Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
Dialogue-Abraham
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur les SWEATSHIRTS & SWEATS À CAPUCHE
Voir le deal

"Noé", le film de Darren Aronofsky

Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Parzival le Jeu 10 Avr - 13:00

Bonjour,
Le film "Noé" qui est sorti en France hier a créé la polémique auprès de nombreux croyants du monde. Il faut dire qu'il prend de très grandes libertés avec les Écritures...
Je serai intéressé d'avoir votre avis sur ce film.

Voici le mien:
http://www.histoire-pour-tous.fr/films-series/41-films/4830-noe-film-2014.html

"Noé", le film de Darren Aronofsky NOE-affiche-film-darren-aronovski
Parzival
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Roque le Jeu 10 Avr - 16:57

Bien écrit ton commentaire ! Malheureusement pas sûr que j'aille le voir.

Roque

Messages : 5064
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 76
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Parzival le Jeu 10 Avr - 19:08

Roque a écrit:Bien écrit ton commentaire !

Merci !  ;) 

J'aimerai bien avoir d'autres avis, d'autres perceptions, de croyants de différentes confessions.
Parzival
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  -Ren- le Ven 11 Avr - 12:40

Parzival a écrit:J'aimerai bien avoir d'autres avis, d'autres perceptions, de croyants de différentes confessions.
J'ai peu de chance de te donner le mien, en général, j'évite ce genre de film "biblique"...  :heu: 

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Parzival le Ven 11 Avr - 17:50

Pourquoi donc ?
Il est intéressant de voir un film sur lequel on a de la ressource pour étayer notre esprit critique.
Parzival
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  -Ren- le Ven 11 Avr - 18:22

Parzival a écrit:Pourquoi donc ?
J'ai très peu de temps libre, je l'emploie rarement pour regarder un film, quitte à prendre un, je préfère regarder autre chose pour me détendre ;)
....Maintenant, si je trouve le courage de jeter un œil à celui-ci, je ne manquerai pas d'en parler ici ^^

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  DenisLouis le Ven 11 Avr - 18:45

Je ne vais au cinéma qu'en Province où c'est moins cher, sinon j'attends le passage TV, comme ça je peux quitter plus facilement si le film ne m'intéresse pas.
Il y a trop de choses à faire, à lire etc Une séance de cinéma c'est plusieurs heures, je me dis ensuite la plupart du temps que si je n'avais pas vu le film, je n'aurais manqué de rien d'essentiel.
A part ça, les critiques sur ce film ne sont pas trop mauvaises (presse 3 étoiles, spectateurs 3.2, noté sur 5).

DenisLouis

Messages : 493
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Zayn le Sam 12 Avr - 20:56

Bonsoir,

Je n'ai pas encore vu le film, mais apparemment il est très éloigné du récit biblique et coranique. Mais à mon avis, c'est normal : ce film est une fiction librement inspirée des Écritures. Il n'a jamais prétendu relater les faits exacts et n'a pas eu le but d'être fidèle à la "vraie" histoire, non ?

Mais ce n'est que mon avis.
Zayn
Zayn

Messages : 223
Réputation : 2
Date d'inscription : 12/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Roque le Sam 12 Avr - 23:01

Zayn a écrit:Bonsoir,

Je n'ai pas encore vu le film, mais apparemment il est très éloigné du récit biblique et coranique. Mais à mon avis, c'est normal : ce film est une fiction librement inspirée des Écritures. Il n'a jamais prétendu relater les faits exacts et n'a pas eu le but d'être fidèle à la "vraie" histoire, non ?

Mais ce n'est que mon avis.
Je ne m'intéresse pas trop à Noé (désolé). Mais ce qui m'inquiète un peu quand même c'est la déformation de l'image de Dieu que peut éventuellement véhiculer ce film (d'après la bande annonce vaguement entendue il y a quelques jours) : un Dieu un peu obtus et méchant.

Ceci dit quelqu'un va-t-il nous dire ce qu'il pense après avoir vu ce film ?  :) 

Roque

Messages : 5064
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 76
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Parzival le Dim 13 Avr - 22:17

Bonsoir,
En effet le film n'a pas prétention à reprendre les Écritures à la lettre. En fait il transpose nos préoccupations actuelle dans le temps du mythe et pour le coup met en relief les similitudes: la considération générale que Dieu n'intervient plus dans la monde, l'Homme qui se dresse au dessus de tout, le rapport à la Création que se limitte à l'exploitation à outrance... Ce film est certes monothéistes mais il a surtout une grosse préoccupation écologiste.

L'image de Dieu dans ce film je ne l'ai pas trouvée si malsaine qu'on bien voulu le laisser entendre certains critique. En fait, durant tout le film on ne voit jamais Dieu, et il ne parle jamais. Il offre simplement à Moise deux visions annonçant le Déluge et lui montrant l'arche. A partir de là effectivement il y a au sein de la famille de Noé, notamment les enfants, une part d'incompréhension dans la disparition de tout un monde où tous n'étaient pas aussi coupables les uns que les autres. Mais cette question tout croyant pu se la poser en lisant les Écritures à propos du Déluge. Ensuite Noé lui-même pense qu'il doit sauver les animaux mais pas les hommes, et que sa famille ne doit avoir de descendance et s'éteindre. D'ailleurs, parce qu'il ne parvient pas à cet objectif (il n'arrive pas à tuer ses petites-filles) il sombre dans une mélancolie de l'échec. Mais jamais il n'est dit que Dieu à demandé cela, c'est toujours l'interprétation de Noé, et d'ailleurs sa belle-fille finit par le faire changer de point de vue. Cela nous interroge plus sur la marge entre la volonté de Dieu et notre interprétation de cette volonté.
Parzival
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Yahia le Lun 14 Avr - 23:23

Très peu amateur de Peplums et de films pseudo-historiques.
Ici le cinéaste a dit tout de go que son film avait peu de chose à voir avec la Bible et qu'il en utilisait le thème comme un prétexte , à partir d'une mythologie à laquelle il n'avait pas de raisons de rester fidèle.

Ce que j'en ai lu sur ton compte-rendu ( bien fait) et d'autres, me laisse toujours cette désagréable impression du melting-pot commercial auquel je ne puis adhérer.

Je donne ci dessous l'intéressant compte rendu laissé par un musulman; Mourad Touati, sur FB :

J’ai vu le film Noé...

Tout le monde (ou presque) a entendu parler de la sortie, parfois controversée, de la représentation cinématographique de l’histoire biblique et coranique du prophète Noé. Chargé d’aprioris, je me suis donc rendu au cinéma pour visionner par moi-même la raison de toute cette polémique née autour du film. Autant vous dire que je n’ai pas été déçu...

L’histoire de Noé d’après les textes

Pour rappel, Noé est un Prophète emblématique commun aux trois religions monothéistes, célèbre pour la construction d’une « arche » qui abrita sa famille et les animaux lorsque Dieu décida de provoquer un déluge planétaire qui mit fin (temporairement) à l’idolâtrie et à la méchanceté à laquelle s’adonnait l’Homme.

« L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. » Genèse (6 :5)

En effet, à l’origine, selon les textes sacrés, Noé fut envoyé à son peuple afin de les convaincre d’abandonner le culte des idoles, l’égarement et la violence qui en découlent, et de reconnaître le Dieu unique.

« Nous avons envoyé Noé vers son peuple: "Avertis ton peuple, avant que leur vienne un châtiment douloureux". Il dit: "Ô mon peuple, je suis vraiment pour vous, un avertisseur clair, Adorez Dieu, craignez-Le et obéissez-moi, pour qu'Il vous pardonne vos péchés et qu'Il vous donne un délai jusqu'à un terme fixé. Mais quand vient le terme fixé par Dieu, il ne saurait être différé si vous saviez!"» Coran (S71, V1-4)

Néanmoins, son peuple refusa de croire en son message et s’obstina davantage dans le mal et le paganisme.

« Noé dit : "Seigneur! J'ai appelé mon peuple, nuit et jour. Mais mon appel n'a fait qu'accroître leur fuite. Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. » Coran (S71, V5-8)

Dieu décide donc de mettre un terme à cette situation et enjoint Noé de construire une immense arche afin de sauver sa famille, les quelques personnes ayant cru à son message, et un couple de chaque animaux au cataclysme qu’Il s’apprêtait à déclencher.

« Et il fut révélé à Noé : "De ton peuple, il n'y aura plus d’autres croyants que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient. Et construis l'arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés". Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. » Coran (S11, V36-39)

« Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors. » Genèse (6 :13-14)

Jusqu’au jour où l’ordre de Dieu arriva.

« Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner (d'eau), Nous dîmes : "Charge (dans l'arche) un couple de chaque espèce ainsi que ta famille - sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé - et ceux qui croient". Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux. Et il dit : "Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom de Dieu. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux" » Coran (S11, V40-41)

« Le déluge fut quarante jours sur la terre. Les eaux crûrent et soulevèrent l'arche, et elle s'éleva au-dessus de la terre. Les eaux grossirent et s'accrurent beaucoup sur la terre, et l'arche flotta sur la surface des eaux. Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel entier furent couvertes. Les eaux s'élevèrent de quinze coudées au-dessus des montagnes, qui furent couvertes. » Genèse (6 :17-20)

Les résidents de l’arche furent donc les seuls survivants du déluge, ce qui signifie, d’après les textes sacrés, qu’ils sont les ancêtres de toute l’humanité.

« Et Nous le sauvâmes, lui et sa famille, de la grande angoisse, et Nous fîmes de sa descendance les seuls survivants. » Coran (S37, V76-77)

« Il fut dit : "O Noé, débarque avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi et sur des communautés (issues) de ceux qui sont avec toi. » Coran (S11, V48)

L’histoire de Noé « made in Hollywood »

Mis à part le personnage de Noé, l’arche et le déluge, la représentation cinématographique ne retranscrit nullement l’histoire de cet épisode de l’humanité. Et pour cause, le producteur au passé douteux, et le réalisateur Darren Aronofsky, avaient annoncés la couleur en déclarant notamment que: « c'était le film biblique le moins biblique jamais réalisé ». Après l’avoir visionné, on ne peut que donner raison à cette déclaration tant le scénario s’éloigne de l’histoire originelle résumée ci-dessus.

Par soucis de clarté et aussi faute de temps, nous n’allons pas étayer ici l’ensemble des inexactitudes ou des sous-entendus à caractère antireligieux contenus dans le film, mais nous allons tenter de mettre en lumière les « erreurs volontaires » commises par le réalisateur qui, soit dit en passant, est athée.

Le film s’axe principalement sur deux détournements des faits « biblico-coraniques » :

1) Le Créateur veut détruire les Hommes, non pas à cause de l’idolâtrie et du mal causé, mais à cause du non-respect de la Création. Un motif « Ecolo » est donc à l’origine du déluge.

Cette falsification a pour conséquence la deuxième :

2) Etant donné que l’espèce humaine n’a pas pris soin de la Création (la nature), elle doit complètement disparaitre. Ce qui -nous l’avons relaté plus tôt- est en contradiction avec les textes qui relatent que Dieu voulait sauver Noé, sa famille et les quelques croyants afin que leurs descendants repeuplent la terre.

« Dieu bénit Noé et ses fils, et leur dit : Soyez féconds, multipliez, et remplissez la terre. » Genèse (9 :1)

« Et Nous le sauvâmes, lui et sa famille, de la grande angoisse, et Nous fîmes de sa descendance les seuls survivants. » Coran (S37, V76-77)

C’est à partir de cette issue -qui semble inévitable- que les représentations de Dieu et de Noé vont être dépeintes de manière sombre, et c’est le moins que l’on puisse dire. En ce qui concerne Dieu, le film laisse supposer qu’il est injuste, absent, mais surtout cruel. Aucun avertissement n’est envoyé aux hommes afin de leur donner une chance de changer, à l’instar des textes :

« Nous avons envoyé Noé vers son peuple : "Avertis ton peuple, avant que leur vienne un châtiment douloureux" Coran (S71, V1)

De plus, Dieu commande notamment à Noé de tuer le futur enfant de son fils si celui-ci est une fille, afin d’éviter qu’il ne donne naissance par la suite à d’autres enfants (Dieu voulant l’extermination de toute l’humanité). Il empêche aussi les deux jeunes fils de Noé d’avoir des épouses pour la même raison. Cela va pousser Noé à laisser une jeune fille -dont son fils est amoureux- se faire piétiner par les barbares afin d’éviter qu’elle embarque sur l’arche. Ce qui est complètement contredit par les textes et ne fait que renforcer cette image cruelle de Dieu :

« Ce même jour entrèrent dans l'arche Noé, Sem, Cham et Japhet, fils de Noé, la femme de Noé et les trois femmes de ses fils avec eux » (Genèse 7 :13)

Noé, quant à lui, n’hésite pas à suivre le commandement de Dieu, et au fur et à mesure du film, il devient tel un psychopathe obsédé par la mort de tous les survivants de l’arche afin de se conformer au désir supposé de Dieu de voir disparaître tous les hommes. Toute sa famille a peur de lui, au point de préférer risquer la mort en quittant l’arche, et son fils tente même de le faire tuer poussé par la haine qu’il a à son encontre pour avoir laissé sa « future femme » mourir.

A la fin du film, Noé ne trouve pas la force de poignarder les jumelles enfantées par sa belle-fille et décide de les laisser vivre. Enfin un peu d’humanité ! Seul hic, en agissant de la sorte, le réalisateur nous fait bien comprendre qu’il désobéit à Dieu, qui Lui, voulait l’assassinat des deux bébés. A croire que le Créateur de l’Univers n’est pas capable d’empêcher une grossesse et que les hommes ont le pouvoir de faire capoter Ses plans d’extermination.

Les dernières scènes m’ont laissé sans voix. La première chose que fait Noé lorsque son arche échoue sur une terre, c’est récolter des raisins pour se saouler et ainsi oublier sa désobéissance! On le voit donc tituber tel un ivrogne complètement nu sur une plage à la vue de ses enfants ! Piètre image d’un homme que les textes décrivent comme étant « un homme juste et intègre dans son temps »(Genèse 6 :9), «un de Nos serviteurs croyants»(Coran S37, V81).

Sans oublier les fameux « anges déchus ». En effet, le film nous relate l’existence de « monstres de pierre » identifiés par la suite comme étant des anges déchus par Dieu pour avoir eu le malheur de vouloir aider l’Homme sans la bénédiction du Créateur (une raison de plus prouvant l’injustice divine). C’est eux qui vont aider Noé à construire son arche et regagner ainsi leur statut d’ange auprès de Dieu. Aucune trace dans les textes (Bible ou Coran) ne mentionne ces anges et leur apparition dans le film inspire davantage le ridicule (on croirait voir Transformers) qu’elle nous permet d’avoir une vision claire du déroulement du récit.

En conclusion

Nous ne pouvons que regretter la partialité du réalisateur qui a fait de ce film une antithèse du récit d’origine et des leçons qu’il transmet à l’humanité depuis des millénaires. Je ne conseillerai, ni ne déconseillerai ce film à quiconque, chacun étant en droit de se faire sa propre opinion, mais à titre personnel, je ne peux que regretter d’avoir contribué financièrement à cette imposture cinématographique destinée à renforcer le sentiment antireligieux déjà bien ancré à notre époque.
— personnes.
Yahia
Yahia

Messages : 939
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 67
Localisation : Occitanie

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Roque le Mar 15 Avr - 0:47

Sentiment antireligieux et haine de Dieu ... c'est tout bénéf pour l'esprit païen de notre temps !

Roque

Messages : 5064
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 76
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  -Ren- le Mar 15 Avr - 6:34

Mourad Touati a écrit:Pour rappel, Noé est un Prophète emblématique commun aux trois religions monothéistes, célèbre pour la construction d’une « arche » qui abrita sa famille et les animaux lorsque Dieu décida de provoquer un déluge planétaire qui mit fin (temporairement) à l’idolâtrie et à la méchanceté à laquelle s’adonnait l’Homme
Heu............................ C'est d'abord un personnage tiré de récits sumériens, qui justifiaient le Déluge par tout autre chose : http://blogren.over-blog.com/article-22445094.html
...Alors les "changements de l'histoire" dans le film ne risqueraient pas de me déranger en eux-mêmes, puisque "l'histoire originelle" n'est ni biblique, ni coranique...

Mourad Touati a écrit:Les dernières scènes m’ont laissé sans voix. La première chose que fait Noé lorsque son arche échoue sur une terre, c’est récolter des raisins pour se saouler et ainsi oublier sa désobéissance! On le voit donc tituber tel un ivrogne complètement nu sur une plage à la vue de ses enfants !
...Certes, mais là, c'est bel et bien inspiré du récit biblique... Cet internaute est en droit de considérer la version coranique comme seule valable, mais alors, il ne fallait pas introduire par "prophète emblématique commun aux trois religions monothéistes" !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Parzival le Mar 15 Avr - 8:54

Cette critique n’est pas fausse mais il faut la nuancer, sur l’interprétation surtout. Il est vrai que c’est avant tout un film écologiste, mais à plusieurs reprises cet aspect est présenté comme un respect de la Création, et donc du plan du Créateur. L’aspect idolâtre de l’humanité est aussi évoqué mais par une forme d’auto-idolâtrie, de narcissisme, l’Homme se décrétant l’égal de Dieu. Ce qui fait coller le scénario à une description des tendances actuelles (plus tournée au narcissisme qu’au polythéisme).
Pour ce qui est de la décision de Noé de tuer ces petites-filles (ce qu’il ne fait pas au final), ce n’est aucunement une volonté de Dieu comme dit ici. L’auteur a mal compris le film sur ce point je pense. Noé croit que c’est la volonté de Dieu, c’est différent.
Je n’irai donc pas jusqu’à dire qu’il s’agit de l’antithèse du récit d’origine, l’essentiel du message est le même : il existe un Dieu unique qui veut une humanité bonne dans un monde créé par lui, cette humanité l’a rejeté et a été châtiée pour cela, Dieu après le Déluge donne une nouvelle chance à l’humanité, et l’avenir est entre nos mains… Je pense même que ce film peut pousser des non croyants à s’interroger sur le sens du monde et de la vie.
Parzival
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  -Ren- le Mar 15 Avr - 14:29

Parzival a écrit:Il est vrai que c’est avant tout un film écologiste, mais à plusieurs reprises cet aspect est présenté comme un respect de la Création, et donc du plan du Créateur
Ce qui est très biblique, justement !
Et même coranique, tant cet aspect "homme gérant la Création" est un point commun entre les deux visions...

Parzival a écrit:L’aspect idolâtre de l’humanité est aussi évoqué mais par une forme d’auto-idolâtrie, de narcissisme, l’Homme se décrétant l’égal de Dieu
Très biblique et coranique également.

...Le problème de cet internaute sur ces points est donc moins dans les "leçons" données par ce film que dans sa croyance en la réalité du Déluge et du récit coranique sur le sujet - qui l'amène à crier au scandale face aux variantes vues comme des "déformations"

Perso, ce qui me freine, c'est juste mon habituelle réticence face aux "films bibliques" et non un rejet du contenu de ce film... ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Zayn le Mar 15 Avr - 15:07

Roque a écrit:Ceci dit quelqu'un va-t-il nous dire ce qu'il pense après avoir vu ce film ?  :) 
Pour ma part, n'ayant pas vu le film, je préfère m'abstenir de dire des bêtises. J'essayerais de le télécharger, mais je doute que je puisse le trouver, puisqu'il est sorti récemment ^^
Zayn
Zayn

Messages : 223
Réputation : 2
Date d'inscription : 12/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  -Ren- le Jeu 17 Avr - 14:21

Père René-Luc a écrit:Je suis prêtre et j'ai vu "Noé" : pas fidèle à la Bible, mais pas de quoi polémiquer (...)

Aronofsky prend une grande liberté par rapport au texte biblique, mais en même temps, il essaye d’en redonner les grandes lignes. La scène qui montre l’origine du mal avec le serpent tentateur, la pomme qui s’anime comme un cœur qui bat, et le meurtre violent de Caïn sur son propre frère est une interprétation originale mais assez fidèle au récit biblique.

L’idée forte que rapporte le film est que lorsque les hommes se détournent de Dieu, ils se prennent eux-mêmes pour des dieux et entrent dans une spirale de violence assez incroyable, jusqu'à échanger leur propre fille pour un morceau de viande. Ce fait assez gore n’est pas décrit comme tel dans la Bible, mais cette spirale de violence est par contre bien présente.

L’autre message fort du film est un plaidoyer pour la création : l’homme est sensé respecter la création, or il fait tout le contraire : il la domine et l’écrase sans la respecter, et s’enferme dans des cités minières industrielles dans un décor à la Mad Max. C’est aussi une idée que l’on trouve bien présente dans la Genèse.

Dans le film, Aronofsky repend donc l’idée principale du chapitre VI de la genèse : Dieu décide de faire table rase de cette humanité violente et pervertie (...)

Par contre, dans la seconde partie du film, le réalisateur s’éloigne complètement du récit biblique car il met dans l’arche des humains qui ne peuvent plus se reproduire : les deux jeunes fils de Noé n’ont pas de compagnes et le fils ainé de Noé est amoureux d’une fille qui ne peut pas enfanter. Ça tombe bien puisque, d’après le scénario, l’humanité doit s’arrêter.

Cette interprétation est complètement contradictoire avec le récit biblique puisque dans la genèse, Dieu met à part un couple de chaque espèce, y compris des humains, pour tout faire repartir, alors que là, les humains sont appelés à mourir de leur bonne mort sans pouvoir se reproduire. Il n’y aura donc plus personnes après eux. On se demande à quoi ça sert d’avoir été sauvé du déluge ? L’arche devient un tombeau, c’est un contre-sens.

Le film tombe à ce moment dans la tragédie : la belle fille se retrouve enceinte. Noé décide donc de tuer cet enfant dès sa naissance si c’est une fille, afin de respecter le plan de Dieu.

Cette version du récit complètement inventée est en même temps une allusion à un autre récit biblique : celui du sacrifice d’Isaac (...)

Dans le film d’Aronofsky, Noé est convaincu que c’est Dieu qui veut qu’il supprime sa descendance pour éviter que l’humanité reparte dans une spirale infernale. Mais on comprend qu’il fait une erreur de discernement, il croit faire ce qui est juste, mais son épouse lui fait remarquer qu’il va s’attirer la haine de toute sa famille, c’est ça qui sera juste !

Le message est clair : l’homme qui se dit branché en direct sur Dieu peut devenir un dangereux fanatique et peut tuer au nom de Dieu. Pour éviter cela, il faut qu’il garde un cœur attaché à Dieu et en même temps un cœur attaché aux hommes.

On peut regretter que le film ne fasse pas allusion à la conclusion biblique du récit de Noé (...) Malgré nos péchés, Dieu s’est décidé à nous montrer sa patience, c’est ça la grande leçon de l’histoire de Noé, du moins de celle de la Bible !

Quant au film, il y a dans l’ensemble quelques bonnes idées assez originales, dans une grande mise en scène à l’américaine. Il n’y a pas vraiment de quoi polémiquer, ni peut-être même de quoi y retourner…
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1188572-je-suis-pretre-et-j-ai-vu-noe-pas-fidele-a-la-bible-mais-pas-de-quoi-polemiquer.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Parzival le Jeu 17 Avr - 17:53

Au moins je ne suis pas le seul à voir un bon sujet de réflexion dans ce film...
Parzival
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  -Ren- le Jeu 17 Avr - 18:04

Parzival a écrit:Au moins je ne suis pas le seul à voir un bon sujet de réflexion dans ce film...
En effet ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Noé", le film de Darren Aronofsky Empty Re: "Noé", le film de Darren Aronofsky

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum