Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Actualité : Arabie Saoudite

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  -Ren- le Mer 27 Sep - 22:29

Nicolasticot a écrit:Ren, qui dans sa grande naïveté
...ma femme, pour sa part, à plutôt tendance à me juger cynique... :fff:
...Bon, sur ce, je renomme.

-Ren-

Messages : 15930
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 29 Sep - 12:38

indian a écrit:
musulman79 a écrit:
Mes amis,

La vraie question à se poser, et que peu de musulmans ne se posent aujourd'hui, est quel est le but réel de la création de l'Etat de l'Arabie Saoudite par les britaniques après la chute du Califat de l'Islam en 1924  ?

Le maintien des amis de l'empire. Ami du pétrole.

mais ce que l'empire britannique oublia et négligea , c'est la source du wahhabisme des Saouds.
une branches sunnite et bestiale issue du premiers califat omeyade autoproclamé. Ce vers l'an 666.

Le 1er califat omeyyade est fondé en 661.
Le mouvement wahhabisme est fondé milieu 18ème siècle.

666 est le nombre de la bète alors fais pas trop de raccourci pour comprendre ce qu'est le nombre de la bète. Elle concerne une personne et non un état ou un groupe.
Ce nombre est lié à l'dentité de l'antéchrist à notre époque.

L'arabie saoudite est au service de l'antéchrist, et non l'Islam : nuance, mon ami.

Le fait d'autoriser les femmes à conduire va-t-il amender les executions sommaires perpétués par le régime ??

Bcp d'hypocrisie....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  indian le Ven 29 Sep - 16:42

musulman79 a écrit:
Le maintien des amis de l'empire. Ami du pétrole.

mais ce que l'empire britannique oublia et négligea , c'est la source du wahhabisme des Saouds.
une branches sunnite et bestiale issue du premiers califat omeyade autoproclamé. Ce vers l'an 666.

Le 1er califat omeyyade est fondé en 661.
Le mouvement wahhabisme est fondé milieu 18ème siècle.

666 est le nombre de la bète alors fais pas trop de raccourci pour comprendre ce qu'est le nombre de la bète. Elle concerne une personne et non un état ou un groupe.
Ce nombre est lié à l'dentité de l'antéchrist à notre époque.

L'arabie saoudite est au service de l'antéchrist, et non l'Islam : nuance, mon ami.

Le fait d'autoriser les femmes à conduire va-t-il amender les executions sommaires perpétués par le régime ??

Bcp d'hypocrisie....[/quote]

exact le califat ommeyade s'est autoproclamé et s'est porté garant de son interprétation coranique au cours de la décennie 660-670.
Il s'agit du plus important chisme de l'histoire de l'islam... tel que prophétisé par Muhamed lui meme.
Il s'agit de la premier fois en Ilam que ce ne fut pas le ''meilleur parmi la collectivité'' qui fut choisi.

Quand au nombre 666 que vous attribuez à un seul homme, une seule personne..,.ca c'est votre interprétation personnelle, que je respecte, mais dont je ne suis pas en accord.

Combien de Corne/Tête a la Bête, (voir Livre de Daniel et Livre des Révélation) ?

L'Arabie saoudite, le régime Saoud, comme celui de la tribu Qatari (petro dollar ayant vendu la théologie wahhabite partout sur la planète au 20 e siècle ) n'est pas Islam, mais une sorte de fondamentaliste, intégriste radicale extrémistes dans une lecture au pied de la lettre... plutôt Bête ;).

Quant aux exécutions sommaires, les tribunaux islamistes saoudiens à la solde de leur soi-disant savants des écritures... ont écrits leur propres charia. Qui n'a rien à voir par exemple avec la charia Ismaélite nazarites par exemple...

Qui a raison? la majorité? d

indian

Messages : 1725
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 29 Sep - 17:00

indian a écrit:
musulman79 a écrit:
Le maintien des amis de l'empire. Ami du pétrole.

mais ce que l'empire britannique oublia et négligea , c'est la source du wahhabisme des Saouds.
une branches sunnite et bestiale issue du premiers califat omeyade autoproclamé. Ce vers l'an 666.

Le 1er califat omeyyade est fondé en 661.
Le mouvement wahhabisme est fondé milieu 18ème siècle.

666 est le nombre de la bète alors fais pas trop de raccourci pour comprendre ce qu'est le nombre de la bète. Elle concerne une personne et non un état ou un groupe.
Ce nombre est lié à l'dentité de l'antéchrist à notre époque.

L'arabie saoudite est au service de l'antéchrist, et non l'Islam : nuance, mon ami.

Le fait d'autoriser les femmes à conduire va-t-il amender les executions sommaires perpétués par le régime ??

Bcp d'hypocrisie....

exact le califat ommeyade s'est autoproclamé et s'est porté garant de son interprétation coranique au cours de la décennie 660-670.
Il s'agit du plus important chisme de l'histoire de l'islam... tel que prophétisé par Muhamed lui meme.
Il s'agit de la premier fois en Ilam que ce ne fut pas le ''meilleur parmi la collectivité'' qui fut choisi.

Quand au nombre 666 que vous attribuez à un seul homme, une seule personne..,.ca c'est votre interprétation personnelle, que je respecte, mais dont je ne suis pas en accord.

Combien de Corne/Tête a la Bête, (voir Livre de Daniel et Livre des Révélation) ?

L'Arabie saoudite, le régime Saoud, comme celui de la tribu Qatari (petro dollar ayant vendu la théologie wahhabite partout sur la planète au 20 e siècle ) n'est pas Islam, mais une sorte de fondamentaliste, intégriste radicale extrémistes dans une lecture au pied de la lettre... plutôt Bête ;).

Quant aux exécutions sommaires, les tribunaux islamistes saoudiens à la solde  de leur soi-disant savants des écritures... ont écrits leur propres charia. Qui n'a rien à voir par exemple avec la charia Ismaélite nazarites par exemple...

Qui a raison? la majorité? d[/quote]

Tu dis des choses vraies et il est vrai aussi que le nombre 666 qui serait une seule et même personne est aussi mon interprétation personnelle, d'après mon approche particulier des textes religieux.

Et dans le cas où mon interprétation était vrai, cela expliquerait pourquoi l'arabie saoudite a été créé, afin d'engendrer une situation favorable aujourd'hui à la prise du monde par cet homme qu'on appelle antéchrist. Ce n'est qu'un terme mais en étudiant en profondeur les textes de l'Islam, et du christianisme, on comprend que le nombre 666 sert à identifier qui est aujourd'hui cet homme qui se fait appeler l'antéchrist, le fils de la perdition, al dajjal, le faux-messie.

Dans le cas où mon interprétation serait fausse, alors j'aurais certainement la palme du ridicule d'avoir découvert l'identité de l'antéchrist de notre époque.

En ce moment, j'étudie la place des volcans dans la réalisation de la prophètie de la fin des temps : volcan vesuve, agung.....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 29 Sep - 19:07

Personnellement je suis sceptique quand à l'existence d'une entité non humaine ayant une influence négative sur l'homme et ayant pour but de le "perdre", en opposition à "Dieu". Je pense que des tendance présentes dans le mental humaine comme la haine, la peur, la colère, la violence, l'égoïsme, l'appât du gain, le matérialisme etc... font très bien le travail sans que qui ce soit s'en mêle en plus.

Toutefois le "mal" dont sa valeur et son attractivité au bien, la vertu au vice etc...

Éliminez tout mal que resterait-il ? Aucun bien non ?

Si dans le monde on se désole de la guerre, de l'égoïsme, de la haine, c'est parce qu'il existe des référents "opposés" comme la paix, la générosité, l'amour...

Un sage que j'écoute fait remarqué qu'un personne qui n'a jamais connu la faim ne peut apprécier vraiment un bon repas, une personne qui n'a jamais connu la guerre ne peu mesure la chance qu'elle a de vivre en paix.

Aussi choquant que cela puisse paraître je crois que la figure du Bien a besoin de la figure du Mal pour exister, tout comme Jésus avait besoin de Juda.
La valeur d'un Gandhi ou d'une mère Thérésa n'a de sens que face aux figure répuslive d'un Hitler ou d'un Staline.

Il y a surement des êtres bons, bienveillant, généreux en Arabie Saoudite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 29 Sep - 19:29

Madhyamaka a écrit:
Personnellement je suis sceptique quand à l'existence d'une entité non humaine ayant une influence négative sur l'homme et ayant pour but de le "perdre", en opposition à "Dieu". Je pense que des tendance présentes dans le mental humaine comme la haine, la peur, la colère, la violence, l'égoïsme, l'appât du gain, le matérialisme etc... font très bien le travail sans que qui ce soit s'en mêle en plus.

Toutefois le "mal" dont sa valeur et son attractivité au bien, la vertu au vice etc...

Éliminez tout mal que resterait-il ? Aucun bien non ?

Si dans le monde on se désole de la guerre, de l'égoïsme, de la haine, c'est parce qu'il existe des référents "opposés" comme la paix, la générosité, l'amour...

Un sage que j'écoute fait remarqué qu'un personne qui n'a jamais connu la faim ne peut apprécier vraiment un bon repas, une personne qui n'a jamais connu la guerre ne peu mesure la chance qu'elle a de vivre en paix.
Aussi choquant que cela puisse paraître je crois que la figure du Bien a besoin de la figure du Mal pour exister, tout comme Jésus avait besoin de Juda.
La valeur d'un Gandhi ou d'une mère Thérésa n'a de sens que face aux figure répuslive d'un Hitler ou d'un Staline.

Il y a surement des êtres bons, bienveillant, généreux en Arabie Saoudite.

Tu es sans doute pour le concept que le mal n'est que l'absence du bien et que le mal ne peut exister sans le bien.....

Le mal est le mal.
Le bien est le bien.
Le mal peut devenir le bien.
Le bien peut devenir le mal.

Il existe un Mal au dessus du mal commun relatif au bien.

Un Mal qui a pour but de preciper une partie de l'humanité dans les ténèbres.

L'arabie saoudite n'est qu'un outil du Mal, comme l'est l'etat d'israel, mais quant à savoir si tous ses habitants sont-ils des agents du Mal, difficile à dire....

Le Mal est l'Antechrist des textes chretiens et musulmans mais son veritable nom à l'origine est un mystère remontant à plusieurs millénaires.....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 29 Sep - 20:13

Tu es sans doute pour le concept que le mal n'est que l'absence du bien et que le mal ne peut exister sans le bien.....

Oui et non. Disons que j'ai appris à me méfier quand on dit "ceci est bien" et "ceci est mal". Quelque chose réputé comme "mauvais" peut engendrer de "bonnes choses" et quelque chose de réputé comme "bon" peut engendrer de mauvaises choses.

Il y a des exemples très concrets. Disons plutôt qu'il est question de circonstances, et d'actions adéquats adaptées à la circonstance. Si l'on se fit exclusivement à des conceptions "absolues" du "bien" et du "mal" déconnectées du contexte on risque d'agir de manière contre productive.

Le mal est le mal.
Le bien est le bien.
Le mal peut devenir le bien.
Le bien peut devenir le mal.


A un certain niveau "conventionnel" le bien est le bien et le mal le mal, toutefois on peut se demander pour qui, quand et pour combien de temps.

L'Arabie saoudite n'est qu'un outil du Mal, comme l'est l'etat d'Israel, mais quant à savoir si tous ses habitants sont-ils des agents du Mal, difficile à dire....

Je crois que c'est justement ce genre de généralisation et de conceptions absolues, tranchées, qui peuvent engendrer pas mal de souffrances. Ce sont les conceptions tranchées et absolues qui engendrent le fanatisme et la souffrance.

On reproche a telle ou telle catégories de gens d'être des fanatiques parce qu'ils font preuve d'une violence aveugle dans le cadre d'une idéologie considérée comme "mauvaise". Ex : les terroristes, Daesh etc... Certaines personnes chez ces gens pensent justement sans discernement, pour eux "l'Occident" ou "les chrétiens" etc... c'est le mal, homme, femme, enfant, vieillard, soldats ou civils peu importe , d'ou les actes de terrorisme aveugle.

Hors si dans le "camp" du "bien" on se met à penser aussi sans discernement, en disant : tout ce pays ou toute cette catégorie de la population "sont le mal", on doit donc les combattre totalement. Ou est la différence ? Fanatisme contre fanatisme.

Je crois que l'homme est complexe, les situations sont complexes, on peut voir coéxister du bon comme du mauvais chez tout le monde, même les pires ou même les meilleurs.

3 exemples concrets (cela dit sans offenser personne)  :

- Hitler a légiféré sur la protection des animaux.
- Saint Jean Chrysostome a écrit le Adversus Judeaos (un brûlot antisémite d'une violence inouïe réutilisé d'ailleurs pour les nazi pour justifier auprès des chrétiens l'antisémitisme d'état).
- le fameux souverain Ashoka a commencé par être un roi de sont temps expansionniste et violent, et a causé beaucoup de morts puis après une bataille particulièrement sanglante, pris de dégoût et de remords il fit volte face et basa sa gouvernance sur la paix et la bienveillance et des relations pacifiques et prospères avec ses voisins.

Je crois que la vie, le réel, est nettement plus complexe et ambiguë que des conceptions relatives du bien et du mal. Notamment parce que nous ne sommes pas capables de voir sur le long terme les conséquences de nos actions.

Tuer un petit bébé dans son berceau c'est "mal" non ?
Si on renvoi quelqu'un dans la chambre du petit bébé Adolf Hitler dans son berceau, avec la possibilité de le tuer et ainsi changer l'Histoire (en mieux ou pire ? Personne ne sait) c'est "mal" ?

Tout cela pour dire que je trouve dangereux de simplifier, de généraliser. Et je crois que l'Histoire humaine me donne raison. Sitôt que l'on suit une vision simpliste et généralisante des choses ou génère beaucoup de souffrance.

Désolé si j’apparais comme "provocateur" mais sans Juda pas de Jésus. Sans l'hostilité des Grands Prêtres pas de Jésus.

Comme le dit un sage que j écoute beaucoup, il faut de la boue pour faire pousser un lotus, sans boue pas de lotus. Et je trouve qu'il a raison. Et lui même a connu beaucoup de violence, beaucoup d'injustice, beaucoup de souffrance, il ne parle donc pas "en l'air", il parle d'un vécu personnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Purge sans précédent en Arabie saoudite: princes, ministres, ex-ministres arrêtés

Message  Invité le Dim 5 Nov - 7:42

Anuj CHOPRA,AFP

Ryad (AFP) - Onze princes et des dizaines de ministres, anciens et actuels, ont été arrêtés samedi soir en Arabie saoudite, selon des médias, au cours d'une purge sans précédent qui doit permettre au jeune prince héritier de consolider son pouvoir.

Parallèlement, les puissants chefs de la Garde nationale saoudienne, une force d'élite intérieure, et de la Marine ont été limogés.

Ces arrestations et limogeages sont intervenus quelques heures après la création, par décret royal, d'une commission anticorruption dirigée par le prince héritier et homme fort du royaume ultra-conservateur, Mohammed ben Salmane, âgé de 32 ans et surnomé MBS.

Selon la chaîne satellitaire Al-Arabiya, à capitaux saoudiens, onze princes, quatre ministres et des dizaines d'anciens ministres ont été arrêtés alors que la commission a lancé une enquête sur les inondations qui ont dévasté en 2009 la ville portuaire de Jeddah (ouest), sur la mer Rouge, à la suite de pluies torrentielles, faisant une centaine de morts.

L'agence de presse officielle saoudienne SPA a indiqué que le but de la commission était de "préserver l'argent public, punir les personnes corrompues et ceux qui profitent de leur position".

Le conseil des religieux a rapidement réagi sur son compte Twitter en affirmant que la lutte contre la corruption était "aussi importante que le combat contre le terrorisme".

Parmi les personnes arrêtées figure le prince et milliardaire Al-Walid ben Talal, selon des sites web saoudiens. Cette information n'a pas été confirmée officiellement.

Une source aéroportuaire a par ailleurs indiqué à l'AFP que les forces de sécurité avaient cloué au sol des avions privés à Jeddah, pour empêcher que certaines personnalités quittent le territoire.

"L'étendue et l'ampleur de ces arrestations semblent être sans précédent dans l'histoire moderne de l'Arabie saoudite", a affirmé à l'AFP Kristian Ulrichsen, spécialiste du Golfe à l'institut Baker de l'université Rice, aux Etats-Unis.

"Si la détention du prince Al-Walid ben Talal se confirme, elle constituera une onde de choc sur le plan intérieur et dans le monde des affaires internationales", estime cet expert.


- Etouffer les contestations -


Contrôlant les principaux leviers du gouvernement, de la défense à l'économie, Mohammed ben Salmane semble chercher à étouffer les contestations internes avant tout transfert formel du pouvoir par son père, le roi Salmane, âgé de 81 ans.

Fin octobre, MBS, issu de la jeune génération princière saoudienne, a promis une Arabie "modérée", en rupture avec l'image d'un pays longtemps considéré comme l'exportateur du wahhabisme, une version rigoriste de l'islam qui a nourri nombre de jihadistes à travers le monde.

"Nous n'allons pas passer 30 ans de plus de notre vie à nous accommoder d'idées extrémistes et nous allons les détruire maintenant", avait-il assuré sous les applaudissements des participants à un forum économique baptisé le "Davos dans le désert" qui avait attiré 2.500 décideurs du monde entier.

Il a lancé plusieurs chantiers de réformes -- droit de conduire pour les femmes et ouvertures de cinémas notamment -- qui marquent le plus grand bouleversement culturel et économique de l'histoire moderne du royaume, avec une marginalisation de fait de la caste des religieux conservateurs.

Dans le même temps, il a oeuvré pour renforcer son emprise politique sur le pouvoir, procédant notamment en septembre à une vague d'arrestations de dissidents, dont des religieux influents et des intellectuels.

Selon des analystes, nombre de ces dissidents critiquaient la politique étrangère musclée du jeune prince héritier, comme le boycott du Qatar, ainsi que certaines réformes comme la privatisation d'entreprises publiques et la réduction des subventions de l'Etat.

:?:
Peut-on croire en la sincérité de cet homme et si oui aura t-il les moyens de faire ce qu'il dit et le laissera t-on faire ? Car si c'est bien le cas, l'argent étant le nerf de la guerre, si le fanatisme de certains musulmans se retrouve privé d'une source importante de ses fonds on peut espéré une diminution de son influence néfaste.  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  -Ren- le Dim 5 Nov - 19:28

Madhyamaka a écrit:Fin octobre, MBS, issu de la jeune génération princière saoudienne, a promis une Arabie "modérée", en rupture avec l'image d'un pays longtemps considéré comme l'exportateur du wahhabisme, une version rigoriste de l'islam qui a nourri nombre de jihadistes à travers le monde.
MDR.
MBS, c'est le "joyeux drille" qui est responsable de l'hécatombe actuelle au Yemen.
Petit rappel : http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/y-men-une-nation-d-truite-par-l-agressivit-de-ben-salmane-1162473446
Bref, c'est d'abord et avant tout un criminel.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15930
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Nicolasticot le Dim 5 Nov - 20:10

Ren a écrit:Bref, c'est d'abord et avant tout un criminel.

Comme bien des dirigeants ... l'un empêcherait pas l'autre.  
En ce moment je m'interesse pas trop aux infos mais si il a sincèrement envie de changer les choses concernant l'islam du pays :
Salmane a écrit:promis une Arabie "modérée", en rupture avec l'image d'un pays longtemps considéré comme l'exportateur du wahhabisme, une version rigoriste
de l'islam qui a nourri nombre de jihadistes à travers le monde.

Salmane a écrit:Nous n'allons pas passer 30 ans de plus de notre vie à nous accommoder d'idées extrémistes et nous allons les détruire maintenant

Dans l'espace et dans le temps ça serait plus important que la guerre au Yemen, puisque ça concerne le monde musulman et le monde en général.
maintenant oui il a voulu faire le conquérant avec le Yemen et c'est juste une boucherie...

Après peut-être que c'est que du vent ses paroles, pour obtenir les pleins pouvoirs plus facilement , dénoncer et "détruire" l'extrémisme va bien
passer dans les médias occidentaux ( faire oublié qu'il est derrière la guerre au Yemen et aussi a fond pour le blocus du Qatar?  )  ?
avatar
Nicolasticot

Messages : 963
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  -Ren- le Lun 6 Nov - 6:37

Nicolasticot a écrit: Après peut-être que c'est que du vent ses paroles, pour obtenir les pleins pouvoirs plus facilement , dénoncer et "détruire" l'extrémisme va bien passer dans les médias occidentaux ( faire oublié qu'il est derrière la guerre au Yemen et aussi a fond pour le blocus du Qatar?  )  ?
C'est exactement mon point de vue.
Je considère que la question de la "modération" de la vision saoudienne de l'Islam ou la "lutte anti-corruption" sont de son point de vue des outils de diversion (au même titre que la posture "identitaire" pour Sarkozy ou les "nouvelles mœurs" pour Hollande... ou encore "les droits de l'homme" pour l'OTAN)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15930
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Lun 6 Nov - 20:08

-Ren- a écrit:
Nicolasticot a écrit: Après peut-être que c'est que du vent ses paroles, pour obtenir les pleins pouvoirs plus facilement , dénoncer et "détruire" l'extrémisme va bien passer dans les médias occidentaux ( faire oublié qu'il est derrière la guerre au Yemen et aussi a fond pour le blocus du Qatar?  )  ?
C'est exactement mon point de vue.
Je considère que la question de la "modération" de la vision saoudienne de l'Islam ou la "lutte anti-corruption" sont de son point de vue des outils de diversion (au même titre que la posture "identitaire" pour Sarkozy ou les "nouvelles mœurs" pour Hollande... ou encore "les droits de l'homme" pour l'OTAN)


Salam
En même temps MBS est assez jeune pour se rendre compte que c'est une question de survie pour son royaume...
L'Arabie Saoudite est dans une impasse totale, politique , économique , morale.
D’après certaines sources l'athéisme atteint des sommets en Arabie saoudite , la ségrégation des sexes est un échec complet ...La rente du pétrole ont fait des saoudiens des larves handicapées...
L'Arabie saoudite a un budget militaire équivalent à celui de la France , mais aucun saoudien pour constituer son armée....que des mercenaires.
Comparez l'A.S à l'Iran au niveau culturel , niveau de formation de sa population ,niveau scientifique ...etc
De plus les réserves de pétrole ont leurs limites..

MBS agit sans doute par opportunisme , mais en plus il n' a pas vraiment le choix .
avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  -Ren- le Lun 6 Nov - 20:18

Idriss a écrit: Salam
En même temps MBS est assez jeune pour se rendre compte que c'est une question de survie pour son royaume...
Je suis assez d'accord avec le terme "survie" (et pour cause : je suis de ceux qui voient le système saoudien comme une gigantesque mafia...)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15930
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Lun 6 Nov - 20:20

-Ren- a écrit:
Idriss a écrit: Salam
En même temps MBS est assez jeune pour se rendre compte que c'est une question de survie pour son royaume...
Je suis assez d'accord avec le terme "survie" (et pour cause : je suis de ceux qui voient le système saoudien comme une gigantesque mafia...)

Certes, une mafia mais une mafia dirigé par qui et quand quel but ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Lun 6 Nov - 20:23

Démission du Premier ministre libanais S.Hariri sur ordre de l’Arabie saoudite
par René Naba
6 novembre 2017,



https://oumma.com/demission-premier-ministre-libanais-s-hariri-ordre-de-larabie-saoudite/
avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Lun 6 Nov - 20:29

Idriss a écrit:
Démission du Premier ministre libanais S.Hariri sur ordre de l’Arabie saoudite
par René Naba
6 novembre 2017,



https://oumma.com/demission-premier-ministre-libanais-s-hariri-ordre-de-larabie-saoudite/

Le but est de créer un incident diplomatique majeur pour attaquer l'Iran en utilisant comme appat le Liban. La guerre contre l'Iran fait partie des plans de l'Arabie Saoudite et le Liban est un pays à sacrifier (encore un)....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Lun 6 Nov - 20:38

musulman79 a écrit:

Certes, une mafia mais une mafia dirigé par qui et quand quel but ??

Qui : les descendants et héritiers des fondateurs...

Au sens large, la famille royale saoudienne comprend tous les descendants de Mohammed ben Saoud Al Mouqrin, y compris les branches cadettes (non dynastes). Elle comporterait 20 000 princes et princesses de sang dont 4 000 princes de sang royal.
Le nombre exact des membres de la famille royale est inconnu, étant un secret d'État. Les descendants de Abdelaziz ont le titre d'« altesse royale », les autres membres de la famille n'ont droit qu'à celui d'« altesse ».https://fr.wikipedia.org/wiki/Dynastie_saoudienne

Dans quel but : Gérer et bénéficier des rentes générées par le pétrole et le pellerinage ...





Six caractéristiques définissent une mafia ( par wikipédia ):


Structuration de l'organisation qui suppose un engagement réciproque de ses membres et un certain nombre de règles internes.
La violence qui est à la fois utilisée pour accéder à des richesses et pour protéger l'organisation par l'intimidation.
La mafia a aussi un rôle social. Les mafieux cherchent à avoir des rôles importants dans des activités de médiation sur le plan politique, social ou économique, en particulier pour la jonction entre la sphère légale et illégale.
Un ancrage territorial. Ainsi tout en ayant des activités internationales, les mafias cherchent à garder des liens sur leurs territoires d'origine.
La coexistence entre les activités légales et illégales entre l'ensemble des ressources de l'organisation. Seule l'Italie, confrontée de longue date aux phénomènes mafieux, a défini le crime d'association mafieuse.
Le lien avec les classes politiques et les institutions, soit à l'échelle régionale, soit à l'échelle nationale. Grâce à cette interpénétration, elle arrive à accéder à certaines ressources, dont des marchés publics. Elle arrive dans certains cas à agir en toute impunité judiciaire parce qu'elle monnaie son soutien à la classe politique à travers l'influence qu'elle exerce sur la société.


avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Lun 6 Nov - 20:44

Idriss a écrit:
musulman79 a écrit:

Certes, une mafia mais une mafia dirigé par qui et quand quel but ??

Qui : les descendants  et héritiers des fondateurs...

Au sens large, la famille royale saoudienne comprend tous les descendants de Mohammed ben Saoud Al Mouqrin, y compris les branches cadettes (non dynastes). Elle comporterait 20 000 princes et princesses de sang dont 4 000 princes de sang royal.
Le nombre exact des membres de la famille royale est inconnu, étant un secret d'État. Les descendants de Abdelaziz ont le titre d'« altesse royale », les autres membres de la famille n'ont droit qu'à celui d'« altesse ».https://fr.wikipedia.org/wiki/Dynastie_saoudienne

Dans quel but : Gérer et bénéficier des rentes générées par le pétrole et le pellerinage ...





Six caractéristiques définissent une mafia ( par wikipédia ):


   Structuration de l'organisation qui suppose un engagement réciproque de ses membres et un certain nombre de règles internes.
   La violence qui est à la fois utilisée pour accéder à des richesses et pour protéger l'organisation par l'intimidation.
   La mafia a aussi un rôle social. Les mafieux cherchent à avoir des rôles importants dans des activités de médiation sur le plan politique, social ou économique, en particulier pour la jonction entre la sphère légale et illégale.
   Un ancrage territorial. Ainsi tout en ayant des activités internationales, les mafias cherchent à garder des liens sur leurs territoires d'origine.
   La coexistence entre les activités légales et illégales entre l'ensemble des ressources de l'organisation. Seule l'Italie, confrontée de longue date aux phénomènes mafieux, a défini le crime d'association mafieuse.
   Le lien avec les classes politiques et les institutions, soit à l'échelle régionale, soit à l'échelle nationale. Grâce à cette interpénétration, elle arrive à accéder à certaines ressources, dont des marchés publics. Elle arrive dans certains cas à agir en toute impunité judiciaire parce qu'elle monnaie son soutien à la classe politique à travers l'influence qu'elle exerce sur la société.



Pour le "qui", je suis d'accord avec toi et pour le "but", cela va plus loin que le controle du pétrole et du pélerinage ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Lun 6 Nov - 20:49

musulman79 a écrit:
Le but est de créer un incident diplomatique majeur pour attaquer l'Iran en utilisant comme appat le Liban. La guerre contre l'Iran fait partie des plans de l'Arabie Saoudite et le Liban est un pays à sacrifier (encore un)....

Que Dieu nous en protège...Je ne suis pas chiite , et je n'ai aucune sympathie pour le régime Iranien...Mais j'aime l'Iran , sa culture et son peuple...Demain le régime saoudien s'effondre il ne restera rien de 2 siècles de wahhabisme à part les vestiges des immenses décors "Disneyland" ...Le désert retournera au désert.
Demain si l'Iran change de régime dans de bonnes conditions son peuple est prêt et formé pour que leur pays redevienne un pôle de la civilisation musulmane ...
avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Lun 6 Nov - 20:53

musulman79 a écrit:
Pour le "qui", je suis d'accord avec toi et pour le "but", cela va plus loin que le contrôle du pétrole et du pèlerinage ;-)

Leur but c'est leur survie...après que leur survie passe par l'alliance avec d'autre mafia, et l’allégeance aux lobby...C'est du réalisme ou de l'opportunisme...Pas besoin de verser dans le complotisme...
avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Lun 6 Nov - 21:07

Idriss a écrit:
musulman79 a écrit:
Pour le "qui", je suis d'accord avec toi et pour le "but", cela va plus loin que le contrôle du pétrole et du pèlerinage ;-)

Leur but c'est leur survie...après que leur survie passe par l'alliance avec d'autre mafia, et l’allégeance aux lobby...C'est du réalisme ou de l'opportunisme...Pas besoin de verser dans le complotisme...

Le complotisme, c'est pour ceux qui aiment les histoires à sensation lol

Quand tu crées un Etat, c'est toujours pour obtenir un avantage dans un rapport de force, non ?

Il y a 2 éléments à prendre en compte pour comprendre la création de l'arabie saoudite : l'abolition de la nation musulmane sous le Califat de l'empire ottoman et la confisquation des lieux saints de l'Islam pour empécher l'unification des nations musulmanes sous une seule bannière. Le wahhabisme, et toute ses dérives sectaires et violentes, véhiculé par un état saoudien qui s'est auto-proclamé comme tant d'autre pour semer la division dans la nation musulmane.

Diviser pour mieux règner ;-)

Pour l'avenir de l'Iran, tout dépand du positionnement protecteur ou pas de la Russie.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 10 Nov - 18:09

<< Ce jeudi 9 novembre, l'Arabie saoudite a appelé ses ressortissants à quitter « le plus vite possible » le Liban, quelques jours après l'annonce de la démission surprise de son protégé, Saad Hariri, du poste de Premier ministre libanais. Une source au ministère des Affaires étrangères, citée par l'agence officielle SPA, a également appelé les Saoudiens à ne pas se rendre au Liban, en évoquant sans autre précision « la situation » dans ce pays. Le président français Emmanuel Macron a annoncé qu'il se rendait jeudi soir à Riyad pour une visite surprise pour évoquer notamment la situation du Liban. >> (journal RFI du 09/11/2017)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Ven 10 Nov - 18:19


Soubresauts géopolitiques : une démission qui n’est pas ce qu’elle paraît



   9 novembre 2017


La démission soudaine du premier ministre Hariri a surpris, interloqué. Mais pour Robert Fisk, elle n’est pas ce qu’elle paraît.


Lorsque le jet de Saad Hariri a atterri à Riyad le soir du 3 Novembre, la première chose qu’il vit, fut un groupe de policiers saoudiens entourant l’avion. Quand ils sont montés à bord, ils ont confisqué son téléphone portable et ceux de ses gardes du corps. Voilà comment le premier ministre du Liban a été réduit au silence.

suite:
Ce fut un moment dramatique en phase avec le feuilleton de série B qui s’est joué en Arabie Saoudite la semaine dernière : l’arrestation de 11 princes – y compris l’immensément riche Alwaleed bin Talal – plus celle de quatre ministres et de dizaines d’autres anciens larbins du gouvernement, pour ne pas mentionner le gel de quelques 1700 comptes bancaires. La « Nuit des longs couteaux » du prince héritier Mohamed bin Salman a effectivement débuté la nuit, quelques heures seulement après l’arrivée de Hariri à Riyad. Qu’est-ce qui lui a pris, au prince héritier ?

Dit sans ménagement, il s’attaque à tous ses rivaux et, comme le craignent les Libanais, il essaie de détruire le gouvernement de Beyrouth, de chasser le gouvernement chiite du Hezbollah et de relancer une guerre civile au Liban. Cela ne marchera pas, car les Libanais – bien que moins riches – sont beaucoup plus malins que les Saoudiens. Tous les groupes politiques du pays, y compris le Hezbollah, ne demandent qu’une seule chose : le retour d’Hariri. Quant à l’Arabie saoudite, ceux qui ont dit que la révolution arabe arriverait un jour à Riyad – non pas par une minorité chiite montante, mais par une guerre au sein de la famille royale sunnite wahhabite – regardent les événements de la semaine passée avec crainte et stupéfaction.

Mais revenons à Hariri. Vendredi 3 novembre, il était à une réunion de cabinet à Beyrouth. Puis il reçut un appel lui demandant de voir le roi d’Arabie saoudite Salman. Hariri, qui, comme son père assassiné Rafiq, détient la double nationalité saoudienne et libanaise, partit aussitôt. Vous refusez rien à un roi, même si vous l’avez vu quelques jours plus tôt, comme c’était le cas pour Hariri. Et surtout quand le royaume doit 9 milliards de dollars à la société d’Hariri, Oger, car tel est l’état dans lequel se trouvent aujourd’hui les affaires dans ce que nous appelons communément « l’Arabie Saoudite fauchée ».
« Ce n’était pas lui qui parlait »

Plus extraordinaire encore allait arriver. À la grande stupéfaction de ministres libanais sous le choc, Hariri, lisant un texte écrit, annonçait samedi sur la chaîne de télévision Arabia – les lecteurs devineront eux-mêmes à quel royaume du Golfe appartient cette chaîne – qu’il démissionnait de son poste de Premier ministre du Liban. Il y avait des menaces contre sa vie, dit-il – à la grande surprise des services de sécurité de Beyrouth. le Hezbollah devait être désarmé et que partout où l’Iran intervenait au Moyen-Orient, c’était le chaos. Outre le fait que le Hezbollah ne peut pas être désarmée sans une autre guerre civile – est-ce que l’armée libanaise est censée les attaquer quand les chiites sont la plus grande minorité du pays (et que beaucoup d’entre eux sont dans l’armée) ? Hariri n’avait jamais tenu de tels propos auparavant. En d’autres termes, ce n’était pas Hariri qui les avaient écrits. Comme l’a dit cette semaine quelqu’un qui le connaît, « ce n’était pas lui qui parlait ». Autrement dit, les Saoudiens avaient ordonné au premier ministre du Liban de démissionner et de lire à haute voix les raisons de sa démission depuis Riyad.

Je dois ajouter, bien sûr, que l’épouse de M. Hariri et sa famille sont à Riyad. C’est pourquoi, même s’il retournait à Beyrouth, il laisserait des otages derrière lui. Ainsi, après une semaine de cette farce politique scandaleuse, on parle même à Beyrouth de demander au frère aîné de Saad, Hariri Bahaa, de le remplacer dans son cabinet. Mais qu’en est-il de Saad lui-même ? Ceux qui l’on appelé l’ont joint à son domicile de Riyad, mais ses réponses se limitent à quelques mots. « Il dit “je reviendrai” ou “je vais bien” et c’est tout, ce qui ne lui ressemble pas du tout », dit l’un de ses interlocuteurs qui le connaît bien. Et si Hariri revenait ? Pourrait-il avouer que sa démission lui a été imposée ? Les Soudiens prendraient-ils ce risque ?
Des mots scénarisés pour lui

Il n’a certainement pas anticipé ce qui lui est arrivé. En effet, M. Hariri avait prévu des réunions à Beyrouth le lundi suivant – avec le FMI, la Banque mondiale et une série de discussions sur l’amélioration de la qualité de l’eau – pas exactement l’action d’un homme qui a prévu de démissionner de son poste de premier ministre. Cependant, les mots qu’il a lus – scénarisés pour lui – sont entièrement en ligne avec les discours du prince héritier Mohamed bin Salman et avec le président fou des États-Unis qui parle de l’Iran avec la même colère, tout comme le secrétaire américain à la Défense.

Bien sûr, la vraie histoire est ce qui se passe en Arabie Saoudite elle-même, parce que le prince héritier a brisé à jamais le grand compromis qui existe dans le royaume : entre la famille royale et le clergé, et entre les tribus. Cela a toujours été la base sur laquelle le pays s’appuyait pour rester debout ou s’écrouler. Et Mohamed bin Salman a brisé cette base. Il est en train de liquider ses ennemis – les arrestations, inutile de le dire, sont censés faire partie d’une « lutte contre la corruption », la raison avancée par tous les dictateurs arabes pour détruire leurs adversaires politiques.

Il n’y aura pas de plaintes de Washington ou de Londres, tant leur désir d’obtenir une part du gateau de lae Saudi Aramco (un autre des projets du prince héritier) étouffera toute velléités de protestation ou d’avertissement. Et compte-tenu des commentaires flagorneurs du New York Times à propos des discours récents du prince héritier, je soupçonne que même cet organe journalistique vieillissant s’accommodera sans problème du coup d’État saoudien. Pour c’est comme ça. Il a détrôné le ministre de l’Intérieur plus tôt cette année et maintenant Mohamed bin Salman est en train de se débarrasser de la puissance financière de ses opposants.

Mais les hommes impitoyables peuvent aussi être humbles. Hariri a été autorisé à voir le roi – la raison pour laquelle il croyait se rendre à Riyad – et il a même rendu visite cette semaine au prince héritier des Émirats arabes unis, une nation alliée des Saoudiens qui allait l’empêcher de sauter sur un vol à destination de Beyrouth. Mais pourquoi diable Hariri voulait-il aller aux Émirats ? Pour prouver qu’il était encore libre de voyager alors qu’il ne peut même pas retourner dans le pays qu’il est censé gouverner ?

Le Liban va toujours de grande crise en grande crise. Mais cette fois, celle-ci est bien réelle.

=> Source : The Independent : http://www.independent.co.uk/voices/lebanon-prime-minister-saad-hariri-resignation-not-all-seems-quits-resigns-surprise-saudi-arabia-a8045636.html
avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 10 Nov - 18:26

Idriss a écrit:
Soubresauts géopolitiques : une démission qui n’est pas ce qu’elle paraît



   9 novembre 2017


La démission soudaine du premier ministre Hariri a surpris, interloqué. Mais pour Robert Fisk, elle n’est pas ce qu’elle paraît.


Lorsque le jet de Saad Hariri a atterri à Riyad le soir du 3 Novembre, la première chose qu’il vit, fut un groupe de policiers saoudiens entourant l’avion. Quand ils sont montés à bord, ils ont confisqué son téléphone portable et ceux de ses gardes du corps. Voilà comment le premier ministre du Liban a été réduit au silence.

suite:
Ce fut un moment dramatique en phase avec le feuilleton de série B qui s’est joué en Arabie Saoudite la semaine dernière : l’arrestation de 11 princes – y compris l’immensément riche Alwaleed bin Talal – plus celle de quatre ministres et de dizaines d’autres anciens larbins du gouvernement, pour ne pas mentionner le gel de quelques 1700 comptes bancaires. La « Nuit des longs couteaux » du prince héritier Mohamed bin Salman a effectivement débuté la nuit, quelques heures seulement après l’arrivée de Hariri à Riyad. Qu’est-ce qui lui a pris, au prince héritier ?

Dit sans ménagement, il s’attaque à tous ses rivaux et, comme le craignent les Libanais, il essaie de détruire le gouvernement de Beyrouth, de chasser le gouvernement chiite du Hezbollah et de relancer une guerre civile au Liban. Cela ne marchera pas, car les Libanais – bien que moins riches – sont beaucoup plus malins que les Saoudiens. Tous les groupes politiques du pays, y compris le Hezbollah, ne demandent qu’une seule chose : le retour d’Hariri. Quant à l’Arabie saoudite, ceux qui ont dit que la révolution arabe arriverait un jour à Riyad – non pas par une minorité chiite montante, mais par une guerre au sein de la famille royale sunnite wahhabite – regardent les événements de la semaine passée avec crainte et stupéfaction.

Mais revenons à Hariri. Vendredi 3 novembre, il était à une réunion de cabinet à Beyrouth. Puis il reçut un appel lui demandant de voir le roi d’Arabie saoudite Salman. Hariri, qui, comme son père assassiné Rafiq, détient la double nationalité saoudienne et libanaise, partit aussitôt. Vous refusez rien à un roi, même si vous l’avez vu quelques jours plus tôt, comme c’était le cas pour Hariri. Et surtout quand le royaume doit 9 milliards de dollars à la société d’Hariri, Oger, car tel est l’état dans lequel se trouvent aujourd’hui les affaires dans ce que nous appelons communément « l’Arabie Saoudite fauchée ».
« Ce n’était pas lui qui parlait »

Plus extraordinaire encore allait arriver. À la grande stupéfaction de ministres libanais sous le choc, Hariri, lisant un texte écrit, annonçait samedi sur la chaîne de télévision Arabia – les lecteurs devineront eux-mêmes à quel royaume du Golfe appartient cette chaîne – qu’il démissionnait de son poste de Premier ministre du Liban. Il y avait des menaces contre sa vie, dit-il – à la grande surprise des services de sécurité de Beyrouth. le Hezbollah devait être désarmé et que partout où l’Iran intervenait au Moyen-Orient, c’était le chaos. Outre le fait que le Hezbollah ne peut pas être désarmée sans une autre guerre civile – est-ce que l’armée libanaise est censée les attaquer quand les chiites sont la plus grande minorité du pays (et que beaucoup d’entre eux sont dans l’armée) ? Hariri n’avait jamais tenu de tels propos auparavant. En d’autres termes, ce n’était pas Hariri qui les avaient écrits. Comme l’a dit cette semaine quelqu’un qui le connaît, « ce n’était pas lui qui parlait ». Autrement dit, les Saoudiens avaient ordonné au premier ministre du Liban de démissionner et de lire à haute voix les raisons de sa démission depuis Riyad.

Je dois ajouter, bien sûr, que l’épouse de M. Hariri et sa famille sont à Riyad. C’est pourquoi, même s’il retournait à Beyrouth, il laisserait des otages derrière lui. Ainsi, après une semaine de cette farce politique scandaleuse, on parle même à Beyrouth de demander au frère aîné de Saad, Hariri Bahaa, de le remplacer dans son cabinet. Mais qu’en est-il de Saad lui-même ? Ceux qui l’on appelé l’ont joint à son domicile de Riyad, mais ses réponses se limitent à quelques mots. « Il dit “je reviendrai” ou “je vais bien” et c’est tout, ce qui ne lui ressemble pas du tout », dit l’un de ses interlocuteurs qui le connaît bien. Et si Hariri revenait ? Pourrait-il avouer que sa démission lui a été imposée ? Les Soudiens prendraient-ils ce risque ?
Des mots scénarisés pour lui

Il n’a certainement pas anticipé ce qui lui est arrivé. En effet, M. Hariri avait prévu des réunions à Beyrouth le lundi suivant – avec le FMI, la Banque mondiale et une série de discussions sur l’amélioration de la qualité de l’eau – pas exactement l’action d’un homme qui a prévu de démissionner de son poste de premier ministre. Cependant, les mots qu’il a lus – scénarisés pour lui – sont entièrement en ligne avec les discours du prince héritier Mohamed bin Salman et avec le président fou des États-Unis qui parle de l’Iran avec la même colère, tout comme le secrétaire américain à la Défense.

Bien sûr, la vraie histoire est ce qui se passe en Arabie Saoudite elle-même, parce que le prince héritier a brisé à jamais le grand compromis qui existe dans le royaume : entre la famille royale et le clergé, et entre les tribus. Cela a toujours été la base sur laquelle le pays s’appuyait pour rester debout ou s’écrouler. Et Mohamed bin Salman a brisé cette base. Il est en train de liquider ses ennemis – les arrestations, inutile de le dire, sont censés faire partie d’une « lutte contre la corruption », la raison avancée par tous les dictateurs arabes pour détruire leurs adversaires politiques.

Il n’y aura pas de plaintes de Washington ou de Londres, tant leur désir d’obtenir une part du gateau de lae Saudi Aramco (un autre des projets du prince héritier) étouffera toute velléités de protestation ou d’avertissement. Et compte-tenu des commentaires flagorneurs du New York Times à propos des discours récents du prince héritier, je soupçonne que même cet organe journalistique vieillissant s’accommodera sans problème du coup d’État saoudien. Pour c’est comme ça. Il a détrôné le ministre de l’Intérieur plus tôt cette année et maintenant Mohamed bin Salman est en train de se débarrasser de la puissance financière de ses opposants.

Mais les hommes impitoyables peuvent aussi être humbles. Hariri a été autorisé à voir le roi – la raison pour laquelle il croyait se rendre à Riyad – et il a même rendu visite cette semaine au prince héritier des Émirats arabes unis, une nation alliée des Saoudiens qui allait l’empêcher de sauter sur un vol à destination de Beyrouth. Mais pourquoi diable Hariri voulait-il aller aux Émirats ? Pour prouver qu’il était encore libre de voyager alors qu’il ne peut même pas retourner dans le pays qu’il est censé gouverner ?

Le Liban va toujours de grande crise en grande crise. Mais cette fois, celle-ci est bien réelle.

=> Source : The Independent : http://www.independent.co.uk/voices/lebanon-prime-minister-saad-hariri-resignation-not-all-seems-quits-resigns-surprise-saudi-arabia-a8045636.html

Et tu en penses koi de la visite de Macron en Arabie Saoudite ?? Encore du complotisme pour toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Idriss le Ven 10 Nov - 19:14

musulman79 a écrit:
Et tu en penses koi de la visite de Macron en Arabie Saoudite ?? Encore du complotisme pour toi ?

"La visite surprise de Macron en Arabie Saoudite" c'est un fait , une information ..
Ce que j'en pense ? Rien, il faudrait que je me penche un peu sur le sujet ...Mais à priori rien de bon . Macron est un âne et un opportuniste , ça c'est des données et donc cela ne pressage rien de bon ...
Après selon que l'on ait tel ou tel interprétation , oui cela peut être des spéculations, des intuitions qui peuvent basculer dans le complotisme si on en fait une certitude .
avatar
Idriss

Messages : 4316
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Invité le Ven 10 Nov - 19:27

Idriss a écrit:
musulman79 a écrit:
Et tu en penses koi de la visite de Macron en Arabie Saoudite ?? Encore du complotisme pour toi ?

"La visite surprise de Macron en Arabie Saoudite" c'est un fait , une information ..
Ce que j'en pense ? Rien, il faudrait que je me penche un peu sur le sujet ...Mais à priori rien de bon . Macron est un âne et un opportuniste   , ça c'est des  données  et donc cela ne pressage rien de bon ...
Après selon que l'on ait tel ou tel interprétation , oui cela peut être des spéculations, des intuitions qui peuvent basculer dans le complotisme si on en fait une certitude .

Observe, cherche, analyse, médite sur ce monde....

Regarde comment le monde prend de manière inexorable le chemin de la 3ème et dernière guerre de l'humanité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualité : Arabie Saoudite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum