Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Spin le Lun 15 Avr - 20:52

Disciple Laïc a écrit:@Spin (uniquement pour vous) : pour information les bouddhistes rencontrés par les musulmans reçurent le même statut juridique au début que les "Peuples du Livre" ils furent donc assimilés a.
J'ai surtout cité un épisode précis. Et le fait est que le Bouddhisme a bien disparu de l'Inde en quelques siècles. Je sais aussi qu'on essaie de minimiser l'ensemble.

Spin

Messages : 1319
Date d'inscription : 07/05/2013

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Disciple Laïc le Lun 15 Avr - 21:08

Spin a écrit:
Disciple Laïc a écrit:@Spin (uniquement pour vous) : pour information les bouddhistes rencontrés par les musulmans reçurent le même statut juridique au début que les "Peuples du Livre" ils furent donc assimilés a.
J'ai surtout cité un épisode précis. Et le fait est que le Bouddhisme a bien disparu de l'Inde en quelques siècles. Je sais aussi qu'on essaie de minimiser l'ensemble.


Tout à fait exacte. De terribles massacres semble t'il, j'ai découvert cela sur l'Inde il y a peu.
Dieu est sensé aimer tous ses enfants même ceux qui ne le reconnaissent pas. Il a tolérer ce mal en l’occurrence semble t'il, la mort de millions de gens sous les coups d'un groupe de gens qui prétendaient le servir sous le nom d'Allah.  
Ici :


https://blog.sami-aldeeb.com/2019/01/02/linvasion-islamique-de-linde-le-plus-grand-genocide-de-lhistoire-2/


Je lis ceci :


L’historien musulman Firishta [de son nom complet Muhammad Qasim Hindu Shah, (1560 -1620) auteur de Tarikh-i Firishta et du Gulshan-i Ibrahim fut le premier à donner une idée du bain de sang médiéval que subit l’Inde durant la loi islamique. Il estima que plus de 400 millions d’Indiens furent massacrés pendant l’invasion et l’occupation islamique de l’Inde.

Les survivants étaient réduits en esclavage et les mâles castrés. La population Indienne était initialement estimée à près de 600 millions d’individus. Vers le milieu du XVe siècle Elle était tombée à 200 millions.

Fiche biographique en anglais sur wikipédia de cet historien :


https://en.wikipedia.org/wiki/Firishta


Visiblement Dieu/Allah a toléré ce "mal". Même si cet historien a peut être gonflé ses estimation, tout cela fut fait pour la gloire de l'Islam apparemment :


Article wikipédia concernant la conquête musulmane de l'Inde :


Le nombre et les motifs des conversions sont des questions controversées. En effet, les sources hindoues sont peu nombreuses tandis que les chroniques musulmanes, plus abondantes, sont peu utilisables, leurs auteurs ayant tendance à se concentrer sur les actions militaires et à amplifier les faits et les chiffres pour glorifier l'« islamicité » des conquérants *.

* Éric Paul Meyer, Une histoire de l'Inde : les Indiens face à leur passé, Albin Michel, 2007
Disciple Laïc
Disciple Laïc

Messages : 1335
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 44
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  philouie le Lun 15 Avr - 21:17

Suleyman a écrit:J'interromps mes commentaires pour vous dire que la cathédrale Notre Dame de Paris est en flamme :shock:
L'incendie est énorme : que Dieu sauve les innocents et sauve l'Eglise Notre Dame de Paris.

Amin, amen !

Je suis abasourdi.
L'évènement est d'une extrême gravité.
Cela finira mal.

Que DIeu nous protège.
Nous aurons besoin de son secours.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Suleyman le Lun 15 Avr - 21:45

philouie a écrit:
Suleyman a écrit:J'interromps mes commentaires pour vous dire que la cathédrale Notre Dame de Paris est en flamme :shock:
L'incendie est énorme : que Dieu sauve les innocents et sauve l'Eglise Notre Dame de Paris.

Amin, amen !

Je suis abasourdi.
L'évènement est d'une extrême gravité.
Cela finira mal.

Que DIeu nous protège.
Nous aurons besoin de son secours.

J'attendais ta reaction et tes craintes sont fondés, mon ami.
Des prophéties anciennes de mystiques chretiens il y a quelques siecles annonçait que Paris brulera....

L'eschatologie donne les réponses aux évènements dramatiques mais inevitable qui arrive en notre époque :refl:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1014
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Suleyman le Lun 15 Avr - 21:52

Disciple Laïc a écrit:Le propos tenu par Suleyman concernant le bouddhisme sont le reflet de l'ignorance ni plus ni moins. Il ne correspondent en rien à la réalité de cette pratique. Tout comme ceux de Prisca d'ailleurs sur le bouddhisme.  


@Spin (uniquement pour vous) : pour information les bouddhistes rencontrés par les musulmans reçurent le même statut juridique au début que les "Peuples du Livre" ils furent donc assimilés a.


Le bouddhjisme d'un point de vue islamique :
Le bouddhisme d’un point de vue islamique
Alexander Berzin, Ph.D.


Extrait : Les bouddhistes en tant que peuple du Livre


Les accomplissements du Bouddha et ses enseignements de techniques permettant aux autres d’a tteindre les mêmes accomplissements spirituels, sont connus sous le nom de dharma, ce qui signifie littéralement en sanskrit « mesures préventives ». Ce sont des mesures à prendre et des méthodes à suivre afin d’éviter de causer de la souffrance à soi-même et aux autres. À partir du deuxième siècle avant l'ère commune, les exposés du Bouddha sur ce sujet, qui avaient été transmis oralement jusqu’alors, ont été mis par écrit sous la forme de textes scripturaux. Dans l’actuel Ouzbékistan et au nord de l’Afghanistan, là où les Arabes rencontrèrent pour la première fois des bouddhistes, les versions de ces textes les plus largement diffusées étaient des traductions en turc ancien et en sogdien. Dans ces langues, le mot dharma était traduit par nom, un mot emprunté au grec et qui signifie « loi ».
Le Coran enseignait la tolérance des religions du « peuple du Livre » – ce qui se référait au christianisme et au judaïsme. Mais quand les Arabes rencontrèrent le bouddhisme, et quoique ses adeptes n’aient pas été à strictement parler un « peuple du Livre », ils leur octroyèrent le même statut et les mêmes droits qu’aux chrétiens et juifs qui étaient sous leur domination. Les adeptes du bouddhisme étaient autorisés à suivre leur religion du moment que ses membres laïcs s’acquittaient d’un impôt par tête. Ainsi, le concept juridique de « peuple du Livre » semble avoir été élargi à ceux qui suivaient un ensemble de principes éthiques d’une plus haute autorité
.


Certains on voulu voir des références au Bouddha dans le Coran (c'est une théorie monoritaires évidemment mais elle existe.


Référence au Bouddha dans le Coran:



Alexander Berzin, Ph.D.

Au milieu du vingtième siècle de l'ère commune, l’érudit Hamid Abdul Qadir, dans son œuvre Bouddha le Grand : Sa vie et Sa philosophie (en arabe : Budha al-Akbar Hayatoh wa Falsaftoh) postule que le prophète Dhu’l-Kifl, signifiant « Celui de Kifl », dont il est fait mention deux fois dans le Coran (Al-Anbiya 85 et Sad 48) comme étant patient et bon, se réfère au Bouddha Shakyamouni. Bien que la plupart des érudits identifient Dhu’l-Kifl comme étant le prophète Ezéchiel, Qadir explique que « Kifl » est la forme arabisée de Kapila, Kapila étant la forme abrégée de Kapilavastu. Il suggère également que la mention coranique du figuier (At-Tin 1-5) se réfère aussi au Bouddha, car celui-ci atteignit l’illumination au pied d’un figuier. Certains érudits acceptent cette théorie et, pour étoffer cette position, attirent l’a ttention sur le fait qu’au onzième siècle de l'ère commune, l'écrivain musulman persan sur l'histoire indienne, al-Biruni, se réfère au Bouddha comme à un prophète. D’a utres, écartant ce dernier argument, expliquent qu’a l-Biruni voulait tout simplement dire que les gens en Inde considéraient le Bouddha comme un prophète.
Certains érudits associent le futur Bouddha Maitreya, L’Aimant ou Le Miséricordieux dont la venue est prophétisée, avec le Prophète Mohamed (Mohammed) comme serviteur du Miséricordieux. Quoique les vérités dont le Bouddha a pris conscience sous le figuier ne soient pas décrites comme des révélations, de grands maîtres bouddhistes ont par la suite reçu des révélations de textes sacrés, comme ce fut le cas pour Asanga en Inde au sixième siècle de l'ère commune, qui reçut des révélations directement de Maitreya, au Ciel de Tushita, le Ciel empli de joie.



Et techniquement comme ce fut dit précédemment, les troupes musulmanes qui rencontrèrent une terre bouddhiste pour la première fois vers l'Asie centrale ne se posèrent pas plus de question que Suleyman. Ils crurent avoir à faire à de l'idôlatrie et rasèrent les temples. Ce n'est qu'après un temps d'examen que la population fut autoriser à reconstruire.
Entretenir des contrevérités par ignorance ou malveillance ou les deux est un mal. Pour revenir au sujet, Dieu semble le tolérer. ^^ Pour le moment en tout cas.
Mais revenons aux moutons. Malgré les déplorables tentatives de trolling d'intervenants qui donnent une déplorable image d'eux mêmes et de leur foi. Il seraient bon qu'ils en prennent conscience, après tout ils sont sensés être jugés n'est ce pas  :?:  On leur demandera compte de leur attitude dans cette vie, très précisément, pour tout. Jusqu'a moindre détail. C'est ce qui est écrit il me semble. Non  :?:  ^^ Ils devraient y réfléchir. Sérieusement. Si ils sont vraiment pieux et craignent leur Seigneur. Car on leur demandera : qu'as tu dis en Mon Nom  :?:  Qu'a tu dis et fait en te prétendant mon serviteur  :?: Et le moment risque d'être pénible. Délicat.

Tu n'étais pas censé m'ignorer, Madhymaka/Disciple Laic ?? :pff:

Tellement prévisible  :mm:

Je sais ce qui m'attends devant Dieu et toi, le sais-tu ?  :fff:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1014
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  philouie le Lun 15 Avr - 21:55

Suleyman a écrit:
philouie a écrit:
Suleyman a écrit:J'interromps mes commentaires pour vous dire que la cathédrale Notre Dame de Paris est en flamme :shock:
L'incendie est énorme : que Dieu sauve les innocents et sauve l'Eglise Notre Dame de Paris.

Amin, amen !

Je suis abasourdi.
L'évènement est d'une extrême gravité.
Cela finira mal.

Que DIeu nous protège.
Nous aurons besoin de son secours.

J'attendais ta reaction et tes craintes sont fondés, mon ami.
Des prophéties anciennes de mystiques chretiens il y a quelques siecles annonçait que Paris brulera....

L'eschatologie donne les réponses aux évènements dramatiques mais inevitable qui arrive en notre époque :refl:

J'ai du mal à penser qu'il ne s'agit pas du même programme que l'on nous sert depuis quatre ans.
ça continue, encore et encore.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Suleyman le Lun 15 Avr - 22:00

philouie a écrit:
Suleyman a écrit:
philouie a écrit:

Je suis abasourdi.
L'évènement est d'une extrême gravité.
Cela finira mal.

Que DIeu nous protège.
Nous aurons besoin de son secours.

J'attendais ta reaction et tes craintes sont fondés, mon ami.
Des prophéties anciennes de mystiques chretiens il y a quelques siecles annonçait que Paris brulera....

L'eschatologie donne les réponses aux évènements dramatiques mais inevitable qui arrive en notre époque :refl:

J'ai du mal à penser qu'il ne s'agit pas du même programme que l'on nous sert depuis quatre ans.
ça continue, encore et encore.

Comme l'indique le sujet, le Mal est partout, à des niveaux qui corrompent l'esprit des gens altérant la perception de la realité où le mensonge devient vérité, annonçant l'avènement prochain de l'antechrist, que Dieu nous sauve. Amin amen !
Suleyman
Suleyman

Messages : 1014
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Suleyman le Lun 15 Avr - 22:05

Disciple Laïc a écrit:
Spin a écrit:
Disciple Laïc a écrit:@Spin (uniquement pour vous) : pour information les bouddhistes rencontrés par les musulmans reçurent le même statut juridique au début que les "Peuples du Livre" ils furent donc assimilés a.
J'ai surtout cité un épisode précis. Et le fait est que le Bouddhisme a bien disparu de l'Inde en quelques siècles. Je sais aussi qu'on essaie de minimiser l'ensemble.


Tout à fait exacte. De terribles massacres semble t'il, j'ai découvert cela sur l'Inde il y a peu.
Dieu est sensé aimer tous ses enfants même ceux qui ne le reconnaissent pas. Il a tolérer ce mal en l’occurrence semble t'il, la mort de millions de gens sous les coups d'un groupe de gens qui prétendaient le servir sous le nom d'Allah.  
Ici :


https://blog.sami-aldeeb.com/2019/01/02/linvasion-islamique-de-linde-le-plus-grand-genocide-de-lhistoire-2/


Je lis ceci :


L’historien musulman Firishta [de son nom complet Muhammad Qasim Hindu Shah, (1560 -1620) auteur de Tarikh-i Firishta et du Gulshan-i Ibrahim fut le premier à donner une idée du bain de sang médiéval que subit l’Inde durant la loi islamique. Il estima que plus de 400 millions d’Indiens furent massacrés pendant l’invasion et l’occupation islamique de l’Inde.

Les survivants étaient réduits en esclavage et les mâles castrés. La population Indienne était initialement estimée à près de 600 millions d’individus. Vers le milieu du XVe siècle Elle était tombée à 200 millions.
Fiche biographique en anglais sur wikipédia de cet historien :


https://en.wikipedia.org/wiki/Firishta


Visiblement Dieu/Allah a toléré ce "mal". Même si cet historien a peut être gonflé ses estimation, tout cela fut fait pour la gloire de l'Islam apparemment :


Article wikipédia concernant la conquête musulmane de l'Inde :


Le nombre et les motifs des conversions sont des questions controversées. En effet, les sources hindoues sont peu nombreuses tandis que les chroniques musulmanes, plus abondantes, sont peu utilisables, leurs auteurs ayant tendance à se concentrer sur les actions militaires et à amplifier les faits et les chiffres pour glorifier l'« islamicité » des conquérants *.
* Éric Paul Meyer, Une histoire de l'Inde : les Indiens face à leur passé, Albin Michel, 2007

Et les gentils et purs bouddhistes, disciples de Boudhha, ont apporté paix et compassion en massacrant les minorités musulmanes en birmanie.

Faut-il que je mette des videos, des photos et des articles ?

C'est vraiment l'hopital qui se fout de la charité.

Triste tout ça :fouet


Dernière édition par Suleyman le Lun 15 Avr - 22:09, édité 1 fois
Suleyman
Suleyman

Messages : 1014
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Disciple Laïc le Lun 15 Avr - 22:08

Merci d'aller troller ailleurs messieurs. Apparemment "Dieu" tolère que l'on laisse brûler un magnifique édifice construit à sa gloire. Il y a un fil que j'ai créé il y a un peu plus d'une heure, vous pouvez aller y déverser vos commentaires. Merci.
Pour revenir au sujet

La Croix 2009 a écrit:

Chrétiens et bouddhistes croisent leur regard sur le mal et la souffrance


La quatrième rencontre du Centre théologique de Meylan (Isère), qui a rassemblé 80 chrétiens et bouddhistes, s'est achevée dimanche 12 juillet
 
La Croix le 12/07/2009


Au Centre théologique de Meylan, les bouddhistes sont comme chez eux. Depuis une dizaine d'années, chrétiens et bouddhistes se rencontrent tous les trois ou quatre ans autour d'un thème. La semaine dernière, ils étaient environ 80 à participer à leur quatrième rencontre, pour un colloque intitulé : « Le mal et la souffrance : regards bouddhistes et chrétiens ».

Dès l'ouverture, jeudi soir, Dennis Gira, spécialiste du bouddhisme et ancien directeur adjoint de l'Institut de science et de théologie des religions (ISTR) de Paris, a salué les habitués, près de la moitié des participants, tout en accueillant les nouveaux. « Quand on est entre amis, comme ici, on peut risquer de se découvrir et l'autre fait de même. Sans avoir peur d'être jugé et en sortant des platitudes qui mettent tout le monde d'accord », a-t-il déclaré. Sur le thème choisi, les différences entre les deux traditions sont apparues nombreuses. « Les mots "mal" et "souffrance" sont des traductions qui découlent du christianisme et n'ont aucun sens pour le bouddhisme », a rappelé d'entrée de jeu Dominique Trotignon, directeur de l'Université bouddhique européenne et vice-président de l'association Théravâda.

« La Bible ne donne pas de réponse sur l'origine du mal et son sens » 

La rencontre nécessitait donc un décryptage du vocabulaire pour se sortir de « l'hégémonie actuelle du dictionnaire bilingue », selon la formule de Dennis Gira. « La souffrance implique, en français, quelque chose que l'on supporte, qui nous tombe dessus. Dans le bouddhisme, dukkha (NDLR : habituellement traduit par « souffrance ») est un processus qui ne tourne pas rond et non un état que l'on subit, a ainsi expliqué Dominique Trotignon. Selon les enseignements de Bouddha, la douleur est un fait qui doit être accepté. Quand on le refuse, on crée la souffrance et on s'éloigne de l'éveil. » Pour la petite dizaine de bouddhistes présents dans la salle, la session fut un retour aux fondamentaux. Pour les chrétiens, une porte ouverte sur un monde inconnu.

« J'étais vraiment surprise de découvrir les bases du bouddhisme, confie Simone Reverdy, psychanalyste chrétienne. Je suis venue pour ce thème, qui me touche dans mon métier. Les réponses de la tradition catholique ne me suffisent pas. À travers ce colloque, j'ai enrichi ma recherche avec de nouvelles pistes de réflexion. »

« La Bible ne donne pas de réponse sur l'origine du mal et son sens », a expliqué Hendro Munsterman, théologien et directeur du centre théologique de Meylan.

Il a présenté l'évolution de la vision du mal de l'Ancien au Nouveau Testament, et la rupture introduite par le Christ qui rompt le lien entre péché et punition. « Chez les chrétiens, le mal est l'absence du bien. Mais l'un n'existe pas sans l'autre, a-t-il également souligné. À l'inverse, chez les bouddhistes, le bien apparaît comme l'absence de mal. » Comment, dès lors, les deux traditions peuvent-elles se retrouver ? Jacques Scheuer, enseignant à l'Université catholique de Louvain et membre des Voies de l'Orient, a évoqué une possible rencontre autour du thème du combat spirituel : « Avant d'atteindre l'éveil, le Bouddha combat Mara, la mort. Cette bataille symbolique fait écho aux lettres de saint Paul qui invitent le chrétien à être un "combattant".
»


:jap:
Disciple Laïc
Disciple Laïc

Messages : 1335
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 44
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Suleyman le Lun 15 Avr - 22:13

Disciple Laïc a écrit:
Merci d'aller troller ailleurs messieurs. Apparemment "Dieu" tolère que l'on laisse brûler un magnifique édifice construit à sa gloire. Il y a un fil que j'ai créé il y a un peu plus d'une heure, vous pouvez aller y déverser vos commentaires. Merci.
Pour revenir au sujet

La Croix 2009 a écrit:

Chrétiens et bouddhistes croisent leur regard sur le mal et la souffrance


La quatrième rencontre du Centre théologique de Meylan (Isère), qui a rassemblé 80 chrétiens et bouddhistes, s'est achevée dimanche 12 juillet
 
La Croix le 12/07/2009


Au Centre théologique de Meylan, les bouddhistes sont comme chez eux. Depuis une dizaine d'années, chrétiens et bouddhistes se rencontrent tous les trois ou quatre ans autour d'un thème. La semaine dernière, ils étaient environ 80 à participer à leur quatrième rencontre, pour un colloque intitulé : « Le mal et la souffrance : regards bouddhistes et chrétiens ».

Dès l'ouverture, jeudi soir, Dennis Gira, spécialiste du bouddhisme et ancien directeur adjoint de l'Institut de science et de théologie des religions (ISTR) de Paris, a salué les habitués, près de la moitié des participants, tout en accueillant les nouveaux. « Quand on est entre amis, comme ici, on peut risquer de se découvrir et l'autre fait de même. Sans avoir peur d'être jugé et en sortant des platitudes qui mettent tout le monde d'accord », a-t-il déclaré. Sur le thème choisi, les différences entre les deux traditions sont apparues nombreuses. « Les mots "mal" et "souffrance" sont des traductions qui découlent du christianisme et n'ont aucun sens pour le bouddhisme », a rappelé d'entrée de jeu Dominique Trotignon, directeur de l'Université bouddhique européenne et vice-président de l'association Théravâda.

« La Bible ne donne pas de réponse sur l'origine du mal et son sens » 

La rencontre nécessitait donc un décryptage du vocabulaire pour se sortir de « l'hégémonie actuelle du dictionnaire bilingue », selon la formule de Dennis Gira. « La souffrance implique, en français, quelque chose que l'on supporte, qui nous tombe dessus. Dans le bouddhisme, dukkha (NDLR : habituellement traduit par « souffrance ») est un processus qui ne tourne pas rond et non un état que l'on subit, a ainsi expliqué Dominique Trotignon. Selon les enseignements de Bouddha, la douleur est un fait qui doit être accepté. Quand on le refuse, on crée la souffrance et on s'éloigne de l'éveil. » Pour la petite dizaine de bouddhistes présents dans la salle, la session fut un retour aux fondamentaux. Pour les chrétiens, une porte ouverte sur un monde inconnu.

« J'étais vraiment surprise de découvrir les bases du bouddhisme, confie Simone Reverdy, psychanalyste chrétienne. Je suis venue pour ce thème, qui me touche dans mon métier. Les réponses de la tradition catholique ne me suffisent pas. À travers ce colloque, j'ai enrichi ma recherche avec de nouvelles pistes de réflexion. »

« La Bible ne donne pas de réponse sur l'origine du mal et son sens », a expliqué Hendro Munsterman, théologien et directeur du centre théologique de Meylan.

Il a présenté l'évolution de la vision du mal de l'Ancien au Nouveau Testament, et la rupture introduite par le Christ qui rompt le lien entre péché et punition. « Chez les chrétiens, le mal est l'absence du bien. Mais l'un n'existe pas sans l'autre, a-t-il également souligné. À l'inverse, chez les bouddhistes, le bien apparaît comme l'absence de mal. » Comment, dès lors, les deux traditions peuvent-elles se retrouver ? Jacques Scheuer, enseignant à l'Université catholique de Louvain et membre des Voies de l'Orient, a évoqué une possible rencontre autour du thème du combat spirituel : « Avant d'atteindre l'éveil, le Bouddha combat Mara, la mort. Cette bataille symbolique fait écho aux lettres de saint Paul qui invitent le chrétien à être un "combattant".
»


:jap:

Le sujet est le Mal et on est en plein de dedans dans ce triste évènement qui touche Notre Dame de Paris.
Et tes insultes, tu peux te les garder.

Modération, le sujet va partir en flamme :mm:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1014
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Spin le Lun 15 Avr - 22:19

Suleyman a écrit:Et les gentils et purs bouddhistes, disciples de Boudhha, ont apporté paix et compassion en massacrant les minorités musulmanes en birmanie.
Rétorsion, certes inacceptable, pour ce que subissent les bouddhistes voisins de l'est du Bangladesh et du sud de la Thaïlande au nom d'Allah.
Spin
Spin

Messages : 1319
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Suleyman le Lun 15 Avr - 22:21

Spin a écrit:
Suleyman a écrit:Et les gentils et purs bouddhistes, disciples de Boudhha, ont apporté paix et compassion en massacrant les minorités musulmanes en birmanie.
Rétorsion, certes inacceptable, pour ce que subissent les bouddhistes voisins de l'est du Bangladesh et du sud de la Thaïlande au nom d'Allah.

Oeil pour oeil, dent pour dent, c'est bien ça ?
Suleyman
Suleyman

Messages : 1014
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Disciple Laïc le Lun 15 Avr - 22:33

Concernant la Myanmar, que nous nommons Birmanie, hélas des moines ont soutenus des actions en contradiction flagrante avec la doctrine, d'ailleurs ils ne doivent plus être considérés comme moines. Celui qui les dirige, Ashin Wiratu, s'est laissé gagner par la peur et la haine, en entraînant bien d'autres après lui, il a dit qu'en étant jeune il avait hésité entre devenir moine ou faire de la politique, cela en dit long sur le personnage et son attitude actuelle. De plus il y a une dimension politique à l'affaire et démographique. En l’occurrence la "minorité" des Rohingyas qui était peu nombreux il y a quelques décennies en arrivant, a franchi la frontière sans visiblement y être invitée, puis, certains hommes parmi ces migrants on pris des femmes locales pour épouses, dans certains cas sans trop se soucier de leur consentement. Puis progressivement la "minorité" a cru, années après années. Sans volonté d'intégration, au contraire. La junte militaire au pouvoir en Birmanie et le pouvoir bouddhique local on une longue tradition d'acoquinement, cela démontre l'effet néfaste que le politique a sur le religieux quand ils marchent mains dans la mains. Ce qui est une pierre fondatrice de l'Islam au passage, l'indifférenciation entre la loi civile et islamique.


Il y a quelques années, Matthieu Ricard a dit clairement qu'il ne fallait plus considérer les "moines" qui avaient incité à la violence ou été eux mêmes violent comme des moines mais comme des ex-moines, ils avaient par leur actes définitivement brisé leurs voeux. Et le Dalaï Lama a fait savoir que, de son point de vue, si le Bouddha vivait de nos jours, il serait du coté des persécutés, à savoir la minorité musulmane.


Nulle ne nie ici les exactions commises par certains "bouddhistes" dans le monde de nos jours ou dans le passé.


L'ignorance, la haine, la colère, frappent tout le monde. Et les "démons" s'attaquent particulièrement a ceux qui s'investissent au mieux dans la pratique, comme les moines et les maîtres, précisément parce que ce sont des gens "dangereux" pour le mal.


Il y a aussi malheureusement des scandales aussi dans le clergé tibétain y compris en France. En ce qui me concerne je le regarde en face, ne le nie pas, le déplore et ne peut que le condamner.
Disciple Laïc
Disciple Laïc

Messages : 1335
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 44
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Spin le Lun 15 Avr - 22:37

Suleyman a écrit:Oeil pour oeil, dent pour dent, c'est bien ça ?
Ca y ressemble. C'est plus complexe en fait. Les Rohingyas étaient arrivés relativement récemment (au siècle dernier) et provoquaient des troubles.
Spin
Spin

Messages : 1319
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  -Ren- le Lun 15 Avr - 22:39

La discussion ne respectant plus le sujet initial, je verrouille. En étant au regret de constater que ce type de dérapage devient de plus en plus fréquent.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16302
Réputation : 27
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal) - Page 4 Empty Re: Dieu tolère-t-il le mal ? (et plus généralement la question du Mal)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum