Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
Dialogue-Abraham
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-26%
Le deal à ne pas rater :
Projecteur Vidéo Compatible avec TV Stick Smartphone PS4 HDMI VGA ...
59.49 € 79.99 €
Voir le deal

La crise de Jérusalem

Aller en bas

La crise de Jérusalem Empty La crise de Jérusalem

Message  -Ren- le Mer 12 Nov - 19:19

Personne n'ayant encore lancé ce sujet d'actualité, je m'y colle donc...........................
Commençons par une note d'un blog catholique :
Même le prudent roi de Jordanie commence à protester contre les irruptions d'officiels de la droite israélienne (ministres ou députés) comme Moshé Feiglin, Uri Ariel ou Miri Regev, qui viennent prier sur l'esplanade des mosquées en proclamant que ''le Troisième Temple y sera bientôt construit'' : ce qui revient à déchirer le statu quo, selon lequel l'esplanade était accessible aux juifs s'ils n'y disaient rien de religieux. Les laïques subsistant dans les milieux dirigeants israéliens s'inquiètent de ces provocations délibérées : elles sont d'autant plus mal supportées, par les Palestiniens, que des nationaux-religieux juifs s'installent dans les quartiers arabes de Jérusalem-Est. Ce qui a pour effet d'attirer, en réplique, des militants du Hamas...

L'exaltation des ultras israéliens sur le ''Temple à reconstruire'' s'appuie sur des initiatives amorcées de très longue date. Certaines sont extrémistes, tel le mouvement des Fidèles qui veut commencer par la destruction de la mosquée Al-Aqsa : d'où plusieurs essais d'incendie, dont le tout premier fut commis par un fondamentaliste protestant australien en 1969.

D'autres entreprises se veulent modérées. Leurs propos sont d'autant plus significatifs. Ainsi le Machon HaMikdash ("Institut du Temple", dans la vieille ville de Jérusalem) qui se présente comme un lieu d'exposition du futur mobilier liturgique. En 2002, son président d'alors, Jean-Marc Rosenfeld, avait donné à la revue catholique Kephas une interview recueillie par le dominicain Olivier-Thomas Venard, de l'Institut biblique de Jérusalem. Extraits des explications de M. Rosenfeld sur la future reconstruction du Temple : "Nos soutiens viennent non seulement du monde juif, mais aussi du dehors, puisqu'aux Etats-Unis, par exemple, plusieurs courants nous aident déjà pour cette préparation à la connaissance et à la construction..."
"La paix mondiale ne se générera que par le Temple..."

Et le casus belli que constitue un tel projet sur le site des mosquées, vénéré du monde musulman ? Réponses : "L'emplacement que Dieu a choisi est la pierre de fondement du monde... On ne peut concevoir que le Troisième Temple n'apparaisse pas au même endroit. Et ce n'est pas seulement une vue de l'esprit, c'est marqué dans les prophéties* qui disent que ''le premier Temple sera construit et sera démoli, le deuxième Temple sera construit et sera redémoli, et le Troisième Temple sera construit et ne sera plus jamais redémoli''..."
"Je ne sais s'il faut en parler ou non, car ce n'est pas l'objet de notre approche qui est une approche de paix, de shalom, mais... c'est quelque chose qui va se passer : les troubles actuels marquent le début de la guerre de Gog et Magog** qui va, malheureusement, faire de nombreuses victimes. […] À ce moment-là le Temple va se reconstruire, purifié, pour la paix et le bien du monde entier ; alors les Justes des nations se réveilleront en disant ''mais c'est la seule solution'', puisque nous n'avons pas trouvé jusqu'à présent de solution politique..." (...)
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2014/11/08/la-crise-a-jerusalem et-le-projet-du-troisieme-temple-5485765.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise de Jérusalem Empty Re: La crise de Jérusalem

Message  -Ren- le Mer 12 Nov - 19:29

Le communiqué de l'UOIF :
DDepuis deux semaines, la ville de Jérusalem est le théâtre de tensions très graves entre les musulmans qui y habitent et l’armée d’occupation israélienne soutenue par des extrémistes juifs qui ne cessent de multiplier les profanations de la Sainte Mosquée et de l’Esplanade qui l’entoure.

L’UOIF est outrée par les agissements graves à l’encontre de fidèles venant prier paisiblement. Sous couvert de lutter contre le terrorisme, le gouvernement israélien et son armée ne cessent d’humilier les fidèles musulmans et de profaner cet espace millénaire de prière musulmane.

L’UOIF condamne ces agissements en flagrante contradiction avec le droit international et le simple respect de l’exercice du culte.

L’UOIF rappelle que, conformément à ce même droit international, l’administration du côté est de la ville sainte revient aux Palestiniens et que la garde de la sainte Mosquée Al-Aqsa et de l’Esplanade des Mosquées revient au royaume de Jordanie.

L’UOIF condamne fermement le sort réservé par l’état d’occupation à ce troisième lieu saint de l’islam auquel sont attachés tous les musulmans du monde.

Les intrusions, les barrages et les contrôles arbitraires sont inadmissibles et ne font qu’exacerber des tensions déjà très vives et envenimer une situation déjà explosive. Ce sont l’occupation et toutes ces injustices et humiliations qui expliquent les soulèvements en Cisjordanie et à Gaza et non les arguments fallacieux que veulent nous faire croire les voix officielles mensongères de l’occupation israélienne.

L’UOIF appelle la communauté internationale, l’Union européenne et les Nations Unies, à se saisir de la question de Jérusalem dont la résolution est une des clés incontournables pour espérer la paix en Palestine.

L’UOIF demande que des mesures urgentes de fermeté soient prises à l’encontre de l’Etat d’occupation israélien qui encourage et laisse agir les groupes extrémistes militant en faveur de la destruction de la sainte mosquée Al Aqsa et son entourage musulman.
http://www.saphirnews.com/La-Mosquee-d-Al-Aqsa-profanee-le-droit-international-bafoue-Israel-coupable_a19964.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise de Jérusalem Empty Re: La crise de Jérusalem

Message  -Ren- le Mer 12 Nov - 19:39

Le débat interne entre juifs israéliens :
Le rav David Yossef, membre du Conseil des Sages de la Torah du parti Shas, et fils de feu le rav Ovadia Yossef, l’ancien leader spirituel du parti, a écrit au Premier ministre Benjamin Netanyahou pour lui demander de fermer l’accès du mont du Temple aux juifs. Le rav Yossef, qui n’a pas hésité il y a quelques mois à désigner la communauté sioniste-religieuse comme « la plus grande menace actuelle pour le judaïsme », n’est pas le premier à exprimer des critiques envers ceux qui se rendent sur le site ; les membres du parti Shas s’en prennent ainsi régulièrement aux rabbins sionistes religieux qui considèrent de leur côté, que ces visites sont tout à fait permises. Le débat se joue donc à deux niveaux : politique et idéologique.

Plusieurs figures du parti HaBayit HaYehoudi se sont élevées contre ces critiques. Le vice-ministre de l’Education Avraham Wortzman rejette ainsi fermement les allégations de ceux qui imputent les attaques terroristes aux provocations causées par la présence de juifs sur le mont du Temple. Il s’insurge également contre les interdictions rabbiniques concernant de telles visites.

Dans sa lettre à Benjamin Netanyahou, le rav David Yossef fait référence aux travaux de son défunt père en matière de halakha : le rav Ovadia Yossef, s’appuyant sur de nombreuses opinions, avait décrété qu’il était interdit de se rendre sur le site du Beth Hamikdach ; dans ses écrits, il citait même le rav Kook, premier Grand Rabbin d’Israël, considéré comme l’un des pères du sionisme-religieux. « A la lumière de cette décision, je vous demande de fermer le mont du Temple aux visiteurs juifs, et à ne pas vous laisser intimider par une minorité d’extrémistes et de farfelus », écrivait-il, faisant explicitement référence aux activistes du mont du Temple qui prônent la liberté des juifs à prier sur le lieu saint. « Sous couvert de messianisme, ces groupes détournent la loi juive, y trouvant toute sorte de raisons pour justifier leurs actes… Leur attitude cause beaucoup de mal : les nations en viennent à nous détester, tandis que les ennemis d’Israël se servent de ce qu’ils font pour abattre leurs épées sur nous et mener des attaques terroristes. »

Telle est l’opinion rabbinique qui prévaut depuis de nombreuses années : les juifs ont l’interdiction de se rendre sur le mont du Temple puisqu’il est actuellement interdit d’y prier. Depuis quelque temps cependant, certaines autorités du courant sioniste-religieux ont autorisé ces visites, prétextant que les zones réellement interdites d’accès par la halakha pouvaient être contournées (...) Le rav Tzafaniya Drori de Kiriat Shmona, autre figure du sionisme religieux, va jusqu’à affirmer que le fait de visiter le lieu saint relève d’un commandement religieux. Pour appuyer ses dires, il renvoie à la visite du lieu par les illustres Sages Maimonide et Nachmanide, preuve on ne peut plus éclatante de la permission halakhique de se rendre sur les lieux (...)

La semaine dernière, le chef du parti Shas Arye Deri est allé jusqu’à affirmer que le fait de se rendre sur le mont du Temple était aussi grave que de manger le jour de Kippour, une faute sanctionnée par la peine la plus grave : l’excommunication. « A cause de ces juifs qui s’entêtent, il y a moins de touristes à Jérusalem, moins d’étudiants, le monde entier est contre nous et nous sommes encore plus isolés. »
http://www.jpost.com/Edition-fran%C3%A7aise/Social-Eco/La-guerre-des-rabbins-381437

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise de Jérusalem Empty Re: La crise de Jérusalem

Message  -Ren- le Jeu 13 Nov - 20:20

Lundi 10 novembre 2014 au matin, une délégation de chefs des Eglises de Jérusalem s’est rendue sur l’Esplanade des Mosquées, le Haram al Sharif, pour une visite de solidarité, de paix et de réconciliation. Suite à cette visite, la délégation a émis avec le Conseil du Waqf islamique de Jérusalem, une déclaration conjointe :
Déclaration des chefs des Eglises et du Conseil du Waqf islamique de Jérusalem

Le 10 Novembre 2014, correspondant au 17 Muharram 1436H, une importante délégation des Patriarches et des Evêques de la Ville Sainte et des représentants de toutes les églises de Jérusalem s’est rendue sur l’Esplanade du Haram al Sharif. Ils ont été reçus par le Président et les membres du Conseil du Waqf islamique et les cadres supérieurs de l’Awqaf et le gouverneur de Jérusalem.

Les deux parties ont souligné les principes suivants:
1.La situation historique (Statu quo) de la mosquée Al-Aqsa (Haram al Sharif), de sa cour, de tous les bâtiments, et dans la ville de Jérusalem, ne devrait pas être modifiée.
2.Ils ont souligné le plein droit des musulmans à la prière et leur liberté d’accès à la mosquée Al-Aqsa, ainsi que la propriété exclusive de cette dernière par les musulmans du monde entier.
3.Ils ont rappelé l’importance de la garde par le royaume hachémite d’Al-Aqsa et des lieux saints musulmans et chrétiens à Jérusalem et en Terre Sainte.
4.Ils ont souligné la continuité du Pacte d’Omar Ibn Al Khattab qui rassemble chrétiens et musulmans dans l’unité par une coexistence fraternelle dans la Ville Sainte, ce qui est unique de par le monde. Cette alliance respecte les droits des chrétiens de prier et de pratiquer leur religion en pleine liberté.

Les deux parties se sont engagées à prier pour la fin de l’injustice et le rétablissement de la sécurité et de la paix dans cette ville, qui devrait être un modèle de coexistence pacifique.
http://fr.lpj.org/2014/11/10/visite-solidarite-chefs-eglises-jerusalem-lesplanade-mosquees/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16844
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise de Jérusalem Empty Re: La crise de Jérusalem

Message  Roque le Jeu 13 Nov - 22:53

-Ren- a écrit:3.Ils ont rappelé l’importance de la garde par le royaume hachémite d’Al-Aqsa et des lieux saints musulmans et chrétiens à Jérusalem et en Terre Sainte.
Sinon, c'est la Jordanie qui entre en guerre avec Israël (je dis cela car j'ai appris qu'après ces événement le Ministre des Affaires Etrangères israélien s'est empressé de rassurer la Jordanie sur le respect de ce principe.
Et là ce serait pire qu'une " troisième intifada " : embrasement régional plus que probable !

Le problème est que cette reconstruction du troisième Temple a probablement des bases théologiques (je suppose car je connais mal ce sujet) indéniables dans la Torah juive.

Roque

Messages : 5064
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 76
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La crise de Jérusalem Empty Re: La crise de Jérusalem

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum