Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

La création en poème

Aller en bas

La création en poème

Message  gad le Jeu 1 Mar - 12:39

Tu dis que la conscience ne va pas sans le corps,
Et sur ce point, ma chère, nous sommes bien d'accord;
De mon raisonnement, tu as trouvé la faille
Et je dois par l'esprit repartir en bataille.
Je postule en prémisse que le tout est esprit
De la simplicité ce monisme est le prix.
De la même façon qu'un œil ne peut se voir,
Sans le regard d'un autre qui lui sert de miroir,
Cet esprit, étant Un ne peut se contempler
D'un Autre il a besoin en vue de s'accoupler,
A cette pensée forte, on peut dire qu'il s'éclate
En une multitude de billes et d'agates.
L'autre est alors lui-même, dispersé dans l'abîme,
En multiples éons que le désir anime.
Ces billes sont esprit et elles cherchent l'amour
Et se heurtent parfois dans leurs puissants parcours.
Elles s'unissent alors, formant une entité
Lorsqu'elles sont compatibles dans leur diversité
Et la vie apparaît lors de cette fusion,
Sous forme d'un orgasme ou d'une communion.
Ainsi, de proche en proche de nouvelles structures
En emplissant le vide, poursuivent l'aventure.
Au hasard des rencontres, parfois elles se détruisent
Mais plus souvent encore, leur structure est acquise,
Et le nombre des billes isolées s'amenuise.
De cette orgie cosmique, naissent un jour les humains,
Formant l'humanité et tenant dans leurs mains
L'avenir du monde dont un jour, peut-être,
Emergera la vie réunifiée et l'ÊTRE.
avatar
gad

Messages : 483
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 82
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La création en poème

Message  indian le Lun 23 Avr - 19:18

:poucevert: :)

Nous disons: ''L'Unité de la Diversité de l'Humanité''

indian

Messages : 1740
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La création en poème

Message  Jans le Sam 28 Juil - 17:45

Un ajout personnel concernant l'homme et Dieu : Dieu nous fit !

Homme, qui es-tu donc, et quel est cet abîme,
Que décorent sans fin les étoiles sublimes ?
Connais-tu ton destin, et pourquoi ton esprit
Sait-il si peu de choses, ayant longtemps appris ?
Comment as-tu surgi, et comment peut-on naître
Sans qu'existe plus haut un créateur, un Maître ?
Homme, tu en sais trop et si peu à la fois !
L'océan qui rugit, l'horizon qui flamboie,
Tout l'univers est là, que, pensif, tu contemples
Sans connaître le Dieu qui habite nos temples.
Le monde est ordonné, il n'est point de chaos,
Un aveugle le voit, dont les yeux restent clos,
Et toi, dont le soleil illumine la face
Diras-tu qu'il n'est rien qui remplisse l'espace ?
Avant que je ne fus, la Conscience existait ;
Bien des hommes l'ignorent, pour un seul qui le sait.
O mes frères humains, il n'est point de ténèbres,
Et si le coeur est lourd quand vient l'heure funèbre
Où le bonheur connu s'est de nous éloigné,
Le ciel proclame seul, en son faste étoilé,
Que les êtres aimés y demeurent encore,
Car la nuit se défait pour que naisse l'aurore.
Le hasard n'est qu'un mot que disent les humains,
Ne sachant aujourd'hui ce que sera demain.
Dieu nous fit ! Le savoir n'est-il pas un prodige,
Alors que nul ne voit Celui qui nous dirige ?
L'enfant n'est point un sot quand, murmurant tout bas,
Il Le sent exister et ne Le comprend pas.
Mais tant d'hommes croient voir ce que d'autres ignorent !
Que sont ces dieux muets que l'être humain adore,
Misérables statues qu'en un jour il créa ?
Isis et Osiris, l'Olympe, et le dieu Râ ?
Yahvé fut-il meilleur, assoiffé de vengeance ?
L'homme fut-il changé, abolie sa souffrance ?
Cela n'est point savoir, mais marcher à tâtons
Comme l'aveugle va en s'aidant d'un bâton.
Ton destin, mon ami, est celui de tout être
Qui doit sans fin chercher et la Source et le Maître
Par qui tout fut un jour et demain renaîtra,
Jusqu'à l'heure choisie où ta vie finira.
Stupeur, effroi, terreur, innommable naufrage,
Voici du dernier livre tournée l'ultime page,
Croient le sage et le fou bornés par leur raison
Quand notre âme s'envole par-delà l'horizon.


avatar
Jans

Messages : 395
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 62
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: La création en poème

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum