Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

"Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Page 3 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Dim 9 Déc - 16:12

Blaise a écrit:Bien sûr! je vais même le citer
Merci beaucoup pour ces précisions :jap:

-Ren-

Messages : 14924
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Doute-Pieux le Mar 22 Jan - 8:24

Salut Ren', merci pour l'info concernant Orcel.

J'ai donc lu deux livres de cet auteur (De la dignité de l'Islam et L'invention de l'Islam) qui sont deux petites synthèses utiles et faisant du bien aux probes qui se passionnent pour le sujet.
On y retrouve un auteur assez proche de nos deux visions respectives de la problématique générale en contre-argumentant l'islamophobie "savante chrétienne" tel Gallez, Delcambre ou De Prémare (tout en ne comparant pas les deux premiers à l'un des piliers de l'islamologie française, quoi qu'on en dise).
Toutefois, les chapitres d'opinion sont, pour ma part, d'un niveau désolant surtout lorsqu'ils essaient d'utiliser le niveau abyssale des gens cités ci-dessus pour rendre la pareille sur le Christianisme, je le trouve au niveau zéro... Au lieu d'être lapidaire, il aurait pu passer par les Esséniens (et plus largement le Judaïsme de l'époque pour ancrer exclusivement le Christianisme dans son contexte palestinien par exemple) mais peut-être qu'il n'avait suffisamment pas de connaissances sur le sujet.

Quoi qu'il en soit c'est une brise agréable que je vous conseille de lire, ce ne sera pas forcément source d'apprentissage mais je vous garantis que vous allez prendre du plaisir.
avatar
Doute-Pieux

Messages : 243
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Mar 22 Jan - 12:54

Doute-Pieux a écrit:l'islamophobie "savante chrétienne" tel Gallez, Delcambre ou De Prémare (tout en ne comparant pas les deux premiers à l'un des piliers de l'islamologie française, quoi qu'on en dise)
Hum, oui, tout de même... De Prémare est nettement au-dessus du lot !

Doute-Pieux a écrit:Quoi qu'il en soit c'est une brise agréable que je vous conseille de lire
Pour aujourd'hui, c'est votre passage qui fait office de brise agréable... Vous devriez le faire plus souvent ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Doute-Pieux le Mar 22 Jan - 13:59

Merci Ren', c'est une résolution qui me sera très agréable de tenir :)

Orcel a été l'élève de Tresmontant et d'Arnaldez ce qui ne gâche rien ;)
avatar
Doute-Pieux

Messages : 243
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Dim 17 Fév - 14:12

Je crois sincèrement qu'on ne peut pas se passer de lire Gallez si on veut être au clair dans les idées qui tournent dans l'air au sujet des origines.
Je le relis régulièrement ; j'en vois les forces et les faiblesses, et c'est toujours enrichissant.
D'autre part, il y a eu une polémique récente au sujet de ceci : http://en.wikipedia.org/wiki/Islam:_The_Untold_Story
Pareil, je vous conseille de voir le film, dispo en torrent en anglais sous-titré (je sais... mais il ne passera jamais en France ni sera en DVD...)
Regardez bien l'expression de Patricia Crone...suite aux questions de Holland...
Ce qui est intéressant, c'est que Holland est un historien de base et il fait son job : les sources.
Pour moi, en tant qu'historien de formation (j'ai ma licence :lol: ), la critique des sources, c'est la base de la méthode historique.


Le problème fondamental de l'islam, c'est que l'histoire, de Prémare l'a souligné, que servent les musulmans peut-être vue comme une histoire du Salut ; cette histoire fait partie du dogme : si on ne croit pas à l'histoire de l'islam, on ne peut pas être musulman.

Je vais essayer d'être plus précis : si Jésus était né à Jérusalem, en Décapole, a Alexandrie, ça ne changerai rien, formellement, à son message, à ce qu'est le christianisme pour les chrétiens, son statut.


Si Mahomet ne naît pas à la Mecque, ça change tout. Le statut de l'islam passe d'une religion nouvelle, se voulant un retour à la religion d'Abraham, débarrassée des erreurs rabbanites et nicéennes, grâce à un prophète illettré (c'est le discours de l'islam sur lui-même) à ce qu'à vu, très vite, un Jean de Damas : une hérésie (au sens propre...)

Le statut de l'islam ne tient que sur l'histoire qu'elle nous raconte de ses origines.


Les clercs musulmans du IXè ont pensé qu'en racontant une histoire très détaillée, ils allaient conforter leur 'religion'; c'est logique et rationnel ; cela répondait à deux problèmes : 1) répondre aux chrétiens et aux juifs 2) conforter les croyants qui se convertissaient en masse suite à la discrimination d'Etat qui s'établissait entre croyants et juifs et chrétiens.

Le seul problème, c'est que ça ne tient pas la route : une histoire très détaillée, avec des généalogies complexes est écrite cent cinquante ans après les faits au minimum...

Aucune inscription ne vient corroborer l'existence de Mahomet, Ali, Abu Bakr, Othman et consort... alors que dans les sources islamiques, on sait à quelle heure, tel jour, ils ont été faire caca...( pas pu m'en empêcher :lol: )
Le premier a être connu, c'est Mua'wiya. 661 – 680
Je vous invite à rechercher les inscriptions sur Mua'wiya... :study:

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 23:30

Civis Pacem a écrit:Je crois sincèrement qu'on ne peut pas se passer de lire Gallez si on veut être au clair dans les idées qui tournent dans l'air au sujet des origines.
Mouais. Je suis encore loin d'être convaincu. Si je le trouve en bibliothèque, je le photocopierais peut-être, mais je ne pense pas me l'acheter un jour.

Civis Pacem a écrit:la critique des sources, c'est la base de la méthode historique.
:jap:
Mais "écrire dans les blancs" n'a rien d'historique.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Lun 18 Fév - 0:02

Je suis troublé par ta réticence. Interroge-toi.

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Lun 18 Fév - 0:10

Mais "écrire dans les blancs" n'a rien d'historique.[/quote]

Je ne suis pas sûr à 100% qu'il s'agit d'''écrire dans les blancs" ; il s'agit de combler les blancs par un raisonnement de longue haleine qui est accompagné par des sources (maigres) mais positives : pour moi ce n'est pas la même chose.

On peut ne pas être d'accord avec le résultat du raisonnement (perso, y'a des trucs avec lequel je suis très dubitatif...) mais pour cela il faut l'avoir lu :study:

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Lun 18 Fév - 7:46

Civis Pacem a écrit:Je ne suis pas sûr à 100% qu'il s'agit d'''écrire dans les blancs" ; il s'agit de combler les blancs par un raisonnement de longue haleine
Je ne vois pas la différence.
Mais allons-y avec ma question habituelle : pourquoi la Mecque ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Lun 18 Fév - 11:22

Pour la Mecque, télécharge le film sur torrent. Vois-le et on en reparle.

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Lun 18 Fév - 11:31

Civis Pacem a écrit:Pour la Mecque, télécharge le film sur torrent. Vois-le et on en reparle.
Un film, c'est un média manipulatoire par définition (je sais de quoi je parle).
Et puis, ça demande trop de temps -et j'en manque !- alors que ma rapidité de lecture me donne accès à bien plus d'informations tout en gardant la distance critique nécessaire.

C'est pourquoi je vous demande si vous êtes prêts à m'expliquer vous-même. Je n'ai rien d'une girouette, mais je reste quand même toujours prêt à revoir mes positions face à des arguments suffisament solides :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Lun 18 Fév - 11:35

-Ren- a écrit:
Civis Pacem a écrit:Je ne suis pas sûr à 100% qu'il s'agit d'''écrire dans les blancs" ; il s'agit de combler les blancs par un raisonnement de longue haleine
Je ne vois pas la différence.

Il existe des sources positives qui nous indiquent que l'onomastique géographique coranique existe ailleurs : en Syrie. Que des Quriash y sont signalés également.

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Lun 18 Fév - 11:37

-Ren- a écrit:
Civis Pacem a écrit:Pour la Mecque, télécharge le film sur torrent. Vois-le et on en reparle.
Un film, c'est un média manipulatoire par définition (je sais de quoi je parle).
Et puis, ça demande trop de temps -et j'en manque !- alors que ma rapidité de lecture me donne accès à bien plus d'informations tout en gardant la distance critique nécessaire.

C'est pourquoi je vous demande si vous êtes prêts à m'expliquer vous-même. Je n'ai rien d'une girouette, mais je reste quand même toujours prêt à revoir mes positions face à des arguments suffisament solides :jap:

Ren, faut m'aider un peu... télécharge ce film, regarde le et on en reparle. il dure 74 min.

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Lun 18 Fév - 12:18

Civis Pacem a écrit:Il existe des sources positives qui nous indiquent que l'onomastique géographique coranique existe ailleurs : en Syrie. Que des Quriash y sont signalés également.
Je connais cet argument. Mais pourquoi l'onomastique deviendrait fiable dans ce cas, alors qu'elle ne l'est tout à coup plus du tout pour les textes parlant éventuellement de La Mecque ?

Autre question à laquelle je n'ai jamais eu de réponse : l'histoire musulmane nous montre des dynasties fuyant le désert arabe pour s'installer en Syrie puis en Mésopotamie ; que l'on m'explique l'intérêt de créer un "boulet géographique" comme La Mecque ?

Pour le film : désolé, je n'ai pas 74 minutes à perdre.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Lun 18 Fév - 12:46

-Ren- a écrit:
Civis Pacem a écrit:Il existe des sources positives qui nous indiquent que l'onomastique géographique coranique existe ailleurs : en Syrie. Que des Quriash y sont signalés également.
Je connais cet argument. Mais pourquoi l'onomastique deviendrait fiable dans ce cas, alors qu'elle ne l'est tout à coup plus du tout pour les textes parlant éventuellement de La Mecque ?

Autre question à laquelle je n'ai jamais eu de réponse : l'histoire musulmane nous montre des dynasties fuyant le désert arabe pour s'installer en Syrie puis en Mésopotamie ; que l'on m'explique l'intérêt de créer un "boulet géographique" comme La Mecque ?

Pour le film : désolé, je n'ai pas 74 minutes à perdre.

1) L'onomastique syrienne existe, elle est contemporaine des événements. Et non tirée de nulle part 150 ans après les faits...
La "poesie" anté islamique, qui aurait servi au 'Coran' est une vue de l'esprit ; cete poesie est citée par les mêmes auteurs du 8/9 è... Et ces auteurs n'ont aucune source positive à donner dans ce qu'ils racontent ; on doit se contenter de les croire... ce n'est plus de l'histoire, c'est une croyance... c'est ce que dit Wansbrough et qu'indique de Prémare : une histoire du salut...une légende au sens propre : ce qui doit être lu et cru. Je te rappelle que l'enjeu est religieux...

2) L'intérêt de créer la Mecque est évident du point de vue religieux : il permet de répondre à l'accusation immédiate d'hérésie ; tes questions montrent bien que l'argument est essentiel : pas de Mecque (et le reste qui va avec), pas d'islam. Les 'musulmans' l'ont bien compris ; minoritaires qu'ils étaient, leur destin était tracés ; soit disparaître, soit se séparer : et c'est l'évolution des événements ; de Mua'wiya, le non-musulman (aucune inscription, signalement, etc) jusqu'au Abbasides, c'est la séparation d'avec les autres...

Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Lun 18 Fév - 13:05

Civis Pacem a écrit:L'onomastique syrienne existe, elle est contemporaine des événements. Et non tirée de nulle part 150 ans après les faits
Ce "tiré de nulle part" reste pour l'instant un argument gratuit. Pour l'instant, je n'ai encore jamais vu d'argument suffisant pour remettre en question Claude-Ptolémée et Pline.

Civis Pacem a écrit:La "poesie" anté islamique, qui aurait servi au 'Coran' est une vue de l'esprit
Sur ce point, nous partageons sensiblement le même avis :jap:

Civis Pacem a écrit:L'intérêt de créer la Mecque est évident du point de vue religieux
Non. Rien d'évident là-dedans de mon point de vue, au contraire !

Au fait, j'avais oublié de réagir à ceci :
Civis Pacem a écrit:si Jésus était né à Jérusalem, en Décapole, a Alexandrie, ça ne changerai rien, formellement, à son message, à ce qu'est le christianisme pour les chrétiens, son statut
Si c'était vrai, Marcion aurait triomphé.
Si l'Eglise l'a combattu, et garde l'Ancien Testament, c'est bien parce que le Christ ne se résume pas à un message anhistorique.
"Conformément aux Ecritures" n'est pas une formule gratuite !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Civis Pacem le Mar 19 Fév - 3:41

Ce "tiré de nulle part" reste pour l'instant un argument gratuit. Pour l'instant, je n'ai encore jamais vu d'argument suffisant pour remettre en question Claude-Ptolémée et Pline.

Relis le passage de Pline.En quoi c'est la Mecque des musulmans ? C'est un port la Mecque ? Au delà du fleuve du Chien, d'après Juba, une montagne qui semble brûlée; la nation des Epimaranites; puis les Ichthyophages; une île déserte; la nation des Bathymes; les monts Eblitéens; l'île Omoenus; le port Machorbe;



L'onomastique coranique syrienne est un fait ; elle est précise, réelle.
Je ne vois rien de précis dans le texte de Pline. Tu es incapable de me situer l'île Omoenus avec suffisament de sources pour qu'on soit sûr de ce à quoi elle correspond aujourd'hui. Pour la Mecque idem.
Adieu Pline.

Ptolémée identifie une "Moka" bien plus proche de "Makkah" que "Macoraba" ; manque de bol, elle est en Pétrée. D'ailleurs, j'ai bien trouvé Moka, mais pas Macoraba... http://archive.org/stream/claudiiptolemae00nobbgoog#page/n107/mode/2up

La "poesie" anté islamique, qui aurait servi au 'Coran' est une vue de l'esprit
Sur ce point, nous partageons sensiblement le même avis

Ben non... ce sont les mêmes auteurs qui te racontent Mahomet à la Mecque et qui te parlent de poesie anté-islamique...pour le Coran...

L'intérêt de créer la Mecque est évident du point de vue religieux

Non. Rien d'évident là-dedans de mon point de vue, au contraire !

Tu n'as pas d'argument à opposer.

si Jésus était né à Jérusalem, en Décapole, a Alexandrie, ça ne changerai rien, formellement, à son message, à ce qu'est le christianisme pour les chrétiens, son statut

Si c'était vrai, Marcion aurait triomphé.
Si l'Eglise l'a combattu, et garde l'Ancien Testament, c'est bien parce que le Christ ne se résume pas à un message anhistorique.
"Conformément aux Ecritures" n'est pas une formule gratuite !

Faux. Jésus étant juif, il pouvait se prévéloir de cette ascendance. Comme je l'ai dit, il pouvait naître à Alexandrie, ça ne changerai rien, formellement, à son message, à ce qu'est le christianisme pour les chrétiens, son statut. D'ailleurs, c'est un Galiléen et non un Judéen... s'il fallait en ajouter...
Change d'argument, celui-là est H.S.

Donc je maintiens : l'islam a absolument besoin d'un Mahomet à la Mecque avec le reste, sinon il s'écroule comme hérésie chrétienne parmi bien d'autres.

Toutes les sources positives vont dans le même sens : les Romains pouvaient-ils ignorer la Mecque centre commerçant où il y avait un pélérinage ?
Non, ils ne pouvaient pas.
Aucune mention de Mahomet, du Coran, de l'islam, de l'hégire, pendant 60 ans en Palestine, Syrie, centre du pouvoir arabe.
Première mention : bien loin de la "Mecque", à Bishâpur !




Civis Pacem
Membre banni
Membre banni

Messages : 182
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Mar 19 Fév - 6:51

Civis Pacem a écrit:Relis le passage de Pline.En quoi c'est la Mecque des musulmans ?
Je parle de ce passage : "la région de Dabanegoris" > cf les Banî Quraïsh.
Pline n'est pas précis ? Bien sûr. Ce rapprochement n'est pas décisif, mais ce constat est valable dans les deux sens : on ne peut décréter ni qu'il en parle, ni qu'il n'en parle pas.
:arrow: Premier point qui contredit "le silence des sources"

Civis Pacem a écrit:Ptolémée identifie une "Moka" bien plus proche de "Makkah" que "Macoraba" ; manque de bol, elle est en Pétrée. D'ailleurs, j'ai bien trouvé Moka, mais pas Macoraba... http://archive.org/stream/claudiiptolemae00nobbgoog#page/n107/mode/2up
Vous vous êtes trompé de page ; prenez la page suivante, ligne 32.
Ptolémée a des soucis d'imprécision de calcul, mais (comme dit plus haut), si on ne peut affirmer à 100% qu'il s'agit de la Mecque, on ne peut non plus dire le contraire.
:arrow: Deuxième point qui contredit "le silence des sources"

Civis Pacem a écrit:Ben non... ce sont les mêmes auteurs qui te racontent Mahomet à la Mecque et qui te parlent de poesie anté-islamique...pour le Coran...
Prouvez-le ?
Pour ma part, je constate que St Jean Damascène, dont les écrits sont plus anciens que les écrits musulmans qui nous servent aujourd'hui de référence (le véritable texte d'Ibn Ishaq étant perdu) nous donne déjà des éléments anecdotiques tels que l'histoire de la femme de Zaid (ce qui par ricochet donne aussi un certain poid à la tradition musulmane), et confirme le rite bétylique et sa perception comme un rite antique et non innové ( http://blogren.over-blog.com/article-regard-de-jean-damascene-50606507.html ; ce texte donne aussi à penser que l'organisation du Coran n'est pas encore clairement définie, mais ça ne concerne pas notre propos...)

Et quand bien même, ce ne serait pas un argument suffisant, car mêler le faux (la poésie anté-islamique) au vrai (La Mecque) est une pratique banale, alors qu'imaginer un Hajj créé de toute pièce et non né de l'islamisation d'un rite pré-existant -tout en le faisant passer pour un rite ancestral- serait un exemple unique dans l'histoire de l'humanité.

Civis Pacem a écrit:Tu n'as pas d'argument à opposer.
Est une évidence ce qui s'impose à l'esprit comme une vérité, ou une réalité, sans qu'il soit besoin d'aucune preuve ou justification. Votre affirmation ne s'impose pas comme une vérité sans justification : ce n'est pas une évidence. CQFD.
J'attends donc vos arguments ? ("permettre de répondre à l'accusation immédiate d'hérésie" n'en étant pas un, le Coran témoignant d'échanges conflictuels avec juifs et chrétiens, preuve que l'accusation est déjà là, et qu'il est trop tard pour "inventer" la Mecque... A moins que vous ne remettiez en cause aussi le contenu du Coran ? Ce qui revient à dire que non seulement cette thèse est "écrite dans les blancs" mais qu'elle crée ces blancs au Tipp-Ex au gré de l'idéologie de son auteur ?)

Civis Pacem a écrit:Faux. Jésus étant juif, il pouvait se prévéloir de cette ascendance. Comme je l'ai dit, il pouvait naître à Alexandrie, ça ne changerai rien, formellement, à son message, à ce qu'est le christianisme pour les chrétiens, son statut. D'ailleurs, c'est un Galiléen et non un Judéen... s'il fallait en ajouter...
Change d'argument, celui-là est H.S.
Je ne vais pas changer d'argument, vous n'y avez pas répondu. Vous vous bornez à me "faire du Marcion" (résumer le chritianisme à un message, Jésus à un statut...) en balayant d'un revers de bras les mille et une remarques du Nouveau Testament telles que ceci : Il assembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple, et s'enquit auprès d'eux du lieu où le Messie devait naître. "A Bethléem de Judée, lui dirent-ils, car c'est ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es certes pas le plus petit des chefs-lieux de Juda : car c'est de toi que sortira le chef qui fera paître Israël, mon peuple" (Mt II, 4-6)
Ce lien étroit entre Ancien et Nouveau Testament, que le Coran ignore (lui qui fait naître Jésus lors d'un épisode rappelant un apocryphe de la fuite en Egypte) est essentiel. Retirez-le, et vous ne serez plus dans le chritianisme, mais dans le marcionisme.

Civis Pacem a écrit:Toutes les sources positives vont dans le même sens : les Romains pouvaient-ils ignorer la Mecque centre commerçant où il y avait un pélérinage ?
Non, ils ne pouvaient pas.
Vous n'avez pas la possibilité de décréter qu'ils l'ignorent (cf début de ce message) ; de plus, je ne vous ai jamais dit que la Mecque était un grand centre commerçant et religieux. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'elle est à l'écart ( http://cy.revues.org/160 ). Seul un natif de la Mecque a pu y voir le nombril du monde !

Civis Pacem a écrit:Aucune mention de Mahomet, du Coran, de l'islam, de l'hégire, pendant 60 ans en Palestine, Syrie, centre du pouvoir arabe.
Ecrire dans les blancs est insuffisant. Précisez : vos 60 ans, vous les comptez de quand à quand ? Quelle est la liste des documents (de toute nature) parvenus jusqu'à nous de cette aire géographique durant cette période ? Cette liste est-elle suffisament large pour que l'absence qui vous sert d'argument soit statistiquement significative ?

Je vais vous apporter moi-même deux textes :

Parmi les pièces du dossier, nous avons les sermons de St Sophrone. Certes, il ne nous parle que des Saracènes qui "se vantent de dominer le monde entier en imitant leur chef continûment et sans retenue" ( http://blogren.over-blog.com/article-regard-du-patriarche-sophronios-40414087.html ). Mais l'absence de précision n'est ici absolument pas significative : pour Sophrone, les Saracènes n'étant que "barbares et sauvages", il n'y a AUCUNE raison de s'attarder sur leurs croyances, ils ne sont que des "Philistins" (païens), instrument de Dieu pour punir les croyants de leur manque de foi.

Autre pièce du dossier, la remarque de Thomas le presbyte (640) : "Dans l’année 945, indiction 7, le vendredi 4 février, il ya eu une bataille entre les Romains et des Tayyaye de MHMT en Palestine, à 12 miles à l’est de Gaza. Les Romains ont fui, laissant derrière eux le patriarche Bryrdn, que les Tayyaye ont tué. Quelques 4000 pauvres villageois de Palestine ont été tués là, chrétiens, juifs, samaritains. Les Tayyaye ont ravagé la région entière" > cette source n'a aucune raison de parler des croyances islamiques, mais on peut constater qu'elle contredit votre affirmation : il est bien question de Muhammad (MHMT > j'ai gardé le squelette consonantique, je ne m'avancerai pas sur la vocalisation, de toute façon, elle n'aurait aucun rapport avec notre sujet)

Civis Pacem a écrit:Première mention : bien loin de la "Mecque", à Bishâpur !
N'ayant pas encore exploré ce côté-là (j'en suis encore aux byzantins), je vous en prie, dites-m'en davantage :?:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Olaf le Mar 19 Fév - 12:50

Bonjour, j'arrive dans la discussion suite à l'invitation de Ren' sur le blog de Plunkett.

Je suis en train de travailler à une vulgarisation de la thèse de Gallez, agrémentée de quelques analyses de mon cru. Je corresponds avec lui sans mettre de côté mon esprit critique.

Reprenant le fil de votre discussion, je me rends compte que Ren' estime cette thèse "discutable", pour ne pas dire douteurse sur la base de deux arguments :
- La proposition de création de La Mecque ex nihilo
- L'écriture de l'histoire "dans les blancs"

Pour avoir un peu décortiqué la thèse, et en discuter avec Gallez, j'ai quelques éléments de réponse à vous proposer :
- Sur La Mecque: la thèse de Gallez, très cohérente quand on la lit, explique qu'il a fallu doter la religion d'Abraham d'un sanctuaire à elle. Mais que le statut de ce sanctuaire a peu à peu évolué au fil du temps, jusqu'à ce que l'islam se cristallise vers le 10ème siècle. Dans un premier temps, le souvenir de Mahomet n'y pas été vénéré, ni même associé. Sa configuration a changé entre la fin du 7ème siècle et le 8ème siècle (temple cubique sous Muawiya, destruction partielle sous Zubayr [alea de la gureere civile], reconstruction en forme d'hémicycle, puis reconstruction en cube au début du 8ème siècle ; destruction partielle avec l'inondation de 1620 et reconstruction sous la forme de la Kaaba que nous pouvons toujours y voir). Le problème que vous posez, Ren', est le pourquoi du choix spécifique du site de La Mecque : Gallez ne semble pas avoir de réponse autre que son adéquation aux conditions qu'il devait remplir dans l'esprit de Muawiya et ses conseillers (lieu vierge de toute présence antérieure juive ou chrétienne). Ce site devait cependant être connu des Arabes. Comment donc ? Il s'y trouve non loin une oasis peuplée. Peut être y eut-il des troupes stationnées là, ce qui pourrait expliquer pourquoi l'anticalife Zubayr y établit ses quartiers ? L'histoire conserve donc un blanc sur ce sujet (que Gallez reconnait comme tel), nous verrons ce que l'avenir nous en dira. Je vais regarder de ce pas le film "Islam : untold story" à ce sujet.

- Sur l'écriture dans les blancs: Gallez ne s'aventure pas sur ce terrain. Il présente à l'appui de sa thèse des témoignages d'époque (archéologie et chronique), et ne se risque pas à des hypothèses gratuites, y compris sur La Mecque. Je vous les fournirai au besoin, mais le plus simple, et le plus honnête de votre part, Ren', serait de les lire dans la thèse de Gallez. Cela vous permettra d'étayer sa "discutabilité".

J'aurai plus de temps pour participer à ce forum passionnant après avoir fini ce travail sur Gallez (intitulé "le Grand Secret de l'Islam"). Notamment pour ce qui est de la naissance de Jésus en Galilée : saviez vous que le judaïsme qui y était pratiqué se révèle plus "pur" que celui de Jérusalem ? Les Juifs de Nazareth descendaient de ceux revenus de l'exil de Babylone, et en avaient mieux conservé, semble-t-il, les traditions. Un autre sujet à développer ...
avatar
Olaf

Messages : 96
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : Paris

http://legrandsecretdelislam.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Mar 19 Fév - 13:47

Olaf a écrit:Bonjour, j'arrive dans la discussion suite à l'invitation de Ren' sur le blog de Plunkett
Je vous en remercie :jap:

Olaf a écrit:Pour avoir un peu décortiqué la thèse, et en discuter avec Gallez, j'ai quelques éléments de réponse à vous proposer
Je ne demande qu'à être intéressé :jap:

Olaf a écrit:Le problème que vous posez, Ren', est le pourquoi du choix spécifique du site de La Mecque : Gallez ne semble pas avoir de réponse autre que son adéquation aux conditions qu'il devait remplir dans l'esprit de Muawiya et ses conseillers
Hum...Donc, même selon vous, grand blanc sur ce point crucial ?!?

Olaf a écrit:Sur l'écriture dans les blancs: Gallez ne s'aventure pas sur ce terrain
Heu... Si : cf ce que vous venez de m'apprendre.

Olaf a écrit:le plus simple, et le plus honnête de votre part, Ren', serait de les lire dans la thèse de Gallez
Je n'en ai en effet lu pour l'instant que des extraits. Mon temps étant limité, et personne ne m'ayant encore donné une bonne raison de la chercher, je n'ai guère vu l'intérêt pour l'instant de m'en procurer l'intégralité. Maintenant, je ne manquerai pas de la lire si elle croise ma route... Ce qui finira bien par arriver. Ne serait-ce que parce que j'ai sans arrêt en face de moi des personnes me disant de le faire ;)

Olaf a écrit:Cela vous permettra d'étayer sa "discutabilité"
Même sans, je l'ai déjà étayée : pourquoi La Mecque ? Pourquoi les rites du Hajj ? Ce sont deux points cruciaux.

Olaf a écrit:J'aurai plus de temps pour participer à ce forum passionnant après avoir fini ce travail sur Gallez (intitulé "le Grand Secret de l'Islam")
N'hésitez pas à nous en faire part ici. Je n'ai pas d'idées préconçues, ma vision des choses se forge au fur et à mesure des éléments factuels que je découvre ou qu'on me présente :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  rosarum le Ven 22 Fév - 14:53

je me suis décidé à acheter le livre et je viens de commencer la lecture.....
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Ven 22 Fév - 15:09

rosarum a écrit:je me suis décidé à acheter le livre et je viens de commencer la lecture.....
Tu nous le scanne ? :lol:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Olaf le Ven 22 Fév - 19:25

Puisque vous rechignez à lire "Le Messie et son Prophète", ce qui peut se comprendre vu la taille du machin, je vous propose de lire alors "Le Malentendu Islamo-chrétien", du même auteur. Sorti l'automne dernier, 220 pages, vous y trouverez un condensé de sa thèse actualisée, et une réflexion des plus intéressantes sur la théologie chrétienne de l'histoire.
avatar
Olaf

Messages : 96
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : Paris

http://legrandsecretdelislam.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Ven 22 Fév - 20:49

Olaf a écrit:ce qui peut se comprendre vu la taille
Ce n'est pas la taille qui me pose problème. Je lis extrêmement vite, aucun soucis. C'est juste que je n'ai rien trouvé depuis sa sortie qui justifie que je dépense de l'argent pour me le procurer. Je n'achète que ce qui, à mes yeux, en vaut vraiment la peine (et je dois avouer que malgré tout, j'achète beaucoup... Heureusement, je ne vis plus en appartement, j'ai encore de la marge pour ranger tout ça !)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Olaf le Ven 22 Fév - 21:16

Et bien, attendez de lire mon "Grand secret de l'islam", je vous promets quelques surprises ... Pour patienter, regardez donc cette série de vidéos adaptée du travail d'EM Gallez et Antoine Moussali sur l'analyse textuelle de l'expression "gens du livre" : http://www.youtube.com/watch?v=orWMY9LsZLk&list=PL4B1C76F990889C8E, ça décoiffe ...
avatar
Olaf

Messages : 96
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2013
Localisation : Paris

http://legrandsecretdelislam.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  -Ren- le Ven 22 Fév - 23:32

Olaf a écrit:Et bien, attendez de lire mon "Grand secret de l'islam", je vous promets quelques surprises
Nous verrons ;)
...En tout cas, toujours partant pour en discuter.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Messie et son Prophète" (E.-M. Gallez)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum