Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

les frères musulmans

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les frères musulmans

Message  red1 le Sam 17 Aoû - 19:43

J'ouvre ce fil afin de mieux comprendre qui ils sont .
J'ai l'impression que dans ce forum on ne les aime pas trop , pourquoi ? Qu'ont ils dit qu'ont ils fait ? Quel est l'idéologie des frères musulmans ?

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Sam 17 Aoû - 19:58

red1 a écrit:J'ouvre ce fil afin de mieux comprendre qui ils sont
Excellente idée :jap:
Il est vrai que nous n'avons ouvert de fils de discussions que sur certains membres de la famille du fondateur des Frères, Hassan al-Banna ( http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t114-tariq-ramadan et http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1778-gamal-al-banna ), mais pas de fil dédié à ce mouvement. Il est temps d'y remédier !

La fiche Wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8res_musulmans
Celle d'Hassan al-Banna : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hassan_el-Banna

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Sam 17 Aoû - 20:07

Présentation du programme originel des Frères Musulmans par son fondateur :
(...) Très certainement, le programme des Frères Musulmans est constitué de plusieurs phases, dont les pas sont clairs. Nous savons exactement ce que nous voulons, et nous connaissons le moyen de réaliser nos objectifs. 1.

1.Nous voulons un individu musulman, dans sa pensée et dans sa croyance, dans sa moralité et dans ses sentiments, dans ses actes et dans son comportement. Ceci constitue notre formation à l’échelle de l’individu.

2. Nous voulons, ensuite, une famille musulmane, dans sa pensée et dans sa croyance, dans sa moralité et dans ses sentiments, dans son travail et dans son comportement. Pour cela nous attachons la même importance à la famille qu’à l’individu, et nous attachons la même importance à l’enfance qu’à la jeunesse. Ceci est notre formation à l’échelle de la famille.

3. Nous voulons, ensuite, un peuple musulman, avec les caractéristiques similaires à celles que nous avons citées ci dessus. Nous oeuvrerons donc à étendre notre da’wa à toutes les maisons, à faire entendre notre voix soit partout, à faciliter la compréhension de notre pensée afin qu’elle pénètre dans tous les villages, toutes les tentes et toutes les villes, les centres, les métropoles et les capitales. Nous ne négligeons aucun effort pour cela, et nous ne délaissons aucun moyen qui soit à notre disposition.

4. Nous voulons, ensuite, un gouvernement musulman qui mènera, par le peuple, les gens sur la guidée de l’islam, comme l’ont fait auparavant les compagnons du prophète, paix sur lui, Abou Bakr et Omar. C’est pour cela que nous ne reconnaissons aucune organisation gouvernementale ne reposant pas sur des fondements islamiques, et ne s’inspirant pas de ces fondements. C’est pour cela également que nous ne reconnaissons pas les partis politiques, ni toutes ces figures traditionnelles avec lesquelles les négateurs et les ennemis de l’islam nous ont contraint à gouverner et à contribuer à leur développement. Nous allons donc œuvrer pour la renaissance du gouvernement islamique, sous tous ses aspects, et à la mise en place d’un gouvernement islamique sur les bases de cette organisation.

5. Nous voulons, ensuite, rassembler toutes les parties de cette patrie islamique, que la politique occidentale s’est évertuée à séparer, et que les convoitises européennes ont égaré et enfermé à l’intérieur de frontières. Nous rejetons donc tous ces accords internationaux qui transforment cette patrie islamique en un ensemble de petits pouvoirs, faibles et déchirés, dont l’absorption sera très simple pour tous ceux qui voudrons usurper de leurs droits. Et nous ne nous tairons pas devant l’entrave faite aux libertés de ces peuples, que des tiers ont accaparé injustement. Donc l’Egypte, la Syrie, le Hidjaz, le Yémen, la Tripolitaine, la Tunisie, l’Algérie, Marrakech, et tout empan de terre ou il y a un musulman qui prononce " Il n’y a pas de divinité si ce n’est Dieu lui-même ", tout cela constitue notre grande patrie, que nous nous efforcerons de libérer, de soustraire à cette emprise, de délivrer de cette tyrannie, et d’en rassembler l’ensemble des parties. Si le Reich allemand s’impose comme protecteur de tous ceux dont le sang allemand coule dans les veines, et bien la foi musulmane impose à chaque musulman ayant la capacité de se considérer comme protecteur de toute personne ayant été imprégnée de l’apprentissage coranique. Il est donc interdit, dans la coutume islamique, que le facteur ethnique soit supérieur au lien opéré par le facteur " foi ". Et la croyance représente tout en Islam. D’ailleurs, la foi ne se réduit-elle pas à l’amour et à la haine ?

6. Nous voulons, ensuite, que le drapeau de l’Islam flotte de nouveau, au vent et bien haut, dans toute les contrées qui ont eu la chance d’accueillir l’Islam pendant un certain temps, et où la voix du muezzin a retentit par les takbirs et les tahlils. Puis la malchance a voulu que les lumières de l’Islam se retirent de ces contrées, qui sont retombées dans la mécréance. Donc l’Andalousie, la Sicile, les Balkans, les côtes italiennes ainsi que les îles méditerranéennes sont toutes des colonies méditerranéennes musulmanes, et il faut qu’elles reviennent au sein de l’Islam. Il faut également que la méditerranée et la mer rouge redeviennent des mers musulmanes, comme elles l’étaient auparavant, quand bien même Mussolini s’arroge le droit de reconstruire l’Empire romain. Ce soi disant Empire d’antan ne s’est constitué que sur des bases de cupidité et de désirs passionnels. Il est donc de notre droit de reconstruire l’Empire Islamique, qui s’est établi par la justice et l’égalité, et qui a répandu la lumière de la guidée parmi les gens.

7. Nous voulons, après cela et avec cela, exposer notre message islamique au monde entier, atteindre les gens dans leur totalité, répandre à tous les horizons terrestres, et y soumettre tous les tyrans " jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de désordre, et que la religion soit entièrement vouée à Dieu ". Ce jour venu, les croyants se réjouiront du secours divin, Il secourt qui Il veut, et c’est Lui le Puissant et le Miséricordieux.

A chacune de ces étapes correspond son allure, ses ramifications et les moyens spécifiques de sa réalisation (...)
:arrow:  http://www.islamophile.org/spip/Epitre-aux-Jeunes-par-Hasan-Al.html

Ce qui m'a toujours frappé dans ce texte, c'est que les références de l'auteur sont... Hitler et Mussolini !!!

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  Idriss le Sam 17 Aoû - 21:57

-Ren- a écrit: Ce qui m'a toujours frappé dans ce texte, c'est que les références de l'auteur sont... Hitler et Mussolini !!!
Date de ce texte?
avatar
Idriss

Messages : 3727
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Sam 17 Aoû - 22:08

salam

ren' a écrit:Ce qui m'a toujours frappé dans ce texte, c'est que les références de l'auteur sont... Hitler et Mussolini !!!
Evitons les clichés et tachons de rester objectif . Tout d'abord il serait bon de connaitre la date de cette lettre et surtout de remettre les choses dans leur contexte afin d'éviter les anachronismes.
Nous savons que les lettres de hassan al banna ont commencé à paraitre dans les revues ou autres à partir des années 20 et jusqu'à la fin des années 40 . Je pense que le Hitler et le mussolini des années 20 à 30 n'étaient pas connus de la même façon que de nos jours . Ensuite en toute objectivité voir en Hitler un fin politicien n'est pas une preuve que l'on approuve le nazisme . Je me rappelle d'un de mes profs d'histoire géographie qui nous parlaient d'hitler avec une certaine admiration (sur le champs politique) était il nazi ?
De plus le combat l'un des combats d'Al Banna était celui de l'occidentalisation aveugle chez les jeunes . L'occident représentait aux yeux des jeunes le progrès . Rappelons que c'est en egypte que l'on a vu les premières personnalités sonnant les cloches d'un renouveau musulman , Al afghani et Abduh , d'ailleurs nous connaissons les problèmes qu'ils ont eu , plusieurs exils à la demande des Anglais .
Al Banna digérait mal le fait de voir des "occidentaux" s'immiscer dans les affaires des égyptiens et de voir cette vague d'imitation occidentale .

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Sam 17 Aoû - 23:02

politique extérieure
Mais si on entend la "politique" dans le sens de la politique extérieur, elle consiste alors à maintenir l'indépendance et la liberté de la nation , à en affirmer la dignité et la grandeur et à apporter les solutions qui lui permettront d'occuper une position favorable dans le concert des peuples et des nations. C'est aussi délivrer la nation de la mainmise étrangère et de l'ingérence dans les affaires intérieures , tout en définissant des relations bilatérales et en précisant l'ensemble des droits qui sont propres à chacun. C'est également orienter tous les pays vers la paix mondiale et globale. C'est ce qu'on appelle le "droit international". L'islam y accorde un intérêt particulier , se prononce très clairement à ce propos et exige des musulmans l'observation de ces préceptes en temps de paix comme en temps de guerre;et qui manque à ce devoir ou fait preuve de négligence en la matière soit ignore l'islam soit n'en fait pas partie.
L'islam consacre la souveraineté de la communauté islamique et sa qualité de magistère pour les nations dans plusieurs versets du Coran(...)
Il met l'accent sur la structure et l'orientation à adopter afin d'assurer la stabilité de la nation contre l'ingérence étrangère dans ses affaires. (...)
L'attention est attirée sur les méfaits du colonialisme et son influence néfaste sur les peuples. En effet , dieu dit :" Lorsque les rois s'emparent d'une cité , ils y sèment la ruine et asservissent les plus honorables de ses habitants. C'est ainsi qu'habituellement ils se comportent" (S27v34) . En vertu de quoi , il est du devoir de la nation de défendre sa souveraineté et ses affaires en préparant effectifs et forces afin d'assurer la justice, à la lumière du gouvernement responsable de l'orientation générale:(Préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme troupes...(S8v6à) . De ne pas non plus perdre de vue la mise en garde présente dans la sourate La Victoire ainsi que celle qui concerne toute mégalomanie qui pourrait contre toute justice , conduire à la haine et léser les droits d'autrui . Ainsi les musulmans ménagent-ils leurs ennemis , selon la parole du Très-Haut:"Que l'aversion que vous ressentez pour certaines personnes ne vous incite pas à commettre des injustices! Soyez équitables, vous n'en serez que plus proche de la piété!" (S5v8)(...)
Frères , nous pouvons constater que les hommes qui se retiraient dans les mosquées , les ascètes , ceux qui s'adonnaient à l'étude du noble Livre , mais aussi les anciens , membres de groupes et de confréries religieuses , ne se contentaient pas de rendre l'indépendance et la fierté à leur pays et de libérer leur peuple. En effet, ils se déplaçaient , arpentaient les horizons, allaient de l'avant en éducateurs, accordaient la liberté aux nations-telle qu'ils l'avaient connues-et les guidaient à la lumière de Dieu comme ce fut le cas pour eux. Ils menaient autrui au bonheur terrestre , sans trahir , ni agresser , ni asservir des hommes nés libres.
(...)
Le droit international

J'aimerais avant de conclure ce propos insister particulièrement auprès de vous sur le fait que tant la politique intérieure qu'extérieure de l'islam se porte garante des droits des non musulmans en ce qui concerne aussi bien les droits internationaux que les droits nationaux des minorités non musulmanes. Parce que l'honneur national de l'islam est le plus sacré que l'histoire ait connu.
Discours proncé lors du Congrès étudiant des Frères musulmans, muharram 1357(1938)
majmu'at rasa'il al imam Hassan al-banna(p295-308)

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Dim 18 Aoû - 8:17

Idriss a écrit:Date de ce texte?
Je ne sais pas encore (ça fait des années que je cherche !) ; Islamophile est un site sérieux, et j'ai confiance dans le travail d'Omero Marongiu, mais sur ce point, il manque en effet une information plus précise.

red1 a écrit:Je pense que le Hitler et le mussolini des années 20 à 30 n'étaient pas connus de la même façon que de nos jours
Bien sûr. Mais il n'en demeure pas moins frappant à mes yeux que parmi la masse de références occidentales qu'il aurait pu utiliser, ce sont ces deux là qui ressortent, et non une référence aux empires coloniaux français ou anglais :!:

N'oublions pas non-plus qu'Hassan al-Banna était lié avec le Mufti de Jérusalem de triste mémoire Haj Amin Al-Husseini - celui qui cautionna l'expérience des SS musulmans des Handžar.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Dim 18 Aoû - 12:17

Pour poursuivre sur Hassan al-Banna (avant d'ouvrir la page Saïd Qutb), dans la ligne de ce que j'ai lancé, j'ai été chercher son point de vue après-guerre. J'ai trouvé ceci :
(...) Après deux guerres mondiales destructrices, de nouveaux principes, normes et systèmes sociaux ont émergé, façonnant la vie politique, sociale et économique des différentes nations. Cependant, il ne fallut pas longtemps avant que ces nouveaux standards soient remis en cause voire, dans certaines circonstances, abandonnés ou modifiés. Tout cela a eu lieu à une époque où les penseurs islamiques étaient occupés à théoriser, examiner, peser et revenir au Livre Saint de leur Seigneur, à l'orientation claire de leur Prophète et à la brillante histoire de leur civilisation. Ils ont constaté qu'il n'y avait aucune vertu dans les systèmes du monde qui n'ait été déjà affirmée par l'Islam. Quant aux problèmes sociaux, économiques et politiques liés à ces systèmes, l'Islam prescrit la voie de la prévention et de guérison.

Le système démocratique a conduit le monde pendant un certain temps, encourageant de nombreux intellectuels ainsi que les masses à penser que c'est le système idéal. Personne ne peut ignorer la liberté qu'il a garanti aussi bien pour les peuples que pour les nations, et la justice qu'il a mis en place pour l'esprit humain en lui permettant de penser librement, et pour l'être humain dans son ensemble en lui donnant la liberté de se réaliser et, apparemment, de donner le pouvoir au peuple. En effet, les relations internationales après la Première Guerre mondiale ont semblé prouver la légitimité de ces idées et la majeure partie du monde se tourna vers elles sans réserve. Cependant, il ne fallut pas longtemps avant que les gens ne réalisent que l'individualité et la liberté illimitée peut conduire au chaos et à bien d'autres insuffisances, qui ont finalement conduit à la fragmentation de la structure sociale et de la famille, et l'éventuelle résurgence du totalitarisme.

Le nazisme est arrivé au pouvoir en Allemagne, le fascisme en Italie, et Hitler et Mussolini ont commencé à forcer leurs gens à se conformer à ce qu'ils pensaient : unité, ordre, développement et puissance. Certes, ce système a conduit les deux pays à la stabilité et à un rôle international de premier plan. Il cultiva un grand espoir, réveilla les aspirations et unit le pays tout entier sous un seul chef.

Alors qu'est-ce qui s'est passé ? Il est devenu évident que ces systèmes apparemment puissants étaient une véritable catastrophe. L'inspiration et les aspirations du peuple ont été brisées et le système de la démocratie n'a pas conduit à l'autonomisation des personnes, mais à la mise en place des tyrans choisis. Finalement, après une guerre meurtrière dans laquelle d'innombrables hommes, femmes et enfants sont morts, ces régimes se sont effondrés.

Parallèlement, le socialisme et le communisme ont gagné des adhérents. La russie soviétique est entrée en scène pour propager son idéologie et son système, qui a remarquablement évolué pendant trente ans. Le pouvoir démocratique/libéral, ou pour être plus précis, les anciennes puissances «coloniales» (ou les ambitieuses nouvelles-venues), ont commencé à penser très sérieusement à arrêter cette marée montante. La lutte entre les deux puissances s'est intensifiée tandis que les nations et les pays qui ne se sont pas encore alignées sur un camp ou un autre, errait sans but, et ne savait pas s'ils devaient se tourner ici ou là. Parmi ces pays étaient les nations islamiques.

Ce développement social et la confrontation qui semble inévitable a réveillé l'inspiration de penseurs musulmans qui se sont motivés pour commencer à peser et comparer toutes les options disponibles, et ils ont fini, après une longue méditation, à cette conclusion finale : la nécessité de poursuivre sur la voie d'une liberté indépendante de tout ces systèmes étrangers, et la nécessité absolue d'un retour à l'Islam (...)
:arrow: http://thequranblog.wordpress.com/2008/06/07/the-complete-works-of-imam-hasan-al-banna-4/ (en anglais)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Dim 18 Aoû - 13:40

Voici maintenant le programme initial des Frères Musulmans : les "50 propositions" d'Hassan al-Banna, rédigées dans les années 30 :
Domaines politique, juridique et administratif
1- Mettre fin aux rivalités de partis et canaliser les forces politiques de la nation dans un front uni et dans une seule phalange.
2- Modifier les lois afin qu'elles soient conformes à la charia (loi islamique) dans tous les secteurs d'activités.
3- Renforcer l'armée, augmenter le nombre de divisions de jeunes en insufflant à celles-ci l'esprit du djihad islamique.
4- Resserrer les liens entre les pays musulmans, particulièrement entre les pays arabes en vue d'un rétablissement du califat.
5- Répandre l'esprit islamique dans tous les ministères du gouvernement afin que tous les employés se sentent obligés d'adhérer aux enseignements de l'islam.
6- Surveiller la conduite de tous ses employés et mettre fin à la séparation entre la vie privée et la vie professionnelle.
7- Modifier les horaires de travail en été et en hiver afin que tous puissent facilement accomplir leurs obligations religieuses. Mettre fin aux heures de travail tardives.
8- Mettre fin à la corruption et au népotisme. On ne devrait accorder de promotions que pour des motifs de compétences et pour des raisons légitimes.
9- Évaluer toutes les décisions gouvernementales en regard de la loi et des enseignements de l'islam. Les fêtes nationales, les réceptions, les conférences officielles, la vie dans les prisons et les hôpitaux devraient être conformes aux enseignements de l'islam. Les heures de travail devraient être établies de telle sorte qu'elles n'entrent pas en conflit avec les heures des prières.
10- Embaucher des diplômés d'al-Azhar dans l'armée et dans la fonction publique et assurer leur formation.

Domaines social et éducatif
1- Inciter les gens à respecter la morale publique et adopter des lois prévoyant de lourdes peines en cas d'infraction.
2- S'occuper de la «question de la femme » d'une façon qui améliore son statut et lui assure une protection qui soit conforme avec les enseignements de l'islam. Ce dossier (le plus important socialement) doit se garder des positions non orthodoxes de ceux dont les opinions sont soient déficientes soient excessives.
3- Lutter contre la prostitution clandestine ou manifeste. Reconnaître que la fornication est un crime, quelles que soient les circonstances; un crime détestable qui mérite la flagellation.
4- Interdire toutes les formes de jeux : loteries, courses et casinos.
5- Faire campagne contre la consommation d'alcool et de drogue : le salut de la nation dépend de leur interdiction.
6- Faire campagne contre le port de vêtements inconvenants et contre les conduites relâchées ; éduquer les femmes sur ce qui est convenable, et être particulièrement strict envers les enseignantes, les élèves et les étudiantes, les femmes médecins et de manière générale avec tous ceux qui travaillent dans ces domaines.
7- Revoir le programme scolaire offert aux jeunes filles et s'assurer qu'il diffère de celui des garçons à plusieurs étapes de leur éducation.
8- Interdire la mixité entre les étudiants des deux sexes ; traiter les fréquentations entre jeunes gens en âge de se marier comme un crime qui doit être puni.
9- Encourager le mariage et la procréation par tous les moyens : adopter des lois pour protéger et aider les familles et régler les problèmes du mariage.
10- Fermer les salles de danse moralement indésirables et les boîtes de nuit, et interdire la danse et les autres passe-temps du même genre.
11- Inspecter les théâtres et les salles de cinéma et choisir avec rigueur les films et les pièces qui y seront présentés.
12- Censurer les chansons et sélectionner soigneusement celles qui seront diffusées.
13- Choisir soigneusement les conférences, les chansons et les sujets qui seront diffusés à la radio : utiliser la radio pour éduquer la nation d'une manière vertueuse et conforme à la morale.
14- Confisquer les histoires provocatrices, les livres qui promeuvent le scepticisme d'une manière insidieuse, les journaux qui encouragent l'immoralité et ceux qui profitent de manière indécente des désirs lascifs.
15-Surveiller les lieux de vacances d'été afin de mettre fin à la confusion généralisée et à la promiscuité qui invalide l'idée même d'aller en vacances.
16- Limiter les heures d'ouverture des cafés, surveiller les activités de leurs propriétaires, leur expliquer ce qui est dans le meilleur intérêt public, leur interdire de rester ouverts tard le soir.
17- Cesser d'utiliser les cafés pour apprendre aux illettrés à lire et à écrire. Aider plutôt dans ce but la nouvelle génération de professeurs affectés aux écoles élémentaires et les étudiants.
18- Résister à l'adoption de pratiques nuisibles, qu'elles soient économiques, morales ou autres. Détourner les masses de ces pratiques. Les orienter plutôt vers ce qui leur est bénéfique ou leur apprendre ce qui est dans leur meilleur intérêt. Ceci touche des pratiques comme les mariages, les funérailles, les naissances, les réunions où l'on entre en transe (zar), les congés civils et religieux, etc. Que le gouvernement donne l'exemple.
19- Considérer sérieusement la mise sur pied d'une police des mœurs (hisba) responsable de punir ceux qui transgressent ou attaquent la doctrine islamique, tels ceux qui ne se conforment pas au jeûne du Ramadan, ceux qui ne font pas leurs prières, ceux qui insultent la foi et ceux qui commettent d'autres méfaits similaires.
20- Fusionner les écoles élémentaires des villages avec les mosquées et procéder à une réforme en profondeur des deux, notamment quant au choix des employés, à la propreté et à tout ce qui a trait à la surveillance des enfants de façon à inciter les jeunes à la prière et les plus vieux à l'étude.
21- Faire de l'éducation religieuse une matière obligatoire dans toutes les écoles et universités.
22- Encourager la mémorisation du Coran dans toutes les écoles élémentaires: rendre cette mémorisation obligatoire pour l'obtention d'un diplôme en religion ou en langue. La mémorisation d'une partie du Coran devrait être obligatoire dans toutes les écoles.
23- Adopter une politique de l'éducation qui améliorera et élèvera le niveau de l'éducation, qui unifiera les buts et les objectifs qu'elle poursuit, afin de rapprocher les différentes cultures qu'on retrouve dans la nation. La première étape de ce processus consiste à encourager un esprit vertueux, patriotique et un code moral inébranlable.
24- Accorder un soin particulier à la langue arabe à tous les niveaux de l'éducation et veiller à ce que seul l'arabe soit parlé au niveau élémentaire.
25- Mettre l'accent sur l'histoire de l'islam, de la nation et de sa culture, ainsi que de la civilisation islamique.
26- Envisager l'imposition d'un code vestimentaire uniforme pour toute la nation.
27- Mettre fin dans les maisons aux influences étrangères qui affectent la langue parlée, les comportements, les façons de se vêtir, les gouvernantes, etc. Tout cela doit être «égyptianisé » et ce, tout particulièrement dans les résidences des classes supérieures.
28- Donner au journalisme une orientation appropriée et encourager les auteurs et les écrivains à approfondir les sujets islamiques.
29- Se préoccuper de tout ce qui concerne la santé publique en diffusant des informations utiles dans les médias, en augmentant le nombre d'hôpitaux, de médecins et de cliniques mobiles et en améliorant l'accès aux services médicaux.
30- Accorder une attention aux problèmes des villages, notamment en ce qui concerne leur organisation, leur propreté, la purification des réserves d'eau potable et leur enrichissement culturel, les loisirs et leurs besoins en formation.

Domaine économique
1- Organiser le prélèvement de la zakat (charité obligatoire) en fonction des revenus conformément à la Loi Sacrée. Utiliser les sommes recueillies pour financer des projets charitables, comme la construction de logements pour les personnes âgées, les pauvres, les orphelins et pour renforcer l'armée.
2- Interdire l'usure et veiller à ce que les banques respectent cet interdit. Le gouvernement devrait donner l'exemple dans ce domaine en renonçant à toucher l'intérêt sur l'argent prêté.
3- Encourager le développement économique, fournir des emplois aux chômeurs, transférer ceux qui sont détenus par des étrangers à des citoyens du pays.
4- Protéger le peuple contre l'oppression des compagnies monopolistes, encadrer ces compagnies dans un cadre très strict en cherchant à obtenir d'elles le plus de bénéfices possibles pour le peuple.
5- Améliorer la situation des fonctionnaires subalternes en augmentant leurs salaires, en leur accordant régulièrement des augmentations tout en réduisant le salaire des hauts fonctionnaires.
6- Réduire le nombre de postes dans le secteur public en ne conservant que ceux qui sont nécessaires. Veiller à un partage équitable de la charge de travail entre les fonctionnaires.
7- Encourager l'accès à l'expertise dans les secteurs agricole et industriel et accorder de l'importance au niveau de production des agriculteurs et des travailleurs d'industrie.
8- Se préoccuper des problèmes sociaux et techniques du travailleur et améliorer tous les aspects de ses conditions de vie.
9 -Mieux exploiter les ressources naturelles, les terres en jachère, les mines négligées, etc.
10- Accorder une priorité à l'organisation et à l'exécution de projets nécessaires de préférence à des projets luxueux.
:arrow:  http://www.ikhwanweb.com/article.php?id=802 (en anglais)
...Je dis bien "programme initial" car les Frères Musulmans d'aujourd'hui ne sont pas forcément ceux d'hier ; ce sera à mon sens un des points à clarifier dans ce fil :!:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Dim 18 Aoû - 20:18

ren' a écrit:...Je dis bien "programme initial" car les Frères Musulmans d'aujourd'hui ne sont pas forcément ceux d'hier ; ce sera à mon sens un des points à clarifier dans ce fil :!:
Effectivement , il serait bien de mentionner que ce système comme tout autre système politique évolue et ne reste pas figé.
Il y a certain passage susceptible de choquer le lecteur . Mais quels sont les lecteurs qui seront choquer par ces propos ?
Sans doute des lecteurs n'ayant jamais connu les colonies , des lecteurs ayant été éduqués dans un certain environnement différends du contexte égyptien de l'époque .
Dois je rappeler le profond traumatisme des habitants d'un pays colonisé ? Dois je rappeler que la naissance de la confrérie avait comme principal objectif la résistance à l'occupation !  C'est ce qui ressort de ces textes tout comme des textes de sayyed qutb !

ren' a écrit:Certes, ce système a conduit les deux pays à la stabilité et à un rôle international de premier plan. Il cultiva un grand espoir, réveilla les aspirations et unit le pays tout entier sous un seul chef.
Cette partie qui a été surligné , dénote probablement du rapprochement d'Al Banna avec le nazisme enfin pour certain , mais est ce que cela est faux ! J’aurais surligné ce passage pour rompre avec cet idée de nazisme et selon moi rien que le fait de défendre les valeurs coraniques suffit à couper court avec cette soi disant influence du nazisme ou du fascisme .

Alors qu'est-ce qui s'est passé ? Il est devenu évident que ces systèmes apparemment puissants étaient une véritable catastrophe.
Bien sûr. Mais il n'en demeure pas moins frappant à mes yeux que parmi la masse de références occidentales qu'il aurait pu utiliser, ce sont ces deux là qui ressortent, et non une référence aux empires coloniaux français ou anglais :!:
Les autres exemples auraient été moins pertinents . Je m'explique , l'Allemagne était au plus bas , et elle a été redressée . L'Egypte était au plus bas et elle devait se relever . Les multiples divisons sur la scène politique internationale et l'unification de l'Allemagne a certainement eu des échos dans le monde entier ....
Pour ce qui est du fascisme , je ne pense pas qu'Al Banna ait bien vu la colonisation de l’Éthiopie par l'Italie en 1935.

Ensuite il serait utile de recadrer les choses , la politique de l'époque était différente de celle d'aujourd'hui , nous étions en plein dans les colonies .  Remémorons les propos de Jules Ferry (grand homme) dans la chambre des députés le 28 juillet 1885 et sa politique coloniale . Il me semble que l'on parlait à l'époque de race supérieure et de race inférieure , avec comme projet d'éduquer les autres barbares ?????? ... Où alors Churchill qui a été ministre des colonies , ou bien Staline , Pétain , ou bien le grand héros français , De Gaulle et sa fameuse politique en Algérie .... En gros que des personnes qui se sont battus pour leurs idéaux .



Hassan Al Banna lors de son discours à la réunion des chefs des régions et des centres de résistance , au Caire le 8 septembre 1945 ( source http://www.hassanalbanna.org/pages/Books/3b.pdf

Nos revendications

Nous revendiquons notre droit de manière tout à fait raisonnable. Nous ne voulons ni dominer le monde , ni semer l'anarchie . Nous nous en tenons à revendiquer le droit naturel sans lequel il est impossible pour un individu ou un peuple de vivre en toute dignité...
[/quote]
michel collon a écrit:La lutte contre l’oppression et pour la dignité est un devoir sacré, il incombe à chacun. Il ne peut aboutir que s’il prend une forme collective. Les Arabes s’efforcent de reconquérir leurs droits, leur victoire sera un gain pour toute l’humanité.


Dernière édition par red1 le Lun 19 Aoû - 3:32, édité 5 fois

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Lun 19 Aoû - 0:51

ren' a écrit:
N'oublions pas non-plus qu'Hassan al-Banna était lié avec le Mufti de Jérusalem de triste mémoire Haj Amin Al-Husseini - celui qui cautionna l'expérience des SS musulmans des Handžar.
Salut ,

L’alliance entre le monde arabe et les Allemands durant la deuxième guerre mondiale s’explique dans le contexte historique de la colonisation britannique. Rommel était accueilli ainsi par les Egyptiens non pas parce qu’il leur apportait les tristes lumières du nazisme, mais parce qu’il venait inquiéter l’occupant anglais. D’ailleurs, contre la volonté d’Hitler, Rommel décida d’éviter un bain de sang et écrivit en novembre 1942 : «  La bataille tourne mal. Nous sommes tout simplement écrasés par le poids de l'ennemi. J'ai fait une tentative pour sauver au moins une partie de l'armée, et je me demande même si elle réussira. Je cherche nuit et jour un moyen de tirer de là nos troupes. Nous allons vers des jours difficiles, les plus difficiles, peut-être, qu'un homme puisse traverser. Les morts sont heureux, pour eux tout est fini. L'ordre du Führer exige l'impossible car une bombe peut tuer même le soldat le plus résolu. Il est évident qu'Hitler n'a rien compris à notre situation en Égypte. »
hani ramadan
Propos mensongers sur Hassan al-Banna



Dans la semaine du 28 juin 2012, Le Point a publié un article de Bernard-Henri Lévy intitulé : Egypte, année zéro. Il y affirme notamment que l’organisation des Frères musulmans « est née, à la fin des années 20, comme une secte totalitaire, d’inspiration nazie et dont le fondateur, Hassan Al-Banna, ne perdait aucune occasion d’inscrire Adolf Hitler, à la suite de Saladin, d’Abou Bakr ou d’Abdelaziz Al-Saoud, dans la lignée des « réformateurs » dont « la patience, la fermeté, la sagesse et l’obstination » ont su guider l’humanité. »

On connaît la facilité qu’a eu, dans le passé, notre philosophe médiatisé Bernard-Henri Lévy à livrer à ses lecteurs des citations tronquées, voire de fausses sources. Ce que je sais de mon grand-père, l’imam Hassan al-Banna, c’est qu’il avait un profond mépris pour le nazisme et le fascisme, et qu’il ne perdait pas l’occasion, devant les foules immenses qui assistaient à ses discours, de condamner toutes les idéologies nationalistes contraires à l’universalisme de l’islam. Il considérait que le drame vécu par les Juifs en Occident était une tragédie, mais que son dénouement nécessaire – la libération du peuple juif – ne devait pas se faire aux dépens des Palestiniens, agressés chez eux. Je demande donc à Bernard-Henri Lévy de nous livrer ses sources, l’usage des guillemets indiquant qu’il a bien puisé ces « citations » quelque part.
hani ramadan

« Pas un mot non plus sur la personne qui a nommé al-Husseini au poste de Grand mufti, poursuit Achcar. Et pour cause, c’était Herbert Samuel, le très sioniste Haut Commissaire britannique, un artisan de la déclaration Balfour de 1917 qui donna le feu vert à la colonisation sioniste. » Pourquoi un défenseur de l’immigration juive tel que Samuel a-t-il nommé al-Husseini qui était connu pour son opposition farouche à la colonisation sioniste ? Le film ne nous le dit pas. « Il passe sous silence le rôle réel de l’impérialisme britannique, qui a tablé sur les divisions Arabes-juifs autant qu’en Inde sur les divisions entre Hindous et Musulmans » nous a confirmé l’historienne Annie Lacroix-Riz(...)

Aussi, au fil des années, l’autorité d’al-Husseini trouvera de moins en moins d’échos en Palestine d’une part, et dans le monde arabe de l’autre. « C’est l’une des grandes erreurs de l’émission d’Arte : on évoque le mufti comme représentant du mouvement national palestinien et arabe, alors qu’il n’en figure qu’une faction » remarque Dominique Vidal du Monde Diplomatique. Gilbert Achcar explique ainsi dans son ouvrage comment l’appel au Jihad d’al-Husseini, alors grand collaborateur de l’Allemagne et de l’Italie, ne sera pas suivi dans les mondes arabe et musulman : « En mai 1942, à un moment où le Reich pouvait encore apparaître comme vainqueur probable de la guerre, l’unité arabe de la Wehrmacht ne comptait que 130 hommes ». Achcar évoque également le cas de ces 250 prisonniers palestiniens servant dans les troupes britanniques et envoyés à Rome pour combattre auprès de Mussolini : dix-huit seulement acceptèrent de servir dans la Légion. Il s’agissait pourtant de combattre la Grande-Bretagne, oppresseur colonial de la Palestine. Mais l’aversion des soldats palestiniens pour l’Italie fasciste était encore plus grande....
Pourquoi dès lors chercher, au prix d’une mauvaise foi évidente, à prouver l’implication du mufti dans le génocide ? Pourquoi magnifier son autorité politique et religieuse, alors que ses appels trouvaient peu d’échos ? L’émission diffusée sur Arte s’inscrit bien dans le registre de la propagande pro-israélienne visant à imputer aux Palestiniens et au monde arabe une part de responsabilité dans le génocide juif. « La manipulation de l’Histoire devient aussi systématique qu’effrayante, conclut Annie Lacroix-Riz. On imagine quels effets elle risque d’entraîner si l’enseignement de l’histoire disparaît, projet annoncé en France par sa suppression de fait pour tous les bacheliers scientifiques. »
source
Je sais ...michel collon est selon caroline fourest un obsédé du complot , ironie quand tu nous tiens , que dire des personnes soutenant le lien entre frère musulman , Al Banna et coran avec le nazisme , hitler et mussolini ?

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  rosarum le Lun 19 Aoû - 10:05

-Ren- a écrit:Présentation du programme originel des Frères Musulmans par son fondateur :
Spoiler:

(...) Très certainement, le programme des Frères Musulmans est constitué de plusieurs phases, dont les pas sont clairs. Nous savons exactement ce que nous voulons, et nous connaissons le moyen de réaliser nos objectifs. 1.

1.Nous voulons un individu musulman, dans sa pensée et dans sa croyance, dans sa moralité et dans ses sentiments, dans ses actes et dans son comportement. Ceci constitue notre formation à l’échelle de l’individu.

2. Nous voulons, ensuite, une famille musulmane, dans sa pensée et dans sa croyance, dans sa moralité et dans ses sentiments, dans son travail et dans son comportement. Pour cela nous attachons la même importance à la famille qu’à l’individu, et nous attachons la même importance à l’enfance qu’à la jeunesse. Ceci est notre formation à l’échelle de la famille.

3. Nous voulons, ensuite, un peuple musulman, avec les caractéristiques similaires à celles que nous avons citées ci dessus. Nous oeuvrerons donc à étendre notre da’wa à toutes les maisons, à faire entendre notre voix soit partout, à faciliter la compréhension de notre pensée afin qu’elle pénètre dans tous les villages, toutes les tentes et toutes les villes, les centres, les métropoles et les capitales. Nous ne négligeons aucun effort pour cela, et nous ne délaissons aucun moyen qui soit à notre disposition.

4. Nous voulons, ensuite, un gouvernement musulman qui mènera, par le peuple, les gens sur la guidée de l’islam, comme l’ont fait auparavant les compagnons du prophète, paix sur lui, Abou Bakr et Omar. C’est pour cela que nous ne reconnaissons aucune organisation gouvernementale ne reposant pas sur des fondements islamiques, et ne s’inspirant pas de ces fondements. C’est pour cela également que nous ne reconnaissons pas les partis politiques, ni toutes ces figures traditionnelles avec lesquelles les négateurs et les ennemis de l’islam nous ont contraint à gouverner et à contribuer à leur développement. Nous allons donc œuvrer pour la renaissance du gouvernement islamique, sous tous ses aspects, et à la mise en place d’un gouvernement islamique sur les bases de cette organisation.

5. Nous voulons, ensuite, rassembler toutes les parties de cette patrie islamique, que la politique occidentale s’est évertuée à séparer, et que les convoitises européennes ont égaré et enfermé à l’intérieur de frontières. Nous rejetons donc tous ces accords internationaux qui transforment cette patrie islamique en un ensemble de petits pouvoirs, faibles et déchirés, dont l’absorption sera très simple pour tous ceux qui voudrons usurper de leurs droits. Et nous ne nous tairons pas devant l’entrave faite aux libertés de ces peuples, que des tiers ont accaparé injustement. Donc l’Egypte, la Syrie, le Hidjaz, le Yémen, la Tripolitaine, la Tunisie, l’Algérie, Marrakech, et tout empan de terre ou il y a un musulman qui prononce " Il n’y a pas de divinité si ce n’est Dieu lui-même ", tout cela constitue notre grande patrie, que nous nous efforcerons de libérer, de soustraire à cette emprise, de délivrer de cette tyrannie, et d’en rassembler l’ensemble des parties. Si le Reich allemand s’impose comme protecteur de tous ceux dont le sang allemand coule dans les veines, et bien la foi musulmane impose à chaque musulman ayant la capacité de se considérer comme protecteur de toute personne ayant été imprégnée de l’apprentissage coranique. Il est donc interdit, dans la coutume islamique, que le facteur ethnique soit supérieur au lien opéré par le facteur " foi ". Et la croyance représente tout en Islam. D’ailleurs, la foi ne se réduit-elle pas à l’amour et à la haine ?

6. Nous voulons, ensuite, que le drapeau de l’Islam flotte de nouveau, au vent et bien haut, dans toute les contrées qui ont eu la chance d’accueillir l’Islam pendant un certain temps, et où la voix du muezzin a retentit par les takbirs et les tahlils. Puis la malchance a voulu que les lumières de l’Islam se retirent de ces contrées, qui sont retombées dans la mécréance. Donc l’Andalousie, la Sicile, les Balkans, les côtes italiennes ainsi que les îles méditerranéennes sont toutes des colonies méditerranéennes musulmanes, et il faut qu’elles reviennent au sein de l’Islam. Il faut également que la méditerranée et la mer rouge redeviennent des mers musulmanes, comme elles l’étaient auparavant, quand bien même Mussolini s’arroge le droit de reconstruire l’Empire romain. Ce soi disant Empire d’antan ne s’est constitué que sur des bases de cupidité et de désirs passionnels. Il est donc de notre droit de reconstruire l’Empire Islamique, qui s’est établi par la justice et l’égalité, et qui a répandu la lumière de la guidée parmi les gens.

7. Nous voulons, après cela et avec cela, exposer notre message islamique au monde entier, atteindre les gens dans leur totalité, répandre à tous les horizons terrestres, et y soumettre tous les tyrans " jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de désordre, et que la religion soit entièrement vouée à Dieu ". Ce jour venu, les croyants se réjouiront du secours divin, Il secourt qui Il veut, et c’est Lui le Puissant et le Miséricordieux.

A chacune de ces étapes correspond son allure, ses ramifications et les moyens spécifiques de sa réalisation (...)
:arrow:  http://www.islamophile.org/spip/Epitre-aux-Jeunes-par-Hasan-Al.html
Ce qui m'a toujours frappé dans ce texte, c'est que les références de l'auteur sont... Hitler et Mussolini !!!
Les points 1 à 4 sont clairement une politique d'endoctrinement des masses comme  l'ont été les régimes nazis ou plus tard marxistes et maoistes. (je relisais d'ailleurs dernièrement le "petit livre rouge" de Mao et il y aurait peut être des parallèles intéressant à faire)
et les points 6 et 7 sont tout  simplement un projet de conquête mondiale

islam religion de paix qu'ils disaient.....
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  rosarum le Lun 19 Aoû - 10:11

-Ren- a écrit:Voici maintenant le programme initial des Frères Musulmans : les "50 propositions" d'Hassan al-Banna, rédigées dans les années 30 :
Spoiler:

Domaines politique, juridique et administratif
1- Mettre fin aux rivalités de partis et canaliser les forces politiques de la nation dans un front uni et dans une seule phalange.
2- Modifier les lois afin qu'elles soient conformes à la charia (loi islamique) dans tous les secteurs d'activités.
3- Renforcer l'armée, augmenter le nombre de divisions de jeunes en insufflant à celles-ci l'esprit du djihad islamique.
4- Resserrer les liens entre les pays musulmans, particulièrement entre les pays arabes en vue d'un rétablissement du califat.
5- Répandre l'esprit islamique dans tous les ministères du gouvernement afin que tous les employés se sentent obligés d'adhérer aux enseignements de l'islam.
6- Surveiller la conduite de tous ses employés et mettre fin à la séparation entre la vie privée et la vie professionnelle.
7- Modifier les horaires de travail en été et en hiver afin que tous puissent facilement accomplir leurs obligations religieuses. Mettre fin aux heures de travail tardives.
8- Mettre fin à la corruption et au népotisme. On ne devrait accorder de promotions que pour des motifs de compétences et pour des raisons légitimes.
9- Évaluer toutes les décisions gouvernementales en regard de la loi et des enseignements de l'islam. Les fêtes nationales, les réceptions, les conférences officielles, la vie dans les prisons et les hôpitaux devraient être conformes aux enseignements de l'islam. Les heures de travail devraient être établies de telle sorte qu'elles n'entrent pas en conflit avec les heures des prières.
10- Embaucher des diplômés d'al-Azhar dans l'armée et dans la fonction publique et assurer leur formation.

Domaines social et éducatif
1- Inciter les gens à respecter la morale publique et adopter des lois prévoyant de lourdes peines en cas d'infraction.
2- S'occuper de la «question de la femme » d'une façon qui améliore son statut et lui assure une protection qui soit conforme avec les enseignements de l'islam. Ce dossier (le plus important socialement) doit se garder des positions non orthodoxes de ceux dont les opinions sont soient déficientes soient excessives.
3- Lutter contre la prostitution clandestine ou manifeste. Reconnaître que la fornication est un crime, quelles que soient les circonstances; un crime détestable qui mérite la flagellation.
4- Interdire toutes les formes de jeux : loteries, courses et casinos.
5- Faire campagne contre la consommation d'alcool et de drogue : le salut de la nation dépend de leur interdiction.
6- Faire campagne contre le port de vêtements inconvenants et contre les conduites relâchées ; éduquer les femmes sur ce qui est convenable, et être particulièrement strict envers les enseignantes, les élèves et les étudiantes, les femmes médecins et de manière générale avec tous ceux qui travaillent dans ces domaines.
7- Revoir le programme scolaire offert aux jeunes filles et s'assurer qu'il diffère de celui des garçons à plusieurs étapes de leur éducation.
8- Interdire la mixité entre les étudiants des deux sexes ; traiter les fréquentations entre jeunes gens en âge de se marier comme un crime qui doit être puni.
9- Encourager le mariage et la procréation par tous les moyens : adopter des lois pour protéger et aider les familles et régler les problèmes du mariage.
10- Fermer les salles de danse moralement indésirables et les boîtes de nuit, et interdire la danse et les autres passe-temps du même genre.
11- Inspecter les théâtres et les salles de cinéma et choisir avec rigueur les films et les pièces qui y seront présentés.
12- Censurer les chansons et sélectionner soigneusement celles qui seront diffusées.
13- Choisir soigneusement les conférences, les chansons et les sujets qui seront diffusés à la radio : utiliser la radio pour éduquer la nation d'une manière vertueuse et conforme à la morale.
14- Confisquer les histoires provocatrices, les livres qui promeuvent le scepticisme d'une manière insidieuse, les journaux qui encouragent l'immoralité et ceux qui profitent de manière indécente des désirs lascifs.
15-Surveiller les lieux de vacances d'été afin de mettre fin à la confusion généralisée et à la promiscuité qui invalide l'idée même d'aller en vacances.
16- Limiter les heures d'ouverture des cafés, surveiller les activités de leurs propriétaires, leur expliquer ce qui est dans le meilleur intérêt public, leur interdire de rester ouverts tard le soir.
17- Cesser d'utiliser les cafés pour apprendre aux illettrés à lire et à écrire. Aider plutôt dans ce but la nouvelle génération de professeurs affectés aux écoles élémentaires et les étudiants.
18- Résister à l'adoption de pratiques nuisibles, qu'elles soient économiques, morales ou autres. Détourner les masses de ces pratiques. Les orienter plutôt vers ce qui leur est bénéfique ou leur apprendre ce qui est dans leur meilleur intérêt. Ceci touche des pratiques comme les mariages, les funérailles, les naissances, les réunions où l'on entre en transe (zar), les congés civils et religieux, etc. Que le gouvernement donne l'exemple.
19- Considérer sérieusement la mise sur pied d'une police des mœurs (hisba) responsable de punir ceux qui transgressent ou attaquent la doctrine islamique, tels ceux qui ne se conforment pas au jeûne du Ramadan, ceux qui ne font pas leurs prières, ceux qui insultent la foi et ceux qui commettent d'autres méfaits similaires.
20- Fusionner les écoles élémentaires des villages avec les mosquées et procéder à une réforme en profondeur des deux, notamment quant au choix des employés, à la propreté et à tout ce qui a trait à la surveillance des enfants de façon à inciter les jeunes à la prière et les plus vieux à l'étude.
21- Faire de l'éducation religieuse une matière obligatoire dans toutes les écoles et universités.
22- Encourager la mémorisation du Coran dans toutes les écoles élémentaires: rendre cette mémorisation obligatoire pour l'obtention d'un diplôme en religion ou en langue. La mémorisation d'une partie du Coran devrait être obligatoire dans toutes les écoles.
23- Adopter une politique de l'éducation qui améliorera et élèvera le niveau de l'éducation, qui unifiera les buts et les objectifs qu'elle poursuit, afin de rapprocher les différentes cultures qu'on retrouve dans la nation. La première étape de ce processus consiste à encourager un esprit vertueux, patriotique et un code moral inébranlable.
24- Accorder un soin particulier à la langue arabe à tous les niveaux de l'éducation et veiller à ce que seul l'arabe soit parlé au niveau élémentaire.
25- Mettre l'accent sur l'histoire de l'islam, de la nation et de sa culture, ainsi que de la civilisation islamique.
26- Envisager l'imposition d'un code vestimentaire uniforme pour toute la nation.
27- Mettre fin dans les maisons aux influences étrangères qui affectent la langue parlée, les comportements, les façons de se vêtir, les gouvernantes, etc. Tout cela doit être «égyptianisé » et ce, tout particulièrement dans les résidences des classes supérieures.
28- Donner au journalisme une orientation appropriée et encourager les auteurs et les écrivains à approfondir les sujets islamiques.
29- Se préoccuper de tout ce qui concerne la santé publique en diffusant des informations utiles dans les médias, en augmentant le nombre d'hôpitaux, de médecins et de cliniques mobiles et en améliorant l'accès aux services médicaux.
30- Accorder une attention aux problèmes des villages, notamment en ce qui concerne leur organisation, leur propreté, la purification des réserves d'eau potable et leur enrichissement culturel, les loisirs et leurs besoins en formation.

Domaine économique
1- Organiser le prélèvement de la zakat (charité obligatoire) en fonction des revenus conformément à la Loi Sacrée. Utiliser les sommes recueillies pour financer des projets charitables, comme la construction de logements pour les personnes âgées, les pauvres, les orphelins et pour renforcer l'armée.
2- Interdire l'usure et veiller à ce que les banques respectent cet interdit. Le gouvernement devrait donner l'exemple dans ce domaine en renonçant à toucher l'intérêt sur l'argent prêté.
3- Encourager le développement économique, fournir des emplois aux chômeurs, transférer ceux qui sont détenus par des étrangers à des citoyens du pays.
4- Protéger le peuple contre l'oppression des compagnies monopolistes, encadrer ces compagnies dans un cadre très strict en cherchant à obtenir d'elles le plus de bénéfices possibles pour le peuple.
5- Améliorer la situation des fonctionnaires subalternes en augmentant leurs salaires, en leur accordant régulièrement des augmentations tout en réduisant le salaire des hauts fonctionnaires.
6- Réduire le nombre de postes dans le secteur public en ne conservant que ceux qui sont nécessaires. Veiller à un partage équitable de la charge de travail entre les fonctionnaires.
7- Encourager l'accès à l'expertise dans les secteurs agricole et industriel et accorder de l'importance au niveau de production des agriculteurs et des travailleurs d'industrie.
8- Se préoccuper des problèmes sociaux et techniques du travailleur et améliorer tous les aspects de ses conditions de vie.
9 -Mieux exploiter les ressources naturelles, les terres en jachère, les mines négligées, etc.
10- Accorder une priorité à l'organisation et à l'exécution de projets nécessaires de préférence à des projets luxueux.
:arrow:  http://www.ikhwanweb.com/article.php?id=802 (en anglais)
...Je dis bien "programme initial" car les Frères Musulmans d'aujourd'hui ne sont pas forcément ceux d'hier ; ce sera à mon sens un des points à clarifier dans ce fil :!:
ce qui me parait être une constante, c'est cette idée absurde que la solution des problèmes actuels se trouve dans l'islam du passé (fantasmé et idéalisé par la propagande islamiste)

Ce développement social et la confrontation qui semble inévitable a réveillé l'inspiration de penseurs musulmans qui se sont motivés pour commencer à peser et comparer toutes les options disponibles, et ils ont fini, après une longue méditation, à cette conclusion finale : la nécessité de poursuivre sur la voie d'une liberté indépendante de tout ces systèmes étrangers, et la nécessité absolue d'un retour à l'Islam (...)
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Lun 19 Aoû - 11:17

red1 a écrit:Il y a certain passage susceptible de choquer le lecteur . Mais quels sont les lecteurs qui seront choquer par ces propos ?
Sans doute des lecteurs n'ayant jamais connu les colonies
On ne peut sans cesse tout mettre sur le dos de la colonisation. Oui, c'est un élément contextuel à avoir en tête. Mais : non, ça n'excuse pas tout. Ce programme a un aspect totalitaire en phase avec la fascination de son auteur pour les régimes fasciste et nazi, et ça demeure choquant, colonisation ou pas.

red1 a écrit:l'Allemagne était au plus bas , et elle a été redressée . L'Egypte était au plus bas et elle devait se relever
C'est en effet logique :jap:
Mais je pense que sa fascination pour ces régimes se nourrit aussi d'autres aspects. Je lis dans les propositions d'Hassan al-Banna la description d'un totalitarisme "à la mode islamique" qui est à mes yeux aussi inacceptable que les autres.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Lun 19 Aoû - 23:15

salut ,

ren' a écrit:On ne peut sans cesse tout mettre sur le dos de la colonisation. Oui, c'est un élément contextuel à avoir en tête. Mais : non, ça n'excuse pas tout. Ce programme a un aspect totalitaire en phase avec la fascination de son auteur pour les régimes fasciste et nazi, et ça demeure choquant, colonisation ou pas.
Oh que Si ! Les colonisations ont eu un rôle majeur dans la naissance des différentes idéologies islamiques et de cette vision utopiste de l'islam .
Comme l'a remarqué rosarum , cette idée de retour aux sources , avec le slogan de l'islam c'est la solution découle directement du désespoir ainsi que de l'humiliation subi par les peuples colonisés . Il n'est pas anodins qu'un Mawdudi ainsi qu'un Qutb ait vu le jour dans des pays colonisé par les Anglais , tout comme la Palestine a connu un Abdallah Azzam et j'en passe .

...Intellectuellement leur interprétation historique , salutaire en tout cas pour un lecteur chrétien par le reversement de perspective qu'elle impose, reste irréelle, mais ils ont quelques excuses. L’idée pourrait bien provenir des concepts européens de l'histoire. Les missionnaires du XIX siècle se vantaient , comme nous l'avons vu , de leur supériorité chrétienne et coloniale,et provoquaient ainsi une amère indignation. En 1917,l'entrée d'Allenby à Jerusalem a été largement considérée en Angleterre comme la victoire finale des croisades , une des bourdes classiques de l'histoire , mais elle donne une excellente raison à la colère des musulmans à l'égard des "croisés" modernes. Si le colonialisme est une sorte de croisade , toutes les coutumes et manières occidentales sont "chrétiennes" et tout auteur "chrétien" peut être justement appelé un "croisé" [...] le rejet islamique de tout ce qui est occidental est capitale pour les relations avec les chrétiens, et peut faire revivre la vieille peur de l'islam chez les chrétiens post-coloniaux....
Islam et occident , de Norman Daniel p.391
ren' a écrit:
Mais je pense que sa fascination pour ces régimes se nourrit aussi d'autres aspects. Je lis dans les propositions d'Hassan al-Banna la description d'un totalitarisme "à la mode islamique" qui est à mes yeux aussi inacceptable que les autres.
Que cela soit inacceptable va de soi pour un homme éduqué du XX1 siècle .Mais dans le contexte de l'époque ? Le totalitarisme était à la mode , reconnaissons le ! Sans doute que ce type de régime reste démocratique et que les résultats qu'il a eu en Allemagne ont été spectaculaire . Deux critères difficile de négliger .
Le totalitarisme fut quelque chose de nouveau et de typique du XX siècle . Dans l'entre deux guerres nous avons tout de même vu la naissance de trois régimes totalitaires , en Italie , en URSS et en Allemagne . Les trois avaient des idéologies différentes état , race et classe .
D'ailleurs l'idéologie que l'on peut voir naitre de nos jours " le laïcisme" fait peur . Il suffira d'un bon politicien pour mettre tout le monde en accord , il suffit de trouver une chose, un concept qui fait peur et voilà le tour est joué .
Dans le monde politique , unifier (ne pas avoir d'opposant) est un idéal .

Devons nous rejeter toute influence venant d'une personne tendant vers un totalitarisme ? Je pense à Platon , Rousseau , Hegel ...
De même pour Al Banna ! Il a fait avancer les choses malgré des bourdes impardonnables de nos jours !
Je vais par la suite poster un texte susceptible de nous éclairer sur la personne d'Al Banna , qui est loin d' imiter le modèle nazi ou fasciste ,il me semble qu'il n'a jamais cherché à déshumaniser au contraire, n'oublions pas qu'il était de sensibilité soufi et que ses modèles étaient Al Afghani et Abduh .

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  rosarum le Lun 19 Aoû - 23:56

red1 a écrit:salut ,

ren' a écrit:On ne peut sans cesse tout mettre sur le dos de la colonisation. Oui, c'est un élément contextuel à avoir en tête. Mais : non, ça n'excuse pas tout. Ce programme a un aspect totalitaire en phase avec la fascination de son auteur pour les régimes fasciste et nazi, et ça demeure choquant, colonisation ou pas.
Oh que Si ! Les colonisations ont eu un rôle majeur dans la naissance des différentes idéologies islamiques et de cette vision utopiste de l'islam .
Comme l'a remarqué rosarum , cette idée de retour aux sources , avec le slogan de l'islam c'est la solution découle directement du désespoir ainsi que de l'humiliation subi par les peuples colonisés . Il n'est pas anodins qu'un Mawdudi ainsi qu'un Qutb ait vu le jour dans des pays colonisé par les Anglais , tout comme la Palestine a connu un Abdallah Azzam et j'en passe .

...Intellectuellement leur interprétation historique , salutaire en tout cas pour un lecteur chrétien par le reversement de perspective qu'elle impose, reste irréelle, mais ils ont quelques excuses. L’idée pourrait bien provenir des concepts européens de l'histoire. Les missionnaires du XIX siècle se vantaient , comme nous l'avons vu , de leur supériorité chrétienne et coloniale,et provoquaient ainsi une amère indignation. En 1917,l'entrée d'Allenby à Jerusalem a été largement considérée en Angleterre comme la victoire finale des croisades , une des bourdes classiques de l'histoire , mais elle donne une excellente raison à la colère des musulmans à l'égard des "croisés" modernes. Si le colonialisme est une sorte de croisade , toutes les coutumes et manières occidentales sont "chrétiennes" et tout auteur "chrétien" peut être justement appelé un "croisé" [...] le rejet islamique de tout ce qui est occidental est capitale pour les relations avec les chrétiens, et peut faire revivre la vieille peur de l'islam chez les chrétiens post-coloniaux....
Islam et occident , de Norman Daniel p.391
ceci n'est pas faux mais c'est propre à l'islam.
d'autres cultures en afrique et en asie on subi le même type de colonisation et ont eu une réaction différente visant plutôt à s'approprier les techniques du colonisateur.
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Mar 20 Aoû - 1:44

rosarum a écrit:
ceci n'est pas faux mais c'est propre à l'islam.
Peut être bien . Sans doute une question d'égo et d'amour propre et la grosse frustration ressentie quand on se rend compte qu'on est tombé très bas et que notre orgueil est très mal placé , il me semble qu'ibn khaldun a fait ce reproche aux arabes .


rosarum a écrit:d'autres cultures en afrique et en asie on subi le même type de colonisation et ont eu une réaction différente visant plutôt à s'approprier les techniques du colonisateur.
Je remercie donc Dieu de nous avoir révélé l'islam comme religion . Ouf , dire qu'on aurait pu finir comme les mayas ou les aztèques , les indiens d'amériques ....

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  Ishraqi le Mar 20 Aoû - 4:11

Un site très complet consacré à leur fondateur : http://hassanalbanna.unblog.fr/.
avatar
Ishraqi

Messages : 530
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  -Ren- le Mar 20 Aoû - 6:33

red1 a écrit:Les colonisations ont eu un rôle majeur dans la naissance des différentes idéologies islamiques et de cette vision utopiste de l'islam
Bien sûr ! Mais, encore une fois, comprendre n'est pas excuser.
L'attitude des vainqueurs de la 1ère Guerre Mondiale a eu un rôle majeur dans l'apparition du nazisme : comprendre ceci n'est pas excuser ce qui en a découlé.

red1 a écrit:Que cela soit inacceptable va de soi pour un homme éduqué du XX1 siècle .Mais dans le contexte de l'époque ? Le totalitarisme était à la mode , reconnaissons le !
Je reconnais tout ceci sans peine. Mais les Frères actuels restent encore accrochés à ces 50 propositions (ils ont édité leur traduction anglaise en... 2007 !) ; nous sortons alors de l'Histoire, ceci devient un problème d'actualité.

red1 a écrit:Je vais par la suite poster un texte susceptible de nous éclairer sur la personne d'Al Banna
Merci d'avance :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  rosarum le Mer 21 Aoû - 18:31

red1 a écrit:
rosarum a écrit:d'autres cultures en afrique et en asie on subi le même type de colonisation et ont eu une réaction différente visant plutôt à s'approprier les techniques du colonisateur.
Je remercie donc Dieu de nous avoir révélé l'islam comme religion . Ouf , dire qu'on aurait pu finir comme les mayas ou les aztèques , les indiens d'amériques ....
je pensais plutôt aux japonais,chinois, indiens.. qui ont eu la chance d'ignorer l'islam et ses blocages.
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  Walid le Jeu 22 Aoû - 0:56

Les frères musulmans d'hier ne m'inquiétaient pas, ceux de demain, ceux qui ne croient plus en les urnes et veulent en découdre eux m'inquiètent. Ils vont mettre en pratique la doctrine de Saïd Qotb dans sa totalité, et à côté Al Qaida fera pâle figure.
avatar
Walid

Messages : 85
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Jeu 22 Aoû - 1:31

salut ,
rosarum a écrit:

je pensais plutôt aux japonais,chinois, indiens.. qui ont eu la chance d'ignorer l'islam et ses blocages.
Oups alors , mais bon tes exemples sont ....
La Chine a elle aussi connu un totalitarisme : Mao .
Quant aux indiens , il faut dire que les colonies anglaises ont fortement contribué à la création de la république pakistanaise , comme je l'ai dit plus haut , al mawdudi était indien et ce personnage (autodidacte) a fortement influencé Sayyed qutb , qui est vu comme le théoricien du jihad .
Il est vrai que pour le Japon , c'est autre chose , enfin il faut dire qu'un certain état héroïque défendant les droits et les intérêts de tous , ceux qui sont à l'opposé des "méchants", leur ont bien fermé le clapet . Je pense que les japonais ne voudront plus faire la guerre pendant longtemps . Mais si tu peux être fier de soumettre des gens sans qu'il aient des blocages ....
Mais comme exemple pour toi , tu as l'Afrique du sud et tout ces pays africains qui connaissent coup d'état sur coup d'état leur seul crime étant la richesse de leur pays . Mais oui ils ont eu la chance d'ignorer l'islam si tu veux ....et sinon à part l'islam y a t il autre chose que tu n'apprécies pas ?
walid a écrit:
Les frères musulmans d'hier ne m'inquiétaient pas, ceux de demain, ceux qui ne croient plus en les urnes et veulent en découdre eux m'inquiètent. Ils vont mettre en pratique la doctrine de Saïd Qotb dans sa totalité, et à côté Al Qaida fera pâle figure.
Effectivement , j'avais l'intention de parler de sayyed qutb et de son influence "radical" dans le monde musulman , mais pour bien comprendre (et non excuser) il faudra revenir sur ,ce qui a été vécu comme une trahison , Gamal Abd Nasser .


Dernière édition par red1 le Jeu 22 Aoû - 6:33, édité 1 fois

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  red1 le Jeu 22 Aoû - 1:33

Salut ,
voici un texte assez long je m'en excuse il est tiré du livre Karen Armstrong : le combat pour Dieu .

spoiler:
Les musulmans n'avaient pas , jusque-là , produit de mouvance , fondamentaliste , car le processus de modernisation chez eux n'était pas suffisamment avancé. Ils en étaient toujours à remodeler leurs traditions religieuses pour tenter de prendre en compte les défis de la modernité et à utiliser l'islam afin d'aider les gens à comprendre l'esprit du monde nouveau . Mais en Egypte , un jeune enseignant mit à la portée des gens ordinaires les idées d'Afghani , d'abdou et de Rida, dont les réformes avaient toujours été confinées à un cercle étroit d'intellectuels. C'était en soi déjà un mouvement de modernisation. Les réformateurs plus anciens avaient tous été formés dans un état d'esprit conservateur et , tout comme les philosophes pré-modernes , ils étaient élitistes et ne considéraient pas que les masses fussent capables de pensées profondes . Hassan Al Banna réussit à transformer leurs idées réformistes en un mouvement de masse . Il avait reçu une éducation à la fois moderne et religieuse traditionnelle. Il avait en effet fait ses études à la Dar al Ulum du Caire , la première université poussant les enseignants à dispenser les sciences à un niveau élevé;mais Banna était aussi un soufi et , tout au long de son existence , les exercices spirituels et les rites du soufisme restèrent importants pour lui .
Pour banna , la foi n'était pas un assentiment conceptuel à un credo , mais quelque chose qui ne pouvait être compris que si on le vivait et si les rituels en étaient rigoureusement mis en pratique . Il savait que les Egyptiens avaient besoin de la science et de la technologie de l'Ouest ; il comprenait aussi que leur société devait être modernisée à la fois du point de vue politique , social et économique . Or il s'agissait là d'affaires pratiques et rationnelles, qui devaient aller de pair avec une réforme spirituelle et intérieure.

Comme étudiants au Caire ,Banna et ses amis avaient été saisis , en voyant le délabrement politique et social qui régnait dans la ville . On était dans une impasse politique : les partis étaient engagés dans des débats stériles et bruyants , ils étaient toujours manipulés par les Anglais qui , malgré « l'indépendance » égyptienne , restaient très largement maîtres du pays. Quand Banna prit son premier poste d'enseignant à Ismaillyah , dans la zone de Canal du Suez où les Anglais étaient installés , l'humiliation de son peuple l'affecta profondément. Les Anglais et d'autres étrangers n'avaient aucune considération pour la population locale , mais exerçaient fermement leur mainmise sur l'économie et les équipements collectifs. Il était scandalisé par le contraste entre les maisons luxueuses des Anglais et les misérables taudis des ouvriers égyptiens . Pour Banna , musulman dévot , ce n'était pas simplement là une question de politique . La condition de l'oumma est une valeur religieuse aussi cruciale dans l'islam qu'une formulation doctrinale spécifique peut l'être dans le christianisme . Banna fut intérieurement ému de la situation critique de ces gens , exactement comme un fondamentaliste protestant pouvait l'être quand il jugeait que l’infaillibilité de la Bible était contestée , ou un membre de Neturei Karta quand il observait ce qu'il considérait comme une profanation de la Terre Sainte par les sionistes . Banna était particulièrement inquiet de voir les gens déserter les mosquées. La grande majorité des égyptiens restait à l'écart du processus de modernisation , mais ils étaient littéralement étourdis par les idées occidentales qu'ils trouvaient dans les nombreux journaux et magazines publiés au Caire et qui ne semblaient avoir rien de commun avec l'islam , sans lui être ouvertement hostile . Les oulémas tournaient le dos au monde moderne et ne pouvaient offrir le moindre conseil efficace ; quant aux hommes politiques , ils ne faisaient aucun effort pour résoudre les problèmes sociaux , économiques ou éducatifs des masses .

Banna décida qu'il fallait faire quelque chose . Il n'était pas bon d'avoir des discussions compliquées et inutiles sur le nationalisme et sur les rapports futurs de l'Egypte avec l'Europe alors que la majorité de la population se sentait dans l'impasse et démoralisée. Selon lui , la seule voie possible afin de trouver la guérison spirituelle était de retourner aux premiers principes du Coran et de la sunna.

Banna rassembla quelques-uns de ses amis pour des « sermons » impromptus dans les mosquées et les cafés.Il disait à son auditoire que l'impact de l'Occident et les changements politiques récents les avaient perturbés et qu'ils ne comprenaient plus leur religion . L'islam n'était pas une idéologie de style occidental, ou un ensemble de croyances . C'était un mode de vie en soi et , s'il était vécu pleinement , il conférait aux musulmans ce dynamisme et cette énergie qu'ils avaient connus il y avait longtemps, avant d'être colonisés par des étrangers .Pour refaire  l'oumma , ils devaient redécouvrir leur âme musulmane. Bien qu'il ne fût alors âgé que d'un peu plus d'une vingtaine d'années , Banna fit impression. Il était obstiné , charismatique , capable d'entrainer les gens derrière lui . Un soir , c'était en mars 1928, six ouvriers d'Ismaillyah, vinrent le trouver et lui demandèrent de passer à l'action (…)

Banna fut ému par cet appel . Ses visiteurs et lui-même firent le serment de constituer des « troupes »pour le message de l'islam . Cette nuit là naquit la Société des Frères musulmans . A partir de ce petit début , elle ne cessa de prospérer. A la mort d'Al Banna , en 1949 , il y avait environ deux mille fédérations de la Société à travers l'Egypte , chacune représentant entre trois cent mille frères et sœurs . C'était la seule organisation en Egypte à représenter tous les groupes de la société : fonctionnaires , étudiants, travailleurs urbain potentiellement puissants et paysans. Au moment de la Seconde guerre mondiales , la Société était devenue l'une des plus puissante forces de contestation sur la scène politique égyptienne.

En dépit de l'imagerie militante qui caractérisa la Société dès la première nuit de son existence , Banna souligna toujours qu'il n'entendait pas préparer un coup d'état ou prendre le pouvoir. Le but principal d la Société était l'éducation . Il croyait que lorsque les gens auraient compris le message de l'islam et qu'on leur aurait permis de le transformer , la nation redeviendrait musulmane , sans avoir recours à une prise de pouvoir violente.
Au tout début , Banna formula un programme en six points qui montrait sa dette envers Afghani , Abdou et le mouvement de réforme salafiyyah de Rida :
1-interprétation du Coran dans l'esprit de l'époque
2-unité des nations de l'islam
3-amélioration du niveau de vie , de la justice sociale et de l'ordre
4- lutte contre illettrisme et la pauvreté
5-émancipation des terres musulmanes de la domination étrangère
6-promotion de la paix par l'islam et la fraternité universelle.
Il n'était pas dans l'intention de Banna que sa Société soit violente ou radicale , mais il s'inquiétait d'une réforme radicale de la société musulmane , sapée par l'expérience coloniale et coupée de ses racines.Selon lui , les égyptiens s'étaient habitués à se sentir inférieurs aux Européens , mais il n ' y avait aucune raison à cela .Ils avaient eux aussi de belles traditions dans leur culture , et elles pouvaient leur être tout aussi utiles que n'importe quelle idéologie importée. Ils ne devaient pas imiter les révolutions de la France et de la Russie , car le prophète Mohamed avait déjà proclamé la nécessité de la liberté , de l'égalité , de la fraternité et de la justice sociale 1300 ans plus tôt . LA charia était plus adaptée à l'environnement du Moyen-Orient que n'importe quel code de loi étranger. Aussi longtemps que les musulmans imiteraient d'autres peuples , ils resteraient des « bâtards culturels ».
En tout premier lieu cependant , les Frères et les Sœurs devaient se réapproprié l'islam.Il n' y avait pas de raccourci vers la liberté et la dignité ; les musulmans devraient se reconstruire eux-mêmes et leur société depuis les fondations. Les années passant, Banna élabora un système efficace et moderne, constamment révisé ou prêt pour une nouvelle évaluation en vue d'arriver à un résultat . En 1938 , les membres durent divisés en « bataillons » , chacun comprenant trois groupes-un pour les travailleurs, un autre pour les étudiants et un dernier pour les hommes d'affaires et les fonctionnaires . Les groupes se rencontraient une fois par semaine pour passer la nuit ensemble en prières et recevoir une instruction spirituelle . Vers 1943 , il s'avéra que ce système n'avait pas attiré le nombre de recrues espéré ; « les bataillons » furent alors remplacés par des « familles » , chacune composée de dix membres , constituant une unité responsable de ses actions. Leurs membres se rencontraient une fois par semaine et se surveillant mutuellement , s'assurant que chacun respectait bien les piliers et ne succombait pas au jeu , à l'alcool , à l'usure ou à l'adultère . Ce système des familles mettait l'accent sur les liens entre musulmans à une époque où la société égyptienne se fragmentait sous la pression de la modernisation. Chaque famille appartenait à un « bataillon » plus large , qui restait en contact avec les quartiers généraux.

Au même moment , les mouvements de réforme chrétiens tendaient à mettre en œuvre une doctrine rigoureuse ; c'était dû en partie au rationalisme de la culture moderne , qui considérait la foi comme l'adhésion à un ensemble de croyances . La Société des Frères fut dirigée en accord avec la piété conservatrice de la charia , censée aider les musulmans à construire l'archétype muhammedien qui les mettrait en accord avec eux mêmes grâce à un certain style de vie. Mais ce dernier , venu du passé était promu sur un mode moderne. Rites , prières disciplines ,éthiques étaient destinés à créer une orientation intérieure vers Dieu semblable à celle du prophète . Ce n'est que dans ce contexte spirituel , pensait Banna , que les institutions et le réformes modernes pourraient avoir un sens pour un peuple musulman .
En 1945 , lors d'une réunion gigantesque , il décida qu'il était temps d'établir un programme social et sanitaire dont on avait désespérément besoin mais qu'aucun gouvernement n'avait envisagé de réaliser . Dès qu'ils établissaient une nouvelle fédération , les Frères construisaient toujours derrière les mosquées des écoles pour garçons et filles . Ils avaient également fondé les Vagabonds , un mouvement moderne de scouts qui entraînait les jeunes frères à des exercices physiques et pratiques. Durant la Seconde guerre mondiale , les Vagabonds étaient devenus le mouvement de jeunesse le plus vaste et le plus puissant du pays. Ses services deviendront de plus directs et efficaces. Les frères tenaient aussi des écoles du soir pour les travailleurs et des collèges permettant un tutorat pour les examens de la fonction publique ; ils fondèrent des cliniques et des hôpitaux dans les régions rurales , tandis les Vagabonds s'impliquaient aussi en province pour améliorer la santé publique et éduquer les gens des quartiers les plus pauvres . La Société créa enfin des syndicats et instruisit les travailleurs sur leurs droits . Elle rendait publics certains des pires abus concernant les conditions de travail , se montrait active dans l'industrie légère , comme l'imprimerie , le textile , le bâtiment et l'ingénierie.

Refaire une société musulmane en Egypte ,mais à quel prix ?

Les ennemis de la Société accusèrent toujours Banna d'avoir créé un « Etat dans l'Etat » . Il avait en effet élaboré une contre-culture qui , en soulignant clairement les carences du gouvernement , devenait menaçante. Il attirait l'attention sur les négligences du pouvoir en matière d'éducation, de conditions du travail ; le fait que la Société était seule capable d'attirer les fallahin(agriculteurs, paysan) était également très dérangeant . Mais le plus important était que toutes les institutions de la Société avaient une identité spécifiquement musulmane. Les usines où elle était implantée possédaient toutes une mosquée et l'on accordait du temps aux travailleurs pour y faire leurs prières ; conformément au message social du Coran , les conditions de travail et les salaires étaient bons ; les travailleurs avaient une assurance vie et des loisirs décents ; les disputes étaient arbitrés avec équité . L’extraordinaire succès de la Société était une illustration évidente du fait que , quoi que proclament les intellectuels et les experts , la majeurs partie du peuple égyptien voulait être religieuse . Il montrait aussi que l'islam pouvait être progressiste. Il n' y avait pas de retour aveugle aux pratiques du VII siècle. Les Frères étaient extrêmement critiques envers le nouveau royaume wahhabite d'Arabie saoudite et condamnaient ses interprétations littérales de la loi islamique , comme de couper les mains des voleurs ou de lapider les femmes adultères . Ils n'avaient pas de notion précise de la politique qui devrait caractériser le futur État islamique , mais insistaient sur le fait que, pour être fidèle à l'esprit du Coran et de la sunna , il fallait une distribution plus juste des richesses que dans le royaume saoudien . Leurs idées générales étaient certainement en résonance avec l'époque : les dirigeants devaient être élus (comme à la première époque musulmane) et , comme les califes rashidun l'avaient recommandé tout gouvernant devait rendre des comptes au peuple et ne jamais se poser en dictateur. Mais Banna continuait à penser que les discussions sur un éventuel État islamique étaient prématurées , car il restait des préparatifs minimaux à réaliser . Banna demandait simplement qu'on autorise l'Egypte à rendre son État islamique ; les Soviétiques avaient choisi le communisme et l'Occident la démocratie ; des pays où la population était majoritairement musulmane devaient avoir le droit de construire leur politique sur une base islamique s'ils le désiraient .

Suite plus tard , désolé si c'est long . J'ai choisi de poster un texte dont l'auteur n'est pas musulman dans un souci d'impartialité.

red1

Messages : 545
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  rosarum le Jeu 22 Aoû - 9:12

red1 a écrit:salut ,
rosarum a écrit:

je pensais plutôt aux japonais,chinois, indiens.. qui ont eu la chance d'ignorer l'islam et ses blocages.
Oups alors , mais bon tes exemples sont ....
La Chine a elle aussi connu un totalitarisme : Mao .
Quant aux indiens , il faut dire que les colonies anglaises ont fortement contribué à la création de la république pakistanaise , comme je l'ai dit plus haut , al mawdudi était indien et ce personnage (autodidacte) a fortement influencé Sayyed qutb , qui est vu comme le théoricien du jihad .
Il est vrai que pour le Japon , c'est autre chose , enfin il faut dire qu'un certain état héroïque défendant les droits et les intérêts de tous , ceux qui sont à l'opposé des "méchants", leur ont bien fermé le clapet . Je pense que les japonais ne voudront plus faire la guerre pendant longtemps . Mais si tu peux être fier de soumettre des gens sans qu'il aient des blocages ....
Mais comme exemple pour toi , tu as l'Afrique du sud et tout ces pays africains qui connaissent coup d'état sur coup d'état leur seul crime étant la richesse de leur pays
selon mon analyse, les pays "confucéens" ont eu face à a colonisation une réaction différente pour deux raisons :
- il  n'y avait pas entre leur religion et la notre de compétition et de lourd passé conflictuel comme il y en a entre l'islam et le christianisme
- selon le mode de pensée confucéen, si l'on a été vaincu ce n'est pas parce que Dieu l'a voulu ou bien comme châtiment pour ne pas avoir respecté ses commandements, mais parce que l'ennemi était plus fort, mieux armé, mieux organisé.
(cf l'art de la guerre de Sun Tzu)

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Art_de_la_guerre

L'ouvrage est fondé sur le principe suivant : gagner ou perdre une guerre ne se fait pas par hasard, ni par l'intervention des dieux ou des esprits. C'est une question de méthode et de stratégie. De bons principes stratégiques conduisent à la victoire, il est donc important de les étudier.


. Mais oui ils ont eu la chance d'ignorer l'islam si tu veux ....et sinon à part l'islam y a t il autre chose que tu n'apprécies pas ?
en tant que "laicard", tous ceux qui prétendent faire intervenir leur religion dans la société. (outre l'islam qui est la pire de toutes de ce point de vue, il y a le fondamentalisme chrétien made un USA ,créationistes et autres born again)

edit : (petit HS pour illustrer) même si je ne suis pas un grand défenseur du mariage pour tous je considère que les objections de nature religieuse n'ont pas leur place dans le débat.
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  Idriss le Jeu 22 Aoû - 20:27

red1 a écrit:Salut ,
voici un texte assez long je m'en excuse il est tiré du livre Karen Armstrong : le combat pour Dieu .

Suite plus tard , désolé si c'est long . J'ai choisi de poster un texte dont l'auteur n'est pas musulman dans un souci d'impartialité.
Quel panégyrique! Mais cela ce laisse lire et c'est une fois de plus digne d’intérêt. Merci
avatar
Idriss

Messages : 3727
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: les frères musulmans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum