Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Aller en bas

Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  Invité le Dim 31 Déc - 8:58

Benoît Rayski,
Atlantico.fr

Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Cette guerre sainte a quelques petits points communs avec le djihad : les morts en moins.


La Pologne est un beau pays. J'en reviens. La Pologne est couverte de merveilleuses églises baroques. J'en ai visité. Nombre d'entre elles – pas toutes heureusement – sont des copies ferventes de Saint-Nicolas-du-Chardonnet. A Poznań, à l'entrée de la Basilique dédiée à Saint Kazimierz une grande affiche avec ce gros titre en noir : "halte au génocide des bébés polonais !". En dessous, un texte vibrant qui dénonce l'avortement comme un "crime contre l'humanité" visant à vider la Pologne de ses enfants à naître. Il y est question d'un "complot sataniste et mondialiste". Il n'est pas précisé s'il s'agit d'un complot maçonnique ou juif…


Des affiches comme celles-ci, il y en a dans plusieurs édifices religieux. Elles ont été apposées là avec la bénédiction de l'épiscopat. La hiérarchie religieuse polonaise a oublié toute prudence et toute circonspection. Des centaines de milliers de femmes polonaises se sont chargées de le lui rappeler en manifestant – victorieusement – contre un projet de loi gouvernemental abolissant de facto l'avortement.


Car l'épiscopat est le plus fidèle soutien du gouvernement. Le gouvernement, lui, est le plus fidèle soutien de l'épiscopat. Cette alliance, ce mélange des genres, provoquera un jour un retour de bâton. Et alors les curés polonais n'auront pas assez de larmes pour pleurer.


Sous le règne M. Kaczynski, un paranoïaque madré et retors, la Pologne est devenue un pays schizophrène. Sur toutes les chaines de télévision publiques on vitupère à longueur d'émission l'ennemi héréditaire russe. Mais en même temps on ne tarit pas d'éloge sur Poutine, un leader viril qui en a… Pas une heure ne se passe, sans que, sur les même chaines on insulte l'Union européenne coupable de vouloir sanctionner la Pologne, qui, selon elle, bafoue les libertés les plus élémentaires.


Mais quiconque se promène en Pologne y verra partout des panneaux : "cette route a été construite par l'Union européenne", " ce pont, etc.", "cette école, etc.". Les instances communautaires déversent en effet des milliards sur la Pologne. Mais pour ceux qui sont là-bas au pouvoir, c'est "prend l'oseille et tire-toi !" La Pologne est le plus grand et le plus fidèle pays catholique d'Europe. La fille aînée de l'Eglise, car la France a abandonné ce statut. Depuis le XVIIe siècle, la Vierge Marie est reine de Pologne. Aujourd'hui, quand elle regarde le pays dont elle est la souveraine, elle a un bandeau sur les yeux. Pour ne pas voir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  -Ren- le Dim 31 Déc - 13:23

Quelques précisions sur la situation politique par un opposant polonais :
La Commission européenne a demandé au Conseil européen d’activer l’article 7 du traité de l’Union européenne contre la Pologne, jugée anti-démocratique. Décryptage avec le sociologue de l'opposition, Slawomir Sierakowski, fondateur de la revue Krytyka polityczna ("critique politique")

(...) Cela fait deux ans que le parti Droit et Justice (PiS) de Jaroslaw Kaczynski a pris le pouvoir en Pologne. Deux ans qu'il mène une politique conservatrice et liberticide en Pologne. Deux ans que l'Europe tempère, dialogue, attend, menace, mais ne fait rien. Alors, oui, je suis agréablement surpris qu'enfin l'Union européenne décide de faire quelque chose (...)

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki, nommé le 7 décembre, et Beata Szydlo avant lui, comme le Président Andrzej Duda, ne sont que des marionnettes de Jaroslaw Kaczynski. Il les a placés aux manettes parce qu'ils jouissent d'une meilleure image que lui, face au milieu des affaires, face aux pays occidentaux. Ils ont même une meilleure image vis-à-vis des citoyens polonais qui ne lui accordent pas leur confiance ! Mais c'est le véritable chef de la Pologne. Il n'y a qu'à voir la politique menée ! Refus d'accueillir un quota de réfugiés, réforme du code électorale anti-démocratique, priorité énergétique au charbon, atteintes diverses à l'état de droit (...)

Il ne faut pas confondre la Pologne de Kaczynski et la Hongrie de Viktor Orban. Kaczynski est un fanatique, il croit à sa vision rétrograde d'une Pologne d'antan aux valeurs conservatrices. Comme un fanatique, il est prêt à risquer le suicide. Il crache sur l'Europe alors que la Pologne est le premier pays bénéficiaire des fonds européens, 14 milliards d'euros ! Kaczynski fait courir un grand danger à la Pologne en lui faisant risquer la coupe de cette aide financière vitale. A la différence d'Orban qui est un pragmatique. Ce dernier muselle la liberté d'expression, il opprime des universitaires, il limoge des milliers de juges, c'est un vrai dictateur. Et pourtant, lui, n'est pas menacé de l'article 7 (...)

Orban a annoncé qu’il apporterait son soutien à Kaczynski dans cette affaire et qu’il mettra son veto si le Conseil européen soumettait vraiment la Pologne au vote de l’article 7. L’Europe est donc totalement impuissante. Voilà le drame.
https://www.challenges.fr/monde/europe/europe-la-pologne-n-a-pas-de-lecons-a-recevoir-des-pays-de-l-ouest_556361

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 16001
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  -Ren- le Dim 31 Déc - 13:37

Un article écrit il y a plus de 10 ans sur le problème qui nous intéresse :
La puissance des intégristes polonais inquiète le Vatican
Par Arielle Thedrel

LE SPECTRE du schisme hante l'Eglise catholique de Pologne. Le fauteur de troubles s'appelle Tadeusz Rydzyk, 61 ans, membre de la congrégation des rédemptoristes et patron d'un puissant groupe de presse qui a largement contribué, l'automne dernier, à la victoire électorale du président Lech Kaczynski et de son parti Droit et Justice (PIS). On sait peu de choses de cet homme secret. A Torun, dans le centre de la Pologne, se trouve son vaisseau amiral : Radio Maryja. Créée en 1991, la station, qui émet en Pologne mais aussi aux Etats-Unis, au Canada et en Russie, revendique trois millions d'auditeurs. Des catholiques intégristes et des «bérets mohair», comme on surnomme ici les traditionalistes, mais aussi des laïcs, tous laissés pour compte des changements intervenus depuis la chute du communisme (...)

Radio Maryja émet des programmes qu'un opposant de gauche, Marek Borowski, définit comme « une mixture électrique de haine et d'évangélisation ». Ministres et députés du parti au pouvoir se bousculent à ses émissions politiques, qui s'intercalent entre prières et débats de société. L'Union européenne est la bête noire de Radio Maryja. Les dérapages antisémites y sont récurrents.

Dernier en date, le 27 mars, un chroniqueur de la radio, Stanislaw Michalkiewicz, a accusé « les juifs de racketter la Pologne » et de « grossir » l'importance des massacres dont ils y ont été victimes. Dernier survivant de l'insurrection du ghetto de Varsovie, en 1943, Marek Edelman, 83 ans, a alors adressé une lettre ouverte au président Kaczynski, y comparant Radio Maryja au « journal de propagande nazie Der Stürmer ».

C'en est trop aussi pour le Vatican. Début mai, sous la pression du nonce apostolique, les évêques polonais ont mis Radio Maryja sous tutelle. Un conseil de surveillance a été créé, mais pas question pour l'instant de mesures disciplinaires contre le père rédemptoriste. Sous le prétexte que le père Rydzyk relève du père provincial de son ordre, l'épiscopat a longtemps fait preuve de mansuétude. En 1997, le primat de Pologne, Mgr Glemp, avait dénoncé les dérapages de Radio Maryja mais souligné que l'opprobre ne s'appliquait pas « au contenu religieux, qui est très bon ». La conférence épiscopale fait preuve au jourd'hui de la même ambiguïté, en saluant « le travail d'évangélisation » mené par la station.

En réalité, explique Marcin Przeciszewski, directeur de l'Agence catholique de presse, « une grande majorité d'évêques approuve le cocktail de catholicisme et de nationalisme dis tillé par Radio Maryja ». Pour des raisons historiques : la Pologne a connu une longue suite d'occupations et de démantèlements qui ont fait de l'Eglise un symbole de l'identité nationale (...)

L'Eglise a longtemps tergiversé avant de se prononcer pour l'adhésion à une UE jugée permissive. Elle a fait preuve d'ambiguïté à l'égard de la question juive. Pour le père jésuite Stanislaw Opiela, « Radio Maryja ne divise pas l'Eglise polonaise, elle la reflète ». Que penser en effet lorsque l'évêque de Torun, Mgr Andrzej Suski, qualifie la station intégriste de « voix courageuse de la vérité » ?

La montée en puissance du courant fondamentaliste inquiète Benoît XVI. Un an après la disparition de Jean-Paul II, qui jouait un rôle fédérateur, cette mouvance menace l'unité de l'Eglise polonaise. « C'est une question de géopolitique », estime un diplomate. La Pologne est un bastion du catholicisme. Plus de 90% des Polonais sont baptisés, la moitié pratiquent. Le dimanche, les églises font le plein. La crise des vocations est un phénomène inconnu. Si l'Eglise s'interdit de s'immiscer dans la vie politique, pas un seul parti, y compris ceux de la gauche postcommuniste, ne manque de chercher auprès de l'épiscopat la caution de ses choix politiques.

Comment faire rentrer dans le rang le père Rydzyk sans provoquer de fracture au sein de cette puissante institution ? Le Saint-Siège multiplie les mises en garde. (...) En vain.

Le conflit a pris un tour personnel lorsqu'un collaborateur de Radio Maryja, Boguslaw Wolniewicz, a mis en cause Benoît XVI, qui, parce qu'il est né allemand, « ne peut guère défendre quelqu'un que les médias et une partie de son entourage ont taxé d'antisémite ». Proche de la ligne du Saint-Siège, l'archevêque de Gdansk, Mgr Goclowski, raconte qu'il s'est fait traiter de « traître » par un paroissien parce qu'il avait évoqué l'affaire à Rome. « La majorité des évêques, explique Marcin Przeciszewski, hésitent à se débarrasser du père Rydzyk en raison de son cha risme. Leur espoir est qu'il changera. » (...)
http://www.lefigaro.fr/international/2006/05/25/01003-20060525ARTFIG90162-la_puissance_des_integristes_polonais_inquiete_le_vatican.php

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 16001
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  -Ren- le Dim 31 Déc - 13:45

Et maintenant, un exemple de manifestation intégriste, au printemps dernier :
Pologne : une pièce de théâtre ciblée par des catholiques intégristes
Par Maja Zoltowska, à Varsovie — 31 mai 2017 à 09:52

(...) Depuis quelques semaines, les représentations de la pièce de théâtre Klatwa sont menacées par des ultranationalistes des Jeunesses de la grande Pologne, du parti d’extrême droite Camp national-radical (ONR) et des catholiques intégristes. Echaudés par une œuvre qu’ils jugent « blasphématoire », ils ont attaqué, le week-end dernier, le public à coups de pétards, de fumigènes et d’insultes. Après qu’un acide butyrique, un répulsif non toxique provoquant des nausées, a été lancé dans le hall du théâtre, la direction a dit craindre pour ces acteurs (...)

« Nous, catholiques polonais, sommes offensés, déclare Anna, la soixantaine, rosaire à la main. Dans la pièce, il y a le pape, notre saint, avec un énorme pénis et une actrice pratique du sexe oral avec lui. C’est de l’art ? L’art, c’est la beauté, le bien et la vérité. » Autre scène choquante aux yeux des perturbateurs : une pancarte « défenseur des pédophiles » attachée à la statue grandeur nature de Jean Paul II. Une corde avec un nœud de pendu lui est passée autour du cou. « Toute cette pourriture nous vient de l’Ouest ! » reprend la femme (...)

Une critique virulente, de l’hypocrisie des prêtres, de la mainmise de l’Eglise sur la vie publique ou des affaires de pédophilie, d’une part, mais aussi de la Pologne xénophobe de Jaroslaw Kaczyński, qui exploite l’église à des fins politiques tout en refusant d’accueillir les réfugiés d’autre part. Une façon de s’attaquer « à la hiérarchie comme nul ne l’a fait auparavant en Pologne », si l’on en croit un autre spectateur qui, à la sortie du théâtre, confie lui-même « croire en Dieu, mais rejette l’Eglise comme institution corrompue et compromise […] qui a porté au pouvoir le parti Droit et Justice » (...)

Agnieszka Jakimiak, coauteure de la pièce, explique quant à elle : « Notre but n’était pas de provoquer l’indignation mais de donner la parole à ceux qui, dans la Pologne d’aujourd’hui, n’ont pas le courage d’exprimer un autre point de vue que celui des catholiques et des nationalistes. » (...)

« Tout est susceptible d’être offensant, déplore encore un spectateur. Bientôt, plus rien d’autre ne sera permis dans notre pays que des cérémonies officielles patriotiques et catholiques. »
http://www.liberation.fr/planete/2017/05/31/pologne-une-piece-de-theatre-ciblee-par-des-catholiques-integristes_1573306

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 16001
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  -Ren- le Dim 31 Déc - 13:48

Pour finir aujourd'hui, quelques articles universitaires de la fin du XXe siècle :
http://www.persee.fr/doc/rnord_0035-2624_1989_num_71_281_4456
http://www.persee.fr/doc/mat_0769-3206_2001_num_61_1_403261

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 16001
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  Invité le Dim 31 Déc - 14:13

Les leçons du passé ne sont pas tirées, quand le pouvoir religieux s'acoquine avec le pouvoir politique il y perd son âme.


On peut faire un parallèle étonnant avec le Vietnam. Là bas c'est un régime fort qui dirige, des militaires. Hors le bouddhisme y est religion traditionnelle et largement majoritaire. Et pourtant vous avez un "bouddhisme d'état", qui est validé et autorisé par les militaires et des communautés bouddhistes qui refusent de se plier à l'autorité politique et sont donc persécutées (donc la communauté de Thich Nhat Hanh), représentants arrêtés, locaux détruits, expulsions etc.. Et des chrétiens catholiques aussi sont discriminés. Et des chrétiens essaient même de venir en aide à ces communautés bouddhistes "dissidentes", sans grand succès malheureusement.


Non, vraiment, chacun devrait garder sa place, Jésus l'a dit, le Bouddha ne s'est pas non plus mêlé de politique, sauf pour permettre une trêve et la paix entre 2 royaumes en guerre. Il est regrettable que cette distinction ne se fasse pas en Israël (ou les ultra_orthodoxes sont très influents) ni dans les pays musulmans. L’Église catholique a aussi tantôt marché main dans la mains avec les états tantôt s'est opposée à eux, et ne parlons même pas de l'Eglise orthodoxe avec le Tsar "lieu-tenant de Dieu sur Terre".


Le pouvoir civil devrait resté cantonné aux questions civiles et le pouvoir religieux se limiter aux question spirituelles. Aux politiques l'économie, la consommation matérielle, assurer les besoins matériels, aux religieux le salut des esprit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le catholicisme (ultra) part en croisade en Pologne… Et c'est ainsi qu'on assassine la démocratie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum