Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Yahia le Mer 14 Nov - 15:51

Pikou a écrit:. Et puis un péché réussi vaut mieux qu'une bonne action ratée
Et j'en ai réussi quelques-uns ! :cheers: Et combien de bonnes actions ratées :gl: ! Si tous les croyants pouvaient me dire cela :P , je réfléchirai peut-être à ma conversion , question de gagner mon paradis(terrestre, à tout le moins ) !

Yahia

Messages : 939
Date d'inscription : 16/02/2011

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Pikou le Mer 14 Nov - 16:01

Saine réaction, bravo Yahia :)

Pikou

Messages : 116
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  -Ren- le Ven 7 Déc - 18:15

Mamun n'a plus vraiment le temps de passer par ici, mais je vous fais part d'un article récent :
Mamun a écrit:Le rendez-vous est fixé pour 20h ce vendredi 30 novembre 2012, dans un pavillon de la banlieue sud-est de Paris. Le moine bouddhiste zen Federico Procopio, habitant des lieux, nous accueille avec beaucoup de convivialité. A l'intérieur du dojo, salle de méditation dépouillée typique de la tradition zen, une dizaine de personnes de tous âges sont déjà installées. Hommes, femmes, voilées ou non, tous sont assis en cercle côte à côte sans distinction aucune. Parmi les présents, deux journalistes radio qui se font les plus discrets possible.

Car malgré le nombre de présents et l'exiguïté de la pièce (15m2 environ), le silence règne. La salle est elle-même une sorte d'excroissance de la maison dans le jardin, elle est entourée de trois côtés de murs en carreaux de verre. Ainsi, nous baignons dans une pénombre que seules brisent de petites bougies disposées tout autour de la salle. L'éclairage tamisé et le silence créent une ambiance de recueillement. Tous savent vivre un moment particulier, une première. La première prière musulmane du vendredi ouverte à tous, hommes, femmes, homosexuels et non musulmans.

Les spécialistes savent que la prière du vendredi (jumu'a) se fait lorsque le soleil est au zénith, aux alentours de midi et demie en ce moment. Comment expliquer alors une heure si tardive pour cette prière inclusive ? Interrogé, Ludovic-Mohamed Zahed, président de l'association HM2F (homosexuels musulmans de France) l'organisateur de l'événement, rappelle qu'il est arrivé au prophète Mahomet de retarder l'heure de la jumu'a pour accommoder la communauté musulmane de l'époque (...)

Ludovic-Mohamed Zahed prend la parole, et demande si quelqu'un veut faire l'appel à la prière (adhan). Une jeune femme, voilée, se propose, et accomplit l'adhan. Pour des oreilles plus habituées aux adhans classiques (faits par des hommes), cela sonne étrange au début, mais rapidement, la différence disparaît. Puis, commence l'intervention de celui qui devient, pour ce moment en tout cas, imam, à savoir Ludovic-Mohamed Zahed, qui, comme tous les imams, commence la jumu'a par une série de louanges adressées à Dieu et au Prophète en arabe, avant de les traduire en français pour l'assemblée en partie non-arabophone.

Emu, il nous présente la démarche qu'il entreprit, avec son association et les principes qui ont guidé à la réalisation de son projet de jumu'a inclusive. Pour lui, l'islam par l'intermédiaire du Coran et du prophète, est une source d'équité et de reconnaissance de tous, et non une raison de rejet et d'ostracisme.

Mais il a conscience du fait que sa vision n'est pas partagée par l'ensemble des représentants de la communauté musulmane. C'est pourquoi il parle « d'islam alternatif. » Cet islam alternatif, se veut un islam progressiste. Il a pour modèle des expériences déjà existantes aux Etats-Unis et au Canada notamment, et c'est en accord avec ses associations « sœurs » que dix principes sont établis qui caractérisent l'ensemble de la démarche:

1- Identité en tant que musulman.
2- Egalité totale entre tous et pour tous.
3- Laïcité, séparation des autorités et liberté de conscience telle que véhiculée par le Coran.
4- Liberté d'expression, voire de dissidence, même si elle peut être considérée par certains comme offensante.
5- Universalité des droits humains, justice sociale, économique et environnementale, combat pour l'éradication de la pauvreté.
6- Droits des femmes, lutte pour l'émancipation, l'égalité.
7- Droits LGBT, inclusion de tous les individus dans la communauté musulmane.
8- Analyse critique et interprétation des textes. La pensée critique est essentielle dans l'islam.
9- Justice et compassion.
10- Diversité : admission de la diversité pour un monde plus juste.

Ludovic-Mohamed Zahed conclut en disant souhaiter qu'une véritable mosquée inclusive soit établie à titre permanent afin de pérenniser la démarche et de permettre à tous de pouvoir concilier ce qui longtemps paraissait inconciliable, comme être homosexuel et musulman, mais pas seulement. Cela peut signifier aussi prier dans une assemblée mixte, tête nue ou couverte ; entre musulmans et/ou non musulmans.

Puis Ludovic-Mohamed Zahed, demande si une autre personne veut accomplir un deuxième adhan. Cette fois, c'est un jeune homme qui se dévoue. Mais cette deuxième partie de l'intervention est surtout consacrée aux participants, et chacun est convié à s'exprimer librement. Les avis défilent alors : musulmans, catholiques, gays ou non, mais aussi l'hôte de la soirée, le moine zen Federico qui partage avec l'assemblée certaines idées qui ont trait à la compassion.

Le partage collectif prend fin et Ludovic Mohamed Zahed invite l'assemblée à se lever pour participer à la prière en deux cycles (raka'at) qui conclut toute jumu'a. Comme dans toute mosquée, ou assemblée de prière, tous se mettent debout côte à côte, formant des lignes droites, et la prière s'accomplit comme partout ailleurs, avec prosternations, et récitations du Coran. Mais à l'inverse de ce qui se fait de plus en plus, à savoir, la fin pure et simple de la jumu'a après la prière, Ludovic-Mohamed Zahed, commence une séance de dhikr (...)

Après une série de louanges, il demande si quelqu'un veut partager une prière, sous forme de chants ou de litanie avec l'assemblée, quitte à ce que le chant ne soit pas forcément islamique. C'est alors que le moine Federico propose une litanie (proche du dhikr) sur la compassion universelle que le groupe reprend en chœur.

La jumu'a inclusive prend fin, et une nappe est installée en plein milieu de ce qui fut salle de prière. La nourriture et les boissons (non-alcoolisées) affluent. Les visages sont radieux, tous sourient, échangent tandis que les journalistes radio concluent la soirée en interviewant quelques participants (...)
:arrow: http://fait-religieux.com/france/cultes/2012/12/03/tous_ensemble_a_la_priere_musulmane_du_vendredi_

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  -Ren- le Ven 7 Déc - 19:34

La suite (2e article) :
Mamun a écrit:(...) Ce type de prière inclusive existe déjà aux Etats-Unis et au Canada et arrive maintenant en France. En 2007, une américano-malaise, Ani Zonneveld, créée avec d'autres personnes l'association Muslims for Progressive Values à Los Angeles. Elle en devient la présidente. Ani Zonneveld, est auteur, interprète et productrice de musique pop (...) Elle est aussi une imame très active pour la promotion d'un islam progressiste, elle participe au dialogue interreligieux et célèbre des mariages religieusement mixtes et des mariages gays. En marge de la rencontre CALEM, des associations LGBT européennes qui a eu lieu à Paris le 17 novembre dernier, Ani Zonneveld a procédé au premier mariage islamique gay au centre LGBT de Paris en unissant deux femmes.

Muslims for Progressive Values (MPV) a pour vocation de vivre un islam ouvert et contemporain et parfaitement compatible avec les valeurs scripturaires de la religion musulmane. Ainsi sur leur site internet (...) nous pouvons lire : «Nous soutenons que l'islam est intrinsèquement progressiste, inclusif et égalitariste ; c'est à partir de cette compréhension que notre communauté est bâtie et c'est à partir de cette compréhension que résulte les dix principes de MPV» (...)

Les dix principes de l'association sont les suivants :
1- Identité : il s'agit ici d'accepter toute personne qui se revendique musulmane. La question de la définition de savoir qui est, ou n'est pas musulman, ne regarde personne si ce n'est l'individu en question. Il s'agit ici d'un rapport transcendant entre la personne et Dieu. C'est donc une question purement personnelle.
2- Egalité : à savoir, reconnaître l'égalité de tous les être humains, indépendamment de leur nationalité, leurs croyances, leurs orientations politiques ou sexuelles, leur genre (masculin ou féminin) ou encore leur « capacité » (personne valide ou non). Plus encore, l'association affirme devoir travailler avec les entreprises qui garantissent des opportunités de développement social, à travers une amélioration du statut socio-économique de leurs collaborateurs (possibilité d'ascension sociale, de formation, de revenus décents).
3- Séparation des autorités civiles et religieuses : sans doute le point qui parle le plus au public français. La séparation de ces autorités est essentielle pour permettre la liberté de conscience, mais pas seulement. Pour l'association MPV, la liberté de conscience est conforme à la vision de ce qu'est l'humanité dans le Coran. Un Etat séculier (ou laïc) est la seule manière de mettre en place la vision islamique de la liberté de conscience en matière de foi.
4- Liberté d'expression : l'association défend une liberté d'expression totale. Même si l'opinion qu'il émet est offensante, voire blasphématoire, nul ne doit être poursuivi en justice, détenu ou emprisonné pour s'être exprimé librement. Il s'agit ici d'une vision quasi libertaire de la libre expression.
5- Droits universels de l'Homme : ici MPV décline un véritable programme politique. Ainsi, elle fait sienne les combats pour les questions de justice sociale, économique et environnementale. Elle défend l'idée selon laquelle un monde sain et auto-suffisant est la condition de possibilité d'un monde libre et en paix. C'est donc logiquement que l'association défend la lutte pour le droit à la santé pour tous, ainsi que le droit à l'éducation pour tous, la défense de l'environnement et l'éradication de la pauvreté.
6- Droits des femmes : soit la possibilité pour les femmes de se réaliser pleinement dans leurs sociétés. Participer à la vie active et contribuer au bien public à tous les échelons. L'association défend le droit des femmes à disposer de leur corps librement quant aux questions sexuelles mais aussi de reproduction. Ainsi, le droit à l'avortement est défendu et maintenu.
7- Droits des LGBTQ : L'association défend les droits des Lesbiennes, gays, Bi, Transsexuels et Queer (LGBTQ) du point de vue du droit, et donc du mariage homosexuel et de l'adoption. Elle défend aussi l'intégration des homosexuels, bisexuels et transgenres dans la communauté musulmane pour mettre fin aux discriminations dues à l'orientation sexuelle des individus.
8- Analyse critique et interprétation : L'association appelle à une lecture critique des textes fondamentaux (Coran et Sunna), de la jurisprudence islamique (fiqh), et du discours courant dans la communauté musulmane. Car la pensée critique est essentielle pour le développement spirituel. Enfin, l'association promeut toute interprétation qui met en exergue les principes coraniques d'inclusion, de tolérance, de pardon, de compassion et de justice.
9- Compassion : Cela implique le rejet de toute forme de violence, que ce soit à l'échelle individuelle ou collective (celle de l'Etat). La compassion doit être la ligne directrice de la conduite de tout un chacun.
10- Diversité : Ce principe reconnaît la diversité des opinions et des croyances. Excluant le fait qu'une religion unique soit la seule source de la vérité. Il affirme donc qu'il est possible de vivre et de travailler avec tous ceux dont la foi les convie à la justice sociale. Dans ce but, des rapports sont envisagés avec tous ceux qui poursuivent le même but, autres traditions ou individus d'autres traditions (...)

Muslims for Progressive Values a essaimé un peu partout aux USA et au Canada (New York, Colombus, Atlanta, Washington D.C., Salt Lake City, Ottawa), et a établit des relations « d'amitié » avec d'autres associations progressistes islamiques un peu partout ailleurs (Danemark, Grande-Bretagne, Norvège, Malaisie, Pakistan).

Ludovic-Mohamed Zahed était à New York en juillet dernier où MPV tenait sa conférence annuelle. C'est en discutant avec Ani Zonneveld que lui vint l'idée d'organiser une jumu'a inclusive à Paris. L'enjeu important qui se dégage ici est que M. Zahed élargit son questionnement et passe d'un discours d'ouverture sur l'homosexualité, à un débat plus vaste qui devient celui du progressisme en islam. C'est donc logiquement qu'aujourd'hui l'association américaine est sur le point d'arriver en France. Selon M. Zahed, les statuts seront déposés début 2013. Pour le moment, celle-ci connaît une existence virtuelle sur le site d'un réseau social sous le nom de Musulmans progressistes de France. La page du groupe accueille des messages de soutiens et de remerciements, souvent poignants, qui témoignent du soulagement de beaucoup qui disent trouver un discours qui leur permette de concilier islam et progrès. L'idée d'un islam ouvert et gay-friendly (ouvert aux homosexuels), a une place à prendre au sein de la communauté musulmane, en France ou ailleurs. Car pour beaucoup, les idées progressistes (dont les droits LGBT ne sont qu'une partie, non pas l'élément essentiel) ne sont pas contradictoires avec leur religion, mais en résultent (...)
:arrow: http://fait-religieux.com/france/laicite_1/2012/12/07/un_manifeste_de_l_islam_alternatif

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  -Ren- le Jeu 30 Mai - 15:25

Débat entre Ludovic et Tariq Ramadan :


A lire par ailleurs :
Elle se trouve là, quelque part entre les magasins fréquentés par une foule frénétique d’immigrés africains qui fait le charme de la Goutte d’Or, ce quartier du XVIIIe arrondissement de Paris : la fameuse Mosquée inclusive de l’unicité [également appelée mosquée du Tawhid]. Son emplacement précis est gardé secret. Seules les personnes enregistrées officiellement aux Homosexuels musulmans de France (...) peuvent obtenir son adresse et ont accès aux instructions pour pouvoir prier dans cette première mosquée gay friendly de France (...) “Pour les musulmans de France, ce que nous pratiquons là est une hérésie”, explique Ludovic-Mohamed Zahed, un Français d’origine algérienne de 36 ans, fondateur de la Mosquée inclusive de l’unicité. Les plus radicaux, qui lui envoient des insultes par SMS et menacent de brûler le lieu de culte, sont certes une infime minorité, mais Zahed se doit de rester vigilant. Il autorise toutefois Tempo à participer à la prière du vendredi soir (...)
:arrow: la suite sur http://www.courrierinternational.com/article/2013/05/30/la-mosquee-gay-friendly-n-a-pas-que-des-amis

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Idriss le Dim 9 Juin - 20:57

Homosexuel et bon musulman: débat T. Ramadan et L.Mohamed Zahed


Replay - Hondelatte Dimanche : Homosexuel et... par numero23


Les commentaires au débat sur oumma.com : http://oumma.com/16862/homosexuel-musulman-debat-t-ramadan-lmohamed-zahed[/quote]
Idriss
Idriss

Messages : 4781
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Idriss le Lun 22 Juil - 10:39

Effort pédagogique qui a ses limites , mais adapté à son public ! Pas si mal !

Idriss
Idriss

Messages : 4781
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Invité le Lun 22 Juil - 20:38

Bonne chose : l'intervenant est honnête et transparent sur la position de l'Islam sur l'homosexualité, sans chichi, sans tourner autour du pot etc... Bien. C'est une bonne chose, l'intervenant assume pleinement le point de vue de l'Islam sur l'homosexualité, on sait ou on va. Bien. Et ce dés le départ. Suis pas d'accord avec lui, bien sûre, mais au moins on démarre sur des bases franches et assumées.  :poucevert:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Idriss le Lun 22 Juil - 22:58

-Ren- a écrit:Débat entre Ludovic et Tariq Ramadan :

Lien mort , autre lien :
Idriss
Idriss

Messages : 4781
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Invité le Mar 23 Juil - 6:30

Le cas de la transidentité en Iran : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transidentit%C3%A9_en_Iran

Wiki a écrit:
Avant la révolution islamique de 1979, le sujet de la transidentité en Iran n'avait jamais été officiellement traité par le gouvernement. Cependant, au début des années 1980, les personnes transgenres ont été officiellement reconnues par le gouvernement et autorisées à bénéficier d'opérations chirurgicales.



Suite de l'article voir le lien.
Si j'ai bien compris au tout début de la vidéo l'intervenant homosexuel indique qu'il ne peut plus se rendre dans sa mosquée car l'Imam l'a officiellement désigné nommément à l'ensemble des fidèles présents comme homosexuel marié ? Désignation publique nominative ? 
Wiki a écrit:
Le 30 novembre 2012 à Paris, a ouvert la première mosquée accueillant les homosexuels à l’initiative de Ludovic-Mohamed Zahed, fondateur de l’association « Homosexuels musulmans 2 France »31. Il milite pour faire accepter son droit à être gay et musulman ainsi que pour le mariage homosexuel en France. Elle se situe dans le XVIIIe arrondissement mais l'emplacement exact reste secret. Cette mosquée a fait l'objet de violentes critiques et de menaces de la part de musulmans.

Sur l'exemple français, une mosquée mixte et gay friendly a vu le jour à Londres le 13 août 2013, où hommes et femmes prient côte-à-côte, ouverte aux personnes homosexuelles. Tamsila Tauqir et Doc Martens sont à l'origine de ce projet dénommé Inclusive Mosque Initiative et œuvrent pour l'ouverture à terme d'un vrai espace qui leur soit dédié.

Le 11 décembre 2013 est proposée l'ouverture d'une 6e mosquée à Halifax, dans la province de Nouvelle-Écosse au Canada. Cette « mosquée de l'unité » dont l'initiateur est Syed Adnan Hussein sera ouverte aux homosexuels et aux personnes trans. Prévu pour 2014, cette mosquée prendra le nom de El Tawhid Juma Circle.

En Afrique du Sud, est annoncé le 17 septembre 2014 la construction de la première mosquée inclusive du pays, elle est à l'initiative de l'imam Taj Hargey. Elle sera située au sein de la capitale, au Cap.

Par ailleurs, d'autres mosquées se sont également engagées à être tolérantes et à assurer l'égalité entre les sexes en leur sein, notamment la mosquée de Toronto où la prêche est exercée par une femme.



Etat islamique et attentats en France a écrit:
La question de l’identité sexuelle de certains djihadistes a également fait l'objet de commentaires. Trois auteurs d'attaques terroristes - Chérif Kouachi, un des tueurs de l'attentat contre Charlie Hebdo; Omar Mateen, auteur de la fusillade du 12 juin 2016 à Orlando, et Mohamed Lahouaiej Bouhlel, auteur de l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice - semblent répondre au profil d'homosexuels ou bisexuels refoulés, n'acceptant pas leur orientation sexuelle. Dans le premier cas (Chérif Kouachi), une note déclassifiée de la Direction générale de la sécurité intérieure relate que « ses penchants homosexuels » sont découverts avant l'attentat, au moment où il est sur écoute et fait l’objet d’une surveillance physique. Les enquêteurs constateront qu’il avait un amant. Dans le deuxième cas (Omar Mateen), l’État islamique revendique l'attentat contre les « sodomites ». Mais peu de temps après, le témoignage d’un amant laisse entendre que le tueur était « 100 % gay ». Son geste pourrait avoir été guidé par la haine de ses propres penchants. Dans le troisième cas (Mohamed Lahouaiej Bouhlel), l'auteur de la tuerie se révèle avoir une vie sexuelle présentée comme « dissolue ». L'homme aurait enchaîné les conquêtes féminines et masculines, et se serait peut-être livré à la prostitution. Salah Abdeslam, impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, aurait également fréquenté des bars gays de Bruxelles, soit pour y rencontrer des hommes, soit pour y commettre des vols. L'homosexualité, de manière plus générale, ne serait pas absente dans les rangs de l'État Islamique. Selon Le Monde, plusieurs djihadistes ont eu « des penchants homosexuels plus ou moins assumés ». Ce phénomène s'expliquerait par le fait que le puritanisme salafiste peut apparaître à certains jeunes musulmans homosexuels comme le moyen de gérer leurs propres conflits intimes, de juguler des désirs vécus comme honteux. Une psychothérapeute de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste interrogée par Le Monde estime que sur la dizaine de signalements pertinents de personnes radicalisées qui remontent chaque jour via la plate-forme téléphonique française mise en place en 2014, environ un tiers des cas « présentent des difficultés à réaliser leur identité sexuelle ». Parce qu'ils « sont souvent des transgresseurs qui cherchent à effacer leurs péchés » (selon Fethi Benslama, professeur de psychopathologie), les djihadistes répondraient, en tant que « personnalités astructurées », de deux mécanismes de défense : le clivage (« ils sont binaires et départagent le pur de l’impur ») et la projection (« qui consiste à rejeter sur l’autre ce qu’on ne peut héberger en soi »), selon la psychothérapeute de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste).




Marianne : enquête récente a écrit:

Sondage : sur l'homosexualité, un gouffre sépare les musulmans du reste de la population
Par Louis Nadau

Publié le 26/06/2019


Une étude de l'Ifop indique que 63% des personnes de confession musulmane interrogées perçoivent l'homosexualité comme "une maladie" ou "une perversion sexuelle", contre 20% chez les catholiques pratiquants et 10% chez les "sans religion".


Ça coince sévèrement. Selon une enquête d'opinionréalisée par l'Ifop pour le compte de la Fondation Jasmin Roy et la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT), relayée ce mercredi 26 juin, l'homosexualité est encore largement rejetée au sein d'une communauté religieuse particulière : la communauté musulmane. Les chiffres du sondage sont nets : alors que 85% de la population française affirme que l'homosexualité est une manière comme une autre de vivre sa sexualité, 63% des personnes de confession musulmane interrogées la perçoivent comme "une maladie" ou "une perversion sexuelle". Une proportion qui descend à 14% chez les catholiques (20% chez les pratiquants) et 10% chez les "sans religion".


TOUS LES VOYANTS AU ROUGE


L'étude met en lumière un véritable gouffre entre les musulmans sondés et le reste du panel quant à l'homophobie. Ainsi, sur l'ensemble des personnes interrogées, 72% accepteraient "très bien" (33%) ou "assez bien" (39%) d'avoir un enfant homosexuel, chiffre qui tombe à 20% chez les musulmans consultés - contre 69% chez les catholiques (68% chez les pratiquants) et 78% chez ceux qui déclarent ne pas avoir de religion. Et 71% des adeptes de l'islam interrogés trouvent "plutôt choquant" qu'un couple homosexuel s'embrasse dans un lieu public, contre 33% pour l'ensemble de la population, et 49% chez les catholiques qui se définissent comme pratiquants. Alors que 30% de la population déclare avoir été mal à l'aise au moins une fois en présence d'un couple LGBT, cette proportion monte à 46% chez les musulmans, contre 34% chez les catholiques.


Logiquement, cette rigidité se traduit très fortement lorsqu'il est question d'homoparentalité. Si 83% des Français interrogés jugent qu'un couple d'homosexuels est capable d'assurer un rôle parental - opinion également largement partagée à 82% au sein de la communauté catholique, y compris chez les pratiquants (73%) -, c'est bien moins le cas chez les musulmans interrogés, chez qui ce chiffre tombe à 54%. Alors que presque 70% des Français affirment qu'en enfant peut s'épanouir au sein d'une famille avec deux pères, seuls 37% des musulmans du panel partagent cette opinion (54% chez les catholiques pratiquants). Enfin, 58% des musulmans sondés pensent carrément que les homosexuels ne devraient pas pouvoir élever d'enfant : c'est presque le double de l'ensemble de la population (29%), et nettement plus que chez les catholiques pratiquants (41%).



"PLUS FORTE RIGIDITÉ"



"En 2016, notre enquête IFOP pour l’institut Montaignemontrait déjà que les musulmans sont des gens qui attachent beaucoup plus d’importance que le reste de la population à la religion et aux préceptes moraux de cette dernière dans leurs comportements, analyse pour Causeur le directeur du pôle Politique/Actualité à l’Ifop, François Kraus. Cela se traduit par une morale sexuelle beaucoup plus rigoriste, et une plus forte rigidité à l’égard de toute transgression de la norme hétérosexuelle". "Ceux qui n’accepteront pas que leur enfant soit homosexuel sont ceux qui vont dans un lieu de culte toutes les semaines, que ce soit à la messe ou à la mosquée", relève en outre le sondeur. En clair, qui dit pratique religieuse plus prégnante, dit prédisposition plus forte à l'homophobie. Parmi les personnes assistant à un office religieux au moins une fois par semaine, seuls 43% déclarent en effet qu'avoir un enfant homosexuel ne les dérangeraient pas.


"Il y a aussi des effets de structure liés à la composition même des musulmans, lesquels sont sur-représentés dans les catégories populaires et les catégories moins diplômées, et concentrés dans les banlieues 'populaires'", avance également François Kraus, sans nier qu'"il y a assurément des effets liés à la religion et à l’islam en particulier". De fait, la part de la population percevant l'homosexualité comme une"perversion" ou une "maladie" se rétrécit à mesure que le niveau de revenu augmente : de 23% chez les plus pauvres, elle passe à 16% dans la catégorie des revenus modestes, puis à 13% dans les classes moyennes, pour tomber à 11% parmi les plus aisés.


Reste que la communauté musulmane paraît nettement plus perméable à l'homophobie. Ainsi, pour 29% des musulmans interrogés par l'Ifop, les violences contre les homosexuels sont parfois compréhensibles. C'est presque le triple que chez les sans religion (10%) et les catholiques (9%, 11% chez les pratiquants). Pour 19% des musulmans interrogés, ces violences sont d'ailleurs "le résultat d'une visibilité trop grande des homosexuels qui devraient être plus discrets", là encore plus du double que chez les sans religion (9%) et 7 points de plus que les catholiques, pratiquants ou non.


71 % DES FRANÇAIS PARTAGENT UN PRÉJUGÉ HOMOPHOBE


Les préjugés homophobes, eux, ont la vie dure dans l'ensemble de la société française : 71% des personnes interrogées en partagent au moins un, par exemple que les couples homosexuels seraient moins stables que les hétérosexuels, ou que les homos auraient des mœurs dissolues.


Sur ce point, les différences sont marquées selon un axe politique gauche-droite. Quelque 85% des électeurs de François Fillon au premier tour en 2017 et 81% de ceux de Marine Le Pen partagent ainsi au moins à une affirmation homophobe. Pour les soutiens au premier tour d'Emmanuel Macron, de Jean-Luc Mélenchon et de Benoît Hamon, ces chiffres sont respectivement de 70%, 60% et 56%. Et François Kraus de résumer : "En gros, plus on est pauvre, peu éduqué, très pratiquant et situé à la droite de l’échiquier politique, plus la perception de l’homosexualité demeure imprégnée de préjugés homophobes".



Méthodologie
:
L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 3 013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 29 mai au 3 juin 2019.  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Suleyman le Mar 23 Juil - 14:20

Disciple Laïc a écrit:
Bonne chose : l'intervenant est honnête et transparent sur la position de l'Islam sur l'homosexualité, sans chichi, sans tourner autour du pot etc... Bien. C'est une bonne chose, l'intervenant assume pleinement le point de vue de l'Islam sur l'homosexualité, on sait ou on va. Bien. Et ce dés le départ. Suis pas d'accord avec lui, bien sûre, mais au moins on démarre sur des bases franches et assumées.  :poucevert:

Salut Disciple Laic :)

Ce n'est qu'un avis parmi tant d'autre en Islam et certainement pas "le point de vue de l'Islam sur l'homosexualité" , rien de plus.

Ce prédicateur/conférencier ne parle que pour lui même et non pour toutes les sensibilités de l'Islam.

Il est de courant ideologique issu des "frères musulmans" donc il défend une vision bien précise sur le sujet de l'homosexualité.

Je te l'assure : il n'est pas le porte parole des musulmans :jap:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1174
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Invité le Mar 23 Juil - 20:57

Quand on regarde la législation sur l'homosexualité dans tous les pays du monde ou l'Islam est religion majoritaire on peut rester sceptique. On doit faire la liste de tout ce que risque un homosexuel reconnu comme tel actuellement dans beaucoup de pays musulmans ? 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  gfalco le Mar 23 Juil - 22:39

Disciple Laïc a écrit:
Quand on regarde la législation sur l'homosexualité dans tous les pays du monde ou l'Islam est religion majoritaire on peut rester sceptique. On doit faire la liste de tout ce que risque un homosexuel reconnu comme tel actuellement dans beaucoup de pays musulmans ? 
Le sujet porte sur les musulmans de France et non d'ailleurs.
Et ce que Suleyman vous dit est bien autre chose : la législation d'un pays aussi musulman soit-il ce n'est pas l'Islam. C'est vous qui voulez considérer les interdits des pays où l'Islam est politique plus que le reste et donnez ainsi au "pouvoir religieux et politique" sa légitimité par le fait de ne pas contester qu'il s'agisse de politique et non de théologie - il ne s'agit pas de nier qu'il y ait des problématiques très sérieuses à ce niveau mais ce n'est pas le sujet.

_________________
“L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.” Aristote.
Et heureusement que le ridicule ne tue pas.

gfalco

Messages : 577
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Invité le Mar 23 Juil - 23:18

L'article ci-dessus est assez révélateur quand au point de vue des français de confession musulmanes en France sur l'homosexualité. 


Heureusement la France a séparé le politique du religieux il y a un certain temps et l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale (en plus d'un "péché" au regard de la morale sexuelle chrétienne) depuis quelques décennies (mais pas tant que cela). 


Le politique et le religieux sont liés étroitement dés l'origine dans le Judaïsme (Puisque Yahweh promet une Terre a son peuple et associe la conservation de cette Terre Promise à un culte correct de sa Personne, et le Terre Promise c'est un Etat, le royaume d'Israël) et l'Islam (Puisque Muhammad finit par devoir reprendre La Mecque par la force des armes car les Mecquois ne voulaient pas de sa réforme religieuse - une fois La Mecque reprise il y applique des lois aussi bien civiles que religieuses au nom d'Allah, Muhammad a conquis le pouvoir sur une Cité), dans le Christianisme, Jésus a eu beau dire que son Royaume n'était pas de se monde et dire qu'il fallait rendre à César ce qui était à César et à Dieu ce qui était à Dieu, il a eu beau refusé d'être un chef politique, Rome (le Vatican, le Trône de Saint Pierre) est devenu un force politique, et actuellement le Vatican est un état et le Pape un chef d'Etat. 


Actuellement la loi française ne criminalise plus l'homosexualité, une loi civile distincte du religieux, alors que la loi dans des état musulmans du monde criminalise cette même homosexualité. 


On ne peut pas déconnecter les français de confession musulmane de ce qui se fait dans les actes, dans les faits (peu importe si c'est fidèle ou non à une conception "idéale" de l'Islam correctement pratiqué), dans des pays musulmans dans le monde et on ne peut pas déconnecter le rapport à l'homosexualité de la loi civile en France de celui des lois dans des pays islamiques. Ce qui se fait ailleurs influe forcément sur l'état d'esprit des français de confession musulmane. La question se pose alors de savoir si ils font passer ce que dit l'interprétation de leur religion qui globalement dans le monde criminalise l'homosexualité, avant ou après le point de vue actuel de la société française pour le moment ou les musulmans sont minoritaires. Et qu'on veuille ou non le reconnaître, l'Islam est une religion de conquête qui a vocation a devenir l'unique religion pratiquée ou monde par tous les humains un jour. Mettons en tolérant encore chrétiens et juifs. Mais c'est tout. Donc en remplaçant tout ce qui n'est pas monothéisme par au mieux l'Islam au pire le judaïsme et le christianisme. 


Il est difficile de savoir comment le nombre de français de confession musulmane évolue en France mais on peut raisonnablement penser qu'il est nettement plus important qu'il y a mettons 100 ans ou 50 ans et les projections donnent une continuation de cette croissance dans les prochaines décennies. 


On peut donc se poser la question de l'impact que cela aura sur la législation française. Vu les débats actuels sur la notion "d'islamophobie" et sa condamnation par la loi... 


En France : 
Depuis la Révolution française (par la loi du 25 septembre - 6 octobre 1791, qui adopta le Code pénal, dont un fait remarquable est l'absence de mention de la sodomie, considérée jusque-là comme un crime, ou tout autre terme désignant les rapports homosexuels), les rapports homosexuels en privé entre adultes consentants ne sont plus poursuivis par la loi en France. 


Toutefois les homosexuels sont fichés par la police jusqu'an 1981. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  prisca* le Mer 24 Juil - 10:07

Disciple Laïc a écrit:[........]l'homosexualité n'est plus considérée comme [..........]un "péché" au regard de la morale sexuelle chrétienne depuis quelques décennies



Détrompez vous, l'homosexualité est considérée comme un péché au regard de la morale sexuelle Chrétienne et je rajouterais Islamique.

Les hommes peuvent à loisir prétendre le contraire, mais la Bible tranche sur la question, donc ce qui prévaut étant la Bible, l'homme peut parler de tout son soul, il n'aura jamais raison.

Lévitique 20:13
"Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux."

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1544
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Invité le Mer 24 Juil - 10:20

Vous ne m'avez pas compris. Je n'inclue pas la parenthèse dans la négation. 
Je donnais deux dimensions, celle laïque et celle religieuse. Du coté laïc on a progressé, du coté religieux chrétien... c'est pas encore ça. Même si le Pape François a au moins adopté la logique du "qui suis je pour vous juger ?". Faut dire que l'homosexualité au Vatican... Y en a surement. J'attend de lire "Sodoma" le livre qui est sorti récemment pour voir ce qu'il en est. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  prisca* le Mer 24 Juil - 20:52

Disciple Laïc a écrit:
Vous ne m'avez pas compris. Je n'inclue pas la parenthèse dans la négation. 
Je donnais deux dimensions, celle laïque et celle religieuse. Du coté laïc on a progressé, du coté religieux chrétien... c'est pas encore ça. Même si le Pape François a au moins adopté la logique du "qui suis je pour vous juger ?". Faut dire que l'homosexualité au Vatican... Y en a surement. J'attend de lire "Sodoma" le livre qui est sorti récemment pour voir ce qu'il en est. 


C'est la raison pour laquelle l'Apocalypse dit :" Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié."

Donc "régressez" (pas progressez" ) toujours davantage la destruction de toutes les manières est déjà programmée elle.

Ce qui est arrivé à Sodome arrivera aussi.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1544
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

HM2F ; Homosexuels Musulmans de France - Page 3 Empty Re: HM2F ; Homosexuels Musulmans de France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum