Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mar 2 Juil - 10:25

modérateur a écrit:Je me permet de modifier le titre qui relais une injure qui n'est pas établie factuellement
AVERTISSEMENT AUX LECTEUR DE CE SUJET : Cette information entre très certainement dans la catégorie FAKE NEWS et ne rempli pas les critères d'une démarche journalistique éthique


Atlantico a écrit:CIRCULEZ, Y'A RIEN À VOIR


Ils ont crié "Allah Akbar" et "enculés de Français"

Des mots d'une grande banalité semble-t-il. Car on a fini par s'y habituer.

Avec Benoît Rayski

Dans les écoles de journalistes on apprend aux étudiants à hiérarchiser l'information. Un homme se donne la mort en ouvrant le gaz : pas une ligne. Un homme s'immole par le feu : des articles abondants. Tout cela en vertu du principe suivant : un chien qui mord un homme inutile d'en parler mais un homme qui mord un chien est une information de première importance.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le commissariat de Val-de-Reuil près de Rouen a été attaqué par une vingtaine de "jeunes". Tirs de mortiers, jets de projectiles divers. Banal. Les attaquants ont crié "Allah Akbar", "bande d'enculés de Français" et – en beaucoup moins connoté – "sortez, on va tous vous cramer".

Les policiers se sont protégés avec des boucliers et ont lancé quelques grenades lacrymogènes. Certes ils étaient armés mais les conditions de la riposte suivant le règlement veulent que les moyens de la riposte soient proportionnés à ceux utilisés par leurs agresseurs…

Finalement la BAC alertée est venue en renfort et l'affaire s'est terminée au bout de 30 minutes. Les journaux en parlent un peu. Pas trop quand même. On pourrait sen étonner et trouver bizarre qu'aujourd'hui en France il faille des policiers pour protéger d'autres policiers !

Pareillement on serait en droit de trouver singulière une situation où au lieu que ce soit les policiers qui aillent traquer les voyous dans leurs cités ce sont les voyous qui traquent les policiers dans leurs commissariats.

La vérité nous oblige à dire qu'il n'y a hélas rien de bizarre et de singulier ici. Et si nous en parlons c'est par pur désœuvrement… En effet, ces affaires sont tristement répétitives. Ainsi, le même commissariat avait été l'objet d'une attaque identique il y a un an. La routine donc.
 
Routine encore. En mai dernier, le commissariat de Boissy-Saint-Léger a été la cible de jets d'acide. Plusieurs policiers ont été intoxiqués. En revanche, ce qu'il s est passé en 2011 à Champigny-sur-Marne est beaucoup moins routinier. Le commissariat de la ville a été attaqué par une vingtaine de "jeunes". Mais dans ce cas précis, ils étaient animés par un élan patriotique. Ils entendaient protester contre l'invasion scandaleuse de leur territoire par une brigade policière chargée de mettre fin au trafic de drogue. Mais tout ça, à bien y réfléchir, ce n'est pas plus intéressant qu'un chien qui mord un homme.

Source

https://www.atlantico.fr/decryptage/3575358/ils-ont-crie-allah-akbar-et-encules-de-francais-benoit-rayski?yahoo=1


Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 19:19

Il va falloir ouvrir une rubrique fait divers , tu pourras y ranger tous les fonds de poubelle de la facho-sphère !
la facho sphére trouve un os le lance sur le net  dans son réseau et quand cela a fait suffisamment le BUZ   les journaux  de la droite populistes reprennent  l'info  , puis  si cela fait suffisamment de clic  cela fini par être repris par la presse mainstream !  C'est une vrai filière d'extraction et de production d'info !


Là en plus on a droit à un anti-communiste primaire   comme auteur ! Super ! Ben  se définit comme « islamophobe de gauche » et « islamophobe de droite »  https://www.bvoltaire.fr/moi-islamophobe-de-gauche-et-de-droite/

Il est lui-même de culture juive ! Son pére est cofondateur du Crif !


Dernière édition par Idriss le Mar 2 Juil - 19:27, édité 2 fois
Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 19:20

Disciple , les actes vallent par leur intention ! Quelle sont tes intentions sur ce coup là ?
Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mar 2 Juil - 19:50

Sait pas au juste, c'est une nouvelle qui est révélatrice d'une situation. Une situation globale que je trouve agaçante et préoccupante.


Si je dis que dans cet article ce qui me frappe le plus c'est l'inversion des situations entre racailles et policiers plutôt que les slogans employés, on me croira ou pas ?


Hélas, et là je m'y attendais un peu, la réaction est de fustiger le rédacteur de l'article et de questionner celui qui partage l'article.


Sur le problème que décrit l'article, une situation inquiétante, qui devrait indigner et préoccuper tout le monde en France, rien.


Analyse, constat.


Je suis tout aussi allergique aux mots "faschosphère" qu'au mot "islamophobe", je range cela dans la même catégorie que "le grand capital" ou "le sionistes" ou les "islamo-gauchistes" etc.. Tout ces mots généralisateurs, fumeux, qui permettent de disqualifier d'entrer tous les interlocuteurs concerné et élude toute forme de débat constructif.


Si, face à un article, tout ce que l'on trouve à dire c'est : l'auteur est un c... , peut être mieux vaut-il s'abstenir de réagir. Plus sage. Enfin ce que j'en dis...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Suleyman le Mar 2 Juil - 20:11

Disciple Laïc a écrit:
Sait pas au juste, c'est une nouvelle qui est révélatrice d'une situation. Une situation globale que je trouve agaçante et préoccupante.


Si je dis que dans cet article ce qui me frappe le plus c'est l'inversion des situations entre racailles et policiers plutôt que les slogans employés, on me croira ou pas ?


Hélas, et là je m'y attendais un peu, la réaction est de fustiger le rédacteur de l'article et de questionner celui qui partage l'article.


Sur le problème que décrit l'article, une situation inquiétante, qui devrait indigner et préoccuper tout le monde en France, rien.


Analyse, constat.

Je suis tout aussi allergique aux mots "faschosphère" qu'au mot "islamophobe", je range cela dans la même catégorie que "le grand capital" ou "le sionistes" ou les "islamo-gauchistes" etc.. Tout ces mots généralisateurs, fumeux, qui permettent de disqualifier d'entrer tous les interlocuteurs concerné et élude toute forme de débat constructif.

Et la violence banalisé sous couvert de securité publique comme le gazage de militants ecologiste pacifique sur Paris, encore un fait de violence policière de plus sur une longue liste de violence envers la population.
Les faits du soulèvement populaire à Hong Kong risquent-ils d'inspiré la gronde française à travers les gilets jaunes ou d'autres categories de la population au point d'assieger l'assemblée nationnale ?

La violence des jeunes envers un commisariat n'était-elle pas le reflet d'une société assumant pleinement la violence à tous les niveaux ?

Un tel niveau de violence banalisé de la population et de la police n'est-il pas les prémices d'une société au bord de l'implosion et de la révolte populaire ?

En effet, une situation inquietante qui devrait préocuper et alarmer toute la population en France.
Suleyman
Suleyman

Messages : 1182
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mar 2 Juil - 20:38

Il y a une banalisation de la violence et même de la "sauvagerie" je dirais comme mode de communication.


Comme lorsqu'il y a quelque jours, sur un passage piétonnier, un automobiliste manque de renverser un aveugle avec son accompagnant. Et quand l'accompagnant, agacé, donne une tape, pas bien méchante d'ailleurs, sur la carrosserie de la voiture, le conducteur sort et commence à s'en prendre verbalement et physiquement à l'accompagnant et à l'aveugle. Des passants interviennent, verbalement, lui criant qu'il s'en prend à un aveugle et à son guide, puis physiquement car l'homme ne s'arrête pas pour autant. Apparemment pour cet homme sa voiture était plus importante que la sécurité d'un aveugle et de son guide.


Pour information le conducteur automobile après analyse est en tort sur toute la ligne. Aucune circonstance atténuante.


"Nous portons en nous les souffrances de notre société" dit le Vénérable Thich Nhat Hanh. Nous sommes nourris régulièrement de violence et de haine de bien des façon parfois subtile, Informations TV, Jeux TV, glorification des biens matériels, glorification des "bad boys", générosité, humanisme, bonté, deviennent ringardes, has been, on les moque.


On devient violent parce que l'on se nourrit de violence, on ne fait pas attention à ce que l'on mange, pas seulement avec la bouche mais aussi avec les yeux et les oreilles.
On ne nourrit pas que le corps, on nourrit aussi l'esprit. Et quand l'esprit est nourrit de haine, de violence, on devient violent et haineux. On devient ce que l'on mange.


@Idriss : j'aurais trouvé plus judicieux que, par exemple, vous fustigiez les jeunes qui dans l'article ont porté tort à l'Islam en usant d'une formule sacrée pour les musulmans dans le cadre d'actes qu'en principe un musulman doit réprouver. Bien sûre vous auriez pu ensuite rajouter le couplet que vous avez proposé, mais au moins, nous aurions eu quelque chose d'équilibré. Les jeunes qui s'en prennent à un commissariat de police délibérément, de façon organisée, en usant d'une formule religieuse islamique ne vous pose pas de problème ? Ils sont excusables ?

Vous voulez savoir pourquoi j'ai partagé cette article Idriss ? Parce qu'il m'a fait mal. Voila pourquoi. Vous aussi semble t'il, mais pas pour les mêmes raisons. Pour vous c'est l'auteur et moi-même qui vous ont fait mal. L'article ?


Quand je lis ce genre d'article j'ai "mal à ma France" comme on dit. Qui ici a "mal a sa France" qui il lit se genre d'article ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 21:10

Disciple Laïc a écrit:
Sait pas au juste, c'est une nouvelle qui est révélatrice d'une situation. Une situation globale que je trouve agaçante et préoccupante.

Si je dis que dans cet article ce qui me frappe le plus c'est l'inversion des situations entre racailles et policiers plutôt que les slogans employés, on me croira ou pas ?

Hélas, et là je m'y attendais un peu, la réaction est de fustiger le rédacteur de l'article et de questionner celui qui partage l'article.


Sur le problème que décrit l'article, une situation inquiétante, qui devrait indigner et préoccuper tout le monde en France, rien.


Analyse, constat.


L'article a suivi son chemin jusqu'au Figaro tu est content disciple la reconnaissance par un média mainstream centenaire sauf que:

Le Figaro a publié vendredi 29 juin un scoop EXCLUSIF : « Un commissariat de l’Eure attaqué par des jeunes aux cris d’Allah Akbar » [1]. Le quotidien du groupe Dassault nous apprend que des hordes de jeunes islamistes cagoulés ont attaqué des fonctionnaires de police dans une zone perdue de la République ! Quelques heures plus tard, on découvrait le pot aux roses : le scoop était en fait une fausse information.

L’article du Figaro concernant l’incident survenu à Val-de-Reuil, signé Etienne Jacob, est paru vendredi dernier à 20h46. Ni une ni deux, les grandes rédactions nationales embrayaient, relayaient massivement « l’information », et une heure plus tard, les mots-clefs « Alla Akbar » finissaient en première position des sujets discutés sur internet.

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Fachos10

Aussi réactive que les grandes rédactions, l’extrême-droite se mettait en branle dans la foulée. Marine Le Pen, Florian Phillipot, Stéphane Ravier, tous se précipitaient pour gerber au passage leur haine islamophobe.
Et disciple apporta sa modeste contribution en relayant l'info sur D.A amis n'appelons pas cela fachophére ni islamophobie, comme aime à le pratiquer la start up nation : " ce qui ne se nome pas n'existe pas "

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Marine10


Le lendemain matin, pour les islamophobes opportunistes, c’est la douche froide.
Le maire de la commune concernée, le très respectable Marc-Antoine Jamet, élu PS mais aussi secrétaire général du groupe LVMH, publie un article de blog [2] qui démonte méthodiquement celui du Figaro. Marc-Antoine Jamet, en tant que maire de la ville, a pu consulter la vidéo-surveillance et n’a pas vu la même chose que le journaliste du Figaro. Florilège :

Dans l’article du Figaro, le journaliste, qui dit « [avoir pu consulter] la vidéo-surveillance » lui aussi, voit « une quinzaine de jeunes ». Le maire parle d’un « petit groupe ». Le journaliste dit que les jeunes sont cagoulés et donc non-identifiables. Pour le maire, ils sont « parfaitement connus des services de police » et ne portaient donc pas de cagoules. Selon le Figaro, « les jeunes sont déterminés à entrer dans le commissariat », et l’attaque « a duré 30 minutes ». Selon le maire, l’incident ne dure que quelques minutes tout au plus, et les jeunes se tiennent à « une vingtaine de mètres du commissariat », à distance, sans tenter d’y entrer. Enfin, le Figaro parle d’un véhicule endommagé et de 3 vitres brisées. Marc-Antoine Jamet constate seulement une vitre cassée.

Plus grave encore : les fameux cris « Alla Akbar » avec lesquels les barbares auraient ponctué leur attaque. Là encore, le maire dément les informations du Figaro : selon les propres mots de la policière à l’origine de cette rumeur, qu’il a rencontré le lendemain matin : « quelqu’un lui [a dit] que quelqu’un a entendu quelqu’un dire les mots Alla Akbar ». Les collègues de la policière finiront par expliquer au maire qu’il y a « la même relation entre les jeunes suspectés et le radicalisme qu’entre Ben Laden et le Lido ».






Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 21:13

Disciple c'est très mauvais pour ton karma tous çà?

Comment un tél écart entre ce que constate le maire et ce que raconte le Figaro est-il possible ? Une piste nous est fournie par le quatrième paragraphe de l’article paru vendredi soir. On y lit : « L’attaque a suscité une vague de colère dans la profession. Dans un communiqué publié vendredi, le syndicat Alliance a dénoncé un assaut d’une violence inouïe ». Voilà donc la seule et unique source du journaliste du Figaro qui a commis cet article : le syndicat très très à droite et majoritaire dans la police, Alliance. Selon toute vraisemblance, le journaliste payé par le groupe Dassault a relayé sans distance et sans contradiction sa source policière. Et l’article de préciser, à la lumière de l’incident dramatique et faux qu’il rapporte, que les « policiers [sont] à bout, au bord de la rupture »... On avait connu le Figaro moins proche des syndicats.

Que s’est-il vraiment passé dans la nuit du 27 au 28 juin devant le commissariat de Val-de-Reuil ? Selon le maire, un petit groupe de jeunes qui regardait le match de l’Algérie lors de la coupe d’Afrique des Nations sort d’un café à 2h30 du matin, et certains d’entre eux lancent des pétards et des feux d’artifices sur le commissariat. C’est mal, certes, mais ça ne ressemble pas à une attaque terroriste. Une version qui se rapproche de celle de la sous-préfète de l’Eure, contactée par le Parisien [3]. Le maire conclue qu’il s’agit « d’un incident limité et, hélas, devenu banal quand la chaleur de l’été amène les jeunes à rester dans la rue ».

Face au tollé, le Figaro a du rajouter un paragraphe à son papier. Et les syndicats du commissariat de Val-de-Reuil ont bien du concéder que cette attaque « n’avait rien à voir avec une attaque terroriste ou quoi que ce soit dans le genre ». [4] Mais à l’heure où nous écrivons, l’article est toujours intitulé : « Un commissariat de l’Eure attaqué par des jeunes aux cris d’ Allah Akbar. »


Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Suleyman le Mar 2 Juil - 21:22

Disciple Laïc a écrit:
Quand je lis ce genre d'article j'ai "mal à ma France" comme on dit. Qui ici a "mal a sa France" qui il lit se genre d'article ?

Toute forme de violence urbaine devrait faire mal à notre conception de paix et de tolerance en France.
J'ai mal à ma France depuis le jour où j'ai compris qu'il existe des sous-categories de français défini selon un critère social et religieux.

Le savais-tu ? Le terme "Allahou akbar" n'est utilisé en principe que pour la prière.

De nos jours, dans des faits de violences, des jeunes gens crient " Allahou akbar " , ce terme de recueillement en prière,  pour se donner un effet de style lié à leur envie de violence né d'une generation de merde qui a perdu tout repère et toute dimension religieuse.

Il y a quelques années, dans un collège difficile, quand je surveillais une classe, un gamin de 4eme a voulu hausser le ton avec moi en utilisant comme ultime formule " par le saint Coran de la Mecque ".

Quand il a vu que je ne bronchais pas, je l'ai regardé dans les yeux et lui ai dit : " Tu impressionnes qui avec ta formule ?
As-tu dejà lu le Coran pour jurer dessus ? Sais-tu ce qu'est un saint ? Sais-tu où se trouve la Mecque ? "

Bien sur, son silence fut eloquent et après une bonne dose de morale et de respect envers le corps enseignant, je ne l'ai plus entendu juré de cette manière, du moins il m'esquivait aussi  :pff:

De bons souvenirs comme même !


Dernière édition par Suleyman le Mar 2 Juil - 21:24, édité 1 fois
Suleyman
Suleyman

Messages : 1182
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 21:24


Quelques petites remarques :
Heureusement qu'il existe encore des sources d'information et de réinformation alternatives qualifié d'extréme gauche par la fachosphère !

Ceux qui n'aiment pas que l'on nome les choses :
Islamophobie
Facho-sphère

Macron à dit : il ne faut pas parler de pénibilité au travail , le travail n'est pas pénible !
Ce que l'on ne nome pas n'existe pas ...fin des négociations sur la pénibilité et l'age de départ à la retraite ! Aujourd'hui il a encore fait 38 degré sur mon chantier , 38 degré à l'ombre sauf qu'il n' y a pas d'ombre ! 15 ans d'espérance de vie en moins un pour les ouvriers mais distrayons le peuple , un peu de foot par ici, et un peu de bouc émissaire par là ...

Il ne faut pas parler de violences policières a dit Castanère ...Ce que l'on ne peut nommer n'existe toujours pas même technique , même combat ...
Mais puisque tous le monde le réclame je vais ouvrir un sujet sur les violences policières cela nous changera un peu de l'islam bashing systématique non?








Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 21:31

Disciple Laïc a écrit:Il y a une banalisation de la violence et même de la "sauvagerie" je dirais comme mode de communication.

Et bien voilà nous sommes d'accord
La violence a été banalisé comme jamais :

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Bouche11

Comment après autant d'exactions  les français ne sont pas outré et révoltés ? Comment peuvent-il regarder ailleurs mine de rien ? Cette banalisation de la violence est effrayante !
Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 21:39

Dans les écoles de journalistes on apprend aux étudiants à hiérarchiser l'information.

Mais avant on apprend aux journaliste de vérifier leurs informations , de recouper les sources , d'avoir de l'éthique.


Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 21:46

Les journaux en parlent un peu. Pas trop quand même.

C'est faux , la bonne vielle victimisation tant reproché au "minorités" pratiquée sans vergogne par une presse non d'opinion , mais de propagande ! Ce genre de sous entendu vise à formater les esprits " on nous cache tout " ! Non seulement ce torchon journal relais une fake news , mais il distille un certain poison ! Une fois les lecteurs pré-conditionnées facile de leur faire avaler des théories fumeuses comme " Le grand remplacement "...Mais c'est pour la bonne cause hein comme dirait Spin ... ? La fin justifie les moyens?
Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Idriss le Mar 2 Juil - 22:03

Disciple Laïc a écrit:@Idriss : j'aurais trouvé plus judicieux que, par exemple, vous fustigiez les jeunes qui dans l'article ont porté tort à l'Islam en usant d'une formule sacrée pour les musulmans dans le cadre d'actes qu'en principe un musulman doit réprouver.

J'aurais eu alors tord d'attribuer à des jeunes des mots qu'il n'est pas prouvé qu'il les aient prononcés , chacun son karma!
Ceci dit  lorsque vous même vous  réprouverez le langage  de nos dirigeants et de sa police  qui porte tord à notre démocratie  et au vivre ensemble  alors vous pourrez du haut de votre immense sagesse si durement acquise  me donner la leçon!
A mon tour de vous donner un conseil ; "celui qui n' a pas de sheikh a le cheitan  pour sheikh " dit un enseignement soufi ...Le bouddhisme en autodidacte cela ne marche pas ! Trouvez vous un ami spirituel authentique et avancé  sur la voie , et retournez méditer ! Les pièges de l'EGO sont immenses , et plus on avance plus ils deviennent subtils et sophistiqués

Je suis pas sympa  je vais donner du travail aux modérateurs qui vont certainement coupé ce dernier passage qui contrevient au règlement du forum : conseil si sympathique soit-il  et plein de compassion,   trop personnel ! Enfin moi je couperais , mais je ne peut être juge et parti sur ce coup là   ^^
Idriss
Idriss

Messages : 4782
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mar 2 Juil - 22:52

Un article a été partagé.
Initialement je n'ai fait aucun commentaire dessus.
N'insistant sur aucun point précis le concernant.
D'ailleurs l'auteur de l'article lui-même n'insiste pas en particulier sur la référence religieuse. L'auteur de l'article insiste sur la situation singulière d'une inversion de la situation entre voyous et forces de l'ordre.


En réaction :
- L'auteur est pointé du doigt.
- Celui qui partage l'article est pointé du doigt.
- Des termes classiques disqualifiant et généralistes sont employés (Islamophobe, Facho-sphère... ).
- Une très grande énergie est déployée pour enquêter sur la réalité des faits de l'article (pourquoi pas).
- Mais ensuite le problème mentionné est totalement oublié au profit d'une dénonciation du gouvernement, des certaines personnes nommées en gros, d'un parti politique etc...
- Et les attaques personnelles ont continués.
- Des images sont partagées. Pénibles à regarder. Mais il semble légitime de les poster elles. On peut. Il y a quelque temps des images pénibles ont aussi été partagés, pour d'autres motifs. On m'a demandé de les retirer. Avec insistance.
- Le titre du fil est modifié. Un modérateur anonyme intervient.


L'information partagés n'était pas fiable ? A la bonne heure. Tant pis. Elle ne me plaisait pas cette information. C'est précisément parce qu'elle ne me plaisait pas que je l'ai partagé. Et même si l'information était déformée, amplifiée, elle restait tout à fait plausible.


J'écoute la radio. De temps à autre. De moins en moins. Depuis les fameuse "émeutes" de 2005 dans les banlieues françaises, la police a des consignes, de la part des différents gouvernements qui se sont succédé, je tiens l'information d'un policier lui-même du commissariat de Nanterre. On ne poursuit pas un certain type de jeune qui font du rodéo dans les rues. On laisse faire. Les plaintes des riverains disparaissent purement et simplement. Je le sais, cela m'est arrivé. Et à la radio, j'entends que les cas sont fréquents partout en France ou des citoyens constatent que la police à ordre de ne pas intervenir contre un certain type de population et que les plaintes sont classées sans suite systématiquement. Que ce soit pour des rodéos ou du trafic de drogue dans des cages d'escalier. Pourquoi ? Surtout ne pas faire de vagues. Surtout éviter tout nouveau risque d'embrasement. Cela fait des mois, des années que nos forces de l'ordre sont sur les dents, avec nombre d'heures supplémentaires impayées, pour faire face à la menace terroriste venant d'une seule et unique source, toujours la même. Cela fait des mois qu'un petit groupe de gens, très minoritaires, mécontent, manifestent tous les samedi, soumettant encore les forces de l'ordre à une pression supplémentaire. Les blessés parmi les forces de l'ordre il y a. En nombre. Mais elle n'ont pas le droit de se plaindre. Et quand une poignée sur des milliers de flics, de CRS ou de gendarme finit par péter les plombs à un moment a force d'être poussé à bout, bien sûre c'est elle qui sont totalement en cause et le gouvernement est forcément fasciste ou complaisant avec l'extrême droite. Forcément :)


Il y a quelque semaines j'entendais un touriste étranger a propos des manifestations des Gilets Jaunes. Il ne comprenait pas. Dans sont pays, les USA, quand des manifestants jettent des pavés sur les forces de l'ordre, on leur répond a coup d'armes à feu. Et tout le monde approuve. Ou du moins la majorité. Dans son pays quand on agresse délibérément les forces de l'ordre on sait à quoi s'attendre, celles ci ripostent, et la plupart des citoyens trouvent cela normal. En France... non. Et ce touriste étranger ne comprenait pas.


Quand au karma, laissez tomber Idriss. Ce n'est pas votre univers spirituel.
Il n'y a qu'une seule personne qui sait exactement ce que j'avais en tête quand j'ai posté cet article, et c'est moi. J'ai d'ailleurs donné mes raisons. Qui d'ailleurs, semble t-il, vous ont laissé indifférent.


Je me suis fait avoir par une fake news ou quasi-fake news ?
Tant pis.
Supprimons ce fil si cela peut faire plaisir.
Cela aura toutefois été révélateur, de beaucoup de choses, sur tout le monde.
Chacun y trouvera ce qu'il veut.


Visiblement mon indignation devant la situation dénoncée par cet article, même si il est déformé, est sans importance. Pour vous. Ce qui est plus important, pour vous, c'est de multiplier les blâmes contre tout un tas de gens, individuellement ou en groupe. Ceux que vous blâmés. Peu importe si ces gens que vous blâmez eux aussi souffrent de tout un tas de situations qui leur déplaisent. Ils sont le Mal. Ils ont entièrement tort sur tout. Leurs souffrance est sans importance. Seule certaines victimes sont a plaindre.


Blâmez qui vous voulez.


Circulons, il n'y a rien a voir.


Supprimons ce fil. Il n'y a rien a voir. Merci à la modération de faire ce qu'il faut. C'est préférable.


Vous pouvez le faire vous même n'est ce pas Modérateur Idriss non ?


Dernière édition par Disciple Laïc le Mar 2 Juil - 23:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Suleyman le Mar 2 Juil - 23:13

Pour revenir au sujet : les jeunes attaquent la police.

Pourquoi ?

La police protège la population ou les elites politiques ?

Les jeunes se sentent-ils protéger ou menacer par la police ?

La police a-t-elle un code ethique ou ne fait-elle qu'obéir aux injonctions des politiques ?

Les policiers qui se suicident sont-ils des actes isolès ou les consequences d'une politique gouvernemenral sécuritaire ?

La police est-elle victime ou bourreau de l'Etat ?

Les jeunes sont-ils bourreau ou victime de leur rejet de la societe ?

Et nous, sommes-nous des victimes ou des bourreaux dans cette categorisation du bien et du mal dans nos échanges ?

Au final, rien ne change, comme si le plus important est de ne pas perdre la face au lieu de reconnaitre notre impuissance face à une violence verbale et physique qui nous dépasse.

Bonne nuit, les amis :h:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1182
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mar 2 Juil - 23:15

@Suleyman : ne vous fatiguez pas. Il n'y a rien a voir. Chercher des coupables, de plus, n'a jamais été très constructifs. C'est facile, oui, constructif... :suspect:


Qu'Idriss fasse son boulot de modo. Fermons de fil. Il n'est profitable au fond a personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Suleyman le Mar 2 Juil - 23:24

Disciple Laïc a écrit:@Suleyman : ne vous fatiguez pas. Il n'y a rien a voir. Chercher des coupables, de plus, n'a jamais été très constructifs. C'est facile, oui, constructif... :suspect:


Qu'Idriss fasse son boulot de modo. Fermons de fil. Il n'est profitable au fond a personne.

Je suis d'un avis contraire ;)

Le sujet a juste mal commencé mais il faut avouer que les tensions sont palpables sur le site depuis quelques temps.
Heureusement que les vacances arrivent, histoire de prendre du recul sur les échanges et méditer sur plein de choses, au bord de la plage ou en marchant dans la foret :cheers:

Après tout, c'est ton sujet donc la décision de cloture te revient de droit :poucevert:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1182
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mar 2 Juil - 23:26

Pour moi ce sujet est déjà clos.
J'ai aussi besoin de prendre l'air.
Si certain veulent continuer ici après tout, c'est leur droit.
Sans moi. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  -Ren- le Mer 3 Juil - 6:43

Bonjour à chacun

Je sais que j'arrive "après la bataille"... mais d'une certaine façon, je trouve que ce fil de discussion offre à tous un rappel précieux, et qu'il est donc exemplaire.

Disciple Laïc a écrit:Hélas, et là je m'y attendais un peu, la réaction est de fustiger le rédacteur de l'article et de questionner celui qui partage l'article.
...Sauf que l'auteur de l'article est une partie de l'information.
Et que dans le cas précis, la nature de l'auteur mettait déjà en garde sur sa façon de traiter l'information.
Petit rappel extrait de ma lecture habituelle en période d'examens (j'en suis à ma 3e relecture de l'ouvrage) :
L'information (vraie) est un pharmakon, c'est-à-dire quelque chose qui, selon les circonstances, peut aussi bien s'avérer être un poison qu'un remède (...) Alors que la calomnie, la fabrication de faux, le dévoilement indu de la vie privée font l'objet de poursuites légales, devant quel tribunal public pourra-t-on questionner les choix d'un journaliste nous informant qu'à tel endroit "un crime a été commus par un jeune d'origine maghrébine" ? Il ne fait que dire la vérité, il nous informe de ce qui est. Comment pourrait-on songer à le lui reprocher ? Il est toutefois crucial de reconnaître qu'en disant cela, le journaliste agit comme un empoisonneur public (...) Parce que ce qui compte, ce n'est pas seulement la vérité des faits, mais la pertinence des informations. (...) Parce que le choix de dire ceci plutôt que cela est souvent aussi décisif que le fait de dire un mensonge ou une vérité (...)
Pourquoi s'en tenir aux réductions simpliste d'une idéologie individualiste qui isole des actes personnels sans les resituer sur leur arrière-fond de facteurs sociaux ? Le cadrage opéré par le discours journalistique standard nous met en présence de faits implicitement attribués à la (mauvaise) volonté individuelle (...) Le poison consiste ici à attiser nos affects sur des personnes et des groupes sociaux, au lieu de nous aider à comprendre des effets dont nous pourrions modifier les causes.
https://books.google.fr/books?id=U3gzDwAAQBAJ&lpg=PT73&ots=tvjt-JkglP&pg=PT73#v=onepage&q&f=false
...ce rapprochement info/φάρμακον est un concept à mon sens très utile !

L’article du Figaro concernant l’incident survenu à Val-de-Reuil, signé Etienne Jacob, est paru vendredi dernier à 20h46. Ni une ni deux, les grandes rédactions nationales embrayaient, relayaient massivement « l’information », et une heure plus tard, les mots-clefs « Alla Akbar » finissaient en première position des sujets discutés sur internet.
Autre aspect exemplaire de ce fil de discussion : rappel salutaire de la façon dont une information est cautionnée automatiquement par notre système médiatique dès lors qu'un "média sérieux" la reprend.
Pour une fois, le démenti est arrivé très vite. Mais ce n'est pas toujours le cas.
D'où la nécessité d'être prudent lorsque nous faisons usage de notre pharmacopée médiatique...

Disciple Laïc a écrit:Un article a été partagé.
Initialement je n'ai fait aucun commentaire dessus.
N'insistant sur aucun point précis le concernant.
Sauf que partager un article n'est PAS un geste neutre.
D'où le fait, sur ce forum, de demander de ne partager que des extraits ET d'accompagner ce partage d'un commentaire qui explique la démarche de celui qui poste l'article.
Nous sommes ici sur un lieu de discussion, partager quelque-chose ici ne se fait en principe que dans l'optique d'en discuter avec d'autres personnes, concrètes.
Là encore, ce fil de discussion est à mon sens exemplaire.

Disciple Laïc a écrit:D'ailleurs l'auteur de l'article lui-même n'insiste pas en particulier sur la référence religieuse.
L'article insiste en effet davantage sur la référence identitaire : "Allah Akbar" est relié à "bande d'enculés de Français", on ironise sur "élan patriotique" et "l'invasion scandaleuse de leur territoire par une brigade policière", etc.
Bref : on met des guillemets à "jeunes" pour ne pas écrire noir sur blanc "les arabes", mais l'objectif de l'article est transparent.

Disciple Laïc a écrit:- Des termes classiques disqualifiant et généralistes sont employés (Islamophobe, Facho-sphère... ).
Les termes généralistes, tout en ayant leurs limites, sont utiles - en ce qui me concerne, lorsque mon blog était en activité, j'étais légitimement classable dans la "cathosphère" ; quant à votre auteur, il est tout aussi légitimement classable dans les "réseaux identitaires" aka "fachosphère".

Disciple Laïc a écrit:- Une très grande énergie est déployée pour enquêter sur la réalité des faits de l'article (pourquoi pas).
Votre "pourquoi pas" me choque :
- c'est D'ABORD à celui qui poste une information de vérifier celle-ci : l'auteur de l'article initial, bien sûr, mais sur ce forum, l'auteur du fil de discussion ;
- l'information s'étant de plus révélée fausse et volontairement manipulatrice, la moindre des choses aurait été de remercier ceux qui ont fait votre travail.

Disciple Laïc a écrit:Mais ensuite le problème mentionné est totalement oublié
Vous vous exprimez comme s'il y avait UN problème ici ; or, compte tenu de la nature manipulatrice et mensongère de l'article initial, il est normal d'avoir d'abord étudié ces problèmes que vous tentez d'évacuer.
Après, on peut AUSSI parler de la question de la police dans les quartiers ; c'est mon quotidien, donc pas de souci, parlons-en ! Mais dans ce cas, parlons-en REELLEMENT en prenant en compte toute la complexité des choses.

Disciple Laïc a écrit:Et même si l'information était déformée, amplifiée, elle restait tout à fait plausible.
Réalisez-vous le très grave problème que pose cette phrase ?

Disciple Laïc a écrit:Dans son pays, les USA, quand des manifestants jettent des pavés sur les forces de l'ordre, on leur répond a coup d'armes à feu. Et tout le monde approuve.
Dans son pays, les USA, les policiers abattent des gens qui n'ont rien fait... Donc, bof, bof.

Disciple Laïc a écrit:Supprimons ce fil si cela peut faire plaisir.
Cela aura toutefois été révélateur, de beaucoup de choses, sur tout le monde.
En ce qui concerne les personnes gérant ce forum, ce serait constructif que ce fil de discussion rappelle à chacun - et vous en premier - qu'il y a ici une démarche critique à respecter lorsqu'on souhaite partager des articles.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Invité le Mer 3 Juil - 7:20

Faites ce que vous voulez.
Me met en retrait du forum pour un moment. Nécessaire. Sait pas combien de temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article) Empty Re: Ils ont crié "Allah Akbar" et "****** de Français" (Article)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum