Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Sam 18 Nov - 14:56

gad a écrit:
musulman79 a écrit:C'est vrai, je ne :oops: suis intervenu que sur ton dernier msg : désolé
Cette contrition me fait du bien et j'apprécie que tu reconnaisses ton erreur, ça, c'est le bien, car cela crée du lien, merci.  Pour en revenir au sujet, c'est Idriss qui a écrit que mon pessimisme est déprimant pour ne pas dire inquiétant. Et comme je l'explique ensuite, je ne suis pas pessimiste, mais réaliste.
Bien sûr que tout fonctionne à merveille, enfin, presque, il y a aussi des erreurs dans la nature, des ratés. Certes, le lion est nécessaire pour que la population des herbivores ne dévaste pas la nature, la lionne mange ses petits quand elle sent qu'ils sont maladifs et ne feront pas de bons rois, ou reines.  Mais c'est horrible, non ?  Tu dis que Dieu est au dessus de ça et ne fait pas de sentiment!  C'est bien ce que je lui reproche, ou disons plutôt, ce que je lui reprocherais s'il existait.

Seul l'imbécile ne reconnait jamais ses tords, mon ami :jap:

C'est peut-etre ça le problème au final : c'est de donner à "Dieu" des sentiments humains.

Le jour où j'ai lu dans le Coran que "Dieu" se passe de toute chose et qu'Il peut tous nous faire disparaitre dans le néant avec facilité, et que cela ne changerait rien en ce qu'Il est dans Sa Grandeur et Sa Majesté, je suis resté bloqué sur le passage comme si je voyais l'Epée de Damoclés nettement au-dessus de ma tète.

Tu veux savoir ce que j'ai pensé au fond de moi ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Sam 18 Nov - 21:18

« Entropia » : comment vivre heureux après l’effondrement
7 novembre 2017 / Emmanuel Daniel (Reporterre)

Le roman d’anticipation « Entropia, la vie au-delà de la civilisation industrielle », de Samuel Alexander, campe une communauté insulaire qui a mis sur pied une économie indépendante des énergies fossiles. Un plaidoyer convaincant pour la décroissance et pour la préparation aux chocs (économiques, climatiques, politiques) à venir.

Nous sommes en 2099. La civilisation industrielle s’est effondrée depuis 70 ans déjà. Sur une île au large de la Nouvelle-Zélande, une communauté utopique fondée par un magnat de la finance qui a radicalement changé de vie à la suite d’une brutale prise de conscience, vit en autosuffisance, complètement coupée du reste du monde. Un réseau d’eau salubre et fiable, de la nourriture de qualité pour tous, des logements construits avec le soutien de la communauté, un système politique et social égalitaire, de l’électricité issue d’énergies non fossiles en quantité limitée mais suffisante pour les usages jugés essentiels, quelques petites industries, une culture raffinée… 170 ans après sa création, Entropia ressemble au rêve qu’en faisait son créateur : « Une communauté autonome et respectueuse de l’environnement dans laquelle les êtres humains seraient capables de vivre librement, paisiblement, et heureusement, sous une forme d’autogouvernement. »
suite: https://reporterre.net/Entropia-comment-vivre-heureux-apres-l-effondrement
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  gad le Sam 18 Nov - 21:48

musulman79 a écrit:Tu veux savoir ce que j'ai pensé au fond de moi ?
 Bien sûr, c'est nettement plus intéressant que des considérations abstraites.

Idriss, j'ai lu l'article que tu as mis en citation, c'est tout à fait dans mes rêves. Sais-tu que je me suis présenté aux législatives en 2012 au nom des Décroissants? Bien sûr, je n'ai fait qu'un peu plus de 1% mais ça a contribué à faire connaître ce mouvement, " la Décroissance".
avatar
gad

Messages : 555
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 82
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Sam 18 Nov - 22:31

gad a écrit:
Idriss, j'ai lu l'article que tu as mis en citation, c'est tout à fait dans mes rêves.  Sais-tu que je me suis présenté aux législatives en 2012 au nom des Décroissants? Bien sûr, je n'ai fait qu'un peu plus de 1% mais ça a contribué à faire connaître ce mouvement, " la Décroissance".
:poucevert:

81 ans pessimiste, mais vous vous investissez quand même dans une cause perdue pour la faire connaitre aux générations futurs! C'est très juifs comme attitude !
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Dim 19 Nov - 16:49

Lu sur FB aujourd'hui

Bob Solo a écrit:Beaucoup d'études sérieuses montrent que c'est par la coopération et non par la compétition que des groupes humains ont pu survivre depuis la nuit des temps. L'individualisme est un luxe de société riche. Les effondrements qui vont se produire pousseront à retisser tous ces liens, à s'organiser, à coopérer, par nécessité. Rien n'empêche d'anticiper cette démarche, de façon consciente, constructive et volontaire, dès aujourd'hui. Il n'y a pas de « plan B », de recette, de solution toute faite, face à ce qui s'annonce. Le plan B, c'est celui que l'on va construire. C'est bâtir la résilience ensemble.


Mon commentaire:


La coopération serait la meilleure option ...Mais c'est pas forcément la culture dominante...Cuba est un échec au niveau du socialisme , mais a acquis cette culture de coopération , et cette culture lui a permis d' "amortir" cette transition après l'effondrement de l'URSS...Aujourd'hui un ouragan passe ils sont organisés, solidaires . Dans l'ile d' à coté c'est chacun pour soi , la violence et les pillages ... Se préparer à l'effondrement c'est organiser cette solidarité , son réseau au niveau local, mais aussi (avec un peu de parano ) avoir conscience que notre société est hyper individualiste et sa réaction risque d'être violente et inadaptée.





Le texte complet .:





19/11 Saison 2 Épisode 18. « La forêt qui pousse fait moins de bruit que le vieil arbre qui tombe. Et tout l'espace laissé vide par cet effondrement permet aux jeunes pousses de croître et d'occuper cet espace devenu disponible. »

Après m'être goinfré de docus, de conf', d'articles, de graph', de courbes, d'interview et de vidéos diverses sur cette fameuse collapsologie, science transdisciplinaire qui étudie l'effondrement de nos sociétés thermo-industrielles, je te le dis tout net, c'est du lourd, du très très lourd : les gars sont vraiment pas là pour amuser les foules. Transdisciplinaire, c'est clair, ça veut dire que ça compile, ça recoupe, ça croise, les infos, les chiffres, les stats, les rapports, les études, les faits, les résultats, les systèmes, les projections, les scénarios possibles, dans tout un tas de domaines, du plus technologique au plus psychologique, politique, économique, biologique, énergétique, financier, culturel, médical, artistique, associatif, agricole, industriel, climatique, historique, idéologique, bref, tu vois l'idée.

Au bout du compte, y a pas photo. Et comme la réaction la plus courante, la plus humaine, face à ce genre de nouvelle, c'est de se réfugier dans le déni, question de survie psychologique, je vais pas me gêner pour mettre le paquet, de toute façon tu n'y penseras plus d'ici quelques heures ou quelques jours.

Quand Pablo Servigne a sorti son bouquin en 2015, il voulait l'appeler « Comment tout va s'effondrer ». L'éditeur a tordu le nez, c'est devenu « Comment tout PEUT s'effondrer ». Deux ans plus tard, on pourrait le baptiser « Comment tout est EN TRAIN de s'effondrer », on serait pas dans l'exagération. Parce que voilà, désolé si t'avais prévu un moment tranquille à te détendre, mais c'est là, c'est déjà commencé, c'est maintenant, c'est aujourd'hui que ça se passe. Et c'est visible. Encore faut-il faire ce que personne ne fait mais que Pablo et ses petits copains ont décider de faire, c'est à dire : regarder.

Il est plus que probable qu'une fois de plus ce soit une « crise » financière qui provoque l'emballement - elle est déjà annoncée, pire qu'en 2008, et que l'effet domino joue à fond ensuite, parce que grosso modo, tous les voyants sont au rouge, et que tout est lié, connecté, interdépendant. Comme t'es quelqu'un d'intelligent, tu sais déjà que le mot « crise » lui-même est un enfumage, puisqu'il sous-entend un « retour à la normale », à la situation antérieure, à plus ou moins courte échéance, alors que, bingo, on y reviendra, en fait, jamais.

T'as entendu parler du « peak oil », le pic pétrolier. Celui-là est déjà passé, vers 2010, tout le monde n'est pas d'accord sur la date mais bref. On entend maintenant parler du « peak all ». Traduisons, le pic « de tout ». Et en effet, quand on regarde les prévisions, les estimations de ce qu'il resterait en réserve au niveau de la plupart des énergies fossiles (pétrole, uranium, gaz), des métaux (or, argent, cuivre, fer, platine, zinc, étain, plomb, nickel...), le moins qu'on puisse dire c'est qu'on a plus des siècles devant nous, à peine quelques décennies, pour se mettre sérieusement à imaginer comment s'en passer, vu qu'y en aura plus, sans pour autant revenir à l'âge de pierre.

A partir de là, quand on regarde, donc, de près, comment notre « civilisation » fonctionne, comment notre système est gaulé, on percute vite qu'effectivement, le risque réel, c'est le château de cartes. On est bien coincés en fait. Prenons le charbon par exemple. Les réserves sont énormes. Presque un siècle et demi au rythme de consommation actuel. Mais je pense que j'ai pas besoin de te faire le dessin de ce qui va se passer en termes de pollution et de climat si il nous prend l'idée de cramer tout ça. Et des exemples comme celui-là, d'interaction, d'interdépendance, il n'y a que ça où qu'on se tourne et par quelque bout qu'on prenne le bazar.

Au de-là des réactions disons primaires, du type puisque c'est comme ça « après moi le déluge » ou « je me taille les veines tout de suite », l'idée c'est plutôt de phosphorer sévère pour inventer autre chose, dans chaque domaine de notre vie, quasiment dans chacun de nos gestes quotidiens, pour s'en tirer quand-même. Ce que les collapsologues définissent par « la création de systèmes résilients ».

Un des mots d'ordre du « mouvement pour la transition » est : n'attendons pas la cavalerie, nous sommes la cavalerie. Agissons, maintenant, là où on se trouve. Une autre des clefs est l'entraide. Par la création et l'entretien d'un réseau humain local. L'entraide, le partage, la participation, l'action collective, le soutien. Que ce soit sur le plan matériel, psychologique, affectif, intellectuel, que ce soit une discussion ou un coup de main, un troc ou un échange de savoir.

Beaucoup d'études sérieuses montrent que c'est par la coopération et non par la compétition que des groupes humains ont pu survivre depuis la nuit des temps. L'individualisme est un luxe de société riche. Les effondrements qui vont se produire pousseront à retisser tous ces liens, à s'organiser, à coopérer, par nécessité. Rien n'empêche d'anticiper cette démarche, de façon consciente, constructive et volontaire, dès aujourd'hui. Il n'y a pas de « plan B », de recette, de solution toute faite, face à ce qui s'annonce. Le plan B, c'est celui que l'on va construire. C'est bâtir la résilience ensemble.

On peut donc voir ce qui nous arrive sur le pif comme ça (figure 1), ou comme ça (figure 2). Voilà. Ce sera tout pour aujourd'hui, et si tu veux mon avis, c'est déjà bien assez comme ça. Bon dimanche quand-même...
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  gad le Dim 19 Nov - 20:24

Idriss a écrit:81 ans pessimiste, mais vous vous investissez quand même dans une cause perdue pour la faire connaitre aux générations futurs! C'est très juifs comme attitude !  
Oh que je n'aime pas ce genre de généralités, oh que je n'aime pas ça. :x
Ceci dit, je ne suis pas pessimiste, (sauf quand je lis ce genre de généralités), il est possible que le capitalisme et la société de consommation s'effondrent, mais commencent à naître des villages participatifs.
avatar
gad

Messages : 555
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 82
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Dim 19 Nov - 22:24

gad a écrit:
Oh que je n'aime pas ce genre de généralités, oh que je n'aime pas ça.   :x

Vous ne goutez pas au deuxiéme degré? ;)
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  gad le Dim 19 Nov - 22:46

Au deuxième, si, mais pas au premier. Qu'est-ce qui est très musulman comme attitude?
avatar
gad

Messages : 555
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 82
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Lun 20 Nov - 12:23

gad a écrit:
musulman79 a écrit:Tu veux savoir ce que j'ai pensé au fond de moi ?
 Bien sûr, c'est nettement plus intéressant que des considérations abstraites.

Que nous ne sommes rien, vraiment insignifiant et sans aucune puissance et malgré ça, nous marchons sur terre avec arrogance comme si l'unvivers était à nos pieds :jap:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Sam 16 Déc - 11:51

Pour les médias, "le sujet de l'effondrement écologique est tabou"
Par Clément Montfort I Publié le 13 Décembre 2017


Ce sujet m’ennuie, c’est un caillou dans ma chaussure. J’aimerais vous parler d’autre chose. Pourtant, c’est une réalité tangible et qui m’effraie profondément.

Oubliez deux minutes, les prédictions climatiques pour 2100, 2050, le développement durable, la transition énergétique, la COP 21, 23, où même encore le OnePlanetSummit. Prenez du recul. Il y a quelque de chose de bien plus grave qui se trame et dont (presque) personne ne parle…

Selon de nombreux experts scientifiques, nous sommes à 3 ans d’un effondrement global imminent, effondrement de civilisation causé par l’extinction des écosystèmes et la déplétion majeure des ressources pétrolières. Ce qui signifie que nous allons nous prendre un mur, une décroissance forcée, non pas voulue, à laquelle nous n’avons d’autre choix que de nous préparer, vite et bien, et de manière extrêmement concrète.

POURQUOI PERSONNE N'EN A PARLÉ JUSQU'ICI ?
Déjà en 1972, Dennis Meadows dans son Rapport au Club de Rome intitulé « Les limites de la croissance  » nous annonçait cette sombre perspective pour 2020. C’est l’histoire d’une tragédie grecque. Malgré le désastre annoncé, aucune mesure n’a été prise en compte à l’échelon international pour enrayer cette sombre perspective. Pourtant nous y sommes.

Yves Cochet, ancien ministre de l’environnement nous l’annonce sans tergiverser. Nous sommes à la veille d’une déstabilisation sociale de grande ampleur, et cela n’épargnera aucun pays industrialisé.

Même le parti des Verts est dans le déni. Aussi étrange que cela puisse paraître. Mais le sujet de l’effondrement est tabou. Mais en y regardant de plus près, tout cela s’explique aisément : il est impossible de construire un projet politique séduisant en intégrant les risques d’effondrements.
Suite:
https://www.wedemain.fr/Pour-les-medias-le-sujet-de-l-effondrement-ecologique-est-tabou_a3110.html
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  gad le Sam 16 Déc - 15:24

Invité a écrit:
gad a écrit:
musulman79 a écrit:Tu veux savoir ce que j'ai pensé au fond de moi ?
 Bien sûr, c'est nettement plus intéressant que des considérations abstraites.

Que nous ne sommes rien, vraiment insignifiant et sans aucune puissance et malgré ça, nous marchons sur terre avec arrogance comme si l'univers était à nos pieds :jap:
C'est une considération abstraite! Ne t'a-t-on pas appris qu'il faut arrêter de juger et de se juger? Le premier commandement, c'est d'apprendre à s'aimer soi-même, et c'est très très difficile quand on compare ce qu'on aurait voulu être ou faire avec ce qu'on est effectivement. Bien sûr, commander d'aimer est absurde, c'est un sentiment qu'on ne commande pas, mais l'apprendre est possible, au contact des autres de soi-même.
avatar
gad

Messages : 555
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 82
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Sam 16 Déc - 17:11

Puis je me permettre de faire un petit commentaire façon "gain de sel" relativiste sur le titre et sujet de ce fil ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Sam 16 Déc - 21:58

Madhyamaka a écrit:
Puis je me permettre de faire un petit commentaire façon "gain de sel" relativiste sur le titre et sujet de ce fil ?

Mais je t'en prie , le sujet a été ouvert pour cela !
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Sam 16 Déc - 22:32

Étant donnée que le "monde" est en perpétuelle changement, qu'a chaque seconde en quelque sorte le monde "passé" meurt et un monde "nouveau" apparaît, est ce que cela a du sens de parler de la fin "d'un monde" à une date donnée et de donnée une date approximative de "renaissance" vers une années 2050 ? Sachant de plus que le changement à l'échelle planétaire n'est pas uniforme, ni dans les domaines de la vie ni dans la vitesse du dit changement à la surface du globe - y a certains coins du monde ou on se croirait encore au Moyen-Age alors qu'en France on pourrait se croire un peu en retard par rapport à la Corée du Sud question technologie par exemple ?


(Oui je sais... je coupe les cheveux en 12...)

Nous avons "découpé" pour des raisons purement pratiques et conventionnelles l'Histoire en Occident en périodes : Préhistoire, Antiquité, Moyen Age, Renaissance (justement), Epoque Moderne et Epoque contemporaine.


Techniquement, tout personne qui vit à une certaine époque peut légitimement dire : je vis dans l'époque contemporaine ! Et les Romains ne se disaient surement pas : je vis dans l'Antiquité.


Et je me souviens que dans les romans de science fiction d'Isaac Asimov qui se passent dans un futur de la Terre mettons vers l'an 3000 ans ou plus au moins pour le roman Les Cavernes d'Acier, les gens qui vivent à cette époque là, appellent notre période à nous l'époque "médiévale" justement. Et les "nostalgiques" de cette période nimbée d'une prétendue aura de "simplicité" et de bonheur type "age d'or", des "médiévalistes".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Dim 17 Déc - 18:49

Madhyamaka a écrit:[justify]Étant donnée que le "monde" est en perpétuelle changement, qu'a chaque seconde en quelque sorte le monde "passé" meurt et un monde "nouveau" apparaît, est ce que cela a du sens de parler de la fin "d'un monde" à une date donnée et de donnée une date approximative de "renaissance" vers une années 2050 ? Sachant de plus que le changement à l'échelle planétaire n'est pas uniforme, ni dans les domaines de la vie ni dans la vitesse du dit changement à la surface du globe - y a certains coins du monde ou on se croirait encore au Moyen-Age alors qu'en France on pourrait se croire un peu en retard par rapport à la Corée du Sud question technologie par exemple ?
(Oui je sais... je coupe les cheveux en 12...)

Oui tu coupes les cheveux en 12 sur ce coup là ...
Il y a 20 ans encore tu ne les auraient coupé qu'en 4 ...

Le réchauffement climatique touche tous le monde , même le dernier aborigène qui se trouve au fin fond de la brousse ...
La plus grande extinction de masse des espèces qui est en train de ce produire ....
La montée des eaux ...
Les questions démographiques et d'alimentation ...

Les empires, les civilisations qui se construisent , on une apogée et s'effondrent et disparaissent pour céder la place à d"autres cela a toujours existé...hier c'est comme aujourd'hui ...mais pour la première fois dans l'histoire de l'humanité demain ne sera jamais plus pareil dans le sens que des points de non retour ont été franchis...

Ceci dit quand j'ai fait suivre cet article ici je découvrais le sujet et j'ai remis le titre de l"article de Yves Cochet ...titre qui est forcément un choix pour attirer le lecteur , interpeller...
Ce mouiller et donner des dates c'est aussi une façon de rendre concret quelque chose qui semble de la pure spéculation intellectuelle ...
On sait que l'on est tous mortel , et que l'on va tous mourir un jour ou l'autre que c'est le sort commun à toute l'humanité depuis le nuit des temps mais si un médecin viens te voir et te dit tu as un cancer avec un pronostic vital engagé à 6 mois ...Et qu'en plus tu fumes 2 paquets par jours manges avec excès sucres et viandes et que tu as juste décidé de ralentir à partir du mois prochain ...
Tu peux aussi comprendre que tu as une chance de survivre , mais que plus jamais tu ne retrouveras ta vie d'avant , qu'il faudra t'adapter et anticiper dés à présent . Et non seulement cela en est fini avec les excès , mais que ce que tu pouvais te permettre il y a encore quelques mois , tu ne pourras plus jamais le faire ...


Ce qui est injuste dans cette histoire c'est que ceux qui ont le plus contribué a la dégradation de la planète ne sont pas forcément ceux qui vont en pâtir le plus ...


avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Dim 17 Déc - 18:57

Pendant des millénaires toute homme vivant sur terre , depuis les temps ,de la,préhistoire jusqu'à au XXéme siècle pouvait sortir la nuit lever les yeux vers le ciel et contempler les étoiles ... Cette expérience universelle et transcendante ,et un tiers de la population mondiale n'est plus en mesure de la faire à cause de la pollution lumineuse .

Selon un nouvel atlas mondial de la pollution lumineuse publié en 2016 , plus de 80 % de l'humanité vit sous des cieux inondés de lumière artificielle, et un tiers de la population de la planète ne peut jamais voir la Voie lactée.
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030928677560-pollution-lumineuse-comment-la-nuit-disparait-peu-a-peu-2133254.php#ltRLZI4IzQgMmAfH.99


avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Dim 17 Déc - 20:38

Je me méfie de 2 choses :


- le surinformation pessimiste : ce qui fait de l'audimat c'est le tragique, résultat, on occulte systématiquement les bonnes nouvelles. Résultat on fait un bilan global uniquement basé sur une perception orienté négativement de la réalité. En plus certains lobbys ont leur propres raison de nous persuader que l'homme est un salaud égoïste et irresponsable, que c'est dans sa nature et donc qu'il fait le laisser libre d'agir ainsi.


- le pessimisme de principe. Depuis des siècles on a droit au : c'était mieux avant, l'âge d'or est passé, le pire est pour demain, l'apocalypse est pour demain etc... Du temps de Jésus déjà on l'attendais pour bientôt cette "fin du monde".


Si il y a une menace planétaire quand à la survie de l'espèce humaine, je préfère y voir l'opportunité pour l'humanité de faire un gros bon de maturité en tant qu'espèce. Si d'ici quelques décennies, pour avoir vraiment été au bord du gouffre, l'humanité s'unie et que l'on se retrouve avec une sorte de gouvernement planétaire qui pousse à la coopération de tous les hommes entre eux, alors va pour une phase de crise climatique majeur. C'est au pied du mur qu'on voit le maçon. Les hommes sont divisés ? Alors le boomerang de la Nature qui mine de rien est vraiment maîtresse du global va les contraindre à unir leur force pour survivre.


Je ne suis pas un naïf, mais je m'assume totalement comme un utopiste. Je ne me voile pas la face devant les problèmes mais je préfère penser que c'est stimulant et que cela permettra aux hommes d'avancer.


Si vraiment on est foutu alors faut être cohérent, on se suicide tous pour le bien de la planéte et on laisse l'écosystème planétaire se reconstruire et engendrer un jour une nouvelle espèce intelligente qui sera plus sage que nous.


C'est tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  gad le Dim 17 Déc - 21:28

:top: Madhya, surtout pour ceci:
le surinformation pessimiste : ce qui fait de l'audimat c'est le tragique, résultat, on occulte systématiquement les bonnes nouvelles. Résultat on fait un bilan global uniquement basé sur une perception orienté négativement de la réalité.
!  A propos d'une espèce intelligente qui pourrait nous supplanter, il paraît que les poulpes sont d'une intelligence étonnante et d'une souplesse d'adaptation remarquable.-
avatar
gad

Messages : 555
Réputation : 1
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 82
Localisation : L'univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Mar 19 Déc - 19:16

Merci pour vos contribution qui vont je l’espère permettre d'avancer dans la réflexion

Madhyamaka a écrit:le pessimisme de principe. Depuis des siècles on a droit au : c'était mieux avant, l'âge d'or est passé, le pire est pour demain, l'apocalypse est pour demain etc... Du temps de Jésus déjà on l'attendais pour bientôt cette "fin du monde".


« Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté »
Gramsci


La collapsologie c'est surtout pas de l"ordre du messianisme et des prophéties apocalyptiques.. C'est même un aspect parasite dans la discipline...
Que chacun ait des convictions ou des croyances ou n'en ait pas ne devrait pas intervenir c'est d'un autre ordre ...

Mais c'est bien d'ouvrir cette parenthèse ...

Les croyances apocalyptiques font intervenir une puissance extérieure ...On peut avoir un débat sur un déluge universel mais on va buter sur une limite de réalisme scientifique rapidement ; Volume d'eau pour noyer entièrement la terre il vient d'où , il est devenu quoi ....Soit on fait des hypothèses d"une intervention divine qui crée de l'eau ex nihilo , soi on élabore des constructions abracadabrantesques ayant un fond pseudo-scientifique ...

Ici avec le sujet qui nous occupe la menace de viens pas de l'extérieur , mais c'est l'homme qui tous seul comme un grand est en capacité de provoquer une catastrophe majeure et universelle...
Depuis Jésus Christ jamais l'homme n' a eu cette possibilité durant les 2 millénaires qui se sont écoulés ....
La peste au Moyen age a fait chuter la population européenne de moitié...Mais les indiens d’Amérique alors se portaient très bien ...Même si pour les populations de l'an mille en Europe cela devait ressembler à l’apocalypse sont caractère régionale n'en fait pas un événement universel . Notre situation actuel concerne toute la planète dans son ensemble ...C'est aussi depuis la première fois dans l'histoire de l'humanité ...
C'est arrivé dans la préhistoire avec les dinosaures , mais c'est pas les dinosaures qui sont responsables de la chute d'une météorite ...

L'humanité est devenue mortelle en 1945 avec l'invention de la Bombe H ...Potentiellement depuis ce moment là l'homme a acquis la possibilité de déclencher une "apocalypse ".

Mais là encore nous ne sommes pas dans le cas d"un potentiel ...on a appuyé sur un bouton , l'événement a déjà eu lieu , il se poursuit , et rien ne semble en mesure pour le moment d'un inverser la tendance ...

Alors on peut être optimiste et se dire que comme dans les films au dernier moment il va se passer quelque chose et que forcément il y aura un "happy end" ...

On peut aussi être pessimiste , mais constructif ...faire les bonnes analyses pour pouvoir proposer des pistes pour anticiper au mieux.
Le but n'est pas de faire peur mais de mobiliser les intelligences et les énergies pour proposer et agir en amont!
Ça cela serait un prolongement des débats bien plus intéressant et motivant que de jouer les prophètes de malheur ...

Par exemple la coopération semble une meilleur piste que le chacun pour soi ...donc il faut construire des réseaux ...etc
avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Ven 22 Déc - 22:46

avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Sam 23 Déc - 12:36

PS : juste pour signaler ce fil d’actualité :


http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t3389-ce-que-revele-laffaire-de-jerusalem-de-l-evolution-des-rapports-de-force-dans-le-monde


C'est indirectement lié à ce fil ci, vous comprendrez si vous lisez.

Je m'éclipse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  indian le Sam 23 Déc - 12:41

Tout à fait en lien avec les revelations de Bahaullah :jap:

indian

Messages : 1837
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Invité le Sam 23 Déc - 13:17

J'ai survolé vaguement la fiche wikipédia du fondateur de cette religion dont j'ignorais tout jusque là et ce que je vois en tout cas c'est qu'il fait du Bouddha un envoyé de Dieu ce qui ne colle pas du tout avec la doctrine bouddhique.


Le Bouddha ne s'est jamais présenté comme prophète de Dieu, sa spiritualité est humano-centrée, de plus il rejetait l’idolâtrie qu'on pouvait lui prêter et certains de ses enseignements sont en contradiction directes avec les dogmes monothéistes.  Bon évidemment il n'a pas dit non plus je crois qu'il n'en était pas un. Comme je l'ai dis plusieurs fois, si vous êtes juifs ou chrétien ou musulman et que cela vous convient de voir en le Bouddha un crypto-prophète de Dieu, et si cela vous permet d'accepter les bouddhistes tel qu'ils sont sans chercher à les changer ou les convertir, ça me va, après tout je fais bien personnellement de Jésus un bodhisattva et je me refuse catégoriquement à faire du prosélytisme volontaire.


Mais en tout cas "Dieu" au sens monothéïste du terme n'était pas dans le paysage socio-culturel-spirituel du Bouddha, donc il n'en parle pas, au mieux il par de Brahma ou des brahmas, qui eux sont des personnages de la religiosité hindoue, et Brahma peut faire penser à Dieu. Dans ce cas le Bouddha n'est surement pas assujetti à Brahma ce sera plutôt un peu l'inverse dans le sens ou la sagesse et compassion du Bouddha fait de lui une sorte de "guide" vers le nirvana même pour les dieux, dont Brahama, et ce sans prétention aucune de la part du Bouddha. Ce qui ne colle pas avec l'image de souveraineté absolue du Dieu unique des monothéisme pour qui rien n'égal Dieu en puissance, en sagesse et en Amour.


Je me méfies un peu des gens capable de faire des prédictions sur des décennies. Voir des siècles , façon Michel de Notre Dame. Qu'une personne atteigne un niveau de spiritualité, de "conscience" ou d'hyper-conscience suffisant pour faire une prédiction fiable correcte dans un contexte limitée à un instant T , possible, toutefois plus l'échelle de temps et d'espace est grande plus les variables sont grandes "toujours en mouvement est l'avenir". On peut faire des hypothèses probablement mais sans plus. Faire des hypothèses vérifiables à coup sûre sur une grande échelle de temps et d'espace reviendrait à un déterminisme absolu qui nie toute forme de liberté. Je n'y adhère pas personnellement. Je n'adhère pas non plus à un non-déterminisme total. Je pense que la réalité est faite d'un peu des deux. Les 2 extrêmes seraient par trop insatisfaisants.


Je reste donc des plus sceptique par principe quand aux "prédictions" de cet homme. J'ai dit sceptique non hostile.  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Sam 23 Déc - 14:45

indian a écrit:Tout à fait en lien avec les revelations de Bahaullah :jap:

Peut-être mais une approche de ce type est une approche parasite de la collapsologie !
A coté de cela une autre personne va me dire que cela correspond aux descriptions et prophétie annonçant la venue du Mahdi ...
D'autre vont faire le lien avec Guénon et sa crise du monde moderne...
Quelque soit mes sympathies pour telle ou telle thèses, révélations ou croyances j'essaye de ne pas en tenir compte dans mon approche ici ...

avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Sam 23 Déc - 18:55




   « On n’a pas de droit d’être pessimiste. Il est trop tard pour être pessimiste (…) Le capitalisme est en train de détruire la planète complètement. Il faudrait qu’on apprenne à vivre mieux avec un peu moins ! »

Qu’il soit porté par des mots ou par des photos, l’enjeu est on ne peut plus clair. Il en va désormais de notre survie…

Yann Arthus Bertrand

avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Idriss le Lun 25 Déc - 18:19

Effondrement : la fin d’une ère, le début d’une nouvelle (Pablo Servigne)

avatar
Idriss

Messages : 4391
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de la collapsologie (de la fin d’un monde à la renaissance en 2050)!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum