Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Homosexualité en Eglise

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Jeu 23 Aoû - 17:24

Lorsqu'on est au Seigneur, il y a une perte de libido d'où la nécessité chez les catholiques romains d'en faire une régle de vie pour les prêtres…

mister be

Messages : 868
Date d'inscription : 25/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  indian le Jeu 23 Aoû - 17:44

mister be a écrit:Lorsqu'on est au Seigneur, il y a une perte de libido d'où la nécessité chez les catholiques romains d'en faire une régle de vie pour les prêtres…

et pourtant de nombreuses églises catholique de par le monde n'exigent pas ce célibat des prêtres...
informez vous.

indian

Messages : 2422
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  Jans le Jeu 23 Aoû - 18:49

Il n'y a pas de perte de libido, comment voulez-vous ? la libido est l'énergie vitale, le cadeau suprême !Dans les meilleurs des cas il y a une sublimation : une transformation qui est à la fois conservation de l'énergie et investissement d'icelle dans un but plus élevé, non charnel. Mais ce n'est pas donné à  tout le monde !
Par ailleurs, on sait bien que le célibat des prêtres catholiques n'existe qu'à partir du Xè ou XIè siècle. Et même après, bien des accommodements furent possibles : Erasme est le fils d'un prêtre.
En fait, quand on regarde de près, que ce soit le célibat ou le divorce (admis chez les Orthodoxes), les différentes Eglises chrétiennes divergent.
Jans
Jans

Messages : 1186
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  indian le Jeu 23 Aoû - 20:29

Jans a écrit:..les différentes Eglises chrétiennes divergent.


combien de schismes existent ils au sein du Christianisme depuis plus de 2000 ans...disons 2018 ans... :pff: ?

indian

Messages : 2422
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Jeu 23 Aoû - 20:38

Jans a écrit:Il n'y a pas de perte de libido, comment voulez-vous ? la libido est l'énergie vitale, le cadeau suprême !Dans les meilleurs des cas il y a une sublimation : une transformation qui est à la fois conservation de l'énergie et investissement d'icelle dans un but plus élevé, non charnel. Mais ce n'est pas donné à  tout le monde !
Par ailleurs, on sait bien que le célibat des prêtres catholiques n'existe qu'à partir du Xè ou XIè siècle. Et même après, bien des accommodements furent possibles : Erasme est le fils d'un prêtre.
En fait, quand on regarde de près, que ce soit le célibat ou le divorce (admis chez les Orthodoxes), les différentes Eglises chrétiennes divergent.

Qu'on m'explique comment il se fait que la spiritualité permet de délaisser sa femme?
mister be
mister be

Messages : 868
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 60
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Jeu 23 Aoû - 20:40

indian a écrit:
Jans a écrit:..les différentes Eglises chrétiennes divergent.


combien de schismes existent ils au sein du Christianisme depuis plus de 2000 ans...disons 2018 ans... :pff: ?

j' en vois deux majeurs un schisme avec les orthodoxes et catholiques et celui de luther


Dernière édition par mister be le Jeu 23 Aoû - 20:45, édité 1 fois
mister be
mister be

Messages : 868
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 60
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Jeu 23 Aoû - 20:44

indian a écrit:
mister be a écrit:Lorsqu'on est au Seigneur, il y a une perte de libido d'où la nécessité chez les catholiques romains d'en faire une régle de vie pour les prêtres…

et pourtant de nombreuses églises catholique de par le monde n'exigent pas ce célibat des prêtres...
informez vous.

Merci mais je suis au courant!
Celle qui demande le célibat des prêtres est l'Eglise catholique romaine!
Or c'est celle qui est la suprématie sur les autres églises, non?

Faudrait discuter des vœux prononcés pour y voir plus claire!Des trois, il y a celui de chasteté mais on peut être chaste dans le mariage aussi!
mister be
mister be

Messages : 868
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 60
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  Jans le Jeu 23 Aoû - 21:09

Qu'on m'explique comment il se fait que la spiritualité permet de délaisser sa femme?
Ce n'est pas ça, la spiritualité ; cela, ce sont des prescriptions insensées par des gens peu équilibrés, comme ce pauvre Origène qui s'est émasculé... C'est une tendance perverse dans le catholicisme, ignorée des protestants et des juifs.. et des gens sensés. Dieu nous donne le cadeau de la libido, de l'énergie vitale et sexuelle, un vrai bonheur ! baruch atah Adonai !
Jans
Jans

Messages : 1186
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  indian le Jeu 23 Aoû - 21:37

mister be a écrit:
indian a écrit:et pourtant de nombreuses églises catholique de par le monde n'exigent pas ce célibat des prêtres...
informez vous.

Merci mais je suis au courant!
Celle qui demande le célibat des prêtres est l'Eglise catholique romaine!
Or c'est celle qui est la suprématie sur les autres églises, non?

Faudrait discuter des vœux prononcés pour y voir plus claire!Des trois, il y a celui de chasteté mais on peut être chaste dans le mariage aussi!


Non l'église catholique romaine n'a aucune suprématie.

indian

Messages : 2422
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  indian le Jeu 23 Aoû - 21:40

mister be a écrit:

combien de schismes existent ils au sein du Christianisme depuis plus de 2000 ans...disons 2018 ans... :pff:


j' en vois deux majeurs un schisme avec les orthodoxes et catholiques et celui de luther

je vois que votre vue est donc ''étroite''.

indian

Messages : 2422
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Jeu 23 Aoû - 23:39

Jans a écrit:
Qu'on m'explique comment il se fait que la spiritualité permet de délaisser sa femme?
Ce n'est pas ça, la spiritualité ; cela, ce sont des prescriptions insensées par des gens peu équilibrés, comme ce pauvre Origène qui s'est émasculé... C'est une tendance perverse dans le catholicisme, ignorée des protestants et des juifs.. et des gens sensés. Dieu nous donne le cadeau de la libido, de l'énergie vitale et sexuelle, un vrai bonheur ! baruch atah Adonai !

:poucevert:
mister be
mister be

Messages : 868
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 60
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Jeu 23 Aoû - 23:44

indian a écrit:
mister be a écrit:
indian a écrit:et pourtant de nombreuses églises catholique de par le monde n'exigent pas ce célibat des prêtres...
informez vous.

Merci mais je suis au courant!
Celle qui demande le célibat des prêtres est l'Eglise catholique romaine!
Or c'est celle qui est la suprématie sur les autres églises, non?

Faudrait discuter des vœux prononcés pour y voir plus claire!Des trois, il y a celui de chasteté mais on peut être chaste dans le mariage aussi!


Non l'église catholique romaine n'a aucune suprématie.

Ah bon? Vous pourriez ouvrir un sujet sur la suprématie et l'hégémonie de l'Eglise catholique romaine...je crois que c'est vous qui avez une vue étroite et quant aux schismes je ne suis pas infaillible et dans ce cas au lieu de porter un jugement, enseignez-moi!
mister be
mister be

Messages : 868
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 60
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  pauline.px le Ven 24 Aoû - 9:27

onjour Indian,

indian a écrit:merci, mais je préfère les lois naturellement biologique à celle humainement théologiques.


Qu'elles soient biologiques ou autres, les lois sont là pour être transgressées par l'humain.


Très cordialement
votre sœur
pauline
pauline.px
pauline.px

Messages : 1367
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 67
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  indian le Ven 24 Aoû - 13:15

pauline.px a écrit: les lois sont là pour être transgressées par l'humain.


Très cordialement
votre sœur
pauline

Oui
en effet, c'est une maniere d'apprendre, de comprendre, de savoir, de connaitre, de voir se révéler, ...

indian

Messages : 2422
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  mister be le Ven 24 Aoû - 13:26

Et de s'assumer!
mister be
mister be

Messages : 868
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 60
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  indian le Ven 24 Aoû - 13:30

mister be a écrit:Et de s'assumer!
:poucevert:
chaque choix, décision, porte ouverte, expérience, essai, test, ''franchissement de la loi ou de la limite ou de la barrière''... doit être assumé :)

Bien dit mister be
:jap:

indian

Messages : 2422
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  prisca* le Dim 1 Sep - 10:25

Facile de comprendre l'homosexualité lorsqu'on lit la Bible.

Vous vous posez mille questions surement, et depuis bien longtemps, alors qu'il suffit de prendre sur son temps pour comprendre et en un tour de main vous comprendrez, encore faut il avoir la volonté de comprendre, et ne pas être détaché de tout.

Le principe est que dès lors quelqu'un est Chrétien dans le sens noble du terme, il est eunuque.

Si Dieu le dit, il ne faut pas pousser des objections d'effroi comme pour dire "qu'est ce qu'elle raconte celle là" encore une absurdité.

Il faut choisir :

1/ Croire en Dieu

2/ Ne pas croire en Dieu


Ceux qui croient en Dieu et qui lisent la Parole de Dieu qui dit "eunuques" ils diront OUI.

Ceux qui ne croient pas en Dieu ou agnostiques comme ils disent et qui lisent la Parole de Dieu qui dit "eunuques" ils diront "on n'y croit pas" il y a telle ou telle raison, ils chercheront DES PRETEXTES et ils iront trainer dans la boue ceux qui disent "OUI" ils sont d'une grande intolérance.

Donc le mot d'ordre est = respecter et aimer son prochain, car "aimer son prochain" c'est le respecter.

S'ils ne croient pas en Jésus non plus, et bien ils sont des trolls qui ont envie de faire du mal pour le mal.

Donc il faut être eunuques mais à ce compte là que dire de l'homosexualité si déjà il faut renoncer à toute sexualité ?

L'homosexualité chez l'homme lambda est une chose, l'homosexualité chez le prêtre n'a pas la même teneur car le prêtre est sensé ETRE L'HOMME NOUVEAU qui a fait mourir l'homme ancien.

Un professeur dans la foi ne peut pas apprendre les hommes si lui même ne tient sur rien sur les engagements qu'il prend pour enseigner tel que DIEU LE VEUT.

Un prêtre ne peut pas dire "pas d'homosexualité" si lui même l'est, et alors qu'il l'est, non seulement il l'est, mais il sait que la Bible met cet agissement parmi les pires reproches de Dieu à l'encontre de l'impie.


  • 9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les homosexuels, ni les infâmes, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu. 11 Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu.



Donc il y a chez eux aucune dualité, aucune souffrance que d'être si peu propres aux yeux de Dieu et d'officier un ministère à des gens en sachant qu'ils portent des bénédictions au Nom de Dieu avec des mains somme toutes sales.

Comme ces versets le disent Paul dit à ces hommes qu'ils furent tous coupables de ces travers là mais grâce à Jésus ils sont justifiés.

Ce qui vaut pour l'homme lambda ne vaut pas pour le prêtre qui lui est passible de seconde mort s'il pèche car il aura péché une seconde fois, l'Amour de Dieu ne se refuse pas, le Pardon ils l'ont eu, de plus ils doivent donner une image d'intégrité pour représenter Dieu sur terre, donc si les délégués ou ouvriers du Seigneur montrent des signes d'abominateurs, que pensent les gens de Dieu si les envoyés montrent une image si peu pieuse ? Les gens se détournent de la foi et s'ils s'en détournent "ils meurent" ils ne vont pas à la vie, faute à ceux qui ont montré si peu de propreté sur eux.

Mais l'homosexualité ils disent que c'est humain, que l'homme est livré à ses pulsions, qu'eux ne dérogent en rien, qu'ils comptent sur la Miséricorde de Dieu.

Non l'homosexualité est la conséquence d'agissements bien plus graves en amont, Dieu LES LIVRE à l'homosexualité car ils ont gardé la vérité captive, car ils ont fait de Dieu l'image d'un homme.

Ils n'ont pas reçu l'Esprit Saint, DONC ils se comportent "comme des humains" dans un naturel propre à l'homme, l'homme qui a des pulsions sexuelles qu'il ne peut pas refréner et s'ils étaient honnêtes DIEU les aurait rendu eunuques, c à d même pas l'hétérosexualité, eunuques, alors l'homosexualité étant un cap vraiment sans tabou franchi pour les gens qui la pratiquent, comme pour dire, il faut OSER tout de même, car un homosexualité dans l'âme peut la vivre dans l'âme sans passer à l'acte, par conséquent c'est dire que dans la classification des gens dans la nature animale, si 80 % des prélats du Vatican sont homosexuels, cela veut dire qu'il y a des degrés de pulsions relatives à la nature vraiment vraiment vraiment animale pour dire que DIEU LES LIVRE au stade le plus rétrograde de l'animal, et la raison est qu'ils sont vraiment vraiment vraiment blasphémateurs.

C'est proportionnel.

Mais si les gens doivent être eunuques et nous avons connaissance qu'ils sont rare, les Chrétiens seraient peu nombreux ?

Ils se seront pas très nombreux.

Luc 18- 8 "Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?"


Pour ceux qui ne connaissent cette figure de style : la question rhétorique, -- c'est une question qui renferme déjà la réponse en elle et ce procédé c'est pour mettre en surbrillance une évidence.


L'évidence est que quand le Fils de l'homme viendra, c'est évident qu'il ne trouvera pas la foi étant donné l'absence d'honnêteté des hommes.


Dans ce cas là, certains pourront se dire pourquoi Dieu engage tant d'investissement pour que les gens aient la foi et au bout de compte ils ne l'ont pas.

La réponse est simple à comprendre, notre humanité est une parmi des milliards d'autres, et inscrits dans le cycle d'une perpétration de l'enseignement, il y a des humanités sourdes à la Parole de Dieu et d'autres ouvertes à la Parole de Dieu, c'est comme à l'école, même si la classe est dissipée, le professeur lui n'interrompt en rien son cours du début de l'année scolaire jusqu'à la fin, jusqu'à même parler alors que le brouhaha règne dans la classe tant les élèves chahutent.


Donc Dieu donne tout son Amour, donne tous les moyens à l'homme pour qu'ils sortent de sa condition, mais si l'homme ne veut pas, tant pis pour lui.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1566
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  Jans le Dim 1 Sep - 11:40

Mais l'homosexualité ils disent que c'est humain, que l'homme est livré à ses pulsions, qu'eux ne dérogent en rien, qu'ils comptent sur la Miséricorde de Dieu.

Non l'homosexualité est la conséquence d'agissements bien plus graves en amont, Dieu LES LIVRE à l'homosexualité car ils ont gardé la vérité captive, car ils ont fait de Dieu l'image d'un homme.
On ne peut pas laisser passer des obscénités de ce calibre, des absurdités assénées avec l'aplomb que seule une ignare imbue de ses visions peut se permettre. Déjà, il faut distinguer l'orientation sexuelle et la pratique sexuelle, et, avant tout, respecter les humains dans leur diversité. Une pratique sexuelle fondée sur la violence psychologique ou physique est toujours condamnable, qu'elle soit hétéro ou homo. L'amour véritable pour un être humain est toujours beau, quelle que soit l'orientation. Si je prends la bible au pied de la lettre, j'ai Dieu avec moi pour exterminer mes ennemis... que d'âneries et d'abus !!
Jans
Jans

Messages : 1186
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  prisca* le Lun 2 Sep - 10:09

Donc du point de vue Chrétien, sachant que Dieu est Dieu des vivants et pas des morts, quant aux morts ils ne comprennent pas, puisqu'ils ne croient pas, et puisque Jésus a payé par sa Crucifixion l'apparition de la Bible afin que nous nous guérissions par la Parole de Dieu, les Chrétiens savent pourquoi la Bible est d'une part intègre de A à Z, que la Bible est conforme et éducatrice à 100 %, ceux à qui il semble que des passages de la Bible sont incompréhensibles, c'est juste qu'ils ne comprennent pas, qu'ils aient des bagages universitaires ou pas n'y changera rien, la culture ne donne pas accès à la vérité lorsque cette culture ne fait pas appel à une notion très simple à comprendre, c'est la notion de la dialectique mathématique qui consiste à dire "je n'ai pas exploité 100% de toutes les explications qui pourraient s'offrir à moi donc je ne peux pas critiquer ce que je ne sais pas encore" C'est une intelligence toute simple, à la portée d'un enfant, mais ce qui nuit à l'homme c'est son égo, il ne veut pas se reconnaitre ignorant.

Donc AU PRIX DU SACRIFICE DE JESUS la Bible nous est donnée INTEGRE et que ce soit les agnostiques, les athées, les musulmans qui dénigrent la Bible, ils sont tous perdants à ce jeu là car DIEU A DONNE SON FILS pour que sa Parole nous parvienne DONC la Bible est intègre et compréhensible à ceux qui se donneront l'occasion de dire "JE NE SAIS PAS" j'apprends, ou par moi même, ou par quelqu'un d'autre, son contenu lequel par endroits me parait incompréhensible.


Pour l'homosexualité qui est inscrit dans la nature humaine pour ceux qui voudront bien sûr laisser plus de place au plaisir charnel que d'autres, car tous les hommes et les femmes ne sont pas des homosexuels car "animaux" par leur constitution de chair et de sang et d'âme, l'homosexualité est une pulsion et une pratique qui est propre à l'animal.

Puisque JESUS nous a dit que nous ressusciterons, il est évident, pour ceux qui croient, que la résurrection est une métamorphose, qui nous fait passer en pratique et non plus en théorie, de l'homme ancien à l'homme nouveau, de chenille nous devenons papillon, mais au préalable, nous devons être "eunuques" c'est à dire que nous nous consacrons à notre esprit et plus à notre corps qui ne représente plus qu'un moyen pour transporter l'esprit.

C'est un état d'esprit être eunuque, c'est passer en second jusqu'à enlever de notre tête toute envie d'avoir des rapports sexuels.

Ce n'est pas une privation, c'est une envie.

Dès lors nous avons fait mourir l'homme ancien.

Donc lorsque nous parlons de prêtres qui pratiquent l'homosexualité c'est dire à quel point ils sont loin d'avoir fait mourir l'homme ancien.

prisca*
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 1566
Réputation : 1
Date d'inscription : 12/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  Invité le Lun 2 Sep - 10:38

"Dieu" serait infiniment bon mais livrerait des hommes aux tourments... 
Comme Allah d'ailleurs qui serait Miséricordieux mais seulement avec ceux qui croient en Lui... mais bon comme c'est Lui qui choisis qui croit ou pas... les jeux sont faits. 
Un "Dieu" d'amour et infiniment bon qui commencerait pas génocider sa première création humaine parce qu'elle n'est pas au point... 
J'ai entendu il y a peu que l'Abbé Pierre aurait qualifié la (prétendue) campagne de Josué en Canaan de "génocide". 

En mars 1993 :
«Alors là, je toucherai le fond du problème de la sensibilité d'un Juif en lui disant: toutes vos énergies se trouvent mobilisées par la réinstallation du grand temple de Salomon à Jérusalem, bref, de l'ancienne cité du roi David et du roi Salomon. Or, vous vous basez pour cela sur tout ce qui, dans la Bible, parle de Terre promise. Or, je ne peux pas ne pas me poser cette question: que reste-t-il d'une promesse lorsque ce qui a été promis, on vient de le prendre en tuant par de véritables génocides des peuples qui y habitaient paisiblement avant qu'ils y entrent? Quand on relit le livre de Josué, c'est épouvantable! C'est une série de génocides, groupe par groupe, pour en prendre possession! Alors foutez-nous la paix avec la parole de Terre promise!»



Evidemment il fut taxé d'antisémitisme...
Tout le monde sait, pour l'avoir lu dans la Bible, que Josué était un homme de paix et d'amour soutenu par un dieu de compassion et de paix. 


Pour en revenir à l’homosexualité, toute la population de Sodome et Gomorrhe est exterminée sans discernement, personne n'est épargné, ni femme ni enfant ni nouveau né ni vieillard, apparemment le malheureux Abraham n'a pas pu trouvé un seul Juste. Ils étaient tous gay semble t-il, femmes, enfants, nouveau nés, vieillards, hommes etc... Est ce que cela se dit un "villicide" ou un "urbanicide" ? Comment ensuite, en toute décence, Jésus peut-il dire que le Yahweh de Sodome et Gomorrhe et de Josué est son Père et est un dieu d'amour ? Allah est semblable, il n'aime que ceux qui l'adore et hait violemment tout ceux qui ne se tournent pas vers lui et n'ont pas la bonne orientation sexuelle. Et des tourments raffinés et très imagés sont décrits dans le Coran. Rien a envier aux peintures de Jerôme Bosch. 



Du moins c'est ce que les croyants du passé on dit de leur dieu unique dans les Livres. (nuance très importante). Et ce Dieu n'est pas jusqu'a preuve du contraire descendu sur Terre de manière flagrante pour dire à tous qu'il y avait tromperie sur sa personne. Qu'il n'était ce qu'on faisait de lui. Personnellement j'aurais nettement préféré que cela se produise, cela m'aurait évité un changement de religion, qui ne se fit pas forcément de manière très agréable...  



Peut-on me reprocher la légitimité de soulever ces points épineux ? 
Peut-on comprendre pourquoi, pour moi, le dieu des monothéismes a cessé d'être crédible au sens fort du terme depuis un moment déjà et la faute à qui ? 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  pauline.px le Mar 3 Sep - 15:11

Bonjour Disciple Laïc


Disciple Laïc a écrit:"Dieu" serait infiniment bon mais livrerait des hommes aux tourments...
Question récurrente…

Pourquoi le Déluge ? pourquoi la Shoah ? pourquoi l’ouragan Dorian ? pourquoi le cancer du sein ?
... sans que l’on puisse fixer une limite à ces pourquois.

D’abord j’ignore si D.ieu, béni soit-Il, est infiniment bon.

Dans la perspective primotestamentaire, la mort est introduite pour fixer une limite aux maux, à la souffrance… mais aussi au mal et aux péchés.

Dans la perspective néotestamentaire la mort est une libération, elle n’est plus qu’un passage.

Aujourd’hui les organismes de veille sanitaire parlent de "mort prématurée" en cas de canicule ou d’épidémie. Ma "mort prématurée" qui me fait passer de cette existence éloignée de D.ieu, béni soit-Il, à une autre vie libérée du péché serait-elle une catastrophe pour moi ?

C’est un thème récurrent du Christianisme où comme dit le saint apôtre Paul « la mort m’est un gain », et où l’on parle volontiers de l’"exil" pour désigner notre vie banale dans ce que d’aucuns nomment "vallée de larmes".

En outre, je suis sensible à l’argument pédagogique, mais une pédagogie revisitée.

En effet, certains prétendent que le caractère monstrueux des récits jusqu’à la conquête de Canaan est un temps de la pédagogie divine qui aurait traité l’humanité comme un enfant que l’on élève rudement, très rudement, mais pour son bien.

Je m’oppose à cette vision qui suggère que la souffrance pourrait être légitimée parce que finalement elle ferait du bien. Certains humains peuvent prétendre que « La fin justifie les moyens », mais je ne puis l’imaginer de D.ieu, béni soit-Il.

Néanmoins je garde l’idée de la pédagogie divine :
Selon moi, par ces récits mythiques, D.ieu, béni soit-Il, nous démontre que la violence et la souffrance même des pires salauds ne servent à rien.

Par ces horreurs largement imaginaires Il répond à tous ceux qui exigent des sanctions, qui veulent que le mal réponde au mal et qui réclament que le bras divin s'abatte lourdement sur les méchants.
D.ieu, béni soit-Il, nous apprend "Ça ne marche pas !"

Enfin, vous noterez que notre doux Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne revendique jamais le titre de "fils de Y.HWH" ni de "fils du Seigneur".

Très cordialement
Votre sœur
Pauline
pauline.px
pauline.px

Messages : 1367
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 67
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  Invité le Mar 3 Sep - 17:14

Question récurrente… 


Pourquoi le Déluge ? pourquoi la Shoah ? pourquoi l’ouragan Dorian ? pourquoi le cancer du sein ? 
... sans que l’on puisse fixer une limite à ces pourquois.


Même quand j'étais croyant il ne me venait pas à l'idée d'attribuer à Dieu (ou du moins au Dieu auquel je croyais) ce genre de chose. Je ne voyais pas comment quelqu'un de bonté et d'amour (ce qu'on m'avait vendu) aurait pu être derrière cela. Mais je ne connaissais alors que très peu et mal l'Ancien Testament et juste un peu du nouveau. Le catéchisme et les passages lues à l'Eglise pendant la Messe. A l'époque j'avais tendance à dire a ceux qui accusaient Dieu de la responsabilité de leurs maux : cherchez parmi les hommes là est la cause.

Mais il y a des gens pour croire actuellement, des croyants qui croient encore que certaines catastrophes naturelles ou une horreur comme la Shoah sont le fruit de la volonté du Dieu en lequel ils croient. Il faut dire que c'est soit que c'est lui qui l'a voulu, soit se demandé pourquoi il laisse faire, quand on croit en un Dieu d'amour c'est un dilemme cornelien. Quand on croit en la version immanente de Dieu, c'est problématique. 

C'est pourquoi je prend la peine de précisés que ce sont les croyants qui dans la Bible disent que c'est leur Dieu qui est derrière le Déluge ou les 7 plaies d'Egypte par exemple. Actuellement la science donne des explications naturelles qui n'ont nulle besoin d'une volonté divine pour expliquer les phénomènes. Ce n'était pas le cas dans l'Antiquité. Ou les connaissances scientifiques n'étaient pas assez avancées. Et comme je le vois en ce moment dans les documentaires et conférences sur l'histoire du judaïsme antique, avoir un dieu qui faisait peur, un dieu national qui inspirait la crainte aux voisins, c'était utile. Les dieux étaient nationaux, si bien que lorsqu'un peuple était vaincu par un autre c'était aussi une façon de dire que les dieux du peuple vainqueur étaient plus fort que ceux du vaincus. Les Hébreux avaient tout intérêt a faire de leur dieu unique un être redoutable a craindre, une forme de propagande dissuasive. Préventive. D'ou le fait de lui attribué des catastrophes présentées comme châtiments divins : le Déluge, Sodome et Gomorrhe, les 7 Plaies d'Egypte, les Murs de Jéricho. Si un peuple a l'époque voulait se faire respecter il lui fallait un dieu qui inspire la crainte aux ennemis, d'ou le dieu violent que l'on trouve parfois en Yahweh. Et d'ailleurs cela fonctionnait toujours à l'époque de Jésus. Les juifs attendaient un Messie chef de guerre pour chasser les Romains par les armes. Jésus ne correspondait pas à cela, c'est entre autre pour cela qu'il ne l'on pas reconnu. Et c'est pour cela qu'après lui d'autres se sont proclamés Messie, armes à la main, on tenté des révoltes contre Rome, jusqu'a ce que les Romains frappent au point de privé les Israélites d'état jusqu'au XXème siècle. 


Dans la perspective primotestamentaire, la mort est introduite pour fixer une limite aux maux, à la souffrance… mais aussi au mal et aux péchés.



Ce n'est pas la lecture que j'en ai. On pourrait créé un fil si vous voulez ou je donnerais mon analyse du passage de la Genèse du péché originel et de l'expulsion du Paradis. Mais ici ce n'est pas trop le sujet du fil. 



En effet, certains prétendent que le caractère monstrueux des récits jusqu’à la conquête de Canaan est un temps de la pédagogie divine qui aurait traité l’humanité comme un enfant que l’on élève rudement, très rudement, mais pour son bien.



Je m’oppose à cette vision qui suggère que la souffrance pourrait être légitimée parce que finalement elle ferait du bien. Certains humains peuvent prétendre que « La fin justifie les moyens », mais je ne puis l’imaginer de D.ieu, béni soit-Il.




Cela me paraît plutôt "sain" comme point de vue en effet. Et c'est bien pourquoi j'estime qu'il vaut mieux pour un croyant ne pas verser dans une vision immanente de son Dieu, car alors les actes qui Lui sont attribués dans l'Ancien Testament font qu'on ne peut plus le qualifier de bon, de juste, de sage et de clairvoyant. 



J'étais aussi partisan autrefois de la "pédagogie divine", c'était un peu une déformation professionnelle je suppose vu que j'ai enseigné au collège pendant quelques années. 



Enfin, vous noterez que notre doux Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ne revendique jamais le titre de "fils de Y.HWH" ni de "fils du Seigneur".




Les dieux étaient multiples autrefois dans le culte des Hébreux et Yahweh n'était pas le premier, il y avait El. C'est très compliqué la mise en place du monothéisme juif, il y a tellement de croisements avec les mythes voisins, les cultes voisins etc... comme je l'ai dis ailleurs pour moi le Dieu de Jésus ne colle pas du tout dans une continuité entre le Yahweh d'Abrahm et l'Allah de Muhammad. Et dans le Bible (Ancien Testament) au début du moins l'existence des autres dieux n'est nullement niée, on indique juste que Yahweh (qui prend la place de El) les surpasse. On peut en venir à se demander si les dieux d'Abraham, de Jésus et de Muhammad sont une seule et même personne... Il y a eu des penseurs chrétiens pour supposé cela il me semble et évidemment ils furent déclarés hérétiques. L'Eglise chrétienne a donc assumé pleinement le personnage de Yahweh tel qu'il est décrit dans l'Ancien Testament, y compris pour le pire. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Homosexualité en Eglise - Page 2 Empty Re: Homosexualité en Eglise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum