Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

"Aimez votre Seigneur"

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Jeby- le Mar 27 Juin - 17:39

Edit : ....parce que c'est psychologiquement très inconfortable pour lui d'adhérer aux dogmes religieux (la question du mal est un grand classique).

-Jeby-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Nicolasticot le Mar 27 Juin - 18:17

Jeby a écrit:il faudrait essayer de dégager la différence essentielle qui existe entre la pensée magique (wishful thinking) et la foi religieuse. Et ce n'est pas une mince affaire....

A part l'expérience personnelle de certain croyant, de Dieu dans leur vie, je vois pas, et même ça ce ne sera jamais une preuve, c'est totalement personnelle.
Et s'il était important pour Dieu qu'il y est des preuves, là, tout de suite et maintenant à donner à un athée, il y en aurait depuis longtemps , il n'y a qu'une relation personnelle à Lui, et c'est tout.

Ensuite peut-être que beaucoup de croyants sont uniquement dans la "pensée magique" ( ils croient/veulent croire, en cette idée qu'ils aiment et c'est tout ) , mais est-ce un problème, peut-être qu'ils veulent croire en Dieu, le paradis, la justice etc... uniquement par ce que Dieu est, et à rendu ce questionnement possible, et que sans Lui, vouloir serait impossible : Néant.
(ca vaut ce que ça vaut...)

j' apporte pas l'argument que vous cherchez je sais, désolé.

avatar
Nicolasticot

Messages : 553
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  rosarum le Mar 27 Juin - 18:41

-Jeby- a écrit: Pour le croyant, évidemment, la foi en Dieu est loin d'être du "wishful thinking" (s'auto-rassurer), mais la foi est au contraire l'expression d'une vérité universelle qu'il trouve en lui-même et qu'il expérimente.

en quoi consiste cette "expérimentation" ?
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Jeby- le Mar 27 Juin - 18:53

en quoi consiste cette "expérimentation" ?

La méditation des mystiques (qu'ils soient hindous, chrétiens ou soufis etc.). Ils affirment avoir accès à un autre niveau de réalité, les chrétiens parleraient de communion avec Dieu, les hindous de l'union avec Brahma(n) etc.

j' apporte pas l'argument que vous cherchez je sais, désolé

Chacun croit être dans le vrai, aussi bien les athées, les chrétiens, les juifs que les musulmans. Les chrétiens disent que les musulmans n'ont rien compris (ça fait tout de même un milliard de gens dans l'égarement), les athées disent que les croyants sont des imbéciles ou des irrationnels (ça fait quand même des milliards d'imbéciles sur Terre). Chacun renvoie la balle. Si l'on se fie à notre petit confort psychologique pour juger de la vérité de notre croyance, vous voyez bien que ça ne colle pas : les athées sont très confortables avec leurs croyances et les chrétiens sont très heureux avec leur Dieu incarné, de même que les juifs et les musulmans avec le monothéisme purifié. Mais quand on leur demande de justifier leur foi, là c'est le vide....

-Jeby-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  rosarum le Mar 27 Juin - 20:23

-Jeby- a écrit:
en quoi consiste cette "expérimentation" ?

La méditation des mystiques (qu'ils soient hindous, chrétiens ou soufis etc.). Ils affirment avoir accès à un autre niveau de réalité, les chrétiens parleraient de communion avec Dieu, les hindous de l'union avec Brahma(n) etc.

d'accord mais cela ne concerne qu'une minorité dans chaque religion.

Chacun croit être dans le vrai, aussi bien les athées, les chrétiens, les juifs que les musulmans.

cela me fait penser à cette citation de Gandhi :

"Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort".
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Nicolasticot le Mar 27 Juin - 21:43

Sinon juste pour revenir sur l'affirmation comme quoi la foi en Dieu est lié à la peur de la mort définitive, on à déjà Pauline et Ren qui ont démontré le contraire.
(d'ailleurs quand j'y pense je ressens pas de "peur" non plus pour ma propre personne, mais j'aime pas du tout l'idée de disparaître).
Je crois leur état d'esprit minoritaire, mais de fait la foi n'est pas forcément lié à la non acceptation de la mort comme on peut le voir.
( Et j'ai beau avoir sauter sur le coté qui me dérange dans le message de Pauline,  la première chose qui ma sauté au yeux c'est le coté
désintéressé... il y a la une piété qui me dépasse complètement à vrais dire, même si en même temps, à mes yeux, Dieu et son enseignement, sans la résurrection, n'a plus de sens, ni d'intérêt (ouh le vilain mot) je pourrais développer mon avis si besoin.
avatar
Nicolasticot

Messages : 553
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Jeby- le Mar 27 Juin - 23:55

"Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort"
Cette citation est citée à mauvais escient. La religion n'est pas une affaire de confrontation de points de vue. La phrase de Ghandi aurait été appropriée par exemple dans le cas des théories raciales ou antisémites.

Sinon juste pour revenir sur l'affirmation comme quoi la foi en Dieu est lié à la peur de la mort définitive, on à déjà Pauline et Ren qui ont démontré le contraire.
(d'ailleurs quand j'y pense je ressens pas de "peur" non plus pour ma propre personne, mais j'aime pas du tout l'idée de disparaître).
Je crois leur état d'esprit minoritaire, mais de fait la foi n'est pas forcément lié à la non acceptation de la mort comme on peut le voir.
( Et j'ai beau avoir sauter sur le coté qui me dérange dans le message de Pauline,  la première chose qui ma sauté au yeux c'est le coté
désintéressé... il y a la une piété qui me dépasse complètement à vrais dire, même si en même temps, à mes yeux, Dieu et son enseignement, sans la résurrection, n'a plus de sens, ni d'intérêt (ouh le vilain mot) je pourrais développer mon avis si besoin.
Bon résumé qui reflète bien l'idée que personne au fond ne croit en sa propre annihilation. La foi est effectivement ancrée en chacun. L'idée du "Dieu qui résiderait dans les cieux" traverse les millénaires, une telle chose ne peut pas s'inventer, ça correspond à quelque chose de bien plus mystérieux. Ce texte résume parfaitement cette idée :

Quelle étrange chose que cette permanence de l'idée de Dieu dans la pensée humaine...
ne trouvez vous pas ?
son universalité géographique , comme sa pérénité dans le temps méritent pourtant l'interrogation...
Idée de Dieu...
que l'on juxtapose avec ce sentiment perçu au fond de soi même intimior intimo meo comme le dit si bien Augustin et que l'on ressent sous des sensations diversement interprétées par chaque méditant lors de l'expérience de l'Advaïta ou de l'Eveil...
vocable, idée qui perdure malgré le matérialisme ambiant et les progrès inexorables de la science...
perpétuel recommencement d'une interrogation qui traverse sans pause toute l'histoire de l'humanité
tout en en révélant constamment son impossible aboutissement:
concept ou vocable d'où  l'idée s'absorbe elle même pour sans cesse renaître...   (...)
site : http://rmitte.free.fr/ultime/perma.htm

-Jeby-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Ren- le Mer 28 Juin - 10:07

Nicolasticot a écrit:Sinon juste pour revenir sur l'affirmation comme quoi la foi en Dieu est lié à la peur de la mort définitive, on à déjà Pauline et Ren qui ont démontré le contraire
"Témoigné", pas "démontré" ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Emmanuelle78 le Mer 28 Juin - 11:21

Nicolasticot a écrit:
Emmanuelle a écrit:L'homme tel qu'il est fait dès le départ?

Peut-importe au départ ou aujourd'hui.

Même avec un "dieu" créateur au départ (...)

Dans vos raisonnements on peut retirer Dieu ou le rajouter, rien de change.
Mais peut-être que cette inévitable évolution est voulu et possible qu'avec Dieu, comme l'univers tout entier, sinon : Néant.

Maintenant si vous partez du principe que Dieu n'existe pas, est-ce que l'homme aurait pu être autrement ? Le fait est qu'on est comme ça, et pas autrement, alors ça devient une question philosophique tout ça (est-ce qu'on aurait pu ne pas être du tout ?)
mais j'ai tendance à penser aussi qu'à un certains niveau d'évolution ces questions viennent inévitablement.
Tout montre que cette évolution est possible... sans que l'hypothèse "dieu" soit nécessaire justement...

Le fait d'être comme ça et pas autrement, c'est avant tout une question de contingence... et oui on aurait pu ne pas être du tout. (contingence=suite des faits empiriques dépendants les uns des autres qui peuvent se produire ou non)... Nous sommes comme ça car nous sommes le résultat de notre histoire. Se poser la question rétrospectivement, pourquoi nous sommes ainsi et pas autrement trouve sa réponse dans notre histoire. Sauf que ce pourquoi signifie surtout "comment nous sommes ainsi et pas autrement" et pas pourquoi avec l'idée d'un sens... car il n'y en a pas nécessairement un.


Quoiqu'il en soit, la cognition de l'être humain ne pouvait que le conduire se poser des questions existentielles... nous cherchons un sens et une causalité à tout... c'est ce qui nous permet d'inventer, de comprendre et maitriser notre environnement... mais c'est aussi un biais cognitif: le besoin de trouver un sens même à ce qui n'en a pas. Les religions conviennent parfaitement pour apaiser ces questionnements. Or, il me semble qu'aujourd'hui nous pouvons nous passer des réponses des religions. Ce n'est plus aussi nécessaire.

Le foi aujourd'hui ne devrait plus être dans l'absolu nécessité de trouver des réponses de ce type, car dans ce cas elle repose sur du sable.
A mon sens, la foi se situe aujourd'hui a un autre niveau que le fait d'avoir peur de la mort et de se poser des questions existencielles...

Emmanuelle78

Messages : 87
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Nicolasticot le Mer 28 Juin - 12:35

Emmanuelle a écrit:Tout montre que cette évolution est possible... sans que l'hypothèse "dieu" soit nécessaire justement...

Vous m'avez mal compris, oui l'évolution pour être comme nous sommes est certainement possible.
Mais moi je vous dis que dans vos hypothèses Dieu/pas Dieu qu'on a vue plus haut, rien de change ,ex:
Même avec un "dieu" créateur au départ (...)
Alors moi je disais juste que dans l'hypothèse  Pas Dieu,  il n'y aurait peut-être tout simplement pas d'univers, et donc pas cette évolution prévu et voulu par Dieu, mais juste le néant.

à partir du moment où vous faite des suppositions sur Dieu/pas Dieu...
avatar
Nicolasticot

Messages : 553
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Emmanuelle78 le Mer 28 Juin - 12:54

Nicolasticot a écrit:
Emmanuelle a écrit:Tout montre que cette évolution est possible... sans que l'hypothèse "dieu" soit nécessaire justement...

Vous m'avez mal compris, oui l'évolution pour être comme nous sommes est certainement possible.
Mais moi je vous dis que dans vos hypothèses Dieu/pas Dieu qu'on a vue plus haut, rien de change ,ex:
Même avec un "dieu" créateur au départ (...)
Alors moi je disais juste que dans l'hypothèse  Pas Dieu,  il n'y aurait peut-être tout simplement pas d'univers, et donc pas cette évolution prévu et voulu par Dieu, mais juste le néant.

à partir du moment où vous faite des suppositions sur Dieu/pas Dieu...
Oui oui et tu as raison.

Moi j'évoquais surtout l'utilité des hypothèses... leur nécessité. Et surtout le fait que la foi aujourd'hui ne peut se situer dans cet espace de pensées qui se veulent rationnelles, de réponses tangibles à des questionnements tangibles... Bref!! Laissons tomber. ^^

Emmanuelle78

Messages : 87
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Nicolasticot le Mer 28 Juin - 13:38

Emmanuelle a écrit:Et surtout le fait que la foi aujourd'hui ne peut se situer dans cet espace de pensées qui se veulent rationnelles, de réponses tangibles à des questionnements tangibles... Bref!! Laissons tomber.

Contrairement à Jeby, même si je trouve son questionnement intéressant, je ne crois pas vraiment qu'un croyant puisse démontrer quoi que ce soit à un athée, le croyant ne peut qu'avoir son expérience personnelle de Dieu dans sa vie, et rien d'autre.

Quoiqu'il en soit, la cognition de l'être humain ne pouvait que le conduire se poser des questions existentielles... nous cherchons un sens et une causalité à tout... c'est ce qui nous permet d'inventer, de comprendre et maitriser notre environnement... mais c'est aussi un biais cognitif: le besoin de trouver un sens même à ce qui n'en a pas. Les religions conviennent parfaitement pour apaiser ces questionnements. Or, il me semble qu'aujourd'hui nous pouvons nous passer des réponses des religions. Ce n'est plus aussi nécessaire.

J'ai souvent entendu des affirmations de ce type chez les Athées, "aujourd'hui les religions sont dépassés, plus nécessaires".
Moi je vois aucune différence entre hier et aujourd'hui, la connaissance à certes augmenté, mais elle n'a rien changer aux questions
existentielle (?)
Et si je prend l'enseignement du Christ, je vois pas la différence entre hier et aujourd'hui, qu'est-ce qui est venue rendre cet enseignement dépassé, ou plus nécessaire par rapport à hier ?
avatar
Nicolasticot

Messages : 553
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Ren- le Mer 28 Juin - 13:48

Nicolasticot a écrit: je ne crois pas vraiment qu'un croyant puisse démontrer quoi que ce soit à un athée, le croyant ne peut qu'avoir son expérience personnelle de Dieu dans sa vie, et rien d'autre
Merci, c'était exactement le sens de mon intervention un peu plus haut : on ne "démontre" jamais, tout au plus peut-on témoigner ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Emmanuelle78 le Mer 28 Juin - 14:13

Nicolasticot a écrit:
J'ai souvent entendu des affirmations de ce type chez les Athées, "aujourd'hui les religions sont dépassés, plus nécessaires".
Moi je vois aucune différence entre hier et aujourd'hui, la connaissance à certes augmenté, mais elle n'a rien changer aux questions
existentielle (?)
Et si je prend l'enseignement du Christ, je vois pas la différence entre hier et aujourd'hui, qu'est-ce qui est venue rendre cet enseignement dépassé, ou plus nécessaire par rapport à hier ?
Je n'évoque pas du tout l'enseignement du christ.

Mais le théisme au sens large.

La notion de transcendance, d'"être suprême" n'est plus aussi philosophiquement nécessaire dans la compréhension du monde. D'autres compréhensions sont possibles sans cette notion, alors que c'était moins vrai autrefois. Même les Lumières étaient à minima déistes. Aujourd'hui on peut développer une pensée existentielle sans cette notion.

L'enseignement du christ est à mes yeux une étape de l'évolution humaine, une part de son histoire... la notion de nécessité ici ne peut se concevoir, car par définition le passé est passé, il ne peut pas ne pas avoir eu lieu. L'enseignement du christ est une part de notre bagage culturel, il a nécessairement un sens.

Emmanuelle78

Messages : 87
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Nicolasticot le Mer 28 Juin - 15:05

Emmanuelle a écrit:La notion de transcendance, d'"être suprême" n'est plus aussi philosophiquement nécessaire dans la compréhension du monde.
D'autres compréhensions sont possibles sans cette notion, alors que c'était moins vrai autrefois. Même les Lumières étaient à minima déistes.
Aujourd'hui on peut développer une pensée existentielle sans cette notion.

Oui Dieu est moins la seule idée possible qu'avant (mais absolument rien n'est venue l'annuler)  

Je comprend pas à vrais dire cela :
A mon sens, la foi se situe aujourd'hui a un autre niveau que le fait d'avoir peur de la mort et de se poser des questions existencielles...

Pourquoi ? Quelle autre chose est venue répondre aux espoirs et questions profonde et spirituel que les hommes se posent "Qui je suis, où vais-je" etc..
Rien n'a changer par rapport à hier, la religion est toujours une réponse aux questions existentielle (d'ailleurs elle l'est pour des milliards d'humains encore).
Et à vrais dire, en ce qui concerne la science, je vois pas comment elle pourraient répondre aux questions existentielles, c'est pas son domaine, elle répond sur l'histoire de la matière, comme elle le peut, mais pas au niveau spirituel.
avatar
Nicolasticot

Messages : 553
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Jeby- le Mer 28 Juin - 22:33

-Ren- a écrit:on ne "démontre" jamais

Et les écrits de Claude Tresmontant, vous en faites quoi ? Et ceux de Ghazali ? Et ceux de scientifiques contemporains comme David Reuben Stone ? Certains se sont attelés à la tâche et c'est loin d'être négligeable.

-Jeby-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Ren- le Mer 28 Juin - 23:00

-Jeby- a écrit:Et les écrits de Claude Tresmontant, vous en faites quoi ? Et ceux de Ghazali ?
Pour ne parler que de ces deux auteurs, puisque je les ai lu, et les apprécie tout particulièrement... Justement : non, il n'y a pas lieu de parler de démonstration. Ce qui n'enlève rien à la qualité de leurs réflexions.
Mais ce n'est pas le sujet pour en parler ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Emmanuelle78 le Mer 28 Juin - 23:03

Nicolasticot a écrit:
Emmanuelle a écrit:La notion de transcendance, d'"être suprême" n'est plus aussi philosophiquement nécessaire dans la compréhension du monde.
D'autres compréhensions sont possibles sans cette notion, alors que c'était moins vrai autrefois. Même les Lumières étaient à minima déistes.
Aujourd'hui on peut développer une pensée existentielle sans cette notion.

Oui Dieu est moins la seule idée possible qu'avant (mais absolument rien n'est venue l'annuler)  

Je comprend pas à vrais dire cela :
A mon sens, la foi se situe aujourd'hui a un autre niveau que le fait d'avoir peur de la mort et de se poser des questions existentielles...

Pourquoi ? Quelle autre chose est venue répondre aux espoirs et questions profonde et spirituel que les hommes se posent "Qui je suis, où vais-je" etc..
Rien n'a changer par rapport à hier, la religion est toujours une réponse aux questions existentielle (d'ailleurs elle l'est pour des milliards d'humains encore).
Et à vrais dire, en ce qui concerne la science, je vois pas comment elle pourraient répondre aux questions existentielles, c'est pas son domaine, elle répond sur l'histoire de la matière, comme elle le peut, mais pas au niveau spirituel.

Je ne pense pas à la science en tant que tel. Plus peut être à une forme de "maturité"... (gain en lucidité?)

Je pense que la peur de la mort ou les questions existentielles ne conduisent pas nécessairement vers le théisme ou les religions.
Un athée reste un être humain qui a des questions existentielles... et qui a peur de la mort.

Que la pensée existe également en dehors du théisme est récent. Que les religions soit UNE réponse et pas LA réponse montre selon moi, qu'il y a encore autre chose qui se joue dans la foi aujourd'hui, quelque chose en plus.

Si ce n'est pas le cas, la foi s'étiolera au fil des théorisations existentielles diverses et variées.

Mais après tout j'ai peut être une trop haute idée de la foi... ne l'ayant pas, je l'imagine comme une forme de "magie", un truc qui s'impose à soi, une évidence incontournable.... bref j'ai du mal à trouver mes mots ce soir.


Emmanuelle78

Messages : 87
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  -Jeby- le Mer 28 Juin - 23:26

Mais ce n'est pas le sujet pour en parler

C'est vrai. A lire les différentes contributions sur ce fil, j'ai remarqué une chose assez étonnante qui revient systématiquement dans les écrits des athées comparativement à ceux des croyants. Les athées ont une pensée qui prend toujours pour point de départ l'homme, l'être humain, et sa machinerie psycho-physique (si l'on peut dire). C'est une pensée qui est horizontale et qui refuse toute verticalité ou toute autre alternative explicative (qu'elle soit spirituelle, mystique ou autre). A tel point que l'on ne risque pas de se tromper en disant que la majorité de ceux se considérant athées sont en réalité des scientistes purs et durs (inutile de revenir sur la définition de ce terme ici). A l'inverse, les croyants adoptent l'attitude inverse : c'est la pensée verticale qui laisse largement la place à la transcendance et à un "au-delà" du monde sensible, comme l'enseignent la quasi totalité des religions. Pour en revenir au sujet, si l'on pose la question aux athées pour savoir comment ils expliquent le phénomène de la foi religieuse, un phénomène plurimillénaire qui a toujours existé (depuis que l'homme est Homme), ils vous répondent que c'est une douce illusion générée par la machinerie cérébrale face aux angoisses du monde. Mais si vous posez la question aux croyants, il y a des chances qu'ils vous répondent que l'être humain a eu un commencement et qu'il aura une fin, c'est sa condition de créature qui implique la condition d'être mortel (sinon il serait auto-suffisant comme Dieu lui-même).

-Jeby-
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Emmanuelle78 le Jeu 29 Juin - 2:07

-Jeby- a écrit:
Mais ce n'est pas le sujet pour en parler

C'est vrai. A lire les différentes contributions sur ce fil, j'ai remarqué une chose assez étonnante qui revient systématiquement dans les écrits des athées comparativement à ceux des croyants. Les athées ont une pensée qui prend toujours pour point de départ l'homme, l'être humain, et sa machinerie psycho-physique (si l'on peut dire). C'est une pensée qui est horizontale et qui refuse toute verticalité ou toute autre alternative explicative (qu'elle soit spirituelle, mystique ou autre). A tel point que l'on ne risque pas de se tromper en disant que la majorité de ceux se considérant athées sont en réalité des scientistes purs et durs (inutile de revenir sur la définition de ce terme ici). A l'inverse, les croyants adoptent l'attitude inverse : c'est la pensée verticale qui laisse largement la place à la transcendance et à un "au-delà" du monde sensible, comme l'enseignent la quasi totalité des religions. Pour en revenir au sujet, si l'on pose la question aux athées pour savoir comment ils expliquent le phénomène de la foi religieuse, un phénomène plurimillénaire qui a toujours existé (depuis que l'homme est Homme), ils vous répondent que c'est une douce illusion générée par la machinerie cérébrale face aux angoisses du monde. Mais si vous posez la question aux croyants, il y a des chances qu'ils vous répondent que l'être humain a eu un commencement et qu'il aura une fin, c'est sa condition de créature qui implique la condition d'être mortel (sinon il serait auto-suffisant comme Dieu lui-même).
d'où émane la pensée que ce soit chez un croyant ou chez un athée? Elle émane de la cognition humaine... qui est un filtre.

C'est orgueilleux à mon sens de penser que l'on s'en extrait car on pense "au de là " de l'homme.... il n'empêche qu'on y pense avec nos facultés humaines et rien d'autres. N'est ce pas tout simplement de la lucidité?


Emmanuelle78

Messages : 87
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  pauline.px le Jeu 29 Juin - 9:52

Bonjour Nicolasticot

Nicolasticot a écrit:
pauline a écrit: au point que je suis rassasiée et que cela peut s'arrêter demain, sans problème.
Si je comprend bien vous vous en fichez de jamais revoir vos proches, et votre Seigneur que vous "aimer" ?

Ai-je dit cela ?
Je ne fais que découpler l'amour du Seigneur de tous les "bénéfices collatéraux" que l'on peut espérer...

Et j'ignore tout de ce qui se passera après mon trépas.
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ sait que, dans mon immaturité spirituelle actuelle, je ne peux pas me satisfaire d'un salut qui ne serait pas universel. Il le sait et je n'ai pas à Lui imposer ma volonté. Mais vu d'ici, s'il manque quelqu'un alors mon Paradis serait un Enfer.

Dans le "tout vous sera donné par surcroît" de la quête du Royaume, mon souhait le plus vif est que si ma vie se poursuit après mon dernier souffle et si je suis sauvée alors j'emmènerais avec moi toute la cohorte de celles et ceux que j'aime, qui sont pour la plupart athées.

Mais ce n'est pas pour ça que j'aime notre Seigneur, je L'aime comme on aime... pour rien simplement parce que c'est Lui et parce que c'est moi.

Toutefois j'avoue que j'exagère un peu car les bénédictions que je perçois chaque jour doivent peser dans ma balance sentimentale.

Très cordialement
votre sœur
pauline
avatar
pauline.px

Messages : 681
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 64
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  pauline.px le Jeu 29 Juin - 10:01

Bonjour Rosarum,

rosarum a écrit:en quoi consiste cette "expérimentation" ?

Quand j'étais une athée un peu ébranlée dans mon athéisme douillet, j'ai tenté de prier et j'ai expérimenté alors le sentiment très réel et très vif de vide et d'inutilité d'une parole adressée à une personne qui n'existe pas.
Puis, sans que je puisse identifier le quand et le pourquoi, un jour j'ai éprouvé le sentiment très réel et très vif de la Présence de l'Interlocuteur. Dès lors, j'ai pu songer que j'étais devenue croyante.

très cordialement
votre sœur
pauline
avatar
pauline.px

Messages : 681
Réputation : 3
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 64
Localisation : bretagne sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Emmanuelle78 le Jeu 29 Juin - 12:37

pauline.px a écrit:Bonjour Rosarum,

rosarum a écrit:en quoi consiste cette "expérimentation" ?

Quand j'étais une athée un peu ébranlée dans mon athéisme douillet, j'ai tenté de prier et j'ai expérimenté alors le sentiment très réel et très vif de vide et d'inutilité d'une parole adressée à une personne qui n'existe pas.
Puis, sans que je puisse identifier le quand et le pourquoi, un jour j'ai éprouvé le sentiment très réel et très vif de la Présence de l'Interlocuteur. Dès lors, j'ai pu songer que j'étais devenue croyante.

très cordialement
votre sœur
pauline
voilà "la magie" à laquelle je fais allusion.

Emmanuelle78

Messages : 87
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Nicolasticot le Jeu 29 Juin - 15:25

Emmanuelle a écrit:Que la pensée existe également en dehors du théisme est récent. Que les religions soit UNE réponse et pas LA réponse montre selon moi, qu'il y a
encore autre chose qui se joue dans la foi aujourd'hui, quelque chose en plus.

Si ce n'est pas le cas, la foi s'étiolera au fil des théorisations existentielles diverses et variées.

Oui si je prend comme exemple le christianisme, ce n'est pas que réponse aux questions existentielle du genre "où vais-je" .
Même si pour un chrétien, sa foi est aussi confiance dans les réponses aux questions existentielles qu'apporte sa religion.

Pauline a écrit:Ai-je dit cela ?

C'est ce que ça pouvait sous-entendre pour moi, mais j'ai gardé en tête que votre réponse ne reflétait pas forcément de manière complète votre pensée.
Désolé Pauline la forme avait un coté agressif, j'ai encore fait mon bourrin. :f:

avatar
Nicolasticot

Messages : 553
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Roque le Jeu 29 Juin - 20:35

-Jeby- a écrit:La question est aussi de savoir s'il est possible de croire en quelque chose qui n'existe pas.
La question se pose nettement moins quand on a fait une expérience de " rencontre avec Dieu ". C'est cette dimension mystique qui fait que la foi en Dieu est chez certains très résistante - non réductible à une échange d'arguments. Ces expériences profondes sont très addictives ! Comme je l'ai dit plus haut ces expériences relèvent de la " séduction " - mais encore de la " gustation " ou du " rapt ". C'est une expérience sensible - parfois très puissante - qui ne relève pas du tout de la " cogitation " contrairement à ce que croient les gens qui n'y connaissent rien.

Avec d'infinies variantes et avec des intensités diverses, cette " expérience de Dieu " est beaucoup plus répandue qu'il n'y paraît ... notamment dans la prière des plus humbles ... parfois sous des formes assez loin de orthodoxie des grands courants religieux il faut bien le reconnaître.

" En ce temps-là, Jésus prit la parole : "Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. " (Mt 11, 25)

Pour d'autres, c'est une cogitation sans fin ... une répétition inlassable des postulats initiaux ... très lassant et pas intéressant du tout - au moins pour moi.


Dernière édition par Roque le Jeu 29 Juin - 20:44, édité 1 fois

Roque

Messages : 4361
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  rosarum le Jeu 29 Juin - 20:44

pauline.px a écrit:Bonjour Rosarum,

rosarum a écrit:en quoi consiste cette "expérimentation" ?

Quand j'étais une athée un peu ébranlée dans mon athéisme douillet, j'ai tenté de prier et j'ai expérimenté alors le sentiment très réel et très vif de vide et d'inutilité d'une parole adressée à une personne qui n'existe pas.
Puis, sans que je puisse identifier le quand et le pourquoi, un jour j'ai éprouvé le sentiment très réel et très vif de la Présence de l'Interlocuteur. Dès lors, j'ai pu songer que j'étais devenue croyante.

merci pour ce témoignage.
dès lors qu'on est dans le ressenti et non plus dans l'intellectuel, il n'y a pas de discussion possible car le ressenti est personnel et non communicable.
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Aimez votre Seigneur"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum