Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Au commencement

Aller en bas

Au commencement Empty Au commencement

Message  philouie le Ven 11 Jan - 18:59

Bonjour,
depuis quelques années déjà, je mène une recherche sur le texte biblique. J'avais d'ailleurs publié sur ce forum une lecture d'Abraham. ça m'avait montré les limites du support qui a besoin d'échanges brefs.
Aujourd'hui j'ouvre un blog pour publier une partie de ces recherches et vais essayer d'en donner des extraits ici. (je mets ici parce qu'il ne s'agit ni d'une religion en particulier - il s'agit de la bible, ni de syncrétisme.juste un point de vue particulier sur un texte particulier)

je commence donc au commencement.
https://psybible.blogspot.com/2019/01/au-commencement.html

Au commencement

Reprenons la séquence de la création :

1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

L’impression que l’on a là, c’est que l’ensemble de la création est condensé dans ce verset et que le reste du texte ne sera là que pour montrer comme elle se déploie. Tout est dit. Ou pas. Peut-être qu'il n'est dit que ce qui est écrit là : les cieux et la terre. Dieu crée deux mondes, l'un multiple et masculin, l'autre singulier et féminin. Nous aurons à discuter cette question quand il s’agira d’examiner la généalogie de Jacob, ses douze fils, sa seule fille.

Jung appelle Plérôme le temps avant le commencement et la première déchirure. Il dira de lui dans les sept sermons :

Le Néant et la Plénitude, nous l'appelons le PLÉRÔME. En lui le penser et l'être cessent, car l'éternel et l’infini n'a pas de qualités. Nul n'est en lui, car il serait alors distinct du Plérôme et aurait des qualités qui le différencieraient du Plérôme comme quelque chose. Dans le Plérôme est rien et tout: il n’est pas profitable de réfléchir sur le Plérôme, car cela signifie: se dissoudre soi-même.

Le yin et le Yang des chinois, au commencement, Dieu créé l’opposition.

La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.


Remarquons ici le dualisme initial : Informe et vide, ténèbres et abîme, L’esprit de Dieu et les eaux. La raison en est l’opposition créée ci-avant. Ici, il n’y a encore rien, juste l’opposition des contraires :

Les qualités sont les COUPLES OPPOSÉES, comme  l’Effectif et l'Inefficace,

la Plénitude et le Vide,

le Vivant et le Mort,

le Différent et l'Identique,

Le Clair et l'Obscur,

le Chaud et le Froid,

l'Energie et la Matière,

le Bien et le Mal,

le Beau et le laid,

l'Un et le Multiple, etc.

A ce stade, les qualités existent en Dieu mais ne sont pas encore manifestées. Quand elles le seront, le vide éloignera le plein et créera l’espace. C’est parce que le chaos se différencie qu’apparaissent les mondes, c’est parce que le masculin s’éloigne du féminin que se crée l’homme.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  Invité le Ven 11 Jan - 20:44

Bonsoir :)


Intéressant.
Je suppose que dans vos recherches vous avez été amené, ici pour le cas du passage de la Genèse, à vous intéressé à la mythologie comparée des cultures et peuples voisins des Hébreux non :?:


Peut-on alors dire que le récit de la Genèse appartient vraiment à la Bible :?: Certes le récit peut avoir une certaine originalité car il propose un récit "nouveau" (un assemblage nouveau) mais seulement en partie. Il est composé très probablement d'une bonne part de mythes et légendes d'autres cultures et religions antérieures.


Quand à l'apparition des contraires, des opposés, de la dualité, il est intéressant de noter que dans le récit Biblique à la fin du chapitre 1 il est dit :


31 Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici : cela était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : sixième jour.


L'être nommé "Dieu" a qui la Bible attribue la Création de l'univers porte un jugement positif sur son oeuvre. Un oeuvre ou règne la dualité, la division, là ou précédemment il y avait peut être l'unité :?:


Si je le compare au discours bouddhique tel que je l'ai compris, les conceptions dualistes, la vue dualiste des choses, est une conséquence de la croyance en un "Soi" immuable, éternel et indépendant. Puisqu'il y a "Soi", il y a "L'Autre". De cette perception, impression de séparation, découle beaucoup de souffrances.


Dans le récit Biblique concernant l'expulsion du Paradis, il y a déjà 2 êtres "sexués" différents, Adam et Eve, mais leur différence ne semble pas les déranger au début. Ce n'est que lorsqu'ils goûtent au "fruit de l'Arbre de la connaissance du Bien et du Mal" qu'ils prennent conscience de cette sexualité et qu’apparaît une pudeur inexistante jusque là, une honte, et le besoin de cacher la nudité.


Avant, la paix et l'harmonie régnaient encore dans l'Eden, après cela ne fut plus possible, Adam et Eve en furent chassés, ils durent affronter la Nature pour se nourrir, ils devinrent mortels, durent tuer des animaux pour se nourrir etc...


Dans le récit Biblique c'est l'acquisition de la Connaissance (jusqu'a là réservée à "Dieu" ou aux "dieux") qui fait apparaître les notions de Bien et de Mal dans la conscience d'Adam et Eve. Avant, leur ignorance en quelque sorte les maintenaient dans un état préservé de béatitude, ils ne manquaient de rien, ne se souciaient de rien, étaient immortels. Mais l'acquisition de cette "connaissance" divine les fait chuter dans un monde de souffrances, de mortalité. Un monde pénible.


Dans le discours bouddhique il est dit plus ou moins le contraire, dans le sens ou l'Ignorance, une certaine ignorance en tout cas, nous amène a avoir une vue faussée sur nous même, la réalité, les autres etc... et notamment une vue dualistique. Par la réalisation du Non-Soi justement, la dissipation de la croyance en l'existence d'un "Soi" indépendant immuable et éternel, l'on accède au contraire à une connaissance libératrice. Libératrice des 6 mondes du Samsara, ce qui inclue le monde des dieux.


Il y a un point de vue commun : l'état d'être humain est pénible, douloureux. La Bible l'explique par la faute originelle d'Adam et Eve. Le discours bouddhique dit aussi que l'état d'être humain est douloureux, même si c'est la forme la plus souhaitable que l'on puisse avoir car elle est la seule permettant la Libération par la pratique du Dharma.


Mais le point de vue du discours bouddhique tel que je l'ai compris, est positif sur la connaissance. La connaissance, ou du moins une certaine connaissance, apporte le "Salut" ou disons la "Libération", la fin de toute souffrance, là ou au contraire l'acquisition de la Connaissance, d'une certaine connaissance en tout cas, apporte la souffrance à Adam et Eve.


Point commune toutefois, qui dit "Connaissance du Bien et du Mal", donc d'une pensée dualistique, rime avec souffrance, déchéance, aussi bien dans le récit Biblique que dans le bouddhisme non-théïste. C'est la "Connaissance du Bien et du Mal" qui fait tomber Adam et Eve dans un été pénible, et la pratique bouddhique encourage justement à se défaire d'une perception dualistique de la réalité.


Il est sous entendu que cette Connaissance du Bien et du Mal est au début l'apanage seulement des dieux et/ou de Dieu. En souffre t-il aussi :?: Et comme il est à l'origine de la Création, ne marque t-il pas l'univers qu'il a créé du sceau de cette dualité Bien/Mal :?: Et pourtant il est dit que "Dieu", trouve sa Création "Bonne". Il a créé l'Eden pour Adam et Eve mais il y a en germe le poison de la dualité, puisqu'il y a au centre de l'Eden un fruit empoisonné. Pourquoi "Dieu" l'y a t-il laissé :?: Sachant le mal que cela pouvait faire à ses protégés. Avait-il le choix :?:


Pour information il est dit dans les textes bouddhiques que lors de la nuit de son Eveil le Bouddha aurait acquis 6 "pouvoirs supranormaux", dont l'Oeil Divin, dont découlerait en quelque sorte les 5 autres. Une clairvoyance de la Réalité telle qu'elle est et dans des dimensions qui dépassent de loin les capacités de l'homme ordinaire.

Merci en tout cas, cela me permet de mettre ne place un certain nombre de pièces de puzzle dans ma tête que je n'avais pas rapproché jusque là :poucevert:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  indian le Ven 11 Jan - 21:05

Bonjour
Que signifie ceci?

philouie a écrit:
A ce stade, les qualités existent en Dieu mais ne sont pas encore manifestées. Quand elles le seront,...


Merci
David


indian

Messages : 2610
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Ven 11 Jan - 22:24

Disciple Laïc a écrit:[justify]Bonsoir :)


Intéressant.
Je suppose que dans vos recherches vous avez été amené, ici pour le cas du passage de la Genèse, à vous intéressé à la mythologie comparée des cultures et peuples voisins des Hébreux non  :?:  


Peut-on alors dire que le récit de la Genèse appartient vraiment à la Bible  :?:  Certes le récit peut avoir une certaine originalité car il propose un récit "nouveau" (un assemblage nouveau) mais seulement en partie. Il est composé très probablement d'une bonne part de mythes et légendes d'autres cultures et religions antérieures.



Merci pour votre réponse. Je prends le texte tel que, peut importe d'où il provient, ce qui compte c'est ce qu'il en reste. Mais évidement dans un contexte plus large, puisqu'ici, par exemple, je cite le Yi King et Jung.

Pour le reste je vous invite à lire la suite.
...

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Ven 11 Jan - 22:31

indian a écrit:Bonjour
Que signifie  ceci?
philouie a écrit:
A ce stade, les qualités existent en Dieu mais ne sont pas encore manifestées. Quand elles le seront,...


En gros que l'essence précède l'existence ,contrairement à ce qu'on nous en enseigne depuis 50 ans.
A ce stade, avant toute création, les qualités sont les contraires qui s'annulent mais qui néanmoins pré-existent comme potentiel. les qualités peuvent s'apparenter aux attributs Divin en Islam par lesquels Allah crée le monde.
Jung ajoute :

Les couples d'opposés sont les qualités du Plérôme, qui ne sont pas, parce qu'elles s'annulent.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  Spin le Sam 12 Jan - 10:31

philouie a écrit:Le yin et le Yang des chinois, au commencement, Dieu créé l’opposition.
"Le Tao a produit un ; un a produit deux ; deux a produit trois ; trois a produit tous les êtres" (Dao dejing ou Tao Té King, 42, trad. S Julien).
Spin
Spin

Messages : 1987
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 68
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Sam 12 Jan - 11:39

Spin a écrit:
philouie a écrit:Le yin et le Yang des chinois, au commencement, Dieu créé l’opposition.
"Le Tao a produit un ; un a produit deux ; deux a produit trois ; trois a produit tous les êtres" (Dao dejing ou Tao Té King, 42, trad. S Julien).

La forme sous jacente à la genèse est plutôt celle de l'axiome de marie :
Un devient Deux, Deux devient Trois et du troisième vient l'Un comme quatrième.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Sam 12 Jan - 11:41

Suite : ....

3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.

Avant que Dieu ne sépare les eaux il ne saurait y avoir quelque chose, aussi Lumière et Ténèbres sont un principe métaphysique qui ordonne l’ensemble de la création alors qu’il n’y a encore rien. Pourtant le texte affirme que c’est à partir de cette séparation que le temps est créé. Il est question de soir et de matin alors que nul astre ne domine le ciel. Le temps ici précède l’étendu. Peut-être est-ce l’oscillation de l’onde lumineuse qui rythme le monde ?

Bien qu’à ce stade le jour et la nuit ne saurait exister, Dieu appelle ainsi la Lumière et les Ténèbres, ce qui entraine que le monde que Dieu s’apprête à créer sera intelligible[1] Bon d’accord, à mal nommer les choses on risque de pires ennuis. La lumière et les ténèbres, le temps et l’intelligibilité sont les trois premières créations du premier jour. Il est assez probable que les deux dernières découlent de la première. Remarquons que la notion de lumière s’applique aussi bien pour les objets matériels que pour les objets spirituels. Est dans la lumière ce qui est conscient, est dans les ténèbres ce qui est inconscient. Ce double niveau de la lumière comme réalité matérielle et réalité spirituel, doit nous inciter à voir les créations toujours selon des deux plans, le plan matériel et le plan spirituel.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  indian le Sam 12 Jan - 13:53

philouie a écrit:
indian a écrit:Bonjour
Que signifie  ceci?
philouie a écrit:
A ce stade, les qualités existent en Dieu mais ne sont pas encore manifestées. Quand elles le seront,...


En gros que l'essence précède l'existence ,contrairement à ce qu'on nous en enseigne depuis 50 ans.
A ce stade, avant toute création, les qualités sont les contraires qui s'annulent mais qui néanmoins pré-existent comme potentiel. les qualités peuvent s'apparenter aux attributs Divin en Islam par lesquels Allah crée le monde.
Jung ajoute :

Les couples d'opposés sont les qualités du Plérôme, qui ne sont pas, parce qu'elles s'annulent.


Je ne sais pas ce qu'on vous enseigne depuis 50 ans..

l'essence, précede l'existence?
Parlez vous de la faculté à percevoir qui serait subséquente à l'existence de cette même faculté?

Je ne suis pas Jungien. Mais libre à vous de l'être :jap:

indian

Messages : 2610
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Sam 12 Jan - 18:00

[quote="indian"][quote="philouie"]
indian a écrit:Bonjour


Je ne sais pas ce qu'on vous enseigne depuis  50 ans..

l'essence, précède l'existence?
Parlez vous de la faculté à percevoir qui serait subséquente à l'existence de cette même faculté?

Je ne suis pas Jungien. Mais libre à vous de l'être :jap:

50 ans, C'est l'existentialisme de Sartre, apothéose de la pensée humaniste, l'existence précède l'essence de sorte que l'homme serait en mesure de se créer lui-même.
Avec toutes les dérives que l'on constate aujourd'hui.
C'est l'inverse qui est vrai : l'essence, les attributs, les qualités précèdent l'existence.
Par exemple si l'on dit de Dieu qu'il est Le Voyant, ça veut dire que la faculté de voir existe avant même qu'il y ai quelque chose qui puisse être vu.
Les créatures se mettent à voir en raison de l'existence de cette faculté.
Par exemple, sur une autre planète, on peut être sûr qu'il y a des créatures qui voient.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  indian le Lun 14 Jan - 17:43

philouie a écrit:
indian a écrit:
philouie a écrit:

50 ans, C'est l'existentialisme de Sartre, apothéose de la pensée humaniste, l'existence précède l'essence de sorte que l'homme serait en mesure de se créer lui-même.
Avec toutes les dérives que l'on constate aujourd'hui.
C'est l'inverse qui est vrai : l'essence, les attributs, les qualités précèdent l'existence.
Par exemple si l'on dit de Dieu qu'il est Le Voyant, ça veut dire que la faculté de voir existe avant même qu'il y ai quelque chose qui puisse être vu.
Les créatures se mettent à voir en raison de l'existence de cette faculté.
Par exemple, sur une autre planète, on peut être sûr qu'il y a des créatures qui voient.

Je préfère la science... aux paraboles.

De toute manière c'est Dieu qui est à la l'image de la connaissance humaine.

Les etres humains décrivent les attributs de l'existence.

L'existence se révèle par les attributs.

indian

Messages : 2610
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  prisca* le Lun 14 Jan - 20:04

Au commencement, il n'y a pas de commencement, mais le début d'une autre humanité qui est composée des membres d'une fin d'humanité.

Le serpent ancien dans notre humanité est jeté sur la terre, avec ses adeptes.

Le serpent nous savons qui il est, Satan, et ses adeptes nous savons qui ils sont si nous savons qui porte le nombre de la bête puisque ses adeptes l'environnent et l'adulent.

Nous savons donc que ses adeptes sont jetés avec lui à la fin, et c'est sur la terre, et puisque notre terre n'existe plus, ni notre ciel, la terre où Satan est précipité avec ses adeptes est donc la terre à ses début, comme la nôtre, et une autre histoire humaine commence.

L'homme préhistorique, Adam, évolue dans un milieu hostile où il a tout à apprendre, lui qui ne connait même l'usage de la parole, et Dieu le guide, parce que s'il désobéit plus tard c'est parce qu'il a obéit avant.

La désobéissance est son refus d'écouter Dieu qui lui demande de ne pas prendre le fruit de l'arbre de la Connaissance.

S'il prend ce fruit, il est livré à lui même, à ses choix, donc avant, il n'était pas livré à lui même à des choix, par conséquent il écoutait Dieu qui l'éduquait d'Esprit à esprit.

S'il avait écouté Dieu, il aurait évolué et serait allé à la Vie Eternelle promptement, mais le fait qu'il ait préféré faire cavalier seul, il pèche, puisqu'il ne sait pas distinguer le bien et le mal ou alors il fait le mal sciemment car il n'écoute plus Dieu et n'en fait qu'à sa tête.

Donc alors qu'auparavant il ne mourrait pas puisqu'il allait de soi qu'il serait allé tout droit au Paradis s'il avait écouté Dieu jusqu'à la fin de son éducation, après avoir refusé l'aide de Dieu il s'expose à la mort puisqu'à son Jugement Dernier il s'entendra peut être dire qu'il n'a pas été digne pour aller à la Vie Eternelle.

Le serpent lui a promis qu'il ne mourrait pas s'il n'écoutait plus Dieu, parce que le serpent lui a promis une vie d'éternité sur terre, là, où les pécheurs abondent et ne sortent jamais leur esprit du corps de chair, puisqu'ils vivent oui, pour l'éternité, mais dans ce lieu qui n'est pas le Paradis mais la terre.

C'est ce que pensent les gens, Jésus à son Avènement fera de la terre un havre de paix et nous serons au Paradis sur notre terre.

C'est ce que le serpent a dit, et vous êtes sous son emprise, ou tout du moins ceux qui croient que le Paradis est sur la terre.

Mais la terre est une étape, un monde où vous avez le sentiment qu'il n'est que le seul qui existe, et pourtant il n'est qu'une étape, car la Vie ce n'est pas ici, ici nous sommes tous des morts, au séjour des morts.

Que se passe t il lorsque nous mourrons ? Qu'y a t il après la mort ? Et bien il y a la mort. Et qu'est ce que la mort ? C'est revivre sur terre une fois décédé.

La purification des âmes se fait de notre vivant et sur terre.

Et c'est un éternel recommencement, les âmes pieuses qui ont su obtenir avec brio la réconciliation avec Dieu vont au Paradis et d'autres viennent à leur tour, mais ceux là d'où viennent ils ?

Ils viennent de la terre avant qu'elle ne disparaisse pour réapparaitre.

Les vivants eux vont à la Vie Eternelle mais la porte est étroite et Jésus a dit qu'à son avènement il ne trouvera pas la Foi donc ils ne sont pas très nombreux nous pourrions dire, car beaucoup croient que le Paradis vient à point pour tout le monde, c'est une erreur, car il faut être parfaits.

Les morts grâce à Jésus qui a racheté leurs péchés ressuscitent pour leur Jugement qui leur dira qu'ils devront être des Sacrificateurs pour Dieu et pour Christ durant mille ans sur la Nouvelle Terre

Donc la masse des prêtres peuplent notre terre déjà, en proportion ils ne sont pas nombreux vous diriez, mais les autres qui sont ils alors ? Ceux qui ne sont pas prêtres et sœurs ? Ils sont des prêtres et des sœurs qui ont échoué leur mission car ils ont blasphémé contre l'Esprit Saint, et puisqu'ils n'entrent pas dans le pardon, ils sont précipités sur la Nouvelle Terre à ses débuts.

Adam aurait été un prêtre ?

Oui évidemment.

Et proportionnellement les prêtres qui ont échoués ne sont pas du même acabit vous penseriez. Vous avez raison.

Celui qui a été ignoble vient plus tôt, donc Adam est le pire, puis vient Cain, et Abel ?

Abel est saint que fait il là ?

Abel est, parmi les adeptes de Satan, le moins répréhensible car être adepte de Satan suffit pour être précipité dans l'étang de feu, mais eu égard à son comportement parmi tous les adeptes, il ne mérite pas le sort des autres, et part avec un avantage, une bonne nature, lui, et il connaitra le parcours qui le sépare de Dieu jusqu'à la prochaine fin du monde, mais d'ores et déjà, il est dans la classification des Saints, Dieu mesurant au juste poids son péché antérieur, et la peine qu'il encoure, et il se trouve avec un bagage moins lourds que les autres.

Donc tous les hommes qui peuplent cette terre ont été des prêtres, des sœurs, qui ont blasphémé l'Esprit Saint et qui ont été précipités à notre Commencement.

Il n'y a que les Juifs qui n'ont pas le même sort sauf les pharisiens qui eux aussi peuplent le monde à ses débuts, et ils se retrouvent à être décrits du temps avant Noé comme étant "les géants" car d'une meilleure spiritualité que les autres, parce qu'ils sont Juifs néanmoins, ils sont mieux éduqués, plus instruits, plus grands.




prisca*
prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1869
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  indian le Lun 14 Jan - 20:45

prisca* a écrit:
Mais la terre est une étape, un monde où vous avez le sentiment qu'il n'est que le seul qui existe, et pourtant il n'est qu'une étape, car la Vie ce n'est pas ici, ici nous sommes tous des morts, au séjour des morts.

Que se passe t il lorsque nous mourrons ? Qu'y a t il après la mort ? Et bien il y a la mort. Et qu'est ce que la mort ? C'est revivre sur terre une fois décédé.

Ou du grand n'importe quoi.
Rien de logique ni de scientifique la dedans... que purs dogmes et doctrines théologiques.

indian

Messages : 2610
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  prisca* le Lun 14 Jan - 20:56

indian a écrit:
prisca* a écrit:
Mais la terre est une étape, un monde où vous avez le sentiment qu'il n'est que le seul qui existe, et pourtant il n'est qu'une étape, car la Vie ce n'est pas ici, ici nous sommes tous des morts, au séjour des morts.

Que se passe t il lorsque nous mourrons ? Qu'y a t il après la mort ? Et bien il y a la mort. Et qu'est ce que la mort ? C'est revivre sur terre une fois décédé.

Ou du grand n'importe quoi.
Rien de logique ni de scientifique la dedans... que purs dogmes et doctrines théologiques.

que purs dogmes et doctrines théologiques…
……… qui reposent sur la Bible parce que je ne suis pas auteur de roman, juste soucieuse de comprendre la Bible avec sérieux.
prisca*
prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1869
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  indian le Lun 14 Jan - 21:05

prisca* a écrit:
que purs dogmes et doctrines théologiques…
……… qui reposent sur la Bible parce que je ne suis pas auteur de roman, juste soucieuse de comprendre la Bible avec sérieux.

En effet, :poucevert: du peu que je connais de votre manière de partager votre ''spiritualité & foi ''...je dirai que vous êtes du type ''littéraliste''


indian

Messages : 2610
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Lun 14 Jan - 21:54

prisca* a écrit:Au commencement, il n'y a pas de commencement,  ...




Merci pour votre commentaire mais je ne partage pas cette approche.
Je fais une lecture psychologique de la bible dans le récit de la genèse reflète plus la construction du psychisme que de l'histoire.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  indian le Mar 15 Jan - 14:49

il n'y a pas de commencement.

indian

Messages : 2610
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Mar 15 Jan - 22:19

indian a écrit:il n'y a pas de commencement.

D'un point de vue de l'absolu, il n'y a pas de commencement puisque Dieu, hors du temps, crée toujours et à nouveau le monde puisque c'est dans sa nature de créer.
Mais pour nous créatures, inscrites dans le temps, il y a bien un début et une fin.

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  prisca* le Mer 16 Jan - 11:32

philouie a écrit:
indian a écrit:il n'y a pas de commencement.

D'un point de vue de l'absolu, il n'y a pas de commencement puisque Dieu, hors du temps, crée toujours et à nouveau le monde puisque c'est dans sa nature de créer.
Mais pour nous créatures, inscrites dans le temps, il y a bien un début et une fin.

Votre approche est philosophique, le yin, le yang, les antagonismes, la femme substitut de l'homme qui prend la place de l'investigatrice du désordre puisqu'elle tend le péché à Adam, elle serait donc le yang d'Adam, son côté obscur, la féminité dans l'homme qui porte le péché, la perversité camouflée, qui se détache de lui, non pas pour s'extirper de lui, mais pour le composer toujours lorsqu'il reste dans son animalité, laquelle il voit en face de lui, par la femme qui lui apparait.

Vous dites que "nous créatures, nous sommes inscrites dans le temps, avec un début et une fin".

Je suis d'accord pour le début et pour la fin pour une humanité mais lorsqu'elle disparait, et qu'une autre commence, nous sommes encore une fois les acteurs.
prisca*
prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1869
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  philouie le Mer 16 Jan - 21:46

prisca* a écrit:
philouie a écrit:
indian a écrit:il n'y a pas de commencement.

D'un point de vue de l'absolu, il n'y a pas de commencement puisque Dieu, hors du temps, crée toujours et à nouveau le monde puisque c'est dans sa nature de créer.
Mais pour nous créatures, inscrites dans le temps, il y a bien un début et une fin.

Votre approche est philosophique, le yin, le yang, les antagonismes, la femme substitut de l'homme qui prend la place de l'investigatrice du désordre puisqu'elle tend le péché à Adam, elle serait donc le yang d'Adam, son côté obscur, la féminité dans l'homme qui porte le péché, la perversité camouflée, qui se détache de lui, non pas pour s'extirper de lui, mais pour le composer toujours lorsqu'il reste dans son animalité, laquelle il voit en face de lui, par la femme qui lui apparait.

Vous dites que "nous créatures, nous sommes inscrites dans le temps, avec un début et une fin".

Je suis d'accord pour le début et pour la fin pour une humanité mais lorsqu'elle disparait, et qu'une autre commence, nous sommes encore une fois les acteurs.
Je n'ai pas parlé du péché, ni de la femme comme intigatrice du péché.
Le thème ne manque pas d’intérêt. Il faudra que j'y revienne, mais dans une première approche on peut rappeler le point de vue taoiste.
Lors que la force, Yang, est en excès, elle devient dureté. la dureté est cassante et se brise.
lorsque la douceur, Yin, est en excès, elle devient mollesse, puis corruption.
le mal est dans l'excès de yang ou dans l'excès de Yin.
Il faut que la force soit tempérée par la douceur, et la douceur tempérée par la fermeté

philouie

Messages : 269
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Au commencement Empty Re: Au commencement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum