Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Les fondements de la découverte de la métamatière

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  Invité le Sam 6 Jan - 9:51

Ce fil gagnerait en sérieux et en persuasion si il était accompagné de références, sources etc... scientifiques fiables. Aligner une série d'affirmations catégoriques parfois à dimension moralisante a fort peu de chance de recevoir un accueil intéressé et productif.
Et son auteur fait du tort à sa crédibilité et donc à sa cause.


Il y a néanmoins des questionnements intéressants dans tout cela sont possibles et on peu malgré tout faire quelques remarques sérieuses sans entrer dans un dogmatisme stérile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  -Ren- le Dim 7 Jan - 9:03

Madhyamaka a écrit:[justify]Ce fil gagnerait en sérieux et en persuasion si il était accompagné de références, sources etc... scientifiques fiables. Aligner une série d'affirmations catégoriques parfois à dimension moralisante a fort peu de chance de recevoir un accueil intéressé et productif.
Et son auteur fait du tort à sa crédibilité et donc à sa cause.
Son auteur est vieil habitué des forums... :roll:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15847
Réputation : 24
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  Invité le Dim 7 Jan - 9:31

Ceci explique cela alors ?


Il y a des problématiques et pistes de réflexion intéressantes dans ce qu'il dit, je parle non pas forcément des conclusions mais des interrogations qu'on peut en tirer, mais en effet la forme nuit au fond je le crois.


Je n'y connais personnellement rien du tout à cette notion de "méta-matière".


Tout ce que je vois c'est que, jusqu'a preuve du contraire, un certain Lavoisier à énoncé que : rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme.


Donc toute matière dans l'univers, quel que soit l'agencement de ces composants, à tous les niveaux, du quantique jusqu'a notre échelle et au delà, a existé, existe et existera.


Et comme Einstein a énoncé l'équivalence matière/énergie, la quantité de matière/énergie dans l'univers est nécessairement constante. Rien ne surgit du néant et rien e peut se néantisé.


Même pour les trou noir on suppose qu'ils "recrachent" ce qu'il avalent quelque part.


En toute logique avant le "big bang" il y avait une quantité équivalente de matière/énergie que celle que l'on a dans notre univers. Le Big Bang ne serait qu'une phase de transition entre ce qu'il y avait avant, quoi que ce soit, et notre univers.


Toutefois, à ce que j'ai cru comprendre, le problème de nos chercheurs est de comprendre ce qui se passe au delà du fameux "mur de Planck" car au delà il semble que les lois de la physique ne sont pas encore stables, c'est encore le chaos le plus profond, donc impossible de faire de projections sur la base de lois "fiables". Et donc cela remet t'il en cause le principe de Lavoisier ? Est ce qu'au delà du mur de Planck le principe même de non création ex-nihilo et de non néantisation n'est plus respecté ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  gfalco le Dim 7 Jan - 19:15

Madhyamaka a écrit:

Toutefois, à ce que j'ai cru comprendre, le problème de nos chercheurs est de comprendre ce qui se passe au delà du fameux "mur de Planck" car au delà il semble que les lois de la physique ne sont pas encore stables, c'est encore le chaos le plus profond, donc impossible de faire de projections sur la base de lois "fiables". Et donc cela remet t'il en cause le principe de Lavoisier ? Est ce qu'au delà du mur de Planck le principe même de non création ex-nihilo et de non néantisation n'est plus respecté ? [/justify]

J'avais cru comprendre que ce qui posait problème pour voir derrière ce mur était surtout le manque de photons : pas de lumière, pas de vision. Plutôt que la découverte de lois physiques différentes (que l'on prête parfois aux trous noirs).

Cordialement.

gfalco

Messages : 275
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  Invité le Dim 7 Jan - 19:27

L'un n'empêche pas l'autre.
Si il n'y a rien pour "voir" et que même si on pouvait "voir" le "paysage" serait par trop chaotique pour que l'on puisse y comprendre quoi que ce soit...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  gfalco le Dim 7 Jan - 19:32

Madhyamaka a écrit:
L'un n'empêche pas l'autre.
Si il n'y a rien pour "voir" et que même si on pouvait "voir" le "paysage" serait par trop chaotique pour que l'on puisse y comprendre quoi que ce soit...
Je ne dis pas le contraire, juste que il me semble que nous n'en sommes pas encore au stade de pouvoir correctement spéculer sur ce qu'on trouverait derrière ce mur.
Cordialement.

gfalco

Messages : 275
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Métamatière, éternité et renouvellement

Message  Claude De Bortoli le Jeu 24 Mai - 10:41

Il n'y a pas de réincarnation ni de vies antérieures. Le corps humain meurt et se dissout dans la nature de matière. L'humain, à qui appartenait le corps, ne revient pas dans la nature de matière sous aucune forme, dans aucun corps matériel, ni animal, ni végétal, ni humain. Il se voit vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité et ne revient plus dans la nature de matière.

L'idée de réincarnation n'est fausse pour autant. Elle est obsolète. La découverte de la métamatière par la Croyance a fait évolué ce concept. Ce n'est pas réincarnation, c'est renouvellement.

Comment se déroule le processus de renouvellement ?

A la mort d'un corps humain, l'esprit qui était en gestation dans ce corps humain, naît dans la nature de métamatière. Dès son arrivée, la nature de métamatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard des lois métamatérielles. S'il est jugé viable tout va bien pour lui. Il accède de suite au hautes sphères de la nature de métamatière. S'il est jugé non viable il est contraint de s'améliore. La vie dans les basses sphères de la nature de métamatière est impossible tant les angoisses sont profondes. Elles sont métaphysiques. 

Ce n'est pas à cause de son intelligence que le nouvel esprit souffre l'enfer. C'est à cause de l'instinct vicié que son géniteur humain lui a fait mémoriser lorsqu'il était en gestation dans cette vie humaine. Il doit impérativement améliorer son instinct s'il veut sortir la tête de ces angoisses métaphysiques. Il ne peut pas le faire en puisant de l'instinct dans la nature de métamatière : il n'y a pas d'instinct naturel chez elle. Il est obligé de chercher de l'instinct non altéré dans la nature de matière en parrainant des vies humaines. La difficulté est que les humains peuvent ne pas être disposés à cette entente au grand dam du pauvre esprit. 

La connexion entre les esprits et les humains est possible. C'est par cet unique passage que se transfère les énergies instinct et intelligence nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.  

Un esprit, intelligent au plus haut niveau parce que vivant dans un monde où règne l'intelligence, est capable de transférer son intelligence chez un partenaire humain qui en a fondamentalement besoin pour améliorer son existence. En contre partie, l'humain parrainé, instinctif au plus haut niveau parce que vivant dans un monde où règne l'instinct, lui transfère de l'instinct pur afin qu'il s'en serve pour améliorer son existence. C'est le principe de la symbiose des humains et des esprits

Un esprit n'est pas figé dans l'éternité à la différence de tout ce qui vit dans la nature de métamatière. Il se renouvelle dans le Matériel en parrainant et en participant à des vies humaines jusqu'à attendre les plus hautes sphères de la nature de métamatière. L'humain gestateur de cet esprit, par un processus défiant les lois matérielles, se voit vivre dans l'esprit issue de sa propre vie. Il se voit lui aussi parrainer et participer à des vies humaines.

Les humains ne connaissent pas la Mort (grand M) comme la connaissent les animaux et les végétaux. Eux meurent et puis plus rien. Après la mort (petit m) de leur corps de matière les humains se voient vivre dans la vie de l'esprit issue de leur propre vie pour l'éternité.



Le concept obsolète de "Dieu créateur"

En Croyance le concept de "Dieu créateur" est vrai mais obsolète depuis la découverte de la métamatière. En effet, l'entité au-delà du Matériel que le génie en Croyance Abraham avait découvert il y a 4000 ans et avait appelé Dieu et que d'autres génies en Croyance après lui, Moïse, Jésus, Mahomet ont adapté à leur peuple est en fait un univers aussi puissant que notre univers de matière : L'univers de métamatière. Les deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

L'univers de métamatière est créateur de fratries humaines chez son partenaire l'univers de matière par l'intermédiaire de l'intelligence humaine.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, au milieu d'une infinité d'autres fratries humaines habitant une infinité de planètes habitables, a été créé par la nature de métamatière à travers l'intelligence d'une ou de plusieurs fratries humaines lesquelles ont provoqué sciemment sur Terre une ambiance favorable aux mammifères qui se sont développés jusqu'à leur apogée : le Terrien.

Le Terrien est issu d'une création - une action intelligente dans un milieu instinctif - suivie d'une évolution dans une matrice mammifère, du mammifère primitif à l'Australopithèque et de l'Australopithèque à l'Homme de Cro-Magnon.

La biodiversité issue de sa domination est quand à elle issue seulement d'une évolution.



Le doute et le dogme

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

La nature de matière est détentrice et émettrice d'instinct.
La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence.

La Science étudie la matière, son univers et tout ce qu'il contient.
La Croyance étudie la métamatière, son univers et tout ce qu'il contient.

La Science et Croyance sont évolutives.
La Science évolue grâce à des outils matériels performants.
La Croyance évolue grâce à son seul outil métamatériel : l'intelligence, à condition quelle soit performante.  

La Science est sujette au doute. Elle est donc tributaire des preuves matérielles.
La Croyance est sujette au dogme. Elle est donc tributaire des preuves intelligentes.

La théorie d'une Terre plate et de l'univers tournant autour d'elle est une étape cruciale dans l'évolution de l'étude de l'univers de matière par la Science. Devenue obsolète au fil du temps elle a été remplacée par une Terre ronde tournant autour du soleil avec preuves matérielles à l'appuie.

La croyance en Dieu est une étape fondamentale dans l'évolution de l'étude de l'entité au-delà du Matériel par la Croyance. Cette croyance a commencé il y a 4000 ans avec sa découverte par le génie en Croyance Abraham. Elle est devenue obsolète de nos jours, inapte à guider le Terrien et incapable de le protéger contre les attaques incessantes des forces maléfiques lesquelles ont pu pénétrer son évolution et sont en train de le mettre à terre.

Une nouvelle croyance remplace la croyance en Dieu, plus en phase avec l'évolution du Terrien avec preuves intelligentes à l'appuie : la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.


L'excommunication, agent immunitaire efficace de la croyance en Dieu

La Croyance a découvert une évolution de la croyance en Dieu. La croyance en Dieu, devenue obsolète au niveau de l'évolution du Terrien, n'a plus aucun effet sur la conduite de son évolution. C'est pourtant le rôle d'une croyance de guider l'évolution humaine.

Avant, au temps où la croyance en Dieu était efficace, elle avait toute la crédibilité pour guider le Terrien de façon profitable. Elle l'immunisait. Elle était un rempart pour lui contre les forces du mal. Un de ses agents immunitaires tant redouté était l'excommunication. Les forces du mal ne pouvaient pas pénétrer l'évolution du Terrien pour l'affaiblir tellement l'excommunication était efficace.

La croyance en Dieu, affaiblie de toutes parts par les progrès de la Science, est devenue obsolète au fil du temps. Ses agents immunitaires se sont affaiblis jusqu'à devenir inopérants. Les forces du mal ont pu envahir l'évolution du Terrien et sont en train de le mettre à terre. Son seul salut est une nouvelle croyance en phase avec son évolution. Elle lui apportera les défenses immunitaires nécessaire pour chasser les forces du mal de son évolution et le protéger contre les agressions maléfiques permanentes.



Réponse de la Croyance au questionnement de la Science

- Pour quelle raison les humains ont-ils besoin de sommeil ?

Les humains ont besoin de dormir longtemps quotidiennement parce qu'ils ont besoin de rêver longtemps quotidiennement. Un humain est éternel. Il est fait d'une vie matérielle mortelle et d'un avenir métamatériel éternel après la mort du corps de matière. L'avenir métamatériel éternel se déroule dans la vie d'un esprit. Un esprit se génère dans une vie quotidienne humaine. Sa formation se visualise dans les rêves. Il importe de le visionner quasi quotidiennement afin d'orienter ses comportements matériels quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière conformes qui engendreront un esprit viable lequel sera l'hôte de l'humain pour l'éternité après la mort de son corps de matière.

Plus long est le sommeil, plus long est le rêve. Plus long est le rêve, meilleure est la vision sur l'état de croissance du foétus d'esprit. Meilleure est la spirituographie, meilleure est la détermination de changer de comportements quotidiens ou de persévérer dans nos comportements quotidiens. 



- Comment l'Univers (de matière) est-il apparu ?

L'univers de matière n'est pas apparu. Il est éternel. Son déroulement est une ronde sans commencement ni fin. Il est éternel parce qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière dans lequel la mort n'existe pas. Tout est éternel chez lui. 

Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose en s'échangeant leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables. Si l'un disparaît l'autre disparaît aussi. Impensable pour l'univers de métamatière. Il ne connait pas la mort. Elle n'existe pas chez lui. Par effet symbiotique, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier. 



- Y a-t-il de la vie ailleurs ?

Les univers matériel et métamatériel ont besoin de deux espèces d'êtres vivants - une dans chaque univers - pour transmettre les énergies nécessaire à leur symbiose. L'espèce humaine coté univers de matière et l'espèce esprit coté univers de métamatière.

Les humains transfèrent l'instinct matériel en direction du métamatériel et récupèrent l'intelligence métamatérielle pour la diffuser dans l'environnement matériel qui en a fondamentalement besoin. Les esprits transfèrent l'intelligence en direction du matériel et récupèrent l'instinct matériel pour le diffuser dans l'environnement métamatériel qui en a fondamentalement besoin. 

Sans humains, pas de transfèrent d'énergie symbiotique, pas de symbiose des univers, pas d'univers. L'espèce humaine ne peut donc pas être mortelle. Une fratrie humaine comme le Terrien installée sur une planète habitable comme la Terre est mortelle. Le Terrien ne peut donc pas être considérer comme l'ensemble de l'espèce humaine. D'autres fratries humaines, liées à d'autres biodiversités, sur d'autres planètes habitables, dans tous les degrés d'évolution,  constituent avec le Terrien : l'Humanité.

Claude De Bortoli

Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  Incognito le Jeu 24 Mai - 19:44

Bonjour Claude De Bortoli

Merci de ce pavé informatif. Serait-il possible d'en bonifier la dynamique en incluant un questionnement qui inciterait à un partage entre les interlocuteurs ?

Amitiés virtuelles.
avatar
Incognito

Messages : 137
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  indian le Jeu 24 Mai - 21:37

plutôt intéressant, merci :jap:

(bien que je ne partage pas tout en détails , mais certaines idées générales, très certainement: oui)

Ca me rappelle ma conception de Dieu : La Science.

Cette quête de connaissance éternelle... face à ce que nous savons que nous sommes: Ignorance.


indian

Messages : 1500
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  -Ren- le Ven 25 Mai - 7:35

Incognito a écrit:Serait-il possible d'en bonifier la dynamique en incluant un questionnement qui inciterait à un partage entre les interlocuteurs ?
Ce n'est pas dans les habitudes de notre "interlocuteur" qui dispense sont enseignement sur le net depuis bien, bien, biiiiiiiiiiiien longtemps...
(on peut même le retrouver en vidéo : https://www.youtube.com/channel/UCc1FkywbGmcTwvPk37-QClA )
...la politique de ce forum est donc de fusionner ses sujets lorsque cette... célébrité passe par ici.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15847
Réputation : 24
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  Incognito le Ven 25 Mai - 23:00

Merci -Ren-,

C'est super ce fusionnement et ton lien vers youtube bonifie le sujet. Malheureusement, notre bonhomme se contente de lire des textes sur ses présentations audiovisuelles, ce qui ne change pas la dynamique si ce n'est de mettre un visage sur des mots et des textes. Mais, puisque certaines de ses interventions méritent d'être bonifiées, je me lance. En fait, il me ramène à moi-même dans une compréhension que j'aborde ici en termes de réalités sensibles et réalités intelligibles.

Les réalités sensibles (mahsùs) sont celles sur lesquelles nos sens nous renseignent : le soleil, le bruit, les parfums, les aliments, les saveurs, la chaleur, le froid. Les réalités intelligibles, elles, n'ont pas de formes extérieures et ne tiennent pas de place. Elles ne tombent pas sous les sens. Citons par exemple, l'intelligence, l'amour, la matière éthérée, l'esprit de l'homme. La caractéristique principale des réalités intelligibles se trouvent au-delà du langage.

Ici je me permets de citer mon Guide car sa verve sait ancrer dans la réalité des discours du genre de Claude De Bortoli afin d'en faciliter la compréhension :

Abdu'l-Baha a écrit:Si vous voulez expliquer ces réalités intellectuelles (intelligibles), vous êtes forcés de recourir pour vos explications à des formules sensibles. Par conséquent on ne peut parler des choses intelligibles que dans un langage métaphorique. Ainsi vous comparez symboliquement le savoir à la lumière et l'ignorance à l'obscurité.

Mais qu'en est-il de certaines réalités qui participent aux deux modes, intelligible et sensible ? Jean-Marc Lepain nous en fait un bref résumé ici : http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ouvrage/archeologie-royaume-dieu/archeologie-royaume-dieu-15.htm à la section XV.2. Réalités sensibles et réalités intelligibles.

Amitiés virtuelles et bonne continuité à ce fil.
avatar
Incognito

Messages : 137
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fondements de la découverte de la métamatière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum