Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Aller en bas

Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  Disciple Laïc le Dim 11 Nov - 7:46



Par Matthieu Ricard le 23 octobre 2018


À la suite d’un nouvel accident de chasse qui a coûté la vie à un cycliste britannique en lisière de forêt en Haute-Savoie, un député propose d’interdire les vélos tout-terrain (VTT) pendant la saison de chasse. En voilà une bien bonne ! Quelques jours plus tard, Frédéric Habasque, un jeune surfer, raconte qu'il marchait tranquillement avec un ami vers la plage dans le Finistère, quand les deux jeunes gens entendent un énorme coup de feu avec le bruit des plombs tombant à proximité. Ils s'allongent immédiatement par terre pour se protéger. Après s'être relevés, ils ont vu deux chasseurs, en treillis et gilet orange, apparemment surpris, repartir sans un mot d'excuse malgré la colère des deux jeunes surfers. (1)

Depuis 2000, la chasse a causé 3050 blessés et 403 morts en France.

En France, 15 millions de randonneurs, plus de 20 millions de cyclistes, d’innombrables promeneurs, cueilleurs de champignons, groupes scolaires, naturalistes, artistes, photographes, sportifs, forment une écrasante majorité au regard du quelque 1,2 million de chasseurs en France. Ce serait donc ces dizaines de millions de Français qui devraient s’abstenir de se promener dans les bois pendant quatre mois pour que la minorité de chasseurs puisse continuer à tuer des animaux. Les réponses sur les réseaux sociaux n’ont pas manqué de relever l’absurdité de cette situation. Une personne dont la voiture avait été percée deux jours plus tôt par une autre balle perdue sur l’autoroute A2, suggérait que l’on ferme les autoroutes pendant quatre mois !

L’idée n’est sans doute pas venue à notre député de se faire l’avocat de la majorité de la population et de proposer des jours sans chasse, comme le font la plupart des pays européens. En Suisse, dans le canton de Neuchâtel, trois jours sans chasse dont le dimanche obligatoirement ; dans le canton de Genève, pas de chasse du tout, toute l’année. En Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, pas de chasse le dimanche. En Espagne, deux à trois jours de chasse par semaine selon les provinces. Au Portugal, la chasse n’est autorisée que le jeudi et le dimanche. Autant de dispositions qui permettent à la majorité de la population de profiter de la nature sans craindre d’être victime d’un accident.

Dans la situation actuelle, l’influence des chasseurs s’étend sur la jouissance de ces espaces naturels, sur la sécurité de ceux qui souhaitent en jouir, sur la pérennité écologique de ces espaces et des espèces qui les peuplent, et finalement sur les instances gouvernementales. Comme l’explique Marc Giraud dans son excellent ouvrage Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus (2) : « La surreprésentation des chasseurs dans les organismes consultés en amont de la publication des lois témoigne de cette absence de démocratie. »

Chaque année, plus de 200 millions de cartouches sont tirées dans les campagnes françaises, un quart lors de ball-traps et le reste pour la chasse. Avec une portée dangereuse de trois kilomètres, les balles perdues font peur aux chasseurs eux-mêmes. On compte en moyenne 150 à 200 blessés et une vingtaine de morts par an.

Sur les chemins publics, les chasseurs en activité demandent souvent aux promeneurs de faire demi-tour par mesure de sécurité. Ils posent des panneaux tels qu’« Attention chasse en cours », toutefois ceux-ci n’ont aucune valeur légale pour interdire la circulation. Vous pouvez donc passer — à vos risques et périls. Les citoyens qui poseraient des panneaux du genre, « Attention balade en cours », « photo de nature en cours » ou « observations ornithologiques en cours », risqueraient fort d’être la risée des chasseurs, ou pire.

La chasse serait « une nécessité pour l’écologie », comme nombre de chasseurs l’affirment, arguant de la prolifération des sangliers et des cervidés. Bien d’autres interventions, moins violentes, pourraient être envisagées dont la stérilisation des mâles dominants qui assurent la majeure partie de la reproduction. De plus, dans un milieu vraiment naturel, riche en biodiversité, les équilibres entre proies et prédateurs se stabilisent à des niveaux de densité optimaux sans qu’il soit nécessaire d’intervenir. En 1974, l’interdiction de la chasse dans le canton de Genève fut approuvée par référendum par 72 % de la population. Malgré les cris d’alarme des chasseurs, tout s’est bien passé : aujourd’hui, la faune du canton a retrouvé sa richesse et sa diversité, très appréciée par les promeneurs. Les sangliers n’ont pas envahi les terrains agricoles et leur population s’est régulée d’elle-même.

Récemment, sur la place d’un petit village où je séjournais, un dimanche matin un enfant de 5-6 ans passa près d’un groupe de chasseurs, fusil à l’épaule. Il interrogea sa mère sur les intentions de ces messieurs. Puis, il s’approcha d’eux et leur demanda avec une curiosité non feinte : « Alors, vous allez tuer ? » Un silence gêné fut la seule réponse. D’après une enquête sur leurs motivations, les chasseurs ne citent pas la recherche de nourriture, mais le contact avec la nature (99 %), la convivialité (93 %) et l’entretien des territoires (89 %) autant de buts louables en eux-mêmes qui n’exigent nullement de tuer des animaux.

Interrogé un jour à propos de la chasse, le naturaliste et explorateur Théodore Monod, avait répondu ainsi : « Que les hommes préhistoriques aient eu besoin de tuer des animaux, c’est évident. Actuellement, les Esquimaux tuent des phoques, les Bushmen des girafes, c’est nécessaire pour eux. Ils n’ont pas le choix. Mais ailleurs, c’est totalement anachronique. On ne chasse plus ici ni pour se défendre ni pour se nourrir. On chasse pour s’amuser. »

Pourtant, vingt morts inutiles chaque année n’amusent personne. Ces accidents n’amusent certainement pas les vingt millions de personnes qui hésitent à se promener dans les bois durant les périodes de chasse. Dans un tel contexte, les concessions récemment accordées aux chasseurs par le gouvernement français semblent donc non seulement anachroniques, mais singulièrement dénuées de discernement et de considération pour le sort des animaux et des citoyens.


(1) Journal Ouest France
https://www.ouest-france.fr/bretagne/chateaulin-29150/crozon-la-peur-bleue-de-deux-surfers-victimes-de-chasseurs-6031776


(2) Giraud, M. (2014). Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus. Allary Éditions.

Peut-on faire preuve de plus de bon sens encore ? Cela me paraît difficile.... :jap:
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  Nicolasticot le Dim 11 Nov - 19:04

D’après une enquête sur leurs motivations (...)
que j'aimerais bien voir quand même.
(...) les chasseurs ne citent pas la recherche de nourriture, mais le contact avec la nature (99 %), la convivialité (93 %) et l’entretien des territoires (89 %) autant de buts louables en eux-mêmes qui n’exigent nullement de tuer des animaux.
100 % qui n'assument pas leur passion première donc, ils citent tout sauf ce qui fait la particularité de cette activité :
Une folle envie d'appuyer sur la gâchette, et si possible sur quelque chose de vivant, car les cibles en plastique ça suffit pas.
A la limite pour se défendre ils pourraient parler de l'art de bien viser (lol quand on voit comment certains tirent comme des ploucs sur le moindre truc qui bouge... mais bon ça, ça doit être les fameux mauvais chasseurs)
et avant de tirer il y a tout l'aspect traque aussi, etc... mais là aussi il y a moyen d'assouvir ces envies
sans tuer. Donc leur passion : Traquer et Tuer quelque chose de vivant, faut assumer.

Quant aux promeneurs, eux qui aiment aussi les bêtes et la nature, la dernière chose qu'ils ont envie de faire quand ils voient un chevreuil c'est de lui tirer dessus, ça ne leur feraient pas plaisir de le faire, et ils ne poseraient pas fièrement à coté du chevreuil qu'ils viennent de tuer, la vérité c'est que ces chasseurs ressentent autant de chose pour un chevreuil que pour une pierre.
avatar
Nicolasticot

Messages : 1032
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  -Ren- le Dim 11 Nov - 19:47

l’entretien des territoires (89 %)
Ben voyons...
(...) Des voix s’élèvent au sein de la Sologne, le plus prestigieux territoire de chasse français, pour condamner une certaine pratique de la chasse. Cette ritournelle est toujours la même : celle qui consiste à tirer des animaux captifs dans un parc clos par des grillages de 1m20 et plus qui ne permettent pas aux sangliers de circuler et aux cervidés de s’échapper lorsque la clôture est à plus de deux mètres et même parfois surmontée de barbelées.

Car la mode, aujourd’hui est aux gros, très gros tableaux de chasse, traduisez, il faut abattre le plus de sangliers (que l’on appelle pour l’occasion cochons), que son voisin. D’où des situations aberrantes où l’on importe des camions entiers de sangliers en provenance des pays de l’Est le vendredi, qui sont abattus le samedi et revendus ou même enterrés sur place dans les jours qui suivent (...)
https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/sologne/sologne-engrillagee-pourquoi-grillages-sont-danger-sologne-1452787.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 16054
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  Disciple Laïc le Dim 11 Nov - 20:18

Le mensonge délibéré ne faisant pas partie des comportements acceptables de la part d'un moine bouddhiste, j'aurais tendance à faire confiance au Mr Ricard quand aux chiffres qu'il cite, même si il ne fournit pas ses sources. Quand on voit le sérieux du contenu de plusieurs de ses livres cela va dans ce sens. Et même si ses sources n'étaient pas parfaites il les citerait surement de bonne foi. En principe un pratiquant du bouddhisme doit s'efforcer de ne rien affirmer sans disposer d'informations vérifiées (tout sauf simple), alors qui plus est un moine.

On peut questionner légitimement je crois le degrés d'empathie de certains chasseurs. L'animal étant un être sensible capable de manifester sa souffrance, le blesser puis le tuer, sans nécessité vitale, sans dégoût, voir avec satisfaction peut laisser songeur. Comme pour les corridas d'ailleurs. Et l'homme a bien plus d'empathie en général qu'on le croit. Voir l'excellent ouvrage de Franz De Waal sur l'empathie. Il y a aussi la très belle chaîne youtube "The Dodo", et on ne manque pas de vidéos sur youtube ou des bénévoles viennent spontanément en aide à des animaux.
avatar
Disciple Laïc

Messages : 443
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2018
Age : 43
Localisation : Nanterre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  -Ren- le Jeu 15 Nov - 14:07

Disciple Laïc a écrit:Le mensonge délibéré ne faisant pas partie des comportements acceptables de la part d'un moine bouddhiste, j'aurais tendance à faire confiance au Mr Ricard quand aux chiffres qu'il cite
Evitons tout quiproquo : je ne remets pas en cause l'auteur de l'article, ni ses chiffres, mon message pointait simplement la réalité derrière cette excuse en effet récurrente du lobby de la chasse.
EDIT: tant qu'à faire, un autre article pour illustrer mon propos :arrow: https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/reze-44400/ils-elevent-des-sangliers-pour-les-chasseurs-4399904

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 16054
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  DenisLouis le Ven 16 Nov - 9:55

Il y a un autre danger qui guette les promeneurs, particulièrement en montagne, ce sont les attaques de chiens gardiens de troupeaux, non pas les "Pit Bull" ou autres chiens d'attaque et de défense, mais les gentils "patous" ou les imposants bergers d'Anatolie, un certain nombre d'attaques ont été signalées alors que les promeneurs, grimpeurs, traileurs, observaient le comportement normal en ne s'approchant pas du troupeau, en ne s'interposant pas entre le chien et le troupeau, en restant sur les chemins,  très souvent le berger reste invisible, si toutefois il y en a un, parfois les randonneurs sont obligés de rebrousser chemin, ils finissent par renoncer à certaines zones.
J'ai rencontré il y a peu un grimpeur qui a fait un séjour à l'hôpital et eu 15 jours d'arrêt maladie, le chien lui a sauté dessus par surprise et sans raison apparente.
Il y a des conflits locaux, dus à la présence du loup et aux mesures politiques pour la gestion des dégâts, avec des enjeux financiers.

DenisLouis

Messages : 313
Réputation : 10
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se promener dans les bois sans craindre de se faire tirer dessus

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum