Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Isabelle le Lun 19 Déc - 13:22

Y'avait-il un hadith qui les y poussait ?

Pourquoi avoir choisi cette place là ? Le choix de cette place réalise ainsi une prophétie du Zohar des Juifs : "Les enfants d'Ismaël feront quinze choses à la fin des temps. Parmi elles, ils perceront les murailles du temple, et construiront sur les ruines du Temple".
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  french fantasy le Lun 19 Déc - 18:10

Isabelle merci pour ce sujet, j'ai hâte d'avoir des réponses aussi!

J'ai trouvé ceci sur wikipedia, rubrique "judéo-nazaréenS"
L'islam et le Troisième Temple[modifier]

L'étude du judéo-nazaréisme propose de nouvelles perspectives sur la question des origines de l'islam, même si cette approche est rejetée par la majorité des musulmans. Un passage du 4e livre d’Esdras donne une idée de la parenté de pensée avec le Coran14. qui parle des justes auxquels le monde doit revenir, fait penser à un verset de la sourate 7, d’autant plus qu’il est mis dans la bouche de Moïse : La Terre appartient à Dieu. Il en fait hériter qui il veut parmi ses créatures, et le résultat appartient aux pieux (s.7,128). La Terre doit donc appartenir aux pieux et aux justes parce qu’ils obéissent à Dieu et qu’ils doivent réaliser le salut du monde tel que Dieu le veut. Selon les récits islamiques, Mahomet épousa Khadija dont le cousin ou oncle, Waraqa ibn Nawfal est un « prêtre nasraniy » qui bénit leur mariage – le mot nasraniy signifie ici clairement non pas chrétien mais nazaréen comme en témoignent plusieurs passages du Coran lui-même : dans les sourates 2, verset 22 et 22,17, même la très officielle traduction coranique saoudienne IFTA[réf. nécessaire] n’ose pas rendre le pluriel nasârâ autrement que par nazaréens .


Topographie historique de la Syrie antique et médiévale (Paris, Geuthnar, 1927).
Une masse d'indices convergents suggèrent[réf. souhaitée] que Waraqa faisait partie de la première génération d’Arabes qui, avant Mahomet, avait été touchée par la doctrine des judéonazaréens (qui étaient géographiquement leurs voisins - René Dussaud en trouve des traces dans la topographie syrienne, voir carte ci-jointe, partie ouest en jaune/ les références de ce travail ont été intégrées à la carte). Waraqa était sans doute de mère judéonazaréenne[réf. souhaitée] et de père arabe, mais ne fut le seul « pont » entre les deux groupes, en cette fin du vie siècle : toute la communauté judéonazaréenne locale avait entrepris de convertir[réf. souhaitée] leurs voisins arabes à leur vision de l’histoire et du « Messie-Jésus » (selon l’expression du Coran).
L'intervention de Waraqa comme appui de Mahomet dans le début de la « révélation » permettait de montrer qu'une personne de tradition judéo-chrétienne, mais foncièrement monothéiste, voyait la vérité dans le message transmis à Mahomet.
Les judéo-nazaréens comprenaient comme une nouvelle présence matérielle la seconde venue du Messie-Jésus. C’est d’ailleurs un message que Mahomet proclama aux Arabes, selon deux sources indépendantes dont l’une est musulmane et l’autre juive :
“Selon Abu Hourayra le Prophète a dit : « Par Celui qui tient mon âme en sa main, la descente de Jésus fils de Marie est imminente ; il sera pour vous un arbitre juste… il mettra fin à la guerre et il prodiguera des biens tels que personne n’en voudra plus »” (hadith de Bukhari et Muslim)15
Ce souvenir, que les manipulations ultérieures n’ont pas pu effacer, est recoupé par l’unique témoignage contemporain, conservé dans la Doctrina Jacobi16 et tiré d’une lettre envoyée par un juif rabbinique à son frère ; elle indique : « il [Mahomet] proclamait la venue du Messie qui allait venir ». Ce Messie, mot signifiant celui qui a reçu l’onction de Roi, le Coran précise onze fois de qui il s’agit : le « Messie-Jésus » (al masîh-‘Îsa) et nul autre. Pour rappel, les arabophones ne savent généralement plus le sens de ce mot car des significations fallacieuses et contradictoires ont été inventée plus tard, dont la plus courante est « frotter », ce qui fait du « Messie » un « frotté » d'huile, qui se traduit en français par « oint » équivalent de Christos en grec.
Parmi les chercheurs francophones, Alfred-Louis de Prémare17, décédé en 2006, est reconnu comme l’un des plus éminents, jusque dans certaines universités du monde arabe. Selon lui, il faut relire les sources d'origine islamique sur lesquelles on s'appuyait jusqu'à présent, pour les intégrer dans une perspective plus ouverte.
Parmi les chercheurs américains, il faut mentionner Patricia Crone, d’origine suédoise, qui a publié une thèse en 1977 sur l'impossibilité du commerce mecquois, ce qui la conduisait à se demander comment ces habitants ont pu subsister avant que La Mecque ne soit le lieu de pèlerinage des musulmans (ce qui n’est attesté de manière fiable qu’à partir de la fin du viie siècle). C’est vers le Nord-Ouest de la péninsule arabique que les indications biographiques fiables pointent toujours, indique-t-elle. Mais elle est revenue sur une grande partie de cette thèse en 2006 et estime dorénavant qu'un tel commerce est vraisemblable, ainsi que l'existence de La Mecque en période préislamique. En Allemagne, les travaux de Chr. Luxenberg tendent à montrer que la langue du texte coranique est influencée par le syriaque, à la lumière duquel nombre d’obscurités textuelles disparaissent18.
Il existe cependant une piste permettant de réunir toutes les données que fournit l’étude des origines de l’islam. Le nœud en est la tentative, dûment attestée par l’historiographie grecque, des Arabes de Mahomet en 629, visant la Terre sainte et Jérusalem vers laquelle, comme les judéo-nazaréens, celui-ci se tournait pour prier. La petite armée musulmane au départ fut opposée au contingent byzantin lors de la bataille de Tabouk.
Trois ans plus tard, c’est le calife ‘Umar qui parvint finalement en 638 à y entrer (ou fin 637) : la ville lui ayant été ouverte, il fit déblayer l’esplanade et bâtir… un « Cube » en bois dans les dimensions du Saint des Saints du temple de Salomon, là même où le Temple avait été jadis bâti.
Les attentes attachées à cette réalisation ne nous sont plus familières, et nous comprenons difficilement aussi les déceptions qui ont suivi et qui ont signé la disparition du judéo-nazaréisme visible.
L'importance de cette ville dans la religion islamique se retrouve notamment dans l'événement du « voyage nocturne » durant lequel le Prophète a gagné la mosquée de Jérusalem depuis la Mecque, puis s’est rendu au Ciel. Ce voyage est allusivement évoqué dans le Coran. Le lieu de la mosquée sacrée à Jérusalem a une importance pour tous les musulmans - il s'agit de la mosquée Al Aqsa, la mosquée extrême.
Le projet nazaréen de conquête mondiale – qui est le premier du genre – était d’abord une vision « de foi » (ce qui reste vrai dans tous les projets postérieurs), et dans cette vision, la prise de la Terre sainte (réalisée en 634) et ensuite de Jérusalem (qui n'aura lieu finalement qu'en 638) revêtait une importance idéologique capitale, en rapport avec la « bénédiction de Dieu ». Sophrone, évêque de la ville, l'avait bien compris.
avatar
french fantasy

Messages : 226
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Alpes Maritimes

Revenir en haut Aller en bas

j'ai fait une petite recherche sur le net et quelques note de ce que je savais déja donc soyez clément

Message  lamine le Lun 19 Déc - 19:15

La mosquée al-Aqsa est située sur un lieu très symbolique, puisqu'il s'agit, selon la tradition juive, de l'emplacement du temple de Salomon, reconstruit au VIe siècle av. J.‑C. par les juifs et agrandie au Ier siècle av. J.‑C. par Hérode, avant d'être détruit en 70 par les Romains.
Les historiens de l'art affirment que durant la période chrétienne, le lieu fut laissé à l'abandon, sans doute pour marquer le triomphe du christianisme sur l'ancienne religion. Selon eux, ce n'est qu'avec l'arrivée de l'islam que l'esplanade des mosquées est à nouveau utilisée pour des édifices religieux.
avatar
lamine

Messages : 14
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Mar 20 Déc - 7:48

Compte tenu du fait que "les historiens de l'art" sont cités comme argument, je me suis permis de déplacer ce fil dans la rubrique "Histoire"

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Mar 20 Déc - 10:25

Je vais pour l'instant m'attarder sur le Dôme du Rocher, qui n'est certes pas la mosquée Al Aqsa, mais qui demeure un point incontournable de "l'esplanade des mosquées"

Je vous cite un spécialiste :
Oleg Grabar a écrit:Le Dôme du Rocher (...) n'est pas seulement le plus ancien monument majeur de l'Islam à ses débuts, mais, selon toute probabilité, le premier monument qui se voulut une création esthétique majeure de l'Islam (...)

Tant de significations diverses se sont accumulées (...) qu'il n'est pas aisé d'en venir à la question centrale pour notre propos : pourquoi une structure consistant en deux déambulatoires octogonaux autour d'un centre circulaire fut-elle construite en 692, au nord, en gros, du centre d'un immense esplanade artificielle, d'origine hérodienne, dans la ville de Jérusalem ?

On donne généralement deux explications à sa construction. La première, qui a le mérite évident de concorder parfaitement avec les événements historiques des années 685-692 (...) se fonde sur des textes de Yaqubi (qui écrivit aux alentours de 874), historien musulman hétérodoxe (...) Puisque la Mecque était aux mains d'un anti-calife, Ibn al-Zubayr, le calife omeyyade Abd al-Malik construisit un sanctuaire à Jérusalem pour détourner les pèlerins de l'Arabie proprement dite (...) Divers arguments militent contre cette interprétation (...) unique dans l'historiographie musulmane (...) passée sous silence par des historiens aussi méticuleux que Tabari et Baladhuri (...) D'ailleurs, un texte de Baladhuri (...) prouve que les troupes syriennes engagées contre La Mecque continuaient de considérer cette dernière comme le centre de pèlerinage musulman (...)

La seconde explication du Dôme du Rocher est celle qui est encore acceptée par le croyant musulman (...) Yaqubi mentionne le fait que le rocher du haram al-charif est "le rocher sur lequel il est dit que le Messager de Dieu a posé le pied lorsqu'il est monté au Paradis" (...) On pourrait ainsi en déduire que le Dôme du Rocher fut bâti comme une sorte de marytium (...) Cet argument pourrait encore être renforcé par le fait que l'architecture du Dôme du Rocher se situe clairement dans la tradition des grands martytiums chrétiens et s'inspire étroitement des sanctuaires chrétiens de Jérusalem et des alentours (...) Mais (...) maints traditionnalistes religieux des débuts, au nombre desquels on compte de grandes figures comme Bukhari et Tabari, n'acceptent pas l'identification de la masjid al-aqsa avec Jérusalem comme la seule possible (...) A côté du Dôme du Rocher, s'élevait, comme maintenant, la qubbah al-mi'raj, le martyrium à coupole de l'Ascension (...) Le voyageur persan Nasir-i Khusrow, l'un des premiers à tenter de donner une explication systématique de toutes les constructions du Haram, considère encore le Rocher, sous le Dôme, simplement comme l'endroit où Mahomet pria avant son ascension céleste à partir de la qubbah al-mi'raj. Il est plutôt étrange qu'un moment secondaire d'un événement ait été glorifié par une construction plus importante que le monument principal, et l'opinion de Nasir-i Khusrow s'explique par le fait qu'elle reflète une interprétation tardive de lieux déjà sanctifiés que l'on ne comprenait pas entièrement.

Puisque les témoignages écrits ne peuvent nous fournir une explication satisfaisante du but assigné par Abd al-Malik à l'édification du Dôme du rocher, il faut nous tourner vers le témoignage interne du bâtiment lui-même (...)

La formation de l'art islamique, chap. III : "L'appropriation symbolique de la terre"
...Je fais une pause, je recopierai -si Dieu le veut- la suite plus tard.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Roque le Mar 20 Déc - 10:56

lamine a écrit:Les historiens de l'art affirment que durant la période chrétienne, le lieu fut laissé à l'abandon, sans doute pour marquer le triomphe du christianisme sur l'ancienne religion. Selon eux, ce n'est qu'avec l'arrivée de l'islam que l'esplanade des mosquées est à nouveau utilisée pour des édifices religieux.
Tu n'as qu'en partie raison : l'abandon - pas seulement de Jérusalem - mais de toute sa région a suivi les deux offensives romaine : celle de 70 et celle de 135. La période d'exclusion à été de quelques dizaines d'années après 70 et encore plus radicale et longue après 135 (détails ?). Ce sont bien les romains qui sont en cause ... en n'oubliant pas que jusqu'a l'aube du 4ème siècle l'empire romain n'avait rien à voir avec les chrétiens, mais ils étaient plutôt en situation de persécution. Les Chrétiens comme le reste de la population avaient majoritairement émigré hors de la région de Jérusalem. Jérusalem était devenue une ville romaine et avait été rebaptisée sous le nom d'Aelia Capitolina par l'empereur Hadrien et des temples paîens furent certainement construits (où ?). Les dernières grandes persécutions des chrétiens précèdent de quelques dizaines d'année l'édit de Constantin au 4ème siècle ... si je me souviens bien. Jérusalem devient après 315 centre de pélerinage chrétien http://www.larousse.fr/encyclopedie/ville/J%C3%A9rusalem/125871

Roque

Messages : 4367
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  kahwa le Mar 20 Déc - 13:21

Je n'en sais rien
Mais peut être que comme il s'agissait d'un emplacement fait de ruines, et qu'en même temps c'est là qu'été construit le temple de Salomon. Un endroit béni donc, ils ont peut être voulu reconstruire dans ce même endroit un nouveau "temple", une mosquée.
Ce n'est qu'une supposition ...

kahwa

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Dim 25 Déc - 11:51

Je reprends :study:
Oleg Grabar a écrit:Puisque l'on peut démontrer qu'à l'époque de la construction du Dôme, le Rocher n'était pas considéré comme l'endroit d'où Mahomet accomplit son ascension céleste, pourquoi alors a-t-il été choisi comme le centre évident de la structure ? (...)

La fonction exacte du Rocher dans les temps les plus anciens est encore incertaine (...) A l'époque de la reconstruction du Temple par Hérode, il apparaîtrait, d'après un texte plus ou moins contemporain, que le Rocher ne s'élevait qu'à quelques pouces au-dessus du niveau de la terrasse et qu'il servait de pierre d'angle. Mais le texte n'est pas très clair (...)

Au début du Moyen-Âge, la légende juive attribuait une mythologie complexe au mont Moriah en général et au Rocher en particulier (...) par l'effet d'une confusion entre le pays de Moriah (Gn XXII, 2) et le mont (...) L'importance accordée au lieu est attestée (...) par le texte du Pèlerin de Bordeaux, anonyme qui mentionne (...) une pierre perforée "sur laquelle les juifs viennent chaque année pour l'oindre" (...)

C'est donc ainsi que les musulmans, semble-t-il, trouvèrent la ville, au moment de la conquête : les juifs considéraient le Haram et ce qui l'entourait comme le site du Temple, le lieu du sacrifice d'Abraham et de la naissance et de la mort d'Adam, alors que les chrétiens avaient transféré les associations avec l'histoire sainte à un autre site (...)

Bien qu'il soit mentionné (...) par l'historien musulman Tabari, le Rocher n'est pas cité dans les prières et récitations du calife (...) Omar refusa la suggestion faite par Ka'b, un converti d'origine juive, que le Rocher soit inclus dans le côté du sanctuaire musulman (...)

Dans ces textes, le Rocher, avec tout le périmètre du Haram, apparaît donc avant tout comme le symbole du Temple juif, mais le Rocher, en soi, n'a fait l'objet d'aucune attention particulière de la part du calife (...) En édifiant une construction nouvelle sur l'aire du Temple, même de manière primitive, les musulmans firent un acte politique : en prenant possession, pour la nouvelle religion, de l'un des périmètres les plus sacrés du monde et en altérant la disposition imposée par la domination chrétienne, tout en évitant de restaurer la splendeur du passé juif.

Quelques soixante ans après la conquête de Jérusalem, cependant, le Rocher était devenu le centre de l'espace tout entier (...)

Sans entrer dans les détails complexes qui ont été étudiés ailleurs, on peut établir qu'à ses débuts la tradition islamique était très vague sur les lieux réels des principaux événements de la vie d'Abraham. Certaines autorités religieuses musulmanes en situent un grand nombre à Jérusalem ou dans ses alentours et il est plausible que, en partie sous l'influence des juifs qui se convertirent en grand nombre à l'Islam, on associait le Rocher et Abraham (...)

L'un des actes les plus intéressants d'Ibn al-Zubayr, l'opposant des Omeyyades à la Mecque, fut la reconstruction de la Ka'bah, détruite lors du premier siège omeyyade (...) comme le prophète avait dit qu'elle avait été à l'époque d'Abraham. Par contre, al-Hajjaj, lui, la reconstruisit comme elle avait été au temps de Mahomet (...)

On peut ainsi avancer l'idée qu'à l'intérieur de la koiné musulmane, en islamisant les lieux saints juifs, Adb al-Malik revendiquait également une certaine prééminence de la Palestine (...) Il avait choisi un symbole dans une tradition religieuse qui n'avait pas encore été localisée dans l'espace avec précision mais qui était importante pour la nouvelle religion (...) Ce n'était pas, cependant, une transgression des fondations mêmes de l'Islam, comme l'aurait été un changement radical du centre pour le pèlerinage (...)
La suite plus tard ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Lun 26 Déc - 15:50

Début de la suite promise...
Oleg Grabar a écrit:Le second témoignage contemporain qui peut nous aider à comprendre ce que représente le Dôme du Rocher omeyyade est le bâtiment lui-même (...)

Le Dôme est un ciborium, ou "reliquaire", édifié sur un emplacement sacré, sur le modèle assez courant des martyriums que l'on trouvait dans tout le monde chrétien (...) En d'autres termes, son architecture confirme que le Dôme possédait une fonction symbolique (...)

La plupart des thèmes des mosaïques qui le décorent consistent en des motifs végétaux entremêlés de vases, de cornes d'abondances, et de ce qui a été qualifié de "joyaux". Tous ces éléments, à l'exception de ces derniers, sont plutôt communs et leur fonction, dans l'art de la fin du VIIe siècle, est avant tout décorative (...) La décoration en "joyaux" n'apparaît pas uniformément à travers toute la construction, mais exclusivement sur la face interne de la colonade orthogonale du tambour (...) Elle se compose de couronnes, ou bien de diadèmesavec des pendentifs (...) L'origine de ces ornements se retrouve dans les représentations des rois et des empereurs byzantins et persans, principalement des premiers, ou dans ceux portés par le Christ, la Vierge et les saints dans l'art religieux de Byzance (...) Autrement dit, la décorationdu Dôme du Rocher témoigne d'une utilisation consciente des symboles appartenant aux opposants, vaincus ou encore agissants, de l'Etat musulman (...)

Sous l'influence des sanctuaires chrétiens de la ville, en particulier le Saint Sépulcre, le Dôme aurait été décoré de couronnes votives simplement pour en rehausser la sainteté (...) Une telle explication, cependant, limitée à la simple imitation des modèles chrétiens et à la généralisation du sens à donner aux motifs, soulève des problèmes. Elle n'explique pas pourquoi une couronne iranienne aurait été ajoutée au programme décoratif (...) On peut également suggérer que le choix de symboles royaux byzantins et sassanides était dicté par le désir de démontrer que les "incroyants" avaient été vaincus et amenés dans le giron de la foi nouvelle (....)

Le troisième document en notre possession, l'inscription, va nous permettre de choisir entre ces explications (...)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Dim 29 Jan - 9:12

Je reprends enfin ^^
Oleg Grabar a écrit:Le Dôme du Rocher, inhabituellement riche en inscriptions, en possède 3 d'origine omeyyade. La principale, longue de 240m, se trouve au-dessus des arches de l'arcade octogonale extérieure, des 2 côtés. A l'exception d'un seul endroit, où le calife al-Ma'mun substitue plus tard son nom à celui d'Abd al-Malik, cette inscription est, d'un bout à l'autre, contemporaine du bâtiment. Les 2 autres inscriptions se trouvent sur des plaques en cuivre, sur les portes Est et Nord. Elles-aussi ont été altérées par le prince abbasside, mais il a été démontré qu'elles doivent être considérées comme omeyyades (...)

L'inscription intérieure peut être divisée en 6 parties inégales, chacune commençant par une basmalah (...) C'est la sourate CXII qui en compose la 1ère partie : Dis : "Lui, Dieu, est Un ! Dieu, l'Impénétrable ! Il n'engendre pas ; Il n'est pas engendré ! Nul n'est égal à Lui !. La 2ème partie contient le passage XXXIII, 56 : Certes, Allah est Ses Anges prient sur le Prophète. ; "Ô Dieu et Ses Anges, bénissez le Prophète ; Ô toi qui es croyant, béni-le et rends-lui hommage d'une manière digne de lui"
NB: pour la 2e inscription, je n'ai mis en couleur rouge que le début, car la suite dans le texte reçu actuel dit uniquement vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations ; nous avons là une variante textuelle (mais qui n'est cependant pas une variante de sens)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Dim 29 Jan - 10:49

Suite :
Oleg Grabar a écrit:Le 3e passage est tiré de la sourate du Voyage Nocturne (XVII, 111), mais la citation n'a pas trait à l'isra du Prophète, argument supplémentaire contre la croyance qu'au temps d'Abd al-Malik le Rocher de Jérusalem était déjà assimilé à l'endroit où Mahomet est monté au Paradis (...) : Et dis : "Louange à Dieu qui ne S'est jamais attribué d'enfant, qui n'a point d'associé en la royauté et qui n'a jamais eu de protecteur de l'humiliation". La 4e citation, LXIV, 2 (...) : Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre glorifient Dieu. A Lui la royauté et à Lui les louanges. Et Il est Omnipotent

La 2e partie de l'inscription, la plus longue, contient plusieurs passages coraniques. D'abord, LXIV, 2 et XXXIII, 56 sont répétés, puis suivis par IV, 171-172 : Ô gens du Livre ! N'exagérez pas dans votre religion, et ne dites de Dieu que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager de Dieu, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un Esprit venant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers. Et ne dites pas "Trois" ; cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Dieu n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Dieu suffit comme protecteur. Jamais le Messie ne trouve indigne d'être un serviteur de Dieu, ni les Anges rapprochés. Et ceux qui trouvent indigne de L'adorer et s'enflent d'orgueil... Il les rassemblera tous vers Lui. Cette citation est suivie par une invitation des plus remarquables à la prière : "Priez pour votre Prophète et votre serviteur, Jésus, fils de Marie", suivi par le passage XIX, 33-36 : "Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant" Tel est Jésus, fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent. Il ne convient pas à Dieu de S'attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d'une chose, Il dit seulement "Soit !" et elle est. Certes, Dieu est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin. Et l'inscription s'achève sur l'exhortation voilée de menace de la sourate III (18-19) : Dieu atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage ! Certes, la religion acceptée de Dieu, c'est l'Islam. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu'après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes de Dieu... alors Dieu est prompt à demander compte !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Civis Pacem le Jeu 21 Mar - 22:55

Une remarque...
Rien contre les juifs dans le Dôme, alors que dans le Coran les diatribes contre les juifs dominent.

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Ven 22 Mar - 7:59

Civis Pacem a écrit:Une remarque...
Rien contre les juifs dans le Dôme, alors que dans le Coran les diatribes contre les juifs dominent.
Rien dans les inscriptions mais les juifs sont cependant dépossédés au nom de l'Islam d'un lieu qui n'avait de sens que pour eux. Je n'appelle pas ça "rien"

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Civis Pacem le Ven 22 Mar - 12:30

-Ren- a écrit:
Civis Pacem a écrit:Une remarque...
Rien contre les juifs dans le Dôme, alors que dans le Coran les diatribes contre les juifs dominent.
Rien dans les inscriptions mais les juifs sont cependant dépossédés au nom de l'Islam d'un lieu qui n'avait de sens que pour eux. Je n'appelle pas ça "rien"

Dites donc, c'était la mitraillette de posts ce matin :lol:
Formellement ils en avaient été dépossédes depuis bien longtemps; cette construction ajoute au désastre pour eux, mais ne l'inaugure pas : de plus, ils n'étaient plus majoritaires, n'avaient plus maîtrise de rien, etc.
Ce que je voulais souligner, c'est le contraste entre le Coran et les inscriptions du Dôme. Ces dernières reflètent l'actualité du temps de la construction: ce sont les chrétiens qui sont visés, parce que les chrétiens sont majoritaires et qu'ils sont une menace, pas les juifs. On peut imaginer une situation à l'inverse, où je suis persuadé que les juifs étant majoritaires, les inscriptions du Dôme les auraient visés.

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Ven 22 Mar - 20:06

Civis Pacem a écrit:Ce que je voulais souligner, c'est le contraste entre le Coran et les inscriptions du Dôme. Ces dernières reflètent l'actualité du temps de la construction: ce sont les chrétiens qui sont visés, parce que les chrétiens sont majoritaires et qu'ils sont une menace, pas les juifs. On peut imaginer une situation à l'inverse, où je suis persuadé que les juifs étant majoritaires, les inscriptions du Dôme les auraient visés.
Je pense comme vous :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Civis Pacem le Ven 22 Mar - 23:37

Tout arrive :D

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Olaf le Mer 25 Mar - 12:48

-Ren- a écrit:Je vous cite un spécialiste :
Oleg Grabar a écrit:Le Dôme du Rocher (...) n'est pas seulement le plus ancien monument majeur de l'Islam à ses débuts, mais, selon toute probabilité, le premier monument qui se voulut une création esthétique majeure de l'Islam (...)

Le Dôme du Rocher n'est certainement pas une création esthétique majeure de l'islam, du moins pour son architecture. Les archéologues israéliens ont retrouvé dans les années 90 les vestiges de l'église de la Kathisma, église du siège de Marie, située entre Jérusalem et Bethléem. Il s'agit d'une église construite selon le plan d'un triple octogone (tiens tiens ...) centrée sur un rocher (tiens tiens ...), rocher sur lequel se serait reposée Marie en route vers Jérusalem avant la naissance de Jésus (selon certaines traditions chrétiennes).

http://mfa.gov.il/MFA/MFAFR/MFA-Archive/Pages/L-eglise%20du%20siege%20de%20Marie%20-Kathisma-.aspx

Datant du 5e siècle, elle fut convertie en mosquée, puis détruite au 8e siècle. Sa présence non loin du Dôme du Rocher avait du se révéler gênante pour ceux qui ont fait de ce Dôme du Rocher le symbole d'une nouvelle religion. Un indice de plus de la formation très tardive de l'islam, et de la construction a posteriori du discours sur ses origines ?
avatar
Olaf

Messages : 96
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : Paris

http://legrandsecretdelislam.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  -Ren- le Mer 25 Mar - 14:27

Olaf a écrit:Le Dôme du Rocher n'est certainement pas une création esthétique majeure de l'islam, du moins pour son architecture
...Dans ce cas, on pourrait dire que les premières basiliques chrétiennes ne sont pas non plus une création majeure puisqu'elle ne font que copier les basiliques civiles romaines ;)
L'art n'a que faire des chapelles, (presque) tout n'est que rencontres, échanges et influences dont l'artiste opèrera une synthèse cependant originale. Le Dôme du Rocher est certes un édifice dont le style se rattache de toute évidence à ce qui se faisait déjà... Mais en tant que réappropriation originale, c'est bien aussi une création esthétique majeure de l'Islam.

Prenez la Mosquée Bleue d'Istambul : l'influence de Ste Sophie est évidente... et dans le même temps, c'est aussi un monument majeur de l'art islamique.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15163
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les musulmans ont-ils bati une mosquée (Al-Aqsa) sur la place de l'Ancien Temple ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum