Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Question sur l’Évangile de Jean

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Roque le Mar 27 Fév - 16:33

Dans sa vidéo où il présente « L'histoire cachée de Jésus » ( https://www.youtube.com/watch?v=am-y9o43TOI ) Robert Beckford dit ceci : « S’il y a tant d’histoires à propos de Jésus quelle est la vraie version ? Je vais faire ce que la majorité des chrétiens craignent de faire : aller en dehors de la tradition chrétienne ».

Robert Beckford le dit lui-même il va en dehors de la tradition chrétienne - mais en fait en dehors de la tradition biblique également et plus exactement si c'est la typologie du salut qui est en jeu. Il va donc tirer sa vision de Jésus de la vie de Krishna, de Bouddha, etc .... Le " chapeau " d'où il tire son interprétation n'est donc pas la tradition biblique.

Il a tout à fait le droit de le faire, libre à lui, ça ne dérange personne ..... mais il n'y a aucune raison d'en conclure que vous le faites, Madhyamaka, qu'il y aurait une contradiction sur la typologie du salut commun de Juifs et des nations dans la Bible. Le " chapeau " biblique et les " chapeaux " de  Krishna, de Bouddha, etc ... sont des choses, des traditions très différentes. Ne vous en déplaise ...

Roque

Messages : 4743
Date d'inscription : 15/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Mar 27 Fév - 16:43

Roque a écrit:Il a tout à fait le droit de la faire, libre à lui, ça ne dérange personne ..... mais il n'y a aucune raison d'en conclure que vous le faites, Madhyamaka, qu'il y aurait une contradiction sur la typologie du salut commun de Juifs et des nations dans la Bible. Le " chapeau " biblique et les " chapeaux " de  Khrishna, de Bouddha, etc ... sont des choses, des traditions très différentes. Ne vous en déplaise ...


Toujours cette bizarre impression que l'on me fait un procès pour des faits que j'ignore.... :refl: Et toujours cette impression (maintes fois ressentie par le passé ici comme ailleurs) que ce que j'écris est caricaturé, déformé, dénaturé, aux fins de mieux pouvoir être attaqué par un/une/des tenant d'une conception unique de LA vérité sur un sujet précis. :refl:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  mister be le Mer 28 Fév - 11:32

Vous allez me traiter certainement de sectaire ...je le suis certainement mais il n'y a pas de place pour le compromis!
Les Ecritures sont claires...pour avoir la vie éternelle, il faut reconnaître Yéshoua comme le messie rédempteur qui a pris sur Lui de sauver l'humaniter par sa Passion...
Il faut de la rigueur dans nos croyances sinon on accepte n'importe quoi comme doctrines...
Un jour, une voisine m'a demandé si elle serait sauvée...
D'abord je ne suis pas le Bon Dieu donc je lui ai dit que ça ne dépendait pas de moi...
Comme elle insistait, je lui ai demandé si elle reconnaissait Yéshoua(Jésus) comme son sauveur, celui qui est le seul à la reconnecter au Père...
Elle me répondit qu'elle ne croyait plus à ces b^étises...

Ma réponse fut: alors non, tu ne seras pas sauvée!
Elle fut choquée contre moi...je ne comprends pas pour quoi? Faut-il un mensonge agréable à entendre ou une vérité insoutenable?
avatar
mister be

Messages : 776
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 59
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Mer 28 Fév - 12:18

mister be a écrit:Vous allez me traiter certainement de sectaire ...je le suis certainement mais il n'y a pas de place pour le compromis!
Les Ecritures sont claires...pour avoir la vie éternelle, il faut reconnaître Yéshoua comme le messie rédempteur qui a pris sur Lui de sauver l'humaniter par sa Passion...
Il faut de la rigueur dans nos croyances sinon on accepte n'importe quoi comme doctrines...
Un jour, une voisine m'a demandé si elle serait sauvée...
D'abord je ne suis pas le Bon Dieu donc je lui ai dit que ça ne dépendait pas de moi...
Comme elle insistait, je lui ai demandé si elle reconnaissait Yéshoua(Jésus) comme son sauveur, celui qui est le seul à la reconnecter au Père...
Elle me répondit qu'elle ne croyait plus à ces b^étises...

Ma réponse fut: alors non, tu ne seras pas sauvée!
Elle fut choquée contre moi...je ne comprends pas pour quoi? Faut-il un mensonge agréable à entendre ou une vérité insoutenable?

Bonjour,

Peut-être que cette dame cherchait une réponse à une question délicate la touchant personnellement et qu'elle voyait en vous une personne sage dans la religion, non ?

Si un jour, vous revoyez cette dame, dites-lui que Dieu est fait d'amour et de pardon pour ses créatures, et sans doute qu'elle vous dira réellement ce qui la touche pour vous poser cette question : " Serai-je sauvée ? "

Pour le mensonge agréable ou la vérité insoutenable : tout dépend de qui vous avez en face de vous :jap:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Roque le Mer 28 Fév - 14:33

mister be a écrit:Vous allez me traiter certainement de sectaire ...je le suis certainement mais il n'y a pas de place pour le compromis!
Les Ecritures sont claires...pour avoir la vie éternelle, il faut reconnaître Yéshoua comme le messie rédempteur qui a pris sur Lui de sauver l'humaniter par sa Passion...
Il faut de la rigueur dans nos croyances sinon on accepte n'importe quoi comme doctrines...
Exact. Comme je l'ai dit plus haut, vous - mister be - maîtrisez très bien ce sujet. Vous collez à la Bible et n'avez aucune préoccupation du compromis que réclament les relativistes qui ne comprennent rien à tout cela - je veux dire à la Bible.

Il reste que cette histoire de salut - pour les juifs comme pour les nations - est un grand mystère. Personne n'est " dedans " ou " dehors " - hormis le Jugement de Dieu qu'il n'est pas de notre ressort de connaître aujourd'hui. Vous-même vous n'oseriez certainement pas affirmer qu'une appartenance à une dénomination - fusse au messianisme vous garantit le salut. Donc dire " je ne suis pas le Bon Dieu donc je lui ai dit que ça ne dépendait pas de moi " est juste, mais dire : " alors non, tu ne seras pas sauvée ! " n'est pas juste. Cher mister be, songez un instant à la mission d'endurcissement du peuple que D.ieu donne à son prophète (assez paradoxal, non ?) :

" Il (Adonaï) dit " : " Va, tu diras à ce peuple: Ecoutez bien, mais sans comprendre, regardez bien, mais sans reconnaître. Engourdis le coeur de ce peuple, appesantis ses oreilles, colle-lui les yeux! Que de ses yeux il ne voie pas, ni n'entende de ses oreilles! Que son cœur ne comprenne pas! Qu'il ne puisse se convertir et être guéri ! "  (Is 6, 9-10)

Au fond cet endurcissement - celui de la Bible au moins - est une obscurité du cœur absolument impénétrable par la foi - à vue d'homme - MAIS elle n'est pas nécessairement définitive. Au Dernier Jour il y aura un grand renversement que D.ieu seul connaît - impossible à prévoir par l'homme quand tous convergeront vers la Jérusalem nouvelle. De même, il est dit que Yeshoua et le Paraclet seront à la base d'un grand dévoilement, d'une levée de la confusion où le bien et le mal, le vrai et le faux, etc ... sont mêlés :

« Syméon les bénit et dit à Marie sa mère : « Il est là pour la chute ou le relèvement de beaucoup en Israël et pour être un signe contesté et toi-même, un glaive te transpercera l'âme; ainsi seront dévoilés les débats de bien des cœurs. »  (Lc 2, 34-35)

« Et lui [le Paraclet], par sa venue, il confondra le monde en matière de péché, de justice et de jugement; en matière de péché: ils ne croient pas en moi [Yeshoua] ; en matière de justice : je vais au Père et vous ne me verrez plus ; en matière de jugement : le prince de ce monde a été jugé. » (Jn 16, 8-11)

Songez que le temps du Règne de Yeshoua, du Paraclet et du Père ne fait que commencer et que Yeshoua siège encore du Dernier Jour. :)

Roque

Messages : 4743
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Idriss le Mer 28 Fév - 16:03

Mister Be a écrit:
Ma réponse fut: alors non, tu ne seras pas sauvée!
Elle fut choquée contre moi...je ne comprends pas pour quoi? Faut-il un mensonge agréable à entendre ou une vérité insoutenable?
J'allais répondre mais je me suis dit qu'il fallait que je lise la réponse de Roque avant

Roque a écrit:
[...] le Jugement de Dieu qu'il n'est pas de notre ressort de connaître aujourd'hui. Vous-même vous n'oseriez certainement pas affirmer qu'une appartenance à une dénomination - fusse au messianisme vous garantit le salut. Donc dire " je ne suis pas le Bon Dieu donc je lui ai dit que ça ne dépendait pas de moi " est juste, mais dire : " alors non, tu ne seras pas sauvée ! " n'est pas juste.
:poucevert:


On ne peut et on ne doit pas se mettre à la place de Dieu....On est pas loin de l'association , le seul péché qui n'est pas pardonné du point de vu de l'islam .
Même si je n"étais pas relativiste, je ne pourrais pas affirmer que Mister Be ne sera pas sauvé, la seule religion agrée par Dieu étant l'islam et que mister be n'étant pas musulman...Mais je pourrais dire que d’après ma lecture fondamentaliste du Coran Mister be ira en enfer pour l'éternité...Mais je me couvrirai du péché d'association en ajoutant la formule "Mais Dieu est plus Savant ."


Matthieu 7- 1et2
Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.…
Romains 2-1et2
O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses.…

Dans Méditation sur les Arcanes majeur du Tarot on peut lire ( en gros) à propos de l'injonction à ne pas juger:
" penser c'est juger , renoncer à juger ce serait renoncer à penser ....Mais il est interdit de dire " tu es un imbécile " à quelqu'un , mais on peut dire "tu agis comme un imbécile" car le fond de l'être on ne le connait jamais , seul Dieu le connait.

avatar
Idriss

Messages : 4121
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Mer 28 Fév - 20:06

mister be a écrit:Vous allez me traiter certainement de sectaire ...je le suis certainement mais il n'y a pas de place pour le compromis!
Les Ecritures sont claires...pour avoir la vie éternelle, il faut reconnaître Yéshoua comme le messie rédempteur qui a pris sur Lui de sauver l'humaniter par sa Passion...
Il faut de la rigueur dans nos croyances sinon on accepte n'importe quoi comme doctrines...


Je ne crois pas que cette attitude soit "mauvaise" en soi. Il y a certaines choses sur lesquelles on ne transigera jamais ou seulement dans des circonstances extra-ordinaires. Il y a aussi des circonstances ou il sera nécessaire de faire des compromis sur certains points de manière temporaire pour sauvegarder des principes plus grands.


Je ne ressens pas votre interprétations des Écritures comme incorrectes. Ce qui ne veut pas dire que personnellement j'adhère a ces Écritures. Cela signifie simplement que, en effet, il me semble que, dans les Évangiles, Yéshoua est assez clair sur les critères à remplir pour atteindre l'objectif de vie spirituelel fixé pour les croyants en Jésus.


mister be a écrit:
Un jour, une voisine m'a demandé si elle serait sauvée...
D'abord je ne suis pas le Bon Dieu donc je lui ai dit que ça ne dépendait pas de moi...
Comme elle insistait, je lui ai demandé si elle reconnaissait Yéshoua(Jésus) comme son sauveur, celui qui est le seul à la reconnecter au Père...
Elle me répondit qu'elle ne croyait plus à ces b^étises...

Ma réponse fut: alors non, tu ne seras pas sauvée!
Elle fut choquée contre moi...je ne comprends pas pour quoi? Faut-il un mensonge agréable à entendre ou une vérité insoutenable?


Attitude très prévisible :) Fréquemment les gens posent des questions dont au fond ils ne veulent pas avoir les réponses.


Amphitryon Molière Acte II scène 3 a écrit:La faiblesse humaine est d’avoir
Des curiosités d’apprendre
Ce qu’on ne voudrait pas savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Coemgen le Jeu 1 Mar - 0:48

Bonjour,

Phoenix a écrit:Peut-être que cette dame cherchait une réponse à une question délicate la touchant personnellement et qu'elle voyait en vous une personne sage dans la religion, non ?

Si un jour, vous revoyez cette dame, dites-lui que Dieu est fait d'amour et de pardon pour ses créatures, et sans doute qu'elle vous dira réellement ce qui la touche pour vous poser cette question : " Serai-je sauvée ? "

Pour le mensonge agréable ou la vérité insoutenable : tout dépend de qui vous avez en face de vous  :jap:

Je suis plutôt dans cet état d'esprit, il ne faut pas juger car c'est parfois plus compliqué que ça en à l'air (en quel Jésus ne croit-elle pas / plus ? Quelle histoire de la Bible  ? Quel est son passé...etc).
Mais je comprends la réponse de Mister Be, sincère par rapport à sa foi.

Peut-être sera-t-elle une brebis à entrer dans l'enclos,
même si nous sommes loin du contexte et de l'époque de l'ami Yéchoua.

Cordialement
avatar
Coemgen

Messages : 63
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/10/2017
Localisation : Desert

http://www.desertpath.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  mister be le Jeu 1 Mar - 9:28

@phoenix

Oui D.ieu est Amour, miséricorde...mais Il est aussi rigueur et justice et équilibre!
On n'aime pas n'importe comment...Il nous demande de suivre Ses règles d'amour pour s'approcher de Lui...
Par exemple, il nous est interdit de faire de l'idolâtrie...je ne peux pas dire à quelqu'un:"tu n'observes pas les commandements, c'est pas grave, tu auras quand même la vie éternelle" cfr. le jeune homme riche
Je ne peux pas dire: tu suis une autre voie que celle proposée, c'est pas grave...tu seras sauvée sans D.ieu, sans Christ..."Alors quid de la Passion?


Il n'est pas question ici de juger qui que ce soit pas plus sur les actes que sur les choix de vie...
Cette femme voulait que je cautionne son choix et elle attendait cette réponse!
Issue d'un milieu très catholique pratiquant(plusieurs curés sont sortis de cette famille), elle avait entendu parler de Yéshoua(Jésus), du salut, de la porte étroite etc...Donc elle était au courant qu'elle pourrait être sauvée par la foi
Je préfère un athée qui refuse le salut proposé que quelqu'un qui sait que mettre la main sur un poêle, ça brûle et le fait quand même en espérant dans le fond de lui même qu'il ne sera pas brûlé.

Il n'est pas question que je me mettre non plus à la place du Bon Dieu!
Je Lui laisse le soin de juger puisqu'il nous a façonné et mon identité religieuse, mon statut de croyant ne me donne en aucun cas l'assurance du Salut!
C'est pour ça que c'est Yéshoua(Jésus) qui prend ça sur Lui !
Le rôle du Juif est d'amener les autres au Salut sans pour autant être certain de son propre salut...Je sais c'est très difficile à accepter! ;) et que sans mon sauveur, je suis voué dès ma naissance au barbecue céleste à cause du péché des origines
avatar
mister be

Messages : 776
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 59
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Jeu 1 Mar - 10:24

@mister be

Merci pour votre réponse et j'espère ne pas vous avoir froissé avec mon commentaire :jap:

Les juifs, les chrétiens et les musulmans sont à la fois si proche et si éloigné : une grande et même famille de croyants avec des embrouilles de toutes parts :oops:

Dieu doit aimer beaucoup la diversité dans sa creation et ses creatures.

Vous imaginez si nous étions tous comme vous, mister be, ou comme moi-même, Phoenix, alors nous serions sans doute dejà dans un sale pétrin lol

Dieu seul détient la vérité et nous les hommes, nous peinons à en saisir le sens car Dieu nous aime tel qu'Il nous a créé : faire des erreurs et revenir à Dieu.

Alors si ce que vous avez dit à votre voisine chrétienne est juste, dans ce cas soyez en paix.
Mais si vos paroles envers elle n'est du qu'au refus de son choix, alors soyez indulgeant envers elle car il est possible que cette dame soit meilleure que vous auprès de Dieu et vous l'ignorez certainement.

Allez en paix dans l'amour de Dieu  :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  mister be le Jeu 1 Mar - 11:15

Ne vous inquiétez pas, je suis en paix avec moi même car je sais qui je suis, d'où je viens.
J'ai souvent un ton péremptoire qui énerve etc...
Il faut se rendre compte qu'on n'a besoin des uns et des autres et qu'il faut accepter nos différences car oui, l'Eternel a besoin de la diversité des uns et des autres et se révèle dans cette diversité, voilà entre autres choses pourquoi je mets un point entre le D et le i de D.ieu
Il y a un terme qui exprime très bien ce Un dans la diversité c'est Echad qui est repris dès la première phrase du sh'ma Israël que nous récitons trois fois par jour...

Vous pensez bien que je ne peux intervenir dans le choix des autres...je ne peux faire que suggérer même le Bon Dieu nous laisse libre de choisir mais il convient d'assumer ses choix
avatar
mister be

Messages : 776
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 59
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Jeu 1 Mar - 14:08

mister be a écrit:Ne vous inquiétez pas, je suis en paix avec moi même car je sais qui je suis, d'où je viens.

Je suis heureux de vous savoir en paix avec vous-même.

Ma paix interieur a disparu depuis le jour où j'ai découvert toute l'étendu de la corruption et du mal qui s'est répandu à notre époque.

Depuis, je cherche un sens à ce monde en gardant espoir en Dieu.

Paix sur vous :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Jeu 1 Mar - 14:14

coemgen a écrit:

Je suis plutôt dans cet état d'esprit, il ne faut pas juger car c'est parfois plus compliqué que ça en à l'air (en quel Jésus ne croit-elle pas / plus ? Quelle histoire de la Bible  ? Quel est son passé...etc).
Mais je comprends la réponse de Mister Be, sincère par rapport à sa foi.

Peut-être sera-t-elle une brebis à entrer dans l'enclos,
même si nous sommes loin du contexte et de l'époque de l'ami Yéchoua.

Cordialement

Merci pour votre message.

Nous sommes tous des égarés sauf celui qui sait qu'il s'est égaré de la voie de Dieu :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  indian le Jeu 1 Mar - 20:08

Phoenix a écrit:
Depuis, je cherche un sens à ce monde en gardant espoir en Dieu.

Paix sur vous :jap:

Moi j'ai trouvé l'unité de la diversité de l'humanité :jap:

indian

Messages : 1110
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Jeu 1 Mar - 21:49

indian a écrit:

Moi j'ai trouvé l'unité de la diversité de l'humanité :jap:

Que voulez-vous dire par "unité de la diversité de l'humanité" ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  mister be le Ven 2 Mar - 9:26

Pour moi ce verset de Jean s'adresse à toutes les églises de différentes dénominations dont le fond de croyances est semblable à toutes puisqu'il se rattache au messie mais dont la forme change en fonction des églises...
Donc oui pour former le Un dans nos différentes églises en gardant nos particularités
avatar
mister be

Messages : 776
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 59
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Ven 2 Mar - 10:58

mister be a écrit:Pour moi ce verset de Jean s'adresse à toutes les églises de différentes dénominations dont le fond de croyances est semblable à toutes puisqu'il se rattache au messie mais dont la forme change en fonction des églises...
Donc oui pour former le Un dans nos différentes églises en gardant nos particularités

Bonne philosophie mais inapplicable à notre époque vu l'état de notre monde malheureusement.

Sans doute que les choses évolueront dans un meilleur sens au retour du messie sur terre :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Roque le Ven 2 Mar - 13:48

L'histoire de Joseph dans la Genèse est encore une illustration de la typologie du salut telle qu'elle est conçue dans la Bible. Le salut n'est pas " donné à tout le monde ", ni pluricentrique comme aime à l'imaginer Madhyamaka (alors que dans sa tradition la notion de " salut " n'existe pas ... ! :) ). Dans la Bible les prémisses du salut sont en quelque sorte données gratuitement à une sorte de " premier de cordée " au risque de sa vie et qui essaie ensuite d'attirer tous ses frères, tous les autres hommes dans sa voie. Ainsi en est-il du Peuple de Dieu : les Juifs à travers lequel la proposition du salut est destinée à atteindre et séduire tous les hommes - donc les nations (les païens).

L'HISTOIRE DE JOSEPH - extraits -:


« Israël [Jacob] préférait Joseph à tous ses frères car il l'avait eu dans sa vieillesse. Il lui fit une tunique princière 4 et ses frères virent qu'il le préférait à eux tous; ils le prirent en haine et ne pouvaient plus lui parler amicalement. » […] « Ils [ses frères] le virent de loin. Avant qu'il ne fût près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir. Ils se dirent l'un à l'autre : « Voici venir l'homme aux songes. C'est le moment ! Allez ! Tuons-le et jetons-le dans des fosses. Nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré et nous verrons ce qu'il advient de ses songes ! » Ruben entendit et voulut le délivrer de leur main : « Ne touchons pas à sa vie », dit-il. Pour le délivrer de leur main et le rendre à son père, Ruben leur dit : « Ne répandez pas le sang, jetez-le dans cette fosse au désert, et ne portez pas la main sur lui. Or, au moment où Joseph arriva près de ses frères, ils lui ôtèrent sa tunique, la tunique princière qu'il avait sur lui. Ils se saisirent de lui et le jetèrent dans la fosse; cette fosse était vide, elle ne contenait pas d'eau. » […] « Allons le vendre aux Ismaélites et ne portons pas la main sur lui, car notre frère, c'est notre chair. « Ses frères l'écoutèrent. Des marchands madianites qui passèrent hissèrent Joseph hors de la fosse et le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui le menèrent en Égypte. Quand Ruben revint à la fosse, Joseph n'y était plus. Il déchira ses vêtements, et retourna vers ses frères en disant » : «  L'enfant n'est plus là ! Et moi, où vais-je aller ? » […] « Ils prirent la tunique de Joseph et, ayant égorgé un bouc, ils la trempèrent dans le sang. Ils envoyèrent porter la tunique princière à leur père et lui dirent : « Nous avons trouvé cela. Reconnais si c'est la tunique de ton fils ou non. « Il la reconnut et s'écria : « La tunique de mon fils! Une bête féroce l'a dévoré, Joseph a été mis en pièces ! » […) « Son père le pleura et les Madianites le vendirent en Égypte à Potiphar, eunuque du Pharaon, grand sommelier. » […] « Joseph était le potentat du pays et vendait du grain à toute sa population. Les frères de Joseph arrivèrent et se prosternèrent devant lui, face contre terre. Joseph vit ses frères et les reconnut, mais il leur cacha son identité et parla durement avec eux : « D'où venez-vous ? «  leur dit-il. « Du pays de Canaan, répondirent-ils, pour acheter des vivres. » Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas. » […] « Joseph ne put se dominer devant tous ceux qui se tenaient près de lui. « Faites sortir tous mes gens », s'écria-t-il. Nul d'entre eux n'était présent quand il se fit reconnaître de ses frères. Il sanglota si fort que les Égyptiens l'entendirent, même la maison du Pharaon. »


Mais c'est la " chute " de l'histoire qui est essentielle (en gras et rouge) :

«  Je suis Joseph, dit-il à ses frères. Mon père est-il encore en vie ? » Mais ses frères ne purent lui répondre, tant ils tremblaient devant lui. Joseph dit à ses frères : « Venez près de moi. « Ils s'approchèrent. « Je suis Joseph votre frère, dit-il, moi que vous avez vendu en Égypte. Mais ne vous affligez pas maintenant et ne soyez pas tourmentés de m'avoir vendu ici, car c'est Dieu qui m'y a envoyé avant vous pour vous conserver la vie. » (Gn 37 à 45)

Ce " premier de cordée " qui passe par la mort pour attirer tous les hommes dans la Vie, qui est d'abord méprisé et rejeté avant - Juif Lui-même- de tendre la main à tous les hommes. c'est Joseph, mais c'est aussi le Christ Jésus.

Cet exemple montre aussi comment - en dehors du Plan de Dieu qui seul mène au salut - les notions de " justice " et " d'égalité " des hommes mal éclairés sont fausses et empreintes de violence.

Roque

Messages : 4743
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Ven 2 Mar - 14:10

Roque a écrit:

Cet exemple montre aussi comment - en dehors du Plan de Dieu qui seul mène au salut - les notions de " justice " et " d'égalité " des hommes mal éclairés sont fausses et empreintes de violence.

Bonjour,

Croyez-vous que la justice et l'égalité existent réellement dans notre monde à cette époque que nous soyons croyons ou non ?

Merci d'avance pour votre réponse :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Roque le Ven 2 Mar - 14:20

Phoenix a écrit:Croyez-vous que la justice et l'égalité existent réellement dans notre monde à cette époque que nous soyons croyons ou non ?
Je viens précisément de dire que : non et pour moi ce n'est pas une question d'époque
Roque a écrit:Cet exemple montre aussi comment - en dehors du Plan de Dieu qui seul mène au salut - les notions de " justice " et " d'égalité " des hommes mal éclairés sont fausses et empreintes de violence.
Regardez : j'ai écrit plus haut que dans notre monde des hommes tout est mélangé le bien, le mal, le vrai, le faux, le juste et l'injuste. Toutes les organisations humaines (y compris la démocratie) pataugent " au mieux " avec un monde très imparfait. Le plus grave est qu'on ferme les yeux sur l'écart parfois énorme entre les paroles et les actes, entre les valeurs et la réalité vécue ... il y a des pharisiens et des hypocrites qui préfèrent se voiler la face devant ce gap scandaleux entre notre " bonne volonté fantasmée " et les faits vécus (menteurs et violents) que ce soit dans la (les) religions ou parmi les laïcards les plus fondamentalistes. Faut vraiment être aveugle (et ou stupide) pour croire qu'on échappe complètement à ce sort commun.

Mais à Dieu tout est possible.

Roque

Messages : 4743
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Invité le Ven 2 Mar - 15:53

Roque a écrit:
Faut vraiment être aveugle (et ou stupide) pour croire qu'on échappe complètement à ce sort commun.

Mais à Dieu tout est possible.

Quel est donc votre solution sachant que ce monde est corrompu ?

Vivre stupidement sa foi en attendant la cavalerie divine ou accepter ce monde quite à se laisser corrompre par le mal ?

Quel est le sens à ce monde où la foi n'éclaire plus dans les ténèbres de la vérité de ce monde ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  indian le Ven 2 Mar - 16:08

Roque a écrit:
Mais à Dieu tout est possible.

l'impossible aussi?

indian

Messages : 1110
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Roque le Sam 3 Mar - 21:38

Phoenix a écrit:Si vous pensez que la philosophie est la chose qui fera sortir le monde de sa corruption généralisé alors continuez d’espérer.
Idem. Lao Tseu l'a dit : " Quand le rêve rejoindra la réalité notre bonheur sera sans fin ! "

Bien le droit de rêver ... :) On est un peu éloigné de l’Évangile de Jean, il me semble.

Roque

Messages : 4743
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Idriss le Sam 3 Mar - 23:22

Sujet divisé sous le titre "naturalisme que l'on peut retrouver ici :
http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t3470-naturalisme#71482
avatar
Idriss

Messages : 4121
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur l’Évangile de Jean

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum