Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le viol en islam

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Lun 5 Déc - 12:30

http://irreductiblegauloise.wordpress.com/2011/01/08/arabie-saoudite-une-femme-violee-ecope-d1-an-de-prison-et-100-coups-de-fouets-adultere/

Arabie-Saoudite : une femme violée écope d’1 an de prison et 100 coups de fouets pour “adultère”

Le 8 janvier 2011
A Jeddah, en Arabie Saoudite, une jeune femme de 23 ans vient d’être condamnée à un an de prison et 100 coups de fouets pouravoir commis un adultère, et pour avoir essayé d’avorter du foetus résultant de cette relation.

Le tribunal de Jeddah a prononcé son verdict après avoir entendu les avoeux de la jeune femme, qui confesse avoir eu une relation sexuelle forcée avec un homme qui lui avait proposé de faire un tour en voiture. L’homme l’a emmenée dans une maison, où lui et ses amis l’ont violée toute la nuit.

La jeune femme a déclaré avoir été enceinte, et être allée dans un hôpital afin de subir un avortement. L’hôpital a confirmé qu’elle était enceinte de 8 semaines.

Selon la loi, la femme passera un an en prison, et sera fouettée après avoir donné naissance à son bébé, qui portera son nom.

Isabelle

Messages : 948
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Invité le Jeu 8 Déc - 16:22

Mais le verset 78 dit bien que les catastrophes qui t'arrivent, Dieu te les envoie cause de tes péchés...
Ainsi, une femme violée est considérée comme responsable en islam !

Non, ce n'est pas Dieu qui "envoie les catastrophes". Le mal trouve quasiment toujours sa source dans l'action des hommes ; (à l'exception des catastrophes naturelles : Coran 29:40) ; c'est le mal provoqué par leurs propres mains :
- oui, il est bien sûr possible qu'un homme soit châtié par ses propres péchés, ou par un enchaînement de circonstances, en tant que conséquence de ses péchés constants. C'est le mal qui revient "en boomerang", dont l'homme en est bien sûr l'auteur, du fait de sa propre turpitude.
- Mais il est bien sûr aussi possible que le mal se répercute sur d'autres par un enchevêtrement de causalités extrêmement complexes, et qui nous échappent complètement, dont nul autre que Dieu n'en connaît la signification.

En résumé, on peut dire que Dieu châtie par la main des hommes, en laissant le mal provoqué par leurs propres mains se répandre et se déchaîner contre eux-mêmes. Il y a une "règle divine" en quelque sorte qui veut que l'homme soit puni par l'homme :

Quiconque aura fait le mal ne recevra en retour que le mal ; quiconque aura fait le bien (qu’il soit homme ou femme) et qui aura cru sera au nombre des élus qui entreront dans le paradis, et jouiront de tous les biens sans compte. (Coran 40:40)

Voilà ce que vous avez vous-mêmes amassé pour vous. Goûtez ce que vous avez amassé. (9:35)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Lun 19 Déc - 20:34

red1 a écrit:salam alaykom . J'ai vraiment l'impression qu'on prend les musulmans pour des idiots ! Franchement demander si le viol est licite n'est ce pas prendre les musulmans pour des sauvages ? La question ne se pose pas cas si l'esclave demande sa liberté il y a obligation de l'affranchir . Quant à l'acte sexuel il faut qu'il y ait consentement mutuelle . Le coran met l'accent sur la justice à un point tel que les chatiment sont horrible et la peine qui est faite à Dieu est pire POUR le croyant .Mais le non croyant lui craindra la p peine de ce bas monde et il est selon moi impensable qu'un croyant commette un tel crime . Et sinon je te pousse Isabelle a un peu plus de bon sens et à plus de recherche . Le viol est interdit en islam et la victime n'encoure aucune peine qu'elle soit un esclave (homme ou femme l'iman Malik parle même de l'esclave risquant de se faire violer par sa maitresse )

Vous dites qu'il faut consentement mutuel, mais quel verset en parle ?
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Y'a-t-il eu viol des captives à la bataille de Khaybar ?

Message  Isabelle le Mar 20 Déc - 14:47

La bataille contre les juifs de l'oasis de Khaybar est la seule où les mariages temporaires ont été autorisés...

Mais ces femmes juives étaient déjà mariées... Donc, est-ce que ces mariages temporaires ont été du viol ?
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  kahwa le Mar 20 Déc - 15:02

On remarque que ceux qui soutiennent ces hadiths sont en général des chiites ...

Il faudrait voir quelle authenticité ils ont auprès des musulmans sunnites. Je ne m'y connais pas vraiment sur ce sujet, donc peut être quelqu'un d'autre pourra y répondre

Mais si on tiens en compte le Coran il est dit :

5.5 (...) (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. (...)

Parce que prendre une femme en se mariant avec elle et ensuite la "jeter", c'est pas une bonne conduite
Surtout si on s'en tient au fait que le divorce est une chose permise mais detestée par Dieu (en Islam) ...

kahwa

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Mar 20 Déc - 15:17

Les sunnites reconnaissent qu'il y'a eu des mariages temporaires, mais croient qu'ils ont été abolis.
Les chiites, eux, les soutiennent et ne croient pas qu'ils aient été abolis ; ils rendent une partie des compagnons du prophète mécréants...

Mais ces mariages, on peut les lire dans la Sîra !
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  kahwa le Mar 20 Déc - 16:20

La Sira écrite par qui ?

Dans une biographie tu peux avoir des hadiths qui sont reportés et qui sont faibles.
Le Coran a priorité sur les hadiths de toute manière. Si ils vont à son encontre c'est qu'ils sont faux

kahwa

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Mar 20 Déc - 16:24

kahwa a écrit:La Sira écrite par qui ?

Dans une biographie tu peux avoir des hadiths qui sont reportés et qui sont faibles.
Le Coran a priorité sur les hadiths de toute manière. Si ils vont à son encontre c'est qu'ils sont faux

Mais le Coran dit bien "Allah vous a fait hérité de terres que vous n'aviez pas foulé".
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  kahwa le Mar 20 Déc - 16:44

Oui Isabelle, mais quel est le rapport ? Excuse-moi mais je n'ai pas compris

kahwa

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Mer 21 Déc - 6:19

Ben les femmes n'avaient pas le choix dans le fait de conclure un contrat de mariage... Comme si elles allaient accepter de se marier temporairement juste pour coucher. En plus, leur tuteur était mort pendant la bataille. Mais qu'en pensez-vous ? Allez-vous continuer de croire qu'ils étaient les meilleurs des Hommes ?
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Enutrof le Jeu 22 Déc - 1:58

Isabelle a écrit:
red1 a écrit:salam alaykom . J'ai vraiment l'impression qu'on prend les musulmans pour des idiots ! Franchement demander si le viol est licite n'est ce pas prendre les musulmans pour des sauvages ? La question ne se pose pas cas si l'esclave demande sa liberté il y a obligation de l'affranchir . Quant à l'acte sexuel il faut qu'il y ait consentement mutuelle . Le coran met l'accent sur la justice à un point tel que les chatiment sont horrible et la peine qui est faite à Dieu est pire POUR le croyant .Mais le non croyant lui craindra la p peine de ce bas monde et il est selon moi impensable qu'un croyant commette un tel crime . Et sinon je te pousse Isabelle a un peu plus de bon sens et à plus de recherche . Le viol est interdit en islam et la victime n'encoure aucune peine qu'elle soit un esclave (homme ou femme l'iman Malik parle même de l'esclave risquant de se faire violer par sa maitresse )

Vous dites qu'il faut consentement mutuel, mais quel verset en parle ?

Isabelle n'a pas tord pour le coup.
Déja le mot esclave je trouve que c'est déja sauvage.
Ensuite il y a obligation de l'affranchir après sa conversion (s'il on ne lui a pas coupé la zigounette c'est une chance)
historiquement ça n'a pas toujours été accompli (accompli plutôt chez les esclaves nordiques et moins chez les africains)
et pour finir trouve moi une seule loi anti viol protégeant les mécréantes ?
confondre les lois universelles d'équité et les lois islamiques pour musulmans c'est le plus gros défaut de l'islam (ce qui est normal puisque l'islam se considère comme universel...et pourtant pas adapté à tous...).
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Invité le Jeu 22 Déc - 14:17

Isabelle a écrit:http://irreductiblegauloise.wordpress.com/2011/01/08/arabie-saoudite-une-femme-violee-ecope-d1-an-de-prison-et-100-coups-de-fouets-adultere/

Arabie-Saoudite : une femme violée écope d’1 an de prison et 100 coups de fouets pour “adultère”

Le 8 janvier 2011

Les crimes ne sombrent pas dans le néant. Il y a une justice qui s'exerce après la mort (et/ou en ce monde).
Le Coran dit : Et au cou de chaque homme, Nous avons attaché son oeuvre. (17:13).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Jeu 22 Déc - 16:52

Enutrof a écrit:
Isabelle a écrit:
red1 a écrit:salam alaykom . J'ai vraiment l'impression qu'on prend les musulmans pour des idiots ! Franchement demander si le viol est licite n'est ce pas prendre les musulmans pour des sauvages ? La question ne se pose pas cas si l'esclave demande sa liberté il y a obligation de l'affranchir . Quant à l'acte sexuel il faut qu'il y ait consentement mutuelle . Le coran met l'accent sur la justice à un point tel que les chatiment sont horrible et la peine qui est faite à Dieu est pire POUR le croyant .Mais le non croyant lui craindra la p peine de ce bas monde et il est selon moi impensable qu'un croyant commette un tel crime . Et sinon je te pousse Isabelle a un peu plus de bon sens et à plus de recherche . Le viol est interdit en islam et la victime n'encoure aucune peine qu'elle soit un esclave (homme ou femme l'iman Malik parle même de l'esclave risquant de se faire violer par sa maitresse )

Vous dites qu'il faut consentement mutuel, mais quel verset en parle ?

Isabelle n'a pas tord pour le coup.
Déja le mot esclave je trouve que c'est déja sauvage.
Ensuite il y a obligation de l'affranchir après sa conversion (s'il on ne lui a pas coupé la zigounette c'est une chance)
historiquement ça n'a pas toujours été accompli (accompli plutôt chez les esclaves nordiques et moins chez les africains)
et pour finir trouve moi une seule loi anti viol protégeant les mécréantes ?
confondre les lois universelles d'équité et les lois islamiques pour musulmans c'est le plus gros défaut de l'islam (ce qui est normal puisque l'islam se considère comme universel...et pourtant pas adapté à tous...).

Rendre eunuque un humain est interdit en islam...
Payer un viol après la mort... Justement, pour l'islam, la femme est-elle également responsable ?
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Enutrof le Ven 23 Déc - 11:44

moi il n'y a que le concret qui m'importe.
C'est comme avoir des esclaves coreligionnaires, c'est aussi interdit dans l'Islam et pourtant il y en avait un sacré paquet.
donc on parle dans le théologique, pas concrètement de l'histoire.
du coup quel est le fondement de ta question ? Qu'est ce qui t'as amené à poser la question ? Quelle réponse tu aurais trouvé idéal ?
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Isabelle le Sam 24 Déc - 18:30

Cebrâîl a écrit:
Mais le verset 78 dit bien que les catastrophes qui t'arrivent, Dieu te les envoie cause de tes péchés...
Ainsi, une femme violée est considérée comme responsable en islam !

Non, ce n'est pas Dieu qui "envoie les catastrophes". Le mal trouve quasiment toujours sa source dans l'action des hommes ; (à l'exception des catastrophes naturelles : Coran 29:40) ; c'est le mal provoqué par leurs propres mains :
- oui, il est bien sûr possible qu'un homme soit châtié par ses propres péchés, ou par un enchaînement de circonstances, en tant que conséquence de ses péchés constants. C'est le mal qui revient "en boomerang", dont l'homme en est bien sûr l'auteur, du fait de sa propre turpitude.
- Mais il est bien sûr aussi possible que le mal se répercute sur d'autres par un enchevêtrement de causalités extrêmement complexes, et qui nous échappent complètement, dont nul autre que Dieu n'en connaît la signification.

En résumé, on peut dire que Dieu châtie par la main des hommes, en laissant le mal provoqué par leurs propres mains se répandre et se déchaîner contre eux-mêmes. Il y a une "règle divine" en quelque sorte qui veut que l'homme soit puni par l'homme :

Quiconque aura fait le mal ne recevra en retour que le mal ; quiconque aura fait le bien (qu’il soit homme ou femme) et qui aura cru sera au nombre des élus qui entreront dans le paradis, et jouiront de tous les biens sans compte. (Coran 40:40)

Voilà ce que vous avez vous-mêmes amassé pour vous. Goûtez ce que vous avez amassé. (9:35)

Donc en gros la femme violée paye de ses péchés quand même !
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  elmakoudi le Sam 24 Déc - 22:03

Isabelle a écrit:Il y'a une question sur l'islam à laquelle j'essaye d'obtenir une réponse depuis longtemps mais je n'en reçois aucune.

L'islam nous dit que le mal qui nous arrive est entièrement de notre faute par ce verset :
[4:79]
Tout bien qui t'atteint vient de Dieu, et tout mal qui t'atteint vient de toi-même. Et Nous t'avons envoyé aux gens comme Messager. Et Dieu suffit comme témoin.

Cela signifie qu'une femme violée est responsable ? (à cause de ses péchés)
Que la Sécurité Sociale ne devrait plus rembourser les malades car ils sont responsables ? (à cause de leurs péchés)
salam isabelle
Le Coran est une Constitution Suprême qui organise la vie - tant spirituelle que temporelle - des Musulmans vivant dans la Cité-Etat. De là, le lecteur sera amené à constater que le Texte sacré contient non seulement un enseignement spirituel très riche et fécond, mais aussi une Morale très élevée soutenue et défendue par un Corpus juris aux règles juridiques précises et détaillées faisant de lui une discipline scientifique très élaborée.
La compréhension de son contenu est certes beaucoup plus aisée pour ceux qui jouissent de la connaissance de la langue arabe littéraire,
42-30. Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup.

chere isabelle Le problème que vous soulèvez relève des problèmes fondamentaux de la philosophie. A son sujet, les écoles de pensée se sont divisés et les opinions ont divergées.
et que Dieu n'est que Miséricorde et Bonté. Ce n'est pas lui qui a ordonné le mal ; mais par sa Sagesse, il l'a permis.
C'est parce qu'il nous a voulu libres et que la liberté inclut necessairement l'éventualité de l'erreur.

Notre liberté n'aurait aucun sens si nous n'avions pas le droit de faire notre propre expérience , avec deux possibilités se présentant à nous (l'erreur ou la verité; le péché ou l'obeissance) et entre lesquelles nous avons à choisir librement.
Dieu pouvait faire de nous tous des êtres excellents en nous contraignant de force à l'obéissance. Mais il devait, pour ce faire, nous priver de notre liberté de choix.
Le mal dans l'univers est comme l'ombre dans un tableau. Si on l'examine de près, cette ombre apprait comme une imperfection, un défaut. Mais en reculant pour prendre une vue d'ensemble , on découvre que l'ombre est absolument indispensable et qu'elle joue un role esthétique dans l'agencement total du tableau.

elmakoudi

Messages : 31
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Invité le Sam 24 Déc - 22:43

Isabelle a écrit:Donc en gros la femme violée paye de ses péchés quand même !

Bonsoir Isabelle,

Je comprends l'insistance de ta question, mais le Coran est très clair là-dessus. Il est évident que la femme violée n'est pas responsable des actes de son violeur selon l'idée reçue qui voudrait que : « si elle a été violée, c'est qu'elle l'a bien cherché ». Ce n'est bien sûr absolument pas le sens ici, puisque le Coran dit bien :

Tout mal qui t'atteint vient de toi-même (4:79).

Qu'est-ce que ça signifie précisément ?

Internet est un puissant outil de connaissance, à condition d'avoir un "fil conducteur" de lecture. J'ai trouvé quelques témoignages de viol, et presque à chaque fois, la victime se sent responsable de ce qui lui est arrivé ; elle a comme un sentiment de culpabilité. Sans vouloir faire de grandes généralités, je ne pense pas que ça soit un hasard. On peut donc dire que d'une certaine manière, la femme violée est indirectement responsable de ce qui lui est arrivé dans le sens où elle ne l'a pas provoqué directement par son comportement, mais qu'elle a effectivement fauté quelque part, très en amont de la violence qu'elle a subie.

1- En voici deux témoignages qui pourraient éclaircir un peu ta question :

Je regrette beaucoup ce qui m’est arrivé. Je sais que, je suis l’unique responsable de tout cela. Si je prenais en compte les conseils de ma mère, je n’en serais pas là aujourd’hui. Je passais tout mon temps dehors. Nuit et jour.

http://www.piccmi.com/S-S--27-ans-victime-d-un-viol-collectif-J-ai-ete-violee-et-chassee-de-chez-moi_a88.html
Est-ce que tu trouves normal qu'une jeune femme traîne "nuit et jour" dehors ?

Lors de la 2ème sortie où nous allons boire un verre dans un café du bord de plage, nous rencontrons un groupe de 3 garçons Corses, avec lesquels nous discutons, plaisantons. A un moment, ils nous proposent de changer d'endroit. Nous les accompagnons dans leur véhicule.

http://www.sosfemmes.com/faq/400_suivantes/434_juliette.htm
Est-ce que tu trouves normal que les deux femmes montent dans la voiture de trois inconnus ?


2- Et voici maintenant trois témoignages qui montrent qu'une femme peut très bien mentir sur son viol, et donc faire condamner un innocent ; c'est loin d'être très rare :

Deux ans d’enquête, de rumeurs et de mensonges, puis deux procès publics dans deux tribunaux qui se contredisent auront été nécessaires pour reconnaître, hier, l’innocence d’un homme de 35 ans qu’une jeune voisine accusait de l’avoir violée à l’âge de 14 ans.

http://www.24heures.ch/vaud-regions/actu/incroyable-histoire-viol-village-faoug-2009-12-23
Virginie Madeira avait 14 ans quand elle a raconté à l'une de ses copines de classe que son père avait « abusé » d'elle, comme on disait dans les feuilletons américains qu'elle regardait à la télévision. Aujourd'hui, sept ans plus tard, elle publie un livre pour crier publiquement : J'ai menti.

http://www.pvr-zone.ca/jaimenti.htm
L’adolescente a tout inventé. « Je n'ai pas été forcée à avoir ce rapport sexuel, a avoué la jeune fille de 16 ans lors d'un interrogatoire à la caserne des carabiniers.
Sandra, 16 ans, avait inventé ce viol pour justifier la perte de sa virginité auprès de sa famille, qui lui faisait faire régulièrement des contrôles chez le gynécologue. »

http://olivierkaestle.blogspot.com/2011/12/une-autre-agression-fictive-un-massacre.html

Ma conclusion est qu'il ne faut jamais juger hâtivement, car il y a sans doute des tas de choses qui nous échappent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Enutrof le Sam 24 Déc - 22:45

intéressant le débat. mon cher Cebrâîl tes réponses sont toujours une mine d'or :)
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Invité le Sam 24 Déc - 22:53

Enutrof a écrit:intéressant le débat. mon cher Cebrâîl tes réponses sont toujours une mine d'or :)

Il suffit de se cramponner fermement à la parole de Dieu, ami Enutrof.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Enutrof le Sam 24 Déc - 23:03

Cebrâîl a écrit:
Enutrof a écrit:intéressant le débat. mon cher Cebrâîl tes réponses sont toujours une mine d'or :)

Il suffit de se cramponner fermement à la parole de Dieu, ami Enutrof.

de base d'être cultivé et logique mon ami Cebrâîl :)
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  -Ren- le Dim 25 Déc - 0:18

Cebrâîl a écrit:presque à chaque fois, la victime se sent responsable de ce qui lui est arrivé ; elle a comme un sentiment de culpabilité. Sans vouloir faire de grandes généralités, je ne pense pas que ça soit un hasard. On peut donc dire que d'une certaine manière, la femme violée est indirectement responsable de ce qui lui est arrivé dans le sens où elle ne l'a pas provoqué directement par son comportement, mais qu'elle a effectivement fauté quelque part, très en amont de la violence qu'elle a subie
N'IMPORTE QUOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je me mets rarement en colère, mais là, oui !!!
Un peu de psychologie de base :

Dans son for intérieur, sans même le dire ouvertement, la personne pense :
- Est-ce que ce n'était pas un peu de ma faute ?
- Est-ce que je n'aurais pas pu l'éviter ?
- Est-ce que, placé dans ma situation, quelqu'un d'autre aurait réussi à résister, à se débattre, à s'enfuir ?

Le psy peut aller au devant des questions qu'elle n'ose pas exprimer en lui demandant :

- Qui détenait le pouvoir (parental, spirituel, moral, organisationnel, physique, psychologique) ?
- Qui était l'adulte ? Le repère social ? Le référent ?
- Qui était l'instigateur, l'organisateur de cet abus ?
- Qui pouvait y mettre fin ?

Il peut lui faire comprendre que sa culpabilité est liée au décalage entre son vécu passé (et les raisons pour lesquelles elle n'a pu empêcher d'être abusée : son jeune âge, son ignorance, sa totale confiance) et son vécu actuel, où elle est plus âgée, moins ignorante, moins naïve et où elle sait se protéger.
Elle se croit coupable parce qu'elle regarde les événements passés avec les yeux de l'adulte avertie qu'elle est aujourd'hui. Or, à l'époque, elle ne possédait pas les protections suffisantes pour empêcher l'abus.
On peut aussi l'aider à différencier le point faible dont s'est servi le pervers, par exemple un besoin de tendresse tout à fait légitime, une confiance aveugle, et le crime qu'il a commis, en profitant de ce besoin légitime d'affection ou de cette confiance, pour assouvir ses désirs immoraux.
Déconnecter ces deux éléments est souvent un moment de vérité et un soulagement pour la personne, qui fait son deuxième pas vers la guérison quand elle ne se sent plus responsable.
Mais le chemin sera encore long jusqu'à la cicatrisation de la blessure. La précipitation et l'impatience sont par conséquent les grands ennemis du conseiller (et du client) dans ce domaine.
:arrow: http://www.sosfemmes.com/violences/viol_abus_sexuels.htm#2
Le seul coupable est le violeur, un point, c'est tout.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Enutrof le Dim 25 Déc - 2:16

-Ren- a écrit:
Cebrâîl a écrit:presque à chaque fois, la victime se sent responsable de ce qui lui est arrivé ; elle a comme un sentiment de culpabilité. Sans vouloir faire de grandes généralités, je ne pense pas que ça soit un hasard. On peut donc dire que d'une certaine manière, la femme violée est indirectement responsable de ce qui lui est arrivé dans le sens où elle ne l'a pas provoqué directement par son comportement, mais qu'elle a effectivement fauté quelque part, très en amont de la violence qu'elle a subie
N'IMPORTE QUOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je me mets rarement en colère, mais là, oui !!!
Un peu de psychologie de base :

Dans son for intérieur, sans même le dire ouvertement, la personne pense :
- Est-ce que ce n'était pas un peu de ma faute ?
- Est-ce que je n'aurais pas pu l'éviter ?
- Est-ce que, placé dans ma situation, quelqu'un d'autre aurait réussi à résister, à se débattre, à s'enfuir ?

Le psy peut aller au devant des questions qu'elle n'ose pas exprimer en lui demandant :

- Qui détenait le pouvoir (parental, spirituel, moral, organisationnel, physique, psychologique) ?
- Qui était l'adulte ? Le repère social ? Le référent ?
- Qui était l'instigateur, l'organisateur de cet abus ?
- Qui pouvait y mettre fin ?

Il peut lui faire comprendre que sa culpabilité est liée au décalage entre son vécu passé (et les raisons pour lesquelles elle n'a pu empêcher d'être abusée : son jeune âge, son ignorance, sa totale confiance) et son vécu actuel, où elle est plus âgée, moins ignorante, moins naïve et où elle sait se protéger.
Elle se croit coupable parce qu'elle regarde les événements passés avec les yeux de l'adulte avertie qu'elle est aujourd'hui. Or, à l'époque, elle ne possédait pas les protections suffisantes pour empêcher l'abus.
On peut aussi l'aider à différencier le point faible dont s'est servi le pervers, par exemple un besoin de tendresse tout à fait légitime, une confiance aveugle, et le crime qu'il a commis, en profitant de ce besoin légitime d'affection ou de cette confiance, pour assouvir ses désirs immoraux.
Déconnecter ces deux éléments est souvent un moment de vérité et un soulagement pour la personne, qui fait son deuxième pas vers la guérison quand elle ne se sent plus responsable.
Mais le chemin sera encore long jusqu'à la cicatrisation de la blessure. La précipitation et l'impatience sont par conséquent les grands ennemis du conseiller (et du client) dans ce domaine.
:arrow: http://www.sosfemmes.com/violences/viol_abus_sexuels.htm#2
Le seul coupable est le violeur, un point, c'est tout.

je pense que les deux ont raison. Quand on prend un train, qu'on ne demande rien à personne et qu'on se fait violer, évidemment ce n'est pas de la faute de la femme. Quand on aime allumer les mecs et qu'on va en rejoindre dix pour fumer un join dans une cave à une heure du matin je ne suis carrément pas étonné du résultat...
c'est triste c'est moche mais c'est la triste réalité. Il y en a que je pleins d'autres pas.
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Invité le Dim 25 Déc - 2:27

-Ren- a écrit:Le seul coupable est le violeur, un point, c'est tout.

On ne naît pas violeur, on le devient.

La psychologie est une chose, la parole de Dieu en est une autre. La psychologie de la "toute innocence" de la victime, je n'y crois pas une seule seconde. Qu'on se comprenne bien : tout ce que j'essaie de dire, c'est que la femme violée se met parfois elle-même en danger (voir les liens un peu plus haut). Je ne suis absolument pas en train d'accuser la femme violée pour innocenter le violeur. Un peu de sérieux, ami Ren.

Et puis les généralisations psychologiques ne sont pas paroles d'évangiles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  -Ren- le Dim 25 Déc - 10:51

Cebrâîl a écrit:La psychologie de la "toute innocence" de la victime, je n'y crois pas une seule seconde
Ben voyons. C'est avec ce genre de conviction du "y'a pas de fumée sans feu" qu'on arrive aux situations délirantes de certains pays dits "musulmans" qui condamnent les victimes et non les coupables.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Enutrof le Dim 25 Déc - 11:14

-Ren- a écrit:
Cebrâîl a écrit:La psychologie de la "toute innocence" de la victime, je n'y crois pas une seule seconde
Ben voyons. C'est avec ce genre de conviction du "y'a pas de fumée sans feu" qu'on arrive aux situations délirantes de certains pays dits "musulmans" qui condamnent les victimes et non les coupables.
tu en a déja vu de la fumée sans feu ?
je dis ça comme ça, autant le dogme islamique je le trouve dépassé (raison pour laquelle c'est écrit "agnostique" dans mon profile) autant l'impérialisme occidental est largement responsable d'un apport de principes qui ont fait la déchéance de l'orient.
quand je vois l’occident aujourd'hui j'ai presque envie que l'Eglise se réinstalle histoire de remettre de l'ordre :fff:
On peut se targuer d'avoir le meilleur modèle du monde, moi l'idiocratie de demain qui s'installe, j'en rigole d'avance.
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Invité le Dim 25 Déc - 18:17

-Ren- a écrit:
Cebrâîl a écrit:La psychologie de la "toute innocence" de la victime, je n'y crois pas une seule seconde
Ben voyons. C'est avec ce genre de conviction du "y'a pas de fumée sans feu" qu'on arrive aux situations délirantes de certains pays dits "musulmans" qui condamnent les victimes et non les coupables.

Ren,

Il faudrait que tu abandonnes cette manie fort désagréable de tronquer sauvagement les messages de tes interlocuteurs pour leur faire dire exactement l'inverse de ce qu'ils expriment. Donc, ce serait sympa de t'intéresser au sens réel et global du message plutôt que de répondre à une phrase isolée qui n'en reflète pas du tout la "tonalité".

La première remarque, c'est que ce n'est pas un crime de croire fermement en la parole coranique : je n'ai fait que me baser sur la parole de Dieu (ce qui est la question du fil). Deuxièmement, j'ai donné des exemples de ce que j'avais dit. Ce ne sont pas des "paroles en l'air".

Qu'on me comprenne bien : mon propos ici n'est absolument pas d'accuser la victime pour innocenter le violeur. C'est absurde. Tout ce que j'essayais de dire, c'est que la victime a négligé certains signes divins bien en amont de la violence qu'elle a subie, et, en cela, elle est en quelque sorte indirectement responsable de ce qui lui est arrivé.

Et puis tu devrais savoir que juger/accuser injustement le cœur de l'homme (sans en être absolument certain), ça équivaut à un péché grave. Et c'est ce que tu viens de faire avec mon message.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le viol en islam

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum