Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
Dialogue-Abraham
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -42%
Logitech K400 Plus – Clavier sans Fil
Voir le deal
25.99 €

La crucifixion du Christ

Aller en bas

La crucifixion du Christ Empty La crucifixion du Christ

Message  Jans le Mer 22 Juil - 18:30

Hier j'étais à Auvers sur Oise pour me recueillir sur la tombe de Vincent Van Gogh, et ai jeté un coup d'oeil à l'église, peinte d'ailleurs par le maître, et dont le curé lui avait refusé un service funèbre parce que : 1) il s'était suicidé ; 2) il était protestant ! c'est dire l'ouverture de ces gens-là à l'époque. Le curé a même refusé de prêter son corbillard pour faire le kilomètre séparant l'église du cimetière.
Or donc, dans ladite église, ai constaté pour la 6è fois en 25 ans de pérégrinations dans toute l'Europe que le Christ en bois représenté dans la nef avait les clous enfoncés dans les poignets (historiquement exact) et, de plus, avait les pouces recourbés, ce qui est anatomiquement exact ! Même constatation sur le Suaire de Turin. Sur les autres 5 (un des deux St Jean de Prague, à Ronda, Espagne, Cefalu en Sicile, St-Paul-hors les murs à Rome, un autre au Portugal) les pouces sont droits. Donc le sculpteur d'Auvers est remarquable !
On se souviendra qu'en fait le Christ crucifié n'est représenté que tardivement, les premiers siècles préférant le Christ pantocrator en majesté selon la sensibilité orthodoxe. De plus, le grec stauros signifiant à la fois pieu, fourche, croix, poutre, les représentations occidentales (suivant la traduction de Jérôme) représente le Christ portant toute la croix, ce qui est faux, il ne porte que la poutre transversale, déjà bien lourde, appelée par les Romains patibulum. Sur la croix, il n'y a jamais eu de "sabot" pour appuyer les pieds, seulement une sorte de grosse cheville entre les jambes pour soutenir le corps. Et bien sûr l'inscription en trois langues : "celui-ci (Jésus le nazôréen) est le roi des juifs : Οὗτός ἐστιν Ἰησοῦς ὁ βασιλεὺς τῶν Ἰουδαίων chez Matthieu ; Ὁ βασιλεὺς τῶν Ἰουδαίων chez Marc, Οὗτός ἐστιν ὁ βασιλεὺς τῶν Ἰουδαίων chez Luc, Ἰησοῦς ὁ Ναζωραῖος ὁ βασιλεὺς τῶν Ἰουδαίων chez Jean (les prêtres juifs allant faire remontrance à Pilate (!!) pour avoir écrit cela semble hors de toute réalité historique). Jamais Pilate n'aurait écrit : "de Nazareth", nom de bourgade insignifiante.
Jans
Jans

Messages : 1629
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 64
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum