Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Du Carême à Pâques...

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Du Carême à Pâques...

Message  pauline.px le Ven 6 Mar - 15:40

Bonjour Mister Be

mister be a écrit:Merci j'en sais un peu plus...
J'ai demandé au rabbin comment il fallait jeûner puisqu'il nous est demandé de jeûner à Pourim et à kippour et il m'a répondu que c''était selon la disposition du coeur de chacun....
Pratiquement je ne sais pas ce que ça veut dire...Affamer le corps pour mieux nourrir l'esprit?
Qu'est-ce qui convient?qu'est-ce qui est permis ou ne l'est pas pour être agréable à l'Eternel?

Pour moi, il s'agit de faire pleinement participer notre corps à notre vie spirituelle.

"Affamer le corps"... pourquoi pas... si c'est pour simultanément affamer notre âme et notre esprit.
"Affamer le corps" pour nous aider à percevoir quel est véritablement l'Unique Nécessaire.

Les communautés organisent des temps pour qu'il soit plus facile d'être en phase avec nos voisins.
On peut parler de "culte"... d'orthopraxie, d'observances... éventuellement avec une petite moue.

Ce sont des opportunités, mais tout reste à faire individuellement.
L'observance n'est rien qu'une invitation.
Si j'observe par convention, par habitude, par crainte, par esprit grégaire, par... c'est tant pis pour moi.

... c'est une invitation à nous dépasser, à nous réorienter, à nous transformer...
Si je m'applique à vivre pleinement l'unité de ma personne pour l'orienter vers l'Unique Nécessaire, c'est déjà pas si mal.

Il y a des gens qui peuvent vivre cela 24 heures sur 24, 365 jours par an, et des gens comme moi qui peinent à le vivre quelques jours, même s'il m'est très facile de jeûner de toute nourriture pendant trois ou quatre semaines (pas de boisson).
La difficulté n'est pas le corps, il est docile, la difficulté est de garder les yeux fixés sur l'horizon.

très cordialement
votre sœur
pauline

pauline.px

Messages : 809
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Carême à Pâques...

Message  Roque le Ven 6 Mar - 17:28

pauline.px a écrit:La difficulté n'est pas le corps, il est docile, la difficulté est de garder les yeux fixés sur l'horizon.
Oui, c'est bien cela. L'exercice du jeûne n'est pas une action du corps, c'est une action du cœur comme le dit le rabbin.
mister be a écrit:il m'a répondu que c'était selon la disposition du coeur de chacun.
Le " cœur " étant là où le corps et l'esprit font un devant Dieu, inutile de chercher dans l'anatomie ou la physiologie !

Ce " manque " doit jouer comme un " réveil " de notre esprit. Mais cet éveil et cette disponibilité requièrent une détermination intérieure constante pour que notre l'esprit se tienne en état d'" ouverture " à Dieu - dès que le " signal " du manque nous " réveille ".

Selon ma conception, le jeûne est donc un exercice d'ouverture ou d'attention, orientées vers Dieu seul.

Roque

Messages : 4744
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Carême à Pâques...

Message  pauline.px le Dim 8 Avr - 14:43

Le Christ est ressuscité !



Le Christ est ressuscité d'entre les morts,
Par la mort, Il a terrassé la mort
Et à ceux qui sont dans les tombeaux
Il a donné la Vie.

Spoiler:

Homélie catéchétique attribuée à saint Jean Chrysostome

Que tout homme pieux et ami de Dieu jouisse de cette belle et lumineuse solennité !
Que tout serviteur fidèle entre joyeux dans la joie de son Seigneur !
Que celui qui s’est donné la peine de jeûner reçoive maintenant le denier qui lui revient !
Que celui qui a travaillé dès la première heure reçoive à présent son juste salaire !
Si quelqu’un est venu après la troisième heure, qu’il célèbre cette fête dans l’action de grâces !
Si quelqu’un a tardé jusqu’à la sixième heure, qu’il n’ait aucune hésitation, car il ne perdra rien !
S’il en est un qui a différé jusqu’à la neuvième heure, qu’il approche sans hésiter !
S’il en est un qui a traîné jusqu’à la onzième heure, qu’il n’ait pas honte de sa tiédeur, car le Maître est généreux, Il reçoit le dernier aussi bien que le premier. Il admet au repos celui de la onzième heure comme l’ouvrier de la première heure.
Du dernier Il a pitié et Il prend soin du premier. À celui-ci Il donne; à l’autre Il fait grâce. Il agrée les œuvres et reçoit avec tendresse la bonne volonté. Il honore l’action et loue le bon propos.
Ainsi donc, entrez tous dans la joie de votre Seigneur et, les premiers comme les seconds, vous recevrez la récompense. Riches et pauvres, mêlez-vous, abstinents et paresseux, pour célébrer ce jour.
Que vous ayez jeûné ou non, réjouissez-vous aujourd’hui. La table est préparée, goûtez-en tous; le veau gras est servi, que nul ne s’en retourne à jeun. Goûtez tous au banquet de la foi, au trésor de la bonté.
Que nul ne déplore sa pauvreté, car le Royaume est apparu pour tous.
Que nul ne se lamente sur ses fautes, car le pardon a jailli du tombeau.
Que nul ne craigne la mort, car celle du Sauveur nous en a délivrés : Il l’a fait disparaître après l’avoir subie.
Il a dépouillé l’Enfer, Celui qui aux Enfers est descendu. Il l’a rempli d’amertume pour avoir goûté de sa chair. Et cela, Isaïe l’avait prédit : l’Enfer, dit-il, fut irrité lorsque sous terre il T’a rencontré ; irrité, parce que détruit ; irrité, parce que tourné en ridicule ; irrité, parce qu’enchaîné ; irrité, parce que réduit à la mort ; irrité, parce qu’anéanti.
Il avait pris un corps et s’est trouvé devant un Dieu ; ayant pris de la terre, il rencontra le ciel ; ayant pris ce qu’il voyait, il est tombé à cause de Ce qu’il ne voyait pas.
Ô Mort, où est ton aiguillon ? Enfer, où est ta victoire ?
Le Christ est ressuscité, et toi-même es terrassé.
Le Christ est ressuscité, et les démons sont tombés.
Le Christ est ressuscité, et les Anges sont dans la joie.
Le Christ est ressuscité, et voici que règne la vie.
Le Christ est ressuscité, et il n’est plus de mort au tombeau.
Car le Christ est ressuscité des morts, prémices de ceux qui se sont endormis.
À Lui gloire et puissance dans les siècles des siècles.
Amen.

Très cordialement
votre sœur
pauline
avatar
pauline.px

Messages : 809
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 65
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Carême à Pâques...

Message  mister be le Dim 8 Avr - 15:55

Amen ! Yéshoua hai!
avatar
mister be

Messages : 780
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 59
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Carême à Pâques...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum