Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Aller en bas

DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  french fantasy le Lun 13 Fév - 19:07

Bonsoir,
Je ne cherche pas à savoir le pourquoi du comment le dimanche a "remplacé" le Samedi dans la majorité chrétienne.
Toutefois j'aimerais savoir dans quelle mesure le dimanche est semblable au Shabbat? (ou peut être complètement différent)
Y a t il une liturgie qui soit clairement inspirée de celle du Shabbat, dans le fond ou dans la forme?
le christianisme INTERDIT il, ou a t il interdit, ne serait qu'un temps donné dans l'histoire, de travailler le dimanche?
Si oui (y compris si ça a été le cas mais plus aujourd'hui), y a t il/ y avait il une autorité capable de surveiller les chrétiens, de les punir en cas de prise en flagrant délit de travail?
Y a t il des interdit similaires à ceux du Shabbat? Y a t il eu?
Toutes autres informations sont les bienvenues.

Merci bien
avatar
french fantasy

Messages : 226
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Alpes Maritimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  Libremax le Mar 14 Fév - 17:59

Bonjour,

je n'ai jamais lu de description très précise à ce sujet que dans les ouvrages de Pierre Perrier, qui étudie le christianisme des origines à partir des structures orales des textes.

Il semblerait qu'il y ait eu assez tôt un glissement du shabbat au dimanche. Le contenu du rite dominical, et notamment les rites orientaux dont on a encore de nombreuses traces, reprennent celui du rite synagogal. Il semblerait que durant quelques temps, dans l'Eglise primitive des Apôtres, on ait célébré la Résurrection du Seigneur comme suite directe du Shabbat, puiqu'Il est ressuscité un dimanche.
L'expulsion des chrétiens hors des synagogues et la démarcation grandissante des chrétiens a fini par faire se perdre le culte sabbatique.

Les usages chrétiens liés au dimanche découlent très clairement de ceux du Shabbat : Les sociétés chrétiennes ont longtemps placé (aujourd'hui encore) leur jour de repos le dimanche plutôt que le samedi (l'institution du jour de repos hebdomadaire est un héritage juif), et de nombreux éléments liturgiques chrétiens reprennent le rite juif : le tabernacle, les lectures, le psaume, le Sanctus...
avatar
Libremax

Messages : 968
Réputation : 15
Date d'inscription : 18/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  Parzival le Mar 14 Fév - 23:57

Traditionnellement on évite de travailler le dimanche, car le 7ème jour Dieu se reposa.

Mais il n'y a pas (et je crois pas qu'il y est eu) d'organisme destiné à surveillé cela. C'est une recommandation plus qu'une interdiction, le christianisme donne plus d'importance à la Foi de l'Homme qu'à l'application de petits rites de ce genre.
avatar
Parzival

Messages : 140
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  -Ren- le Mer 15 Fév - 7:22

Dans le Catéchisme de l'Eglise :
2175 Le Dimanche se distingue expressément du Sabbat auquel il succède chronologiquement, chaque semaine, et dont il remplace pour les chrétiens la prescription cérémonielle. Il accomplit, dans la Pâque du Christ, la vérité spirituelle du sabbat juif et annonce le repos éternel de l’homme en Dieu (...) "Ceux qui vivaient selon l’ancien ordre des choses sont venus à la nouvelle espérance, n’observant plus le sabbat, mais le Jour du Seigneur, en lequel notre vie est bénie par Lui et par sa mort" (S. Ignace d’Antioche, Magn. 9, 1).

2176 (...) Le culte dominical accomplit le précepte moral de l’Ancienne Alliance dont il reprend le rythme et l’esprit en célébrant chaque semaine le Créateur et le Rédempteur de son peuple.

2177 La célébration dominicale du Jour et de l’Eucharistie du Seigneur est au cœur de la vie de l’Église. Le dimanche, où, de par la tradition apostolique, est célébré le mystère pascal, doit être observé dans l’Église tout entière comme le principal jour de fête de précepte (...)

2180 (...) Le dimanche et les autres jours de fête de précepte, les fidèles sont tenus par l’obligation de participer à la Messe. Satisfait au précepte de participation à la Messe, qui assiste à la Messe célébrée selon le rite catholique le jour de fête lui-même ou le soir du jour précédent.

2181 L’Eucharistie du dimanche fonde et sanctionne toute la pratique chrétienne (...) Ceux qui délibérément manquent à cette obligation commettent un péché grave (...)

2185 Pendant le dimanche et les autres jours de fête de précepte, les fidèles s’abstiendront de se livrer à des travaux ou à des activités qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au Jour du Seigneur, la pratique des œuvres de miséricorde et la détente convenable de l’esprit et du corps. Les nécessités familiales ou une grande utilité sociale constituent des excuses légitimes vis-à-vis du précepte du repos dominical. Les fidèles veilleront à ce que de légitimes excuses n’introduisent pas des habitudes préjudiciables à la religion, à la vie de famille et à la santé (...)

2186 Que les chrétiens qui disposent de loisirs se rappellent leurs frères qui ont les mêmes besoins et les mêmes droits et ne peuvent se reposer à cause de la pauvreté et de la misère. Le dimanche est traditionnellement consacré par la piété chrétienne aux bonnes œuvres et aux humbles services des malades, des infirmes, des vieillards. Les chrétiens sanctifieront encore le dimanche en donnant à leur famille et à leurs proches le temps et les soins, difficiles à accorder les autres jours de la semaine. Le dimanche est un temps de réflexion, de silence, de culture et de méditation qui favorisent la croissance de la vie intérieure et chrétienne (...)
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P7J.HTM

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15930
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  french fantasy le Mer 15 Fév - 18:54

Merci beaucoup, Ren!
avatar
french fantasy

Messages : 226
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Alpes Maritimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  -Ren- le Ven 4 Jan - 9:55

C'est une décision de la Haute Cour anglaise, la plus haute juridiction du pays, qui vient confirmer une décision antérieure : les chrétiens n'ont pas le droit de refuser de travailler le dimanche, car selon le juge Langstaff cela ne constitue pas "un élément essentiel de leurs croyances". L'affaire remonte à 2007, quand Celestina Mba est embauchée dans un établissement de soins pour enfants où on lui garantit qu'elle sera libre le dimanche afin qu'elle puisse se rendre au culte de son église baptiste. Mais petit à petit, la pression s'installe pour lui faire accepter de travailler le dimanche, ce qu'elle refuse, soutenue par ses collègues qui acceptent de la remplacer - jusqu'au licenciement. Pour ses avocats, la décision de la Haute Cour "met les chrétiens en situation de désavantage par rapport aux autres religions et signifie que le système judiciaire est à même de décider quelles sont les croyances fondamentales des chrétiens, ce qui est une ingérence dans le droit de pratiquer sa religion"
:arrow: http://www.lavie.fr/chroniques/matinale-chretienne/benoit-xvi-en-appelle-au-travail-pour-tous-31-12-2012-34532_167.php

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15930
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  -Ren- le Dim 26 Mar - 11:33

(...) On se souvient des manifestations de salariés orchestrées par le patronat du bricolage et de l’ameublement en 2012 et 2013, Bricorama en tête, pour réclamer la généralisation du travail du dimanche. À l’époque, ces salariés clamaient leur volontariat pour effectuer ces heures dominicales payées triple, avec un repos compensateur. Mais aujourd’hui c’est la douche froide. À partir du 1er mai, les heures travaillées le dimanche ne seront plus payées que le double des heures ordinaires avec un repos compensateur. L’aboutissement d’un long travail de sape de la direction qui, après avoir appâté les salariés par une décision unilatérale en 2003, pérennisée en 2006 et 2011, fixant la majoration des heures dominicales à 200 % avec attribution d’un repos compensateur, a profité de la première occasion pour faire fondre ces avantages (...)

« On avait prévenu dès 2011 que la direction reviendrait sur ces majorations », souligne Denis Da Cruz, délégué syndical national Force ouvrière (FO) chez Bricorama. Son syndicat, opposé aux ouvertures dominicales, avait poursuivi l’enseigne en 2012 et obtenu gain de cause à plusieurs reprises pour condamner Bricorama à laisser le rideau fermé le jour du Seigneur. À l’époque, c’était en effet en toute illégalité que l’enseigne ouvrait ses magasins ce jour-là. Jusqu’à ce que le lobbying agressif du patron de Bricorama, Jean-Claude Bourrelier, ne porte finalement ses fruits en obtenant en 2014 du gouvernement des dérogations pour légaliser ces ouvertures dominicales. Un mouvement fortement médiatisé qui avait constitué le terreau de la loi Macron, permettant l’extension du travail dominical (...)

Dans un courrier adressé aux salariés fin janvier dont l’AFP se fait l’écho, Bricorama explique que cette dénonciation est « nécessaire » pour que l’entreprise « puisse exploiter ses magasins sur un modèle économique comparable à ses concurrents directs », « s’adapter à une situation économique tendue » et « permettre » l’application de l’accord de branche du 23 janvier 2014. Une nouvelle démonstration que l’extension des amplitudes horaires ne crée pas de richesses, mais ne peut constituer au mieux qu’un avantage concurrentiel temporaire pour le magasin qui en bénéficie tant que les autorisations d’ouvertures dominicales ne sont pas généralisées à l’ensemble des enseignes. « L’analyse des chiffres montre qu’au cumul depuis le début de l’année, nous n’avons reçu que le même nombre de clients qu’en 2013 alors que nous avons le bénéfice de l’ouverture du dimanche », avait d’ailleurs admis dès août 2014 Jean-Claude Bourrelier dans une publication interne.

« Le risque est que la prochaine étape soit d’intégrer les dimanches dans les plannings des salariés et de supprimer le volontariat, puisque, avec les baisses de majoration, les salariés trouveront le travail du dimanche moins intéressant », souligne Denis Da Cruz (...)
http://www.humanite.fr/le-cas-bricorama-revele-larnaque-du-travail-dominical-633328

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15930
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  Starheater le Ven 7 Avr - 16:22

french fantasy a écrit:Bonsoir,
Je ne cherche pas à savoir le pourquoi du comment le dimanche a "remplacé" le Samedi dans la majorité chrétienne.
Toutefois j'aimerais savoir dans quelle mesure le dimanche est semblable au Shabbat? (ou peut être complètement différent)
Y a t il une liturgie qui soit clairement inspirée de celle du Shabbat, dans le fond ou dans la forme?
le christianisme INTERDIT il, ou a t il interdit, ne serait qu'un temps donné dans l'histoire, de travailler le dimanche?
Si oui (y compris si ça a été le cas mais plus aujourd'hui), y a t il/ y avait il une autorité capable de surveiller les chrétiens, de les punir en cas de prise en flagrant délit de travail?
Y a t il des interdit similaires à ceux du Shabbat? Y a t il eu?
Toutes autres informations sont les bienvenues.

Merci bien


Une seule réponse est valide dans ce cas-là; l'homme est maître du Sabbat, c'est ce que le Christ disait à ses disciples.

Starheater

Starheater

Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIMANCHE jour du Seigneur, mais encore...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum