Cela concerne aussi les hypocrites de Médine qui ont tout fait contre l'Islam avec apostasie apparente mais aucun mal ne les toucha..Pour les apostats de la Mecque étant donné un traité de paix avec le prophète ils ne pouvaient plus constituer un danger mortel pour la communauté, ils étaient donc libres de leurs choix...

Ne vous ai-je pas montré sunna a l'appui qu'après le traité de paix conclu avec les quoreischites les "apostats" pouvaient partir tranquille sans être inquiété le moins du monde étant donné le traité de paix...


Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  tonio le Mar 19 Juil - 13:54

Donc quelqu'un qui quitte l'Islam, d'après toi, doit pouvoir librement
-rester sur place et vivre en tant que chrétien/juif/autre, devenant par exemple dhimmi (selon son appartenance), et soumis aux droits et obligations de sa nouvelle catégorie.
OU
-s'exiler librement vers un pays non en guerre contre l'Islam.

tonio

Messages : 339
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 14:03

tonio a écrit:Donc quelqu'un qui quitte l'Islam, d'après toi, doit pouvoir librement
-rester sur place et vivre en tant que chrétien/juif/autre, devenant par exemple dhimmi (selon son appartenance), et soumis aux droits et obligations de sa nouvelle catégorie.
OU
-s'exiler librement vers un pays non en guerre contre l'Islam.

En réalité personne ne peut quitter véritablement l'Islam par une étude approfondie mais seulement revenir plus ou moins a ses origines héritées..Vous savez fort bien que de nos jours l'Islamophobie tente de donner des explications erronées sur l'Islam pour jeter les doutes sur les coeurs surtout de nos temps ou ce sont les vices qui commandent sur les hommes...

Mais par la grâce divine cela a justement un effet contraire car cela poussent les savants musulmans a donner plus de détails au oint de parvenir a l’extase de la conscience......Un apostat peut vivre sa vie comme il l'entend il ne sera point inquiété il n'a qu'a faire son choix selon ce que tu as cité..D'ailleurs les dhimmis sont mieux placés dans leurs vies sociales que les musulmans eux-mêmes..


Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  tonio le Mar 19 Juil - 14:05

Si, je suis désolé, on peut quitter l'Islam.

Par contre je suis d'accord, le statut de dhimmi est relativement tranquille, impôts certes, mais pas de service militaire par exemple.

tonio

Messages : 339
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 14:08

tonio a écrit:Si, je suis désolé, on peut quitter l'Islam.

Mais bien sur qu'on peut le quitter mais jamais cela ne sera suite a une étude approfondie..

Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  tonio le Mar 19 Juil - 14:09

Là dessus, tu ne peux être d'accord avec Ren, puisque tu es musulman, donc forcément, tu crois que c'est la vraie religion, et que si on la quitte on fait le mauvais choix. Ce n'est pas débattable.

tonio

Messages : 339
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mar 19 Juil - 14:55

tonio a écrit:Là dessus, tu ne peux être d'accord avec Ren, puisque tu es musulman, donc forcément, tu crois que c'est la vraie religion, et que si on la quitte on fait le mauvais choix. Ce n'est pas débattable.

J'ai demandé qu'on me donne un seul exemple ou le musulman sensé se trouverait dans une situation de conscience désespérée s'il ne changeait pas sa religion illico presto mais c'est resté sans écho..J'ai demandé n'importe quoi qui le pousserait a le faire dans tout les domaines et encore rien...Ce ne sont surement pas les patati et patati qui vont être pris au sérieux pour un changement de profession de foi.....

Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  tonio le Mar 19 Juil - 17:00

Et pourquoi il faudrait être dans un "cas de conscience désespéré" pour changer de religion ? Et pourquoi pas "illico presto", si on en est réellement sûr ? Est-ce que quand un chrétien se convertit à l'Islam, tu fais autant d'histoires ? Par ailleurs, les "patati et patata" comme tu dis, le chrétien en dira autant, pour son frère chrétien qui devient musulman.

tonio

Messages : 339
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mar 19 Juil - 21:56

Si Mansour a écrit:Un apostat par exemple au titre de la loi ne sera arrêté par aucune instance étatique s'il change de religion
Mensonge :
- article 306 du code pénal mauritanien : "Tout musulman coupable du crime d'apostasie, soit par parole, soit par action de façon apparente ou évidente, sera invité à se repentir dans un délai de trois jours. S'il ne se repent pas dans ce délai, il est condamné à mort en tant qu'apostat, et ses biens seront confisqués au profit du Trésor"
- article 126 du code pénal soudanais : "Quiconque se rend coupable d’apostasie pourra exprimer son repentir pendant une période fixée par le tribunal. Toute personne qui maintient son reniement de la foi est passible, sauf s’il s’agit d’une personne convertie récemment à l’Islam, de la peine de mort. La peine infligée pour apostasie est remise si l’apostat abjure avant l’exécution"

Si Mansour a écrit:J'ai demandé qu'on me donne un seul exemple ou le musulman sensé se trouverait dans une situation de conscience désespérée s'il ne changeait pas sa religion illico presto mais c'est resté sans écho
Voici ce que vous avez demandé : "Donnez moi un seul exemple ou quelqu'un ayant choisi librement de changer de religion a été inquiété en quoi que ce soit" ( http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t232p60-avoir-ou-non-la-liberte-de-quitter-sa-religion#6361 ). Et vous avez eu une foule de réponses.
Mais vous êtes libre de continuer à vous mentir.

Si Mansour a écrit:Le choc en toute chose ne se passe que les premiers jours ensuite c'est la liberté totale
Pour les chrétiens qui deviennent musulman, oui. Mais pour les musulmans qui deviennent chrétiens, partout dans le monde, ce sont les persécutions. Que vous vous mentiez à vous-même ou non.

Si Mansour a écrit:personne ne peut quitter véritablement l'Islam par une étude approfondie
Si. Man en est un exemple : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t252p60-devenir-chretien-apres-avoir-lu-le-coran#5911

tonio a écrit:le statut de dhimmi est relativement tranquille, impôts certes, mais pas de service militaire par exemple.
Si Mansour a écrit:laisser l'apostat faire ce qu'il veut pour cause liberté de conscience c'est contraire justement a la liberté des consciences des autres croyants
Je suis en total désaccord avec ces deux affirmations.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14809
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Man le Mar 19 Juil - 22:56

@Ren'

Tu perds ton temps avec Si Mansour, c'est le type même de musulman s'ayant inventé son propre islam et s'y accrochant contre vents et marrés, même si il est évident qu'il est dans l'erreur. Le monde entier, même ceux qui n'ont jamais mis les pieds en dar al islam, savent que les chrétiens y vivent mal, sont très souvent persécutés et qu'un musulman est puni de mort si il quitte la plus noble des religions.

J'aimerais que Si Mansour aille devant les talibans ou le djihad qui avant chaque décapitation cite le Coran et la Sunna, et qui leur dit "vous n'avez pas compris l'Islam".

Regarde :

Si Mansour a écrit:personne ne peut quitter véritablement l'Islam par une étude approfondie

Le pieux musulman vie dans un monde à part, un monde de déni total. Les plus fort et les plus savants en ce qui concerne les textes islamique sont ceux qui quittent l'Islam. J'ai connu un grand nombre de musulmans ayant quitté l'Islam après mon apostasie, et je peux t'assurer que pour la plupart ils connaissent très bien l'Islam et donneraient une sévère correction aux pseudos savant musulmans, qui sont selon moi et selon ceux qui quittent l'Islam, facile à gérer en débat.

Si Mansour continuera de nier les faits, de faire de belle phrase bien construite, très jolie sur la forme mais complètement creuse, vide, sans fond, et H.S. Il tourne autour du pot un peu comme il tournerai autour de la kaaba, c'est à dire pour rien.

Petite remarque pour Tonio
tonio a écrit:le statut de dhimmi est relativement tranquille, impôts certes, mais pas de service militaire par exemple.

Les dhimmi doivent juste payer la jizya en s'humiliant aux autorités islamique. Ils doivent respecter le pacte d'Omar, c'est à dire parler avec les musulmans de manière correcte, avec respect, ne pas apprendre le coran, ne pas dire du mal ni de l'Islam ni du plus noble de ses prophètes, beaucoup plus noble que le plus noble de tes prophètes, ne doit pas avoir de rapport sexuel avec une musulmane, donner l'hospitalité 3 jours à tous musulmans qui le demandent, il peut être tué à tout moment car il est considéré comme najas, c'est à dire impureté.

Je préfère mourir que de vivre en dar al islam.



Man

Messages : 250
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 20 Juil - 9:07

Man a écrit:Tu perds ton temps avec Si Mansour
Tout dépend de mon but ;)
...Je n'ai nulle intention de le convaincre, je me contente de découvrir son fonctionnement et de profiter de son aiguillon pour rechercher de nouveaux arguments factuels. De ce point de vue qui est le mien, il n'y a donc aucun "temps perdu" !

Man a écrit:Le pieux musulman vie dans un monde à part, un monde de déni total
Man, j'aimerais que tu fasses un effort sur ce point. Je connais aujourd'hui de très nombreux musulmans, et parmi eux, bien des personnes pieuses. Et toutes ne fonctionnent pas ainsi. Alors, s'il-te-plaît, essaye de ne plus généraliser de cette manière. Tu critiques à juste titre cette attitude de déni ; tu peux également nous montrer qu'elle est particulièrement répandue ; mais ne mets pas tous les musulmans dans le même sac...

Man a écrit:Les dhimmi doivent juste payer la jizya en s'humiliant aux autorités islamique. Ils doivent respecter le pacte d'Omar
Nous avions commencé à regarder ce "pacte" de plus près ici : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t130p15-les-racines-de-l-etoile-jaune#2472

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14809
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mer 20 Juil - 11:51

-Ren- a écrit:
Si Mansour a écrit:personne ne peut quitter véritablement l'Islam par une étude approfondie
Si. Man en est un exemple :
J'en conviens mais reste a préciser toutefois que c'est un mauvais exemple..

-Ren- a écrit: article 306 du code pénal mauritanien
Comme toujours vous essayez de pécher dans la misère des gens mais c'est des requins que vous avez a la ligne..Mais pourquoi ne donnez vous pas les vrais sens de l'apostasie condamnée dans ce cadre que l'on cite au sein même de cette loi..Vous remettez les chrono a zéro comme toujours pour créer la confusion...Cette loi précise que ne commet le délit d'apostasie que tout musulman qui use de propagande pour la sortie de la nation de l'Islam (millat al-Islam) en usant de moyens illégaux pouvant créer de graves dissensions et qui le manifeste ouvertement par sa propre sortie par un dire explicite ou par un acte ayant un sens absolument clair en ce sens....

Relisez la loi en détail bien qu'entre nous une loi mauritanienne c'est vraiment inadéquat"le mot est faible" pour expliquer l'apostasie en Islam...tout observateur attentif pourra constater que depuis l’avènement de la « démocratie » dans ce pays les citoyennes et les citoyens se sentent comme libérés de toute contrainte et de toute pression quand il s’agit d’exprimer leur vision du monde....Nous allons voir les prochaines lois et chiche attribuez les a l'Islam comme vous le faites pour les lois rétrogrades...Mais j'en doute énormément car vous ne pouvez attribuer a l'Islam que ce qui se fait dans l'ignorance et la misère..




Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mer 20 Juil - 12:24

Man a écrit:Les dhimmi doivent juste payer la jizya en s'humiliant aux autorités islamique. Ils doivent respecter le pacte d'Omar, c'est à dire parler avec les musulmans de manière correcte, avec respect, ne pas apprendre le coran, ne pas dire du mal ni de l'Islam ni du plus noble de ses prophètes, beaucoup plus noble que le plus noble de tes prophètes, ne doit pas avoir de rapport sexuel avec une musulmane, donner l'hospitalité 3 jours à tous musulmans qui le demandent, il peut être tué à tout moment car il est considéré comme najas, c'est à dire impureté.

Merci pour cette démonstration de haine a l'égard de l'Islam et donc on ne vous prendra jamais, scientifiquement parlant, au sérieux..Car votre liberté se résumerait a insulter les croyances des autres nous en voyons la teneur au travers de vos écrits. Pour pour plus de précisions laissons votre humeur de coté et lisons plutôt quelque chose de plus sérieux dans ce que dit Wikipédia: Un dhimmi en arabe : ذمّي, habituellement traduit en français par « allié » ou « protégé » est, selon le droit musulman, un non-musulman ayant conclu, avec les musulmans, un traité de reddition (dhimma) déterminant ses droits et devoirs..

Un traité de reddition c'est a dire avec quelqu'un qui non seulement ne pense pas comme les musulmans mais surtout avec lequel les musulmans ont fait a un certain moment la guerre mais qui vit quand même en paix entre eux..Normalement vous devriez voir la grandeur de l'Islam alors que cela c'est passé il y a déjà quinze siècles..

Il n'y a aucune humiliation dans ce cadre et tout est a l'honneur de ceux qui ne combattent plus l'Islam en professant leurs foi librement et nous voyons de nos jours la grande protection de l'Islam pour les minorités chrétiennes mais ce sont les occidentaux athées qui les poussent a créer la zizanie dans le monde musulmans pour des raisons purement économiques...





Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Man le Mer 20 Juil - 15:36

@Ren'

Tout dépend de mon but ;)
...Je n'ai nulle intention de le convaincre, je me contente de découvrir son fonctionnement et de profiter de son aiguillon pour rechercher de nouveaux arguments factuels. De ce point de vue qui est le mien, il n'y a donc aucun "temps perdu" !

Dans ce cas.. ;)

Man, j'aimerais que tu fasses un effort sur ce point. Je connais aujourd'hui de très nombreux musulmans, et parmi eux, bien des personnes pieuses. Et toutes ne fonctionnent pas ainsi. Alors, s'il-te-plaît, essaye de ne plus généraliser de cette manière. Tu critiques à juste titre cette attitude de déni ; tu peux également nous montrer qu'elle est particulièrement répandue ; mais ne mets pas tous les musulmans dans le même sac...

Je ne généralise pas, je parle des musulmans qui comme Si Mansour, vivent dans le déni, acceptent tout et son contraire sans que cela soit contradictoire tant qu'il s'agit de l'Islam, etc.

Man

Messages : 250
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Man le Mer 20 Juil - 15:38

@ Si Mansour

J'en conviens mais reste a préciser toutefois que c'est un mauvais exemple..

Cite nous ce qui est pour toi un bon exemple d'apostasie islamique, que le forum se rendent compte (si ce n'est déjà fait) que la subjectivité et toi ne font qu'un, et qu'il n'y a pour toi aucun bon exemple d'apostasie. De ce fait, parler de "mauvais" exemple est entièrement malhonnête.

Man

Messages : 250
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Si Mansour le Mer 20 Juil - 19:24

Man a écrit:@ Si Mansour

J'en conviens mais reste a préciser toutefois que c'est un mauvais exemple..

Cite nous ce qui est pour toi un bon exemple d'apostasie islamique, que le forum se rendent compte (si ce n'est déjà fait) que la subjectivité et toi ne font qu'un, et qu'il n'y a pour toi aucun bon exemple d'apostasie. De ce fait, parler de "mauvais" exemple est entièrement malhonnête.

En fait je voulais dire que c'est un mauvais exemple d'apostasie...C'est a dire que ce n'est pas de la vraie apostasie..Il n'y a pas de bon apostat bien sur mais je ne pense pas que vous soyez un apostat..Vous êtes tout simplement chrétien ou musulman ignorant en colère...Et de nos jours il y a beaucoup de ce genre..

Vous savez que l'Islamophobie a des effets pour quelques temps et puis l'eau suivra docilement son lit..

Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Mer 20 Juil - 20:06

Si Mansour a écrit:J'en conviens mais reste a préciser toutefois que c'est un mauvais exemple
Ce n'est pas parce que vos préjugés rejettent tout exemple pour avoir l'esprit tranquille que nous devons vous suivre dans ce jugement.

Si Mansour a écrit:
-Ren- a écrit: article 306 du code pénal mauritanien
Comme toujours vous essayez de pécher dans la misère des gens mais c'est des requins que vous avez a la ligne
Je me contente de vous donner une réponse en fonction des critères précis que vous donnez : "Un apostat par exemple au titre de la loi ne sera arrêté par aucune instance étatique s'il change de religion"... La Mauritanie est un état se revendiquant de l'Islam ; c'est exactement ce que vous aviez demandé. Le problème n'est donc pas dans ma réponse, mais dans les erreurs de votre formulation initiale. Tout comme le Soudan ou l'Iran sont également des réponses. Tout comme l'Arabie Saoudite, qui chaque année condamne à mort des apostats sans loi écrite.

Le seul problème ici, ce sont vos oeillères.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14809
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Man le Jeu 21 Juil - 8:24

Si Mansour a écrit:
Man a écrit:@ Si Mansour

J'en conviens mais reste a préciser toutefois que c'est un mauvais exemple..

Cite nous ce qui est pour toi un bon exemple d'apostasie islamique, que le forum se rendent compte (si ce n'est déjà fait) que la subjectivité et toi ne font qu'un, et qu'il n'y a pour toi aucun bon exemple d'apostasie. De ce fait, parler de "mauvais" exemple est entièrement malhonnête.

En fait je voulais dire que c'est un mauvais exemple d'apostasie...C'est a dire que ce n'est pas de la vraie apostasie..Il n'y a pas de bon apostat bien sur mais je ne pense pas que vous soyez un apostat..Vous êtes tout simplement chrétien ou musulman ignorant en colère...Et de nos jours il y a beaucoup de ce genre..

Vous savez que l'Islamophobie a des effets pour quelques temps et puis l'eau suivra docilement son lit..

J'ai bien compris que tu voulais dire que c'est un mauvais exemple d'apostasie, ce que je voulais montrer c'est que pour toi il n'y a pas de bon exemple d'apostasie, donc dire que c'est un "mauvais" exemple relève de la malhonnêteté.

Tu peux penser que je ne suis pas apostat, le nombre de musulman qui m'ont dit ce genre de chose.. Je prêche pas mal et je tombe souvent sur des musulmans qui disent cela, et il me faut généralement pas plus de 5 minutes pour lui montrer qui est ignorant et qui est en colère. J'étais en colère lorsque j'étais musulmans mais Jésus m'a sorti de ce mal être, et la paix intérieure que je ressent grâce à l'Evangile, aucun musulman ne peux la ressentir et cela à cause de l'Islam. Du coup, il projette son sentiment sur les autres.

Man

Messages : 250
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  -Ren- le Jeu 21 Juil - 8:55

Man a écrit:Tu peux penser que je ne suis pas apostat, le nombre de musulman qui m'ont dit ce genre de chose
C'est toujours la phase 1. La phase 2 étant ensuite de t'accuser d'avoir été payé pour te convertir... Tu te souviens du déluge d'accusations sur forum-religion.org ?

Man a écrit:Je prêche pas mal et je tombe souvent sur des musulmans qui disent cela, et il me faut généralement pas plus de 5 minutes pour lui montrer qui est ignorant et qui est en colère. J'étais en colère lorsque j'étais musulmans mais Jésus m'a sorti de ce mal être, et la paix intérieure que je ressent grâce à l'Evangile, aucun musulman ne peux la ressentir et cela à cause de l'Islam. Du coup, il projette son sentiment sur les autres.
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Tu gardes visiblement une forte colère contre l'Islam.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14809
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Man le Jeu 21 Juil - 12:19

@Ren

C'est toujours la phase 1. La phase 2 étant ensuite de t'accuser d'avoir été payé pour te convertir... Tu te souviens du déluge d'accusations sur forum-religion.org ?

Oui je m'en souviens bien, d'ailleurs si tu pouvais imaginer le nombre de chose que j'ai pu entendre.. le désespoir de leur côté est sans équivalent.
On m'a accusé d'avoir été payé, de ne pas avoir compris l'Islam, de n'avoir jamais été musulman, de m'être converti pour me marier (sachant que je ne le suis pas et que j'ai du me séparer à cause de ma conversion au christianisme justement), d'être possédé, de savoir que l'Islam est la vérité mais de mentir sciemment, etc etc. Tout ça pour éviter de voir la réalité en face.

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Tu gardes visiblement une forte colère contre l'Islam.
Il est normal que nous ne soyons pas tout à fait d'accord, il faut avoir été musulman pour vraiment savoir ce que ressent un musulman à cause de l'Islam.

Man

Messages : 250
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir ou non la liberté de quitter sa religion ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum