Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
Dialogue-Abraham
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -60%
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
Voir le deal
39.99 €

Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Sam 8 Juin - 9:29

Le publicain a écrit:Bonjour Suleyman,

Bruce Lee n’a pas écrit, à ma connaissance, de livres parlant spécifiquement de sa philosophie. Mais si vous désirez en savoir plus sur ses dernières recherches sur l’œuvre de sa vie, c’est-à-dire le Jeet Kune Do, vous pouvez alors vous procurer, comme tous bons fans de Bruce Lee, le livre rédigé d’après ses propres notes et publié en 1975 par sa femme : « Le Tao du Jeet Kune Do ». Ce livre commence par cette phrase :

« Pour obtenir l'illumination par l'Art Martial, acharne-toi à balayer tout ce qui pourrait affaiblir la lumière de la connaissance de la vérité, de la « Vraie Vie ». Cela implique une évolution constante et sans limite. »

« Pensées percutantes ou la sagesse du combattant philosophe » est un autre livre parue en 2008 aux éditions BUDO. Vous y découvrirez plus de 800 aphorismes de Bruce Lee couvrant plus de 70 sujets. Je ne peux pas donner mon avis sur ce livre puisque je ne l'ai pas lu.

Encore une fois, je te remercie :poucevert:

Je pense profondément qu'on ne connait veritablement une personne qu'en la combattant.
Les paroles ne sont là que pour traduire une pensée de notre esprit mais vide de notre essence vitale et les mouvements des coups physiques ne sont là que pour réaliser cette chose qui nous anime : la vie.

Une vérité dans le combat qui se vérifie systématiquement car le combat fait ressortir la véritable nature de la personne, bonne ou/et mauvaise, cette énergie vitale qui s'exprime pour révéler la vérité de l'homme dans l'existence du divin.

Dieu, L'Unique, dans le Coran par le sens de la langue arabe traduite en langue française dit que le musulman fort est meilleur que le musulman faible même si dans les deux il y a du bien.

La recherche de la force en soi pour trouver le chemin de Dieu, es-cela les arts martiaux dans leur origine ?

Pourquoi l'homme combat son prochain ?
Que recherche-t-il ? La force, la puissance, la paix, la peur ou la verité de cette vie éphèmere ?




Suleyman

Messages : 1370
Date d'inscription : 21/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Dim 9 Juin - 11:00

Je ne dis pas que la force ne soit pas une qualité, c'est aussi une des quatre vertus cardinales pour les chrétiens , mais j'ai souvent entendu des interprétations plus ou moins ambigües,  des phrases dans le genre "les arabes ils ne comprennent que la force".
On pourrait alors comprendre inversement  en sous-entendu : "nous on comprend les choses avec intelligence,  pas besoin de nous forcer".

J'ai ressorti "La voie du karaté" de Kenji Tokitsu.
Il y a plusieurs aspect, l'un est guerrier ou de combat, il remonte au sabre, le sabre était fait pour tuer. D'où la différence entre un sport où on compte les points et  on peut recommencer, il y a un arbitrage,  et une pratique dans laquelle on meurt ou on survit.
Puis sont venues les armes à feu dans les guerres, bien plus efficaces, et les combats à mort ont été interdits entre particuliers.
Dans le cadre du combat il distingue trois dimensions, la distance, "Maaï", la cadence, rythme, "Hyoshi", et l'anticipation "Yomi". Si les pratiquants jeunes ont plus de force physique, ils maitrisent moins bien les autres aspects plus subtils.
Un de ces aspects a une sens spirituel spirituel évident qui se retrouve dans d'autres pratiques japonaises c'est le hyoshi, le rythme des actions, par exemple dans la cérémonie du thé, tout est rythmé à travers les objets, l'environnement, la nature.
De même dans le théâtre No, il y a plusieurs degrés de profondeur en fonction de la capacité d'intégrer les différents éléments présents, ce serait une sorte de rite qui inclut les acteurs, les spectateurs, le lieu, le temps.

DenisLouis

Messages : 452
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Dim 9 Juin - 14:42

Merci DennisLouis et le Publicain pour vos réponses.

La force dans les arts martiaux est la seule vérité commune qui s'établit pour tous les pratiquants des arts martiaux.

La force est l'énergie motrice de la vie et la force de vie provient de Dieu donc j'en conclus que Dieu est Force Absolu et Transcendant et que les arts martiaux ne sont que l'expression de cette force que nous recherchons en Dieu, ou peut-etre même pour atteindre Dieu.

Le prophète Mohammed disait : "si vous recherchez la force alors puisez la en Dieu car elle appartient tout à Dieu"

La force est une matérialisation physique, une conception philosophique, une capacité intellectuelle, une énergie de la matière, une essence vitale qui détermine tout mouvement et c'est en cela que j'adhère parfaitement à la force absolu capable de créer toute chose à savoir Allah.

Sans la force, la pensée n'est rien et ne se réalise pas, et sans la pensée, la force est sans but.

L'exemple de la voie du karaté que tu cites, DennisLouis, est essentielle à ma compréhension :

<< Dans le cadre du combat il distingue trois dimensions, la distance, "Maaï", la cadence, rythme, "Hyoshi", et l'anticipation "Yomi". Si les pratiquants jeunes ont plus de force physique, ils maitrisent moins bien les autres aspects plus subtils. >>

Cet exemple illustre bien ma vision des arts martiaux dans la recherche de l'équilibre dans la force du combattant qui trace sa pensée philosophique dans le cheminement de Dieu.

La cadence, le rythme, le mouvement, l'énergie sont les éléments qui décrivent le mieux la force et je comprends mieux en quoi la recherche de la force pour un pratiquant des arts martiaux ne peut qu'aboutir à ressentir toute la plénitude et la satisfaction de cette vie.

La Force Suprême, Dieu, crée toute chose et détruit toute chose : elle est à la fois créatrice et destructrice.

La force apporte la satisfaction et abolit la souffrance du corps et de l'esprit d'où cette quète incessante de devenir toujours plus fort face à cette peur de mourir par manque de force avec le temps.

Un malade peut se laisser mourir ou puiser dans sa force vitale pour guérir et les arts martiaux poussent à cultiver cette force, à la ressentir, à la comprendre, à l'exprimer et à l'utiliser soit pour soi-même ou autour de soi.

La force intérieur et la force extérieur sont cultivé par les martiaux depuis des millénaires et la philosophie qui en découle nourrit les croyances en Dieu, je pense :jap:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Sam 5 Oct - 19:44

Salut,

Pour continuer sur le sujet des arts martiaux, j'ai fait une découverte que le mouvement s'inscrit dans une trajectoire de rotation qui permet d'emagasiner une énergie vitale plus importante.

Dans un cadre religieux, le mouvement définit la vie sous differentes formes et aspects.
L'immobilité n'existe pas en soi, tout est en mouvement et en changement.

Les arts martiaux permettent justement de comprendre et de ressentir cette force du mouvement qui définit cette vie énergétique qui nous habitent et nous permettent de réaliser les expressions de la foi, de l'intellect et du coeur.

Je pose la question :

Qu'appelle-t-on l'immobilité dans le mouvement ?
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Idriss le Sam 5 Oct - 20:42

Salam Sulayman

Il faudrait que Musashi participe à ce débat !
Son pseudo vient du livre : "la pierre et le sabre" bien que ce soit un roman japonais , c'est un des meilleurs livre que j'ai lu sur la voie du sabre ....


Idriss
Idriss

Messages : 5056
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Dim 6 Oct - 10:43

Idriss a écrit:Salam  Sulayman

Il faudrait que Musashi  participe à ce débat !
Son pseudo vient du livre : "la pierre et le sabre" bien que ce soit un roman  japonais , c'est un des meilleurs livre que j'ai lu sur la voie du sabre ....



La paix soit sur toi, mon cher Idriss :)

Ton conseil est bien interessant et je médite beaucoup sur l'esprit des arts martiaux qui résonne en moi comme une vocation religieuse telle une quete spirituelle de soi-même face à sa propre existence.

Par exemple, la devotion qu'on voue à son maitre dans les arts martiaux est une relation très forte, à l'image de l'aspirant dans la foi qui suit la sagesse et la connaissance de son maitre en religion.

Les arts martiaux s'apparentent plus à une religion qu'à une discipline sportive, même si certains aspects des arts martiaux se sont effacé devant la mise en place des concepts sportifs de compétitions.

Pour revenir sur l'aspect du mouvement, de la rotation, de l'énergie et du souffle, je trouve que 2 disciplines martiales donnent des réponses très interesantes et profondes : le Tai Chi Chuan et le Qi Qong.

Voilà un extrait d'un blog sur le Qi Qong :

《 Dans ce premier article consacré aux origines de ce que l’on nomme aujourd’hui le Qi Gong, je souhaite partager avec vous un chapitre tiré du livre de la sinologue Catherine Despeux, spécialiste reconnue du taoïsme et auteure de nombreux articles et ouvrages académiques sur le Tai Chi Chuan, l’alchimie taoïste et les arts de santé chinois. Ce chapitre est extrait d’un de ses livres qui est une étude et une traduction d’un grand classique des pratiques internes du Souffle (Qi) de la fin du 16e siècle, La Moelle du Phénix Rouge :

---- Le Qi Gong, qui signifie littéralement « exercice et maîtrise du Qi » , ne fait que reprendre, sous une autre appellation, les divers procédés appelés autrefois « pratiques pour nourrir la vie » (Yang Sheng) : massage, mouvements gymniques, exercices respiratoires, procédés mentaux et spirituels, en particulier ceux des méthodes taoïstes appelées « alchimie intérieure » (Nei Dan). Ces exercices sont destinés à maintenir la santé d’un individu et à accroître la qualité de sa force vitale. (…)

Toutes ces techniques ont une existence ancienne et remontent à l’antiquité. Le terme Qi Gong lui-même est ancien et plonge ses racines dans la tradition taoïste. Sa plus ancienne occurrence se retrouve dans un écrit des Tang (619-907), dans lequel il est dit ceci :

« Les merveilleux chapitres décrivant les « actions du Souffle » (Qi Gong) présentent de nombreuse analogies avec ceux sur les techniques du souffle. Mais dans le monde, on compte à peine une ou deux personnes capables d'en comprendre la quintessence et de les maîtriser ».

Dans le passage ci-dessus, le terme Qi Gong est synonyme de « procédé du souffle », technique employant à la fois le souffle externe dans les exercices de respiration et de gymnastique, et le souffle interne dans les divers procédés de visualisation et de concentration. Quelques siècles plus tard, à l’époque des Song (960-1279), le terme est attesté avec un sens légèrement différent : celui d’« efficience du Souffle ».

Ces exercices sont destinés à maintenir la santé d’un individu et à accroître la qualité de sa force vitale.》

https://www.monqigong.com/post/aux-origines-du-qi-gong-1
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Lun 7 Oct - 9:36

Un des intérêts du Qi Gong, c'est qu'il peut être pratiqué par tout le monde et à tout âge, les mouvements ne sont pas violents ni extrêmes, il n'y a pas d'aspect sportif, mais il y a un lien avec les disciplines plus compétitives et martiales qui sont fondées sur des principes analogues. Il y a aussi un lien direct avec la médecine chinoise, tous les mouvements sont en rapport avec les méridiens d'acupuncture, la médecine  et la cosmologie chinoise.

L'aspect circulaire dans les arts martiaux  : tous les mouvements du corps se font à partir des articulations, il y a toujours une ou plusieurs rotations, plus ou moins complètes. Un coup de poing direct implique une rotation de l'épaule autour de la colonne vertébrale, il faut prendre en compte l'aspect passif et résistance : si le coup de poing est à droite, la résistance/point d' appui est la partie du corps à gauche, et cela va jusqu'aux pieds et au sol.
Inversement dans l'Aïkido par exemple un mouvement direct sera neutralisé et canalisé en le convertissant en mouvement circulaire.

DenisLouis

Messages : 452
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Lun 7 Oct - 13:03

DenisLouis a écrit:Un des intérêts du Qi Gong, c'est qu'il peut être pratiqué par tout le monde et à tout âge, les mouvements ne sont pas violents ni extrêmes, il n'y a pas d'aspect sportif, mais il y a un lien avec les disciplines plus compétitives et martiales qui sont fondées sur des principes analogues. Il y a aussi un lien direct avec la médecine chinoise, tous les mouvements sont en rapport avec les méridiens d'acupuncture, la médecine  et la cosmologie chinoise.

L'aspect circulaire dans les arts martiaux  : tous les mouvements du corps se font à partir des articulations, il y a toujours une ou plusieurs rotations, plus ou moins complètes. Un coup de poing direct implique une rotation de l'épaule autour de la colonne vertébrale, il faut prendre en compte l'aspect passif et résistance : si le coup de poing est à droite, la résistance/point d' appui est la partie du corps à gauche, et cela va jusqu'aux pieds et au sol.
Inversement dans l'Aïkido par exemple un mouvement direct sera neutralisé et canalisé en le convertissant en mouvement circulaire.

Merci pour cette remarque bien interessante sur le principe de la rotation des membres dans les mouvements martiaux.

Il est vrai que la rotation des solides définit pratiquement tous les aspects de l'existence : mouvements des planètes, déplacements des individus en velo/voiture, écrit religieux sur l'alternance du jour et de la nuit dans un mouvement rotatif....

Si les mouvements dans les arts martiaux obéissent à un principe rotatif alors peut-on dire que l'énergie de notre corps n'est que une force rotative insoupçonné ?

On parle souvent de faire des gestes lent et souple dans le Tai Chi Chuan ou le Qi Qong en dessinant des formes geometriques.
Quel est le sens de cette gestuelle en réalité ?

Merci pour tes réponses ou d'autres qui veulent donner leur comprehension des choses please :)
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Lun 7 Oct - 18:25

Je crois qu'on ne peut pas systématiser, j'ai remarqué que le matin à froid ces mouvements étaient très utiles pour réveiller sans forcer, mais c'est une question de perception personnelle, on peut avoir au contraire envie de faire des mouvements rapides pour s'échauffer. La lenteur permet aussi d'étudier en détail un mouvement, de le décomposer.
Le même mouvement peut être fait lentement ou à diverses vitesse, selon le ressenti et puis il y a les différentes écoles, si on regarde la télé chinoise en langue française qui retransmet souvent des démonstrations on  voit qu'il y a une grande variété de styles.
Pour la vitesse il y a aussi un lien avec les animaux qui inspirent  les mouvements, chaque animal a son rythme, le tigre fait des bonds et arrache, la tortue est lente, l'ours pataud et lent, la grue agile et légère etc
J'imagine qu'il doit y avoir un rapport avec les différents rythmes du corps, les organes sont représentés par ces animaux, chaque organe a son rythme, le coeur bat rapidement, la respiration a aussi une fréquence relativement rapide par rapport à d'autres processus comme la digestion ou la croissance des os
On retrouve la circularité dans les différents processus du corps qui fonctionnent sur des périodes de 24  heures (ex la tension, la température, la teneur en sucre) ou sur des périodes plus longues comme l'année.

DenisLouis

Messages : 452
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Mar 15 Oct - 20:47

Pour continuer sur cet aspect de la respiration dans les mouvements des arts martiaux, voilà ce que je lis dans un livre interressant intitulé " Le QiGong de Zhou Lujing ou La Moelle du Phénix Rouge" écrit par la sinologue Catherine Despeux (édition Guy Tredaniel) :

<<  Un écrit taoiste fait une synthèse claire des notions qui sont associés à celle de Qi :
"Le Qi , c'est le ciel, ce qui établit la communication entre les choses , ce qui pénètre partout, c'est le vent, le mouvement, la transformation, la respiration, ce qui est léger, ce qui s'élève, ce qui s'envole, ce qui se disperse, ce qui ouvre, ce qui brille, c'est la lumière."

Sans le Qi, il n'y aurait pas de vie. Certains, même, considèrent qu'il en est le fondement. L'un des premiers à l'affirmer est Zhuangzi (IVeme siècle avant notre ère) qui écrit : "La vie de l'homme est due à l'accumulation du souffle ; si le souffle s'accumule, il y a vie, s'il se disperse, il y a mort."
Cela se conçoit aisément si l'on garde à l'esprit le fait que le Qi, c'est avant tout l'air que nous respirons et le souffle de la respiration. La respiration est au coeur de la vie, depuis le premier souffle à la naissance jusqu'au dernier souffle avant la mort. Une bonne respiration apporte joie et santé.

Le souffle se trouve à l'intérieur du corps comme à l'extérieur dans l'univers, et peut, selon ses qualités, être bon ou vicié. Par les techniques de longévité, on fait en sorte qu'il soit purifié, concentré, régulé, qu'il circule sans entrave dans le corps et possède certaines qualités, telles que: fluidité, souplesse, pureté, luminosité, capacité à emplir tout le corps comme l'eau qui s'insère dans tous les interstices.
Dans le contexte religieux, le souffle est aussi lié à l'aspect spirituel de l'individu et de la vie, autant d'éléments que l'on retrouve dans ces pratiques du Qi Gong. Au fond, cette idée de Qi ne nous est pas si étrangère: plutôt que de rester dans l'exotisme, fouillons dans notre mémoire et nous y trouverons le cheminement du Qi Gong.

Ainsi le souffle évoque-il le mouvement et le courant de la vie. Il établit de part sa mobilité et sa circulation le lien d'une part entre les différents éléments du corps humain, d'autre part entre celui-ci et l'univers. Unité en mouvement il est à la fois immutabilité et transmutation permanente. le fait que le souffle soit unique lui confère cette capacité de mise en communication et de pénétration universelle. Voici la définition du souffle donnée par un écrit fondamental de la médecine chinoise le Canon interne de l'empereur Jaune: " Le foyer supérieur ( région du thorax) s'ouvre et diffuse les saveurs des cinq céréales, qui pénètrent dans les muscles, emplissent le corps et irriguent les poils, telle la brume ou la rosée, voilà ce qu'on appelle le souffle."

Le souffle est aussi conçu comme un fil reliant toute chose, fil torsadé s'enroulant telle une spirale hélicoîdale, enroulementqui lui donne sa tension correcte et son élasticité. Il possède diverses qualités et une consistance. Sa densité préside à la qualité de la vie; c'est pourquoi le souffle, porteur de vie, et ce sur quoi les adeptes de l'entretien du principe vital ont le plus porté leur attention.

Un ouvrage de la fin des Han, le Classique sur l'absorption du souffle, affirme: " La Voie, c'est le souffle. Celui qui préserve le souffle comme un joyau obtient la Voie. Celui qui obtient la Voie subsiste longtemps." >> (page 33 à 35)
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  indian le Mer 16 Oct - 16:09

tout art est religare (religieux), tout comme la science.

indian

Messages : 2681
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Mer 16 Oct - 16:44

indian a écrit:tout art est religare (religieux),  tout comme la science.

On dit souvent que la religion est un mode de vie donc en effet, on peut voir les choses ainsi pour tout art qui définit sa croyance et son mode de vie.

Respectueusement,
Suleyman :)
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Lun 21 Oct - 9:43

A propos du cercle et du mouvement circulaire, dans les mémoires d'Elan Noir, je lis :
"...tout ce qu'un Indien fait est dans un cercle, et c'est parce que le Pouvoir du Monde opère toujours en cercles...tout notre pouvoir nous est venu du cercle sacré de la nation, et tant que le cercle est demeuré intact, le peuple a prospéré...Cette connaissance nous est venue d'un autre monde en même temps que notre religion...Nos tentes étaient rondes...toujours disposées en cercle...le cercle de la nation, nid fait de nombreux nids où nous couvions nos enfants selon la volonté du Grand Esprit...La vie de l'homme est un cercle... Mais les Wasichous (les Blancs) nous ont mis dans des boites carrées, notre pouvoir s'en est allé et nous nous mourrons car le pouvoir n'est plus en nous désormais".
On retrouve le symbolisme des deux formes, passage du cercle au carré, qui est vécu par les nomades comme une mort.

DenisLouis

Messages : 452
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  indian le Lun 21 Oct - 15:00

Suleyman a écrit:
indian a écrit:tout art est religare (religieux),  tout comme la science.

On dit souvent que la religion est un mode de vie donc en effet, on peut voir les choses ainsi pour tout art qui définit sa croyance et son mode de vie.

Respectueusement,
Suleyman :)

Tout mode de vie est religieux (religare).

Car tout de l'existence est interrelié, interdépendant, ...''karmique'',  causale... lié, relié.

Les Hommes , la nature, les phénomènes, les plantes et végétaux, la biodiversité, la biosphère, l'univers, ... la vie, forcement...

En toute humanité,
David

indian

Messages : 2681
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Lun 21 Oct - 15:35

DenisLouis a écrit:A propos du cercle et du mouvement circulaire, dans les mémoires d'Elan Noir, je lis :
"...tout ce qu'un Indien fait est dans un cercle, et c'est parce que le Pouvoir du Monde opère toujours en cercles...tout notre pouvoir nous est venu du cercle sacré de la nation, et tant que le cercle est demeuré intact, le peuple a prospéré...Cette connaissance nous est venue d'un autre monde en même temps que notre religion...Nos tentes étaient rondes...toujours disposées en cercle...le cercle de la nation, nid fait de nombreux nids où nous couvions nos enfants selon la volonté du Grand Esprit...La vie de l'homme est un cercle... Mais les Wasichous (les Blancs) nous ont mis dans des boites carrées, notre pouvoir s'en est allé et nous nous mourrons car le pouvoir n'est plus en nous désormais".
On retrouve le symbolisme des deux formes, passage du cercle au carré, qui est vécu par les nomades comme une mort.

Salut,

C'est vraiment interessant ce que tu dis sur cette notion de cercle et de carré, et je pars même de l'idée que le carré n'est qu'un cercle inachevé, ou une partie d'un cercle amputé de ses 4 arcs de cercle, dans la perception du mouvement.
Le cercle constitue la base même de la forme géométrique par excellence pour représenter toute type de figure et de mouvement de l'être vivant : articulation, tete, yeux, cellule, atome, mouvement circulatoire du sang, réseau du syteme nerveux....

Dans le Taichi Quan style Chen, par le maitre chinois Feng Zhiqiang, voilà ce que j'ai découvert dans un extrait :

<< …Aujourd’hui, je voudrais vous parler du ‘Xinyi Hunyuan Taiji quan’. Son nom complet est ‘Xinyi Hunyuan Taiji quan style Chen’.

Pourquoi style Chen ?

-En effet, le style Chen s’est développé avant tous les autres styles ( Yang, Wu, Sun, Wü). Le notre fait parti du style Chen.

Pas mal de personnes ont la réflexion suivante : pourquoi la pratique de certaines écoles du Taiji quan se rapproche de celle des arts martiaux externes ?


-En effet, cette façon de pratique s’éloigne de la tradition, elle constitue une déformation.
Nous souhaitons revenir à la pratique traditionnelle. Le Taiji (la théorie du yin-yang) est quelque chose naturelle, faisant partie du cosmos. Personne ne peut s’en approprier.
En se basant sur la théorie Yin-Yang du cosmos, en combinant les notions de la Médicine traditionnelle chinoise, en combinant l’essence des différentes techniques d’autres écoles, la famille Chen a élaboré cette ‘boxe’ qui ne se prénommait point ‘Taiji quan style Chen’. C’est beaucoup plus tard que ce nom a été constitué. Traditionnellement, la pratique du Taiji quan style Chen exprimait l’unité de l’énergie Hunyuan.

Comme le Taiji quan est basé sur le principe de transformation et de dualité entre le yin et le yang, comment devons nous nous entraîner?


- Il faut mettre l’accent sur le travail de l’intention ‘Xinyi’ et de l’énergie, et non sur le travail de la force musculaire. Ainsi, nous mettons en avant l’âme de la pratique : Xinyi Hunyuan Taiji quan.

Que signifie ‘Hunyuan’ ?

- Quand nous atteignons le summum de la technicité en Taiji quan, l’énergie s’est concentrée au Dantian, en un seul point, appelée ‘grain de l’énergie Hunyuan’. Elle n’a pas de bord, ni de limite.

Pourquoi faut-il arriver à l’état ‘Hunyuan’ ?

En effet, tous les éléments de la nature, du cosmos (l’univers, les étoiles, le soleil , la lune) sont en mouvement, chacun a sa propre trajectoire, ils ne sont pas en désordre. Sinon, ce sera la collision. Les étoiles ont leur propre trajectoire, de même que le Soleil, la Lune et la Terre poursuivent chacun leur sien, dans la mouvance générale. L’ensemble de ces mouvements circulaires et cycliques forme un état appelé l’état ‘Hunyuan’.

En appliquant ce principe dans notre travail de Taiji quan, comment notre pratique se présente-t-elle?


- Elle est composée de multiples cercles ‘Hunyuan’.
En prenant l’exemple sur notre propre corps, nous pouvons dire que l’ensemble du corps forme un grand cercle ‘Hunyuan’. En combinant judicieusement les dix-huit articulations entre l’extérieur- l’intérieur, le haut-le bas, la gauche-la droite, nous obtenons un mouvement harmonieux, fruit de « la combinaison entre l’extérieur- l’intérieur, tout le corps forme une seule famille, le haut et le bas se suivent ».
Observez mes épaules, mes coudes, mes poignets, mes aines, mes genoux, mes pieds, n’est ce pas qu’ils sont en mouvements circulaires (démonstrations par maître Feng) !. C’est pourquoi, ces mouvements respectent la morphologie. Nous devons bien étudier, améliorer et bien développer cet héritage...>>

(Taiji quan, Extrait de l’allocution du maître Feng Zhiqiang lors du Premier séminaire de l’Institut Zhiqiang Wushu en Octobre 1998 à Beijing, paru dans le premier numéro du Magasine ‘Hunyuan Taiji’ - Traduit du chinois par L.L.M, Décembre 2001)

Ce que je trouve le plus singulier est que toutes ces notions de mouvements circulaires, de soufle qui donne la vie, du vent qui caresse la peau, transporte les éléments et brise les roches, se retrouvent dans les écrits du Coran, et pourtant à ma connaissance les musulmans de l'époque du prophète Mohammed (sws) n'étaient pas versé dans la science des arts martiaux chinois.

Respectueusement,
Suleyman  :)
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  indian le Lun 21 Oct - 16:00

personnellement, je considère le triangle, franchement plus intéressant. :poucevert:

surtout pour exprimer des relations et phénomènes en apparence circulaires.

indian

Messages : 2681
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Lun 21 Oct - 16:15

indian a écrit:personnellement, je considère le triangle, franchement plus intéressant. :poucevert:

surtout pour exprimer des relations et phénomènes en apparence circulaires.

Justement, le triangle n'est que la base constituant toute forme géométrique à base de coté : carré, rectangle, losange,.... mais en réalité, le triangle n'est qu'un cercle inachevé ou amputé de ses 3 arcs de cercle.

Si je considère avec clarté que le cercle est la forme géométrique par excellence, venant de Dieu, Sa Majesté, dans la Création alors je considère aussi que le triangle est la 1ère forme de construction de l'intelligence humaine dans son existence :poucevert:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  indian le Lun 21 Oct - 16:20

Suleyman a écrit:
indian a écrit:personnellement, je considère le triangle, franchement plus intéressant. :poucevert:

surtout pour exprimer des relations et phénomènes en apparence circulaires.

Justement, le triangle n'est que la base constituant toute forme géométrique à base de coté : carré, rectangle, losange,.... mais en réalité, le triangle n'est qu'un cercle inachevé ou amputé de ses 3 arcs de cercle.

Si je considère avec clarté que le cercle est la forme géométrique par excellence, venant de Dieu, Sa Majesté, dans la Création alors je considère aussi que le triangle est la 1ère forme de construction de l'intelligence humaine dans son existence :poucevert:

Le cercle symbolise pour ma part: l'Unité.

Le caractère ''religieux (religare) de l'existence...

Mais ce cercle est de ''rayon infini''...

La base de toute forme géométrique est le point. La singularité.

indian

Messages : 2681
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Lun 21 Oct - 16:26

indian a écrit:
Suleyman a écrit:
indian a écrit:personnellement, je considère le triangle, franchement plus intéressant. :poucevert:

surtout pour exprimer des relations et phénomènes en apparence circulaires.

Justement, le triangle n'est que la base constituant toute forme géométrique à base de coté : carré, rectangle, losange,.... mais en réalité, le triangle n'est qu'un cercle inachevé ou amputé de ses 3 arcs de cercle.

Si je considère avec clarté que le cercle est la forme géométrique par excellence, venant de Dieu, Sa Majesté, dans la Création alors je considère aussi que le triangle est la 1ère forme de construction de l'intelligence humaine dans son existence :poucevert:

Le cercle symbolise pour ma part: l'Unité.

Le caractère ''religieux (religare) de l'existence...

Mais ce cercle est de ''rayon infini''...

La base de toute forme géométrique est le point. La singularité.

Interessant ta remarque :f:

Tu veux que je fasse chauffer ton esprit, mon ami ? :caf:

Le point n'existe pas : ce n'est qu'une matérialisation de notre esprit pour définir l'infiniment petit de ce qu'on appelle la forme parfaite en géométrie qu'est le cercle.
Comme tu le dis : le rayon est infini, à l'image de Dieu, Sa Majesté.

Dieu serait-Il un cercle d'énergie ?

La question reste ouverte :jap:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1370
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  indian le Lun 21 Oct - 17:06

Suleyman a écrit:
indian a écrit:
Suleyman a écrit:

Justement, le triangle n'est que la base constituant toute forme géométrique à base de coté : carré, rectangle, losange,.... mais en réalité, le triangle n'est qu'un cercle inachevé ou amputé de ses 3 arcs de cercle.

Si je considère avec clarté que le cercle est la forme géométrique par excellence, venant de Dieu, Sa Majesté, dans la Création alors je considère aussi que le triangle est la 1ère forme de construction de l'intelligence humaine dans son existence :poucevert:

Le cercle symbolise pour ma part: l'Unité.

Le caractère ''religieux (religare) de l'existence...

Mais ce cercle est de ''rayon infini''...

La base de toute forme géométrique est le point. La singularité.

Interessant ta remarque :f:

Tu veux que je fasse chauffer ton esprit, mon ami ? :caf:

Le point n'existe pas : ce n'est qu'une matérialisation de notre esprit pour définir l'infiniment petit de ce qu'on appelle la forme parfaite en géométrie qu'est le cercle.
Comme tu le dis : le rayon est infini, à l'image de Dieu, Sa Majesté.

Dieu serait-Il un cercle d'énergie ?

La question reste ouverte :jap:


une force

indian

Messages : 2681
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum