Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Dieu a-t-il pris le risque de se perdre?

Aller en bas

Dieu a-t-il pris le risque de se perdre? Empty Dieu a-t-il pris le risque de se perdre?

Message  gad le Dim 26 Mai - 9:16

Je pense que tout est esprit, à commencer par la moindre des particules.  Comme je dis le poème ci-dessous, le Dieu UN s'est littéralement éclaté en créant le monde.  Et petit à petit, il retourne vers l'unité, vers une conscience cosmique.  Mais il n'y a pas de déterminisme absolu, de nombreux phénomènes sont indéterminés, l'entropie est croissante, mais l'apparition de la conscience apporte de la néguentropie. On ne sait pas laquelle des deux va l'emporter.

LA CRÉATION


Tu dis que la conscience ne va pas sans le corps,
Et sur ce point, ma chère, nous sommes bien d'accord;
De mon raisonnement, tu as trouvé la faille
Et je dois par l'esprit repartir en bataille.
Je postule en prémisse que le tout est esprit
De la simplicité ce monisme est le prix.
De la même façon qu'un œil ne peut se voir,
Sans le regard d'un autre qui lui sert de miroir,
Cet esprit, étant Un ne peut se contempler
D'un Autre il a besoin en vue de s'accoupler,
A cette pensée forte, on peut dire qu'il s'annule
En poussière de diamants que sont les particules,
En étincelles d'Être qui sont toutes des dieux,
Chacune désirant occuper tous les lieux.
L'autre est alors lui-même, dispersé dans l'abîme,
En multiples éons que le désir anime,
Qui sentent, qui s'émeuvent et qui cherchent l'amour
Et se heurtent parfois dans leurs puissants parcours.
Ils s'unissent alors, formant une entité
Lorsqu'ils sont compatibles dans leur diversité
Et la vie apparaît lors de cette fusion,
Sous forme d'un orgasme ou d'une communion,
Formant des molécules,
Ensuite des cellules.
Ainsi, de proche en proche de nouvelles structures,
En emplissant le vide, poursuivent l'aventure.
Au hasard des rencontres, parfois elles se détruisent
Mais plus souvent encore, leur structure est acquise,
Le nombre des atomes isolés s'amenuise.
De cette orgie cosmique, émergent les humains,
Formant l'humanité et tenant dans leurs mains
L'avenir du monde dont un jour, peut-être,
Emergera la vie réunifiée et l'ÊTRE.
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum