Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
Dialogue-Abraham
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -44%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.28 €

"Laïc Pride" au Liban

Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Dim 6 Mai - 12:28

Dimanche, aura lieu la 3e édition de la «Laïque Pride». Cette marche pour la laïcité débutera à 16h au jardin de Sanayeh, en direction de la corniche de Aïn el-Mreissé. C’est une impression de printemps qui s’en dégage chaque année. Les fleurs parsèment le cortège. Des banderoles fluorescentes raillent le confessionnalisme. Les sourires des manifestants se mêlent aux slogans chantés. «Cette marche dégage une positivité qui n’existe pas ailleurs», fait remarquer Kinda Hassan, artiste de son et d’image, coorganisatrice de la «Laïque Pride»

Bel emballage pour des sentiments pourtant moroses. Asphyxiés, lésés par un système qui les broie, les manifestants appelleront demain à ne pas s’y résigner. Loin d’eux l’idée d’une révolte anarchique, d’une contestation arbitraire. Ils veulent uniquement se réapproprier leur voix en tant que citoyens. Yalda Younès, qui participe à la planification de la marche, affirme que «l’enjeu est de responsabiliser le citoyen». Et ce n’est pas peu dire dans un système où la compétence des dignitaires religieux sur les statuts personnels ainsi que les coutumes du clientélisme politique donnent l’impression que le citoyen est sans voix, presque sans consistance. Les Libanais s’enlisent aujourd’hui dans «une apathie», déplore Alexandre Paulikevitch, coorganisateur.

Une attitude d’abandon généralisée dresse des obstacles à la marche. «Nous ne sommes pas politisés et certains partis ont tenté, en vain, de nous récupérer. Notre seul sponsor est un fleuriste !» affirme-t-il avec un rire. Un point de force, sans doute, mais qui accroît le défi de pouvoir réunir le plus grand nombre de personnes. L’interprète de danse contemporaine explique que «beaucoup sont découragés de participer à la Laïque Pride à défaut d’être soutenue par quelque partie politique». «Cela ne leur plaît pas parce qu’ils attendent que quelqu’un leur mâche le boulot et les force à l’ingurgiter !» (...)

Yalda Younès énumère les «six projets concrets que nous soutenons cette année», parmi lesquels le vote de la loi contre la violence domestique sans dénaturer le texte proposé par l’association KAFA, l’abolition de l’article 522 du code pénal qui dépénalise le viol s’il est suivi du mariage du violeur et de la victime, le vote de la proposition de loi qui interdit la censure préalable sur les productions de cinéma et de théâtre, l’adoption d’un statut personnel civil unifié (...)

Les réserves de certains sur la Laïque Pride sont liées plutôt à la laïcité en soi, sur laquelle ils portent des idées reçues. Élan d’utopie vain, slogan sans consistance, ou encore incitation à l’athéisme, et pourquoi pas, à la débauche. Autant d’a priori incrustés dans l’esprit de ceux qui se confinent dans un confort moral du système.

C’est pourquoi, cette année, les organisateurs ont décidé de terminer la marche sur un échange similaire aux rencontres de Hyde Park. Chaque citoyen désireux de s’exprimer prendra la parole pendant une minute, sur une petite tribune frayée sur les dalles de la corniche, pour répondre à la question : «Comment changeriez-vous le Liban ?» «C’est un exercice de liberté de parole et de tolérance de l’autre», affirme Yalda Younès. «Notre force est que nous ne sommes pas contre quoi que ce soit, mais pour», insiste-t-elle.

«Ceux qui s’opposent à la Laïque Pride sont les laïcs eux-mêmes».  Une allusion à peine voilée au mouvement qui visait, l’année dernière, à «faire chuter le système confessionnel». Ce mouvement s’inscrivait dans l’élan régional pour le changement, mais souffrait de mêler les demandes socio-économiques à l’enjeu de laïcité, et, surtout, d’avoir été récupéré par des partis politiques, notamment Amal et le PSNS, comme le reconnaissent plusieurs participants à cette campagne avortée. Elle avait néanmoins affadi la Laïque Pride l’année dernière, trahissant une absence de solidarité, sinon de coordination, entre deux mouvances aux enjeux pourtant similaires (...)
http://www.lorientlejour.com/category/Liban/article/757632/La_3e_edition_de_la_%3C%3C+Laique_Pride+%3E%3E,_demain+%3A_nouvelle_marche_citoyenne,_nouveau_pas_vers_la_reforme.html


Dernière édition par -Ren- le Lun 28 Oct - 12:40, édité 1 fois

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Dim 6 Mai - 12:32

Retour sur la "Laïc Pride" 2010 :
(...) A l’origine de la «Laïque Pride», quelques jeunes qui ont dit un jour : «Raz-le-bol à la censure religieuse sur des spectacles» et qui ont créé sur internet une sorte d’élan avec des milliers de supporters, par le biais de Facebook, Twitter ou par le blog de la «Laïque Pride». Ils ont réussi leur pari. Ils ont eu des milliers de supporters aux quatre coins du monde parce que les Libanais, ont le sait, sont plus nombreux à l’étranger que dans leur propre pays (...)
http://www.rfi.fr/contenu/20100425-beyrouth-une-laique-pride-tres-revendicative

(...) Les quatre organisateurs de la "Laïque Pride" ont entre 27 et 34 ans et vivent entre Paris et Beyrouth. Un jour, ils discutent sur Facebook de "l’interférence des religieux lors d’un événement culturel", chose qui les révolte. Ils décident alors d’organiser une marche afin de "marquer un évènement, une action concrète, pour réclamer la laïcité au Liban et donner de la visibilité aux citoyens laïques", expliquent-ils. Au bout de cinq jours, 3000 personnes rejoignent leur page Facebook (...)
http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/au-liban-le-mouvement-laique-peine-a-s-implanter-10-02-2011-1162_118.php

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Mer 9 Mai - 13:35


_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Mer 9 Mai - 13:39

Ce dimanche, Ali et Nathalie sont descendus en famille à Hamra. Pas pour flâner ou déguster une glace sous le joli soleil de mai, mais pour demander leurs droits civils.

Ali est musulman, Nathalie est chrétienne. Nathalie et Ali sont en couple. Ni l'un, ni l'autre ne voulaient changer de religion. Ils ont, dès lors, dû se marier en Suisse, le Liban, leur "terre", n’autorisant pas le mariage civil. Et pour compliquer la chose, Nathalie est de mère libanaise et de père suisse. Elle n’est devenue libanaise que grâce à son mariage, les femmes ne pouvant transmettre leur nationalité à leur mari et enfants.

Ce que Nathalie et Ali demandent aujourd'hui, c’est un Etat libanais laïc, un Etat dans lequel la religion et la politique sont séparés, un Etat qui les reconnait comme citoyens à part entière et sur un pied d'égalité face à la loi.

C'est pour toutes ces raison que dimanche 6 mai, ils ont répondu à l’appel de la "Laïque Pride" organisée par la société civile à Beyrouth. Avec leur petite fille, ils ont marché du jardin de Sanayeh, à Hamra, jusqu'à Aïn Mreissé (...)
:arrow: http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/757811/Laique_Pride_%3A_une_marche_vers_la_citoyennete_.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Sam 27 Avr - 17:07

Je fais remonter ce fil suite à un article de notre ami Mamun :
Le premier mariage civil libanais a été reconnu par le ministre de l'intérieur le 25 avril dernier. Selon le site anglo-arabe NOW, des proches du ministère de l'intérieur ont précisé que le mariage, célébré en février 2013, a officiellement été enregistré le 23 avril. Le ministre a d'abord consulté un groupe d'experts avant de prendre une décision. Suite à l'avis favorable des experts, il a validé l'union civile de Nidhal Darwish et Khouloud Succaryeh et l'a rendu public deux jours plus tard. La reconnaissance de ce premier mariage civil est une grande première pour ce pays où les questions matrimoniales, d'héritages et de divorces relèvent des tribunaux confessionnels (...)
:arrow: la suite sur http://www.fait-religieux.com/au_liban_le_premier_mariage_civil_a_ete_reconnu

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty laicité liban

Message  -Ren- le Ven 17 Mai - 11:26

Le Conseil des ulémas musulmans a dénoncé hier, dans un communiqué, l’enregistrement par le ministre libanais de l’Intérieur Marwan Charbel du premier mariage civil au Liban. «C’est une violation flagrante de la Constitution, des lois sur le statut personnel et des autres lois» portant sur cette question, indique le communiqué. «Il s’agit d’un défi lancé à l’islam, aux musulmans et au système»

Le Conseil des ulémas a appelé M. Charbel à «revenir immédiatement sur sa décision qui menace la famille musulmane». Le conseil a également exhorté le gouvernement et les instances religieuses du pays à rejeter immédiatement cette «décision dangereuse» et à saisir la justice (...)

Relancé par Nidal Darwiche et Khouloud Succariyeh, le couple mixte chiite et sunnite qui s’est symboliquement marié civilement le 10 novembre 2012, le débat sur le mariage civil a récemment gagné en ampleur au Liban. Le 25 avril, M. Charbel a enregistré leur contrat de mariage civil, une première au Liban, après trois mois de concertations et plusieurs avis juridiques favorables. Le mariage civil au Liban bénéficie en outre du soutien inconditionnel du chef de l’État Michel Sleiman et du ministre de la Justice Chakib Cortbaoui.

Le 28 janvier dernier, le mufti de la République, cheikh Mohammad Rachid Kabbani, avait affirmé que «tout responsable musulman approuvant la légalisation du mariage civil sera considéré comme apostat et traître à la religion musulmane»

Quelques jours plus tard, les instances religieuses chrétiennes s'étaient, elles aussi, exprimées sur la question. «Le patriarche maronite, Béchara Raï, a déjà fait part de son avis sur le sujet et la position de l’Église est claire : seuls les non-croyants doivent avoir recours à ce genre de mariage» (...)

L’ancien président du Conseil d’État, Youssef Saadallah Khoury, a précisé que la signature du ministre démissionnaire, Marwan Charbel, de la formalité relative au contrat de mariage des deux nouveaux époux «fait partie des affaires courantes» que M. Charbel peut expédier. Cet acte administratif a été légalement fait sur la base du «principe de la continuité du travail s’inscrivant dans le cadre du domaine public (...) Dans la mesure où le mariage représente la stabilité familiale et sociale, la signature de ce contrat de mariage lors de l’expédition des affaires courantes est tout à fait réglementaire» (...) En signant la formalité administrative, le ministre de l’Intérieur s’est fondé sur une loi en vigueur depuis le mandat français.

Interrogé sur les conséquences juridiques et administratives d’un tel acte, l’ancien ministre de la Justice, Ibrahim Najjar, a tenu à préciser que le ministre Charbel n’a pas signé le contrat de mariage de Nidal et Khouloud à proprement parler, mais plutôt la décision autorisant l’enregistrement du contrat auprès de la direction générale de l’état civil. Et M. Najjar d’ajouter que le ministre «n’a pas la prérogative lui permettant de s’ingérer dans les affaires liées aux contrats de mariage effectués ni de les entériner ou les enregistrer. Ce qu’il a fait est un simple acte administratif (...) Le fait d’enregistrer le contrat de mariage n’entraîne aucune conséquence légale. C’est une simple reconnaissance de la part de l’État libanais qui admet l’existence d’un mariage contracté sur le territoire libanais et non devant une autorité communautaire». D’après M. Najjar, ce mariage civil, bien qu’il ait été enregistré au Liban, «ne relève d’aucun régime susceptible d’organiser les effets non matériels du mariage» (...)
:arrow: http://www.lorientlejour.com/article/812965/pour-les-ulemas-musulmans-le-mariage-civil-de-khouloud-et-nidal-est-un-defi-lance-a-lislam-.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Lun 28 Oct - 12:37

Interview de Nidal Darwiche, dont le mariage civil, le premier entre deux Libanais au Liban, avait fait l’effet d’une bombe et bousculé les traditions. Un an après, les deux conjoints ont publier sur les réseaux sociaux une photo du registre d’état civil de leur bébé, Ghadi, qui se trouve être le premier nouveau-né libanais sans appartenance religieuse.
(...) Pourquoi était-il important pour vous de ne pas indiquer l’appartenance religieuse de votre enfant à l’état civil ?
En fait, l’inscription de Ghadi sans appartenance religieuse au registre d’état civil était acquise vu que sa mère et moi avions rayé la mention de notre appartenance religieuse sur les registres officiels afin de contracter un mariage civil.

Avez-vous rencontré des difficultés dans votre démarche pour inscrire Ghadi sans mention d'appartenance religieuse au registre d’état civil ?
La formalité a été d’une grande simplicité. Nous nous sommes adressés au même bureau d’état civil qui a enregistré notre mariage. Autant l’enregistrement de notre mariage s'était révélé être un long parcours semé d’embûches, autant l’enregistrement de notre fils était facile et rapide. Les fonctionnaires savent désormais que tout ce que nous faisons est légal. De même, nous n’avons fait face à aucun reproche de la part de représentants de l’administration ou de membres de nos familles dans cette démarche (...)

Pensez-vous que la vie de votre enfant risque d’être compliquée au Liban, en l’absence de mention de son appartenance religieuse sur l’état civil ?
Au contraire, Ghadi est ainsi libéré de toutes les contraintes religieuses (...) Il n’aura aucun problème dans ses formalités futures, vu que tout a été fait dans le respect des lois. Nous sommes en guerre contre un système en décomposition. Rien dans la loi n’interdit à Ghadi de mener une vie normale. Un Libanais est Libanais quelle que soit son appartenance religieuse.

Pensez-vous que votre mariage civil a commencé à faire bouger les choses au Liban en ce qui concerne le confessionnalisme qui régit la société ? Etes-vous satisfait du rythme où vont les choses ?
Nous sommes convaincus de notre bataille contre le système confessionnel. Nous avons réussi à nous marier civilement et à faire inscrire notre mariage au registre d’état civil. Nous avons à présent inscrit notre fils sans appartenance religieuse. Nous avançons pas à pas. Nous travaillons dans le cadre d’un groupe restreint, soutenu par la société civile. Mais les choses évoluent à un rythme très lent. Nous avons pris des risques, essuyé des critiques blessantes, mais nous faisons tout dans le cadre légal. Preuve en est, plus de 10 mariages civils ont été contractés au Liban depuis le nôtre (...)
http://www.lorientlejour.com/article/839551/ghadi-premier-bebe-libanais-libere-de-toutes-les-contraintes-religieuses.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  -Ren- le Dim 2 Fév - 9:11

Un projet de loi sur le mariage civil facultatif est mis en ligne sur le site du ministère de la Justice depuis mercredi. Élaboré par le comité de législation et de consultation (l'un des deux comités consultatifs affiliés au ministère), à la demande du ministre Chakib Cortbaoui, ce projet, formé de quatre articles, doit permettre à tout Libanais de conclure, s'il le souhaite, un mariage civil sur le territoire libanais. Il vise en effet à institutionnaliser la nouvelle pratique initiée par le mariage de Nidal Darwiche et Khouloud Sukkarieh, en novembre 2012, et légitimée par un avis favorable du Haut Conseil consultatif relevant du ministère de la Justice.

Rappelons que cet avis avait jugé possible pour les Libanais de conclure un mariage civil devant notaire, sur le territoire libanais, après avoir radié leur confession de l'extrait d'état civil. Les effets juridiques du mariage obéissent alors à la loi civile d'un pays étranger, que choisirait le couple.

Le texte de loi proposé maintient ce mécanisme en exemptant néanmoins le couple de l'obligation de radier préalablement leur confession et en accordant au fonctionnaire du service d'état civil la compétence d'authentifier l'acte de mariage civil ainsi conclu (...) Ainsi, la loi proposée annule les articles existant depuis des décennies qui avaient autorisé, par souci de respecter la «liberté de croyance» des Libanais, la conclusion d'un acte de mariage civil, mais seulement en dehors du territoire libanais.

Parmi ces textes, l'article 25 du décret 60 LR de 1939, qui reconnaît la célébration du mariage civil mais l'interdit au Liban, en prévoyant d'y appliquer le statut personnel du pays de célébration. Le projet de loi remplace cet article par la formule suivante : «Si le contrat de mariage civil est conclu au Liban ou à l'étranger, il est soumis à la loi civile choisie par les deux époux, à condition que cette loi ne contrevienne pas à l'ordre public et aux bonnes mœurs» (...)

«Ce projet de loi n'a pas pour but de créer une nouvelle confession ni un nouveau rassemblement, puisqu'il prévoit uniquement de confier au fonctionnaire du service d'état civil la compétence d'authentifier l'acte de mariage, qui reste soumis à la loi étrangère choisie par les époux», peut-on lire dans l'exposé des motifs (...)
http://www.lorientlejour.com/article/852826/le-projet-de-loi-sur-le-mariage-civil-facultatif-une-reforme-de-linterieur-sans-rupture-avec-le-systeme.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

"Laïc Pride" au Liban Empty Re: "Laïc Pride" au Liban

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum