Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

"Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets".

Message  Idriss le Lun 17 Juil - 19:10



"Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets". C'est le Pape François qui l'a dit.
Et la sociologue des riches, Monique Pinçon-Charlot, invitée cette semaine de Hors-Série (et reçue sur notre plateau il y a quelques mois à propos de l'affaire Fillon) approuve. Sur le plateau de Hors-Série, elle décrit un véritable "processus de déshumanisation" à l’œuvre,"alors que les ouvriers, les salariés, les intellectuels, les journalistes, nous sommes les créateurs de richesse". "On devient de coûts, des charges, des problèmes, des variables d'ajustement, des lignes comptables", dénonce-t-elle. "Les riches ont inversé la lutte des classes à leur profit, il sont devenus des créateurs de richesses, et des créateurs d'emplois". Une situation complètement aberrante, selon la sociologue : "Ce qu'il y a d'hallucinant, c'est que ça marche".

Un exemple parmi d'autres de cette inversion de la lutte des classes : la fondation Louis Vuitton, lancée en grande pompe en 2014. "Nous, le peuple français, nous en avons payé 60%", rappelle Pinçon-Charlot. "Le principal actionnaire de la Fondation Vuitton, c'est nous". Et pourtant, ce sont les riches qui profitent de la défiscalisation de leur mécénat. "Au fond, ce qu'ils veulent, c'est un monde qui soit leur jardin. Mais pour eux. Et ils n'auront pas besoin de tous les pauvres d'aujourd'hui, des milliards de gens qui sont en trop, par rapport aux ressources d'une planète en état de finitude".



https://www.arretsurimages.net/breves/2017-07-11/Pincon-Charlot-Les-pauvres-sont-en-trop-id20748
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets".

Message  pauline.px le Lun 17 Juil - 21:25

Bonjour Idriss,

Le texte de l'exhortation apostolique du Pape François (novembre 2013, déjà... bonjour la réactivité des média...) est disponible sur
http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20131124_evangelii-gaudium.html

Très cordialement
votre sœur
pauline
avatar
pauline.px

Messages : 687
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 65
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets".

Message  Madhyamaka le Ven 15 Sep - 18:50

Il n'y a pas que les ouvriers, les employés aussi.

Le glissement du terme "service du personnel" à "service des ressources humaines" est révélateur. Une ressource fait penser avant tout à une chose ou un objet, périssable : le charbon, le pétrole... Une fois épuisé il reste des rebut que l'on jette. Etant au chômage régulièrement depuis des années et bien plus souvent sans travail qu'avec, je peux vous confirmer que le marché de l'emploi est devenu excessivement violent et j'ai eu certaines expérience professionnelles particulièrement douloureuses.

Dans certaines grandes entreprises, on conçoit un peu les employés ainsi : embauché, exploités, pressuré et quand ils sont plus en état d'être "rentables", on les jette.

Les cadres intermédiaires ont aussi une position très difficile.

Et certaines études psychologiques ont révélés que le profile psychologique de grand dirigeants d'entreprises était pire que ceux de psychopathes emprisonnés. La seule différence c'est que les grands dirigeants concernés maîtrisent leurs pulsions et n'ont tué personne de leurs propres mains, mais indirectement par leurs décisions totalement froide c'est autre chose...

Ce qui fait de certains grands dirigeants justement des "gagnants" c'est leur manque d'empathie envers les autres, leur peu ou pas de scrupules et leur gout pour le pouvoir et l'argent assumés dont ils jouissent, peu leur importe si c'est au prix de la souffrance de beaucoup d'autres hommes, ce sont des êtres qu'ils ne voient jamais, qui ne sont que des données chiffrées, dans des plans de licenciements pour accroître les profits des actionnaires alors que l'entreprise fait déjà des profits. Etre dénué de scrupule fait de vous un meilleur "guerrier", vous n'hésitez pas a user des moyens nécessaire pour vaincre vos compétiteurs.

Le problème c'est que le système capitaliste ultra-libéral n'a plus de challenger (plus le communisme), si bien qu'il peut se déréguler sans complexe au détriment de l'humain puisque la "preuve" semble faite que seul le capitalisme "fonctionne". Le soucis c'est que petit à petit l'homme devient "au service de l'économie" alors qu'en principe c'est "l'économie qui est au service de l'homme".

Adam Smith n'a pas écrit que : Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations. En 1776.

Il a aussi écrit en 1759 donc bien avant : Théorie des sentiments moraux.
Mais on en parle peu ou pas.

Smith se retournerait dans sa tombe si il voyait ce qu'est devenu le système capitaliste. Ford aussi probablement. Et Ford n'était pas un philanthrope.

On nous affirme que la nature est compétition, que l'homme est un loup pour l'homme, bref que la guerre économique entre les hommes et pays est dans la nature des choses. Rien n'est plus faux, les études montrent de plus en plus que nombre d'espèces animales s'entraident, collaborent voir font preuve d'altruisme, de plus les loups sont tout sauf des animaux solitaires, ils ne survivent qu'en groupe, en meute, certes avec une hiérarchie stricte mais un loup solitaire est en fait un pariât chassé par les autres et ses chances de survie considérablement diminuées.


Il n'y a plus l'illusion du communisme pour créé un équilibre. On a donc quitté une voie modérée dans le capitalisme pour entrer dans une voie extrême inévitablement néfaste. Qui finira par être un jour ou l'autre abandonnée. On ne peut pas indéfiniment appauvrir et exploiter la base de la pyramide sans que le tout s’effondre et le sommet tombe d'autant plus haut qu'il est au sommet.

C'est mon opinion du moins. Très certainement contestable.
avatar
Madhyamaka

Messages : 142
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 42
Localisation : Nanterre

http://dietcubou.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets".

Message  Idriss le Jeu 21 Sep - 19:05

Madhyamaka a écrit:Il n'y a pas que les ouvriers, les employés aussi.

Oui c'est une évidence ! :jap:
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les ouvriers sont passés du statut d'exploités à celui de déchets".

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum