Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le regard de l'Islam sur le christianisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Chaniwa le Lun 25 Fév - 22:11

@Certes Walid...

Mais de toute façon , chacun donne toujours son interprétation...donc ça revient un peu au même...je pense que dans le fond, tu vois bien le but de ma question; alors donne moi du concret^^ Selon toi, quel est le regard de ta foi sur les chrétiens? :jap:

Chaniwa

Messages : 294
Date d'inscription : 12/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Idriss le Dim 17 Mar - 15:56




D’après Abu Hurayra : « Tous les fils d’Adam sont touchés par Satan le jour où leur mère les met au monde, sauf Marie et son fils. »
(Cité par Muslim. Hadith authentifié)


Commentaires :

Tout comme le fait ce hadith, le Coran associe Marie et son fils pour citer des grâces qui leur sont communes. Ainsi le Coran déclare : « Nous avons fait du fils de Marie et de sa mère un Signe. Nous leur avons donné asile en un endroit élevé, reposant et arrosé par une source pure. »1 Un autre verset précise l’universalité de ce Signe, et parlant de Jésus, l’ange de l’Annonciation déclare à Marie : « Nous ferons de lui un Signe pour les hommes et une miséricorde venant de Nous. Le décret est irrévocable. »2
Pour sa part, le Prophète fut, comme tout homme, touché par le démon à la naissance mais il fut purifié de cette marque alors qu’il était encore enfant. Cette purification s’opéra lorsque l’ange lui ouvrit la poitrine pour en extraire un “caillot noir”3, alors qu’il était encore enfant. C’est cet événement que relate la sourate 94, l’Ouverture (al-charh) qui débute ainsi : « Ne t’avons-nous pas ouvert la poitrine ? »

Nous avons montré qu’un spirituel musulman peut hériter de n’importe quel prophète, cela est vrai aussi de Marie comme le montre le cas du Cheikh 'Abd Allah al-Yunînî (m.617/1220), surnommé le “Lion de Syrie” pour le courage exceptionnel dont il fit preuve lors des croisades :

« Il était assis un jour dans sa zâwiya quand une femme se présenta, conduisant une monture chargée de cuivres et de tissus. Elle l ’attacha, vint à lui et le salua. Il lui demanda :
- Qui es-tu ?”
- Une chrétienne du Jubbat al-Qunaytra [au Mont Liban],
- Qu’est-ce qui t’amène chez moi ?
- J’ai vu Dame Marie en songe et elle m’a dit : “Va et mets- toi au service du shaykh Abd Allâh al-Yunînî jusqu’à ta mort. ’ ’
- Je lui ai dit : ‘ ‘O maîtresse, c 'est un musulman ’ ’
- Et alors ? Certes, c’est un musulman, mais son cœur est [semblable à celui du] chrétien.”
Le shaykh lui déclara : ‘ ‘Marie est la seule à me connaître ! ’ ’ Le shaykh lui attribua un logis dans sa zâwiya et elle resta à son service pendant huit mois, puis tomba malade. Le shaykh lui demanda :
- Que désires-tu ?
- Je veux mourir dans la religion de Marie.
Le shaykh ordonna qu’on fît venir un prêtre [...] et elle mourut chez le prêtre. »
(Abu Châma, Tarâjim, année 617 h. Trad. fr. : Claude Addas, Ibn Arabî et le voyage sans retour, éd. du Seuil, 1996, p. 121.)

1 Coran : 23, 50.
2 Coran: 19,21.
3 Le Prophète fit lui-même la relation de cet événement : « Deux hommes vinrent à ma rencontre ; ils étaient vêtus de blanc et tenaient un bassin d’or rempli de neige. S’étant saisis de moi, ils me fendirent la poitrine, en sortirent le cœur qu ’ils ouvrirent à son tour pour en extraire un caillot noir qu ’ils jetèrent au loin. Puis ils me lavèrent le cœur et la poitrine avec de la neige. » Martin Lings, Le Prophète Muhammad, éd. du Seuil, 1986, p. 37.

Reconnaissance de texte à partir d'un scan de l'ouvrage : "Les enseignements spirituels du Prophète" Vol.II de Tayeb CHOUIREF
avatar
Idriss

Messages : 3633
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Civis Pacem le Sam 23 Mar - 18:53

Abu Hurayra :!!!:

Mais texte sympa quand même ^^

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  -Ren- le Sam 23 Mar - 20:15

Civis Pacem a écrit: Abu Hurayra :!!!:
Mamun n'en dirait pas moins :pff:
;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Idriss le Sam 15 Juin - 15:33

La place de Jésus dans l’Islam

Par Cheikh Khaled Bentounès | le 13 juin, 2013

http://oumma.com/17032/place-de-jesus-lislam

Spoiler:
Pour comprendre la place de Jésus (sur lui le salut et la paix) dans l’Islam il faut aller à la source, revenir au Coran : message divin révélé au Prophète Mohammed (sur lui le salut et la paix).

A l’avènement de l’Islam, il y avait de nombreux sujets de division entre les différentes communautés chrétiennes (les monophystes, nestoriens, priscilliens, ariens…) se réclamant du message de Jésus. Est-il fils de Dieu ? Dieu lui-même ? Quelle place accorder à Jésus ? Dans ce contexte le Prophète Mohammed, à travers la révélation coranique, va honorer et réhabiliter Marie et préciser la mission de Jésus.

Dans l’Arabie pré-islamique, deux événements majeurs, en relation avec les chrétiens marquent le destin du Prophète : le premier, lors d’un voyage avec son oncle Abu Talib en Syrie à l’âge de 7 ans Mohammed est reconnu, à certains signes, par le moine chrétien nestorien Bahira. Le second a lieu lors de la première révélation du Coran au Mont Hira qui troubla le Prophète et c’est un chrétien dénommé Warraka, parent de sa femme Khadija, qui lui confirmera sa mission prophétique .

On peut aussi ajouter qu’au cours de la période mecquoise où les musulmans étaient oppressés le Prophète Mohammed recommande à ses compagnons d’émigrer vers l’Abyssinie chrétienne avec qui il entretenait une relation cordiale et amicale. En effet, le Négus, roi d’Abyssinie, avait entendu parler du Prophète et lu les premiers récits coraniques parlant de Jésus et Marie. Ayant été touché par la vénération et le respect avec lequel le Coran parlait de Jésus et de sa mère, il accorda sa protection aux premiers émigrés de l’Islam malgré la réprobation répétée des mécquois avec lesquels pourtant il entretenait un fructueux commerce.

A sa mort, le Prophète Mohammed réunit ses compagnons et il fit avec eux une prière dans la mosquée de Médine pour le repos de son âme. Un autre événement qui donne réfléchir sur les relations qui existaient entre les deux communautés. Lorsque la délégation du Najrân (région se situant actuellement au Yémen) arriva à Médine avec soixante personnes et à sa tête un évêque pour voir le Prophète et passer avec lui un pacte d’alliance. Voulant prier il demandèrent un lieu pour célébrer l’office. Le Prophète leur suggéra que le meilleur lieu pour prier était sa mosquée : la maison dédiée à l’adoration de Dieu. Et pour la première fois la messe sera célébrée dans l’un des lieux les plus saint de l’Islam

On le voit, la reconnaissance et le respect de Jésus et de sa communauté existent dès le début de la mission du Prophète. Ainsi les rapports entre l’Islam et la chrétienté se trouvent dès le départ invités au dialogue et au respect mutuel.

Comme les textes le prouvent, il existait un rapport fécond, d’une grande richesse d’échanges tant du point de vue intellectuel, artistique, commercial et spirituel, malgré les affrontements d’intérêts politiques, économiques, qui jalonnent l’histoire, chacun utilisant ses références religieuses et dogmatiques pour justifier sa domination. Ce bref aperçu évoqué, quel regard porte le musulman ouvert et sincère sur Jésus (Sidna Aissa) très souvent associé à Marie (Myriam) ?

Il est considéré comme un être spirituel exceptionnel. Exception confirmée par le Prophète quand il annonce le retour de Jésus pour les temps messianiques où la paix, la justice, l’égalité triompheront enfin sur terre.

Donc dans la conscience musulmane le retour de Jésus est une espérance. C’est la fin d’un cycle apocalyptique au cœur duquel se trouvent les germes du renouveau. Dès lors les hommes s’uniront pour oeuvrer au bien de l’humanité et terrasser le mal.

Ce que je viens d’évoquer, concerne l’aspect extérieur, l’aspect temporel celui lié au sens de l’histoire. Il existe un autre aspect peu connu c’est celui de la place accordée à Jésus par l’ésotérisme musulman. C’est celui relatif au verbe incarné de Dieu comme le dit le Coran sourate 4, verset 171 :

Cela signifie qu’il est intemporel. II ne peut être ni cerné, ni connu, ni localisé. Le message spirituel de Jésus ne peut pas se révéler à celui qui ne va pas à la source même d’où émane cette réalité divine. Dans l’ésotérisme musulman (Tacawwuf - soufisme), il y a des stations (degrés spirituels) pour chaque prophète évoqué dans la Bible, et dans le Coran. La station de Jésus est particulière et parmi les plus élevées. Son enseignement délivre une spiritualité pure sans lien déterminé dans le temps et dans l’espace.

Cette réalité se révèle à celui qui fait l’effort soutenu d’arriver à cette station, à ce maqqam de Sidna Aïssa (Jésus). Celui-ci, délivre un message extraordinaire : la force de l’amour à puissance sur tout. Par sa naissance Jésus nous apprend que les lois physiques, et temporelles qui gèrent la création peuvent être bouleversées voire inversées par le divin, telle la résurrection des morts. Notre conception du divin se référant uniquement aux lois qui gèrent le monde manifesté est si limitée, qu’elle nous empêche de comprendre la mission de Jésus et sa station. De ce fait, son message demeure inconnu pour le plus grand nombre.

Pour les soufis, Jésus est l’émanation ou la démonstration physique que l’être par une voie initiatique peut retrouver l’essence universelle qui donne équilibre et harmonie au monde manifesté, mystère de la création. L’avènement du message mohammadien vient confirmer et révéler dans sa profondeur le contenu du message christique. Comme le dit le prophète Mohammed « Nul n’est plus en droit de se réclamer de Jésus et Marie que moi-même, car entre lui et moi il n’y a aucun prophète ». Ainsi le message rnohammadien devient le miroir révélateur de Jésus car entre les deux prophètes il n’y a aucune altération, aucune rupture. C’est donc dans l’équilibre entre ses deux pôles que le mystère de la vérité se dévoile à l’homme.

Ce qu’on peut encore retenir du message de Jésus c’est que les valeurs matérielles du monde ne sont que l’ombre trompeuse des illusions qui nous égarent et exacerbent nos passions. A l’exemple de son entrée dans le temple pour le purifier, Il nous invite à se situer à la verticalité du Divin, symbole du soleil au zénith ou nulle ombre est perçue ou nulle illusion est permise. Par-là, l’homme est habité par l’esprit divin. Quant à Mohammed, il apporte lui l’équilibre de l’horizontalité, symbole du serviteur qui accepte totalement son appartenance au divin. Il se confie à Lui, et assume cette responsabilité d’en être le témoin dans le monde. Ainsi l’homme habité par le divin, réalise et manifeste l’état parfait de l’homme universel.

Selon l’ésotérisme musulman si Jésus de par sa naissance échappait aux lois physiques de la vie, sa mort devrait aussi échapper à celle de tout un chacun. Car il existe une réciprocité. Pour les musulmans en général et les soufis en particulier Jésus a été élevé à Dieu, n’étant d’ailleurs pas le seul puisque d’autres prophètes sont dans le même cas : Elie, Idris, Enoch, ... Cette élévation est une occultation mais aussi une présence, une permanence.

Il était, n’est plus mais personne ne peut dire où il se trouve, ou qu’il n’existe plus. On ne peut le situer dans l’espace ou dans le temps, sans nier sa présence. Si on lui assigne une place, un rôle, une fonction même la plus sacrée, elle demeure en dessous de la vérité qu’il incarne car le message spirituel de Jésus est élevé et intemporel. Mais chacun par une démarche intérieure de purification, d’humilité, de pardon, d’amour peut retrouver l’essence de ce message, son parfum et sa béatitude.

J’ajoute qu’on pourrait aussi qualifier le message de Jésus de radical. Il ébranle la forteresse des croyances, des dogmes, des certitudes... notre conception limitée des choses de ce monde, qui n’ont de réelles valeurs qu’en étant rattachées à l’essence, à Dieu. Sans ce rattachement, les pouvoirs, les savoirs, les connaissances ne sont qu’illusoires. Le message de Jésus ne se comprend et ne se vit que dans l’amour absolu intransigeant et décapant.

Cette vertu, cet état d’être sont très difficiles à concevoir et à réaliser. Il suffit de voir comment nous vivons. Le constat est affligeant ! Quelles sont les valeurs qui déterminent notre époque ? Jésus est le verbe divin et les valeurs qu’il enseigne ne sont pas celles sur lesquelles reposent notre monde. Nous ne comprendrons son message et réaliserons cette transformation alchimique que par la quête de ces valeurs spirituelles et chevaleresques qu’il est venu pour nous enseigner.

Un message prophétique où l’homme est prêt à se sacrifier pour le bien être d’autrui afin que la Vérité demeure parmi nous. Ainsi il triomphe de l’absurdité de son égocentrisme , il renaît et il vit dans le monde parfait de l’Essentiel.

Qui laisse croire qu’il n’existe aucune réalité, hormis celle que l’homme s’impose dans ce conflit permanent avec lui-même et avec son prochain ? Incapable de pardonner car incapable de se pardonner. Aujourd’hui nous sommes dans les situations où le message de Jésus semble d’une urgence capitale, voire vitale. Notre monde est gravement malade, seule une médecine radicale peut le soigner.

Pourquoi tant de misère et de haine, de conflits et de corruption ? Au nom de qui ? Pour servir quels intérêts ?Au nom de Dieu ? Au nom d’Allah ?... Quel est le sens d’un monde en démence où personne n’ose dire la vérité par peur d’être incapable de la vivre et d’en assumer la responsabilité et les conséquences. La vérité est exigeante comme l’est le message de Jésus. Dans l’atmosphère dramatique de notre époque qui peut concevoir que pour trouver Dieu il faut tout donner. Quel est le pays, la communauté, l’être capable de tout donner pour tout recevoir ?

Dans le monde actuel ne pas tricher avec soi-même soulève mépris, ironie et sarcasme. Pourtant nous allons vers un monde qui nous impose d’ être et non de paraître. Humain se conjugue au verbe être et non au verbe avoir. C’est à ce prix que nous pourrons résister au chaos qui nous attend.

Que Dieu accorde sa grande miséricorde à tous les innocents qui périssent par la faute de l’incompréhension et de la bêtise humaine.
avatar
Idriss

Messages : 3633
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Walid le Mar 18 Juin - 2:35

Shinran a écrit:Mais de toute façon , chacun donne toujours son interprétation...donc ça revient un peu au même...je pense que dans le fond, tu vois bien le but de ma question; alors donne moi du concret^^ Selon toi, quel est le regard de ta foi sur les chrétiens? 

Pardonnez moi de ne répondre que 3 plus tard.
Je crois que la foi chrétienne d'aujourd'hui est bien éloignée de celle des origines, je crois aussi que Paul l'a dénaturée pour la rendre "acceptable/attrayante" au plus grand nombre; je pourrais continuer sur le sujet mais votre question n'est pas relative à la foi chrétienne mais aux chrétiens.

Je pars du principe que c'est l'intention qui compte, toujours.
Il y a des chrétiens qui croient sincèrement en Dieu mais aussi en la trinité parce que c'est ainsi qu'ils l'ont apprit; ils se considèrent monothéiste, ont la foi, prie Dieu; font le bien mais aussi le mal (comme tout les Hommes). 

Les chrétiens sont nos amis mais aussi rivaux, avec lesquels on doit se concurrencer dans les bonnes oeuvres. Ils ont aussi été nos ennemis, ont peu considéré les croisades comme une quasi guerre ouverte et totale entre chrétiens & musulmans; pour autant ça ne veut pas dire qu'aujourd'hui encore nous devons nous affronter.


Allah a écrit:7. Il se peut qu'Allah établisse de l'amitié entre vous et ceux d'entre eux dont vous avez été les ennemis. Et Allah est Omnipotent et Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.

Dieu nous dit dans un verset (que j'ai pas prit le temps de chercher) de ne pas les prendre pour alliés; en lisant on peut se dire qu'il faut pas être copains avec eux. Mais en lisant attentivement on voit qu'il est mentionné que Dieu est notre seul allié, et la il faut réfléchir au sens de ce mot et comprendre que ce n'est pas au sens commun du terme mais au delà.
____

La seule question qui m'intéresse vraiment est celle que beaucoup de musulmans se posent et se sont posés! Les chrétiens & juifs peuvent-ils allez au Paradis?

Je citerais 2 versets:


Allah a écrit:‎5.69. En vérité, ceux qui ont cru, ainsi que les juifs, les sabéens et les chrétiens, ceux qui ont cru en Dieu, au Jugement dernier et qui ont fait le bien, seront préservés de toute crainte et ne seront point affligés


Allah a écrit:40.ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : "Allah est notre Seigneur". - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d'Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément Fort et Puissant,

Voila comment je comprend ça:

-Même si on est juifs ou chrétiens on peut accéder au paradis en croyant sincèrement en Dieu, au jugement dernier et en agissant en conséquence (faire le bien). Malgré certaines croyances erronés, d'ailleurs il y a des centaines de millions de musulmans aussi qui ont une partie de leurs croyances erronées, peut-être même moi. Mais on est sincère dans notre démarche, dans notre attention; et on est d'après moi rétribués selon celle ci.
J'ajouterais que si Dieu ne veut pas que les églises & synagogues soient démolies parce que son nom y est beaucoup invoqué ça signifie qu'il accepte celles ci (invocations).

Je conclurais par: Dieu seul sait.
Je tiens quand même à dire que mon avis est certainement influencé par le fat que j'ai des amis chrétiens (et autres) & j'espère ne pas les voir souffrir le Jour du Jugement. Je crois peut être ça parce que ça me rassure.
avatar
Walid

Messages : 85
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  -Ren- le Mar 18 Juin - 6:40

Walid a écrit:je crois aussi que Paul l'a dénaturée pour la rendre "acceptable/attrayante" au plus grand nombre
Accusation débattue ici : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t182-mise-en-accusation-de-paul

Walid a écrit:croisades comme une quasi guerre ouverte et totale entre chrétiens & musulmans
Le sujet sur les croisades est là : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t125-les-croisades

Walid a écrit:Dieu nous dit dans un verset (que j'ai pas prit le temps de chercher) de ne pas les prendre pour alliés
C'est celui-ci : Ô croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Dieu ne guide certes pas les gens injustes (Coran V, 51)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Idriss le Mar 18 Juin - 19:35

Walid a écrit:
Voila comment je comprend ça:
-Même si on est juifs ou chrétiens on peut accéder au paradis en croyant sincèrement en Dieu, au jugement dernier et en agissant en conséquence (faire le bien).
[...]
Je tiens quand même à dire que mon avis est certainement influencé par le fat que j'ai des amis chrétiens (et autres) & j'espère ne pas les voir souffrir le Jour du Jugement. Je crois peut être ça parce que ça me rassure.

Il y a eu des débats à l'époque des muttazalites il me semble sur la puissance d'Allah sans limites et sa liberté...etc  Et il y a un parti si je me souviens bien qui affirmait que si Dieu voulait mettre tous les "bons" en enfer et tous les "méchants" au paradis Il le pouvait et nous n'aurions rien à redire , car Sa puissance... etc
Mais il y a des soufis qui ont répondu " Si Dieu agissait comme cela Il ne serait pas Dieu"

Je crois que c'est juste une question de bon sens , si Dieu  accordait  le paradis  exclusivement au choix ( Rayer les mentions inutiles ) au  musulmans ou  au chrétiens ou au  juifs cela poserait un sérieux probléme d'éthique ! Ce Dieu là serait-il encore Dieu? En tous cas ce n'est pas le mien.

Le Coran dit explicitement que tous monothéiste peut accéder au Paradis ( il ne faut pas dire Salut parait-il  car ce serait  une notion exclusivement chrétienne qui n'existerait pas chez les musulmans ) . Ainsi Éric Geoffroy citant M Charfi écrit : " Il faut attendre Vatican II pour voir les chrétiens abandonner le principe selon lequel "hors de l'Eglise point de salut". Les musulmans auraient pu les devancer de quatorze siècles puisque le livre sacré ordonne de considérer que tous les déistes et, a fortiori  , les adeptes des religions monothéistes "seront à l'abri de toute craintes"  ( M.Charfi , Islam et Liberté, Albin Michel p. 74.)
avatar
Idriss

Messages : 3633
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Invité le Mar 18 Juin - 20:10

Idriss a écrit:
Je crois que c'est juste une question de bon sens , si Dieu  accordait  le paradis  exclusivement au choix ( Rayer les mentions inutiles ) au  musulmans ou  au chrétiens ou au  juifs cela poserait un sérieux probléme d'éthique ! Ce Dieu là serait-il encore Dieu? En tous cas ce n'est pas le mien.

Le Coran dit explicitement que tous monothéiste peut accéder au Paradis ( il ne faut pas dire Salut parait-il  car ce serait  une notion exclusivement chrétienne qui n'existerait pas chez les musulmans ) . Ainsi Éric Geoffroy citant M Charfi écrit : " Il faut attendre Vatican II pour voir les chrétiens abandonner le principe selon lequel "hors de l'Eglise point de salut". Les musulmans auraient pu les devancer de quatorze siècles puisque le livre sacré ordonne de considérer que tous les déistes et, a fortiori  , les adeptes des religions monothéistes "seront à l'abri de toute craintes"  ( M.Charfi , Islam et Liberté, Albin Michel p. 74.)

Idriss
, c'est bien joli toutes ces paroles, mais le monothéisme le plus authentique est désormais illuminé par le flambeau de l'Islam : les déistes ne croient pas en un Dieu de révélation : pour eux, Dieu est réduit à un Agent causal et/ou mécaniste (le Dieu Horloger-Créateur des savants). Chez les hindous, ça devient encore plus problématique avec leurs innombrables dieux imagés tel Ganesh (dieu de la Sagesse), Indra etc. Le catholicisme, quant à lui, est synonyme de christocentrisme etc.

Qui sont donc dans le Coran : "ceux qui croient et font le bien", et qui mériteraient le Paradis ? Voici le verset en question :

Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes oeuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés. (sourate Al-Maidah, verset 69)

Est-ce qu'il est question dans ce verset du christianisme conciliaire (le Christ est Dieu) ? J'en suis pas sûr....

Wallâhu A'lam.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  -Ren- le Mar 18 Juin - 20:43

Cebrâîl a écrit:Est-ce qu'il est question dans ce verset du christianisme conciliaire (le Christ est Dieu) ? J'en suis pas sûr....
Alors mieux vaudrait "traduire" ce verset en écrivant "nazaréens" - terme tout à fait légitime qui rendrait en outre plus explicite votre doute personnel sur la juste interprétation du terme arabe ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Invité le Mar 18 Juin - 20:49

-Ren- a écrit:Alors mieux vaudrait "traduire" ce verset en écrivant "nazaréens" - terme tout à fait légitime qui rendrait en outre plus explicite votre doute personnel sur la juste interprétation du terme arabe ;)

Les nazaréens....y'a un sujet là-dessus dans la rubrique "sciences historiques" du forum ?

EDIT : j'ai trouvé ça :

http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1198-quel-est-le-sens-du-mot-nazareen-dans-ces-versets-de-amos

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  -Ren- le Mar 18 Juin - 21:02

J'allais vous le dire ;)
Mais c'est dans la rubrique "Judaïsme" donc ce n'est qu'une facette de la question.
Voici pour la rubrique "Histoire" : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1186-les-ebionites

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Invité le Mar 18 Juin - 21:29

Ok. Merci bien :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard de l'Islam sur le christianisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum