Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

La vie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La vie Empty La vie

Message  gad le Jeu 4 Avr - 12:00

Qu'est-ce que la vie  ? Quand on dit qu'une tomate est rouge, c'est une projection, une erreur profonde, car la tomate n'est pas rouge, ce qui est rouge, c'est ce qu'elle provoque en l'homme, quand il n'est pas daltonien, et encore, cette formulation implique que ce que mon prochain nomme rouge est la même chose que ce je nomme ainsi. Dans le corps étiqueté Geveil, je postule que dans mon prochain, j' éprouve à peu près la même chose, encore que, entre mes deux yeux, la perception est déjà différente, l'un voit les couleurs plus chaudes que l'autre. Donc, la tomate n'est pas rouge, d'ailleurs comment la voit une mouche qui se pose dessus  ? Les scientifiques nous diront que tout de même, elle a des caractéristiques qui lui sont propres, de la lumière blanche du soleil elle réfléchit uniquement la longueur d'onde de 0,4 A°. C'est vrai, mais ce n'est pas une raison pour dire qu'elle EST rouge, encore une fois, pour un daltonien ou un taureau elle n'est pas rouge.
Alors qu'est-ce que le rouge  ? C'est précisément ce que je nomme la vie, ainsi que le jaune, le bleu, le mi, le ré mineur, la peur, la confiance, le courage, la joie, la tristesse et les pensées.
D’un débat sur l’abattage rituel: “souffrance” disent le uns, “ pas de souffrance” disent les autres. Pour le savoir, disent les spécialistes, voir si déversement d’un certain produit dans le sang, de certaines toxines. Mais d’où savent-ils que si toxines alors souffrance? De la répétition de l’association toxines-grimaces. Mais d’où savent-ils que grimace=souffrance? De l’association entre leurs propre grimaces et de la douleur qu’ils ont pu éprouvée. Ainsi, à la limite, toute connaissance d’autrui implique la connaissance de soi.


Je nomme “vie” l’ensemble V des sensations, impressions , sentiments et pensées.
“Je” est-il un élément de cet ensemble?
“je” est ce qui reste quand toute sensation a disparu ainsi que la mémoire et les pensées. Mais ce qui reste, est-ce une sensation, le sentiment d’être? Ou d’une nature différente ? Parmi les sensations, il y a la durée et parmi les concepts, le concept de temps. Pour “Je”, s’il est dépourvu de toute sensation, plus rien ne change, “je” est donc hors du temps.

gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Spin le Jeu 4 Avr - 12:06

gad a écrit:Je nomme “vie” l’ensemble V des sensations, impressions , sentiments et pensées.
Est-ce que ça ne s'appellerait pas plutôt "conscience" ?
Spin
Spin

Messages : 1484
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  indian le Jeu 4 Avr - 13:00

La vie est l'évolution de ce qui existe, forcément.

indian

Messages : 2347
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Jeu 4 Avr - 15:38

Spin a écrit:
gad a écrit:Je nomme “vie” l’ensemble V des sensations, impressions , sentiments et pensées.
Est-ce que ça ne s'appellerait pas plutôt "conscience" ?
 Non, la conscience est une des aspects de la vie. Quand je dis " je vis", je suis conscient de vivre, mais je suis le lieu de bien des sensations sans en être conscient.

indian a écrit:La vie est l'évolution de ce qui existe, forcément.
 Forcément!
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Spin le Jeu 4 Avr - 17:39

gad a écrit:Je nomme “vie” l’ensemble V des sensations, impressions , sentiments et pensées.
L'étude de tout ça s'appelle psychologie. L'étude de la vie s'appelle biologie. Pourquoi changer le sens des mots ?
Spin
Spin

Messages : 1484
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Jeu 4 Avr - 19:47

Spin a écrit:
gad a écrit:Je nomme “vie” l’ensemble V des sensations, impressions , sentiments et pensées.
L'étude de tout ça s'appelle psychologie. L'étude de la vie s'appelle biologie. Pourquoi changer le sens des mots ?
C'est essentiel.
On fait du règne vivant une classe qui a des caractères communs , autonomie, faculté de se reproduire, etc...
La question fondamentale que je pose est donc, si un biologiste dit qu'un microbe est un être vivant, ce microbe éprouve-t-il quelque chose ? Le biologiste ne peut me répondre. Dans ce cas le mot vivant a subi  un glissement de sens.  Je n'ai pas besoin qu'un biologiste me le dise pour savoir que je vis.
Je vais plus loin, je ne sais pas si tu es vivant, car quoique tu sois pourvu de toutes les caractéristiques du règne vivant tel que défini par les biologistes, je ne peux accéder instantanément à ce qui fait que tu es vivant, à savoir, tes sensations, tes émotions, tes pensées.

Quand on parle de fourmi, on ne sait pas ce qu'est une fourmi, on parle d'une image 3D mouvante,éventuellement odorante et même mordante. Pour savoir .ce qu'est une fourmi, il faudrait être une fourmi.
Un entomologiste en sait beaucoup plus que moi sur le sens du mot " fourmi", et nous parlons bien de la même chose, si chose il y a.
Mais dire qu'une fourmi est vivante est un abus de langage, car en utilisant ce mot je parle de mon vécu et le biologiste d'une classe  de phénomènes qui sont des parties de sa pensée, donc de ce qu'il vit. Le sens que je donne à ce mot et celui qu'en donne le bio sont totalement disjoints.  Pour le biologiste, c'est un objet, pour moi un être qui vit, éprouve, d'ailleurs je répugne à les écraser quand elles envahissent ma maison.
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Spin le Jeu 4 Avr - 20:37

gad a écrit:La question fondamentale que je pose est donc, si un biologiste dit qu'un microbe est un être vivant, ce microbe éprouve-t-il quelque chose ? Le biologiste ne peut me répondre. Dans ce cas le mot vivant a subi  un glissement de sens.
Heu, un glissement à partir de quel sens premier ? En fait, le problème que tu poses, et qui en vaut la peine à mon humble avis, est : jusqu'où peut-il y avoir de l'esprit, de la conscience, de la jouissance, de la souffrance, du désir, de la peur, et cetera. Mais pourquoi la limiter au vivant tel qu'il est défini par la biologie ?
Spin
Spin

Messages : 1484
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Jeu 4 Avr - 21:48

Exactement, Spin! Je pense que la vie existe dans la moindre particule, sinon comment expliquer l'émergence de sensations, émotions, etc, à partir d'une certaine complexité si ce n'est un inventant une âme. Or, le rasoir d'Occam m'incite à choisir les explications les plus simples. Un autre argument est celui de la sorite ( Ou du?) du tas de blé. Quel serait le seuil à partir duquel les êtres deviennent sensibles? S'il fallait une certaine complexité pour qu'un être devienne sensible, un être juste un tout petit moins complexe ne le serait pas?
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Spin le Jeu 4 Avr - 22:13

gad a écrit:Exactement, Spin!  Je pense que la vie existe dans la moindre particule, sinon comment expliquer l'émergence de sensations, émotions, etc, à partir d'une certaine complexité si ce n'est un inventant une âme.  Or, le rasoir d'Occam m'incite à choisir les explications les plus simples. Un autre argument est celui de la sorite ( Ou du?) du tas de blé.  Quel serait le seuil à partir duquel les êtres deviennent sensibles? S'il fallait une certaine complexité pour qu'un être devienne sensible, un être juste un tout petit moins complexe ne le serait pas?
Je suis d'accord sauf que décidément le mot "vie" ne va pas. On a quand même besoin, pour d'autres usages, du concept tel que défini par la biologie. Il y a "psyché", "âme", "esprit", d'autres encore.
Spin
Spin

Messages : 1484
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Jeu 4 Avr - 22:19

Spin a écrit:
Je suis d'accord sauf que décidément le mot "vie" ne va pas. On a quand même besoin, pour d'autres usages, du concept tel que défini par la biologie. Il y a "psyché", "âme", "esprit", d'autres encore.
Besoin pour quels usages?  Ceci dit, je veux bien qu'on dise qu'un être est vivant d'après les critères que la biologie en donne, à condition d'avoir en mémoire que cet être est sensible. Et comme je le disais, qui sait si un quark n'est pas sensible?  Or un quark ne répond pas, que je sache, aux critères de la biologie. Et encore une fois, je n'ai pas besoin de vérifier que je réponds bien à ces critère pour savoir que je suis vivant. Et il m'est difficile de dire "je suis psyché" ou "esprit" ou "j 'ai un âme", car à qui correspond le " je"? A un corps? Non, je, c'est précisément le sujet, ce qui éprouve et "je" vit.


Dernière édition par gad le Jeu 4 Avr - 22:25, édité 1 fois
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Spin le Jeu 4 Avr - 22:23

gad a écrit:Besoin pour quels usages?
La médecine par exemple.  
gad a écrit:Ceci dit, je veux bien qu'on dise qu'un être est vivant d'après les critères que la biologie en donne, à condition d'avoir en mémoire que cet être est sensible.
Pourquoi ? La sensibilité n'est pas le seul aspect intéressant de la vie.
Spin
Spin

Messages : 1484
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Jeu 4 Avr - 22:28

Spin a écrit:
gad a écrit:Besoin pour quels usages?
La médecine par exemple.
 Ben justement, si la médecine prenait plus en compte que les malades vivent en ce sens qu'ils ressentent, éprouvent, pensent, elle serait peut-être moins "mécaniste".

La sensibilité n'est pas le seul aspect intéressant de la vie.
Spiiiin, ne joue pas sur les mots, tu as très bien compris ce que je veux dire.

Sur ce, je vais me coucher, nous reprendrons cette intéressante conversation plus tard. Bonne nuit.
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Disciple Laïc le Jeu 4 Avr - 23:02

Si "Je" est "hors du temps" (et nécessairement de l'espace - puisque l'un ne va pas sans l'autre), peut-il encore être définit comme "Je"  :?:  Y a t-il même quoi que ce soit qui puisse être qualifié, identifié, exister tout court hors de l'espace-temps ? Si oui "quoi" ?


Ce qui définit/constitue "Je" n'est-il pas précisément l'espace (la matière, le distance) et le temps (le mouvement de cette matière/espace, avec un principe de causalité et une flèche du temps) :?:  


Y a t-il quoi que ce soit qui puisse exister hors de l'espace-temps ? Quoi que ce soit peut-il se manifester hors de l'espace-temps ? Quoi que ce soit de "définissable", discernable, nommable, identifiable et saisissable ?


(PS : Que personne ne réponde "Dieu", svp, dans l’intérêt général, svp, vraiment. Je ne rigole pas. Merci.  :jap: La suite serait déplaisante pour tout le monde.  ).
Disciple Laïc
Disciple Laïc

Messages : 1533
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 44
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  prisca* le Jeu 4 Avr - 23:27

Pascal est un penseur qui a exploré par un chemin d'introspection "Qui suis je".

Pascal a creusé les ombres pour apporter la lumière, et son analyse est approuvée aussi bien par les athées que par les croyants, (au sujet de la misère)

Sa vie intérieure lui a fait connaitre Jésus et par son constat il a conclu qu'il n'y a pas d'autre chemin de vérité.

Il donne au mot "sens" tout son sens, et il est extravagant de ne pas se poser de questions lorsqu'il pense aux gens qui ne se questionnent jamais sur "qui suis je".

C'est là où le mot "métaphysique" prend tout son sens, car la métaphysique est de se positionner dans un environnement, comme lorsque nous pourrions par exemple nous dire "que fais je dans cette galère si par exemple nous sommes sous des décombres après un tremblement de terre".

Celui qui est enfoui sous des gravats et des pierres après un tremblement de terre, va se dire "où suis je" dans cet environnement de catastrophe, et mais celui qui est penseur et qui n'est pas dans une situation tragique va se poser la même question "où suis je" lorsqu'il fera référence à l'infiniment grand à l'infiniment petit lorsqu'il se voit comme un point invisible sur la surface de la terre et la terre dans un environnement où rien d'autre existe et qui pourtant existe car ce qui donne la profondeur du paysage de l'espace bouleverse celui qui peut se dire "je n'arrive pas à imaginer ce qui représente la fin lorsque je sais que "si grand" ne peut pas se finir)


Pascal a dit : Notre imagination nous grossit si fort le temps présent à force d'y faire des réflexions continuelles, et amoindrit tellement l'éternité, manque d'y faire réflexion, que nous faisons de l'éternité un néant, et du néant une éternité.

Pascal est un Chrétien hors pair, je vous laisse lire la philosophie ci après :


    La distance infinie des corps aux esprits figure la distance infiniment plus infinie des esprits à la charité car elle est surnaturelle.       Tout l’éclat des grandeurs n’a point de lustre pour les gens qui sont dans les recherches de l’esprit.        La grandeur des gens d’esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces grands de chair.        La grandeur de la sagesse, qui n’est nulle sinon de Dieu, est invisible aux charnels et aux gens d’esprit. Ce sont trois ordres différents, de genre.        Les grands génies ont leur empire, leur éclat, leur victoire et leur lustre, et n’ont nul besoin des grandeurs charnelles où elles n’ont pas de rapport. Ils sont vus, non des yeux mais des esprits. C’est assez.        Les saints ont leur empire, leur éclat, leur victoire, leur lustre et n’ont nul besoin des grandeurs charnelles ou spirituelles, où elles n’ont nul rapport car elles n’y ajoutent ni ôtent. Ils sont vus de Dieu et des anges et non des corps et des esprits curieux. Dieu leur suffit.       Archimède sans éclat serait en même vénération. Il n’a pas donné des batailles pour les yeux, mais il a fourni à tous les esprits ses inventions. O qu’il a éclaté aux esprits.       Jésus Christ, sans biens, et sans aucune production au dehors de science, est dans son ordre de sainteté. Il n’a point donné d’inventions. Il n’a point régné, mais il a été humble, patient, saint, saint, saint à Dieu, terrible aux démons, sans aucun péché. O qu’il est venu en grande pompe et en une prodigieuse magnificence aux yeux du cœur et qui volent la sagesse.       Il eût été inutile à Archimède de faire le prince dans ses livres de géométrie, quoiqu’il le fût.       Il eût été inutile à Notre Seigneur Jésus Christ. pour éclater dans son règne de sainteté, de venir en roi, mais il y est bien venu dans l’éclat de son ordre.        Il est bien ridicule de se scandaliser de la bassesse de Jésus Christ., comme si cette bassesse était du même ordre duquel est la grandeur qu’il venait faire paraître.       Qu’on considère cette grandeur-là dans sa vie, dans sa passion, dans son obscurité, dans sa mort, dans l’élection des siens, dans leur abandonnement, dans sa secrète résurrection et dans le reste. On la verra si grande qu’on n’aura pas sujet de se scandaliser d’une bassesse qui n’y est pas.       Mais il y en a qui ne peuvent admirer que les grandeurs charnelles comme s’il n’y en avait pas de spirituelles. Et d’autres qui n’admirent que les spirituelles comme s’il n’y en avait pas d’infiniment plus hautes dans la sagesse.       Tous les corps, le firmament, les étoiles, la terre et ses royaumes, ne valent pas le moindre des esprits. Car il connaît tout cela, et soi, et les corps rien.       Tous les corps ensemble et tous les esprits ensemble et toutes leurs productions ne valent pas le moindre mouvement de charité. Cela est d’un ordre infiniment plus élevé.       De tous les corps ensemble on ne saurait faire réussir une petite pensée. Cela est impossible et d’un autre ordre. De tous les corps et les esprits on n’en saurait tirer un mouvement de vraie charité, cela est impossible et d’un autre ordre surnaturel ».  Pensées. L.308. B. 793.



La dame bibliste qui s'exprime dans l'émission consacrée à Pascal est très pertinente dans ses propos, je vous laisse réfléchir à ses pensées à elle aussi philosophiques pour expliquer celles de Pascal.



Pascal a dit : La vérité est si obscurcie de nos jours et le mensonge si établi qu'à moins de l'aimer on ne peut la connaitre


La dame bibliste dans la vidéo a commenté en disant : On ne peut qu'aimer la vérité il faut une disposition du cœur il faut le vouloir. Et comme précédemment elle a dit seul du cœur il y a la foi et que pour avoir la foi il faut chercher la vérité, il n'y a donc que de prédisposition à la vérité que chez ceux qui la cherchent.

Pascal a mis le doigt sur l'essentiel de notre être = "le moi"

"le moi" c'est moi lorsque je pense, j'ai pensé lorsqu'étais jeune, et alors que je suis moins jeune, je pense dans la continuité de ma pensée, mes opinions changent mais moi je suis toujours moi, et lorsque je vais mourir "mon moi" vivra lui.

"le moi" c'est l'esprit.

L'esprit change de corps mais lui l'esprit, il ne change jamais.

'Le moi" change de corps mais "moi" je ne change jamais.

Je ne me souviens pas "de moi" lorsqu'ai vécu durant le 17ème siècle, parce que je ne dois pas me souvenir car si je me souviens, je vais trouver le temps long et plus je trouverais le temps long et plus je vais me sentir fatigué, las, d'attendre, de me sentir comme emprisonné dans une chair, car "le moi" s'il a conscience qu'il vit depuis toujours, il va avoir le vertige, et s'il se souvient de toutes ses vies, il va vivre dans la confusion des informations du passé.

Dieu fait oublier "nos moi" les vies antérieures, mais Dieu garde précieusement toute notre mémoire qui elle fera l'objet du Jugement Dernier, et la balance de la Justice divine penchera ou d'un côté ou de l'autre, le Jugement de Dieu est si précis.

Comment dans cette vie alors que j'ai oublié les précédentes, sais je ce que je dois faire pour avancer, pour m'élever, je pourrais peut être régresser ?

Non parce que ce que j'ai acquis en bien m'a élevé, m'a fait grandir et une fois grand je ne peux pas rapetisser.

Un arbre grandit il ne peut jamais faire sens contraire, rapetisser, et moi je m'inscris dans la nature, je grandis donc je ne peux pas rapetisser.

Je fais partie de la Loi Phi, le nombre d'Or, qui utilise l'expérience en - pour rajouter du + et obtenir le + qui lui confronté au + fera surgir le +

Dieu me fait avancer, et plus je plais à Dieu et plus Dieu m'ote les défauts, et c'est comme cela que je grandis, car la colère ne m'atteint plus, la convoitise non plus elle me parait si négligeable, il n'y a que l'amour qui inonde mon cœur et je ne vois que par lui, mon amour pour Dieu qui me donne tant d'amour en alimentant mon amour pour lui.


Donc grandir en spiritualité fait aussi partie de PHI + + + + + + + + par Dieu qui me donne énormément alors que ce je donne à Dieu est si petit, de l'amour déjà, de l'intérêt, de la fidélité, de la vérité, de la justice, et Dieu me donne en retour et ce retour agrémente "le moi" d'un amour supérieur et comme l'arbre grandit dans la forêt, je grandis.


Au temps de Noé il y a eu les Géants et bien c'était des hommes et des femmes "grands en spiritualité" mais de taille normale.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1281
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  prisca* le Jeu 4 Avr - 23:30


prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1281
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Ven 5 Avr - 10:23

Disciple Laïc a écrit: temps" (et nécessairement de l'espace - puisque l'un ne va pas sans l'autre)
 Tout à fait!


peut-il encore être définit comme "Je"  :?:  Y a t-il même quoi que ce soit qui puisse être qualifié, identifié, exister tout court hors de l'espace-temps ? Si oui "quoi" ?
Excellente question. Mais l'espace et le temps existent-ils en dehors de sujets pour en parler?


Ce qui définit/constitue "Je" n'est-il pas précisément l'espace (la matière, le distance) et le temps (le mouvement de cette matière/espace, avec un principe de causalité et une flèche du temps) :?:
Déjà, la causalité et la flèche du temps sont remis en question par les découvertes de la mécanique quantique ( L'intrication).  Ceci dit, "je" ne vit et ne prend conscience de soi que grâce à la division de l'Être, d'où émergent le temps et l'espace. Mais par paresse, je ne vais pas reprendre le raisonnement que je tiens dans mon post " De la sensation à l'Être" http://www.forum-religions.org/t9829-de-la-sensation-a-l-etre#343347. Pour résumer, j'y dis que l'état d'éveil, donc la possibilité de dire "je" est provoqué par des stimuli, donc un mouvement " matériel"  et que plus ces stimuli sont intenses plus l'état d'éveil est "haut". Mais à l'inverse, cet éveil peut aussi être provoqué par la disparition des stimuli. Or, à la mort, tous les stimuli disparaissent et pour autant que le cerveau ne soit pas détruit, l'éveil peut être infini et la conscience hors espace-temps.


Y a t-il quoi que ce soit qui puisse exister hors de l'espace-temps ? Quoi que ce soit peut-il se manifester hors de l'espace-temps ? Quoi que ce soit de "définissable", discernable, nommable, identifiable et saisissable ?
Non, rien, d'où la nécessité qu'a l'Être de créer et pour ce faire, de se diviser.


(PS : Que personne ne réponde "Dieu", svp, dans l’intérêt général, svp, vraiment. Je ne rigole pas. Merci.  :jap: La suite serait déplaisante pour tout le monde.  ).
 J'adore :D Qu'est-ce qui te mettrait en colère? Et n'oublie pas ta signature. :no:
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  prisca* le Ven 5 Avr - 10:31

Le temps est tributaire du souvenir.

C'est par le biais de la mémoire que le temps se forme.

Si nous nous souvenions de tout durant notre petite enfance, nous aurions le sentiment que le temps "est long" puisque le souvenir donne de la profondeur, une dimension au temps.

Il y a donc une 4ème dimension = le temps.

L'espace par les 3 dimensions et le temps comme quatrième car le temps s'étire ou se restreint, et il est relatif au souvenir.

C'est ce qu'Einstein voulait expliquer.

La relativité.

Tout est conscience relative en matière de temps.

Un avion qui chute suite à une panne de moteur va donner aux passagers le sentiment que les 4 minutes qui s'écoulent au cours de la chute dureront mille ans.

Une heure de bonheur dans une circonstance donnée donnera le sentiment que cette heure n'a duré qu'un instant, une seconde voire moins.

Le temps est proportionnel au sentiment que nous donne l'action durant.

Le Paradis s'inscrit dans le bonheur éternel et il n'y a pas le sentiment de longévité, car le sentiment de félicité est un sentiment dont on ne se lasse jamais.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1281
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Disciple Laïc le Ven 5 Avr - 10:36

@Gad : oh ce n'est pas moi qui serait en colère :) Du tout Gad. Cela serait déplaisant pour tous car comme cela serait pénible pour les autres il y aurait forcément un retour de bâton pour moi. Inévitablement. Ce n'est pas la colère que je crains non :lol:


Beaucoup de choses peuvent être déplaisante à vivre, pas seulement la colère.
En tout cas le Bouddha considérait la colère comme un des pires sentiments. J'ai lu que c'était la seule chose qu'il aurait accepté de tuer. Si il l'avait pu. C'est dire. C'est une des émotions considéré comme les plus dévastatrices et karmiquement défavorables qui soit dans la doctrine bouddhique. C'est pourquoi quand on parle de "juste colère" ou de "colère du juste", ou de "colère divine"... difficile d'approuver pour un bouddhiste je crois. Certes a ce que j'ai compris dans le Véhicule de Diamant (ce que les gens connaissent comme "bouddhisme tibétain") il y a des "divinité courroucées" dont on se sert pour repousser des choses négatives je crois mais je ne connais pas bien la logique interne à cette forme de bouddhisme. En tout cas originellement le Bouddha a clairement dit que la colère devait être éviter au maximum, la transformer faute de mieux en quelque chose de plus productif et moins néfaste. Les conséquences d'un seul acte de colère peuvent être incalculables dans le pire, ruiner d'énormes quantités d'efforts préalables. Et susciter la colère chez les autres n'est pas bon non plus.
Disciple Laïc
Disciple Laïc

Messages : 1533
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 44
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Ven 5 Avr - 10:40

Bonjour Laïc, c'était une remarque en passant, mais elle était hors sujet!
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Suleyman le Ven 5 Avr - 10:43

gad a écrit:
 J'adore :D Qu'est-ce qui te mettrait en colère? Et n'oublie pas ta signature. :no:

C'est Dieu qui le met en colère car Il l'a abandonné à sa souffrance et il nourrit une rancoeur envers Dieu :poucevert:

La riposte de Disciple Laic sera terrible, et les foudres du boudhhiste vont s'abattre sur quiconque parle de Dieu :gl:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1121
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Suleyman le Ven 5 Avr - 10:44



Definition de la vie : Dieu

Dieu est le Vivant, Celui qui ne meurt jamais.
Suleyman
Suleyman

Messages : 1121
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  gad le Ven 5 Avr - 11:09

prisca* a écrit:

"le moi" c'est moi lorsque je pense, j'ai pensé lorsqu'étais jeune, et alors que je suis moins jeune, je pense dans la continuité de ma pensée, mes opinions changent mais moi je suis toujours moi, et lorsque je vais mourir "mon moi" vivra lui.

"le moi" c'est l'esprit.

L'esprit change de corps mais lui l'esprit, il ne change jamais.

'Le moi" change de corps mais "moi" je ne change jamais.
 Voilà !


Je me permets de reprendre ce texte et vous me direz si vous êtes d'accord ou pas;
Dans le corps nommé Prisca, Je ne me souviens pas de ce que j'ai vécu durant le 17ème siècle, car si je me souvenais, je trouverais le temps long et plus je trouverais le temps long et plus je me sentirais fatigué, las d'attendre, de me sentir emprisonné dans une chair. Car "le moi" s'il avait conscience qu'il vit depuis toujours, aurait le vertige, et  vivrait dans la confusion des informations du passé.
Mais alors,qu'est-ce que ce moi qui vit depuis toujours, Dieu?
 


Dans le corps nommé Prisca, Dieu oublie ses vies antérieures, mais Il garde précieusement toute notre mémoire qui elle fera l'objet du Jugement Dernier, et la balance de la Justice divine penchera ou d'un côté ou de l'autre, le Jugement de Dieu est si précis.
Même à Dieu, il est impossible de juger ( Voir le sorite du tas de blé)

Dieu me fait avancer, et plus je plais à Dieu , plus Il m'ôte de défauts, et c'est comme cela que je grandis, car la colère ne m'atteint plus, la convoitise non plus, elle me parait si négligeable, il n'y a que l'amour qui inonde mon cœur et je ne vois que par lui, mon amour pour Dieu qui me donne tant d'amour en alimentant mon amour pour lui.
 Et au bout du compte, vous serez Dieu, androgyne, parfaite et sans défaut?

Donc grandir en spiritualité fait aussi partie de PHI + + + + + + + + par Dieu qui me donne énormément alors que ce je donne à Dieu est si petit, de l'amour déjà, de l'intérêt, de la fidélité, de la vérité, de la justice, et Dieu me donne en retour et ce retour agrémente "le moi" d'un amour supérieur et comme l'arbre grandit dans la forêt, je grandis.
 Et au bout du compte, serez-vous aussi grande que Dieu?


Au temps de Noé il y a eu les Géants et bien c'était des hommes et des femmes "grands en spiritualité" mais de taille normale.
Ah bon !
gad
gad

Messages : 651
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 83
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  prisca* le Ven 5 Avr - 11:30

gad a écrit:




Je me permets de reprendre ce texte et vous me direz si vous êtes d'accord ou pas;

Dans le corps nommé Prisca, Je ne me souviens pas de ce que j'ai vécu durant le 17ème siècle, car si je me souvenais, je trouverais le temps long et plus je trouverais le temps long et plus je me sentirais fatigué, las d'attendre, de me sentir emprisonné dans une chair. Car "le moi" s'il avait conscience qu'il vit depuis toujours, aurait le vertige, et  vivrait dans la confusion des informations du passé.

gad a écrit:
Mais alors,qu'est-ce que ce moi qui vit depuis toujours, Dieu?



C'est "moi".

Moi je pense,  donc "moi" je suis, j'existe, je me déplace, et lorsque je décède, "moi" part, il va voyager, et il va se retrouver, comme après un endormissement, il se réveille dans un autre environnement, qu'il va découvrir, son alentour, et il va se découvrir lui, il va se voir dans un miroir et il va apprendre à se connaitre, parce qu'il va se voir enfin "lui".

Moi je suis unique, j'ai plusieurs corps qui s'appellent Dominique, Patricia, Georgette, j'ai eu des "pères et des mères" à chaque fois, mais moi, mon Père est au Ciel et m'appelle à lui quand je serais digne pour Lui, à ses yeux, si je suis propre, si je Lui ai fait honneur durant tout mon apprentissage, si j'ai bien compris Son message, si j'ai toujours voulu me tenir droite, respectueuse, digne digne respectueuse.

Ceux qui invoque le Nom de Dieu sont sauvés de la mort, ceux qui respectent Dieu sont sauvés de la mort, et respecter Dieu c'est d'abord toujours parler avec respect de Dieu à Dieu, c'est toujours associer au Nom de Dieu tout qualificatif respectueux, et c'est respecter autrui, mes frères, que Dieu aime comme Dieu m'aime.

Il y a "moi" et je serais face aux autres "chacun son individualité" et surtout je vivrais si près de Dieu qui a pris l'image de Jésus pour se montrer aux hommes d'abord, et aux esprits au Ciel ensuite.


 


Dans le corps nommé Prisca,  moi Prisca être pensant, j' oublie mes vies antérieures, mais je  garde précieusement toute ma  mémoire qui elle fera l'objet du Jugement Dernier car Dieu me montrera toutes mes vies qui défileront devant mes yeux, et il y aura des points obscurs qui me donneront mal à l'âme, et des points de lumière où je me suis distinguée, tout sera mis sur la table, même les plus honteuses que j'aurais pu commettre, et là je regretterais amèrement de les avoir commises, rien ne sera oublié, mais est ce que sur la balance je pencherais du bon côté, est ce que Dieu me pardonnera mes péchés au point que je puisse être acceptable dans sa Lumière ? , et la balance de la Justice divine penchera ou d'un côté ou de l'autre, le Jugement de Dieu est si précis.





Dieu me fait avancer, et plus je plais à Dieu , plus Il m'ôte de défauts, et c'est comme cela que je grandis, car la colère ne m'atteint plus, la convoitise non plus, elle me parait si négligeable, il n'y a que l'amour qui inonde mon cœur et je ne vois que par lui, mon amour pour Dieu qui me donne tant d'amour en alimentant mon amour pour lui.


 Et au bout du compte, vous serez Dieu, androgyne, parfaite et sans défaut?
 Si je suis acceptable je serais acceptée. Il faut se rendre parfait pour avoir droit au Paradis, le Paradis n'accepte que la perfection.

Le sujet à explorer serait : "qu'est ce que la perfection acceptable pour aller au Paradis" un sujet à part entière.



Donc grandir en spiritualité fait aussi partie de PHI + + + + + + + + par Dieu qui me donne énormément alors que ce je donne à Dieu est si petit, de l'amour déjà, de l'intérêt, de la fidélité, de la vérité, de la justice, et Dieu me donne en retour et ce retour agrémente "le moi" d'un amour supérieur et comme l'arbre grandit dans la forêt, je grandis.


 Et au bout du compte, serez-vous aussi grande que Dieu?

Les gens qui vont "vivre" sont enthousiastes à l'idée de vivre, et vivre dans le bonheur n'a pas de prix.


Au temps de Noé il y a eu les Géants et bien c'était des hommes et des femmes "grands en spiritualité" mais de taille normale.


Ah bon !

Oui

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1281
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Suleyman le Ven 5 Avr - 11:52



@ Prisca :

Quelle était la taille réelle et physique des hommes de l'époque de Noé sachant que d'après des études, l'homme devient de plus en plus petit à travers les siècles ?

Thank you, dear sister in God :jap:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1121
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Spin le Ven 5 Avr - 12:02

Suleyman a écrit:Quelle était la taille réelle et physique des hommes de l'époque de Noé sachant que d'après des études, l'homme devient de plus en plus petit à travers les siècles ?
J'aimerais bien savoir quelles études. D'après tout ce que je peux savoir la taille tend à augmenter au contraire.
Spin
Spin

Messages : 1484
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

La vie Empty Re: La vie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum