Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Mar 1 Oct - 8:07

Idriss a écrit:Et oui comme nous explique Spin  les musulmans posent problème , à cause de eux on ne peut même pas proposer de cantine végétarienne...
J'ai dit ça, moi ?? (j'ai manqué ce fil).

Ce que je dis par contre, c'est que globalement, partout dans le monde, ils tendent à poser plus de problèmes que les autres à situation égale, qu'ils soient sur leurs terres ou pas. Les histoires de cantines ne sont pas un problème insurmontable mais n'en sont pas moins un problème, qui s'ajoute à beaucoup d'autres (y compris, même si c'est marginal, le risque de fanatisme et de terrorisme).

Spin

Messages : 1704
Date d'inscription : 07/05/2013

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Idriss le Mer 2 Oct - 17:59

Spin a écrit:
Idriss a écrit:Et oui comme nous explique Spin  les musulmans posent problème , à cause de eux on ne peut même pas proposer de cantine végétarienne...
J'ai dit ça, moi ?? (j'ai manqué ce fil).


Non vous ne l'avez pas dit  , je donnais un exemple de problème pour illustrer vos propos ...

Ce que je dis par contre, c'est que globalement, partout dans le monde, ils tendent à poser plus de problèmes que les autres à situation égale, qu'ils soient sur leurs terres ou pas. Les histoires de cantines ne sont pas un problème insurmontable mais n'en sont pas moins un problème, qui s'ajoute à beaucoup d'autres (y compris, même si c'est marginal, le risque de fanatisme et de terrorisme).

C'est bizarre cela marche aussi avec les américains: partout où  ils ont mis leur nez  c'est pas pagaille derrière eux !

Cela marche aussi avec le mode de vie occidental ...etc

Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage ![/quote]


Dernière édition par Idriss le Mer 2 Oct - 18:03, édité 1 fois
Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Idriss le Mer 2 Oct - 18:02

La montée du fascisme
30 septembre 2019 / Hervé Kempf (Reporterre)


En affirmant qu’« une guerre d’extermination contre l’homme blanc hétérosexuel » se livrait, Éric Zemmour a rompu une digue, marquant la progression constante des idées fascistes dans le pays. Sans que l’oligarchie y répugne vraiment. Ce qui est en jeu dans la bataille politique d’aujourd’hui, c’est notre commune humanité.

Des mots terribles, prononcés samedi 28 septembre, ont à peine choqué. Un essayiste réputé, ayant table ouverte sur — au moins — deux grands médias du pays (Le Figaro et CNews) a pu dire que se livre « une guerre d’extermination contre l’homme blanc hétérosexuel » (à 10’20’’). Le choix du mot est terrible : « extermination ». « Action de tuer entièrement, jusqu’au dernier », nous dit le dictionnaire. Ce que, précisément, le nazisme a voulu faire au peuple juif. Parfaitement conscient de ce que les mots veulent dire, M. Zemmour a évoqué le nazisme pour désigner « l’islamisme » qui menacerait notre société.

Le discours de M. Zemmour le 28 septembre
M. Zemmour a pu proférer ces mensonges, cet appel à la haine, cette vision du monde terriblement régressive, sans hésiter, devant une salle pleine réunie pour « la convention de la droite ». Son discours a même été retransmis, quasi in extenso, sur LCI, une chaîne filiale de TF1, appartenant au groupe Bouygues.

De nouveau, une digue a lâché. Pendant que les médias et une foule nostalgique célèbrent Jacques Chirac — dont un des titres de gloire aura été d’avoir posé une limite ferme entre la droite « républicaine » et l’extrême droite —, cette dernière prospère et continue à répandre ses idées avec la complaisance d’un système médiatique aux mains de l’oligarchie. Oligarchie dont un des principaux organes, le Medef, n’avait pas hésité à inviter Marion Maréchal Le Pen à son université d’été (avant d’y renoncer).

Cette digue des concepts et des mots est la deuxième à lâcher, après celle des libertés publiques et de l’État de droit. Nous nous sommes habitués depuis des années à accepter que la police et l’État puissent piétiner les libertés publiques, arrêter des personnes sans motif, empêcher les gens de manifester, tuer en banlieue et éborgner dans les centres-villes. À ce que, en fait, l’État puisse enfreindre en permanence, plusieurs des règles qui définissent une démocratie. Ouvrant la voie à l’arbitraire généralisé quand un parti n’ayant plus les quelques prétentions démocratiques qui subsistent chez les dirigeants d’aujourd’hui parviendrait au pouvoir.

Depuis quelques semestres, un débat discret agite la gauche radicale : sommes-nous ou non en voie de fascisation ? Le capitalisme n’évolue-t-il pas, pour maintenir son ordre inégalitaire et son système croissanciste, vers une forme politique que le terme d’autoritarisme ne suffit plus à définir ? On n’entrera pas ici dans ce débat un poil académique quoique très intéressant. Mais on suivra Mathieu Rigouste, un des meilleurs spécialistes des politiques répressives, quand il résume ainsi la situation : « Miliciarisation et militarisation, unification d’un bloc bourgeois autour des droites extrêmes, massification carcérale et de l’internement des “indésirables”, écrasement des résistances populaires. Face à la crise globale, les classes dominantes savent très bien ce qu’elles préparent. » Et de rappeler la phrase de Brecht : « Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution en temps de crise. » Nous en sommes là.

Est-il besoin de dire que, tant du côté de M. Zemmour que de celui du bloc bourgeois, la question écologique est ignorée ? Pour maintenir le peuple dans la soumission à l’ordre, pour le détourner de l’essentiel, il faut lui désigner un ennemi. Mais ce que nous dit ce moment Zemmour, c’est une chose vitale : l’enjeu de la question écologique est celui de notre commune humanité. Aujourd’hui, pour la défendre, il faut apprendre à résister : aux mots vicieux tout autant qu’aux barbares violences policières.

https://reporterre.net/La-montee-du-fascisme

Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Mer 2 Oct - 18:20

Idriss a écrit:C'est bizarre cela marche aussi avec les américains: partout où  ils ont mis leur nez  c'est pas pagaille derrière eux !
C'est le flic du monde depuis pas mal d'années. Il y a aussi beaucoup d'états musulmans qui font appel à eux. On peut toujours juger ce flic trop cher payé, trop pourri, trop brutal, trop bête, trop vicieux, trop sale, trop tout ce qu'on voudra, on trouvera toujours des raisons. Mais depuis qu'il est là les problèmes sont plutôt des problèmes de croissance excessive et de surchauffe. La population, l'espérance de vie, n'avaient jamais progressé aussi vite et ça coince. Donc les inconvénients du succès et de l'efficacité. Quand ça s'effondrera on pourrait bien se rendre compte que c'était l'âge d'or de l'humanité.
Cela marche aussi avec le mode de vie occidental ...etc Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage !
Toujours la même chose, quand on se refuse à peser, compter, chiffrer, on peut trouver tout ce qu'on veut où on veut, défendre ou attaquer ce qu'on veut, ou s'en ficher.

Je n'avais pas envie de dire un truc, j'ai l'impression qu'on m'y pousse. Il a longtemps été interdit de le dire en France, et puis un certain Jack Lang, en tant que Président de l'Institut du Monde Arabe (sinécure pour ex-ministre mais qu'il prend à coeur) a vendu la mèche. Il demandait plus de moyens pour les aumôniers musulmans des prisons, parce que la population carcérale est pour plus des deux tiers au moins d'origine ou culture musulmane. C'est forcément approximatif puisque d'après le nom, mais le décalage est bien plus que du simple au double. Qu'il s'agisse souvent d'immigrés ne suffit pas à expliquer. Les immigrés ne sont pas tous musulmans, ni tous les musulmans immigrés.
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Nicolas le Mer 2 Oct - 21:43

Spin a écrit:Qu'il s'agisse souvent d'immigrés ne suffit pas à expliquer. Les immigrés ne sont pas tous musulmans, ni tous les musulmans immigrés.

Dans les ghettos noir américain (et donc les prisons aussi) et les clips de rap américain à l'époque, on pouvait souvent voir des grosses croix autour de leur cou.

Deux petites illustrations :
Franck Lucas, célèbre gangster et baron de la drogue, qui à inspiré le film "Américan gangster" (mort il y a pas longtemps) :
La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 7797752216_frank-lucas-baron-de-la-drogue-est-decede-l-age-de-88-ans

Fifty Cent , rappeur américain encore d'actualité :
La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Ccf2758fcb9ffc5663200712963cd9d1


Si jamais les blancs aux USA avaient été majoritairement bouddhistes ou que sais-je... ils auraient pu tirer quelques conclusions un peu hâtive à propos des chrétiens  qui sait..

Je dis pas que c'est censé répondre à tout et que tout se compare, mais l'exemple me semble pas inintéressant .
Nicolas
Nicolas

Messages : 1571
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Idriss le Mer 2 Oct - 22:32

Spin a écrit:Je n'avais pas envie de dire un truc, j'ai l'impression qu'on m'y pousse. Il a longtemps été interdit de le dire en France, et puis un certain Jack Lang, en tant que Président de l'Institut du Monde Arabe (sinécure pour ex-ministre mais qu'il prend à coeur) a vendu la mèche. Il demandait plus de moyens pour les aumôniers musulmans des prisons, parce que la population carcérale est pour plus des deux tiers au moins d'origine ou culture musulmane.

Spin lâche-toi tu représentes le mâle blanc occidental ( hétéro? ) menacé d'extermination , devant ce périls l'auto censure ne doit plus être de mise !

"90% des prisonniers sont ouvriers chômeurs ou sans logis "


Vous faites une relation de cause à effet de la corrélation entre origine culturelle musulmane et prison , ce qui révèle votre subjectivité de psychologue sociologue amateur !

En psycho expé c'est au premier trimestre que l'on étudie ce genre de biais expérimental ...Et on donne en exemple le nombre de couple de cigogne en France et la natalité qui corrèle très très bien ! Preuve que ce sont les cigognes qui apportent les enfants !

Quand tu es jugé en France à faute équivalente tu as beaucoup plus de risque de te retrouver en prison suivant ton origine sociale ...Les enfants d'ouvriers vont beaucoup plus en prison que les enfants de classe moyenne:
Question d'expression
Question d'avocats
Question de garants ( si tu peux fournir une personne qui garanti que tu vas travailler tu peux éviter la prison hors le chômage est plus fort chez les ouvriers , les relations capable de fournir un emploi sont plus rare etc )

Enfin les juges font parti eux même de la classe moyenne , et en France nous avons une justice de classe ...j'ouvre un sujet quand tu veux sur ce dernier point ..

Enfin parmi les prolétaires il y a encore une hiérarchie ...l'islam est très secondaire dans tous cela !
Viens avec une statistique qui montre que les enfants de la classe moyenne musulmane se retrouvent en prison dans les mêmes proportions de 2 tiers par rapport aux enfants de catholiques de classe moyenne .

A niveau social équivalent les enfants d'immigrés réussissent mieux scolairement que les enfants français d'origine : tu expliques cela par l'islam aussi ?


Par contre il y a un plafond de verre , comme pour les femmes à compétences égale les femmes et les arabes accèdent moins facilement aux postes à responsabilité ... Pour les arabes tu expliques par l'islam , pour les femmes c'est une faiblesse génétiques ?
Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Idriss le Mer 2 Oct - 22:43

Nicolas a écrit:
Si jamais les blancs aux USA avaient été majoritairement bouddhistes ou que sais-je... ils auraient pu tirer quelques conclusions un peu hâtive à propos des chrétiens qui sait..

Je dis pas que c'est censé répondre à tout et que tout se compare, mais l'exemple me semble pas inintéressant

Aux états unis les musulmans sont dans des proportions beaucoup plus grande parmi la classe moyenne , et beaucoup moins nombreux dans les prisons !

Une partie non négligeable de la communauté musulmane occupe des postes clés de la société : ingénieurs, chercheurs, analystes financiers, entrepreneurs, avocats ou encore médecins (on estime qu'au moins 10 % des médecins américains seraient musulmans ; par exemple, il y aurait de plus 15.000 médecins musulmans américains d'origine pakistanaise). En effet, une étude réalisée en 2004 par l'Organisation Zogby sur un échantillon représentatif de 1846 américains de confession musulmane, il en ressort qu'une forte proportion des personnes ayant répondu à l'enquête aurait un niveau d'études plus élevé que la moyenne nationale (60 % des américains musulmans ont un niveau d'études supérieur ou égal au niveau de premier cycle universitaire). Basé sur ces résultats, un éditorial réalisé dans The Wall Street Journal a désigné les américains musulmans comme des « individus exemplaires, en tant qu'Américains et en tant que croyants ». Le cas des femmes musulmanes américaines est aussi très évocateur : d'après une étude réalisée en mars 2009 sur les femmes américaines de confession musulmane par l'agence Gallup, il est conclu que « Elles [les femmes musulmanes américaines] sont plus instruites que leurs homologues en Europe occidentale, mais aussi que l’Américain moyen [...] les femmes musulmanes américaines ont souvent l’esprit entrepreneurial et parviennent, plus que les femmes des autres confessions, à approcher les fonctions généralement dévolues aux hommes »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_aux_%C3%89tats-Unis

L'essentialisme de Spin sur les musulmans ne tient pas rationnellement ...Mais la rationalité n' a pas vraiment sa place dans son combat ...
Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Mer 2 Oct - 23:08

Idriss a écrit:Spin lâche-toi  tu représentes le mâle blanc occidental ( hétéro? ) menacé d'extermination , devant ce périls l'auto censure ne doit plus être de mise !
Mais je m'en fous, des dérapages de Zemmour. J'ai cité un fait qui semble admis à présent. Bien sûr qu'il y a un biais par la corrélation avec l'origine sociale, le niveau, et cetera, mais ça ne suffit pas à expliquer. D'autant que la corrélation entre bas de l'échelle sociale et Islam n'est pas si forte que ça, il y a Dieu merci des musulmans qui s'en sortent très bien. C'est quand même du simple au septuple ou à l'octuple selon l'évaluation que l'on fait du nombre de musulmans.
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Jeu 3 Oct - 8:24

Enfin, puisque je suis lancé sur cette voie, je continue tant qu'on ne m'arrête pas. Ce n'est pas hors-sujet, où alors il est hors-sujet de parler des islamophobes vrais ou supposés sans essayer de comprendre ce qu'ils disent souvent très maladroitement.

L'Islam ne produit évidemment pas que des fanatiques (ce serait la fin de tout sur terre au point où on en est), c'est une minorité. Et ce n'est pas la seule religion ou doctrine à en produire. Mais si j'additionne, à la louche, les multiples djihads, les guerres entre musulmans, les répressions et exactions et haines contre les apostats, les persécutions latentes, en terre d'Islam, de minorités non-musulmanes (ou considérées comme telles, voir les ahmadis), les pressions pour faire interdire au niveau mondial les "blasphèmes", je me dis que l'Islam, aujourd'hui, produit plus de fanatiques que toutes les autres religions ou doctrines réunies.

Et c'est quoi, au fait, le fanatisme ? Mon cher Jung me dit que c'est la "surcompensation du doute". Je ne connais pas de plus terrible écrabouilleur de doutes que ceci :
Spoiler:
Ceux qui ne croient pas, ni leurs biens ni leurs enfants ne les mettront aucunement à l'abri de la punition d'Allah. Ils seront du combustible pour le Feu (Coran 3:10).
A ceux qui ne croient pas, on taillera des vêtements de feu, tandis que sur leurs têtes on versera de l'eau bouillante qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de même que leurs peaux. Et il y aura pour eux des maillets de fer. Toutes les fois qu'ils voudront en sortir (pour échapper) à la détresse, on les y remettra et (on leur dira) : « Goûtez au châtiment de la Fournaise ». (Coran 22:19-22).
Certes l'arbre de Zaqqoum sera la nourriture du grand pécheur. Comme du métal en fusion; il bouillonnera dans les ventres comme le bouillonnement de l'eau surchauffée. Qu'on le saisisse et qu'on l'emporte en plein dans la fournaise ; qu'on verse ensuite sur sa tête de l'eau bouillante comme châtiment. Goûte ! Toi [qui prétendait être] le puissant, le noble. Voilà ce dont vous doutiez. (Coran 44:43-50).
Un demandeur a réclamé un châtiment inéluctable, pour les mécréants, que nul ne pourrait repousser, et qui vient d'Allah, le Maître des voies d'ascension (Coran 70:1-3).
Ceux qui traitent de mensonge le Livre (le Coran) et ce avec quoi Nous avons envoyé Nos messagers; ils sauront bientôt, quand, des carcans à leur cous et avec des chaînes ils seront traînés dans l'eau bouillante; et qu'ensuite ils brûleront dans le Feu (Coran 40:70-72).
Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage ! (Coran 4:56).
Le jour où leurs visages seront tournés dans le Feu, ils diront : « Hélas pour nous! Si seulement nous avions obéi à Allah et obéi au Messager ! » (Coran 33:66).
Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge. Allez vers ce que vous traitiez alors de mensonge ! Allez vers une ombre [fumée de l'Enfer] à trois branches ; qui n'est ni ombreuse ni capable de protéger contre la flamme car [le feu] jette des étincelles volumineuses comme des châteaux, et qu'on prendrait pour des chameaux jaunes. Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge. Ce sera le jour où ils ne [peuvent] pas parler, et point ne leur sera donné permission de s'excuser (Coran 77:28-36).
Et le jour où ceux qui ont mécru seront présentés au Feu (il leur sera dit) : "vous avez dissipé vos [biens] excellents et vous en avez joui pleinement durant votre vie sur terre : on vous rétribue donc aujourd'hui du châtiment avilissant, pour l'orgueil dont vous vous enfliez injustement sur terre, et pour votre perversité (Coran 46:20).
Et ceux qui traitent de mensonges Nos signes et s'en écartent avec orgueil, sont les gens du Feu et ils y demeureront éternellement (Coran 7:36).
(traduction Hamidullah, qui a tendance à adoucir).


Dernière édition par Spin le Jeu 3 Oct - 8:35, édité 1 fois (Raison : orthomachin)
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  pauline.px le Jeu 3 Oct - 18:33

Bonjour Spin,

Spin a écrit:Mais si j'additionne, à la louche, les multiples djihads, les guerres entre musulmans, les répressions et exactions et haines contre les apostats, les persécutions latentes, en terre d'Islam, de minorités non-musulmanes (ou considérées comme telles, voir les ahmadis), les pressions pour faire interdire au niveau mondial les "blasphèmes", je me dis que l'Islam, aujourd'hui, produit plus de fanatiques que toutes les autres religions ou doctrines réunies.

Il me semble que deux remarques peuvent être mises sur la balance :

1 ) Depuis la fin de la guerre du Vietnam, la plupart des interventions et occupations militaires à l'initiative des occidentaux concernent des terres d'Islam, terres d'Islam longtemps colonisées. On peut craindre que cet interventionnisme succédant à la colonisation suscite des sentiments divers propres à nourrir le radicalisme.
Avant la chute du communisme, ce radicalisme était laïc et personne ne songeait à invoquer l'Islam. Effectivement l'effondrement de l'utopie communiste a changé la donne. Mais la cause première est-elle une idéologie ou une oppression militaire ? L'Islam ou l'humiliation ?

2 ) La politique de l'état d'Israël peut être appréciée de diverses manières. Si l'on invoque l'Islam pour certains excès, ne risque-ton pas d'envisager d'invoquer le Judaïsme pour expliquer la colonisation ininterrompue, le blocus de Gaza, les assassinats ciblés, les interventions militaires hors frontières ?

Très cordialement,
votre sœur
pauline
pauline.px
pauline.px

Messages : 1364
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 67
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Jeu 3 Oct - 18:58

Bonjour Pauline,
pauline.px a écrit:Il me semble que deux remarques peuvent être mises sur la balance :

1 ) Depuis la fin de la guerre du Vietnam, la plupart des interventions et occupations militaires à l'initiative des occidentaux concernent des terres d'Islam, terres d'Islam longtemps colonisées. On peut craindre que cet interventionnisme succédant à la colonisation suscite des sentiments divers propres à nourrir le radicalisme.
Avant la chute du communisme, ce radicalisme était laïc et personne ne songeait à invoquer l'Islam. Effectivement l'effondrement de l'utopie communiste a changé la donne. Mais la cause première est-elle une idéologie ou une oppression militaire ? L'Islam ou l'humiliation ?
Il y a bien d'autres choses à considérer :
1) à partir de 1918 l'Empire Ottoman, belligérant et vaincu de la PGM, a été, comme l'Allemagne et l'Autriche, et avec lui une bonne partie du monde arabe, mis sous tutelle par les vainqueurs. Il est vrai qu'il en a résulté un sentiment d'humiliation et d'injustice qui a donné aussi bien le nazisme que la vague islamiste actuelle (fondation des Frères Musulmans en 1928). Le problème du nazisme a été réglé pour l'essentiel (non sans beaucoup de mal parce qu'on en avait pris la mesure un peu tard). Celui de l'islamisme, qui y ressemble beaucoup* (en n'oubliant quand même pas que l'impérialisme allemand était bien plus ancien, et le djihadisme plus ancien encore), on l'a sur les bras.

2) Les interventions occidentales en terre d'Islam se font à chaque fois, à tort ou à raison on peut toujours en discuter, dans un conflit en cours, pour soutenir un camp musulman allié (pas forcément reluisant par ailleurs, voir les Saoudiens), contre un autre camp musulman qui leur est ouvertement hostile.

* Points communs entre nazisme et islamisme actuel :
- même prétention de représenter une catégorie, race ou religion, intrinsèquement supérieure et qui doit dominer...
- même exacerbation des frustrations et humiliations (réelles) issues de défaites militaires (réelles, depuis plus de deux siècle pour le monde musulman)...
- même exaltation de la guerre...
- même antisémitisme fondé sur les mêmes Protocoles des Sages de Sion (qui circulent beaucoup dans le monde arabe)...

On peut ajouter que Hitler ne cachait pas son admiration pour l'Islam, que son antisémitisme ne s'étendait pas aux Arabes qu'il a tenté de mettre dans son jeu (il a aidé les Frères Musulmans), et que Mein Kampf fait aussi un tabac dans le monde musulman.
pauline.px a écrit:2 ) La politique de l'état d'Israël peut être appréciée de diverses manières. Si l'on invoque l'Islam pour certains excès, ne risque-ton pas d'envisager d'invoquer le Judaïsme pour expliquer la colonisation ininterrompue, le blocus de Gaza, les assassinats ciblés, les interventions militaires hors frontières ?
Assez avec ça ! Pitié ! Quoi qu'on en pense, ça concerne un territoire grand comme le dixième de la France, et il faut beaucoup d'aveuglement ou de mauvaise foi pour y voir le sommet de l'horreur humaine actuelle. Un peuple réellement maltraité, ça ne manque pas dans le monde actuel, c'est un peuple qui s'enfuit en masse et dont les effectifs diminuent, absolument pas le cas des Palestiniens (seuls les chrétiens se sont enfuis en masse, et pas du fait d'Israël).

pauline.px a écrit:Très cordialement,
votre sœur
pauline
De même.


Dernière édition par Spin le Jeu 3 Oct - 19:20, édité 1 fois (Raison : , oubliée)
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Ven 4 Oct - 13:23

A propos de l'attentat d'hier (quatre personnes poignardées à mort par un collègue musulman converti), dreuz, qu'on accuse couramment d'islamophobie (ce serait à préciser...) titre ainsi son compte-rendu : "En soutenant que l'attentat n'a rien à voir avec l'Islam, les médias incitent à la haine de tous les musulmans". Le titre n'est pas forcément choisi par l'auteur de ce qui suit, notamment quand même : "Cette partie de la population la plus frustrée, qui ne possède aucune soupape pour exprimer ses peurs, ses angoisses de l’immigration et sa rage de voir les médias ainsi travestir les faits, est incitée par les médias à se méfier, à détester, à s’écarter, à haïr cette majorité de musulmans qui tentent de s’intégrer".

Un peu sommaire, mais je trouve qu'il y a du vrai.
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  gfalco le Dim 6 Oct - 12:41

Islamophobie: arrestation du numéro 2 de l'ambassade de France au Salvador
Source : RFI
Un diplomate en poste à l'ambassade de France au Salvador a été inculpé en juin dernier par la justice française. Il est soupçonné d'appartenir à une cellule d'ultra-droite, Action des Forces Opérationnelles (AFO), qui projetait des attaques contre des musulmans en France.
Nouvelle entière:
AFO, Action des forces opérationnelles est un groupe qui a déjà fait parler de lui en France à la fin juin 2018, avec une première vague d'interpellations. Depuis, les policiers de la direction générale de la sécurité intérieure tentent de faire la lumière sur ce réseau qui projetait de mener des actions contre la communauté musulmane sur le territoire français.

Il était question par exemple d'empoisonner de la nourriture halal vendue dans des supermarchés, d'assassiner des imams radicaux, ou encore de lancer des explosifs dans des voitures conduites par des Nord-Africains.

Membre actif de l'AFO

Le numéro 2 de l'ambassade de France au Salvador est le quatorzième suspect interpellé et mis en examen dans ce dossier pour « association de malfaiteurs terroristes criminelle ». Le diplomate âgé de 51 ans était ancien consul adjoint au Gabon avant de prendre le poste à l'ambassade de France au Salvador.

D'après l'enquête, Marc-Antoine, c'est son prénom, n'est pas juste un sympathisant, mais un membre actif de l'AFO.

Le groupuscule islamophobe composé d'hommes et de femmes âgés de 33 à 70 ans serait implanté dans différentes régions de la France.

_________________
“L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.” Aristote.
Et heureusement que le ridicule ne tue pas.

gfalco

Messages : 576
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Jans le Dim 6 Oct - 12:46

C'est vrai, on retrouve avec les musulmans le même mécanisme de jadis avec l'antisémitisme : dès qu'un individu se rend coupable de quelque chose, on impute le méfait à toute la communauté. Pour les juifs, c'était encore pire : quelqu'un parvenu à une haute position était suspect de favoritisme, ou de complot...
L'extrême-droite violente française prend une ampleur dangereuse, on le découvrira peut-être trop tard.
Jans
Jans

Messages : 1172
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  gfalco le Dim 6 Oct - 12:49

Islamophobie à gauche : halte à l’aveuglement, au déni, à la complicité

Source : Libération

Ce n’est pas un débat sémantique : l’islamophobie est un racisme. C’est d’ailleurs bien comme cela que la définissent le Conseil de l’Europe, la Commission européenne ou l’ONU. Et non, ce n’est pas le fait de dire la réalité qui la crée.

Cela n’a rien à voir – ce serait vraiment mal nous connaître – avec une quelconque envie d’immunité offerte aux dérives et prétentions d’ingérences politique et morale des religions. Rien à voir non plus avec une quelconque volonté d’interdire le blasphème ou de remettre en cause la laïcité telle que la République l’a définie de façon intelligente et équilibrée en 1905 !

Si nous sommes si attaché·e·s à faire de la lutte contre l’islamophobie une question centrale, ce n’est pas juste par principe ou pour le plaisir de débattre. C’est bien parce que les conséquences sont dramatiques au quotidien en France, et plus particulièrement en banlieue : discriminations multiples (emploi, logement… ou même entrée au restaurant !), agressions verbales et physiques, mise au ban de la société, stigmatisation, humiliations…

L’islamophobie peut devenir meurtrière, à l’image de la tuerie de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Tuerie dont l’auteur a été inspiré par l’ultra-droite française identitaire.


Tribune entière:
Tribune.
Nous sommes de sensibilités politiques diverses, nous sommes tou·te·s progressistes et venons des quatre coins de France. Nous sommes issu·e·s de différentes générations. Notre point commun ? Nous sommes convaincu·e·s que la question des quartiers populaires est une question politique de premier plan. Pour la plupart d’entre nous, nous y avons grandi, nous y vivons, nous y militons au quotidien.

Au fondement de nos engagements, il y a au moins celui de lutter pour l’égalité réelle, pour la justice et contre toutes les discriminations, a fortiori quand elles se cumulent ajoutant (souvent dans un cadre de ségrégation territoriale) assignation sociale et racisme. A l’occasion des universités d’été de La France insoumise, lors d’un atelier sur la laïcité, plusieurs militants ont été vivement interpellés pour avoir réagi aux propos d’Henri Peña Ruiz, philosophe, qui intervenait lors de cet atelier. L’un d’entre eux, le journaliste Taha Bouhafs a été violemment pris à partie.

Si nous savons que beaucoup de celles et ceux que nous côtoyons ont les idées claires, nous savons aussi pertinemment que pour certains partis et courants de la gauche, la question du rapport aux musulman·e·s, à l’islam et à tout ce qui y est lié est un angle mort de la lutte contre le racisme.

L’islamophobie est un racisme
Nous savons aussi combien la laïcité peut-être instrumentalisée à des fins racistes. Il y a quinze ans déjà, nombre d’entre nous mettait en garde contre la logique discriminante de la loi interdisant le port des signes religieux à l’école. Nous savions à l’époque, qu’avec cette loi faite sur mesure à l’encontre des musulmanes, nous mettions le doigt dans l’engrenage islamophobe… Et les polémiques, lois, projets de lois s’accumulant avec les années nous ont malheureusement donné raison : accompagnement des sorties scolaires par des mamans portant le voile, burkini à la plage, hijab-running, fast-food halal, licenciement pour port de la barbe… A chaque saison sa polémique !

Ce n’est pas un débat sémantique : l’islamophobie est un racisme. C’est d’ailleurs bien comme cela que la définissent le Conseil de l’Europe, la Commission européenne ou l’ONU. Et non, ce n’est pas le fait de dire la réalité qui la crée.

Cela n’a rien à voir – ce serait vraiment mal nous connaître – avec une quelconque envie d’immunité offerte aux dérives et prétentions d’ingérences politique et morale des religions. Rien à voir non plus avec une quelconque volonté d’interdire le blasphème ou de remettre en cause la laïcité telle que la République l’a définie de façon intelligente et équilibrée en 1905 !

Si nous sommes si attaché·e·s à faire de la lutte contre l’islamophobie une question centrale, ce n’est pas juste par principe ou pour le plaisir de débattre. C’est bien parce que les conséquences sont dramatiques au quotidien en France, et plus particulièrement en banlieue : discriminations multiples (emploi, logement… ou même entrée au restaurant !), agressions verbales et physiques, mise au ban de la société, stigmatisation, humiliations…

L’islamophobie peut devenir meurtrière, à l’image de la tuerie de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Tuerie dont l’auteur a été inspiré par l’ultra-droite française identitaire.

Attendons-nous d’en arriver là pour réagir dans notre pays ? Continuerons-nous de nier l’existant ?

Nous ne luttons pas contre l’islamophobie par plaisir, par revanche, mais bien parce que des citoyen·ne·s la subissent tous les jours. Nous agissons, au quotidien, pour la justice sociale, pour l’écologie, pour l’éducation… nous le faisons le plus souvent avec des militant·e·s de gauche ou du mouvement social. Nous sommes même parfois candidat·e·s à des élections sous des étiquettes de partis politiques de gauche et écologistes ou à leurs côtés… Nous voudrions continuer à le faire sereinement, dans la confiance mais des doutes  persistent. Nous nous devons en effet de rappeler un élément simple et basique, condition de tout engagement, de toute alliance ou coopération politique : la lutte contre le sexisme, l’homophobie, le racisme sous toutes ses formes, incluant la lutte contre l’islamophobie ne se négocie pas, ne peut être ignorée, et se doit d’être au cœur de tout projet politique.

C’est un sujet de société aujourd’hui incontournable, décisif. Et il n’est pas possible que des mouvements politiques qui se disent progressistes continuent d’être dans le déni ou dans l’esquive, parfois même la complicité.

Nous demandons aujourd’hui à tous les mouvements politiques qui se réclament des valeurs progressistes censées nous rapprocher de prendre position sur cette question, d’avoir une ligne claire, de la dénoncer partout où elle s’exprime et de travailler à éradiquer l’islamophobie de leurs discours et de leurs rangs en commençant par la reconnaître pour ce qu’elle est : une des formes hélas de plus en plus répandue du racisme et de la violence subie par des pans entiers de la population au quotidien.

Nous ne pouvons plus faire confiance à celles et ceux qui nient ou font l’autruche, nous ne pouvons plus rien avoir à faire avec celles et ceux qui en arrivent à propager eux-mêmes cette haine.

Premier·e·s signataires :Pierre Serne, conseiller régional et militant des droits LGBTI+ (Montreuil), Zohra Boukenouche, militante associative (Marseille), Salah Amokrane, militant (Toulouse), Elsa Touré, militante politique (Corbeil-Essonne), Elyes Samir Baaloudj, militant des quartiers populaires, Ahmed Chouki, Président d’association, Djellali Seddaoui, militant au Fuiqp, Aïssata Seck, adjointe au maire de Bondy, Salah Zaouiya, ancien militant du MIB contre les violences policières et les morts suspects en prison, Soraya Guendouz, militante Syndicat des quartiers populaires (Marseille), Madjid Messaoudene, élu de Saint-Denis, Youcef Brakni, militant des quartiers populaires, Taha Bouhafs, journaliste, Karfa Sirra Diallo, fondateur directeur de Mémoires et partages, Yamina Aissa Abdi, militante associative, Amel Makhloufi, militante, Stéphane Steunou, militant politique, Luk Vervaet, enseignant dans les prisons (Belgique), Sami Benjaffel, militant antiraciste, Narjesse Forestier, militant associatif (Saint-Étienne), Nadim Ghodbane, militant associatif (Saint-Étienne), Abdelkader Zerarga, militant associatif (Saint-Étienne), Lela Bencharif, militante associative (Saint-Étienne), Ali Rahni, militant associatif (Roubaix), Laura Slimani, élue municipale de Rouen

_________________
“L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.” Aristote.
Et heureusement que le ridicule ne tue pas.

gfalco

Messages : 576
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  gfalco le Dim 6 Oct - 12:54

@Jans : en effet de nombreux parallèles ont été établis dans les mécanismes de l'antisémitisme des années 30 et de l'islamophobie actuelle. Entre autres celui-ci :

Islamophobie et judéophobie – L’effet miroir par Ilan Halevi
Source et article entier
On ne saurait donc appréhender la réalité de l’islamophobie actuelle sans passer par le détour de l’antisémitisme, dont elle est largement un avatar tardif et une mutation coloniale. Ilan Halevi nous invite à relire avec les yeux d’aujourd’hui les Réflexions sur la question juive de Jean-Paul Sartre qui évoquait les fureurs discursives antijuives en France. Omniprésente dans le discours public et dans les politiques d’État, l’islamophobie est exacerbée par les crimes réels commis au nom de l’islam par une nébuleuse de groupuscules et d’organisations directement ou indirectement manipulées par des États.

L’islamisme, nous dit-on, c’est l’identité, la bannière, le programme et le credo des terroristes, des assassins d’innocents, des poseurs de bombes dans les marchés, dans les trains, dans le métro, dans les mosquées, c’est l’univers mental des – pilotes -suicides du 11 Septembre. L’islamisme, parfois appelé « intégrisme » (« fondamentalisme », chez les anglophones), est au coeur de ce que George W. Bush, au lendemain des attentats de New York et de Washington, désignait comme l’« Axe du Mal ». Vingt ans plus tôt, un autre président américain avait baptisé le bloc soviétique l’« Empire du Mal ».

Dans les reconstructions apeurées du réel que ces appellations conjurent et accréditent, un terrible péril menace l’humanité, nos libertés et la civilisation en général, et il faut résister ou se résigner à la plus dégradante des servitudes. Car, nous dit-on, la haine que les islamistes nourrissent contre l’humanité en général et l’Occident en particulier ne serait en rien le résultat d’une quelconque action ou interaction entre eux et le reste du monde, mais découlerait de leur programme intrinsèque, en un mot, de leur nature.

_________________
“L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.” Aristote.
Et heureusement que le ridicule ne tue pas.

gfalco

Messages : 576
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Dim 6 Oct - 13:34

gfalco a écrit:@Jans : en effet de nombreux parallèles ont été établis dans les mécanismes de l'antisémitisme des années 30 et de l'islamophobie actuelle. Entre autres celui-ci :
Les Juifs des années 1930 gênaient et inquiétaient (sérieusement, raisonnablement) qui ?

L'antisémitisme de l'époque était simplement la suite de celui lancé par Wilhelm Marr dans les années 1870, avec à l'appui les Protocoles des Sages de Sion, faux grossier dû à Matveï Golovinsky (un aperçu ici). Où sont les équivalents du côté de l'"islamophobie" ?
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Jans le Dim 6 Oct - 13:37

Non, le regain de l'antisémitisme a sa source dans l'affluence en Europe de l'ouest des juifs persécutés à l'est, vers 1850 ; s'y sont greffées les théories raciales existant en arrière-fond de la colonisation.
les Protocoles sont un faux russe du début du XXè siècle.

Il ne s'agit pas d'équivalent, mais de structures psychiques voire psychiatriques (paranoïdes) semblables. La paranoïa déclarée est par exemple évidente chez le tueur du Quai des Orfèvres.
Jans
Jans

Messages : 1172
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Dim 6 Oct - 13:54

Jans a écrit:Il ne s'agit pas d'équivalent, mais de structures psychiques voire psychiatriques (paranoïdes) semblables. La paranoïa déclarée est par exemple évidente chez le tueur du Quai des Orfèvres.
Heu, si le but de ce parallèle est de psychiatriser ou au moins psychologiser les "islamophobes" (guillemets car il n'y a toujours pas de définition claire et qui fasse consensus à mon sens), sans écouter ce qu'ils disent vraiment, c'est grave. Est-ce que Wafa Sultan, elle-même psychiatre et qui a intitulé un livre "L'Islam fabrique de déséquilibrés ?", doit être psychiatrisée ?
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Suleyman le Dim 6 Oct - 14:24

Salut,

L' islamophobie est une réalité en France.
La nier est nier la realité de notre société en proie à ses doutes alimenter par les politiques et les medias dominé par des ideologies fascistes, comme pour nous empêcher de voir une autre réalité : la possibilité de vivre avec l'autre en paix et en harmonie.

Et cette peur/haine de l'Islam dans notre société n'est qu'un pretexte pour rejeter une partie de sa population du fait de sa spécificité religieuse, et en faire un bouc emissaire voir un écran de fumée de tous les problèmes socio-économique du pays.
C'est comme se focaliser sur l'arbre qui cache la foret qui brule.

Quand la société va mal dans ses institutions, faut bien designer un coupable que de deposer sa démission pour mise en danger de la societé par les gouvernants en place.

A chaque fois qu'un évènement grave et dramatique arrive dans notre société, l'Islam est mis en avant avec tous les pseudo-experts du petit écran qui débattent jusqu'à en griller des neurones.

Euh, en fait, qu'en est-il du grave accident industriel et sanitaire à Rouen : toute une population d'une ville contaminé par des milliers de tonne de produit toxique.

Ah oui, le gouvernement a déclaré : "circuler il n'y a rien à voir"
Parlons plutot de l'Islam : quel cynisme !

Paix à tous :jap:

Suleyman
Suleyman

Messages : 1164
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Idriss le Dim 6 Oct - 14:45

Spin a écrit:J'ai cité un fait qui semble admis à présent. Bien sûr qu'il y a un biais par la corrélation avec l'origine sociale, le niveau, et cetera, mais ça ne suffit pas à expliquer. D'autant que la corrélation entre bas de l'échelle sociale et Islam n'est pas si forte que ça, il y a Dieu merci des musulmans qui s'en sortent très bien. C'est quand même du simple au septuple ou à l'octuple selon l'évaluation que l'on fait du nombre de musulmans.

Je peux avoir le détail de tes calculs STP ?
Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Idriss le Dim 6 Oct - 14:49

Suleyman a écrit:Salut,

L' islamophobie est une réalité en France.
La nier est nier la realité de notre société en proie à ses doutes alimenter par les politiques et les medias dominé par des ideologies fascistes, comme pour nous empêcher de voir une autre réalité : la possibilité de vivre avec l'autre en paix et en harmonie.

Et cette peur/haine de l'Islam dans notre société n'est qu'un pretexte pour rejeter une partie de sa population du fait de sa spécificité religieuse, et en faire un bouc emissaire voir un écran de fumée de tous les problèmes socio-économique du pays.
C'est comme se focaliser sur l'arbre qui cache la foret qui brule.





La construction politique et idéologique de l’immigration comme problème


02 Oct 2019 SAÏD BOUAMAMA

C’est Eric Zemmour qui, lors d’une convention organisée par Marion Maréchal Lepen, dénonce un grand remplacement et appelle à une guerre de libération nationale. C’est Emmanuel Macron qui prétend vouloir venir au secours des classes populaires victimes de l’immigration. Des discours politiques aux unes de journaux en passant par les sondages se construit la peur de l’étranger, entraînant avec elle la fascisation de notre société. Ce processus ne repose pourtant pas sur une base concrète. Le sociologue Saïd Bouamama nous explique comment le problème a été construit de toute pièce.

https://www.investigaction.net/fr/la-construction-politique-et-ideologique-de-limmigration-comme-probleme/
Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Jans le Dim 6 Oct - 15:00

Heu, si le but de ce parallèle est de psychiatriser ou au moins psychologiser les "islamophobes" (guillemets car il n'y a toujours pas de définition claire et qui fasse consensus à mon sens), sans écouter ce qu'ils disent vraiment, c'est grave. Est-ce que Wafa Sultan, elle-même psychiatre et qui a intitulé un livre "L'Islam fabrique de déséquilibrés ?", doit être psychiatrisée ?
Quand on fait des études de psychologie / psychanalyse /psychiatrie, on apprend qu'il existe des profils particuliers parmi les humains, des tendances de fond, qui semblent être innées plutôt qu'acquises — le terme le plus courant employé est d'ailleurs celui de structure ou constitution : la finale en -oïde indique la structure chez un individu correctement adapté mais avec des degrés divers, car la réalité peut être altérée, parfois c'est imperceptible, parfois moins : hystéroïde, paranoïde, schizoïde, obsessionnelle, anxieuse. Quand la conscience, la raison est débordée et la réalité totalement transformée, on a le paranoïaque... C'est le phénomène de décompensation.
références principales : Dictionnaire de psychiatrie, Jacques Postel ; psychiatrie de l'adulte, Lempérière et Féline ; la personnalité normale et pathologique, Jean Bergeret (constamment réédité), Individualpsychologie, Alfred Adler, destins des pulsions, Leopold Szondi.
Jans
Jans

Messages : 1172
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Dim 6 Oct - 15:16

Idriss a écrit:Je peux avoir le détail de tes calculs STP ?
Pour parler de simple au septuple ? Il suffit de diviser le pourcentage de musulmans dans les prisons et dans la population générale (approximatif dans les deux cas certes).
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Spin le Dim 6 Oct - 15:18

Jans a écrit:Quand on fait des études de psychologie / psychanalyse /psychiatrie, on apprend qu'il existe des profils particuliers parmi les humains, des tendances de fond, qui semblent être innées plutôt qu'acquises — le terme le plus courant employé est d'ailleurs celui de structure ou constitution : la finale en -oïde indique la structure chez un individu correctement adapté mais avec des degrés divers, car la réalité peut être altérée, parfois c'est imperceptible, parfois moins : hystéroïde, paranoïde, schizoïde, obsessionnelle, anxieuse. Quand la conscience, la raison est débordée et la réalité totalement transformée, on a le paranoïaque... C'est le phénomène de décompensation.
références principales : Dictionnaire de psychiatrie, Jacques Postel ; psychiatrie de l'adulte, Lempérière et Féline ; la personnalité normale et pathologique, Jean Bergeret (constamment réédité), Individualpsychologie, Alfred Adler, destins des pulsions, Leopold Szondi.
D'accord, mais qu'est-ce que ça apporte, sinon qu'il y en a dans toutes les catégories humaines ?
Spin
Spin

Messages : 1704
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Jans le Dim 6 Oct - 15:30

Cela apporte deux choses : 1) les humains ne sont rationnels qu'en apparence, et croient souvent décrire une réalité quand ils ne font que projeter leur angoisse, leur mal-être social ou leurs obsessions dans un discours apparemment construit ; 2) dans le cas des paranoïdes, on a tous les amateurs de complots divers, qui accrochent aux moindres fake news allant dans le sens de leur profil ; le moindre attentat ou fait divers apporte de l'eau à leur moulin, et il y a des modes : antisémitisme, peur des sorcières, "péril jaune"... ; et il y a ceux qui se décompensent en paranoïaques et deviennent aliénés et/ou dangereux : c'est le je-suis-persécuté-haï-opprimé-méprisé- exploité, ils vont voir, je vais me venger : le prétendu persécuté devient persécuteur et/ou meurtrier. Analyser une société et ses groupes sans faire appel à la psychologie / psychiatrie, c'est se condamner à ne pas comprendre grand-chose.
Jans
Jans

Messages : 1172
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie - Page 2 Empty Re: La France, le laboratoire mondial de l'islamophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum