Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

[SD] Christ et Bouddha

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Delamour le Mer 7 Sep - 22:57

Bonjour et Paix,

La Quête Correcte de Vérité Mène au Samadhi, Unissant l'Accomplissement Intrinsèque et Extrinsèque par la Conscience ...


Petit film explicatif trouvé sur le net pour Vous : https://www.youtube.com/watch?v=dqGdWoW-GT8

Gloire à Dieu
Paix aux Hommes de Bonne Volonté


Fraternellement

Delamour

Messages : 583
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Delamour le Sam 10 Fév - 23:25

Paix,

L'aspect prophétique des Soutras du Mahayana échappe souvent à beaucoup de bouddhistes.

C'est pourtant une considération essentielle pour l'Espérance / Conscience collective !


Ne serait-ce que sur le passage cité ci-après, plusieurs "indices", plusieurs "signes"  sont laissés en ce sens.  :arrow:

Nous Vous invitons à les rechercher  munis d'une sensibilité aiguisée (en l'esprit des Bouddhas, des Prophètes = en conformité avec la Bodhicitta ), les "liens  de coïncidence", des " liens de concordance" entre l'aspect prophétique et son Accomplissement en Jésus Christ, tout comme il a eu des "liens  de coïncidence", des " liens de concordance" entre l'aspect prophétique de l'Ancien Testament et son Accomplissement en Jésus Christ !

« Souvenez-vous, souvenez-vous de Considérant-les-Voix-du-Monde,
de cet être pur; ne concevez à ce sujet aucune incertitude;
au temps de la mort, au temps où la misère accable l'homme,
il est son protecteur, son refuge, son asile.

Parvenu à la perfection de toutes les vertus, exprimant par ses
regards la charité et la compassion pour tous les êtres, possédant
les qualités véritables, Considérant-les-Voix-du-Monde, qui est
comme un grand océan de vertus, est digne de tous les hommages.

Ce sage, si compatissant pour les créatures, sera dans
un temps à venir un Éveillé qui anéantira toutes
les douleurs et les peines de l'existence; aussi
m'incliné-je devant Considérant-les-Voix-du-Monde.

Ce Guide des rois des chefs du monde, cette mine des
devoirs du religieux, ce sage honoré par l'univers,
après avoir rempli les devoirs de la conduite religieuse,
s'est mis en possession de l'état suprême et pur d'Éveil.
» Soutra du Lotus , chap 25
Source CdL : http://lotus.leforum.eu/t3-Le-soutra-du-lotus.htm?start=15#p40

Qui dit prophétie(s), dit Accomplissement(s) !

Vous avez sans doute noté que Shakyamuni parle du boddhisattva Considérant-les-Voix-du-Monde :
- Comme d'un être "parvenu (devant parvenir) à la perfection de toutes les vertus"
- Comme d'un " homme sage " qui s'accomplira dans le futur (/ époque de Shakyamuni) : " Ce sage, ..., sera dans un temps à venir un Éveillé qui anéantira toutes les douleurs et les peines de l'existence .../...  après avoir rempli les devoirs de la conduite religieuse"
Rq :  Vous avez sûrement noté le temps futur employé par Shakyamuni.)
- Comme d'un être universel (commun à toutes les religions, à toutes les Nations): " Ce Guide des rois des chefs du monde, cette mine des devoirs du religieux, ce sage honoré par l'univers"

Ceux parmi Vous qui ne sont pas de culture bouddhiste et qui n'ont donc pas ou moins d'idées préconçues sur le sujet que d'autres ou  qui ont plus de recul, Reconnaissez-Vous,  sur la base de ces premiers éléments, des "liens  de coïncidence", des " liens de concordance"  entre l'homme idéal prophétisé et Jésus Christ l'homme accompli "sans péché" (par ailleurs Reconnu comme Messie par les religions du Livre, avec les moyens salvifiques qui lui sont confiés) ?

Connaissez-Vous d'autres "liens de coïncidence/concordance" se trouvant dans les Soutras, dont notamment celui du Soutra du Lotus (d'où son importance pour l'accès à l'Eveil) ?

Namasté,
avatar
Delamour

Messages : 583
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Invité le Dim 11 Fév - 0:24

Chacun croit dur comme fer ce qu'il désir croire et rejettera toujours même devant des faits évident ce qu'il ne désir par croire. Cela est valable pour tous.


Alors que faire ? Est-il profitable de chercher à pousser à tout prix des gens à croire ou accepter des choses qui leur déplaisent quitte à les faire souffrir ? Ou est-il souhaitable au nom de la compassion de ne pas entrer toujours dans une logique de persuader l'autre et ce afin d'éviter à l'autre de souffrir ?


La sagesse dans le bouddhisme c'est la vue juste. Voir la réalité telle qu'elle est, sans illusions. Mais la sagesse seule est dangereuse. Car sans la compassion elle peut générer beaucoup de souffrance. Car tout le monde n'est pas prêt à entendre certaines choses. Il y a un temps pour chaque personne. Vouloir forcer les choses c'est faire violence, donc générer de la souffrance. Ce n'est pas parce que l'on pense avoir découvert la vue juste qu'il faut forcément chercher à la faire rentrer dans la tête de tout le monde de grès ou de force. Le Bouddha garda parfois le silence et médita plusieurs semaines après son illumination avant de se décider à ouvrir la bouche.


De même la compassion (être plein de bonnes intentions et d'amour pour les autres) peut s'avérer terriblement néfaste si l'on a pas la sagesse, la vue juste. Car alors on cherche à faire le bien d'autrui mais selon nos propres critères de "bien", sans se soucier de ce qui est "vraiment" bon pour pour l'autre (car ce qui est "vraiment" bon pour l'autre peut différer nettement de ce qui est bon pour nous). La compassion sans la sagesse peut occasionner beaucoup de souffrance.


C'est pourquoi il faut toujours allier les 2.

Le Bouddha allia les 2 quand il a eu atteint la certitude que son Dharma était vérité, quand plus aucun doute n'exista en lui. Et quand il fut certain d'avoir trouver la méthode pour le transmettre qui soit la plus parfaite possible : en l’occurrence une souplesse totale, aucune méthode préconçue, une adaptation systématique à l'interlocuteur.

Qui peut prétendre a une telle double perfection ?


Le bouddhistes en tout cas considèrent qu'une seul homme y parvenu jusqu'a maintenant, et il est mort il y a 2600 ans environ. Aucun ne l'a égalé depuis.
Comment reconnait-on quelqu'un qui à la Vue Juste/parfaite, la Compréhension Juste/parfaite, la Parole Juste/Parfaite et l'Action juste/Parfaite ?


A l'effet que les paroles et actions de cette personne ont. Si l'effet est la non-souffrance, le soulagement, le bonheur, la joie, la paix, alors c'est bon. Si c'est autre chose, alors il faut revoir sa copie. La parole d'un bouddha ne peut plus faire le moindre mal.

Merci de m'avoir permis de faire ce rappel au combien important comme leçon d'humilité et de prudence. :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Delamour le Dim 11 Fév - 23:30

Namasté,

Madhyamaka a écrit:Chacun croit dur comme fer ce qu'il désir croire et rejettera toujours même devant des faits évident ce qu'il ne désir par croire. Cela est valable pour tous.
Voilà pourquoi il est préférable de rechercher la vérité et de s'y tenir, au lieu de faire du désir une source de croyance .
Ainsi, ce n'est plus ce que l'on "désire" (mû par l'ego) qui fait loi en soi, mais une perception plus objective de ce qui est pour parvenir au discernement.


Madhyamaka a écrit:Est-il profitable de chercher à pousser à tout prix des gens à croire ou accepter des choses qui leur déplaisent quitte à les faire souffrir ?
Observez-Vous, Madhyamaka : Là encore Vous parlez de plaisir ou de déplaisir, et ce sont ces éléments qui mènent une souffrance (peut-être ressentie) mais aussi et surtout ce sont ces éléments qui mènent Votre raisonnement, comme Vous Nous le démontrez.

Ne confondez pas.


Je Vous site des paroles du Bouddha ! Est-ce cela qui provoque de la souffrance ? Est-ce cela qui Vous dérange ?
Je mets en relief le lien effectif entre le Bouddha archétypal prophétisé et Jésus Christ ! Est-ce cela qui Vous stresse ?
Pourquoi  ?

Ce sont vos perceptions/sentiments (surtout quand elles sont erronées) qui sont causes de souffrance !
... Et certainement pas l'éclairage qui permet de s'en affranchir; ou alors, cet éclairage en est simplement un révélateur, mais non une cause (de souffrance).


Le Bouddha a appris à s'éloigner de l'aversion (ou de son contraire la convoitise), et Vous le savez.

" Le sentiment doit être connu, la cause par laquelle le sentiment entre en jeu doit être connue, la diversité des sentiments doit être connue, le résultat du sentiment doit être connu, la cessation du sentiment doit être connue. le sentiment devrait être connu.

La perception doit être connue, la cause par laquelle la perception entre en jeu doit être connue, la diversité de la perception doit être connue, le résultat de la perception doit être connu, la cessation de la perception doit être connue. la perception devrait être connue.
"  Le discours sur l'exposition pénétrante Nibbedhika Sutta

Madhyamaka a écrit:Ou est-il souhaitable au nom de la compassion de ne pas entrer toujours dans une logique de persuader l'autre et ce afin d'éviter à l'autre de souffrir ?
La vérité n'a pas à persuader. La vérité est !

Quand les Bouddhas ou des Saints exposent la vérité, estimez-Vous qu'ils cherchent à "persuader" leur auditoire ?
Leur reprochez-Vous aussi d'avoir pour intention de les délivrer des fausses visions, de l'Ignorance, avec leurs moyens habiles ?


N'est-ce pas plutôt d'abord l'acceptation  d'une quête de vérité, puis la reconnaissance de la vérité qui peuvent contrarier ceux qui refusent de la voir telle qu'elle est, illusionnés qu'ils sont dans leur ignorance ou leur orgueil  ... ?

Afin de lutter contre l'Ignorance et l'égarement, des hommes bienveillants ne rappelleraient-il pas les paroles méconnues ou oubliées des instructeurs spirituels du passé à leurs interlocuteurs ?
Afin de lutter contre l'Ignorance et l'égarement, des hommes bienveillants ne leur rappelleraient-il pas les faits correspondants ?


Un disciple authentique du Bouddha peut-il ne pas se réjouir de prendre connaissance des paroles du Bouddha ?
Un disciple authentique du Bouddha peut-il ne pas se réjouir de prendre connaissance des prophéties du Bouddha ?
Un disciple authentique du Bouddha peut-il se désintéresser ou souffrir d'un noble effort de reconnaissance de la réalisation d'une telle espérance ?


Et Vous, Madhyamaka, qu'il Vous soit démontré que Jésus a été l'incarnation (jusque là ignorée) du Bouddha Amitabha (aux moyens salvifiques confiés) contredit-il la vérité ? (et en quoi, SVP ?) ... ou bien cela déplait-il simplement à votre orgueil et / ou à votre manque de foi en Shakyamuni ?  

Pourquoi n'analysez-Vous pas  en Vous, par et dans la vérité, la cause du désir mondain auquel Vous êtes si attaché, qui est la cause de votre contrariété ?

Cf : " De la cessation du désir est la cessation du stress, et juste ce noble octuple sentier - la bonne vue, la bonne résolution, la bonne parole, la juste action, la bonne subsistance, le bon effort, la bonne attention, la bonne concentration - est le chemin de la pratique menant à la cessation du stress.
Maintenant, quand un disciple des nobles discerne le stress de cette façon, la cause par laquelle le stress entre en jeu de cette façon, la diversité du stress de cette manière, le résultat du stress de cette manière, la cessation du stress de cette façon , et le chemin de la pratique menant à la cessation du stress de cette manière, alors il discerne cette vie sainte pénétrante comme la cessation du stress.
Le stress doit être connu, la cause du stress ... La diversité du stress ... Le résultat du stress ... La cessation du stress ... Le chemin de la pratique pour la cessation du stress devrait être connu.' Ainsi, il a été dit, et en référence à cela a-t-il été dit.
"   Le discours sur l'exposition pénétrante Nibbedhika Sutta


Madhyamaka a écrit:La sagesse dans le bouddhisme c'est la vue juste. Voir la réalité telle qu'elle est, sans illusions.
Précisément. Les bodhisattvas authentiques (cf Soutra du Lotus et du Mahayana) ont capacité à bénéficier de cette vision juste ...

Et Vous, Madhyamaka, prétendez-Vous que la vue juste doive faire abstraction des textes sacrés, de leur étude, de leur mise  en pratique, de leur perspective, de leur accomplissement, ...  ?

En matière de réalité telle qu'elle est, les Soutras et le Dharma sont !
En matière de réalité telle qu'elle est, relisez la vie de Jésus et ses Paroles ! Cette réalité est, elle aussi !


Précisément, l'Illusion ne consiste-telle pas à faire abstraction de ces réalités ? ... de se soustraire par quelques prétextes à un devoir de Reconnaissance ?.. et en fait, à fuir la pleine conscience de ce qui est,  d'être "absents" au temps présent, de ce qui Vous est (le plus bienveillamment possible et le plus sagement possible) porté à Votre Connaissance ?

Madhyamaka a écrit:Qui peut prétendre a une telle double perfection ?
Le Bouddha Amitabha, c'est à dire Jésus Christ !
Cela fait quelques 2000 ans qu'il patiente que l'on comprenne enfin le Plan Divin dont il est la Clef de voute universelle ! Comme il sera Heureux que Nous en bénéficions dans la Paix, la Justice et la Prospérité promises !


Madhyamaka a écrit:Les bouddhistes en tout cas considèrent qu'une seul homme y parvenu jusqu'a maintenant, et il est mort il y a 2600 ans environ. Aucun ne l'a égalé depuis.
Oui, enfin, plutôt certains bouddhistes ... et Vous faites simplement parti prenante de ces opinions mondaines, vous en faisant presque le porte parole...

Vous estimez donc que Jésus n'est pas parvenu à incarner le Bouddha Amitabha qui était présenté comme supérieur à l'ensemble des Bouddhas selon Shakyamuni  ? Développez, SVP.
Que lui reprochez-Vous donc au juste ?


Madhyamaka a écrit:Comment reconnait-on quelqu'un qui à la Vue Juste/parfaite, la Compréhension Juste/parfaite, la Parole Juste/Parfaite et l'Action juste/Parfaite ? A l'effet que les paroles et actions de cette personne ont.
A la vue de ce qui précède, Vous en concluez donc que Jésus n'a eu ni la Vue Juste/parfaite, ni la Compréhension Juste/parfaite, ni la Parole Juste/Parfaite et ni l'Action juste/Parfaite, etc ... ?

Madhyamaka a écrit:Si l'effet est la non-souffrance, le soulagement, le bonheur, la joie, la paix, alors c'est bon.
Quand Jésus Nous transmet sa Paix, sa Joie, et la Fin des souffrances / attachements ainsi :
" Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point. " Jean 14:27
" Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu'ils aient en eux ma joie parfaite. " Jean 17:13
" Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. 33 " Jean 8

Ne comprenez-Vous points ses paroles, Madhyamaka? Ne les trouvez-Vous ni bonnes, ni justes, ni puissantes ?
Ou bien le problème vient-il de vous Madhyamaka, de la perception imparfaite que vous en avez :
Ces paroles (de Jésus Christ) vous pénètrent-elles ? ... ou pas ?
Les gardez-Vous ? ...ou pas ?
Aimez-Vous simplement Jésus Christ ? ...  ou pas ?


Madhyamaka a écrit:Merci de m'avoir permis de faire ce rappel au combien important comme leçon d'humilité et de prudence. :jap:
Avec plaisir; mais Nous aimerions tant que cela Vous soit utile à Vous-même.

Namasté,
avatar
Delamour

Messages : 583
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Invité le Dim 11 Fév - 23:35

Qui peut prétendre a une telle double perfection ?

Qui peut prétendre a une telle double perfection ?

Qui peut prétendre a une telle double perfection ?

(sans usage de foule de couleurs - mes mots n'en ont pas besoin).

:jap:


Le Bouddha et Thich Nhat Hanh me sont très utiles. D'autres aussi. Maître Dôgen, sa Sainteté le Dalaï Lama, Bokar Rinpoché, le moine Matthieu Ricard... des professionnels reconnu et qualifiés. Je lisais encore il y a peu un article du moine Matthieu Ricard sur l'importance qu'il y avait d'étudier longuement un maître avant d'en faire le sien. Des années. En fait. Le Bouddhisme a eu 2600 ans pour élaborer ses propres moyens internes pour savoir faire le tri entre les maîtres qualifiés et les autres.

:jap:


Ça aussi c'est important à dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Delamour le Lun 12 Fév - 0:54

Paix,

Puis-Je Vous faire remarquer que je réponds à la plupart de Vos questions directes, ... et que Vous pas !
Madhyamaka a écrit:Qui peut prétendre a une telle double perfection ?
J' ai répondu à cette question en violet et en gras !

Madhyamaka a écrit:Qui peut prétendre a une telle double perfection ?
J' ai répondu à cette question ...

Madhyamaka a écrit:Qui peut prétendre a une telle double perfection ?
J' ai répondu à cette question ...


:jap:


Paix
avatar
Delamour

Messages : 583
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Delamour le Jeu 15 Fév - 23:46

Namasté


Un chapitre Soutra du Lotus s'appelle Chapitre de la Porte Universelle (menant au Salut).
Je Vous conseille de le lire en entier.


Jésus s'est reconnu dans les Soutras comme il s'est reconnu dans les Ecritures d'Israêl, et s'est ainsi Accompli pour sauver tous les Êtres, conformément à ses Voeux Primordiaux, non sans laisser des indices liés à sa Connaissance et Reconnaissance des Soutras !

Le thème de la porte a été opportunément repris à son compte par Jésus ainsi : " En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. 4 Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. 5 Elles ne suivront point un étranger; mais elles fuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. 7 Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. 9 Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. 12 Mais le mercenaire, qui n'est pas le berger, et à qui n'appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse. 13 Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. 14 Je connais mes brebis, et elles me connaissent, 15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis. 16 J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. 17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. 18 Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père." Jean 10

Ici, qui doute de la véracité des paroles de Jésus Christ ?
Ici, qui doute de la véracité des paroles de Shakyamuni  ?


Alors ! ?

Rq : Vous notez que le Christ fait allusion au Soutra du Lotus, ici comme en d'autres points. Le Christ fait bien référence au Soutra du Lotus et rend hommage au Bouddha qui fut l'un de ses Guides Spirituels, tout comme les Prophètes juifs le furent; l'évocation est subtile, de sorte que ceux qui sont en Unité de Pensée avec le Bouddha Shakyamuni et gardent ses paroles dans la Foi Vraie peuvent reconnaître celui qu'il espérait et accepter en leur Coeur l'Évidence de son accomplissement !

Namasté
avatar
Delamour

Messages : 583
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SD] Christ et Bouddha

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum