Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 1 Sep - 23:22

Paix !

Un travail honnête d’introspection est fondamental pour toute personne sincère sur la Voie !
La sincérité commençant envers soi, puis vis-à-vis d’autrui (et non pas l’inverse, car il est bien plus aisé de voir la paille d’autrui que de reconnaître la poutre qui nous rend aveugles ou borgnes …

Ce devoir d’introspection
a été exhorté par tous les plus hauts courants spirituels de l’Humanité ! Aussi, pour tout croyant sincère, il est primordial pour lui de vérifier de son vivant (parce qu’après, c’est trop tard pour agir à bon escient) si notre art de vivre est en accord avec la Volonté Divine ! Sinon, l’occasion qui nous est prêtée d’être incarnés ici et maintenant doit nous conduire vers une purification de l'âme conforme aux Ecritures !

AINSI, les maîtres de sagesse nous ont guidés en ce sens primordial de la connaissance de notre pleine Conscience (relative ici-bas), et pour ce faire de parvenir à l’analyse suffisante de notre subconscient (la « bête » lorsque c’est lui qui nous guide dans l’erreur) afin de le maîtriser (le jeter dans le puis) individuellement puis jusqu’à transformer l’inconscience collective en Conscience Collectif efficiente une fois convertie au bien, au bon, au beau !
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 1 Sep - 23:26

Quelques citations de référence /  «  Connais-toi toi-même … » Sagesse  attribuée à  Socrate

» Une vie sans examen ne vaut pas la peine d'être vécue. » Socrate

" N'est-il pas évident, cher Xénophon, dit Socrate, que les hommes ne sont jamais plus heureux que lorsqu'ils se connaissent eux- mêmes, ni plus malheureux que lorsqu'ils se trompent sur leur propre compte ? "

« La vie est, en quelque sorte, un pèlerinage (introspectif) (Hadj spirituel vers la Sainte Cité Céleste ) ». Platon

«  La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »  Platon

« Le vrai aveugle n'est pas celui dont la vue est atteinte de cécité, mais celui dont la lucidité est aveuglée »  Mohamad (psl)

« Le Grand Djihâd (Effort saint) celui le plus noble est le combat contre l'âme charnelle, contre l'ego et les passions pour se parer des caractères divins. »  Mohamad (psl)

«  Négligez et vous perdrez. Cherchez et vous trouverez. Mais chercher ne conduit à trouver que si nous cherchons ce qui est en nous. »  Confucius

«  Celui qui se connaît lui-même est éclairé. » Lao Tseu

« Ou comment peux-tu dire à ton frère: Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton oeil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l'oeil de ton frère. »Luc 6.42

« Ne t’en vas pas au dehors, rentre en toi-même ; au coeur de la créature habite la vérité. » Saint Augustin
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 1 Sep - 23:28

Vos avis ou commentaires sur la question …
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 8 Sep - 20:51

Paix,

Mais se connaître soi-même, sans doute, puisque les élites spirituelles nous y incitent !
Mais concrètement, comment et pourquoi ?

Si vous ne l’ignorez pas, vous devez connaître cet épisode où le brahmane Siddhârta, au bord de l’épuisement vit passer une embarcation avec un enseignant recommandant à son élève « Pour obtenir un bon son, il faut que la corde ne soit ni trop lâche, ni trop tendue »
Par sérendipité, le futur Bouddha Siddhârta prit alors conscience que, de même que les cordes d'un instrument de musique, la pratique dans la Voie spirituelle ne devait être ni trop lâche, ni trop sévère, et aboutissait donc par ce qui fut une révélation pour lui : la Voie du milieu, qu’il approfondit puis enseigna à ses disciples !

Le Prophète arabe (psl) eu la Révélation par clair-audience, et enseigna aussi la Voie du Milieu !

Rq : Dieu instruit qui Il veut comme Il veut. ! Bouddha fut ici instruit essentiellement par une synchronicité signifiante que son éveil lui a permis de saisir et d’intégrer. Mohamad et d’autres Prophètes l’ont été de la même manière, mais aussi par clair-audience ! C’est ainsi ! Telle a été la Volonté Divine !

Parmi les théosophes grecs, il semblerait qu’Aristote ait consacré une partie de sa vie en investigations intellectuelles l’ayant conduit à nous rendre plus accessible cette démarche d’intériorité en faisant l’apologie de cette fameuse Voie du Milieu ! Etudions-la ensemble ! Ceci fera partie de nos prochains échanges… si le Très Haut y consent !

Fraternellement
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Jeu 12 Sep - 0:51

Dans «  l’éthique à Nicomaque », Aristote fait l’Apologie de la Voie du Milieu et
nous exhorte  à la vigilance en nous-mêmes et  vis-à-vis d’autrui, du monde qui nous entoure afin de nous parfaire !

C’est un peu le sens qu’en donnait Pascal qui avait vécu une expérience mystique marquante avec le Christ : « «  Il faut se connaître soi-même ; quand cela ne servirait pas à trouver le vrai, cela sert au moins à régler sa vie : il n’y a rien de plus juste » Pascal

L’approche didactique de la théologie de Pascal se faisait souvent par l’absurde, et s’il est vrai que l’introspection autonome est un excellent moyen pour régler sa vie, il n’en est pas moins vrai que cette quête doit aboutir sur le meilleur de nos potentialités, là où s’exprime le Vrai  Soi, celui qui est en harmonie avec la Vie et Ses plus hautes aspirations.

La finalité individuelle devant, évidemment, aboutir au bien en soi, qui caractérise l’Homme de bien de Sénèque, l’Homme parfait d’Hésiode,  le Philosophe Roi de Platon, le Bienheureux de Bouddha, l’Homme Juste et  Saint des Prophètes et de ceux qui ont précédé ou suivi leurs traces sur la Voie de la Sainteté.
Devenant en adéquation avec la nature de son âme, l’homme de bien devient en phase avec sa partie divine « en » soi, devient authentique, véridique, vrai !

«  En ce qui concerne le vrai, l’homme qui tient le milieu est un homme véridique, et le juste milieu correspond à la  véracité » Aristote livre 2

Rq : D’où le surnom du Chevalier de l’Apocalypse : «  le Vrai »  ou «  le Véridique » selon les versions du Livre de l’Apocalypse d’après Saint-Jean « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. »  Apo 19.11

Pour en revenir à Aristote, donc,  si riche est son œuvre qu’il serait illusoire de vouloir la résumer, d’où l’invitation à vous l’approprier par vous-même promptement. Néanmoins, certains points méritent d’être soulignés, et cités.

Le principe de base consiste donc à être suffisamment honnête envers soi-même, donc sincère  pour repérer nos inclinaisons, défauts et excès, innés ou acquis, afin de travailler dessus, pour devenir un homme centré maître de lui, dans un temps.
Rq : Les faux, les fourbes et sophistes en tout genre peuvent penser que cela suffit ; mais c’est ignorer là les Lois de l’Esprit, et c’est là prendre un risque insensé pour l’âme, âme en laquelle les ignorants ne croient d’ailleurs pas, le plus souvent, puisqu’ils l' ignorent !.

Le premier livre débute ainsi. «   [1094a] Tout art et toute recherche comme toute action et tout choix tendent vers quelque bien. Aussi a-t-on affirmé avec raison que le Bien est ce à quoi toutes choses tendent. Mais, en réalité, on observe une certaine différence entre les fins : les unes consistent en des activités, et les autres en certains actes ou œuvres, distinctes des activités elles-mêmes, mais qui en dérivent. Dans les cas où existent certaines fins distinctes des actions, les œuvres sont par nature supérieures aux activités qui les produisent. »      

... Ça part fort ! …
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  DenisLouis le Jeu 12 Sep - 10:25

Je suis en train de lire "Impasse de deux palais" de Naguib Mahfouz, premier tome d'une trilogie. On y voit un père de famille, tyran dans sa famille, chasser sa femme parce qu'elle est sortie, même voilée, sans que personne ne puisse l'identifier, visiter un tombeau de saint (je ne connais pas encore la suite), alors qu'elle a toujours été soumise et d'une fidélité exemplaire pendant des années. Ce père de famille devient aimable, amateur de plaisanteries, généreux,  dès lors qu'il est à sa boutique. Sa générosité, sa capacité à réjouir ses amis et clients par des bons mots, à valoriser habilement les autres, à rester d'apparence modeste tout en savourant sa prééminence, ses bonnes manières, lui renvoient l'image d'un personnage respectable et digne d'admiration et caressent son orgueil. Qu'est-il exactement ?  Ses enfants pensent que derrière sa dureté à leur égard se cache un coeur bon. Se trompent-t-ils, égarés par leur amour, incapables de juger ? Il y a là chez cet auteur une très grande finesse dans l'analyse psychologique des personnages, de leurs ambiguïtés, mais ses portraits ne sont jamais méchants et on sent toujours la compassion derrière la lucidité.

DenisLouis

Messages : 214
Réputation : 8
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 15 Sep - 16:51

DenisLouis a écrit:Je suis en train de lire "Impasse de deux palais" de Naguib Mahfouz, premier tome d'une trilogie. On y voit un père de famille, tyran dans sa famille, chasser sa femme parce qu'elle est sortie, même voilée, sans que personne ne puisse l'identifier, visiter un tombeau de saint (je ne connais pas encore la suite), alors qu'elle a toujours été soumise et d'une fidélité exemplaire pendant des années. Ce père de famille devient aimable, amateur de plaisanteries, généreux,  dès lors qu'il est à sa boutique. Sa générosité, sa capacité à réjouir ses amis et clients par des bons mots, à valoriser habilement les autres, à rester d'apparence modeste tout en savourant sa prééminence, ses bonnes manières, lui renvoient l'image d'un personnage respectable et digne d'admiration et caressent son orgueil. Qu'est-il exactement ?  Ses enfants pensent que derrière sa dureté à leur égard se cache un coeur bon. Se trompent-t-ils, égarés par leur amour, incapables de juger  ? Il y a là chez cet auteur une très grande finesse dans l'analyse psychologique des personnages, de leurs ambiguïtés, mais ses portraits ne sont jamais méchants et on sent toujours la compassion derrière la lucidité.
Paix,

Peut-être le »tyran »  de votre roman n’a-t-il pas fait son introspection sérieusement, car si cela avait été le cas, il ne serait pas bon qu’en apparence ou sélectivement comme dans sa boutique, mais serait bon par nature dans le cadre de toutes ses sphères (domestique, professionnelle, communautaire, et mondiale…). En effet, si vous dites qu’il est pieux par ailleurs, ce qui devrait guider l’ensemble de ses intentions serait de plaire à Dieu, ce qui se résume à être bon et pieux.

Bon, à la moindre occasion et envers le plus grand nombre.
Pieux en étant attentif aux Commandements au travers de ses actes, dont celui d’être bon et de suivre la voie du milieu!

Ceux qui suivent la voie du milieu sont, ou bien deviennent, des personnes douces et bienveillantes, comme nous l’explique Aristote, ce qui est l’opposé de la tyrannie.

Ainsi est l’exemple à suivre recommandé dans les Ecritures « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. » Matthieu 11.29

Pieux aussi pour attendre avec l’enthousiasme l’arrivée  du Mahdi attendu, celui derrière lequel Issa prie, comme l’a explique le Prophète (psl)…

Pieux donc pour être vigilant à l’arrivée de l’Esprit de Vérité et prêt à suivre les Commandements spécifiques à cet égard !

Ne vous semble-t-il pas ?

Fraternellement

@DenisLouis : Pourriez-vous nous expliquer, au fin fond de vous, pourquoi vous avez posté cette intervention ? Quel message vouliez-vous faire passer ?
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Idriss le Dim 15 Sep - 17:07

DenisLouis a écrit:Je suis en train de lire "Impasse de deux palais" de Naguib Mahfouz, premier tome d'une trilogie. On y voit un père de famille, tyran dans sa famille, chasser sa femme parce qu'elle est sortie, même voilée, sans que personne ne puisse l'identifier, visiter un tombeau de saint (je ne connais pas encore la suite), alors qu'elle a toujours été soumise et d'une fidélité exemplaire pendant des années. Ce père de famille devient aimable, amateur de plaisanteries, généreux,  dès lors qu'il est à sa boutique. Sa générosité, sa capacité à réjouir ses amis et clients par des bons mots, à valoriser habilement les autres, à rester d'apparence modeste tout en savourant sa prééminence, ses bonnes manières, lui renvoient l'image d'un personnage respectable et digne d'admiration et caressent son orgueil. Qu'est-il exactement ?  Ses enfants pensent que derrière sa dureté à leur égard se cache un coeur bon. Se trompent-t-ils, égarés par leur amour, incapables de juger  ? Il y a là chez cet auteur une très grande finesse dans l'analyse psychologique des personnages, de leurs ambiguïtés, mais ses portraits ne sont jamais méchants et on sent toujours la compassion derrière la lucidité.
^^
avatar
Idriss

Messages : 3693
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 15 Sep - 17:59

Idriss a écrit:
DenisLouis a écrit:Je suis en train de lire "Impasse de deux palais" de Naguib Mahfouz, premier tome d'une trilogie. On y voit un père de famille, tyran dans sa famille, chasser sa femme parce qu'elle est sortie, même voilée, sans que personne ne puisse l'identifier, visiter un tombeau de saint (je ne connais pas encore la suite), alors qu'elle a toujours été soumise et d'une fidélité exemplaire pendant des années. Ce père de famille devient aimable, amateur de plaisanteries, généreux,  dès lors qu'il est à sa boutique. Sa générosité, sa capacité à réjouir ses amis et clients par des bons mots, à valoriser habilement les autres, à rester d'apparence modeste tout en savourant sa prééminence, ses bonnes manières, lui renvoient l'image d'un personnage respectable et digne d'admiration et caressent son orgueil. Qu'est-il exactement ?  Ses enfants pensent que derrière sa dureté à leur égard se cache un coeur bon. Se trompent-t-ils, égarés par leur amour, incapables de juger  ? Il y a là chez cet auteur une très grande finesse dans l'analyse psychologique des personnages, de leurs ambiguïtés, mais ses portraits ne sont jamais méchants et on sent toujours la compassion derrière la lucidité.
^^
Paix,

@ Idriss : Pourriez-vous nous expliquer, au fin fond de vous, pourquoi vous avez posté cette intervention ? Quel message vouliez-vous faire passer ? Pourquoi des sous-entendus entre frères ? Saint Paul nous exhorte à éviter les faux semblants entre frères Cf par exemple 1 Thessaloniciens 2; Mohamad (psl) a-t-il dit le contraire ? Alors ! ! ! ?

Fraternellement
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Idriss le Dim 15 Sep - 18:39

Parce qu'il me semble intuitivement percevoir ce dont veut parler DenisLouis . Parceque si je tente d'expliquer mon intuition je vais la perdre.
Parce que à trop analyser , intellectualiser on se perd dans le mental.
Parce que le propre d'un grand écrivain c'est d'être un médiateur capable de restituer et transmettre la dynamique psychologique humaine à son lecteur, la rendre accessible à l'intuition de celui-ci sans passer par l'analyse discursive.
Parce que le propre de l'esprit oriental est de parler d'une chose pour parler d'une autre ,ce qui m' a toujours fasciné. L' ésotérisme est toujours et naturellement sous-jacent....Mais le propre de l'ésotérisme n'est pas de dissimuler mais de s'adresser à chacun à la mesure de sa possibilité de compréhension.

Parce qu'en répondant à votre demande je n'ai réussit qu' a pondre une explication un peu pédante et sans grand intérêt, ce que justement je voulais éviter.
Cordialement
avatar
Idriss

Messages : 3693
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Dim 15 Sep - 19:19

Idriss a écrit:Parce qu'il me semble  intuitivement percevoir ce dont  veut parler DenisLouis . Parceque si je tente d'expliquer mon intuition je vais la perdre.
Parce que à trop analyser , intellectualiser on se perd dans le mental.
Parce que le propre d'un grand écrivain c'est d'être un médiateur capable de restituer et transmettre  la dynamique psychologique humaine à son lecteur, la rendre accessible à l'intuition  de celui-ci sans passer par l'analyse discursive.
Parce que le propre de l'esprit oriental est de parler d'une chose pour parler d'une autre ,ce qui m' a toujours fasciné. L' ésotérisme est toujours et naturellement sous-jacent....Mais le propre de l'ésotérisme n'est pas de dissimuler mais de s'adresser à chacun à la mesure de sa possibilité de compréhension.

Parce qu'en répondant à votre demande je n'ai réussit qu' a pondre une explication un peu pédante et sans grand intérêt, ce que justement je voulais éviter.
Cordialement
Paix,

Des mots, certes !

Si vous êtes croyants, vous conviendrez qu'il est préférable de s'assurer avoir la Vrai Foi de son vivant, parce qu’après, notre sort dépendra de l'écart entre la Véracité de notre Foi et l'impression arbitraire, superficielle et sélective que l'on en a ! Le seul moyen de reconnaître sa Foi est donc l'introspection sincère dans le cadre des Saintes exhortations que nous avons reçues !

Les actes y sont-ils conformes ?


Si cela peut vous aider, un sujet mené par " Balthar" avec quelques mohamadiens vous permettra de vous poser de bonnes questions, et j'espère, de trouver les bonnes réponses !

http://afghani.forumactif.com/t5579-question-sur-la-foi-veridique

Fraternellement
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  DenisLouis le Lun 16 Sep - 14:40

Delamour a écrit:
DenisLouis a écrit:Je suis en train de lire "Impasse de deux palais" de Naguib Mahfouz, premier tome d'une trilogie. On y voit un père de famille, tyran dans sa famille, chasser sa femme parce qu'elle est sortie, même voilée, sans que personne ne puisse l'identifier, visiter un tombeau de saint (je ne connais pas encore la suite), alors qu'elle a toujours été soumise et d'une fidélité exemplaire pendant des années. Ce père de famille devient aimable, amateur de plaisanteries, généreux,  dès lors qu'il est à sa boutique. Sa générosité, sa capacité à réjouir ses amis et clients par des bons mots, à valoriser habilement les autres, à rester d'apparence modeste tout en savourant sa prééminence, ses bonnes manières, lui renvoient l'image d'un personnage respectable et digne d'admiration et caressent son orgueil. Qu'est-il exactement ?  Ses enfants pensent que derrière sa dureté à leur égard se cache un coeur bon. Se trompent-t-ils, égarés par leur amour, incapables de juger  ? Il y a là chez cet auteur une très grande finesse dans l'analyse psychologique des personnages, de leurs ambiguïtés, mais ses portraits ne sont jamais méchants et on sent toujours la compassion derrière la lucidité.
Paix,

Peut-être le »tyran »  de votre roman n’a-t-il pas fait son introspection sérieusement, car si cela avait été le cas, il ne serait pas bon qu’en apparence ou sélectivement comme dans sa boutique, mais serait bon par nature dans le cadre de toutes ses sphères (domestique, professionnelle, communautaire, et mondiale…). En effet, si vous dites qu’il est pieux par ailleurs, ce qui devrait guider l’ensemble de ses intentions serait de plaire à Dieu, ce qui se résume à être bon et pieux.

Bon, à la moindre occasion et envers le plus grand nombre.
Pieux en étant attentif aux Commandements au travers de ses actes, dont celui d’être bon et de suivre la voie du milieu!

Ceux qui suivent la voie du milieu sont, ou bien deviennent, des personnes douces et bienveillantes, comme nous l’explique Aristote, ce qui est l’opposé de la tyrannie.

Ainsi est l’exemple à suivre recommandé dans les Ecritures « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. » Matthieu 11.29

Pieux aussi pour attendre avec l’enthousiasme l’arrivée  du Mahdi attendu, celui derrière lequel Issa prie, comme l’a explique le Prophète (psl)…

Pieux donc pour être vigilant à l’arrivée de l’Esprit de Vérité et prêt à suivre les Commandements spécifiques à cet égard !

Ne vous semble-t-il pas ?

Fraternellement

@DenisLouis : Pourriez-vous nous expliquer, au fin fond de vous, pourquoi vous avez posté cette intervention ? Quel message vouliez-vous faire passer ?
Pour répondre à votre dernière ligne, je n'avais pas de finalité consciente, c'était une pensée du moment, suggérée par une lecture en cours ; ce personnage me paraissait refléter ce que nous sommes souvent : des êtres cloisonnés, qui se conforment à des modèles.
D'abord je vous rassure, il a repris sa femme, sous la pression de ses enfants et de la mère de sa femme, mais il se devait absolument d'être sévère en fonction des règles qu'il s'était fixé.  Son personnage est en grande partie façonné par les habitudes sociales et son milieu (ceci concerne le sujet) qui tolère une grande liberté pour l'homme alors que les femmes doivent obéir (nous sommes en Egypte).
Le cloisonnement et  le reflet  peuvent être une source de mensonge, que nous entretenons, mais qui vient aussi de l'extérieur.
Le reflet :  nous apprenons à nous connaître à travers les autres, et d'abord sur le petit théâtre familial, où les parents nous assignent une position, en fonction de leurs attentes et leurs ambitions, et la position par rapport aux frères et soeurs  lorsqu'ils existent.
Le mensonge que nous pouvons créer prend corps dans la relation avec les autres, qui se conforment à l'idée que nous donnons, qui contribuent aussi à la construction de notre ego, et lorsque le personnage est bien établi, il est difficile de briser ce masque, qui a son confort et peut-être même une raison voulue par la sagesse.
Le cloisonnement :  chaque milieu que nous fréquentons nous renvoie et perçoit une partie de nous- mêmes, ces milieux peuvent être divers au même moment, mais ce sont aussi des étapes de notre vie qui font apparaitre des aspects de nous mêmes que nous ignorions auparavant.
La question de la vérité par rapport aux autres est une chose, mais avant il faut effectivement être vrai par rapport à soi, être vrai par rapport à Dieu, et ce n'est pas si simple.

DenisLouis

Messages : 214
Réputation : 8
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Invité le Lun 16 Sep - 21:14

DenisLouis a écrit:Pour répondre à votre dernière ligne, je n'avais pas de finalité consciente, c'était une pensée du moment, suggérée par une lecture en cours ; ce personnage me paraissait refléter ce que nous sommes souvent : des êtres cloisonnés, qui se conforment à des modèles.
D'abord je vous rassure, il a repris sa femme, sous la pression de ses enfants et de la mère de sa femme, mais il se devait absolument d'être sévère en fonction des règles qu'il s'était fixé.  Son personnage est en grande partie façonné par les habitudes sociales et son milieu (ceci concerne le sujet) qui tolère une grande liberté pour l'homme alors que les femmes doivent obéir (nous sommes en Egypte).
Le cloisonnement et  le reflet  peuvent être une source de mensonge, que nous entretenons, mais qui vient aussi de l'extérieur.
Le reflet :  nous apprenons à nous connaître à travers les autres, et d'abord sur le petit théâtre familial, où les parents nous assignent une position, en fonction de leurs attentes et leurs ambitions, et la position par rapport aux frères et soeurs  lorsqu'ils existent.
Moi, je serais plutôt d'accord avec Delamour, dans le sens où une personne au cœur bienveillant l'est naturellement envers tout le monde, donc y compris à l'intérieur de la cellule familiale. La bonté transparaît non seulement dans ses actes, mais aussi, et de manière plus évidente, dans ses relations interpersonnelles quelles qu'elles soient. L'homme bienveillant veille à ne pas blesser l'autre, il s'adapte à la sensibilité de chacun, il ne riposte pas toujours au mal par le mal, il est enclin au pardon. En clair, c'est une personne qui a réussi à dompter son ego tyrannique, une personne qui connaît réellement sa propre valeur, ses propres limites, sans fausse modestie, ni complaisance égotique. C'est une personne qui sait très bien que les gens qui n'ont pas une conscience très élargie du divin sont prisonniers de leur ego tyrannique, et donc qui finiront tôt ou tard par le trahir, le blesser, voire l'injurier, donc cette personne fait le choix de se tenir à l'écart de cette foule, non pas par orgueil ou condescendance, mais parce qu'il préfère rester en compagnie de ceux qui ont pris davantage conscience d'eux-mêmes....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Lun 16 Sep - 21:57

Cebrâîl a écrit:
DenisLouis a écrit:Pour répondre à votre dernière ligne, je n'avais pas de finalité consciente, c'était une pensée du moment, suggérée par une lecture en cours ; ce personnage me paraissait refléter ce que nous sommes souvent : des êtres cloisonnés, qui se conforment à des modèles.
D'abord je vous rassure, il a repris sa femme, sous la pression de ses enfants et de la mère de sa femme, mais il se devait absolument d'être sévère en fonction des règles qu'il s'était fixé.  Son personnage est en grande partie façonné par les habitudes sociales et son milieu (ceci concerne le sujet) qui tolère une grande liberté pour l'homme alors que les femmes doivent obéir (nous sommes en Egypte).
Le cloisonnement et  le reflet  peuvent être une source de mensonge, que nous entretenons, mais qui vient aussi de l'extérieur.
Le reflet :  nous apprenons à nous connaître à travers les autres, et d'abord sur le petit théâtre familial, où les parents nous assignent une position, en fonction de leurs attentes et leurs ambitions, et la position par rapport aux frères et soeurs  lorsqu'ils existent.
Moi, je serais plutôt d'accord avec Delamour, dans le sens où une personne au cœur bienveillant l'est naturellement envers tout le monde, donc y compris à l'intérieur de la cellule familiale. La bonté transparaît non seulement dans ses actes, mais aussi, et de manière plus évidente, dans ses relations interpersonnelles quelles qu'elles soient. L'homme bienveillant veille à ne pas blesser l'autre, il s'adapte à la sensibilité de chacun, il ne riposte pas toujours au mal par le mal, il est enclin au pardon. En clair, c'est une personne qui a réussi à dompter son ego tyrannique, une personne qui connaît réellement sa propre valeur, ses propres limites, sans fausse modestie, ni complaisance égotique. C'est une personne qui sait très bien que les gens qui n'ont pas une conscience très élargie du divin sont prisonniers de leur ego tyrannique, et donc qui  finiront tôt ou tard par le trahir, le blesser, voire l'injurier, donc cette personne fait le choix de se tenir à l'écart de cette foule, non pas par orgueil ou condescendance, mais parce qu'il préfère rester en compagnie de ceux qui ont pris davantage conscience d'eux-mêmes....

Paix,

Votre sagesse se rapproche de celle d'Aristote. Voici ce qu'il nous dit de la bienveillance :
« La bienveillance ressemble à un sentiment d’amitié, mais n’est pas de l’amitié pour autant. La bienveillance, en effet, est ressentie même à l’égard de gens qu’on ne connaît pas, et elle peut demeurer inaperçue, ce qui n’est pas le cas de l’amitié. » Chap 9 Ethique à Nicomaque d’Aristote.

Rq : Voilà pour la théorie ! Si d'aventure, vous étiez tous ici assez croyants et éveillés pour reconnaître un homme mettant en pratique les Commandements sapientiaux, c'est qu'il s'agit du Mahdi;
si toutefois vous croyez aux Prophéties, vous devriez pouvoir reconnaître  Maitreya (qui signifie le bienveillant): alors,  ne manquez pas de lui donner un coup de main (conformément aux Commandements des Ecritures) pour mettre en place le Royaume espéré par tous les Croyants, sur la base des Valeurs Communes, et éclairés par la Lumière transmise ! ! ! :t:
Par exemple, il n'y a pas de raison que seule la France revienne sur le mariage gay ! N'est-ce pas ?

Alors, si vous voyez un leader mondial providentiel, qui en sincérité honore l'ensemble des Prophètes, qui soit capable d'amener la Paix Christique de par son Autorité de par sa Foi et son sens aigu de la Justice . . . :poucevert: 

Fraternellement !
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Jeu 19 Sep - 0:17

DenisLouis a écrit:
Delamour a écrit:
Paix,
@DenisLouis : Pourriez-vous nous expliquer, au fin fond de vous, pourquoi vous avez posté cette intervention ? Quel message vouliez-vous faire passer ?
Pour répondre à votre dernière ligne, je n'avais pas de finalité consciente, c'était une pensée du moment, suggérée par une lecture en cours ; ce personnage me paraissait refléter ce que nous sommes souvent : des êtres cloisonnés, qui se conforment à des modèles.
Paix,

Votre intervention sur un développement concernant l’Eschatologie qui nous est livrée est pour le moins incongrue, avouez ! En effet, nous ne sommes pas dans la rubrique « vos œuvres préférées » mais vous nous faites part d’une œuvre sans lien apparent avec le Sujet traité.
Bon, soit ! Avançons !

Alors, comme ça, au fin fond de vous, vous ne savez pas ou plus pourquoi vous avez posté votre intervention ?

Les intentions qui sont à la base de nos dires, de nos actions, voire de nos œuvres relèvent des énergies primordiales qui nous définissent. En effet, les dires, les actions… ne sont que les prolongements actés, matérialisés du très fond de notre pensée qui a déterminé l’initiative de l’action. Le plus grand problème de l’Humanité, est de ne pas analyser assez finement le substratum inconscient qui provoque chaque intention agissante, de sorte que l’action (parole, écrit, acte …) relève encore davantage de l’acte inconscient qu’issu de la Pleine Conscience.

Je vous propose de suivre ce fil de prés, ce sera un excellent moyen de mieux parvenir à votre pleine conscience relative, de trouver plus que le reflet de vous-même, de trouver votre authenticité pour parvenir au Moi Christique.

Fraternellement
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Jeu 19 Sep - 0:22

Aristote excelle donc dans l’étude de la voie du milieu, que ce soit au niveau de la gestion des passions, ou dans la quête des vertus au sens moral, le summum devant aboutir à son utilité pour l’intérêt collectif, ce qu’il désigne sous le nom de Politique, sens noble du terme, et non comme vécu par les hommes politiques contemporain comme vous pouvez l’observer, en conformité avec le contenu des Prophéties d’ailleurs !

« Il existe ainsi trois attitudes : deux vices, l’un par excès et l’autre par défaut, et une seule vertu consistant dans le juste milieu ; et toutes ces dispositions sont d’une certaine façon opposées aux autres. En effet, les états extrêmes s’opposent à la fois à l’état intermédiaire et l’un à l’autre, et la moyenne aux extrêmes : de même que l’égal est plus grand par rapport au plus petit mais plus petit par rapport au plus grand, ainsi les états moyens sont en excès par rapport aux états déficients, et en défaut par rapport aux états excessifs, aussi bien dans les passions que dans les actions. »

Et de citer des exemples :
« En effet, l’homme courageux, par rapport au lâche apparaît téméraire, et par rapport au téméraire, lâche ; de même l’homme modéré, par rapport à l’insensible semble intempérant, et par rapport à l’intempérant, semble insensible ; et l’homme libéral, par rapport au parcimonieux est un prodigue, et par rapport au prodigue, parcimonieux. »


« De là vient que ceux qui sont aux extrêmes poussent respectivement celui qui occupe est dans la voie du milieu vers l’autre extrême le lâche appelle le brave un téméraire, et le téméraire l’appelle un lâche ; et dans les autres cas, le rapport est le même. »

« Il existe aussi dans le domaine des affections et des passions, et dans tout ce qui s’y rapporte, des justes milieux, et donc des attitudes moyennes. En effet, la pudeur n’est pas une vertu, et pourtant on loue aussi l’homme pudique, réservé, car même en ce domaine tel homme est dit garder la position moyenne, un autre tomber dans l’excès, (un autre enfin pécher par défaut). Et celui qui tombe dans l’excès est par exemple le timide qui rougit de tout, le pudibond ; celui qui pèche par défaut ou qui n’a pas du tout de pudeur est un impudent ; et celui qui garde la position moyenne, un homme réservé, pudique. »
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  DenisLouis le Jeu 19 Sep - 9:01

Delamour a écrit:
DenisLouis a écrit:
Delamour a écrit:
Paix,
@DenisLouis : Pourriez-vous nous expliquer, au fin fond de vous, pourquoi vous avez posté cette intervention ? Quel message vouliez-vous faire passer ?
Pour répondre à votre dernière ligne, je n'avais pas de finalité consciente, c'était une pensée du moment, suggérée par une lecture en cours ; ce personnage me paraissait refléter ce que nous sommes souvent : des êtres cloisonnés, qui se conforment à des modèles.
Paix,

Votre intervention sur un développement concernant l’Eschatologie qui nous est livrée est pour le moins incongrue, avouez ! En effet, nous ne sommes pas dans la rubrique « vos œuvres préférées » mais vous nous faites part d’une œuvre sans lien apparent avec le Sujet traité.
Bon, soit ! Avançons !

Alors, comme ça, au fin fond de vous, vous ne savez pas ou plus pourquoi vous avez posté votre intervention ?

Les intentions qui sont à la base de nos dires, de nos actions, voire de nos œuvres relèvent des énergies primordiales qui nous définissent. En effet, les dires, les actions… ne sont que les prolongements actés, matérialisés du très fond de notre pensée qui a déterminé l’initiative de l’action. Le plus grand problème de l’Humanité, est de ne pas analyser assez finement le substratum inconscient qui provoque chaque intention agissante, de sorte que l’action (parole, écrit, acte …) relève encore davantage de l’acte inconscient qu’issu de la Pleine Conscience.

Je vous propose de suivre ce fil de prés, ce sera un excellent moyen de mieux parvenir à votre pleine conscience relative, de trouver plus que le reflet de vous-même, de trouver votre authenticité pour parvenir au Moi Christique.

Fraternellement
Vous pensez donc qu'entre la rubrique "mes oeuvres préférées" et la rubrique "connais toi toi-même", il y a un fossé, une différence. Les oeuvres que j'aime me permettent de me connaitre, à travers la connaissance des autres, de ce qui me ressemble en eux, de ce qui me parait plus éloigné, d'autres situations, d'autres temps, d'autres lieux, d'autres sensibilités, toujours à travers le prisme de l'analogie.  Vous connaissez sans doute la remarque d'un célèbre écrivain français à propos du roman qui est un miroir. Et quel est le but profond, le but sacré du théâtre dans les civilisations où il a été intégré à la vie spirituelle ? Je ne lis pas pour me détourner de la réalité et je ne fais pas que lire.
Et votre voie moyenne ne trouve pas de lien entre les deux, de telle sorte que vous me renvoyez à une "incongruité", votre sagesse ne peut-elle pas saisir une occasion d'en donner un enseignement opportun ? Il me semblait que c'était la direction que aviez prise au départ.
Vous parlez maintenant d'eschatologie, alors qu'au départ il était question de la connaissance de soi-même, bien sûr on peut relier les deux, mais la base de départ n'était pas l'eschatologie proprement dite. Mais sans doute nous faut-t-il surveiller nos souffles et nos pensées comme si le moment était  toujours le dernier.
L'authenticité c'est aussi d'une certaine manière la spontanéité, et de ne pas trop analyser, pas trop hein :)   voie moyenne.

DenisLouis

Messages : 214
Réputation : 8
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Idriss le Jeu 19 Sep - 21:22

Delamour a écrit:
Paix,

Votre intervention sur un développement concernant l’Eschatologie qui nous est livrée est pour le moins incongrue, avouez ! En effet, nous ne sommes pas dans la rubrique « vos œuvres préférées » mais vous nous faites part d’une œuvre sans lien apparent avec le Sujet traité.
Bon, soit ! Avançons !

Alors, comme ça, au fin fond de vous, vous ne savez pas ou plus pourquoi vous avez posté votre intervention ?

Les intentions qui sont à la base de nos dires, de nos actions, voire de nos œuvres relèvent des énergies primordiales qui nous définissent. En effet, les dires, les actions… ne sont que les prolongements actés, matérialisés du très fond de notre pensée qui a déterminé l’initiative de l’action. Le plus grand problème de l’Humanité, est de ne pas analyser assez finement le substratum inconscient qui provoque chaque intention agissante, de sorte que l’action (parole, écrit, acte …) relève encore davantage de l’acte inconscient qu’issu de la Pleine Conscience.

Je vous propose de suivre ce fil de prés, ce sera un excellent moyen de mieux parvenir à votre pleine conscience relative, de trouver plus que le reflet de vous-même, de trouver votre authenticité pour parvenir au Moi Christique.

Fraternellement

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu chapitre 7, versets 3 à 5 :

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ?
C'est bien le sujet?! J'ai juste?!:mm: 
Si chacun était capable de voir ses propres motivations, ses failles , si il se connaissait lui-même il verrait la poutre qui est dans son œil avant d'aller faire la leçon à ses fréres , même si il agrémente la leçon de salam et de fraternellement!

L'Ego qui s'auto-contrôle , mime la sagesse, se la racconte un peu beaucoup pour en fin de compte s'auto-confirmer . N' a-t-il pas fait que sophistiqué ses mécanismes de défense, compliquer les choses et en fin de compte s'auto-illusionner!?

La meilleur arme contre les pièges de l'Ego, c'est l'auto-dérision, garder le sens de l'humour, savoir que oui l'affaire est sérieuse, mais sans trop se prendre au sérieux.
avatar
Idriss

Messages : 3693
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Invité le Ven 20 Sep - 16:41

Idriss a écrit:
C'est bien le sujet?! J'ai juste?!:mm: 
Si chacun était capable de voir ses propres motivations, ses failles , si il se connaissait lui-même il verrait la poutre qui est dans son œil avant d'aller faire la leçon à ses fréres , même si il agrémente la leçon de salam et de fraternellement!

L'Ego qui s'auto-contrôle , mime la sagesse, se la racconte un peu beaucoup pour en fin de compte s'auto-confirmer . N' a-t-il pas fait que sophistiqué ses mécanismes de défense, compliquer les choses et en fin de compte s'auto-illusionner!?

La meilleur arme contre les pièges de l'Ego, c'est l'auto-dérision, garder le sens de l'humour, savoir que oui  l'affaire est sérieuse, mais sans trop se prendre au sérieux.
Moi je dirais simplement que si chacun reconnaissait ses torts et faisait preuve d'un peu de compréhension envers son prochain, la communication serait tellement plus facile et l'enrichissement mutuel tellement plus fort. Chacun a quelque chose à nous apporter, que ce soit un enfant, la simplicité d'un paysan ou bien même notre voisin de palier. Le problème est de parvenir à briser cet égo tyrannique qui nous coupe des autres. Une des preuves de cela est que si une personne A fait du tort à une personne B et si cette personne B a un ego très développé, il y a de grande chance que cette personne B se braque automatiquement et défende farouchement son ego blessé, et surtout cette personne essaiera de préserver son ego par tous les moyens au point même de blesser, voire d'injurier son prochain qui se trouve dans ce cas en faute manifeste. Mais si quelqu'un se mettait à injurier le voisin de palier (à supposer que cette personne B le connaisse assez bien personnellement), cela ne dérangerait pas trop cette même personne B....

Par rapport à ta dernière remarque, je ne suis pas d'accord, car l'humour sans modération vire très facilement au sarcasme. Il y a un temps pour l'humour, et un temps pour le sérieux. L'humour à tout moment, ça peut vite devenir problématique....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  -Ren- le Ven 20 Sep - 17:11

Cebrâîl a écrit:si chacun reconnaissait ses torts et faisait preuve d'un peu de compréhension envers son prochain, la communication serait tellement plus facile et l'enrichissement mutuel tellement plus fort
En effet.

Cebrâîl a écrit:Il y a un temps pour l'humour, et un temps pour le sérieux. L'humour à tout moment, ça peut vite devenir problématique....
D'accord également... Après, tout est dans la perception du dosage ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15356
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Invité le Ven 20 Sep - 17:29

-Ren- a écrit:
Cebrâîl a écrit:Il y a un temps pour l'humour, et un temps pour le sérieux. L'humour à tout moment, ça peut vite devenir problématique....
D'accord également... Après, tout est dans la perception du dosage ;)
Effectivement, l'humour demande quand même une certaine finesse et tact, d’où le problème du "dosage".
Perso, je pense que l'humour ne peut véritablement marcher qu'en accord avec les qualités morales. Une personne naturellement drôle peut vite devenir pesante, voire blessante, si elle fait de l'humour sans aucun discernement ni retenue. Mais là je crois qu'on déborde un peu du sujet.
^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Idriss le Ven 20 Sep - 18:02

"Agis en sorte que tu sois une miséricorde pour les autres, même si Dieu a fait de toi une épreuve pour toi-même."
Junayd
Cebrâîl a écrit:
Par rapport à ta dernière remarque, je ne suis pas d'accord, car l'humour sans modération vire très facilement au sarcasme. Il y a un temps pour l'humour, et un temps pour le sérieux. L'humour à tout moment, ça peut vite devenir problématique....

Salam Cebrâîl
j'ai bien précisé auto-dérision, garder le sens de l'humour vis à vis de soi-même..Je ne parle pas de l'humour vis à vis de mon prochain.
Il ne s'agit pas de se moquer des autres.

Les histoires de Nasrudin par exemple son humoristiques , mais aussi pleine de sagesse, voir initiatique. L'humour peut permettre de se décentrer par rapport à son égo-centrisme, voir les choses sur un autre angle, d'un autre point de vu.
Spoiler:

Somnambule
Au beau milieu de la nuit, badar le veilleur, surprit le mulla en train de forcer de l'extérieur, avec une pince, la fenêtre de sa propre chambre à coucher
- Qu'est-ce que tu fais, Nasrudin ? Tu ne peux pas rentrer chez toi ?
- Chut ! On dit que je suis somnambule ; j'essaie de me prendre sur le fait pour voir ce qu'il en est
avatar
Idriss

Messages : 3693
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Invité le Ven 20 Sep - 18:15

Idriss a écrit:Salam Cebrâîl
j'ai bien précisé auto-dérision, garder le sens de l'humour vis à vis de soi-même..Je ne parle pas de l'humour vis à vis de mon prochain.
Il ne s'agit pas de se moquer des autres.
Salam Idriss.
Ok. Mais c'est parce que tu parlais de l'humour puis d'affaire sérieuse. C'est ce qui a fait que je n'ai pas bien saisi ce que tu as voulu exprimer au final. Mes excuses. ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Idriss le Ven 20 Sep - 19:05

hadith a écrit:"[...]Par Dieu, si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup [...]
Cebrâîl a écrit:
Ok. Mais c'est parce que tu parlais de l'humour puis d'affaire sérieuse. C'est ce qui a fait que je n'ai pas bien saisi ce que tu as voulu exprimer au final. Mes excuses. ^^
Salam Cebräîl
Tu n'as pas à t'excuser , makan mouchkil.
L'affaire est sérieuse car à la fin tous de même il y a un pont à traverser....
avatar
Idriss

Messages : 3693
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Delamour le Ven 27 Sep - 1:28

Paix,

Croyez-vous, ou bien considérez-vous que les paroles du Prophète et/ou du Christ sont vaines ?

« Lorsque Dieu veut le bien à un serviteur, il en fait un auto-prédicateur qui s'ordonne (ce qui est bien) et s'interdit (ce qui est mal) » . Mohamad (psl)  


« Lorsque Dieu veut le bien d'un serviteur, IL le rend fin connaisseur en matière de Religion, ascète en ce qui concerne les affaires de ce bas-monde, et conscient de ses défauts. »  Mohamad (psl)

« Jésus a dit : Connais ce qui est devant ta face et ce qui t’est caché se révèlera à toi,  car rien n’est caché qui ne doive être manifesté. » Logion 5.  

.  «  Ses disciples lui dirent : Enseigne-nous le lieu où tu es, puisqu’il nous est nécessaire de le chercher.  Il leur dit : Celui qui a des oreilles, qu’il entende.  Il y a de la lumière à l’intérieur d’un homme de lumière et il donne de la lumière au monde entier ; s’il  ne donne pas de lumière, c’est l’obscurité. » Logion 24  «  Acquérez le savoir et enseignez-le aux gens » Mohamad (psl)  

Qui accomplit les Prophéties ? Qui les néglige ?
Qui suit les Commandements ? Qui les fuit ?


Je vous amène à réfléchir de votre vivant, car là s’acquiert le repentir et l’action juste !
Et parce qu’il est écrit : « Jésus a dit : Aime ton frère comme ton âme,  veille sur lui comme sur la prunelle de ton oeil. » Logion 25.  … Je ne cesse de susciter l’éveil en vous ! ! !

Fraternellement !
avatar
Delamour

Messages : 509
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l’importance du « Connais-toi toi-même »

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum