Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Gilets Jaunes

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Dim 9 Déc - 18:30

Petite précision d'abord
Moi a écrit:les tirent de Flash-ball pleuvent
En disant que les tires de flash-ball "pleuvent" c'est exagéré oui, c'était pour dire qu'il y a eu beaucoup trop de tires injuste qui ont eu lieux, mais ça pourrait donner de fausses impressions à quelqu'un qui n'y assiste pas de dire que "ça pleut".
Les grenades lacrymogène par-contre pleuvent, mais vue que là ou j'étais le soir les CRS se prenaient des projectiles régulièrement, dans ce cas là je ne peux pas dire que c'est injuste (malgré que j'ai salement morflé à un moment donné, ils ont enfumé toute la place et je suis l'un des seuls à ne pas avoir couru tout de suite, j'aime un peu trop m'approché du feux ^ ^ )

gfalco a écrit:Sur les soit-disant casseurs et les 200 (et quelques) comparutions immédiates en justice : les juges eux-mêmes ont été surpris de constater que beaucoup des gens arrêtés sont des primo-manifestants, qui ne sont que des citoyens (et pour la plupart des travailleurs) en colère. Ce ne sont ni des activistes politiques ni des délinquants. Alors cette information n'est pas confidentielle, mais elle n'est pas particulièrement diffusée (excepté par France 3 qui en a touché mot) car les rôles sont bien définis, et cela aussi de nombreux français l'ont compris.

Sur place je dois quand même dire que j'ai constaté que ceux venues casser un magasin le soir, pour essayer de le piller, ou renverser des scooters, c'était surtout des jeunes de cités, à leur arrivé, le bordel monte de 10 crans (absolument sans surprise, en plus dans un environnement dominé par l'utra-gauche (place République) donc plutôt anti-flic et assez violent)
Sinon en fin de journée (quand je suis arrivé) dans leur majorité les gens sont non violent, et une minorité jettent au pire des bouteilles vide sur les CRS mais rien de plus grave, sauf exception (ça doit être oppressant pour eux,  mais avec leur armures les égratignures doivent êtres rare)

Voilà ce que j'ai constaté là ou j'étais pendant 4 heures environ, je ne suis arrivé qu'en fin de journée 16H30,
je serais à un autre endroit  la prochaine fois, un endroit moins dominé par les antifas, anarchistes et compagnie.
(mais je rappel que ce n'est que mon témoignage pour un endroit, pendant 4 heures)

A +
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Dim 9 Déc - 18:59

Cette affaire des Gilets Jaunes est compliquée, il y a "à boire et à manger" du coté de chacun des acteurs concernés (sauf peut être pour les casseurs professionnels avérés qui ne sont venus là que pour piller, détruire et se battre). Que ce soit du coté du gouvernement, de l'opposition, des Gilets Jaunes "pacifiques" quoi qu'en colère, des forces de l'ordre, rien n'est simple et tranché. Toute évaluation et tout jugement simpliste et tranché ne rendrait pas compte de la complexité de la situation. :jap:


Dernière édition par Disciple Laïc le Lun 10 Déc - 6:16, édité 1 fois
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Lun 10 Déc - 0:26

Quand une petite élite politico-médiatique "éclairé" est au pouvoir, indécente, au service des ultra riches, qui vole au dessus des nations,  fait sa petite vie en se foutant de ton avis de "beauf" (des exemples ?)  ne cherchant plus à représenter le peuple, être du peuple, pour le peuple,  et qu'ils sont bien déterminé à en avoir rien à faire de ton avis, il y a un moment où il faut les soumettre à la volonté du peuple (car sinon tu peux donné ton avis comme ça pendant milles ans, eux ça leur fait ni chaud ni froid)

Être doux, compréhensif et patient avec Jean-paul le voisin du palier, pourquoi pas, mais avec une élite au pouvoir
qui à un impacte sur le peuple entier... non (mais il s'agit pas de juger leurs âmes non plus, ou de les maudire
pour l'éternité, qu'on se comprenne bien)

Les jeunes de banlieue (qui ne sont pas les uniques casseurs non plus) :
Ils accompagnent le mouvement, certains en faisant n'importe quoi.
D'autre en profite pour voler.
Mais là le pouvoir ne crée pas une guerre entre eux et les autres (le peuple "fasho") ils accompagnent les "fasho"
et foutent le bordel contre Macron, même si c'est fait n'importe comment.
Quand à ceux qui s'en foutent complètement et viennent juste voler, bah même si j'apprécie pas, je les ai
vue de mes yeux samedi, et pour ce coup ci honnêtement... je m'en fichais presque, c'est en bonne partie la création des gouvernements successif, ça se retourne contre eux plus que jamais.
(du coup ils utilisent déjà l'argument des voyous pour tenter de dégoûter les Français de cette révolte)
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Lun 10 Déc - 6:21

Ce qui, je pense, réuni tout le monde c'est une insatisfaction générale (de tous les acteurs) sur le plan social et économique. Je doute que le gouvernement soit aussi réjouis de la situation.


En tout cas ne pointer du doigt qu'un seul responsable ou groupe de responsables n'est pas réaliste si on adopte une vision d'ensemble avec un peu de recul et de manière dépassionnée.

Si on fait preuve d'impartialité on peut aussi voir que même le gouvernement actuel n'est pas traité de manière juste, lui non plus. Car il n'est que l'héritier d'une situation de mauvaise gestion dont les racines sont vieilles de décennies et dont il n'est pas responsable tout en devant en gérer les conséquences. Que ce soit social ou économique. Les acteurs syndicaux sont aussi loin d'être honnête et facteurs de progrès. Un humoriste comme Coluche (issu du peuple, proche du peuple, d'origine non française) s'en moquait de manière très lucide dans les années 80. Il avait surnommé la CGT le Cancer Général du Travail.
En même temps on peut dire aussi que personne n'a forcé notre Président a concourir pour le job et à gagner la course.


Même "le peuple" ou "les citoyens" ou quel que soit le nom que l'on donne à cet ensemble difficilement définissable et surement pas homogène n'est pas "innocent" non plus, car cela fait bien longtemps qu'il y a ce paradoxe : oui le "peuple" est tout à fait d'accord pour du changement mais que surtout pour lui cela ne change rien ou alors seulement en mieux.


La croyance en une "croissance économique" sans limite, qu'il ne peut y avoir que croissance et développement dans l'avenir, est aussi nuisible.


L'absence maintenant de rival, de challenger, au système capitaliste ultra libéral dérégulé (depuis que le "bloc communisme" à l'Est) n'est pas une bonne chose non plus car cela donne l'illusion que seul le capitalisme est un système qui fonctionne. Il fonctionne surement pour un groupe de gens limité, il est très certainement profitable pour eux mais pas pour tous, pas tel qu'il est pratiqué de plus en plus actuellement.


Un des pères du capitalisme : Adam Smith, dont on met régulièrement en avant l'ouvrage : De la Richesse des Nations, avait aussi écrit : Théorie des Sentiments  Moraux, qui se focalise sur l'empathie/sympathie. Et Smith parlait de la nécessaire régulation de la finance et du rôle de l'état comme protecteur des citoyens contre l'injustice.


Dés thèmes évidemment soigneusement occultés maintenant.


Même un homme comme Henry Ford, le "père" du Fordisme, qu'on ne peut pas vraiment qualifier de philanthrope désintéressé, avait compris l’intérêt qu'il y avait de payer ses ouvriers sur les chaînes de montage de sa fameuse Ford T noire de telle sorte qu'après quelques années en économisant un peu, les dits ouvriers auraient les moyens d'acheter pour eux mêmes le véhicule qu'ils fabriquaient de leurs mains. La standardisation et sa production en nombre qui faisait baisser son prix d'achat y étaient aussi évidemment pour quelque chose.


Donc aussi bien Smith que Ford ont montré qu'il était possible d'avoir un capitalisme "a visage humain" tout en étant soucieux de profit.


Smith se retournerait surement dans sa tombe si il voyait ou nous en sommes.

On en revient au fond toujours à l'idée d'une "voie du milieu". Un état qui contrôlerait tout dans le domaine économique ne serait pas bon (on l'a vu avec les économies planifiées communistes) mais un état qui ne contrôle rien dans ce même domaine ce n'est pas bon non plus comme on peut le voir.
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  indian le Lun 10 Déc - 13:33

Pour une meilleure répartition des richesses.

Par une vision de la justice sociale... la société interdira, entre autres injustices, la mainmise d’un petit nombre sur la richesse, et comblera l’écart entre les riches et les pauvres.

La reconnaissance du lien fondamental entre les aspects spirituel et matériel de la vie permettra de réaliser la justice économique et la prospérité mondiale.

La conception de la nature humaine joue un rôle important dans le processus de transformation. Nous devons réexaminer en profondeur notre identité en tant qu’êtres humains ainsi que notre raison d’être.

Le progrès matériel n’est pas une fin en soi, mais plutôt un instrument de progrès moral, spirituel et social. Les processus économiques alimentés par l’intérêt personnel et qui excluent des considérations comme la justice, le bien commun et le sacrifice ne sont pas viables.

Ainsi, tout effort en vue d’une amélioration fondamentale des relations économiques dans la société doit aller de pair avec le développement moral


L’élimination des extrêmes de richesse et de pauvreté

indian

Messages : 1929
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  gfalco le Lun 10 Déc - 16:30

@Nicolasticot :
Mon message concernait les arrestations du 1er décembre et des comparutions immédiates qui ont suivi, je ne parlais pas de la casse de ce samedi 8 à Paris.
Par ailleurs, ce samedi 8 le nombre d'interpellations est problématique et même le Parisien relate Un Gilet jaune placé en garde à vue témoigne : «On nous a empêchés de manifester»
Et même BFM et CNews changent de discours sur les chiffres avancés et leur couplet sur la violence, c'est dire s'ils sentent le vent tourner.

Le phénomène de casse n'est pas du tout réservé aux protestations des gilets jaunes, il y en a même eu pour la victoire en Coupe du Monde. Alors que des jeunes de cité viennent casser en centre ville n'est pas un fait nouveau, ni particulièrement lié aux gilets jaunes, et ce sujet est un autre débat. Le fait de vouloir mêler ce sujet aux gilets jaunes est précisément ce qu'a tenté le gouvernement pour décrédibiliser ce mouvement, mais ça ne prend pas. C'est un phénomène à part entière qui se greffe à cette situation comme à beaucoup d'autres.

Quand l'on juge d'un gouvernement, on ne juge pas des hommes mais de leur fonction attribuée par et pour le peuple. Il ne s'agit pas de condamner des individus en les réduisant à leur fonction politique, mais de condamner leur fonction politique - et de ne pas se l'interdire car au fond, eux aussi sont des hommes. Comme tous les dirigeants du monde, y compris ceux qui ont commis les pires atrocités - il étaient aussi des hommes.



Citation:
« Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.
La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

Dom Helder

Hélder Pessoa Câmara, ou plus couramment, Helder Camara, né le 7 février 1909 à Fortaleza au Brésil et mort le 27 août 1999 à Recife, est un évêque catholique brésilien, archevêque d'Olinda et Recife de 1964 à 1985, qui est connu pour sa lutte contre la pauvreté dans son diocèse et dans le monde.

gfalco

Messages : 327
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Mer 12 Déc - 23:32

Disciple Laïc a écrit:Car il n'est que l'héritier d'une situation de mauvaise gestion
Il est la continuité, idéologiquement, un président au service d'une minorité (et de lui-même), de manière encore plus grossière qu'avant...

Un pauvre président dont la seule faiblesse serait la "mauvaise gestion" de ses prédécesseurs, ça ressemblerait à bien autre chose.




avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Jeu 13 Déc - 7:16

Nicolasticot a écrit:
Disciple Laïc a écrit:Car il n'est que l'héritier d'une situation de mauvaise gestion
Il est la continuité, idéologiquement, un président au service d'une minorité (et de lui-même), de manière encore plus grossière qu'avant...

Un pauvre président dont la seule faiblesse serait la "mauvaise gestion" de ses prédécesseurs, ça ressemblerait à bien autre chose.


Et considérer que notre actuel président est entièrement responsable et coupable de la situation actuelle et peut tel un surhomme (le fameux mythe de l'"homme providentiel" attendu régulièrement par les français) résoudre des problèmes alors qu'il est impliqué dans tout un réseau de contraintes et obligations légales, commerciales, à l'échelle européenne et mondiale n'est pas réaliste (regardez ce qu'il en coute à la GB par le Brexit de vouloir sortir de l'UE et la tourmente presque constante dans laquelle est la première ministre anglaise). De plus le Président Macron ne fait pas tout tout seul, il y a un gouvernement autour de lui, une assemblée, des syndicats d'ouvriers et de patrons (qui dans le genre blocage sitôt qu'il y a le moindre mouvement - "du changement oui mais surtout sans rien changer !"), des corporatismes, une administration lourde, une éducation nationale épidermique, le risque d'attentats, le Brexit, l'urgence climatique... Espérer que parce que le Président décide ceci ou cela, les choses vont changer pour tout le monde en mieux, n'est pas réaliste. Le président Hollande s'est fait élire sur une slogan magnifique pour gagner car très illusoire "le changement c'est maintenant", c'était formidablement bien trouvé vu l'impopularité de Sarkozy,une merveille pour faire croire que tout allait mieux aller pour chacun des français. Résultat ? Le mécontentement n'a cessé de croître pendant le quinquennat Hollande car il n'a pas fait grand chose pour réformer et que bien sûre il ne pouvait satisfaire tout le monde. D'ailleurs certaines application de réformes du gouvernement Macron ne sont que la continuité de décisions prises sous Hollande. Là encore ce n'est pas toujours la responsabilité directe de Macron.  


Et justement à la différence de ses prédécesseurs, dont Hollande, qui étaient tous dans l'attentisme, surtout ne rien changer d'important pour ne pas être impopulaire et donc être réélu, lui tente de changer des choses, et il est obliger de le faire brutalement car la modération après des décennies d'inaction n'est plus de mise. Lui au moins essaie de changer des choses, c'est bien justement pour cela qu'il y a révolte. Après que les choses qu'il tente de faire soient bonne ou non, personnellement je ne suis pas capable de le dire. Mais le ressenti brutal et urgent me paraît inévitable en raison de décennies d'inactions de la part de parti politiques qui actuellement se permettent, en tant que partie d'opposition, de critiquer. Dans un communiqué, Alain Juppé faisait remonter un des problème actuels de la France, l'endettement, à à Valery Giscard d'Estaing !  


Je ne suis ni pour ni contre le Président, d'ailleurs je trouve que son annonce ne trompe l'oeil sur la revalorisation du smic est une erreur. Mais ce que je sais c'est qu'il y a un certain nombre de choses qui lui sont reprochées qui ne sont  pas justes et que ceux qui se permettent de le faire ne sont pas en position de le faire si ils avaient un peu d’honnêteté et de mémoire. Je doute sérieusement que les partis classiques aient davantage à coeur le bien être du pays que le fait de pousser vers la sortie un président qui les a tous coiffés au poteau dans la course au pouvoir. Cela ils ne l'ont pas digérer. Et leur stratégie actuelle qui vise à fragiliser encore plus la présidence est irresponsable et indigne, honteuse de la part de gens qui en théorie sont sensés servir le peuple, l'état, et non leur pouvoir personnel.
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Jeu 13 Déc - 19:08

Là encore ce n'est pas toujours la responsabilité directe de Macron.  

Il n'était pas non plus question pour moi de dire que macron est à lui seul le problème, il n'est qu'un nouveau serviteur (pas du peuple), la continuité.
C'est tout un système pourrit que les Français rejettent, politique et médias.
Une vrais démocratie, référendum d'initiative populaire etc.. c'est l'une des choses les plus demandé lors des
manifestations.
Et d'arrêter de bosser pour les ultra-riches et de sucer les Français jusqu'à la moelle.
Mais la démocratie c'est ce qui leur fait surement le plus peur (depuis le NON pour la constitution européenne, qui n'a pas été respecté au passage... ils n'ont pu trop envie de demander l'avis aux "beaufs" .
Par exemple Macron s'est bien moqué des Français lors de son discours lundi en proposant de grands débats sur l'immigration etc...(ce qui montre qu'il CONNAIT très bien l'avis critique de beaucoup) alors que le JOUR MÊME il à signé le Pacte de  Marrakech sans demander l'avis au peuple, il s'est encore une fois bien moqué des Français droit dans les yeux.

Pour les manifs, voici un reportage d'un média non mainstream, de l'acte IV sur les champs elysées, où pour
une raison que j'ignore la police reçoit des ordres bien plus dure (alors que là où j'étais la dernière fois ça
aurait été un peu plus justifié... on voit que des gens proposent une théorie un peu paranoïaque, mais on peut les comprendre) :
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Jeu 13 Déc - 19:18

Je suis devenu, avec le temps, de plus en plus prudent vis à vis de tout discours un peu trop véhément pour ou contre tel ou tel sujet. :suspect:
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Idriss le Jeu 13 Déc - 20:27

Média alternatif pour un autre point de vu!

avatar
Idriss

Messages : 4484
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Idriss le Jeu 13 Déc - 21:04

La police détient une parcelle de la violence légitime de l’État, mais à la condition d’utiliser dans le cadre de sa propre légalité. À défaut cette violence devient illégitime.



https://www.facebook.com/leparisien/videos/208837136721118/

https://www.facebook.com/haythemshzi/videos/1926069024174607/

https://www.facebook.com/primairemedecincitoyen2018/videos/759703034382945/

https://www.facebook.com/primairemedecincitoyen2018/videos/759703034382945/




Etc .
avatar
Idriss

Messages : 4484
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Idriss le Jeu 13 Déc - 21:58

Des « dérapages inadmissibles » de la police dénoncés par des syndicats de journalistes
Des photographes et des reporters ont été pris pour cibles lors de la manifestation des « gilets jaunes » du 8 décembre. Des syndicats demandent à être reçus à l’Elysée.

Le Monde avec AFP Publié le 10 décembre 2018

Deux photographes du Parisien visés par des tirs de lanceurs de balles de défense, un photographe du Journal du dimanche hospitalisé après avoir été frappé par un CRS, une quinzaine de journalistes « mis en joue, pris pour cibles parfois intentionnellement, commotionnés ou molestés par les forces de l’ordre »… Quatre syndicats de journalistes ont déploré, lundi 10 décembre, les « nombreux blessés parmi les journalistes de terrain, reporters et photographes » qui couvraient les manifestations des « gilets jaunes » samedi.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/10/des-derapages-inadmissibles-de-la-police-denonces-par-des-syndicats-de-journalistes_5395491_3224.html
avatar
Idriss

Messages : 4484
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Jeu 13 Déc - 22:10

Personnellement je suis las d'entendre régulièrement le criminel ou le délinquant dédouané, excusé, justifié, qu'on lui trouve toujours des circonstances atténuantes, que l'on cherche toujours à dire que ce n'est pas vraiment de sa faute, qu'on le déresponsabilise, qu'on dise toujours que c'est la faute de l'état, de l'injustice sociale, des discriminations liées à l'origine ou au milieu etc...


Inversement les forces de l'ordre sont systématiquement jugées et condamnées, elles n'ont droit que rarement aux circonstances atténuantes, sitôt qu'elles usent d'un peu de force, on les accuse d'en abuser, le moindre dérapage est immédiatement monté en épingle, il suffit d'une bavure sur des milliers d'hommes en exercice pour jeter l’opprobre sur tous. Et "Dieu sait" qu'il y a dans le monde des pays en théorie développés et démocratiques dont les forces de l'ordre sont autrement plus "directes" que les nôtres.


Seulement voila. Tous ceux qui sont prompts à tomber à bras raccourci sur les forces de l'ordre sitôt que c'est possible, seront bien comptant de les trouver sitôt qu'il faudra aller déposer plainte au commissariat du coin en cas de cambriolage, ou de vol à la tire ou d'agression.


Tous les membres des forces de l'ordre ne sont pas des saints, mais ils sont bien plus mal aimés qu'ils ne le méritent.


Ils ne sont pas payés des milles et des cent, ils ont une tâche très difficile, démotivante car souvent les délinquants par exemple sitôt arrêtés sont vite relâchés, on trouve aisément des excuses au délinquant, surtout si il est maghrébin ou africain car si on insiste un peu trop, les forces de l'ordre sont aussitôt taxées de racisme, la notion de respect de l'ordre est tombée si bas que dans certains quartiers les policiers sont directement visés dans des guet-apens, sachez aussi qu'en cas de délit ou de crime, un membre des forces se voit infligés une peine double par rapport à un civil en cas de condamnation. Sachez que pour ceux qui portent une arme ils ont le pouvoir de vie et de mort qui pend à leur ceinture, c'est une sacrée responsabilité, il en faut de la volonté pour ne pas s'en servir tellement s'est facile. Sitôt qu'un coup de feu est tiré vous pouvez être sûre qu'il y aura enquête pour savoir si c'était légitime ou pas, ce qui doit doucement faire rigoler les délinquants et criminels qui eux ne se posent pas se genre de question. La police a des moyens limités surtout en regard de l'arsenal de plus en plus lourd à disposition des criminels.


Cela fait plusieurs années qu'en raison des attentats, des manifestations, depuis peu l'affaire des Gilets Jaunes, nos forces de l'ordre sont sur les dents. Je me demande si il n'y a pas aussi de sérieux arriérés d'heures supplémentaires impayées. Et malgré tout cela, il n'y a pas tant que cela de bavures, de dérapages. Vu le nombre des policiers en activité, la situation très pénible. Par contre on a de temps à autre certains d'entre eux qui n'en peuvent plus et se suicident. Comme cette jeune femme policier il y a quelque temps que Mr Yann Moix s'était permis de brutaliser verbalement à la TV.


Et à ceux qui réclamaient le départ de Mr Castener, notre ministre de l'Intérieur, suite aux problèmes avec les Gilets Jaunes depuis plusieurs semaines, nous sommes entre "l'acte IV" et un possible "Acte V" samedi prochain, un attentat est commis, le suspect est traqué et abattu ce soir, 48h après son acte terroriste. Et ce soir Mr Castaner, lui à dit aux forces de l'ordre "Je suis fier de vous".


Dernière édition par Disciple Laïc le Ven 14 Déc - 6:00, édité 1 fois
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Jeu 13 Déc - 23:00

En temps normal je serais le premier à être de votre coté sur ce sujet, il y a un énorme problème de laxisme et de culture de l'excuse qui s'est installé dans notre pays depuis longtemps, et une culture anti-flic vraiment débile, venant de la "gauche") Les policiers sont victimes de ces gouvernements successifs que je critique.

Mais là ça n'a rien avoir, ils sont en train d'être utilisé contre le peuple, c'est des gens lambda  du peuple sur qui les forces de l'ordre tirent, et on est loin de la petite bavure isolé, il y a vraiment trop d'innocents qui se sont fait tirer dessus, des jeunes aux vieux, entre les ordres qu'ils reçoivent (gazer les gens pour rien on le voit dans la vidéo que j'ai mis) et certains policiers (apparemment surtout de la BAC) qui sont de vrais cons et tirent comme des bourrins, les faits sont là, il y a un vrais problème.

Mais je sais que beaucoup de policier sont conscient de tout ce qui se passe, la dernière fois il y en a un qui disait bien qu'il était là juste pour les casseurs (ça s'est sa volonté, les ordres venant d'en haut c'est autre chose, je sais aussi que beaucoup voudraient enfiler le gilet jaunes)

On a une pauvre fille qui s'est fait crever un oeil à cause d'un tire, et bien d'autres blessés, c'est pas les casseurs qui morflent le plus....
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Jeu 13 Déc - 23:52

D'ailleurs je suis en train de penser que ça en arrange certains ce "Gilets jaunes VS police" car plus que jamais ils ont besoin de diviser pour régner (voir le peuple de l'extrême droite à l'extrême gauche manifester CONTRE EUX en étant d'accord sur des points essentiels, et non se taper dessus, c'est terrifiant pour eux, alors si en plus ça se passait bien avec les forces de l'ordre...  )
On a eu quand même pas mal de scène de sympathie entre policiers et gilets jaunes, et ça c'est bien plus terrifiant pour macron...voilà pourquoi hostilité et division entre eux est indispensable, sinon le pouvoir est totalement en danger.
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Ven 14 Déc - 6:46

Ca il est certains que les policiers sont entre le marteau et l'enclume, et je pourrais témoigner personnellement que les politiques les empêchent de faire leur travail comme il devrait être fait (honte à eux nous sommes d'accord). Depuis les "émeutes" dites du transformateur en 2005 la police a reçu des consignes pour ne pas agir dans certains cas. On leur a dit de ne pas faire leur travail, de rester sourd aux plaintes légitimes des citoyens et même de mentir en prétendant qu'ils allaient donner suite. Je le tiens de la bouche d'un flic préposé au commissariat de mon quartier il y a quelques années. Et il était malheureux le pauvre bougre. Et vous savez pourquoi en 2005 mon quartier dans Nanterre est resté calme pendant les émeutes ? Parce que la caïd de la drogue local ne voulait pas de CRS dans les rues, mauvais pour le business, il avait fait passé la consigne auprès des "jeunes" du coin : pas de casse. C'est donc au mafieux local qu'on a du la paix. Étonnant non  :?:  Comme aurait dit feu Pierre Desproges.



Bien sûre c'est tragique ces pauvres gamins qui sont morts dans ce transformateur, mais quand on a rien à se reproché on ne fuit pas la police, et quand on a deux sous de jugeote on ne se réfugie pas dans un local avec un gros symbole "danger de mort défense d'entée". Ce n'est pas la police qui a tué ces gamins, c'est leur stupidité et le laxisme de leurs parents. Que faisaient-ils dehors à cette heure sans surveillance  :?:  Plutôt que de faire leurs devoir pour le lendemain ou de dormir chez eux pour être en forme pour l'école le lendemain  :?:  Mais évidemment ce n'est pas "politiquement correct" de le faire. Et j'ai un fils figurez vous, encore jeune, et ma Compagne me dit souvent : si un jour en grandissant il déconne sérieux, je le démonte, parce que c'est pas comme ça que je l'aurais élevé. Moi j'ignore ce que je ferais mais je sais comment je l'élève et je ne lui trouverais pas des excuses bidons. Evidemment vu qu'il est blanc comme un cachet et des cheveux virant au blond... je doute qu'on se bouscule alors pour lui organisé une "marche blanche".  :mm:



Pendant des années dans mon quartier il y a eu des rodéos a moto-cross et même en quad, sous nos fenêtres, celle de notre fils qui  à l'époque avait quelques années, que cela réveillait la nuit, à qui cela faisait peur. Cela emmerdait tout le monde, et j'ai eu tout le temps d'observer les conducteurs de ces engins par les fenêtres puisqu'au début ils n'avaient pas de casque...  et cela durait parfois des heures la nuit. Et la police avaient ordre de ne pas poursuivre. Pourquoi  :?:  Parce que si par malheur en coursant l'un d'entre eux, ils se rétamait et claquait, on aurait droit à une marche blanche, au fait que la police c'est des salauds et de possible voitures cramées en "représailles", des voitures de citoyens lambda qui en général bossent honnêtement et paient leurs impôts. Il y a quelques années justement y en a deux qui étaient à moto cross, sur la même moto, sans casque au moins pour l'un d'eux. La police a voulu contrôler, ce qui est son droit et son devoir, ils se sont enfuis, course poursuite, la moto a finit emplafonnée dans un camion et l'un des jeunes sur la moto, sans casque, est mort. Ce n'est pas les flics qui l'ont tué, s'est son imprudence voir sa connerie. Entre autre. C'est dur à avaler pour la famille, surement. Mais c'est tellement plus facile de blâmer la police qui ne fait que son job.  :lol:



J'ai personnellement eu a faire à la police par 2 fois, comme plaignant, cela s'est toujours bien passé. Et une fois j'ai même été félicité par un préposé qui me remerciait pour mon sens civique vu que je signalais de possibles maltraitances sur enfant de la part de nos voisins du dessous du moment.



Donc oui, il y a surement des "pommes pourries" dans le panier de la police, certaines d'ailleurs finissent sans doute par pourrir par lassitude, en se disant que puisque de toute façon le salaire est pas énorme, il n'y a pas de respect du public ni de soutient hiérarchique a quoi bon rester honnête surtout si les délinquants se payent votre tête régulièrement vu que la justice est plutôt souple et les prisons pleines  :?:  Je ne les excuse pas ces "pommes pourries" mais je peux les comprendre.



Le boulot de CRS aussi on pourrait en parler. Fichtrement ingrat, ils ont une formation et des consignes pour devoir au maximum limiter la casse chez le manifestant, qui lui quand il est violent n'a pas du tout de code à légal a respecter. Ca nécessite un sacré sang froid d'être CRS, un sacré moral, beaucoup plus de retenue qu'on ne croit. Et ils ne sont pas forcément soutenus par la hiérarchie non plus.



Et justement il y a quelque jours, samedi dernier je crois, je ne sais plus dans quel coin de France, y a eu quelqu'un, coté police qui a mes yeux a eu une idée de génie. C'était devant une préfecture ou mairie je ne sais plus. Un cordon de CRS pour protéger le bâtiment, en face de gilets jaunes en nombre. Situation à risque. On avait déjà vu une préfecture cramer en partie peu de temps avant. Eh bien coté force de l'ordre quelqu'un à proposé un deal très très malin : nous CRS on retire notre casque, vous gilets jaunes, vous vous dispersez de devant la préfecture. Et ça a marché. Et moi je dis chapeau. C'était très malin. Jusque pour rappeler que derrière un casque et une armure avec bouclier (qui n'ont cessé de se renforcer depuis des décennies, c'est un signe non  :?: ), on a un bonhomme, peut-être père de famille, qui lui aussi a des impôts, des charges, des factures, etc... et qui n'est surement pas heureux de la baisse du pouvoir d'achat, mais qui fait son job du mieux qu'il peut parce que quelqu'un doit le faire. Voila. Y a régulièrement des blessés chez les CRS.

Et que dire du manifestant qui a la stupidité de ramasser une grenade des forces de l'ordre non encore explosée pour essayer de la renvoyer  :?:  Et qui y perd la main vu que la grenade lui a pété dans les doigts  :?:  Eh bien on va réclamer le retrait de ces grenades et questionner la police sur le caractère opportun de son usage à ce moment là et même chercher à savoir qui l'a tiré. Et plaindre le malheureux qui a perdu sa main.


Il y a pas si longtemps alors que les attentats étaient tout frais on a eu droit à une manifestation pacifique dans Nanterre, je ne sais plus pour quelle commémoration, un truc en rapport avec la Guerre d'Algérie il me semble, histoire encore une fois de remuer le couteau dans une plaie que certains ne veulent surtout pas voir se refermer, eh bien vous aviez un déploiement de force de police impressionnant pour les encadrer, pour les protéger, afin que tout ce passe bien, parce qu'on craignait un attentat.

Le "en temps normal" n'existe plus depuis très longtemps selon moi, très très longtemps.
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  gfalco le Ven 14 Déc - 14:19

La culture anti-flic en France est historique et largement antérieure aux situations d'immigration de masse et au desseins politiques actuels de nos chères élites.
C'est bien la garde nationale qui tire sur le peuple au Champs-de-Mars le 17 juillet 1791 et qui joue un rôle essentiel durant la période de la Révolution. Et elle est le plus souvent considérée comme "l'instrument des bourgeois pour faire face au complot aristocratique et aux émeutes populaires". (Source : Annales historiques de la Révolution Française. La garde Nationale ; création et évolution (1789-août 1792) par F. Devenne ).

Ce rapport de défiance du peuple envers ses "élites" (d'ailleurs l'autre jour à la télé, je ne sais plus quel laquais disait "il nous faut des élites en France, tous les pays ont leurs élites...) ainsi qu'envers la police considérée comme bouclier de celles-ci n'est pas nouveau. Une partie de notre histoire en atteste.


Et oui, il est des pays où la relation entre police et population est bien différente, et bien plus apaisée. Mais même si je suis en désaccord sur la différence de traitement des citoyens selon leur catégorisation, il faut bien se rendre à l'évidence : c'est le fait que les violences aient été tournées vers "le français de base", les "gens lambda  du peuple", et non les "racailles de banlieue" qui choque. Car ces "racailles", si l'on porte atteinte à leur intégrité physique, c'est qu'il est d'usage de les considérer soit comme délinquants soit pire, comme potentiels terroristes. Y compris des jeunes de 14 ans selon certains. Mais c'est un autre débat.

Quant au fait de faire passer l'Arc-de-triomphe pour un symbole républicain quand on sait qu'il a été construit par Napoléon * la belle affaire.

gfalco

Messages : 327
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Ven 14 Déc - 14:43

En même temps les forces de l'ordre ont du personnel qui n'est pas composé "d'élites" intellectuelles ou financières ni de "bourgeois" mais plutôt en général des classes modestes, par leurs revenus et niveau de vie. Je parle pour le gros des troupes, par pour les préfets, et autres sommets de la hiérarchie. Quand certains manifestants usent de projectiles voir d'armes blanches ou autre sur des policiers et CRS, ils s'attaquent en général à des gens qui sont d'une classe sociale guère plus élevée que la leur. Quand on voit comme je l'est expliqué par mon témoignage que les troupes de terrain sont contraintes par le sommet de ne pas appliquer la loi pour des raisons purement politiques...


Et je le répète, la défiance vis à vis des forces de l'ordre est à géométrie variable car on est bien content de les trouver quand on en a besoin, et mine de rien elles font un sacré boulot contre la menace terroriste. Certains attentats ont eu lieu, c'est plus ou moins inévitable, mais au regard de ceux qui ont été empêchés...


J'ai un collègue de travail plutôt cultivé et intelligent qui m'a indiqué que selon lui l'armée par exemple n'était pas spécialement fan du président Macron, souvenons nous du clash entre ce haut gradé militaire, De Villiers c'est cela  :?:  Au début du quinquennat Macron, De Villiers est parti, non sans faire du bruit, il a écrit un livre, certains n'ont surement pas oublié. Notre ancien gardien d'immeuble qui avait de la famille dans la police nous disait que Nicolas Sarkozy n'avait pas laissé un très bon souvenir aux forces de l'ordre quand il était ministre de l'Intérieur. On doit d'ailleurs il me semble à la présidence Sarkozy le démantèlement des commissariats de quartier de la police de proximité, et je peux vous dire que cela a très sérieusement manqué là ou je vis ces dernières années. Le début de l'interdiction données a la police de courser les délinquants à moto pour éviter les bavures cela remonte à Sarkozy, prolongé par Hollande, cela remonte peut être même à Chirac vu que les émeutes du Transformateur c'est 2005 et la fin du mandat Chirac en 2007.


Donc penser que les forces de l'ordre soutiendront de manière indéfectible le pouvoir en place n'est peut être pas si évident. Le gros des policiers et des militaires est composé de gens du peuple et il n'y a plus de service militaire obligatoire pour faire rentrer dans la tête des jeunes une certaine idée du civisme, du respect de la nation, de l'autorité, etc...Les forces de l'ordre actuelles pourraient être tentées de soutenir un régime plus fort qui leur donnerait plus de moyens financiers, donc de matériel, et leur laisserait faire leur boulot (des nostalgiques de Pasqua  :?: ) et moins de chance de se faire amochés et moqués par des délinquants mieux équipés.
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Nicolasticot le Ven 14 Déc - 14:48

Discliple Laïc a écrit:Le "en temps normal" n'existe plus depuis très longtemps selon moi, très très longtemps.

Et une bonne partie des Gilets-jaunes seraient d'accord avec votre constat...
Seul truc que je comprend pas c'est que vous sembleriez presque mêler les gilets jaunes aux problèmes dont vous parliez.

Disciple Laïc a écrit:
Et que dire du manifestant qui a la stupidité de ramasser une grenade des forces de l'ordre non encore explosée pour essayer de la renvoyer  :?:  Et qui y perd la main vu que la grenade lui a pété dans les doigts  :?:  Eh bien on va réclamer le retrait de ces grenades et questionner la police sur le caractère opportun de son usage à ce moment là et même chercher à savoir qui l'a tiré. Et plaindre le malheureux qui a perdu sa main.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-bayonnais-dont-la-main-a-ete-arrachee-par-une-grenade-a-bordeaux-depose-plainte-contre-la-france-1544611392

"J'ai vu un bâton rouler à mes pieds. Jusque là, les seules choses qui avaient roulé à mes pieds, c'était de la lacrymo.
Quand je l'ai ramassé pour le lancer, le truc explose.
Ma main explose et il n'y a plus que des morceaux de chair sur un os déformé. C'est horrible".



Tout le monde, shoote avec les pieds dans les machins qui dégagent du gaz lacrimo pour  les éloigner, certains le font à la  main, en écoutant ce jeune je me dis que cette erreur aurait pu arriver à beaucoup de monde (et franchement j'aurais du mal à le juger lui ou ses parents de trouver inapproprié une grenade qui peut exploser
une main, et donc autre chose, dans une manifestation, et n'ont contre une horde de délinquant )

Il semble qu'il ait été blessé par une grenade explosive de type GLI-F4.
Une arme que seule la France utilise en Europe dans la maintenance de l’ordre.


gfalco a écrit:Et elle est le plus souvent considérée comme "l'instrument des bourgeois
Sauf qu'en disant culture anti-flic je pensais en particulier aux "bobo de gauche" comme ont dit, qui aime à jouer les rebelles toujours contre la police jusqu'à défendre ceux qui le méritent pas, alors qu'ils seraient les premiers à ne pas tenir deux secondes sans cette police.
Aujourd'hui, cette culture anti-flic n'est pas celle du petit peuple, en tout cas c'est pas majoritaire.
Et je pense au pouvoir lui-même, d'un laxisme dangereux dans certains cas, et  qui ne respect pas la police depuis longtemps mais qui aurait besoin de la flatter en ce moment car... manu est dans la mouise.
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Ven 14 Déc - 15:20

Quand on est dans une manifestation, que la police envoi des gaz lacrymogènes, sous quelque forme que ce soit, on s'éloigne, on ne shoot pas et on ne ramasse par un truc qui roule à vos pieds. Quand au matériel utilisé en France a mon avis on est loin d'utiliser le plus brutal. Surtout que c'est pas la première fois qu'un manifestant y laisse une main. Donc non, désolé, la responsabilité de ce manifestant dans sa propre amputation est là, qu'il accepte ou non de la reconnaître. Qu'il porte plainte si cela l'amuse. Il est à craindre qu'on lui donne raison malheureusement. C'est triste pour lui mais personne ne l'a obligé a venir à cette manifestation, personne ne l'a obligé à resté au contact de la police qui envoi des lacrymogènes, personne ne l'a obligé à ramasser cet objet qui roulait à ses pieds sans savoir au juste ce que c'était, alors qu'il ne pouvait pas ignorer que c'était potentiellement dangereux vu que d'autres avant lui y avaient laissé des plumes ou une main.


Combien de manifestations en France, organisées par des syndicats par exemple, qui ont l'habitude, un service d'ordre, etc... se passent paisiblement sans qu'il soit nécessaire à la police ou au CRS d'user de lacrymogènes :?:  Si il y a eu usage de lacrymogènes et grenades c'est que la situation n'était plus paisible, et dans ce cas la prudence veut qu'on s'éloigne du lieu des troubles. Non qu'on renvoie les lacrymogènes aux forces de l'ordre. Vous pouvez retourner le trucs dans tous les sens autant que vous voulez, ce manifestant est en très grande partie responsable de son malheur.  


J'ai appris il y a quelques jours que la semaine dernière, les blindés légers de la gendarmerie employés sur les Champs Elysées exceptionnellement disposaient aussi en cas d'ultime recours de réserves de "gaz incapacitant", qui ne furent pas employées. La situation n'a pas dégénéré à ce point.
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Ven 14 Déc - 16:25

On trouve aussi ce genre d'information :)


Haute-Loire : un Gilet jaune va se renseigner au commissariat, il se retrouve en détention


Le quadragénaire a été reconnu par des membres des forces de l’ordre.



Il était venu se renseigner au commissariat du Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour une amende. Pas de chance, un homme de 45 ans a été identifié par des policiers comme l’auteur présumé de violences lors des manifestations des Gilets jaunes les 1er et 8 décembre au Puy. Il a été placé en détention provisoire.


Les motifs de son placement en garde à vue sont « outrage et violence sur personnes dépositaires de l’autorité publique et participation à un groupement illicite en vue de commettre des dégradations et violences », a précisé le procureur de la République Nicolas Rigot-Muller, confirmant une information de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. La chaîne locale précise qu’au moins deux fonctionnaires l’ont formellement reconnu.


Il aurait « reconnu avoir jeté des pierres »


Présenté dans la foulée à un juge, il a été placé en détention provisoire mardi soir dans l’attente de son jugement en comparution immédiate vendredi. Selon la direction départementale de la sécurité publique de Haute-Loire, citée par France 3, l’homme aurait « reconnu avoir jeté des pierres ».


« C’est curieux de demander des renseignements, voire de l’aide, à des personnes sur lesquelles vous exerciez des violences quelques jours auparavant », a estimé le procureur.


Douze personnes avaient été interpellées en Haute-Loire après un rassemblement de Gilets jaunes le 1er décembre au Puy-en-Velay au cours duquel la préfecture avait été incendiée. La situation avait également dégénéré en fin de journée lors de la manifestation du 8 décembre
.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/haute-loire-un-gilet-jaune-va-se-renseigner-au-commissariat-il-se-retrouve-en-detention-12-12-2018-7967298.php
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  gfalco le Ven 14 Déc - 17:08

Oui Nicolasticot, j'ai bien compris de quoi vous parliez, mais j'élargissais juste votre propos à d'autres horizons.
Je mettais juste en lumière que la police en France c'est aussi une histoire, et le plus souvent une histoire de répression, et le plus souvent au service des élites, et ce depuis plus de 2 siècles.
C'est pour cela aussi que certains français sont anti-flics, et pas que les bobos de gauche.

gfalco

Messages : 327
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  indian le Ven 14 Déc - 17:21

Je suis ''Sans Gilet'', nues mains, humains... et pour une plus meilleure justice sociale.

Suis-je des ''gilets jaunes''?

indian

Messages : 1929
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Disciple Laïc le Ven 14 Déc - 17:44

Personnellement je ne suis ni pour ni contre les Gilets Jaunes.
Ni pour ni contre la police.
Ni pour ni contre le gouvernement actuel.


Quand certains montrent un peu trop du doigt tel ou tel acteur comme entièrement responsable et coupable, j'avance juste des éléments pour nuancer.


Il est rare dans une situation qu'un quelconque intervenant est entièrement tort ou entièrement raison. Chaque situation est le fruit de causes complexes.


Si on prend un événement passé comme l'arrestation, le jugement et la crucifixion de Yeshua (puisque nous sommes sur un forum religieux), que l’Événement se soit vraiment passé exactement comme il est décrit ou pas, on doit de toute façon admettre que plusieurs facteurs ont concouru.  J'ai vu récemment un documentaire très intéressant ou il était même avancé que Yeshua faisait parti de la liste des responsables potentiels de sa propre mort vu qu'il avait vraiment fait ce qu'il fallait pour provoquer cette situation tragique. Et le documentaire concluait qu'il y avait eu conjonction à la fois des actions de Pilate, du Grand Prête et de Yeshua lui-même. Au moins.


J'ai vu sur youtube un vidéo titrée ainsi : Pourquoi Yeshua est-il venu sur la Terre ? Chacun y fournira sa propre explication.


Si je devais employé une tournure de type bouddhique comme j'en ai croisé, la mort de Yeshua est un phénomène, il s'est produit car les conditions étaient réunies pour qu'il se produise. Tout simplement. Ni avant ni après. C'est une affirmation neutre, sans jugement pour dire si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Dans l'absolu. D'un point de vue relatif on pourrait dire qu'il est condamnable de voir un homme traité ainsi, mais d'un point de vue absolu sans cet événement point de naissance du christianisme et point de Salut obtenu par Yeshua pour le bien de tous les hommes du point de vue chrétien. Sans les actes de Pilate, de Caïphas, de Yeshua et de Juda... point de Résurrection suite à la victoire sur la Mort. Alors ou est le "bien" et ou est le "mal" dans cette affaire ? Rappelez vous que dans les Jardins de Gethsémani Yeshua demanda à son Père si il pouvait éviter ce qui allait se produire car lui-même Yeshua en avait peur, on ne nous donne pas le réponse du Père, mais Yeshua finit par dire qu'il en soit fait selon la volonté du Père, donc tout s'est produit comme cela devait se produire. Pilate, Caïphas, Yeshua, Juda ont tous joué leur rôle et fait ce qui devait être fait. Pourquoi leur en vouloir  :?:


Pour en revenir aux Gilets Jaunes, c'est une situation, un événement, complexe, qui renferme du bon et du moins bon, des facettes positives et négatives, mais pour le moment, bien sage est celui qui saurait prédire les effets à moyens et long terme de ces événements. Comme globalement positifs ou négatifs.


D'un point de vue relatif, là en ce moment, des gens sont en colère et souffrent, ils en font aussi souffrir d'autres, pas forcément de manière juste, certains disent que la colère est légitime mais est-il légitime de faire souffrir des gens qui n'y sont pour rien :?:

Il y avait il y a peu cette fameuse opposition "fin du mois" contre "fin du monde". Les Gilets Jaunes prétendent lutter pour de meilleures fin de mois pour beaucoup de gens en difficulté. Mais leurs actions, directes ou indirectes, font que certains se retrouvent sans travail, que de petites entreprises sont en difficultés et vont peut être devoir fermer, que cette crise va coûter des milliards à l'état... donc au contribuable, donc à tous.


Rappelons aussi qu'initialement la préfecture de Paris avait proposé le Champs de Mars comme lieu de manifestation autorisé, dans un endroit qu'elle connaissait et savait pouvoir maîtriser, par habitude. Ce que refusèrent les Gilets Jaunes. Ce sont eux, qui avant l'intervention des casseurs, placèrent les événements sur les Champs Elysées en ne tenant pas compte du cadre plus sûre proposé par la préfecture. Les casseurs auraient surement fait moins de dégâts sur le Champ de Mars. Ne l'oubliez pas. Alors qui est responsable là dites moi :?:


Si justement on fait un peu d'Histoire mais très récente... il s’avère que la part de responsabilité des GJ mêmes pacifiques et légitimes dans leur colère, existe.


Et le Président a reconnu des maladresses, des erreurs, en public, il a aussi dit en privé qu'il n'était pas non plus forcément très aidé dans son entourage.


Pour mémoire :)
Juste pour rire (enfin moi cela me fait sourire - cela fait longtemps que je ne crois plus à certaines "sincérités" en politique) un coup :


https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/12/melenchon-et-les-insoumis-font-une-standing-ovation-a-edouard-philippe_a_23616606/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680


Et plus sérieusement :


https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/je-ne-vois-pas-des-collegues-je-ne-vois-pas-des-hommes-je-vois-des-zombies-des-crs-epuises-racontent-leur-ras-le-bol_3099291.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum