Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Sam 8 Juin - 9:29

Le publicain a écrit:Bonjour Suleyman,

Bruce Lee n’a pas écrit, à ma connaissance, de livres parlant spécifiquement de sa philosophie. Mais si vous désirez en savoir plus sur ses dernières recherches sur l’œuvre de sa vie, c’est-à-dire le Jeet Kune Do, vous pouvez alors vous procurer, comme tous bons fans de Bruce Lee, le livre rédigé d’après ses propres notes et publié en 1975 par sa femme : « Le Tao du Jeet Kune Do ». Ce livre commence par cette phrase :

« Pour obtenir l'illumination par l'Art Martial, acharne-toi à balayer tout ce qui pourrait affaiblir la lumière de la connaissance de la vérité, de la « Vraie Vie ». Cela implique une évolution constante et sans limite. »

« Pensées percutantes ou la sagesse du combattant philosophe » est un autre livre parue en 2008 aux éditions BUDO. Vous y découvrirez plus de 800 aphorismes de Bruce Lee couvrant plus de 70 sujets. Je ne peux pas donner mon avis sur ce livre puisque je ne l'ai pas lu.

Encore une fois, je te remercie :poucevert:

Je pense profondément qu'on ne connait veritablement une personne qu'en la combattant.
Les paroles ne sont là que pour traduire une pensée de notre esprit mais vide de notre essence vitale et les mouvements des coups physiques ne sont là que pour réaliser cette chose qui nous anime : la vie.

Une vérité dans le combat qui se vérifie systématiquement car le combat fait ressortir la véritable nature de la personne, bonne ou/et mauvaise, cette énergie vitale qui s'exprime pour révéler la vérité de l'homme dans l'existence du divin.

Dieu, L'Unique, dans le Coran par le sens de la langue arabe traduite en langue française dit que le musulman fort est meilleur que le musulman faible même si dans les deux il y a du bien.

La recherche de la force en soi pour trouver le chemin de Dieu, es-cela les arts martiaux dans leur origine ?

Pourquoi l'homme combat son prochain ?
Que recherche-t-il ? La force, la puissance, la paix, la peur ou la verité de cette vie éphèmere ?




Suleyman

Messages : 1164
Date d'inscription : 21/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Dim 9 Juin - 11:00

Je ne dis pas que la force ne soit pas une qualité, c'est aussi une des quatre vertus cardinales pour les chrétiens , mais j'ai souvent entendu des interprétations plus ou moins ambigües,  des phrases dans le genre "les arabes ils ne comprennent que la force".
On pourrait alors comprendre inversement  en sous-entendu : "nous on comprend les choses avec intelligence,  pas besoin de nous forcer".

J'ai ressorti "La voie du karaté" de Kenji Tokitsu.
Il y a plusieurs aspect, l'un est guerrier ou de combat, il remonte au sabre, le sabre était fait pour tuer. D'où la différence entre un sport où on compte les points et  on peut recommencer, il y a un arbitrage,  et une pratique dans laquelle on meurt ou on survit.
Puis sont venues les armes à feu dans les guerres, bien plus efficaces, et les combats à mort ont été interdits entre particuliers.
Dans le cadre du combat il distingue trois dimensions, la distance, "Maaï", la cadence, rythme, "Hyoshi", et l'anticipation "Yomi". Si les pratiquants jeunes ont plus de force physique, ils maitrisent moins bien les autres aspects plus subtils.
Un de ces aspects a une sens spirituel spirituel évident qui se retrouve dans d'autres pratiques japonaises c'est le hyoshi, le rythme des actions, par exemple dans la cérémonie du thé, tout est rythmé à travers les objets, l'environnement, la nature.
De même dans le théâtre No, il y a plusieurs degrés de profondeur en fonction de la capacité d'intégrer les différents éléments présents, ce serait une sorte de rite qui inclut les acteurs, les spectateurs, le lieu, le temps.

DenisLouis

Messages : 393
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Dim 9 Juin - 14:42

Merci DennisLouis et le Publicain pour vos réponses.

La force dans les arts martiaux est la seule vérité commune qui s'établit pour tous les pratiquants des arts martiaux.

La force est l'énergie motrice de la vie et la force de vie provient de Dieu donc j'en conclus que Dieu est Force Absolu et Transcendant et que les arts martiaux ne sont que l'expression de cette force que nous recherchons en Dieu, ou peut-etre même pour atteindre Dieu.

Le prophète Mohammed disait : "si vous recherchez la force alors puisez la en Dieu car elle appartient tout à Dieu"

La force est une matérialisation physique, une conception philosophique, une capacité intellectuelle, une énergie de la matière, une essence vitale qui détermine tout mouvement et c'est en cela que j'adhère parfaitement à la force absolu capable de créer toute chose à savoir Allah.

Sans la force, la pensée n'est rien et ne se réalise pas, et sans la pensée, la force est sans but.

L'exemple de la voie du karaté que tu cites, DennisLouis, est essentielle à ma compréhension :

<< Dans le cadre du combat il distingue trois dimensions, la distance, "Maaï", la cadence, rythme, "Hyoshi", et l'anticipation "Yomi". Si les pratiquants jeunes ont plus de force physique, ils maitrisent moins bien les autres aspects plus subtils. >>

Cet exemple illustre bien ma vision des arts martiaux dans la recherche de l'équilibre dans la force du combattant qui trace sa pensée philosophique dans le cheminement de Dieu.

La cadence, le rythme, le mouvement, l'énergie sont les éléments qui décrivent le mieux la force et je comprends mieux en quoi la recherche de la force pour un pratiquant des arts martiaux ne peut qu'aboutir à ressentir toute la plénitude et la satisfaction de cette vie.

La Force Suprême, Dieu, crée toute chose et détruit toute chose : elle est à la fois créatrice et destructrice.

La force apporte la satisfaction et abolit la souffrance du corps et de l'esprit d'où cette quète incessante de devenir toujours plus fort face à cette peur de mourir par manque de force avec le temps.

Un malade peut se laisser mourir ou puiser dans sa force vitale pour guérir et les arts martiaux poussent à cultiver cette force, à la ressentir, à la comprendre, à l'exprimer et à l'utiliser soit pour soi-même ou autour de soi.

La force intérieur et la force extérieur sont cultivé par les martiaux depuis des millénaires et la philosophie qui en découle nourrit les croyances en Dieu, je pense :jap:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1164
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Sam 5 Oct - 19:44

Salut,

Pour continuer sur le sujet des arts martiaux, j'ai fait une découverte que le mouvement s'inscrit dans une trajectoire de rotation qui permet d'emagasiner une énergie vitale plus importante.

Dans un cadre religieux, le mouvement définit la vie sous differentes formes et aspects.
L'immobilité n'existe pas en soi, tout est en mouvement et en changement.

Les arts martiaux permettent justement de comprendre et de ressentir cette force du mouvement qui définit cette vie énergétique qui nous habitent et nous permettent de réaliser les expressions de la foi, de l'intellect et du coeur.

Je pose la question :

Qu'appelle-t-on l'immobilité dans le mouvement ?
Suleyman
Suleyman

Messages : 1164
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Idriss le Sam 5 Oct - 20:42

Salam Sulayman

Il faudrait que Musashi participe à ce débat !
Son pseudo vient du livre : "la pierre et le sabre" bien que ce soit un roman japonais , c'est un des meilleurs livre que j'ai lu sur la voie du sabre ....


Idriss
Idriss

Messages : 4780
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Dim 6 Oct - 10:43

Idriss a écrit:Salam  Sulayman

Il faudrait que Musashi  participe à ce débat !
Son pseudo vient du livre : "la pierre et le sabre" bien que ce soit un roman  japonais , c'est un des meilleurs livre que j'ai lu sur la voie du sabre ....



La paix soit sur toi, mon cher Idriss :)

Ton conseil est bien interessant et je médite beaucoup sur l'esprit des arts martiaux qui résonne en moi comme une vocation religieuse telle une quete spirituelle de soi-même face à sa propre existence.

Par exemple, la devotion qu'on voue à son maitre dans les arts martiaux est une relation très forte, à l'image de l'aspirant dans la foi qui suit la sagesse et la connaissance de son maitre en religion.

Les arts martiaux s'apparentent plus à une religion qu'à une discipline sportive, même si certains aspects des arts martiaux se sont effacé devant la mise en place des concepts sportifs de compétitions.

Pour revenir sur l'aspect du mouvement, de la rotation, de l'énergie et du souffle, je trouve que 2 disciplines martiales donnent des réponses très interesantes et profondes : le Tai Chi Chuan et le Qi Qong.

Voilà un extrait d'un blog sur le Qi Qong :

《 Dans ce premier article consacré aux origines de ce que l’on nomme aujourd’hui le Qi Gong, je souhaite partager avec vous un chapitre tiré du livre de la sinologue Catherine Despeux, spécialiste reconnue du taoïsme et auteure de nombreux articles et ouvrages académiques sur le Tai Chi Chuan, l’alchimie taoïste et les arts de santé chinois. Ce chapitre est extrait d’un de ses livres qui est une étude et une traduction d’un grand classique des pratiques internes du Souffle (Qi) de la fin du 16e siècle, La Moelle du Phénix Rouge :

---- Le Qi Gong, qui signifie littéralement « exercice et maîtrise du Qi » , ne fait que reprendre, sous une autre appellation, les divers procédés appelés autrefois « pratiques pour nourrir la vie » (Yang Sheng) : massage, mouvements gymniques, exercices respiratoires, procédés mentaux et spirituels, en particulier ceux des méthodes taoïstes appelées « alchimie intérieure » (Nei Dan). Ces exercices sont destinés à maintenir la santé d’un individu et à accroître la qualité de sa force vitale. (…)

Toutes ces techniques ont une existence ancienne et remontent à l’antiquité. Le terme Qi Gong lui-même est ancien et plonge ses racines dans la tradition taoïste. Sa plus ancienne occurrence se retrouve dans un écrit des Tang (619-907), dans lequel il est dit ceci :

« Les merveilleux chapitres décrivant les « actions du Souffle » (Qi Gong) présentent de nombreuse analogies avec ceux sur les techniques du souffle. Mais dans le monde, on compte à peine une ou deux personnes capables d'en comprendre la quintessence et de les maîtriser ».

Dans le passage ci-dessus, le terme Qi Gong est synonyme de « procédé du souffle », technique employant à la fois le souffle externe dans les exercices de respiration et de gymnastique, et le souffle interne dans les divers procédés de visualisation et de concentration. Quelques siècles plus tard, à l’époque des Song (960-1279), le terme est attesté avec un sens légèrement différent : celui d’« efficience du Souffle ».

Ces exercices sont destinés à maintenir la santé d’un individu et à accroître la qualité de sa force vitale.》

https://www.monqigong.com/post/aux-origines-du-qi-gong-1
Suleyman
Suleyman

Messages : 1164
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Lun 7 Oct - 9:36

Un des intérêts du Qi Gong, c'est qu'il peut être pratiqué par tout le monde et à tout âge, les mouvements ne sont pas violents ni extrêmes, il n'y a pas d'aspect sportif, mais il y a un lien avec les disciplines plus compétitives et martiales qui sont fondées sur des principes analogues. Il y a aussi un lien direct avec la médecine chinoise, tous les mouvements sont en rapport avec les méridiens d'acupuncture, la médecine  et la cosmologie chinoise.

L'aspect circulaire dans les arts martiaux  : tous les mouvements du corps se font à partir des articulations, il y a toujours une ou plusieurs rotations, plus ou moins complètes. Un coup de poing direct implique une rotation de l'épaule autour de la colonne vertébrale, il faut prendre en compte l'aspect passif et résistance : si le coup de poing est à droite, la résistance/point d' appui est la partie du corps à gauche, et cela va jusqu'aux pieds et au sol.
Inversement dans l'Aïkido par exemple un mouvement direct sera neutralisé et canalisé en le convertissant en mouvement circulaire.

DenisLouis

Messages : 393
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Suleyman le Lun 7 Oct - 13:03

DenisLouis a écrit:Un des intérêts du Qi Gong, c'est qu'il peut être pratiqué par tout le monde et à tout âge, les mouvements ne sont pas violents ni extrêmes, il n'y a pas d'aspect sportif, mais il y a un lien avec les disciplines plus compétitives et martiales qui sont fondées sur des principes analogues. Il y a aussi un lien direct avec la médecine chinoise, tous les mouvements sont en rapport avec les méridiens d'acupuncture, la médecine  et la cosmologie chinoise.

L'aspect circulaire dans les arts martiaux  : tous les mouvements du corps se font à partir des articulations, il y a toujours une ou plusieurs rotations, plus ou moins complètes. Un coup de poing direct implique une rotation de l'épaule autour de la colonne vertébrale, il faut prendre en compte l'aspect passif et résistance : si le coup de poing est à droite, la résistance/point d' appui est la partie du corps à gauche, et cela va jusqu'aux pieds et au sol.
Inversement dans l'Aïkido par exemple un mouvement direct sera neutralisé et canalisé en le convertissant en mouvement circulaire.

Merci pour cette remarque bien interessante sur le principe de la rotation des membres dans les mouvements martiaux.

Il est vrai que la rotation des solides définit pratiquement tous les aspects de l'existence : mouvements des planètes, déplacements des individus en velo/voiture, écrit religieux sur l'alternance du jour et de la nuit dans un mouvement rotatif....

Si les mouvements dans les arts martiaux obéissent à un principe rotatif alors peut-on dire que l'énergie de notre corps n'est que une force rotative insoupçonné ?

On parle souvent de faire des gestes lent et souple dans le Tai Chi Chuan ou le Qi Qong en dessinant des formes geometriques.
Quel est le sens de cette gestuelle en réalité ?

Merci pour tes réponses ou d'autres qui veulent donner leur comprehension des choses please :)
Suleyman
Suleyman

Messages : 1164
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  DenisLouis le Lun 7 Oct - 18:25

Je crois qu'on ne peut pas systématiser, j'ai remarqué que le matin à froid ces mouvements étaient très utiles pour réveiller sans forcer, mais c'est une question de perception personnelle, on peut avoir au contraire envie de faire des mouvements rapides pour s'échauffer. La lenteur permet aussi d'étudier en détail un mouvement, de le décomposer.
Le même mouvement peut être fait lentement ou à diverses vitesse, selon le ressenti et puis il y a les différentes écoles, si on regarde la télé chinoise en langue française qui retransmet souvent des démonstrations on  voit qu'il y a une grande variété de styles.
Pour la vitesse il y a aussi un lien avec les animaux qui inspirent  les mouvements, chaque animal a son rythme, le tigre fait des bonds et arrache, la tortue est lente, l'ours pataud et lent, la grue agile et légère etc
J'imagine qu'il doit y avoir un rapport avec les différents rythmes du corps, les organes sont représentés par ces animaux, chaque organe a son rythme, le coeur bat rapidement, la respiration a aussi une fréquence relativement rapide par rapport à d'autres processus comme la digestion ou la croissance des os
On retrouve la circularité dans les différents processus du corps qui fonctionnent sur des périodes de 24  heures (ex la tension, la température, la teneur en sucre) ou sur des périodes plus longues comme l'année.

DenisLouis

Messages : 393
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Les arts martiaux, une discipline religieuse ? - Page 2 Empty Re: Les arts martiaux, une discipline religieuse ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum