Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
Dialogue-Abraham
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Agression contre une maghrébine musulmane

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  titou2 le Dim 23 Juin - 12:06

-Ren- a écrit:
(...) Près d'un millier de personnes se sont réunies devant la sous-préfecture de la ville, samedi 22 juin, lors d'un rassemblement silencieux pour dénoncer l'"islamophobie montante", dans la ville comme dans le reste du pays (...)

Lors d'une conférence de presse en marge du rassemblement, Kamel Raskallah, porte-parole du collectif des habitants d'Argenteuil et Bezons, créé suite à cette série d'événements, a dénoncé l'attitude des politiques, au premier rang desquels Manuel Valls, ministre de l'intérieur, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits de femmes, qui ont "brillé par leur silence" (...)

Le rassemblement a réuni des personnes de tous horizons et de tous styles : barbes longues, visages glabres, voiles et robes. Devant la sous-préfecture d'Argenteuil, les riverains ont unanimement dénoncé une "atmosphère" islamophobe (...)

Le collectif des habitants d'Argenteuil et Bezons, soutenu par plusieurs associations qui avaient également appelé au rassemblement, prévoit déjà d'autres manifestations, au niveau régional ou national, si aucune geste n'est fait (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/22/apres-l-agression-de-femmes-voilees-des-argenteuillais-denoncent-l-islamophobie_3434981_3224.html

salam alaykum,

Et en quoi "pleurnicher" va t il changer les choses ?

titou2

Messages : 325
Date d'inscription : 31/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Lun 24 Juin - 4:24

titou2 a écrit:Et en quoi "pleurnicher" va t il changer les choses ?
Perso, je n'ai pas d'avis sur leur démarche, je me contente d'assurer le suivi d'info sur ce fil... Et de prier pour la famille qui vient de perdre un enfant à naître.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  titou2 le Lun 24 Juin - 12:58

-Ren- a écrit:
titou2 a écrit:Et en quoi "pleurnicher" va t il changer les choses ?
Perso, je n'ai pas d'avis sur leur démarche, je me contente d'assurer le suivi d'info sur ce fil... Et de prier pour la famille qui vient de perdre un enfant à naître.

Salam Ren

Oui je sais bien que tu ne fais que transmettre l'information. Ma remarque ne te concernait pas toi mais eux.

titou2

Messages : 325
Réputation : 0
Date d'inscription : 31/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Jeu 4 Juil - 18:50

Une femme voilée agressée dans un bus à Paris : la police met en garde à vue la victime
le 4 juillet, 2013

Auxiliaire de vie, Mlle Lamia s’occupe de personnes âgées au quotidien. Le 30 juin 2013, vers 18 heures, Lamia prend le bus comme tous les autres soirs pour se rendre à son travail.

Quand une dame âgée monte dans le bus, Mlle Lamia lui cède naturellement sa place, mais la dame refuse et l’invective de manière virulente à propos du foulard qu’elle porte. S’ensuit une discussion houleuse : « Sale arabe, retourne dans ton pays, tu devrais relire le Coran… », lui assène la dame. Au moment de descendre à l’arrêt de son travail, Mlle Lamia doit une nouvelle fois faire face à l’agressivité de la dame âgée. Cette dernière, se croyant suivie, bouscule Mlle Lamia, qui cette fois ci lui répond.

A ce moment, un homme de grande taille arrive vers Mlle Lamia et la gifle violemment. Elle s’accroche à lui pour le retenir en appelant au secours. Il a fallu que des personnes s’interposent pour éviter qu’il ne continue.

Alertée à la demande de Mlle Lamia, la police arrive sur les lieux et, plutôt que d’arrêter l’agresseur, décident de placer Mlle Lamia en garde à vue.

Comme dans les affaires récentes à Argenteuil, la victime se retrouve suspectée et, dans ce cas, arrêtée. Dès lors qu’il s’agit d’une femme voilée, le traitement et les investigations prennent une tournure spécifique.

Mlle Lamia se retrouve en garde à vue jusqu’au lendemain … pour avoir été courtoise en proposant son siège à une personne âgée, tandis que son agresseur est laissé en liberté.

C’est à ce moment que le CCIF est alerté par la famille de la victime, ainsi qu’un avocat. Les bandes vidéos du bus sont alors saisies, le commissariat est alerté du suivi de la victime, tandis qu’une dizaine de policiers se rendent au domicile de Mlle Lamia pour l’arrêter à nouveau.

Pendant sa déposition comme pendant sa garde à vue, Mlle Lamia fait l’objet de tentatives d’intimidation de la part de la police, qui fait un usage disproportionné de ses moyens contre une jeune femme qui est, comme le montrent de manière éclatante les vidéos, la victime dans cette affaire.

Victime d’une dame au comportement raciste et islamophobe qui l’agresse verbalement puis la bouscule, juste parce qu’elle porte un foulard.

Victime d’un homme qui la frappe violemment au visage, sans être inquiété par la police.

Victime du chauffeur de bus et de la RATP, censés veiller à la sécurité des passagers, sans porter secours à la jeune femme dans cette altercation.

Victime de l’indifférence, voire de l’hostilité des badauds, qui n’interviennent que tardivement alors même que Lamia a déjà été frappée.

Victime de la police, qui cherche à l’intimider dès le début de cette affaire, envoyant une dizaines d’agents au domicile de la jeune femme, faisant peur à ses parents, dont la maman reste choquée psychologiquement, allant même jusqu’à contacter l’employeur de Mlle Lamia pour leur dire qu’elle est en garde à vue, portant injustement atteinte à sa réputation professionnelle.

Il a fallu l’action efficace d’un avocat, en bonne intelligence avec la famille de la victime et le CCIF, pour obtenir rapidement la libération de la jeune femme, que nous accompagnerons jusqu’au bout dans cette affaire.

Le parquet, une fois les vidéos visionnées, a immédiatement ordonné qu’elle soit remise en liberté. Dès le début de cette affaire, la jeune Lamia a fait preuve d’une détermination et d’une dignité sans faille, ainsi que sa famille, qui compte mener cette affaire jusqu’à son terme, en exigeant que toute la lumière soit faite et que tous ceux qui auront tenté de minimiser la gravité de cette affaire, soient le plus lourdement sanctionnés.

Comment comprendre le rôle que joue dans cette affaire la police, ainsi que les tentatives répétées d’intimidation dont a fait l’objet la victime ?

Les recherches se focalisent à présent sur l'agresseur dont le patronyme est proche d'une personnalité politique.

Le CCIF
http://oumma.com/17338/une-femme-voilee-agressee-un-bus-a-paris-police-met-ga
Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Spin le Jeu 4 Juil - 19:02

Idriss a écrit:Victime du chauffeur de bus et de la RATP, censés veiller à la sécurité des passagers, sans porter secours à la jeune femme dans cette altercation.
Heu, autant le reste est scandaleux, autant là je ne vois pas bien ce que le chauffeur aurait pu faire. Ils sont souvent victimes d'agressions racistes dans l'autre sens...

à+
Spin
Spin

Messages : 2630
Réputation : 1
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 69
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Ven 5 Juil - 6:30

Spin a écrit:je ne vois pas bien ce que le chauffeur aurait pu faire
Je confirme ; chauffeur n'a rien d'une sinécure, et ils sont trop souvent agressés pour qu'on attendent d'eux une intervention, hélas...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Dim 21 Juil - 7:10

Il y a deux jours, à Trappes, une femme portant le hijab s’est faite menacée à l’arme blanche et verbalement agressée vers 19H00 alors qu’elle se trouvait près du Pont de la Mairie de la ville. Deux jeunes hommes, aux crânes rasés se sont approchés d’elle et l’ont menacée avec une arme blanche. Ils lui ont proféré de nombreuses insultes obscènes, ainsi que des injures à caractère islamophobe et raciste (...)

Les agresseurs (...) ont été déférés hier, et jugés en comparution immédiate mardi 16 juillet, à deux mois de prison ferme, et au versement de 300 euros de dommages et intérêts à la jeune femme, et 600 euros à l’homme blessé.

Le jugement ne s’est cependant basé que sur le port et l’usage d’arme blanche. Les insultes à caractère raciste et islamophobe n’ont pas été pris en compte pour le jugement.

Pourtant, ces deux agresseurs sont des récidivistes. Ils sont connus pour s’en être pris à des femmes musulmanes. L’une d’elles s’étaient déjà faite agressée en 2008.
:arrow:  http://www.radiogazelle.net/index.php?id=98&cat_id=&p=&search=

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Mar 6 Aoû - 6:05

Tout le monde avait oublié Argenteuil quand Trappes s'est embrasé, le 18 juillet, à la suite du contrôle par la police d'une femme portant le niqab (...) Mais à Argenteuil, où deux femmes affirment avoir été agressées parce qu'elles portaient un voile, que s'est-il vraiment passé ? Deux de plus, alors que les chiffres des agressions contre les musulmans ne cessent de croître...

La presse s'est montrée particulièrement circonspecte. Encore marquée par sa crédulité face à la jeune femme qui prétendait avoir été agressée par des Noirs et des Arabes dans le RER D ? Ou troublée par certaines incohérences ? Comme à Trappes, le contrôle d'une femme en niqab avait aussi dégénéré. Mais personne n'a mis le feu, alors on n'y a guère prêté attention. Et pourtant, Argenteuil est une poudrière qui ne demande qu'à exploser (...)

Ce 13 juin, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, est en visite non loin de là, à Villiers-le-Bel. Cela tombe bien : toutes les huiles du département (le procureur de Pontoise, le préfet, la directrice départementale de la sécurité publique) sont réunies à ses côtés quand elles sont prévenues par SMS d'une agression commise par deux hommes "genre skinheads" sur une jeune fille voilée dans une rue d'Argenteuil (...) Les représentants de la justice et de la sécurité se regardent : il faut réagir tout de suite (...) Deux jours plus tôt, près de la basilique, des policiers avaient dû appeler des renforts et utiliser des Flash-Ball et des grenades lacrymogènes pour se dégager d'une foule survoltée qui leur reprochait de verbaliser Sophia, une jeune convertie, de façon trop agressive. Depuis, dans certains quartiers, la colère gronde, palpable.

Preuve de l'inquiétude des enquêteurs, c'est la direction départementale de la sécurité publique de Cergy-Pontoise qui récupère les deux dossiers d'agression (...) Six policiers spécialisés travaillent sur le sujet à plein temps. Très vite, une information judiciaire est ouverte à Pontoise (...) Un soin dont bénéficient rarement les femmes agressées à Argenteuil, qui représentent 75% des 400 plaintes déposées pour agression depuis le début de l'année.

Pourtant, une autre mécanique est en marche. Elle va surprendre tout le monde. Au premier chef le maire socialiste (...) Au lendemain de l'agression de Leïla, alors que la jeune femme n'a pas encore porté plainte, il se rend à la plus grande mosquée d'Argenteuil, celle que tout le monde ici appelle "Renault" car elle est bâtie sur des terrains ayant appartenu au constructeur automobile. Il doit y annoncer la signature d'un permis de construire pour d'importants travaux et la mise à disposition d'une salle municipale pour accueillir les quelque 5 000 fidèles.

Il n'a rien vu venir quand deux inconnus se mettent à l'invectiver depuis le fond de la salle de prière. L'un porte un imperméable bleu marine sur une tunique blanche et l'autre, une veste kaki et une courte barbe. Il ne les a jamais vus. Devant l'imam débordé, les deux hommes, dans un numéro de duettistes qui paraît réglé au millimètre, dénoncent les "violences policières" et prédisent : "Si demain il se passe quelque chose de grave, vous aurez du sang sur les mains, monsieur le maire !" Ils exigent que "Valls vienne s'excuser !". Affirment que le maire "a censuré" les vidéos de surveillance, dont l'exploitation - les nouvelles vont vite... - n'a rien donné. Le maire a beau répéter qu'il n'acceptera pas que des "actes islamophobes" soient commis dans sa ville, le mot magique, le mot tabou que les politiques se refusent à prononcer (voir l'interview de Manuel Valls) ne calme pas les esprits. Mais le maire n'est pas au bout de ses peines.

L'après-midi même, c'est une foule de plusieurs centaines de personnes qui se rassemble devant l'hôtel de ville. Des Argenteuillais, bien sûr. Mais pas seulement, loin s'en faut.

L'homme à l'imperméable est là. L'homme à la veste kaki aussi. Le premier se fait appeler Elias d'Imzalène. Il est le principal animateur du site Islam & Info, conçu "par le musulman pour le musulman". Quelques semaines plus tôt, il a organisé chez Dieudonné, au Théâtre de la Main d'Or, un débat sur le thème : "Le vivre-ensemble face au choc des civilisations" avec Franck Abed, "écrivain catholique et royaliste", et Jacob Cohen, qui se présente comme "écrivain juif et militant antisioniste". L'affiche de la conférence est illustrée par un avion percutant les tours du World Trade Center. Sur son site, l'image qui accompagne l'une de ses interviews est le détournement d'un dollar américain, Lincoln ou Washington étant remplacé par un veau d'or sous la mention "In gold we trust", supposément émis par la "Jewish Reserve"

Le deuxième homme est Kamel Razkallah, "porte-parole", dit-il, du Collectif des Habitants d'Argenteuil-Bezons, un groupe "humaniste" monté "juste après les agressions" et qui regroupe un noyau d'une "dizaine de militants" et "plusieurs centaines de sympathisants". Gérant d'une société d'informatique, il se défend de toute appartenance politique.

Des membres du Collectif Cheikh-Yassine - du nom du fondateur du Hamas tué au cours d'une attaque ciblée de l'armée israélienne en 2004 - sont venus à titre individuel, car leur leader, Abdelhakim Sefrioui, nous a expliqué refuser de cautionner d'autres associations qui selon lui "mangent dans la main du système". Proche de Dieudonné et membre de son équipe de campagne quand celui-ci envisageait de se présenter à l'élection présidentielle de 2012, il avait déjà participé à un film à la gloire de ce dernier, "Sans forme de politesse", aux côtés d'Alain Soral, ancien membre du comité central du Front national avant d'en claquer la porte et de se présenter sur la liste "antisioniste" de... Dieudonné aux élections européennes de 2009.

Argenteuillais, Abdelkarim Aïchi, porte-parole du Parti des Indigènes de la République, observe alors ce qui se passe avec une certaine incrédulité : "On s'est retrouvés avec plein de gens qu'on ne connaissait pas. Quels étaient leurs objectifs ? Ce qui est sûr, c'est que le maire et le commissaire de police ont été à deux doigts de se faire lyncher"

Il a raison. Et ce n'est pas une figure de style. La scène est insensée. Alors que Philippe Doucet répète qu'il dénonce des actes "islamophobes", Kamel Razkallah, casque de moto sur la tête et mégaphone à la main, harangue la foule. A ses côtés, Abdelaziz Chaambi, représentant de la Coordination contre le Racisme et l'Islamophobie (CRI), venu de Lyon, où est implantée son association, tient un micro et hurle des paroles pratiquement inaudibles, sinon le mot "menteur" adressé au maire qui se tient près de lui. Vont-ils en venir aux mains ? Ils n'en ont pas le temps. La foule balance des boulettes de papier sur le premier magistrat de la ville en scandant : "Facho ! Dégage !"

Mais ce n'est rien à côté du traitement infligé au commissaire d'Argenteuil, Christian Goyheneix, qui a bien failli se faire écharper avant de pouvoir entrer à l'intérieur de la mairie au moment où, sous l'impact de projectiles indéterminés, des vitres de l'entrée volent en éclats. Le père de Rabia, Abdelkrim B., intervient : "Ne leur donnez pas l'occasion de nous traiter comme des sauvages. Comportez-vous comme des musulmans. Calmez-vous, on les aura !" Dans la foule, l'ancien maire UMP Georges Mothron est effaré, mais se gardera bien de manifester la moindre solidarité à son successeur : "Philippe Doucet a fait trop de promesses d'emplois ou de logements à la population maghrébine, qu'il savait ne pouvoir tenir. Pas étonnant que cela se retourne contre lui" (...)

Elias d'Imzalène et Kamel Razkallah font partie de la délégation reçue par le maire après les échauffourées. De même qu'ils iront s'asseoir dans la foulée autour de la table du sous-préfet. Personne au sein des associations argenteuillaises ne semble savoir d'où ils viennent. Mais ils se sont hissés au premier rang. Munis d'une liste de noms, ils réclament des têtes au commissariat, visant notamment une équipe de la BAC, surnommée par les habitants "Bac des Ch'tis", et une autre, celle du "Chinois". A Argenteuil, tout le monde connaît ces policiers. Pour leur brutalité et la chasse au faciès dont ils seraient coutumiers, selon leurs accusateurs ? Ou plutôt pour leur efficacité à démanteler les trafics -de stups notamment- dans les cités ?

A la sortie de la réunion, c'est encore Elias d'Imzalène et Kamel Razkallah qui conseillent aux jeunes de filmer tout incident avec leur téléphone portable pour réunir des preuves contre la police (...)

Manuel Valls écrit aux victimes. Il les assure de son "total soutien" et "condamne avec la plus grande fermeté tous les actes de violence, d'autant plus lorsqu'ils sont motivés par la haine et la discrimination". Et les invite place Beauvau. Une voiture de la préfecture attend une heure au pied de l'immeuble du père de Rabia pour l'y conduire. En vain. Abdelkrim B. estime que c'est au ministre de se déplacer. La réunion se tient sans lui et finalement sans Manuel Valls, qui a dû se rendre à Lourdes du fait des intempéries. Devant le directeur de cabinet, Me Hosni Maati, dépêché par la CRI, se présente comme l'avocat des deux victimes. Il se fait sèchement rabrouer par le mari de Leïla, qui refuse son assistance et choisira pour représenter sa femme l'ancien président de la Ligue des Droits de l'Homme Michel Tubiana. Un détail ? Pas tout à fait. Le vent commence à tourner. L'islamisme radical exprimé par certains, l'omniprésence de "gens venus d'ailleurs" dans l'organisation des manifestations commencent à déplaire.

Mais la parano a gagné une partie de la ville. Le moindre accident de scooter est transformé en bavure policière mortelle. Les SMS annonçant des catastrophes imaginaires circulent, aussitôt relayés par les réseaux sociaux (...)

Le 26 juin, le ministre de l'Intérieur reçoit cette fois en personne mais séparément les deux jeunes filles, des membres de leurs familles et leurs avocats. Il leur assure que tout est fait pour mener l'enquête à bien. Le problème, c'est que jusqu'ici elle ne donne rien (...)

Au rendez-vous, cité des Musiciens, dans cet après-midi étouffant de la fin du mois de juillet, ils sont venus à huit. Huit hommes en colère, dont le père de Rabia. Ils ont une quarantaine, une cinquantaine d'années. Tous d'Argenteuil. Certains veulent bien donner leur nom. D'autres se contentent d'un prénom ou d'un pseudo car ils se méfient de la presse, qui privilégierait le traitement des actes antisémites plutôt que les agressions "islamophobes". Désormais, ils se passent des services du collectif de Kamel Razkallah, n'ont plus revu Elias d'Imzalène et ont monté leur propre "coordination". Abdelkrim B., le père de Rabia, enrage : "Quand je pense que la police a convoqué mon futur gendre pour creuser, comme ils disent, la piste familiale ! Vous n'allez pas me faire croire qu'on sait envoyer des fusées sur la Lune et qu'on n'est pas foutu d'arrêter deux Pinocchio ! Pour le scoot du fils Sarko, ça a été plus vite, non ?" Ils en sont convaincus : les agresseurs - "pourquoi pas des policiers ?" -, "ils" les cachent. Pas une seconde ils ne croient que les vidéos aient été muettes.

Ils ne sont pas comme leurs parents, souvent illettrés, arrivés directement du bled au bidonville de Nanterre, qui ont passé leur vie à baisser la tête et à qui on refuse toujours le droit de voter aux élections locales. Ils sont nés en France et ont une carte d'électeur. Et on ne les reprendra pas à voter pour la gauche. Vont-ils créer leur propre liste ? Ce n'est pas impossible. "La génération couscous et danse du ventre, c'est fini". Ils exigent l'abrogation des lois sur le voile à l'école et sur le niqab, qui créent, "comme en Bosnie, un nettoyage ethnique et religieux". Si "ça brûle dans les banlieues, la responsabilité en incombera aux pouvoirs publics". Sans plus attendre, ils s'attellent à une nouvelle tâche : constituer des groupes d'autodéfense (...)
:arrow:  http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130802.OBS2000/argenteuil-comment-la-guerre-du-voile-s-est-rallumee.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Mer 14 Aoû - 22:07

Arya a écrit:Mais oui bien sûr, l'histoire est super crédible. Comme d'habitude aucune trace de violence et aucun témoin...
Dans le  traitement médiatique des agressions islamophobes de ces derniers mois, subies par des françaises de confession musulmane, la presse s'est souvent montrée en effet particulièrement circonspecte. Est-elle encore marquée par sa crédulité face à la jeune femme qui prétendait avoir été agressée par des Noirs et des Arabes dans le RER D ? Ou le simple fait qu'une femme porte un foulard réduit sa crédibilité?

Mais parfois il y a des journalistes  qui font leur travail:

Plusieurs sites "d'information" avaient dénoncé l'agression d'un chauffeur de bus à Marseille qui avait refusé des femmes en voile intégral. Or il s'avère qu'en fait ces femmes n'étaient pas en voile intégral, mais vêtues d'un simple foulard sur leurs cheveux. Le conducteur de bus s'est octroyé le droit de refuser des femmes portant le foulard, car leur tenue ne lui plaisait pas. Une banale affaire d'islamophobie, en somme.


Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Mer 14 Aoû - 22:10



Dans le traitement médiatique des agressions islamophobes de ces derniers mois, subies par des musulmanes retenons également les photos soigneusement choisies pour illustrer les articles des journaux et magazines relatant les faits d'islamophobie. 90% du temps, l'article est illustré par une femme portant le voile intégral. Pourtant les victimes des dernières agressions violentes ne portaient pas le niqab, mais un foulard recouvrant leurs cheveux.
Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Jeu 15 Aoû - 10:14

Idriss a écrit:Est-elle encore marquée par sa crédulité face à la jeune femme qui prétendait avoir été agressée par des Noirs et des Arabes dans le RER D ?
Je crois que ça joue un peu, aussi.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  rosarum le Lun 19 Aoû - 9:26

Idriss a écrit:

Dans le  traitement médiatique des agressions islamophobes de ces derniers mois, subies par des  musulmanes retenons également les photos soigneusement choisies pour illustrer les articles des journaux et magazines relatant les faits d'islamophobie. 90% du temps, l'article est illustré par une femme portant le voile intégral. Pourtant les victimes des dernières agressions violentes ne portaient pas le niqab, mais un foulard recouvrant leurs cheveux.
comme je le disais sur le forum partenaire, je ne fais pas de différence entre voile intégral ou hijab.
il n'y a entre les deux qu'une différence dans les interprétations et dans l'intensité de la contrainte mais il s'agit toujours d'imposer aux femmes une norme vestimentaire sur la base d'interprétations de textes religieux.
rosarum
rosarum

Messages : 994
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Lun 19 Aoû - 19:41

rosarum a écrit:
Idriss a écrit:

Dans le  traitement médiatique des agressions islamophobes de ces derniers mois, subies par des  musulmanes retenons également les photos soigneusement choisies pour illustrer les articles des journaux et magazines relatant les faits d'islamophobie. 90% du temps, l'article est illustré par une femme portant le voile intégral. Pourtant les victimes des dernières agressions violentes ne portaient pas le niqab, mais un foulard recouvrant leurs cheveux.
comme je le disais sur le forum partenaire, je ne fais pas de différence entre voile intégral ou hijab.
il n'y a entre les deux qu'une différence dans les interprétations et dans l'intensité de la contrainte mais il s'agit toujours d'imposer aux femmes une norme vestimentaire sur la base d'interprétations de textes religieux.
Pour le moment les seules qui cherchent à imposer quelque chose se sont les laïcistes comme vous Rosarum : imposer aux Musulmans de devenir invisibles...

Edwy Plenel a écrit:
... Comment ne pas constater combien l’alternance électorale de 2012 n’a pas su construire un barrage solide contre la lame de fond sur laquelle la présidence Sarkozy s’est aventurée en eaux extrêmes, piétinant l’engagement constitutionnel d’une République respectueuse de « toutes les croyances » et s’engageant à « assurer l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion » ? Depuis le non-débat sur l’identité nationale de 2010, une partie de l’ex-droite républicaine assume, dans la foulée de l’extrême droite, l’injonction faite à nos compatriotes musulmans à devenir invisibles, en effaçant tout signe extérieur de leur croyance, pourtant minoritaire – qu’il s’agisse d’un vêtement (le voile), d’un aliment (le halal) ou d’un lieu (la mosquée).

Or, loin d’installer fermement une pédagogie contraire, le nouveau pouvoir socialiste a laissé son ministre de l’intérieur, administrativement en charge des cultes, donner le la d’un discours qui nourrit les mêmes dérives. Les officiels messages de solidarité face aux violences de plus en plus libérées dont font l’objet les musulmans de France y pèsent moins que les douteuses résonances et les flagrantes renonciations. Manuel Valls ne se contente pas de critiquer le droit de vote des étrangers (pourtant promesse électorale de François Hollande), d’enterrer le récépissé des contrôles d’identité (où se joue la discrimination ordinaire) et d’assumer sa faveur pour l’interdiction du foulard (en critiquant une décision de la Cour de cassation et en appuyant un rapport mort-né du HCI).

Il ajoute à ces positions, que ne démentirait pas un ministre de droite, l’exploitation hexagonale des tensions internationales où se construit une représentation diabolique de l’islam. Récusant, par un mensonge sur son origine prétendument iranienne (lire ce qu’il en est vraiment sous la plume de Carine Fouteau), le terme « islamophobie », façon de minimiser la discrimination qu’il désigne, le ministre de l’intérieur a ainsi récemment déclaré : « L’islamophobie est le cheval de Troie des salafistes. » Cet appel explicite à une indifférence doublée de méfiance – ceux qui se plaignent sont des terroristes en puissance – n’est pas loin d’une invitation à la guerre intestine, soit une guerre contre une partie de nous-mêmes puisque le même Manuel Valls n’a pas hésité, dès 2012, à qualifier de « véritables ennemis de l’intérieur » les jeunes Français égarés dans l’islamisme radical.

Ces généralisations ne sont pas seulement stupides, elles sont surtout dangereuses. Confondre une communauté – d’origine, de culture ou de croyance – avec les actes d’individus qui s’en réclament ou s’en prévalent, c’est faire le lit de l’injustice. Et laisser s’installer ces discours par notre silence, c’est habituer nos consciences à l’exclusion, en y installant la légitimité de la discrimination et la respectabilité de l’amalgame. Au XXe siècle, la tragédie européenne nous a appris la fatalité de cet engrenage, dans l’acceptation passive de la construction d’une question juive. Ne serait-ce que parce que nous avons la responsabilité de cet héritage, nous refusons de toute notre âme cette insidieuse et insistante construction contemporaine d’une question musulmane.

Car aurions-nous oublié le meilleur de nous-mêmes ? Ce sursaut des consciences françaises qui est resté comme l’alarme prophétique dont l’écho, s’il a dans l’instant sauvé un homme et une nation, n’a pas su, hélas, empêcher la catastrophe du génocide ? Cette défense, à travers la cause d’un individu, Alfred Dreyfus, du peuple, le peuple juif, auquel on l’identifiait, au carrefour d’une origine, d’une culture et d’une religion ? Ce refus non seulement de l’injustice d’État dont le capitaine était victime, mais de l’antisémitisme ordinaire et quotidien, par lequel se construisait et s’installait une haine de l’Autre inconsciente d’elle-même, dans l’essentialisation aveugle d’une communauté, assignée à des caricatures, préjugés et fatalités ?

Ce fut hier une histoire de presse, comme, aujourd’hui, la question de l’islamophobie engage en priorité la responsabilité des médias, tant y sont diffusées, banalisées sous la forme d’évidences, les représentations qui construisent la stigmatisation d’une population, d’hommes, de femmes et d’enfants, au prétexte de leur identité religieuse. Si notre profession a gardé en mémoire le fameux J’accuse, par lequel, dans L’Aurore du 13 janvier 1898, Émile Zola (1840-1902) prend la défense du capitaine Dreyfus, alors enfermé au bagne de Cayenne, en Guyane, sous une accusation mensongère et falsifiée d’espionnage, elle ne se souvient plus de ce qui l’a précédé – et qui, en fait, marque le véritable basculement de l’écrivain, jusqu’alors indifférent à la cause.

Il s’agit d’un article paru un an et demi plus tôt, le 16 mai 1896, dans Le Figaro, quotidien peu suspect de radicalité et d’audace, dont Zola est devenu l’une des signatures en 1880. Depuis le succès de L’Assommoir (1876), l’écrivain est une personnalité respectable et respectée, chevalier (1888), puis officier (1893) de la Légion d’honneur, président de la Société des Gens de Lettres, candidat à l’Académie française, bref un homme menacé par « tous les périls de l’argent et de la gloire », comme l’écrira l’historien Henri Guillemin (Zola, légende et vérité, Utovie, 2012). Le voici donc qui va renoncer à ce capital illusoire, lui préférant l’éternité des principes en se mettant à dos tous les bien-pensants du moment. Et l’acte décisif de cette rupture sera cet article de 1896, où le nom de Dreyfus n’est pas une seule fois mentionné mais dont le propos amènera les premiers dreyfusards, notamment Bernard Lazare, à contacter Zola pour le rallier à leur cause.

Il s’intitule, tout simplement Pour les juifs, et il suffit de remplacer, dans ses premières lignes, le mot « juifs » par celui de « musulmans » pour entendre la résonance avec notre époque : c’est un cri de colère contre un sale climat (son texte intégral est ici). « Depuis quelques années, écrit d’emblée Zola, je suis la campagne qu’on essaie de faire en France contre les juifs, avec une surprise et un dégoût croissants. Cela m’a l’air d’une monstruosité, j’entends une chose en dehors de tout bon sens, de toute vérité et de toute justice, une chose sotte et aveugle qui nous ramènerait à des siècles en arrière, une chose enfin qui aboutirait à la pire des abominations, une persécution religieuse, ensanglantant toutes les patries. Et je veux le dire. »

Zola s’adresse explicitement aux siens, comme sans doute nous le faisons ici même tant la question musulmane divise nos propres lecteurs. Il évoque, d’ailleurs, ces « amis à moi » qui « disent qu’ils ne peuvent pas les souffrir », comme d’autres, aujourd’hui, ne supportent pas l’affirmation d’une foi ou d’une identité musulmanes. Et il s’efforce de démonter leurs préjugés, et le principal d’entre eux, celui qui, sur fond de vieil antijudaïsme chrétien – « nos dix-huit cents ans d’imbécile persécution », écrit-il – fut la matrice de l’antisémitisme moderne : le reproche fait aux juifs d’être un peuple à part dont le ressort serait « l’amour de l’argent ». Auquel s’ajouta ensuite, dans sa théorisation nazie, l’assimilation du judaïsme au bolchévisme, de l’être juif à la menace communiste, sans patrie ni frontière.

Décrivant son mécanisme, Zola synthétise remarquablement l’argumentaire par lequel se rend acceptable un racisme dont les cibles peuvent toujours varier selon les époques, les contextes et les circonstances. « Les juifs, résume-t-il, sont accusés d’être une nation dans la nation, de mener à l’écart une vie de caste religieuse et d’être ainsi, par-dessus les frontières, une sorte de secte internationale, sans patrie réelle, capable un jour, si elle triomphait, de mettre la main sur le monde. » Où l’on retrouve nos fantasmes d’aujourd’hui sur « l’ennemi intérieur » qu’installerait à demeure un islam menaçant, potentiellement sinon naturellement terroriste, indistinctement identifié à nos compatriotes musulmans, par leur origine, leur culture ou leur croyance.

« Qu’il y ait, entre les mains de quelques juifs, un accaparement douloureux de la richesse, c’est un fait certain, rétorque pour finir Zola. Mais le même accaparement existe chez des catholiques et chez des protestants. Exploiter les révoltes populaires en les mettant au service d’une passion religieuse, jeter surtout le juif en pâture aux revendications des déshérités, sous le prétexte d’y jeter l’homme d’argent, il y a là un socialisme hypocrite et menteur, qu’il faut dénoncer, qu’il faut flétrir. »
En somme, l’écrivain refusait ce premier pas du rejet de l’Autre qui consiste à le figer hors de toute histoire, de toute contradiction et de tout pluralisme, bref à lui dénier sa liberté.
http://www.mediapart.fr/article/offert/f8c29171f03137b9a9aa899bfa0a534b
Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Sam 24 Aoû - 20:44


Libertaires et sans concessions contre l’islamophobie !

Par Nicolas Pasadena
Mardi 20 Août 2013
Anarchistes, communistes libertaires, anarcho-syndicalistes, autonomes, artistes, organisés ou non organisés, nous faisons part de notre condamnation totale de l’islamophobie sous toutes ses formes. Nous affirmons que l’islamophobie est une forme de racisme.
http://www.saphirnews.com/Libertaires-et-sans-concessions-contre-l-islamophobie-_a17395.html?preaction=nl&id=22287945&idnl=143500&
extrait:
Parce que nous constatons que certains secteurs de « notre famille politique » sont imprégnés par l’idéologie islamophobe, et cela est insupportable. Cela se traduit au mieux par un désintérêt pour cette question (parfois par une condamnation certes claire de l’islamophobie mais couplée de moult rappels du combat primordial contre l’aliénation religieuse), au pire par le refus de reconnaitre l’islamophobie comme un racisme voire par le fait de s’affirmer islamophobe au nom d’un anticléricalisme primaire importé de contextes historiques différents, voire par des connivences et compromissions inacceptables, heureusement marginales mais pas assez vigoureusement condamnées.

Certaines choses doivent donc être rappelées à nos « camarades ».

NON, le terme islamophobie n’a pas été inventé par le régime iranien pour empêcher la critique de l’islam comme le proclame Caroline Fourest, le terme existait d’ailleurs déjà au début du XXème siècle.

NON, combattre l’islamophobie ne nous fait pas reculer devant les formes d’oppression que peuvent prendre les phénomènes religieux. Nous apportons ainsi notre soutien total à nos camarades en lutte au Maghreb, au Machrek et au Moyen-Orient qui s’opposent à un salafisme qui prend là-bas les formes réactionnaires et fascistes, et cela au plus grand bénéfice de l’impérialisme occidental.

NON, tous les musulmans qui luttent contre les lois islamophobes ne sont pas des crypto-islamistes ni des communautaristes venus faire du prosélytisme ou souhaitant interdire le blasphème. Beaucoup d’entre eux et elles sont des acteurs et actrices du mouvement social à part entière. Ils et elles luttent, s’auto-organisent, se battent pour leurs droits, contre le patriarcat, le racisme et pour la justice sociale au quotidien, en revendiquant la spécificité de leurs oppressions et en pointant les contradictions qu’il peut y avoir au sein d’un certain discours « militant ». Critiquer leur façon de s'organiser ou de militer est une chose, les disqualifier par un discours marginalisant et raciste en est une autre.

La critique récurrente qui est faite à ceux qui parlent d'islamophobie (2), est qu'ils sont les porteurs d'un concept qui produirait du communautarisme. Nous disons que l'islamophobie est la politique de l'Etat envers de nombreux fils d'immigrés. Cette politique, il l’avait déjà expérimentée avec certains colonisés. L'islamophobie est bien un instrument de la domination, ce que le Palestinien Edward Saïd décrivait comme « la longue histoire d'intervention impérialiste de l'Occident dans le monde islamique, de l'assaut continu contre sa culture et ses traditions qui constitue un élément normal du discours universitaire et populaire, et (peut-être le plus important) du dédain ouvert avec lequel les aspirations et souhaits des musulmans, et particulièrement des Arabes, sont traités (3) ». Dans la parfaite lignée de la structure de « l'orientalisme », l'Occident disqualifie l'Orient par le prisme de l'islamophobie et régénère par là sa pseudo-supériorité morale. Assumée ou dissimulée, cette structure de pensée gangrène une vaste partie du champ politique progressiste.
Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Lun 26 Aoû - 21:25

La jeune musulmane de 16 ans qui avait dit avoir été agressée par des skinheads le 13 août à Trappes, dans les Yvelines, s'est défenestrée lundi 26 août vers 19 heures du quatrième étage de son immeuble, selon la préfecture, confirmant une information de RTL. La jeune fille, dont l'état est qualifié de "préoccupant", a été admise dans un hôpital de la région parisienne. Selon Le Parisien, elle avait déjà fait une précédente tentative de suicide la veille en absorbant des médicaments.

L'adolescente avait porté plainte le 13 août. La jeune femme, qui porte un voile, avait expliqué aux policiers qu'elle avait été abordée par deux hommes qui lui avaient montré un "objet tranchant". Ils lui auraient ensuite arraché son voile et porté un coup à l'épaule, tout en proférant à son encontre des insultes à caractère islamophobe. La jeune fille avait raconté son agression au Huffington Post (...)
:arrow:  http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/08/26/l-adolescente-voilee-qui-disait-s-etre-fait-agresser-a-trappes-s-est-defenestree_3466798_3224.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Mar 27 Aoû - 17:10

RACHID LAÏRECHE, KHADIJA MAHROUK pour Libération a écrit:Le 13 août dernier, Aïssetou avait déposé plainte pour agression à caractère islamophobe.
[...]
Depuis, le quartier ne s'est pas embrasé. Mais Aïssetou n’est plus la même. Deux de ses amies, Khoudjedhi (17 ans) et Nassima (14 ans), qui étaient près d’elle juste après l’agression, sont sous le choc. «Elle qui était super souriante et coquette, elle s’est renfermée et elle a grave maigri !» Vendredi 23 août, Aïssetou avait déjà été hospitalisée après avoir pris une trop forte dose des médicaments qui lui avait été prescrits. Un proche de la famille : «J’ai discuté avec elle le lendemain et elle m’a dit que se suicider n’était pas son but, le problème c’est qu’elle avait pris trop de médicaments au cours de la semaine et qu’elle ne s’alimentait presque pas.» Selon lui, «les médecins n’auraient jamais permis à Aïssetou de sortir s’ils considéraient vraiment qu’elle voulait mettre fin à ses jours».

Ce lundi soir, avant de tenter de se suicider, Aïssetou a envoyé un texto à ses deux amies : «Salam. Depuis quelques semaines ça se voit que je vais mal mais bon (je dois) toujours (le) cacher. T’es une sœur pour moi mais là j’en peux plus, j’ai plus espoir, on cherche à m’enfoncer mais je suis à bout, le commissaire j’ai l’impression qu’il fait tout pour pas m’aider, désolée.» Elles ont toutes les deux été auditionnées par la sûreté départementale en charge de l’affaire. De son côté, la mère de Nassima fulmine : «Même pas de cellule psychologique mais on nous envoie des renforts policiers... C’est invraisemblable.» Lundi soir, des renforts ont rejoint les CRS qui stationnent devant le commissariat depuis les violences urbaines dans le quartier des Merisiers.
http://www.liberation.fr/societe/2013/08/27/adolescente-de-trappes-j-en-peux-plus-on-cherche-a-m-enfoncer-mais-je-suis-a-bout_927469
Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Sam 31 Aoû - 15:59

Aissatou, une adolescente sous "pression"
Par Khadija Mahrouk | le 29 août, 2013 -

Quelles sont les raisons de cette descente aux enfers ? Un proche de la famille parle d’un "commissaire qui la traite de menteuse", "il lui a même dit qu’elle avait tout inventé puisqu’ils ne retrouvaient pas ses agresseurs". Nassima et Khoudjedhi quant à elles parlent d’une « pression » avant de nommer explicitement un « commissaire qui ne croit pas Aissatou ».

http://journalistedapparence.wordpress.com/2013/08/28/aissatou-une-adolescente-sous-pression/

Spoiler:
On l’appelle plus souvent Mc Flurry qu’Aissetou, c’est son surnom, elle le tient de ses copines pour son goût prononcé pour le dessert de la grande enseigne américaine. La jeune Trappiste vit chez ses parents, elle a décidé de porter le voile en juin dernier « après avoir bien réfléchi», précisent Khoudjedhi et Nassima, ses copines de toujours. Un cheminement religieux et une envie de ne plus être l’adolescente turbulente qu’elle était. « Elle est devenue meilleure, plus calme, plus gentille. Franchement la religion l’a apaisée ça se voyait ».

Lundi 26 août, la jeune Aissatou s’est défenestrée.

Quelles sont les raisons qui ont bien pu pousser Aissatou à se jeter du 4e étage de l’appartement familial ? Khoudjedhi, 17 ans et Nassima, 14 ans ne comprennent pas. Ce sont elles qu’Aissatou a été rejoindre après son agression le 13 août dernier. « Quand elle est arrivée, elle a juste eu le temps de nous raconter ce qu’il s’était passé après elle s’est évanouie ! On l’avait jamais vu comme ça ». Le rapport médical fera état d’ « ecchymoses aux deux bras importantes », d’une « ecchymose à la poitrine gauche », de « lésions cutanées à type de coupures sur la joue droite et la cervicale droite » et d’un « état de choc psychologique ».

Nassima et Khoudjedhi ont beau être jeunes, elles étaient bien conscientes que ça n’allait pas. « Elle a grave maigri, elle ne prenait plus soin d’elle et prenait de plus en plus de médicaments », lance Khoudjedhi. L’une des sources du problème selon cette dernière c’est la pression que vivait à longueur de journée Aissatou, « tout le monde lui posait des questions, elle en avait marre de tout ça, de toujours devoir raconter avec détails ce qu’il s’était passé ».

L’état psychologique de l’adolescente de 16 ans n’aura de cesse de se dégrader suite à l’agression selon ses copines.

Vendredi 23 août, Aissatou est hospitalisée après avoir pris une trop forte dose de médicaments qui lui sont prescrits. La presse parle d’une première tentative de suicide. Un proche de la famille, nie catégoriquement cette thèse, « j’ai discuté avec elle le lendemain (24 août Ndlr) et elle m’a dit que ce n’était pas son but, le problème c’est qu’elle avait pris trop de médicaments au cours de la semaine». Selon lui, « les médecins n’auraient jamais permis à Aissatou de sortir dès le lendemain s’ils considéraient vraiment qu’elle voulait mettre fin à ses jours. » D’ailleurs, la jeune fille va même confier à ce proche à sa sortie de l’hôpital qu’elle prenait « de plus en plus de médicaments » depuis le début de la semaine parce qu’elle avait « toujours autant mal ».

Quelles sont les raisons de cette descente aux enfers ?
Un proche de la famille parle d’un "commissaire qui la traite de menteuse", "il lui a même dit qu’elle avait tout inventé puisqu’ils ne retrouvaient pas ses agresseurs". Nassima et Khoudjedhi quant à elles parlent d’une « pression » avant de nommer explicitement un « commissaire qui ne croit pas Aissatou ». Les jeunes filles vont, elles aussi être interrogées par la sureté départementale des Yvelines, « des gens sympas », selon Nassima. Les enquêteurs appellent directement les adolescentes sur leurs téléphones portables. Un mode de fonctionnement que Sabrina, la mère de Nassima, qualifiera « d’insensé ». Elle va d’ailleurs tenir à accompagner sa fille à l’interrogatoire.

Koudjedhi, va quant à elle se rendre à sa convocation seule. « Ils m’avaient déjà convoqué deux fois mais je n’y étais pas allée parce que j’avais peur, après ils m’ont dit si tu ne viens pas on vient te chercher chez toi. Là, j’ai flippé et j’y suis allée», explique la mineure de 17 ans.
Sabrina ne décolère pas : « ils appelaient ma gamine sur son portable alors qu’ils ne m’avaient même pas envoyé de convocation écrite, j’ai dû la leur demander ! Ce sont des gamines elles ne connaissent pas leurs droits mais moi si ! ».

« elle a du courage de s’être jetée, j’aurais jamais pu …»

La mère célibataire a suivi l’affaire de près tout en tentant de « protéger les enfants ». « J’ai bien vu qu’elles étaient sous le choc, c’est pas normal, aucune cellule psychologique n’a été mise en place alors qu’elles ont vu la marque au sol qu’a laissé la trace du corps d’Aissatou ». Des adolescentes marquées au fer rouge d’autant qu’Aissatou leur « lançait des piques », selon elles. « Samedi elle m’a dit "si je meurs t’as pas intérêt à pleurer", nous on l’a pas prise au sérieux et là bim bam boom on apprend ça», raconte Nassima. Avant de conclure, de manière glaçante « elle a du courage de s’être jeter, j’aurais jamais pu …»

Peu avant de se défenestrer, Aissatou va leur envoyer un dernier texto « Salam. Depuis quelques semaines ça se voit que je vais mal mais bon (je dois) toujours (le) cacher. T’es une sœur pour moi mais là j’en peu plus, j’ai plus espoir, on cherche à m’enfoncer mais je suis à bout, le commissaire j’ai l’impression qu’il fait tout pour pas m’aider désolée. » Les filles l’ont gardé. Elles le récitent presque par cœur…
Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Mer 12 Mar - 13:44

Une agression islamophobe sur une maman enceinte, à Bourges :
(...) Il était 15h25, je marchais le long du trottoir lorsqu'une personne à ma gauche, une dame d'une cinquantaine d'années a ralenti puis, a tiré mon foulard par derrière pour me l'arracher…Le geste a été si brusque que j’ai ressenti une douleur au dos. Je me suis alors retournée pour obtenir des explications, mais elle a recommencé face à moi cette fois-ci, et a tenté de retirer mon foulard une seconde fois en tirant fortement dessus. Par la suite, cette dame, qui m'était complètement inconnue, a poursuivi ses attaques devant de nombreux passants et automobilistes inactifs.

J’ai senti de la haine dans son regard, elle m’a alors donnée un coup de pied au niveau du ventre alors que j’arrivais au terme de ma grossesse. C’est à ce moment-là que j’ai ressenti des contractions avec des douleurs au niveau du bas du ventre. Je l’ai alors poussée pour me défendre et la tenir à l’écart […]

Elle répétait en boucle: "Les islamistes", "Les islamistes" et aussi "Bim Bim" en mimant le tir d'un pistolet, "Vous allez voir, bientôt ce sera comme la Syrie, Bim Bim"…"Des gens comme vous ne devraient pas exister", en évoquant "arabes", "maghrébins" (...)
http://www.islamophobie.net/articles/2014/03/11/bourges-agression-islamophobe-sur-jeune-maman-voilee-enceinte

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Cenuij le Mer 12 Mar - 17:58

Il est grand temps qu'on explique clairement au musulmans la réalité. Islam, pourquoi pas, islam visible, niet.

Cenuij
Membre banni
Membre banni

Messages : 343
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Mer 12 Mar - 18:01

Cenuij a écrit:Il est grand temps qu'on explique clairement au musulmans la réalité. Islam, pourquoi pas, islam visible, niet.
RIEN ne justifie une telle agression. Ou alors, il faut assumer qu'on renonce à un Etat de droit, et alors, tout est permis...  :suspect: 

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Cenuij le Mer 12 Mar - 19:18

Il n'y a pas de raison que l'islam soit traité autrement que le christianisme. Le pouvoir de l'Eglise a été abattu, c'était une agression. Il doit en être de même, paisiblement mais fermement pour l'islam qui est un système qui menace notre organisation sociale comme l'Eglise le faisait.
En ce sens, il faut intégrer l'islam (et le judaïsme) dans 1905 en interdisant :
La dîme du hallal/casher : production, importation
Le voile/kippa et signes (jellaba, etc) islamiques partout
Toute forme de charia publique
Extraction du Coran/Sunna/Sira vendu au grand-public de tous les versets et passages appelant à la violence contre les non-musulmans
Les prénoms arabes (dans le calendrier, il y a des prénoms prophétiques...)


On donne deux jours fériés à l'islam en France pour reconnaître cette religion de façon officielle.
Ce ne sont évidemment que quelques pistes...


Cenuij
Membre banni
Membre banni

Messages : 343
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Idriss le Mer 12 Mar - 20:21

Cenuij a écrit:Il est grand temps qu'on explique clairement au musulmans la réalité. Islam, pourquoi pas, islam visible, niet.

Idriss
Idriss

Messages : 5302
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Cenuij le Mer 12 Mar - 20:41

Idriss, je ne vois pas le rapport...

Cenuij
Membre banni
Membre banni

Messages : 343
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  -Ren- le Jeu 13 Mar - 5:48

Cenuij a écrit:Il n'y a pas de raison que l'islam soit traité autrement que le christianisme
Hors-sujet. Nous parlons ici d'agressions physiques réelles, illégales et indéfendables.
Ces agressions sont inacceptables quelle que soit la religion de la personne visée, point.
RIEN ne justifie ces actes.

PS: pour vos réclamations personnelles, cf https://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2212-demande-de-retrait-d-avertissement#47628

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Roque le Jeu 13 Mar - 6:30

Cenuij a écrit:Il est grand temps qu'on explique clairement au musulmans la réalité. Islam, pourquoi pas, islam visible, niet.

Et pourquoi cette position stp ? As-tu la même position vis à vis de toutes les religions ? Au nom de quoi ?

Roque

Messages : 5064
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 76
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Cenuij le Jeu 13 Mar - 13:51

-Ren- a écrit:
Cenuij a écrit:Il n'y a pas de raison que l'islam soit traité autrement que le christianisme
Hors-sujet. Nous parlons ici d'agressions physiques réelles, illégales et indéfendables.
Ces agressions sont inacceptables quelle que soit la religion de la personne visée, point.
RIEN ne justifie ces actes.

PS: pour vos réclamations personnelles, cf https://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2212-demande-de-retrait-d-avertissement#47628

Si les choses avaient été clairement établies avec l'islam dès le début, il n'y aurait pas d'agressions.

Cenuij
Membre banni
Membre banni

Messages : 343
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Agression contre une maghrébine musulmane - Page 3 Empty Re: Agression contre une maghrébine musulmane

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum