Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Jeu 28 Mar - 7:37

L'ennemi ce n'est pas l'homme, ce ne sont pas les hommes (ou les femmes évidemment).

L'ennemi ou les ennemis ce sont :

- L'ignorance.
- La peur.
- La colère.
- La haine.
- l'égoïsme.
- Le désespoir.
- La guerre.

(liste non exhaustive).

Quand ils s'emparent des hommes (et des femmes).

C'est contre eux qu'il faut lutter, pas contre les hommes ou les femmes.
C'est contre tout ce qui véhicule, transmet, contamine, corromps, par la peur, l'ignorance, la colère, la haine, l'égoïsme, le désespoir, la guerre, qu'il faut lutter.

Ce demander toujours ce que l'on transmet. Quelles sont les couleur de notre étendard. Si l'une de celles ci-dessus y figure, ne serait-ce qu'une, alors c'est qu'on se trompe de combat, d'ennemi.

Coran
Sourate 2


2. al-Baqarah ; 60 Et (rappelez-vous) quand Moussa (Moïse) demanda de l'eau pour désaltérer son peuple, c'est alors que Nous dîmes : « Frappe le rocher avec ton bâton. » Et tout d'un coup, douze sources en jaillirent, et certes, chaque tribu sut où s'abreuver ! « Mangez et buvez de ce qu'Allah vous accorde ; et ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre. »


Matthieu 26


52 Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée. 53 Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l'instant plus de douze légions d'anges?…

Matthieu 5


38 »Vous avez appris qu'il a été dit: Œil pour œil et dent pour dent.[h] 39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre. 40 Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau. 41 Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui. 42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.


43 »Vous avez appris qu'il a été dit: ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’ 44 Mais moi je vous dis: Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent, 45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. 46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même? 47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les membres des autres peuples n'agissent-ils pas de même? 48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.


Dhammapada :


3. " Il m'a maltraité, il m'a battu, il m'a vaincu, il m'a volé ", la haine de ceux qui chérissent de telles pensées n'est pas apaisée.

4. "Il m'a maltraité, il m'a battu, il m'a vaincu, il m'a volé ", la haine de ceux qui ne chérissent pas de telles pensées est apaisée.

5. Jamais la haine n'éteint les haines en ce monde. Par l'amour seul les haines sont éteintes. C'est une ancienne loi.

6. Les autres ne connaissent pas qu'ici nous périssons, ceux qui connaissent cela en ont leurs querelles apaisées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Jeu 28 Mar - 12:15

Lorsque les éléments embrasés fondront, il n'y aura plus de haine ni d'ennemis ni même plus un brin d'herbe mais il restera le plus important : l'esprit de chacun de nous qui part dans les nuées à la rencontre du Seigneur.

Comme Dieu le dit, il vaut mieux faire mourir le corps que faire mourir le corps et l'âme, car si l'âme va à mourir par les hommes qui l'entraine dans la confusion l'erreur l'endoctrinement l'ignorance, ce sont bien et le corps et l'âme qui partent tous les deux dans l'Enfer.

Donc le corps, par rapport à l'âme ce n'est rien.

Ceux qui parlent de la Bible et je ne parle que de la Bible, je sais de quoi je parle pour "vous sauver" et ça c'est de l'amour, de la charité, de l'amour de l'ennemi même si en soi vous n'êtes pas mon ennemi (du moins je ne le crois pas ^^ ) mais je sais qui sont vos ennemis, ce sont ceux qui font mourir votre âme, car vous ne voyez pas vous clair dans leur jeu, donc je les dénonce, afin que vous changiez et que d'athée vous deveniez croyant, ainsi vous pourrez aller au Paradis, qui est une planète habitée, comme la nôtre, nous vivons dans la matière, mais pas la même matière, elle est différente, cette planète est soumise à d'autres lois causales, nous ne connaissons ni la mort, ni la maladie, et nous serons jeunes pour l'éternité

Ce n'est pas un beau programme ? Disciple Laïc ?

Je sais je sais, vous allez me dire non ceci cela car vous aurez toujours prétexte à dire non, parce qu'au fond ce n'est pas vous qui parlez mais l'égo

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Jeu 28 Mar - 12:18

Lorsque les éléments embrasés fondront, il n'y aura plus de haine ni d'ennemis ni même plus un brin d'herbe mais il restera le plus important : l'esprit de chacun de nous qui part dans les nuées à la rencontre du Seigneur.

Comme Dieu le dit, il vaut mieux faire mourir le corps que faire mourir le corps et l'âme, car si l'âme va à mourir par les hommes qui l'entrainent dans la confusion l'erreur l'endoctrinement l'ignorance, ce sont bien et le corps et l'âme qui partent tous les deux dans l'Enfer.

Donc le corps, par rapport à l'âme ce n'est rien.

Ceux qui parlent de la Bible et je ne parle que de la Bible, je sais de quoi je parle pour "vous sauver" et ça c'est de l'amour, de la charité, de l'amour de l'ennemi même si en soi vous n'êtes pas mon ennemi (du moins je ne le crois pas ^^ ) mais je sais qui sont vos ennemis, ce sont ceux qui font mourir votre âme, car vous ne voyez pas vous clair dans leur jeu, donc je les dénonce, afin que vous changiez et que d'athée vous deveniez croyant, ainsi vous pourrez aller au Paradis, qui est une planète habitée, comme la nôtre, nous vivons dans la matière, mais pas la même matière, elle est différente, cette planète est soumise à d'autres lois causales, nous ne connaissons ni la mort, ni la maladie, et nous serons jeunes pour l'éternité

Ce n'est pas un beau programme ? Disciple Laïc ?

Je sais je sais, vous allez me dire non ceci cela car vous aurez toujours prétexte à dire non, parce qu'au fond ce n'est pas vous qui parlez mais l'égo.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Suleyman le Jeu 28 Mar - 16:54



Un super programme divin, cher Prisca :poucevert:

Si je n'avais pas déjà une religion en Dieu, je me laisserai tenter peut-etre par le pack complet Bible, Croix et Eglise car vous etes une prédicatrice évangéliste plutot doué, mashaAllah la quwwata ila billah :hypo:

C'est bien triste de vivre une vie sans Dieu de nos jours  :caf:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1144
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  indian le Jeu 28 Mar - 19:31

l'ennemi est loup que nous nourrissons en nous.

https://positivr.fr/legende-amerindienne-deux-loups-philosophie/

indian

Messages : 2370
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Suleyman le Jeu 28 Mar - 19:48

indian a écrit:l'ennemi est loup que nous nourrissons en nous.

https://positivr.fr/legende-amerindienne-deux-loups-philosophie/

:poucevert:

Les hommes sont des loups entre eux.

Et pour les loups deguisés en homme ?
Suleyman
Suleyman

Messages : 1144
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  indian le Jeu 28 Mar - 20:11

Suleyman a écrit:
Et pour les loups deguisés en homme ?

Nous les reconnaissons à leur fruits.

indian

Messages : 2370
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Jeu 28 Mar - 21:18

@Prisca :


Les enseignements du Bouddha (un homme) diffèrent concernant l'âme (âtman : souffle, principe de vie, âme,Soi, essence) des enseignements donnés dans les 3 monothéïsmes et la philosophie indienne. D'un façon probablement incompatible. C'est un des points de divergence fondamentaux entre le dharma du Bouddha et les autres dharmas religieux que j'ai cité (ici le mot dharma est à prendre au sens "d'enseignement"). Discuter dessus ne serait guère utile et profitable pour quoi que ce soit. Surtout ici.


Votre "Dieu" enseigne un certain dharma. Avec un définition propre de "l'ignorance". En rapport avec ce dharma.


L'enseignement du Bouddha se soucie aussi de combler l'ignorance, mais avec une définition de l'ignorance qui lui est propre.


De même il y a aussi une notion d'enfer dans l'enseignement du Bouddha, prit au sens large l'enfer est un lieu de grande souffrance. il en existe différentes formes. Mais là aussi l'Enfer des monothéïsmes et les enfers décrits dans les enseignements bouddhiques ne sont pas forcément semblables.


La notion de "Salut" diffère aussi. En effet dans les religions monothéïstes le Salut ne peut passer que par Dieu. Mais c'est selon la définition du Salut selon les monothéïsmes. Il y a aussi un "Salut" dans l'enseignement du Bouddha mais il est de nature différente, et ne peut s'obtenir que par "soi" (d'une certaine façon).


Prisca, je suis bien plus heureux, paisible, calme, contenté que je ne l'ai jamais été avant (et j'espère bien que cela va continuer encore). C'est bien sûre quelque chose qu'il ne vous est pas possible de comprendre. D'accepter. Pour vous la seule voie de Salut possible c'est Dieu. J'ai été comme vous autrefois, donc je sais ce que c'est. :jap:


Comme dit précédemment mais hélas vous n'écoutez pas, je ne suis pas "athéé", mais non-théïste. Ce qui est différent. :jap:


Je ne cherche pas à faire de vous une bouddhiste. Vous considérez comme une absolue nécessité pour vous de me faire "revenir" en arrière, en quelque sorte. C'est logique vous concernant. Prévisible. Mais inappropriée pour moi.


Vous avez vos propres désirs et aspirations.


Chaque être est différent.


Il y a un certain nombre d'arguments que je pourrais avancer pour expliquer pourquoi votre "programme" aussi beau soit-il ne peut m'intéresser. Mais je ne le ferais pas. Car cela ne servirait à rien. Et ce n'est pas le lieu, ni le public.


Je comprends votre démarche et sa logique, il est évident qu'a vos yeux elle est légitime et bonne. J'ai été dans la peau d'un croyant.


Vous ne pouvez comprendre ma démarche. Ce n'est pas par incapacité mentale de votre part, non. Il vous manque simplement mon vécu, mon expérience, ma vie et tout le cheminement qui m'a amené là ou je suis.


N'essayez pas. Vous y perdriez peut être votre foi. Ce qui vous serait pénible.


Chacun a sa voie dans cette vie.


Laissez chacun suivre son chemin.


Le résultat est entre les mains d'un Autre d'après votre propre théologie.


Laissez faire.


"Le Sage est celui qui connait ses limites." C'est un des conseils de Sun Tsu, le général, dans l'Art de la Guerre.

Ayant pris tant et énergie pour vous répondre, passons vous et moi à autre chose. Merci. :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Jeu 28 Mar - 21:38

Disciple Laïc a écrit:Il y a aussi un "Salut" dans l'enseignement du Bouddha mais il est de nature différente, et ne peut s'obtenir que par "soi" (d'une certaine façon).

[…………..]
"Le Sage est celui qui connait ses limites." C'est un des conseils de Sun Tsu, le général, dans l'Art de la Guerre.  [/justify]



Vous bouddhistes, le Salut ?

Sauvés de quelle manière ?

Et pour la guerre vous dites "Art" ? Avec une majuscule de surcroit ? N'est ce pas contraire au Bouddhisme ?

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Jeu 28 Mar - 22:22

J'emplois des mots qui peuvent faire sens pour vous.
Le salut c'est ce qui sauve.
La question est "de quoi".
Le "de quoi" n'est pas le même entre bouddhisme et monothéïsmes.


Le "de quelle manière" dépend du "de quoi". Et c'est une manière pourrait-on dire "personnelle" et introspective. Là encore nous risquons d'entrer dans des détails qui vous paraîtront incompréhensibles voir choquants ou stupéfiant. Ce que cherche à obtenir un disciple du Bouddha, il ne peut l'obtenir "in fine" que par lui-même et non par la "grâce" ou l'action d'une entité extérieure.


Savez vous qui est Sun Tsu :?: J'ai l'impression que non. Sinon vous ne poseriez pas ces questions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Ven 29 Mar - 10:57

Disciple Laïc a écrit:
J'emplois des mots qui peuvent faire sens pour vous.
Le salut c'est ce qui sauve.
La question est "de quoi".
Le "de quoi" n'est pas le même entre bouddhisme et monothéïsmes.


Le "de quelle manière" dépend du "de quoi". Et c'est une manière pourrait-on dire "personnelle" et introspective. Là encore nous risquons d'entrer dans des détails qui vous paraîtront incompréhensibles voir choquants ou stupéfiant. Ce que cherche à obtenir un disciple du Bouddha, il ne peut l'obtenir "in fine" que par lui-même et non par la "grâce" ou l'action d'une entité extérieure.


Savez vous qui est Sun Tsu  :?:  J'ai l'impression que non. Sinon vous ne poseriez pas ces questions.

Je trouve pour ma part que la "philosophie bouddhiste" manque de clarté déjà, et de consistance d'autre part, car elle ne parle que de généralités dont personne n'ignore qu'elles existent puisque privilégier la paix au lieu de la guerre, être ceci cela, c'est comme si elle explique ce que l'homme sait déjà depuis des lustres lorsqu'elle apparait, loin dans le temps mais bien après que les hommes avaient été formés pour cela.

Ce n'est pas qu'elle me gêne cette philosophie fleur au fusil, elle donne des gens habillés d'orange et j'aime la couleur orange. (comme tous les couleurs cependant sauf le violet le bordeaux ces couleurs tristes là)

Mais elle me dérange cette couleur orange lorsqu'elle est portée par des Matthieu Ricard qui ose donner des leçons de conduite alors que c'est Dieu qui les a données et eux ne font que répéter ce qu'ils ont appris à droite et à gauche, par le bouche à oreille donc, les Commandements de Dieu ont circulé.

Surtout lorsque le Matthieu Ricard dit "surtout pas dire que Dieu est derrière notre croyance" pour éloigner les gens du Salut car il n'y a rien dans votre discours qui ne sauve, car vous mourrez et vous reviendrez inlassablement de réincarnation en réincarnation si vous ne croyez pas en Jésus car ce n'est pas vous qui commandez, c'est Dieu et vous le saurez bientôt puisque la fin se profile déjà.

Le pape va faire l'objet d'un problème terrible car quelqu'un va nous renseigner sur lui ce qui va faire des vagues gigantesques à son image, cela va se produire sous peu, et à partir de l'époque où les faits se sont réalisés, il faut compter 6 ans et là vous aurez la date de la fin des temps effective.


prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Ven 29 Mar - 12:32

On peine en effet à "classer" l'enseignement du Bouddha dans une catégorie bien délimitée, certains y verrons une philosophie, d'autres une spiritualité, d'autres une religion, d'autres une religion non-théïste. Comme cet enseignement s'est répandu dans des pays ou d'autres religions existaient déjà, polythéisme, culte des ancêtres, animisme, etc... il s'est teinté et adapté en gardant un fond commun. Est ce important de le faire rentrer dans une case :?: Pour moi la voie du Bouddha n'est ni au dessus ni au dessous d'une religion, elle est à coté. Et vous pouvez trouver des moines bouddhistes pour vous dire que toute tradition spirituelle authentique (comme les religion abrahamique) peut mener à l'Illumination. Plutôt ouvert et tolérant non ? Et puisqu'on a mentionné le Dalaï-Lama il a assez dit que chacun doit conserver ses propres racines religieuses au tant que possible. Ça aussi c'est ce qui peut séduire certains. Un chef religieux qui pour une fois ne dit pas : nous seuls détenons LA vérité, convertissez vous si vous pensez autrement vous êtes dans l'erreur. Peut être que de plus en plus d'occidentaux sont las qu'on disent quoi penser, quoi croire, et que Christianisme, Islam et Judaïsme passent leur temps depuis des siècles à se taper dessus. Surtout que le discours bouddhique s'accorde bien mieux avec le discours scientifique que n'importe laquelle des 3 religions de Livre. Pourquoi croyez que depuis quelques temps vous avez une tendance dans l'Islam a vouloir trouver des vérités scientifiques dans le Coran quitte à complètement déformer les propos ? Le Vatican a bien été obligé de reconnaître que non, au vu des données scientifiques vérifiées par l'observation, le monde n'a pas été créé en 6 jours. Tout comme il y a quelques années le Dalaï-Lama a affirmé que si la science lui démontrait par A+B de manière indubitable que certains enseignements du Bouddha sont faux, il y renoncerait, et c'est ce qu'il a fait concernant les conceptions cosmogoniques du bouddhisme tibétain il me semble. Il a laissé tombé ce qui était, par la preuve, faux. Uniquement cela.


Toute voie spirituelle que l'on ne connaît pas bien soi-même, que l'on regarde de l'extérieur et superficiellement peut sembler manquer de clarté ou de "consistance" :jap: . Si on prend la peine d'étudier alors les choses un peu plus en profondeur, on se rend compte que ces préjugés ou ces premières impressions ne sont peut être pas correctes. :no: Tel que je le connaître et pratique l'enseignement du Bouddha est tout sauf fumeux, incohérent, spéculatif et inconsistant. Bien au contraire. ^^ C'est très concret. Et réaliste. Le Bouddha s'est toujours refusé à répondre à des questions d'ordre spéculatif métaphysiques. Son enseignement ne vise qu'un but et ne répond qu'a une seule question, il ne donne que les informations dont il dispose en rapport avec cette question c'est tout. Possible qu'il en ai eu bien d'autres. Nulle ne sait. Un seul but : mettre fin à la souffrance de tous les êtres, une seule motivation donc la compassion, au moyen de la compréhension et de l'amour. Pour reprendre vos parole : ce n'est pas un beau programme :?: ^^


Avec le temps en Asie certaines populations on fait du Bouddha une sorte de "divinité" ou de quasi-divinité et ils le prient. Ils se trompent. Malheureusement c'était inévitable. (Vous aimez les prédictions :?: Le Bouddha en a fait aussi, concernant son propre enseignement, comme tout phénomène il est en proie à l'impermanence. Il n'échappe pas à ses propres règles.)

En cela ces populations ne sont en rien différentes des Hébreux qui sont retombés dans l’idolâtrie du Veau d'Or au pied du mont Sinaï en attendant Moïse. Je me pique je l'admets d'avoir un certain niveau de compréhension de qui ou quoi était le Bouddha, j'ai dis un certain niveau, et je dis bien un certain niveau. Et si je m'incline devant une de ses représentations ce n'est surement pas en le considérant comme un dieu. Je ne le pries pas pour des faveurs. Mais je peux m'incliner par respect et reconnaissances pour les bienfaits concrets que son enseignement m'apporte tous les jours. Ce n'est qu'un geste. Si vous même vous vous inclinez ou faites le signe de Croix devant un grand crucifix est ce que vous vous considérez comme une idolâtre :?: Avec Jésus/Yeshua comme divinité à part entière :?:
Ou le faite vous par respect et reconnaissance pour son sacrifice, un sacrifice qui la fait pour tous en général et donc vous en particulier :?: Vu de l'extérieur quelqu'un qui ne connaîtrait pas votre foi pourrait vous considérer comme tout aussi idolâtre que certaines bouddhistes devant des représentations du Bouddha.


En l’occurrence tous les soirs avant chaque période de méditation je "prend refuge". C'est un peu comme le "baptême" chez les chrétiens. C'est une protection. Pas de nature surnaturelle chez les bouddhistes, non. C'est une façon de dire, j'use du Bouddha, de son enseignement et de sa communauté pour me protéger de la souffrance. Et je le fais ne étudiant les paroles et en méditant. Pour purifier mes pensées, développer lucidité, discernement, calme, compréhension, compassion, pour moi comme pour les autres. Et je constate depuis des années du "mieux". Sensible. Il n'y a que moi qui peut en attesté et le dire. C'est une preuve d'efficacité. Non ? C'est concret, sensible. Cela développe la confiance, ce que vous appelleriez la Foi. Non pas en un "dieu" mais en la véracité d'un enseignement. Je vérifies que ce qu'on me dit est vrai. La confiance ne peut que croître. :jap:


En tant que pratiquant, au début certaines, idées me déroutaient, certaines formulations (surtout traduites dans une langue occidentale), maintenant je comprend bien mieux. L'enseignement est progressif. Chacun comprend et applique ce qu'il est en mesure de comprendre et d'appliquer en fonction de son propre niveau d'avancée et de discernement. Un laïc qui débute n'en est pas au même point qu'un laïc avancé ou qu'un moine qui début ou qu'un moine avancé. Lecture, études + méditation. Tout comme un croyant lira et étudiera la Bible ou le Coran et priera (la prière pouvant lui apporter davantage de compréhension). Pourquoi croyez vous que je vous suggère parfois de prier pour ceci ou cela :?: C'est parce que je pense que cela vous fera du bien, avec vos méthodes, vos textes. Si c'est ce qui vous convient, ce qui vous apporte contentement, paix, joie, confiance, sécurité, alors allez y :poucevert: Il faudrait être stupide pour chercher à vous en détourner non :?: ^^


Concernant une certaine "originalité" ou pas, il y a bien évidemment des éléments déjà vu et entendu, comment pourrait-il en être autrement :?: On ne créé par quelque chose a partir de rien (en tout cas pas dans la réalité observée). Il est toutefois affirmé que jamais jusque là certaines paroles du Bouddha n'avaient été dites. Qu'il est donc le premier à les avoir formulé et explicité. Toutefois il dit lui même qu'il n'a rien enseigner. Cela peut paraître curieux. En fait je crois qu'il veut dire qu'il n'invente rien : il dit les choses comme elles sont. La réalité est là, il dit comme elle est. Avec une lucidité inégalée jusque là. C'est tout. Donc il ne créé par la réalité. Il la décrypte. En cela il n'invente rien. Vous comprenez ? Mais personne avant lui ne l'avait fait comme lui. Et à ce point en vérité. Et ce n'est pas difficile à vérifier que l'on soit bouddhiste ou pas ^^
Cela ne diffère en rien de la position d'un Yeshua qui s'appuie sur les Loi Mosaïque, affirme l'accomplir, et apporte un "Commandement nouveau". Les principes moraux du christianisme qui s'inspirent du judaïsme antérieur, les sociétés humaines non monothéïstes n'avaient pas attendu les Hébreux pour les formuler ^^ Toutefois l'aspect de répondre à l'offense par l'amour et le pardon c'est un peu nouveau dans le cadre juif en effet et Yeshua le dit, le reconnaît, toutefois ce fut déjà formulé dans le cadre indien des siècles plus tôt.


Il y a des gens en safran (orange) d'autres en noir, d'autre en grenat, d'autres en jaune, cela dépend des pays. Du climat aussi. :jap:


C'est normal, pour vous tout ne peut venir QUE de Dieu il est donc normal que ce que dit Matthieu Ricard vous dérange :jap: . Toutefois des philosophes païens ou des prêtres païens n'ont pas attendu les Hébreux puis les chrétiens pour formuler des principes moraux de vie en société. Toutefois personne ne vous oblige à écouter Matthieu Ricard.
Toute comme personne n'est obligé d'écouter un sermon d'un prêtre ou d'un rabbin ou d'un Imam. Il y a des gens naturellement vertueux et moraux ne croyant pas en "Dieu" qui se comportent bien mieux que des personnes qui s'affirment croyantes ferventes et sont très hypocrites. C'est vérifiable par l'observation. Yeshua dénonçait cela quand il parlait du Publicain et du Pharisien.


En effet quand on parle de la doctrine bouddhique, si en effet Matthieu Ricard parle de la doctrine bouddhique, dire que "Dieu" est derrière est tout simplement faux. Mais pour cela il faut bien connaître les enseignements bouddhiques. C'est vous qui voulez croire que "Dieu" est derrière parce qu'a vos yeux il ne peut en être autrement. Ce sont vos certitudes rien de plus. Le Bouddha dit autre chose si l'on prend la peine de connaître sa parole. Donc en cela Matthieu Ricard parle de ce qu'il connait, son sujet. Il sait de quoi il parle bien mieux que vous. Vous par contre prétendez mieux connaître sa spiritualité que lui-même. Chacun pourra évaluer la prétention d'une telle posture. Si je me mets à vous dire qu'au fond Satan est un gentil et Dieu un être malfaisant vous allez me reprendre n'est ce pas ? Surtout si j'en rajoute une couche en disant que vous n'y connaissez rien ou n'avez rien compris n'est ce pas :?: :lol: Parce que, pour vous, à l'appui des textes et de vos croyances ce n'est pas vrai. Matthieu Ricard fait exactement la même chose. Vous ne trouverez aucun texte bouddhique authentique ou le Bouddha dit que sa parole vient de "Dieu". Par contre vous en trouverez ou il dira que ses enseignements sont issus de son expérience personnelle basée sur une observation lucide de la réalité. Les paroles d'un homme pour des hommes. Et il est vivement conseillé par le Bouddha lui même de les tester et vérifier personnellement. De ne surtout rien prendre pour argent comptant. Même si cela vient de lui. Surtout si cela vient de lui. Plutôt différent de l'approche dogmatique des religions révélées abrahamiques n'est ce pas :?: Vous en êtes la preuve. Vous êtes convaincu de dire la choses comme elles sont et quiconque dit autre chose ne peut que se tromper exacte :?:


Important : les bouddhistes ne croient pas en la réincarnation. C'est d'ailleurs très bien expliqué par Matthieu Ricard sur son site. C'est une méconception courante des gens concernant le bouddhisme. Les hindoues y croient pas le bouddhistes. Ils croient en la "renaissance". Cela risque d'être compliqué et difficilement compréhensible et surtout difficilement acceptable si je commence à expliquer, ce n'est pas le lieu en plus. Et surement pas le public :D


Et je le répète, c'est la conception du "Salut" de votre religion. Pour vous ce qui "sauve" donc le Salut, c'est que qui évite l'Enfer n'est ce pas :?: Et pour vous et votre religion il n'y a qu'un seul moyen : passer par Dieu. Exacte :?: Et en tant que chrétienne en passant par l'intermédiaire de Yeshua/Jésus, de ses enseignements, exacte :?: Une seule chose doit préoccuper un être humain : sauver son âme, et il n'y a qu'un seul moyen : Dieu via Yeshua. Correct :?:


Pour vos prédictions je ne suis pas devin, qui vivra verra. C'est tout.Spéculer jusque là ne sert à rien. A ce que j'en sais François lui même devant la dangerosité de certaines réformes qu'il tente de mener aurait admis qu'il ne serait pas étonné de ne pas pouvoir finir son pontificat (sous entendu en vie en mourant de "sa bonne mort").

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Ven 29 Mar - 18:41

@Prisca : vous savez il y a je pense des aspects de la doctrine bouddhique qui risquent for de profondément vous choquer, vous troubler et que vous trouverez inacceptable et incompréhensible. Donc je n'aborde pas certains point délibérément. Déjà parce que ce n'est pas le lieu, ensuite parce que cela pourrait franchement déplaire, enfin pour ne pas faire de tort à l'enseignement du Bouddha.


Ce n'est pas en vain que j'insiste sur le fait de chercher surtout ce qui nous rapproche et que chacun doit trouver "chaussure à son pied" en matière spirituelle. ^^


Si on cherche a faire rentrer un certain pied dans une chaussure trop étroite ou trop grande, cela ne va pas. Et ce n'est pas au pied de changer, mais il faut juste trouver la bonne pointure de chaussure. ^^


Donc je vous conseille vivement de ne pas essayer de me ramener dans le "giron" théïste tout comme je fais mon possible pour vous conforter dans ce qu'il y a de mieux à mes yeux dans les enseignements de Yeshua.  ^^


Et pour revenir au sujet il y a je pense dans les enseignements de Yeshua de quoi dire qu'il faut se tourner vers l'intérieur de "soi" et combattre ce qu'il y a "en soi" de mauvais, ce qu'il y a en soi qui est en désaccord avec "Dieu" je pense non  :?:  Si vous nous trouviez cela tient ? Vous qui connaissez bien la Bible. Vous pourriez nous trouver des citations approprier ou Yeshua et ses apôtres disent ce qu'il faut combattre en soi.


Premier exemple qui me vient, la scène avec la femme adultère menacée de lapidation. Mais il y en a surement d'autres non  :?:


:jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Ven 29 Mar - 20:01

Disciple_Laïc a écrit: Il sait de quoi il parle bien mieux que vous. (Mathieu Ricard)
Non il ne sait pas de quoi il parle Mathieu Ricard puisque Dieu m'a dit que c'est un faux jeton.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Ven 29 Mar - 20:18

prisca* a écrit:
Disciple_Laïc a écrit:  Il sait de quoi il parle bien mieux que vous. (Mathieu Ricard)
Non il ne sait pas de quoi il parle Mathieu Ricard puisque Dieu m'a dit que c'est un faux jeton.



Affirmation purement gratuite et invérifiable. Employant un argument d'autorité (il me semble). A savoir utiliser "Dieu" pour appuyer un argument et le rendre valide et incontestable du simple fait qu'il est avancé par une source réputé incontestable.



L’argument d'autorité consiste à invoquer une autorité lors d'une argumentation, en accordant de la valeur à un propos en fonction de son origine plutôt que de son contenu. Ce moyen rhétorique diffère de l'emploi de la raison ou de la violence.



Vous pouvez dire ce que vous voulez de Mr Ricard, à mon avis cela l'indiffère totalement. Par contre cela vous nuit et nuit à la religion que vous prétendez défendre. Juste comme cela, en passant. :jap:




C'est dommage, des lignes et des lignes ou je répond sérieusement à ce que vous dites, prenant du temps et de l'énergie. Ou du moins j'essais. Je vous invite même a mettre en avant ce qui est de votre domaine, et tout ce que vous trouvez à me répondre c'est ce que vous avez écrit sur Matthieu Ricard. C'est bien triste. :jap:


On vous prête attention, on vous tend la main, on vous met en valeur, et vous mordez... (soupir)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Sam 30 Mar - 13:04

Il n'y a personne qui ne peut être pris au sérieux parmi les hommes, lorsqu'il prône l'appel au paganisme.

Religion sans Dieu n'est pas une religion car elle ne relie pas les hommes à Dieu puisque vous ne voulez rien entendre de Dieu.

Proverbes 5:1
"Mon fils, sois attentif à ma sagesse, Prête l'oreille à mon intelligence,"

Il n'y a aucun être humain qui peut se prétendre savant, s'il ne tient pas son discours de Dieu Lui même.

Les intelligents ne disent rien d'eux mêmes, ils sont les perroquets de ce que Dieu leur chuchote.

Les hommes les plus dangereux sont ceux qui se prennent pour des sages, et qui font des émules et qui vous écartent du Salut.

Il n'y a pas de Salut chez les bouddhistes. Sauvés de quoi ? Sauvés de qui ?

Ce n'est pas sympa de m'avoir signalé.

Tu as des paroles mielleuses et lorsque je tourne les talons tu mets un couteau entre mes épaules ?

Je préfère que tu me parles, ici nous sommes dans l'échange, et si personne ne te dit jamais que tu te trompes, comment vas tu sauver ton âme ?

Heureusement que Dieu pourvoie pour les gens comme toi, qui, à la fin des temps, sont sauvés grâce à Jésus, mais qui reviennent en "prêtres Chrétiens".

Si ce n'est dans cette humanité là ça sera pour la prochaine pour toi, et de gré ou de force, tu croiras en Dieu.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Suleyman le Sam 30 Mar - 13:34


L'homme se perd en conjecture, perdu dans sa souffrance qui l'éloigne de Dieu,
Trouvant un chemin se rend compte qu'il provient d'un appel dangereux,
Poussant les autres dans sa souffrance, aveuglé par ses propres peur,
Sourd et noyé dans sa pensée malheureuse, accusant la vérité venant de Dieu,
Soufrance, peur, pourquoi Dieu ne répond pas à l'appel triste de l'égoiste ?

Parole du sage Luqman à son fils :

<< Mon fils, la vie de ce monde est une profonde mer
dans laquelle beaucoup de gens s’y sont noyés.
Alors, fais en sorte que ton navire y soit la foi,
la voile y soit de compter sur Dieu,
et que tes provisions y soient l’éveil en Dieu.
Si tu es sauf, c’est par La miséricorde de Dieu
et si tu péris, c’est à cause de tes péchés. >>


Dernière édition par Suleyman le Sam 30 Mar - 16:39, édité 1 fois
Suleyman
Suleyman

Messages : 1144
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Sam 30 Mar - 13:37

@Prisca :


Merci de parfaitement illustrer ce que j'avance dans ce fil. :jap:
Jouez la victime qui se dit trahie si cela vous fait du bien.
Ce forum a des règles. Une charte de bonne conduite.
Yeshua dans le Nouveau Testament dit clairement : 1) ce qu'il faut penser de la médisance 2) ce qu'il faut penser des hypocrite.


Chacun est libre de se faire son opinion en observant ce que j'ai écrit et comment vous y avez répondu. Et ce qu'il en a découlé. :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Suleyman le Sam 30 Mar - 13:58

prisca* a écrit:Il n'y a personne qui ne peut être pris au sérieux parmi les hommes, lorsqu'il prône l'appel au paganisme.

Une évidence  :poucevert:

prisca* a écrit:Les hommes les plus dangereux sont ceux qui se prennent pour des sages, et qui font des émules et qui vous écartent du Salut.

Une réalité  :poucevert:

prisca* a écrit: Tu as des paroles mielleuses et lorsque je tourne les talons tu mets un couteau entre mes épaules ?

Définition de l'hypocrisie  :jap:

Parole du sage Luqman à son fils :

<< Mon fils, traiter en ami ton ennemi et lui déclarer ton agrément à son égard sont des armes grâce auxquelles tu l’assommeras. Ne l’évite pas trop longtemps car il devinera ce que tu ressens envers lui et il ripostera en conséquence. >>
Suleyman
Suleyman

Messages : 1144
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Sam 30 Mar - 14:28

Évangile selon St Luc, chapitre 18, versets 9 à 14 :


« Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres : Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé. »


Pour le docteur de l'Église Jean Chrysostome, dans son homélie n°2 sur la conversion, justice et humilité sont les deux valeurs défendues par Jésus-Christ dans cette parabole. L'archevêque se place en personne critique envers le pharisien et clame:


« Misérable sois-tu, toi qui oses porter un jugement sur la terre... As-tu encore besoin de condamner ce publicain... Que de suffisance dans ces paroles ! ...Pourquoi manifester un tel orgueil ? ». Jean Chrysostome conclut: « Et, pour avoir fait preuve d'humilité, il (le publicain) a été justifié ... (et) le publicain s'en allait, le cœur renouvelé d'une justice retrouvée... » .


Saint Matthieu 23, 27-32


Jésus disait : « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous ressemblez à des tombeaux blanchis à la chaux : à l’extérieur ils ont une belle apparence, mais l’intérieur est rempli d’ossements et de toutes sortes de choses impures. C’est ainsi que vous, à l’extérieur, pour les gens, vous avez l’apparence d’hommes justes, mais à l’intérieur vous êtes pleins d’hypocrisie et de mal. Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, vous décorez les sépulcres des justes, et vous dites : ’Si nous avions vécu à l’époque de nos pères, nous n’aurions pas été leurs complices pour verser le sang des prophètes.’ Ainsi vous témoignez contre vous-mêmes : vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes. Eh bien, vous, achevez donc ce que vos pères ont commencé ! »



PAPE FRANÇOIS

MÉDITATION MATINALE EN LA CHAPELLE DE LA
MAISON SAINTE-MARTHE

L’hypocrite est toujours un adulateur

Mardi 6 juin 2017



(L'Osservatore Romano, Édition hebdomadaire n° 025 du 22 juin 2017)



«Un vrai chrétien ne peut pas être hypocrite et un hypocrite n’est pas un vrai chrétien»: contre la tentation du «double jeu», le Pape François a utilisé un langage direct, sans équivoque. Il a examiné le passage de l’Evangile de Marc (12, 13-17) dans lequel «certains pharisiens et hérodiens» cherchaient à prendre Jésus en tort. C’est un fait absolument «clair». Mais si Jésus se préoccupe de souligner cette caractéristique, il est bon de la comprendre à fond et donc de faire ressortir «comment agissent», comment se comportent les hypocrites. Avant tout, «l’hypocrite est toujours un adulateur, à un degré plus ou moins élevé, mais c’est un adulateur». Les «hypocrites commencent toujours par l’adulation. Puis ils posent une question». Dans les techniques d’adulation, il y a aussi le fait de «ne pas dire une vérité», d’«exagérer», de «faire croître la vanité». A cet égard, le Pape a rappelé un prêtre qui, «le pauvre, croyait à toutes les adulations qu’on lui adressait, c’était sa faiblesse. Et ses amis disaient de lui qu’il n’avait pas bien appris la liturgie», parce qu’il n’avait pas bien compris le véritable sens de l’«encensement». Donc, «l’adulation commence ainsi, mais avec une mauvaise intention». On le comprend bien également en relisant le passage évangélique: les pharisiens, pour mettre Jésus à l’épreuve, «l’adulent pour qu’il y croie et qu’il tombe dans le piège». C’est la technique de l’hypocrite: «Il te fait voir qu’il t’aime, il t’encense toujours pour parvenir à son but». Il y a ensuite «un deuxième aspect» à souligner qui se retrouve dans «ce que fait Jésus». Face au geste de l’hypocrite qui, avec son «double jeu», pose une question juste mais «avec une intention injuste», — ils demandent: «Est-il juste de payer à César, est-ce juste?» — Jésus, «connaissant leur hypocrisie, dit clairement: «Puisque vous voulez me mettre à l’épreuve, apportez-moi de l’argent, je veux le voir». Voilà la méthode de Jésus: toujours «il répond aux hypocrites et aux idéologiques avec la réalité. La réalité est ainsi, l’hypocrisie ou l’idéologie est tout autre chose». Jésus veut répondre «avec sagesse»: «Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu». Enfin, il faut souligner un «troisième aspect» relatif au «langage de l’hypocrisie», c’est-à-dire que celui-ci «est le langage de la tromperie, c’est le même langage que celui du serpent à Eve, c’est le même. Il commence par l’adulation: “Non... si vous mangez de ce fruit, vous serez grands, vous connaîtrez tout...”, pour la détruire». En effet, l’hypocrisie «détruit, l’hypocrisie tue, tue les personnes, va jusqu’à déchirer la personnalité et l’âme d’une personne. Il tue la communauté». «Le Seigneur Jésus nous a dit: “Dites: oui, oui ou non, non. Le superflu procède du malin”. Il a été clair». Et à cet égard, «Jacques, dans sa lettre, est encore plus fort: “Que votre oui soit oui et votre non soit non”». Des paroles claires qui nous font comprendre aujourd’hui combien l’hypocrisie fait mal à l’Eglise. Combien de mal provoquent «ces chrétiens qui tombent dans ce comportement immoral qui tue». Car «l’hypocrite est capable de tuer une communauté». Il parle doucement, juge brutalement une personne. L’hypocrite est un meurtrier». «Demandons au Seigneur qu’il nous protège pour ne pas tomber dans ce vice de l’hypocrisie, de déguiser son comportement avec de mauvaises intentions. Que le Seigneur nous donne cette grâce: “Seigneur, que je ne sois jamais hypocrite, que je sache dire la vérité et si je ne peux pas la dire, que je me taise mais que je ne sois jamais, jamais, jamais un hypo- crite”».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Suleyman le Sam 30 Mar - 14:42


Que de belles paroles tombent telle une pluie noyant les coeurs dans l'oubli,
Pauvres esprits cherchant refuge sans trouver de réconfort,
Les mots se perdent dans la puissance de l'averse, très vite oublié,
L'hypocrite séduit tel un déluge de paroles ravangeant les esprits forts.


Dernière édition par Suleyman le Sam 30 Mar - 16:38, édité 1 fois
Suleyman
Suleyman

Messages : 1144
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Sam 30 Mar - 14:47

Disciple Laïc a écrit:[justify]Évangile selon St Luc, chapitre 18, versets 9 à 14 :


«  Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres : Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé. »


Pour le docteur de l'Église Jean Chrysostome, dans son homélie n°2 sur la conversion, justice et humilité sont les deux valeurs défendues par Jésus-Christ dans cette parabole. L'archevêque se place en personne critique envers le pharisien et clame:



Ni vous ni J.Chrysostome n'avez compris cette parabole, car nous sommes en présence de deux catégories de personnes, une qui est prêtre (le pharisien) et l'autre qui est publicain (un Romain) et alors que le pharisien s'enorgueillit d'être pharisien c'est à dire d'être à ses yeux plus honorable que quiconque, critique ouvertement le publicain qui lui prétend qu'il n'est qu'un pécheur sans envergure, donc bien sûr que le publicain qui ne s'élève pas sera lui relevé, mais que celui qui s'élève (le pharisien) lui sera rabaissé, mais ici nous sommes en présence de deux croyants, or vous et moi nous ne sommes pas du même bord, et moi j'applique le Commandement de Jésus "allez et faites des disciples" en vous parlant ainsi de ceux que vous élevez, comme Matthieu Ricard entre autres, que vous déifiez tellement.

Mais lorsque je suis côte à côte avec d'autres chrétiens comme moi que je critique, je ne fais que prévenir leurs victimes de s'en éloigner, et je suis disciple de Jésus à 100 % qui lui même dit de ces chrétiens là qu'ils sont : 28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, 29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, 30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, 31 dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.


Mon Maitre dit d'eux qu'ils sont : 29 "étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, 30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, 31 dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font".


Je ne le dis donc pas à la légère, j'écoute Dieu et les dénonce car ils font mourir les gens.

Mais alors vous diriez que je ne regarde pas éventuellement la poutre dans mon œil pour voir la paille dans leur œil ?

Ou autrement dit, comment moi je me permets de les critiquer alors que moi je n'ai pas le droit de critiquer ?

C'est ce que vous n'arrivez pas à comprendre.

L'Epitre de Paul aux Romains, prenons la par exemple, par les indices qu'elle nous donne nous dit qui sont ces gens là dont Dieu a en horreur.

Pour le bien communautaire, les prêtres auraient dû les dénoncer afin que les gens les évitent car en les côtoyant, ces gens là font mourir les gens.

Mais ce n'est pas possible que les gens les dénoncent, parce que ces gens là, justement, ce sont les prêtres catholiques, alors si eux sont "juges et partis" qui va jouer le rôle du procureur qui dénonce les gens mauvais si ce sont les gens mauvais qui ont séquestré la Bible ?

Cette épitre dit que les prêtres sont menteurs, donc puisqu'ils sont menteurs, ils taisent que ce sont eux les menteurs vous comprenez ?

Ou autrement dit, puisque cette épitre dit que les prêtres gardent la vérité captive, la Parole de Dieu vaut celle de tous les hommes, donc il est écrit qu'ils ne diront jamais rien, par conséquent s'il n'y a personne qui dira au grand jour qu'ils sont diaboliques, est ce que nous allons toujours leur confier notre âme et nos enfants ?

Il s'agit de protéger des personnes, et non assistance aux personnes en danger constitue un délit et vous vous défendez les délictueux ?

De quoi êtes vous faits vous qui dites de vous que vous êtes bouddhiste ?

Le bouddhisme parlons en, aujourd'hui après les actualités sur TF1 un reportage sur les mariages en Inde.

10 millions d'euros pour un mariage.

Est ce que ces gens qui sont tous bouddhistes montrent le visage de sagesse pendant que d'autres dans leur pays meurent de faim ?

Les belles paroles qui endorment satisfont ceux qui dorment avec, juste une berceuse, mais sur le terrain, jamais vous n'ouvrez les yeux ?

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Invité le Sam 30 Mar - 15:01

@Prisca : il n'y a aucun réponse à vous fournir, vous avez déjà vos réponses, vos questions ne sont que forme.


Quand la tasse de thé est pleine il est impossible d'y faire rentrer davantage d'eau. Cela déborde.


J'espère que vous évoluerez. En mieux j'entends, plus d'ouverture, d'humilité, moins de prétention, plus d'amour aussi, de compréhension. C'est tout le mal que je vous souhaite.
Voyez, je ne vous promet ni l'Enfer, ni le Jugement ou l'Apocalypse, je vous souhaite juste d'évoluer en mieux. :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  prisca* le Sam 30 Mar - 15:08

Disciple Laïc a écrit:
@Prisca : il n'y a aucun réponse à vous fournir, vous avez déjà vos réponses, vos questions ne sont que forme.


Quand la tasse de thé est pleine il est impossible d'y faire rentrer davantage d'eau. Cela déborde.


J'espère que vous évoluerez. En mieux j'entends, plus d'ouverture, d'humilité, moins de prétention, plus d'amour aussi, de compréhension. C'est tout le mal que je vous souhaite.
Voyez, je ne vous promet ni l'Enfer, ni le Jugement ou l'Apocalypse, je vous souhaite juste d'évoluer en mieux. :jap:


Monsieur Ego, bonjour, vous aviez possédé notre ami Disciple_Laic et vous restiez tapi avec amabilité et puis là d'un seul coup vous vous dévoilez ?

Vous savez Mr Ego, Jésus vous a expulsé bien de fois, là vous êtes à découvert, il suffit de connaitre votre nom, et je vous fais aussi sortir à grands coups de pied aux fesses car vous allez laissé notre ami Disciple_Laïc qui est une gentille personne une fois que vous aurez fichu le camp, parce que moi les démons je les déteste, et je n'aime pas que vous lui fassiez du mal.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1504
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Suleyman le Sam 30 Mar - 15:16



La perte de l'aimé n'est que souffrance pour l'amant,
Loin de Toi, la solitude devient un ennemi déclaré,
Te cherchant sans relache, je m'appauvri tellement,
Te retrouver un jour en ami, l'espoir en Dieu de T'aimer.


Dernière édition par Suleyman le Sam 30 Mar - 16:36, édité 3 fois
Suleyman
Suleyman

Messages : 1144
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?  Empty Re: Qui est l'ennemi ? Quels sont les ennemis ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum