Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Qu'est-ce qu'être Juif ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Lun 15 Juil - 11:19

Oui on peut cesser d'être juif en embrassant une autre religion par exemple
En tant que Juif messianique, j'ai perdu ma judéïté aux yeux de mes frères de foi...chose que je refuse bien évidemment puisque je considère le christianisme comme la continuité du judaïsme
Un athée fait toujours partie du peuple et il vaut mieux parfois être athée si on tient à l'appartenance d'un peuple que converti à une autre religion
Je ne crois pas que l'analyse génétique peut déterminer si on est juif ou non...elle révèlera que votre ADN est humain et rien d'autre....
C'est comme pour le sang bleu des rois....ça favoriserait un élitisme auquel on ne tient pas
Non un non circoncis ne peut être appelé juif car il existe deux peuples interdépendant les juifs messianiques et les gentils(terme paulinien) messianiques ou les goyim(rien de péjoratif dans ce terme) ou les B'nei Noah
Une mère juive donne la judéïté à ses enfants donc ne coupe jamais le cordon de ses enfants avec le peuple

On perd l'esprit juif quand on veut s'assimiler aux nations je pense que Osée 1,9 et 2,22 en parle le mieux avec Lo ammi et lo Ruhammah

mister be

Messages : 511
Date d'inscription : 25/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  GILBERT-MICHEL le Lun 15 Juil - 11:59

mister be a écrit:Oui on peut cesser d'être juif  en embrassant une autre religion par exemple
En tant que Juif messianique, j'ai perdu ma judéïté aux yeux de mes frères de foi...chose que je refuse bien évidemment puisque je considère le christianisme comme la continuité du judaïsme
Un athée fait toujours partie du peuple et il vaut mieux parfois être athée si on tient à l'appartenance d'un peuple que converti à une autre religion
Je ne crois pas que l'analyse génétique peut déterminer si on est juif ou non...elle révèlera que votre ADN est humain et rien d'autre....
C'est comme pour le sang bleu des rois....ça favoriserait un élitisme auquel on ne tient pas
Non un non circoncis ne peut être appelé juif car il existe deux peuples interdépendant les juifs messianiques et les gentils(terme paulinien) messianiques ou les goyim(rien de péjoratif dans ce terme) ou les B'nei Noah
Une mère juive donne la judéïté à ses enfants donc ne coupe jamais le cordon de ses enfants avec le peuple

On perd l'esprit juif quand on veut s'assimiler aux nations je pense que Osée 1,9 et 2,22 en parle le mieux avec Lo ammi et lo Ruhammah

Oui, une mère juive, mais une mère non-juive, comme je l'indiquais coupe bien la judaïté !?
Ce que vous dites dans les premières lignes me rappelle la belle histoire touchante de Aron Lustiger !


...
avatar
GILBERT-MICHEL

Messages : 1088
Réputation : 7
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Lun 15 Juil - 13:23

Une mère non-juive ne transmet pas la judaïté à ses enfants et si c'est un mariage mixte,je pense que c'est le père dans ce cas qui la transmet...faudrait poser la question à un rabbin
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  LVS le Lun 15 Juil - 18:30

mister be, le fait que tu aies répondu à la question "Peut-on cesser d'être juif" traduit une clarification, au moins de ta part sur la question. En effet, cela ferait du peuple juif une nation, dont le judaïsme représenterait les préceptes législatifs et culturels. De la même manière que l'on nait d'une nationalité mais que l'on peut en adopter une autre, ce qui suppose donc d'abandonner la précédente.
Cependant, il y en a qui ne partagent pas ton avis, et le flou revient lorsque tu dis qu'on peut être athée et juif. Je regrette, mais ça ne colle pas. Devenir athée suppose inévitablement de rompre l'alliance avec Dieu à travers sa négation, ce n'est pas tant le fait de changer ou non de religion (puisque vous semblez dire qu'en changeant de religion on cesse d'être juif) que le fait de rompre avec le judaïsme. L'athéisme, bien qu'il ne soit pas une religion, est synonyme mutatis mutandis au fait de changer de religion.
Si la définition est celle que vous donnez, alors je concède qu'il n'y a plus d'ambiguïté. Cependant, on ne peut parler de peuple hébreux, puisque ce dernier représente une entité ethnique, entité ethnique dans laquelle ne peuvent être inclus tous les juifs, à cause des conversions.

LVS

Messages : 37
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Mar 16 Juil - 9:00

Oui le peuple juif est une nation(humainement voir la création de l'Etat d'Israël et religieuse ment,le peuple de D.ieu)
L'athéisme pour les juifs n'est pas une religion et nous avons une fête de l'Eternel(souccoth) qui reprend justement les quatre possibilités d'un être humain d'appartenir au peuple selon son évolution spirituelle
L’unité juive est l’un des principaux thèmes de Souccot. Les Quatre Espèces que vous tenez symbolisent quatre types de Juifs, ayant différents niveaux de connaissance de la Torah et de pratique des mitsvot. Les rassembler exprime l’unité de notre nation, au-delà de nos différences. J'y reviendrai si vous le voulez
Quant au peuple hébreu, nous sommes persuadé que lorsque Moïse a libéré le peuple de l'esclavage:ce peuple était mixte.
Pour résumer:

Mehou yehoudi?

La première législation visant à répondre à ces questions fut le fruit des débats des Tannaïm, Sages scrutant la Bible Hébraïque en s'appuyant sur une tradition orale afin de fixer la conduite à tenir (halakha). Y est reconnu comme Juif :

une personne née de mère juive (ou s'étant convertie au judaïsme)
une personne ayant adhéré au judaïsme par le biais d'une conversion religieuse selon les règles de la Halakha.
s'il appartient à l'une de ces deux catégories, sa judéité est inaltérable, quand bien même il serait idolâtre, incroyant, hérétique ou apostat.
La transmission matrilinéaire de la judéité a été codifiée probablement pour la première fois dans le Talmud (T.B. Kiddoushin 68b, élaborant sur la mishna 3:12 du même traité). La détermination de la nationalité selon celle de la mère est à l'opposé de ce qui se fait au sein des autres nations.

La nécessité d'un processus de conversion est reconnu par tous les courants du judaïsme (karaïsme inclus), mais les caractéristiques dudit processus varient selon les courants. Ces divergences peuvent être sources de tensions à l'intérieur du judaïsme, ou être liées à des problématiques plus politiques, notamment lorsqu'elles concernent le « droit de retour » Alyah et la reconnaissance en tant que Juif au sein de l'État d'Israël
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  LVS le Mer 17 Juil - 17:33

Lorsque je parlais d'Israël dans un premier temps, je parlais de la nation juive si c'est ainsi que devait être compris le terme juif. Quant à l’État Israël tel qu'il existe, je ne le considère pas comme l’État des juifs. Si un État spécialement fait pour les juifs devait exister, alors les juifs du monde entier seraient comme des binationaux, ce qui les rend suspects quant aux intérêts qu'ils défendent (ceux de leur nation ou ceux d'Israël). D'ailleurs tous les Israéliens ne sont pas juifs.
Je ne comprends pas bien l'analogie entre le souccoth et ce que vous dites ensuite.
Quant à ce que vous dites après, cela me parait en contradiction avec ce que vous disiez plus tôt. À savoir que la judéité d'une personne est inaltérable dans les deux cas que vous citez et le fait que l'on peut cesser d'être juif en embrassant une autre religion. Et si j'admettais que l'athéisme n'est pas une religion, il en était comparable en ce que l'appartenance au peuple juif suppose de reconnaitre les origines et la mystique entourant le peuple juif. Or ne pas le reconnaitre revient à ne pas faire partie ou cesser de faire partie du peuple juif.
Le fait que cette ambiguïté soit entretenue par la loi juive elle-même ne la rend pas plus claire ou plus acceptable. Pour ma part, je compatirais au cas d'une personne qui me dirait "Je suis juif malgré moi, parce que l'on m'a fait juif".

LVS

Messages : 37
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Jeu 18 Juil - 9:21

Ce que j'écris n'engage que moi...
C'est la réalité que je vis au plus profond de moi qui peut être vécue d'une autre manière par quelqu'un d'autre
Je vous prie de m'exciser si je m'exprime mal

La nation juive et l'Etat-nation juif reconnue par les nations en 1948 doivent être en adéquation
Nous avons un fort sentiment nationaliste et un désir profond pour les juifs de la diaspora de retourner dans la patrie mère
C'est une prophétie et une promesse qui sont en train de se réaliser avec l'Alyah
C'est vrai que tous les Israéliens ne sont pas juifs si on considère que les vrais juifs appartiennent à la maison de Juda
En tant que juif messianique, je pense que la Parousie se fera lorsque tous les juifs de la diaspora seront retournés en Israël et qu'il est temps alors de réunir les différentes tribus dispersées, quand la maison d'Ephraïm et la maison de Juda seront rassemblées en une seule maison : la maison d'Israël

Pour revenir à souccoth, fête de l'Eternel qui commémore notre séjour dans le désert
La fête des tentes ou fête de Cabanes- clôture le cycle des trois fêtes de pèlerinage et invite le juif à sortir de « sa demeure fixe pour vivre une semaine dans une demeure provisoire ». A travers ce rite, le citadin sédentaire retrouve, un tant soit peu, la dimension nomade de ses ancêtres hébreux. Par-delà cette spécificité cultuelle, la tradition rabbinique met en évidence la dimension universelle que recèle cette solennité « écologique ».

Je reviendrai sur le sens profond de souccoth si on instaure dans cette rubrique les fêtes juives si ce n'est déjà fait
Nous avons une coutumes qui reprend quatre éléments qui mis ensemble représentent l'unité d'Israël(nation,Etat....)

l'etrog représente le juif idéal connaissant la Torah et pratiquant les mitsvot
Le loulav,le juif qui pratique les mitsvot sans connaître la Torah d'une manière approfondie
Le myrthe, le savant juif qui néglige les mitsvot
le saule, le juif qui n'a aucune connaissance de la Torah et qui n'applique pas les mitsvot donc qui n'a pas la foi mais qui peut l'avoir(l'athée)

Embrasser une autre religion revient à faire de l'idolâtrie et à se détourner du vrai D.ieu Un d'Israël
Vous avez raison, dans ce que vous affirmez "je suis juif malgré moi, parce que l'on m'a fait juif"
On peut accepter sa portée prophétique ou non et personnellement, il m'a fallu très longtemps avant de l'accepter car là où on me parlait de bénédictions, je le ressentais comme une malédiction d'être juif
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  LVS le Jeu 18 Juil - 16:12

Je comprends tout à fait. Je suis juste gêné par cette pluralité des possibilités qui n'aide pas à clarifier les choses.
Sur cette personne qu'on a fait juif. Je suis personnellement partisan de dire que l'on peut cesser d'être juif si l'on refuse comme vous le dites de faire partie de cette communauté. Et c'est en cela que j'y mêlais l'athéisme puisqu'être athée revient à renier l'existence du peuple juif car ce dernier n'existe que par rapport à la prophétie qui le touche, comme vous le souligniez. De la même manière qu'on ne peut être chrétien et athée puisqu'on est chrétien à partir du moment où on reconnait Jésus et la portée de son sacrifice (qui n'a de sens qu'en admettant l'existence de Dieu et encore, pas seulement).

LVS

Messages : 37
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Idriss-dialogue le Mar 20 Mai - 11:19

Est-ce que nous ne sommes pas contemporains d'une évolution de l'identité juive ?
Je crois qu'il n'y a pas si longtemps, "être juif" c'était faire partie d'une nation religieuse (celle judaïque). Il semble que cette identité ait une définition plus large de nos jours étant donné qu'apparaissent des juifs laïcs ect avec ces différents degrés de pratiques (des plus érudits jusqu'aux socio-culturels juifs se déclarants athées).
avatar
Idriss-dialogue

Messages : 61
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/05/2014
Age : 42
Localisation : Paris-Maghnia

https://www.youtube.com/channel/UC6f0LHsv_XinOWL8rqjNpag

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Dim 25 Mai - 9:52

Je suis Juif et je le suis resté. Je conserve toute la tradition de nos Maîtres et me plie au Shoulhan Aroukh le croyant investi d'autorité divine. Je crois en l'humanité pleine et sans dualité quelconque de l'homme Yeshua qui n'a aucune préexistence hormis dans les pensées d'HaShem conformément aux écrits nazaréens et pharisaïques. Il répond aux attentes talmudiques et midrashiques des 'Hakhamim. Je me distingue des chrétiens et des Juifs messianiques encore sur de nombreux points. Yeshua est effectivement Mashia'h, l'homme primordial (concept originel voir Jean 1.1 notamment) par lequel le monde fut mais n'en est pas le créateur. Tous les textes grecs sont à replacer dans la pensée juive. Yeshua était un homme comme tout homme sans vie avant de naître en Myriam. Dieu l'a ressuscité et il est devenu son Chalia'h dans les cieux et sur terre faisant dorénavant l'écho aux différents emplois anthropomorphiques du Tanakh (mais jamais avant que Dieu rendit Myriam enceinte par la puissance prophétique appelée Rua'h hakodesh). C'est le fruit d'un long parcours d'étude personnelle également mais harmonieux avec absolument toute la tradition de nos Pères
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Idriss-dialogue le Dim 25 Mai - 10:24

mister be a écrit: ...Je crois en l'humanité pleine et sans dualité quelconque ... C'est le fruit d'un long parcours d'étude personnelle également mais harmonieux avec absolument toute la tradition de nos Pères

J'ai une petite question cher ami.
Dans lévitique 19-18 "Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel".

Qui est le "prochain" pour toi ?
Est ce dans un sens de communauté, est-ce dans un sens d'humanité ? Est ce dans un sens autre ?

Merci d'avance.

Amicalement
avatar
Idriss-dialogue

Messages : 61
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/05/2014
Age : 42
Localisation : Paris-Maghnia

https://www.youtube.com/channel/UC6f0LHsv_XinOWL8rqjNpag

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Roque le Lun 26 Mai - 17:44

Cher mister be, je change un peu de sujet - je sais - mais pourriez-vous m'expliquer tout ce qui est en rouge - je ne comprends pas de quoi il est question :
mister be a écrit: Je ... me plie au Shoulhan Aroukh le croyant investi d'autorité divine.
mister be a écrit:Yeshua est effectivement Mashia'h, l'homme primordial (concept originel voir Jean 1.1 notamment) par lequel le monde fut mais n'en est pas le créateur.
mister be a écrit:Dieu l'a ressuscité et il est devenu son Chalia'h dans les cieux et sur terre faisant dorénavant l'écho aux différents emplois anthropomorphiques du Tanakh

Et puis une requête toute spéciale

Et puis surtout j'aimerais en savoir plus sur le Rua'h hakodesh dans la conception des Juifs. Je sais de quoi il s'agit, mais j'aimerais un véritable enseignement là dessus (peut-être même un sujet à part).

Je voudrais voir si les correspondances que j'imagine entre votre compréhension des Ecritures Saintes et la nôtre sont réelles ou non (l'interprétation catholique peut avoir faussé les similitudes ou différences qu'on m'a enseignées ...) Si vous pourrez voir, déjà, ce que j'ai écrit là dessus  :arrow:  : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t399-conception-biblique-du-mot-esprit

Bien entendu je n'attends pas que vous me disiez que l'Esprit est Dieu ... il ne s'agit pas du tout de cela, j'attends que vous me parliez du Rua'h hakodesh d'abord dans le Premier Testament sans autre référence que votre compréhension de ce sujet, puis si vous le jugez utile du Rua'h hakodesh dans le Second Testament. Les références scripturaires sont bienvenues - même si vous ne les citez pas en entier (j'irai chercher la traduction juive sur le site du Rabbinat à moins que vous proposiez une autre traduction française).

Merci d'avance  :)

Roque

Messages : 4601
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Lun 26 Mai - 18:56

Idriss-dialogue a écrit:
mister be a écrit: ...Je crois en l'humanité pleine et sans dualité quelconque ... C'est le fruit d'un long parcours d'étude personnelle également mais harmonieux avec absolument toute la tradition de nos Pères

J'ai une petite question cher ami.
Dans lévitique 19-18 "Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel".

Qui est le "prochain" pour toi ?
Est ce dans un sens de communauté, est-ce dans un sens d'humanité ? Est ce dans un sens autre ?

Merci d'avance.

Amicalement


C'est dans tous les sens du terme...prochain vient de proximus:ce qui est proche!
Proche comment?Par le coeur, la pensée,le sang,la communauté et même l'étranger...nos lois de l'hospitalité ne sont pas différentes des tiennes
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Lun 26 Mai - 19:24

Shalom Roque,

Beaucoup de mouvances composent le Judaïsme tout comme le Christianisme....
Si on vous dit Christianisme, vous pensez presque d'emblée au Catholicisme alors que le protestantisme et l'orthodoxie la composent aussi...
Lorsqu'on vous dit Judaïsme, on pense d'emblée aux juifs rabbiniques issus du Pharisianisme ou aux juifs loubavitches mais d'autres courants le constituent aussi
Peut-être devriez-vous ouvrir un fil sur les courants du Judaïsmes anciens et nouveaux

Le Choulhan Aroukh est une compilation de toutes les lois que les juifs doivent suivre énoncées par le Talmud, ainsi que des opinions et commentaires des grands légalistes et décisionnaires qui les ont examinées. Il fut rédigé il y a 500 ans par le Rav Yossef Karo, appelé traditionnellement le Mehaber (le compilateur).

Choulhan Aroukh signifie littéralement « table dressée », par allusion à la table de Shabbat et à la Torah, dont toutes les lois sont dressées devant nous. C’est donc une sorte de code civil, tous les rites, obligations et interdictions que le peuple juif doit suivre est compilé dans cet ouvrage.

La Loi à suivre est le strict minimum en matière de pensée et d’observance du Judaïsme. Le Choulhan Aroukh en est donc l’un des livres essentiels les plus lus de nos jours.

L'homme Primordial ou Adam kadmon
L’Adam kadmon est un terme cabalistique issu du symbolisme du Zohar, exprimant la
conception anthropomorphique du royaume divin. Les hypostases émanées du divin, les
sefirot, sont décrites symboliquement comme composant une immense forme d’apparence
humaine : les trois supérieures, Keter (Couronne), Hokhmah (Sagesse) et Binah
(Intelligence) correspondent à la tête ; Hessed (Bonté) à la main droite, Din (Jugement) à la
main gauche, Tiferet (Splendeur) est le corps ou le coeur, Netsah (Eternité) la jambe droite,
Hod (Majesté) la gauche et Yessod (Fondement) l’organe mâle. L’élément féminin dans le
royaume divin, Malkhout (Royauté) ou Chekhinah (Présence divine), est décrite comme un
corps féminin parallèle.

Le chalia'h tsibour: il n'est pas nécessaire d'être rabbin pour diriger une communauté lors de la prière. N'importe quel homme compétent peut le faire. On l'appelle alors le chalia'h tsibour le "délégué de la communauté"

Quant à Rouah Hakkodesh je réfléchis comment présenter l'étude
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Roque le Lun 26 Mai - 20:14

mister be a écrit:Shalom Roque,
Shalom mister be.
mister be a écrit:Peut-être devriez-vous ouvrir un fil sur les courants du Judaïsmes anciens et nouveaux
Pas moi, mais un ou des intervenants juifs : oui.
mister be a écrit:Le Choulhan Aroukh est une compilation de toutes les lois que les juifs doivent suivre énoncées par le Talmud, ainsi que des opinions et commentaires des grands légalistes et décisionnaires qui les ont examinées. Il fut rédigé il y a 500 ans par le Rav Yossef Karo, appelé traditionnellement le Mehaber (le compilateur).
Est-ce que cela correspond aux fameux 613 mitzvot ... je vais à tâtons !  :) 
mister be a écrit:Choulhan Aroukh signifie littéralement « table dressée », par allusion à la table de Shabbat et à la Torah, dont toutes les lois sont dressées devant nous.
Allusion aux rouleaux de la Loi qui sont debout dans la Tabernacle ?
mister be a écrit:L'homme Primordial ou Adam kadmon
L’Adam kadmon est un terme cabalistique issu du symbolisme du Zohar, exprimant la
conception anthropomorphique du royaume divin. Les hypostases émanées du divin, les
sefirot, sont décrites symboliquement comme composant une immense forme d’apparence
humaine : les trois supérieures, Keter (Couronne), Hokhmah (Sagesse) et Binah
(Intelligence) correspondent à la tête ; Hessed (Bonté) à la main droite, Din (Jugement) à la
main gauche, Tiferet (Splendeur) est le corps ou le coeur, Netsah (Eternité) la jambe droite,
Hod (Majesté) la gauche et Yessod (Fondement) l’organe mâle. L’élément féminin dans le
royaume divin, Malkhout (Royauté) ou Chekhinah (Présence divine), est décrite comme un
corps féminin parallèle.
Ok, je connais un tout petit peu le séphiroth de la cabale sans plus. Dire que cela donne " une forme humaine " est selon moi un langage convenu (je ne vois pas bien l'anthropomorphisme en fait) mais passons ... car je n'entre pas dans ce genre d'ésotérisme - pour ma part je bannis tout ésotérisme, toute superstition - sans parler des autres mauvaises pratiques plus graves encore ...
mister be a écrit:Le chalia'h tsibour : il n'est pas nécessaire d'être rabbin pour diriger une communauté lors de la prière. N'importe quel homme compétent peut le faire. On l'appelle alors le chalia'h tsibour le " délégué de la communauté "
Est-ce que cela pourrait avoir à voir avec le " melitz " en hébreu ( http://www.jewishencyclopedia.com/articles/11899-paraclete ) ou " métergoumâne " en araméen deux termes qui existent dans la Torah et le Talmud ?

mister be a écrit:Quant à Rouah Hakkodesh je réfléchis comment présenter l'étude
Prends ton temps, c'est pour moi le plat de résistance.

Roque

Messages : 4601
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Lun 26 Mai - 23:57

Le Choulkhan Aroukh, tout comme son précurseur, le Beth Yosef, est construit sur le modèle de l’Arbaa Tourim. Il y a donc quatre livres, subdivisés en chapitres et paragraphes:
1.Orah Hayim - lois concernant la prière et la synagogue, le shabbat, les fêtes et les différentes benedictions;
2.Yore Dea - lois sur l'abattage rituel et la cacheroute, les lois de Nidda ainsi que sur la conversion religieuse);
3.Even HaEzer - lois sur le mariage, le divorce et sujets afférents;
4.Hoshen Mishpat - lois sur la finance, les responsabilités financières, les préjudices (personnels et financiers), les règles du Beth Din (tribunal), ainsi que les lois des témoins.

Le melitz est un terme juridique je crois?qui signifie l'avocat tandis que le Chalia'h est un guide spirituel

La kabbale n'est rien d'autre qu'un instrument de compréhension de la spiritualité juive
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  -Ren- le Mar 27 Mai - 6:28

mister be a écrit:Peut-être devriez-vous ouvrir un fil sur les courants du Judaïsmes anciens et nouveaux
C'est déjà fait ici : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t95-differentes-eglises-dans-le-judaisme

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15375
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Roque le Mar 27 Mai - 13:22

mister be a écrit:Le melitz est un terme juridique je crois?qui signifie l'avocat tandis que le Chalia'h est un guide spirituel.
D'après mes information, le melitz est un traducteur, un intermédiaire ou un avocat (pas mal de significations) qui peut être présent effectivement dans un procès, mais surtout qui parle par exemple à la place du prophète qui, lui le prophète, est directement inspiré par Dieu. C'est le cas de Aaron et d'autres après lui, par exemple dans le rite synagogal ancien cela est expliqué sur : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1912-quelle-juste-comprehension-chretienne-du-mot-paraclet#39635

J'en donne un bref extrait ici dans le spoiler :

MELITS, METERGOUMÂN, SUNERGOS ou PARAQLITA:

Le mot hébreu melits (מליץ) dont la racine est phénicienne, est traduit en araméen par metourgemân ou ‘amorâ, voire malfaka qui signifie « enseigneur ». Il en ressort que le melits tel qu’il est traduit dans les Targoûms est tout à la fois : traducteur-interprète, juxta crieur (celui qui proclame à coté de -) et enseigneur.

Plus important : la fonction du melits est inscrite, plus anciennement encore, dans la Torah, il est « interprète » au sens plein : à la fois traducteur et explicateur ; il est aussi l’enseigneur dont le rôle est double : donner accès au texte sacré par la traduction, rendre accessible le sens du texte sacré par des explications. Dans cette fonction le melits est encore un intermédiaire indispensable pour des raisons « théologiques » : le melits ou métourgemâne ou paraqlitâ doit être une personne distincte du lecteur du texte hébreu. C'est une fonction liturgique, donc synagoguale.

Cette fonction d’interprète / intermédiaire serait encore attestée dans les synagogues juives du Maroc : le metourguemân y traduit le texte sacré de l’hébreu en arabe.

L’ancienneté des pratiques concernant le melits peut-être datée en fonction des documents où figure cette fonction et notamment dans l’Exode (hébreu). Pour le reste le mot melits ou ses traductions apparaît en araméen dans le Targoûm et le Talmud, ce qui situe au plus tard cet emploi entre le 1er et le 4ème siècle de notre ère. Ces dates sont minimalistes, car les traditions et la loi orale juive de cette période ont sans doute mis plusieurs siècles à être fixées.

Dans les synagogues hellénistiques de la diaspora, le pratique était semblable avec la traduction en grec : le metourgemân est aussi le sunergos accompagnateur du lecteur du texte hébreu. Le sunergos décalque « à la volée » en langue hellénique pour les judaïstes-helléniques qui ne comprenent plus l’araméen. C'est une fonction liturgique qui prolonge la pratique antérieure du Targoûm devant rester exclusivement oral à la différence du texte sacré : hébreu - jusqu'au début de notre ère.

Le rapprochement possible de ce terme avec notre usage du mot Paraclet, mot qui existe en hébreu comme en araméen est expliqué dans le lien donné ci dessus : http://www.jewishencyclopedia.com/articles/11899-paraclete

L'intérêt de la question pour moi est de savoir si le chalia'h tsibour pourrait être ce genre de melits - dans le sens donné par le spoiler. Si c'est le cas, cela serait juste aussi pour nous les chrétiens : Jésus dit : " je vous enverrai un autre Paraclet " ce qui signifie qu'il est Lui-même un Paraclet.

Roque

Messages : 4601
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Mar 27 Mai - 15:55

C'est suite à l'initiative du sixième Rabbi, Menachem Mendel Schneerson qui stimule la mise en place du shlihout (Servir comme émissaire [service de sensibilisation]) après avoir été nommé Rabbi en 1951. Les Shlouhim Habad (« émissaires », sing. Shaliah) voyagent dans le monde entier avec la mission déclarée de persuader les juifs non-pratiquants d'adopter la pratique juive orthodoxe. Ils aident les Juifs dans tous leurs besoins religieux. L'objectif affiché est d'encourager les Juifs à apprendre davantage sur leur patrimoine et à pratiquer le judaïsme.

Le mouvement, encouragé par Schneerson, forme et ordonne des milliers de rabbins, des éducateurs, des abatteurs rituels et des mohels, qui sont envoyés accompagnés de leurs conjointes à divers endroits du monde. Généralement, un jeune rabbin Loubavitch et sa femme, dans la vingtaine, avec un ou deux enfants, s'installent dans une nouvelle ville avec la volonté d'élever une famille et l'objectif de rapprocher les personnes juives du judaïsme orthodoxe, d'encourager les gentils à adhérer aux sept Lois noahides.
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Roque le Mar 27 Mai - 19:23

mister be a écrit:C'est suite à l'initiative du sixième Rabbi, Menachem Mendel Schneerson qui stimule la mise en place du shlihout (Servir comme émissaire [service de sensibilisation]) après avoir été nommé Rabbi en 1951. Les Shlouhim Habad (« émissaires », sing. Shaliah) voyagent dans le monde entier avec la mission déclarée de persuader les juifs non-pratiquants d'adopter la pratique juive orthodoxe.
Donc le chalia'h tsibour (notion récente) n'a rien à voir avec le melits (notion remontant au livre de l'Exode) qu'on trouve dans le spoiler. Ok.

mister be a écrit:Quant à Rouah Hakkodesh je réfléchis comment présenter l'étude
J'attends beaucoup de ton enseignement, n'hésite pas à citer abondamment la Torah - sans nécessairement mettre les références en entier (pour éviter de te donner trop de travail) - sinon c'est comme tu préfères.

Roque

Messages : 4601
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Roque le Mer 28 Mai - 8:27

Dans cet enseignement sur Rouah Hakkodesh, peux tu m'expliquer la différence de sens entre " וְרוּחַ " et " נִשְׁמַת חַיִּים " ? Ces deux mots (pourrais tu m'en donner la translittération exacte en français) sont manifestement différents en hébreu (alors que cette différence apparaît moins dans les traductions en français. Je tire ces mots de :

"  וְרוּחַ אֱלֹהִים, מְרַחֶפֶת עַל-פְּנֵי הַמָּ. " (Gn 1, 2) et
" וַיִּפַּח בְּאַפָּיו, נִשְׁמַת חַיִּים; וַיְהִי הָאָדָם, לְנֶפֶשׁ חַיָּה. " (Gn 2, 7)

וְרוּחַ est traduit de la même façon par " souffle " dans la Bible du Rabbinat et dans La Traduction œcuménique de la Bible (TOB).

נִשְׁמַת חַיִּים est traduit en français par " souffle de vie " dans la Bible du Rabbinat, mais par " haleine de vie " dans la TOB.

Ma question est la suivante : pourquoi change-t-on de mot en hébreu dans la/le (?) " בראשית " pour dire " Esprit de D.ieu " et " souffle de vie " alors que le mot " rouah " (esprit, souffle, vent) - me semble-t-il - pourrait sans difficulté avoir les deux significations : esprit et souffle ? Quelle est la vision des choses juives dérrière cette nuance ? Est-ce que c'est parce que le souffle de vie appartient en propre à l'homme créé (tant qu'il vit) alors que le Rouah Hakkodesh ne peut appartenir à personne, sauf à D.ieu seul ?

Merci de cette explication ... j'ai beaucoup de questions à poser en fait tout en ne connaissant absolument rien à l'hébreu  :D  !


Dernière édition par Roque le Mer 28 Mai - 13:17, édité 1 fois

Roque

Messages : 4601
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  -Ren- le Mer 28 Mai - 12:50

mister be a écrit:Quant à Rouah Hakkodesh je réfléchis comment présenter l'étude
Ce serait bien de le faire sur un autre fil... :fff:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15375
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Mer 28 Mai - 22:47

C'est une très bonne question car de ces termes dépendra la notion de résurrection également
Voyons un peu ce que signifie dans la réalité hébraïque ces termes différents en hébreu sur le souffle de vie et qui est si difficilement rendu dans les autres langues.
Reprenons tous les termes qui traitent de cela dans la Bible
Le premier étant neshamah de nasham(respirer)
Je propose qu'on ouvre un file sur "apprendre l'hébreu biblique"?
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Roque le Mer 28 Mai - 23:25

mister be a écrit:Je propose qu'on ouvre un file sur "apprendre l'hébreu biblique"?
Oui, un autre sujet, ce sera mieux ... on est hs depuis un bon moment ! Sans oublier le Rua'h hakodesh !  :) 

Roque

Messages : 4601
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  -Ren- le Jeu 29 Mai - 7:25

Merci ! :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15375
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  mister be le Dim 17 Aoû - 18:14

Faut-il nécesssairement avoir du sang sémite qui coule dans les veines pour être Juif?
Que penser des Juifs ashkénazes?
avatar
mister be

Messages : 511
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être Juif ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum