Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Nouvelles de Palestine et d'Israël

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Dim 4 Juin - 15:05

Grande manifestation à Tel-Aviv pour la création d'un Etat palestinien


Plusieurs milliers d'Israéliens se sont réunis samedi soir à Tel-Aviv pour soutenir la solution à deux Etats pour deux peuples. L'occupation des territoires palestiniens approche de son 50ème anniversaire.

Sur l'estrade, une vaste banderole avait été déployée proclamant: "Deux Etats, un espoir" lors de ce rassemblement organisé notamment par La Paix Maintenant. Cette ONG israélienne est hostile à la politique de colonisation menée en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-est annexée par le gouvernement de droite de Benjamin Netanyahu.

Le dirigeant de La Paix Maintenant Avi Buskila a affirmé que cette manifestation visait à protester "contre l'absence d'espoir que nous offre un gouvernement qui perpétue l'occupation, la violence et le racisme". "Le moment est venu de prouver aux Israéliens, aux Palestiniens et au monde qu'une importante proportion des Israéliens s'oppose à l'occupation et veut parvenir à une solution à deux Etats", a-t-il souligné.

afp/jc

https://www.rts.ch/play/tv/popupvideoplayer?id=8656755&startTime=98.44


https://www.rts.ch/info/monde/8655816-grande-manifestation-a-tel-aviv-pour-la-creation-d-un-etat-palestinien.html
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Dim 13 Aoû - 22:48

L’Eglise orthodoxe de Jérusalem dénonce une décision de la justice israélienne en faveur des colons

L’Eglise grecque-orthodoxe de Jérusalem a dénoncé une récente décision de la justice israélienne donnant le droit à une organisation ultra-nationaliste juive d’acquérir des biens appartenant à l’Eglise dans la Vieille ville de Jérusalem, partie palestinienne de la ville sainte occupée et annexée par Israël.

Le Patriarche Théophile III de Jérusalem a ainsi assuré au cours d’une rare conférence de presse à Amman que l’Eglise ferait appel devant la Cour suprême israélienne de ce jugement qu’elle considère "partial" et "politique".

suite:
http://www.france-palestine.org/L-Eglise-orthodoxe-de-Jerusalem-denonce-une-decision-de-la-justice-israelienne?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  indian le Lun 14 Aoû - 14:17

Bravo

indian

Messages : 1497
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Jeu 7 Sep - 18:23

Jérusalem: Israël accusé de chercher à "affaiblir" la présence chrétienne

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 05/09/2017

Les principales Églises chrétiennes de Jérusalem ont, fait qui est rare, publié un communiqué aujourdhui dénonçant des tentatives "systématiques" d'Israël "d'affaiblir la présence chrétienne" dans la Ville sainte. Le communiqué a été rédigé par les chefs des Églises catholique, grecque orthodoxe, arménienne et luthérienne ainsi que des représentants d'autres communautés chrétiennes.

Le texte vise le récent jugement d'un tribunal israélien ayant permis à un groupe qui milite pour la colonisation de Jérusalem-Est --secteur palestinien occupé et annexé par Israël--, de s'emparer de terres appartenant aux Églises dans cette partie de la ville. Il critique également un projet de loi israélien sur le statut des terres appartenant à des Églises en cours de discussion au Parlement israélien. "Nous voyons dans ces actions une tentative systématique d'affaiblir l'intégrité de la Ville Sainte de Jérusalem et la Terre Sainte et de saper la présence chrétienne", souligne le communiqué.

Le 31 juillet, un tribunal de Jérusalem a confirmé la validité d'une vente immobilière impliquant l'organisation ultra-nationaliste israélienne, Ateret Cohanim et l'Église Grecque orthodoxe portant sur l'acquisition de deux hôtels situés près de la porte de Jaffa dans la Vieille ville. L'Église a démenti avoir vendu le terrain et affirmé que le jugement était "politiquement motivé".

Parallèlement, une proposition de loi au Parlement prévoit de transférer à l'État d'Israël, tous les terrains ayant appartenu à des Églises qui ont été vendues à des investisseurs privés en échange de compensations, ont indiqué les médias israéliens. Ce texte s'il est adopté pourrait porter atteinte à de futures transactions portant sur des biens appartenant aux Églises.

"Nous ne pouvons pas souligner avec assez de force l'extrême gravité de la situation (et des effets) que ces agressions récentes et systématiques ont eu sur le statu-quo, l'intégrité de Jérusalem et le bien-être des communautés chrétiennes en Terre sainte", ajoute le texte. Les Églises de Terre sainte appellent en outre les chrétiens à travers le monde à les soutenir.
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Mer 27 Déc - 16:31

Israéliennes et Palestiniennes marchent pour la paix
AFP
Publié le 08/10/2017

Des milliers de femmes israéliennes et palestiniennes ont terminé dimanche à Jérusalem une marche pour la paix de deux semaines à travers Israël et la Cisjordanie occupée pour "exiger un accord de paix" entre Israéliens et Palestiniens.

Le mouvement "Women Wage Peace" ("Les femmes font la paix") a organisé cette marche afin de "faire entendre la voix de ces dizaines de milliers de femmes israéliennes juives et arabes, de gauche, centre et droite et de leurs partenaires palestiniennes, qui main dans la main ont pris ensemble cette route de la paix", explique l'une des organisatrices Marie-Lyne Smadja.

Les femmes se sont rendues dans des villes juives et arabes d'Israël ainsi qu'en Cisjordanie occupée où une rencontre s'est déroulée en présence de dizaines de femmes palestiniennes et de femmes vivant dans des colonies. http://www.lepoint.fr/monde/israeliennes-et-palestiniennes-marchent-pour-la-paix-08-10-2017-2162994_24.php
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Mer 27 Déc - 17:27

Détention prolongée pour Ahed Tamimi, symbole de la résistance palestinienne

Un tribunal militaire israélien a décidé de maintenir en garde à vue la jeune Palestinienne de 17 ans, arrêtée après la diffusion d'une vidéo virale où on la voit donner des coups de pied et des gifles à des soldats israéliens en Cisjordanie.


Mardi dernier, les Forces de défense d’Israël ont abattu Hamed al-Masri, 15 ans, d’une balle dans la tête, blessant grièvement l’adolescent de Salfit qui, par ailleurs, ne portait pas d’arme. Vendredi, les militaires ont fait de même avec Mohammed Tamimi, de Nabi Saleh, sans arme lui aussi, le blessant tout aussi grièvement à la tête. Vendredi encore, les militaires ont tué – toujours d’une balle dans la tête – Ibrahim Abu Thuraya, amputé des deux jambes. Et, le même jour, Ahed Tamimi était dans la cour de sa maison avec une amie et a giflé un homme des FDI qui avait fait irruption chez elle.

Impunité pour les soldats israéliens qui tirent sur  et tuent des enfants désarmés?  Ahed Tamimi elle risque 7 ans de prison pour des gifles et des coups de pieds!!!

De son côté, l'armée israélienne a annoncé avoir ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de la mort du jeune Palestinien handicapé, notamment pour comprendre pourquoi les soldats ont tiré à balles réelles au lieu des balles en caoutchouc. Avec cette question qui reste en suspend: un homme aux capacités motrices plus que limitées représente-t-il une menace?

"L'utilisation de balles réelles est requise uniquement lorsque les forces identifient une menace significative pour la vie des soldats ou pour les systèmes de sécurité essentiels", a souligné un communiqué de Tsahal.

Pour mémoire : 18 mois de prison pour Elor Azaria. Il avait achevé un Palestinien blessé:
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Mer 27 Déc - 17:56

La situation en Israël/Palestine m'inspire les réflexions suivantes (réflexions évidemment issues d'un point de vue extérieur, je ne suis jamais allé là bas et je suis un non-juif, je n'ai d'ailleurs aucun juif dans mes connaissances proches).


- Je me souviens avoir vu un documentaire sur une chaîne TV du cable il y a des années, sur l'épisode des Murailles de Jéricho il me semble. Et dans le documentaire on indiquait que les populations israéliennes et palestiniennes étaient, génétiquement parlant, de la même famille. Il n'y avait pas au monde deux ethnies plus proches. Donc ces 2 groupes sont en fait une même ethnie originellement. Et ils s'entre-déchirent avec férocité. C'est absurde et fou. Thich Nhat Hanh mentionne parfois la venue de groupes d’israéliens et de Palestiniens dans sa communauté du Village des Pruniers et ceux-ci découvrent parfois à leur grande stupéfaction qu'ils sont capable de se comprendre, de s'entendre, de se faire confiance, de se respecter, bref, de faire la paix, pour peu que chacun s'écoute dans un cadre propice.


- Je me dis aussi que si l'on supprimait les politiciens des 2 bords, les militaires d'un coté et les chefs terroristes de l'autre, ainsi que l'influence des puissances étrangères extérieures à ce territoire, les populations civiles vivraient en paix, en coexistence pacifique et en bonne intelligence sans trop de problème.


- Je pense aussi à l'héritage du nazisme et de la Shoah. En effet, certes, depuis de nombreux siècles les juifs étaient persécutés en Europe, mais avec le régime nazi on a atteint un sommet inégalé en la matière. Et je crois qu'Hitler et les siens on "gagné" quelque part en inoculant chez les survivants le poison de la peur , voir de la haine, des non-juifs. Et la certitude qu'un état juif ne pouvait compter que sur lui-même. C'est d'ailleurs pour cela qu'Israël s'est doté rapidement de l'arme atomique, pour tenir en respect ses voisins arabes sur toutes ses frontières. Israël, du moins sont gouvernement, est dans une mentalité d'assiégé et de paranoïa. De plus le territoire est si petit et inhospitalier qu'un seul impact nucléaire de faible puissance, une mine nucléaire par exemple ou une "bombe sale", et s'en serait finit durablement de l'état d'Israël. Résultat, encore plus de peur et de paranoïa. D'ailleurs l'état d'Israël n'hésite pas à employé certains moyens qui n'ont rien à envie au régime nazi. Preuve de plus pour moi de l'empoisonnement de leur mentalité collective.


- Si Israël était attaqué, y aurait-il vraiment des puissances étrangères pour s'engager auprès d'eux et les protéger ?


- Enfin, je crains que ce soit cette "peur", paranoïa et vigilance extrême de l'état d'Israël qui peut apparaître comme un moyen nécessaire à sa survie, soit en fait la cause de sa perte.  Selon l'effet pervers bien connu : quand on essai d’empêcher par tout les moyens quelque chose de se produire en général on provoque sa venue. Je ne sais pas comment au juste mais je ne serais pas surpris que l'état d'Israël ne survive pas au XXIème siècle. Certains, en dedans et au dehors ne sont plus capables de penser autrement que par la peur, la haine et la paranoïa, entretenant cet état d'esprit et le transmettant aux jeunes générations.


Je ne souhaites pas spécialement que cela "finisse mal" mais je ne suis guère optimiste. Pour moi ce n'est qu'une question de temps. Et je ne suis pas le seul à être aussi pessimiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Mar 2 Jan - 22:01

avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  gfalco le Mer 3 Jan - 7:41

Trump menace de couper l'aide financière des États-Unis aux Palestiniens

Donald Trump a menacé mardi sur Twitter de suspendre le versement de "centaines de millions de dollars par an" à l'Autorité palestinienne parce que celle-ci ne veut selon lui "plus parler de paix".
Le président américain Donald Trump a menacé mardi de couper l'aide financière des États-Unis aux Palestiniens, qui s'élève jusqu'à présent à plus de 300 millions de dollars par an.

"Puisque les Palestiniens ne sont plus disposés à parler de paix". "Nous payons les Palestiniens DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS par an sans reconnaissance ou respect" de leur part, a tweeté Donald Trump. "Puisque les Palestiniens ne sont plus disposés à parler de paix, pourquoi devrions-nous leur verser des paiements massifs à l'avenir ?", a-t-il ajouté.

It's not only Pakistan that we pay billions of dollars to for nothing, but also many other countries, and others. As an example, we pay the Palestinians HUNDRED OF MILLIONS OF DOLLARS a year and get no appreciation or respect. They don’t even want to negotiate a long overdue...Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 2 janvier 2018

...peace treaty with Israel. We have taken Jerusalem, the toughest part of the negotiation, off the table, but Israel, for that, would have had to pay more. But with the Palestinians no longer willing to talk peace, why should we make any of these massive future payments to them?Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 2 janvier 2018

Dialogue rompu depuis un mois. Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé le mois dernier que les Palestiniens n'accepteraient plus aucun plan de paix américain après la décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem en tant que capitale d'Israël. En agissant de la sorte, en violation des résolutions des Nations unies, le président américain a fait perdre à son pays son statut de "médiateur honnête dans le processus de paix", a justifié Mahmoud Abbas lors d'une visite à Paris.


Source : Europe 1

gfalco

Messages : 275
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Mer 3 Jan - 8:06

Encore un coup de pied du Président Américain dans un nid d'abeille. Il prépare un avenir sombre pour son propre pays. On agît pas ainsi sans qu'il y ai retour de bâton.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Nicolasticot le Jeu 4 Jan - 17:59

Idriss a écrit:POUR MÉMOIRE : 18 MOIS DE PRISON POUR ELOR AZARIA. IL AVAIT ACHEVÉ UN PALESTINIEN BLESSÉ:

C'est le titre d'un site de propagande obsessionnellement anti-israelien,
ou bien tellement anti-palestinien que le mot palestinien est synonyme de terroriste :refl: :lol:
avatar
Nicolasticot

Messages : 945
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Ven 5 Jan - 13:22

Nicolasticot a écrit:
Idriss a écrit:POUR MÉMOIRE : 18 MOIS DE PRISON POUR ELOR AZARIA. IL AVAIT ACHEVÉ UN PALESTINIEN BLESSÉ:

C'est le titre d'un site de propagande obsessionnellement anti-israelien,
ou bien tellement anti-palestinien que le mot palestinien est synonyme de terroriste  :refl:   :lol:

Je ne comprend pas trop la réflexion ! Qu'est-ce que tu as voulu dire?
Maintenant je suis aller aussi sur des site pro-sioniste qui avait posté la vidéo de l'exécution sommaire de se palestinien blessé et à terre . Ils réclamaient la libération et l’amnistie pour ce Militaire , qui soit dit en passant à la double nationalité Franco-Israélienne...Il me semble qu'il n' a pas purgé sa peine entièrement .
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Ven 5 Jan - 13:35

Nicolasticot a écrit:
C'est le titre d'un site de propagande obsessionnellement anti-israelien,
ou bien tellement anti-palestinien que le mot palestinien est synonyme de terroriste  :refl:   :lol:

Tu réclames plus de neutralité sur le sujet?


Ça y'est j'ai compris l'homme à terre , l'être humain palestinien est avant tout un terroriste car il avait commis une attaque au couteau...Et Donc pour être plus neutre et objectif j'aurais du écrire pour mémoire  18 MOIS DE PRISON POUR ELOR AZARIA. IL AVAIT ACHEVÉ UN TERRORISTE BLESSÉ:
Et 18 mois de prison pour l'exécution sans procés cela te semble raisonnable ,et qu' à coté de cela 7 ans de prison pour une mineure qui a giflé un militaire d'une armée réguliére c'est pas disproportionné?
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Ven 5 Jan - 15:00

Volontaires catholiques en Palestine, ils témoignent
Paris Match| Publié le 04/01/2018

« La colonisation en Palestine est un cancer qui développe quotidiennement ses métastases » : telle est la conclusion extrêmement forte de Corinne et Laurent Mérer, deux volontaires catholiques qui ont passé trois mois dans les Territoires occupés.


Au printemps 2016, Corinne et Laurent Mérer passent trois mois dans les Territoires occupés à l’appel des églises chrétiennes de Palestine. Cet ancien amiral et son épouse ne sont pas particulièrement sensibilisés à la question israélo-palestinienne. Ils vont partager au jour le jour la vie des chrétiens et musulmans, dans les sites sensibles de Cisjordanie, checkpoints, villages bédouins, près des colonies, selon le principe de la présence protectrice. Ce qu’ils découvrent sur le terrain les sidère : harcèlement, expéditions punitives, humiliations  quotidiennes de la part des colons et des soldats de Tsahal, couverts par les autorités. Ils publient le récit de leur mission : « S’ils se taisent, les pierres crieront » (éd. Balland).




Interview :
Paris Match Qu'est-ce qui vous a décidé à partir en Cisjordanie avec votre épouse?
Laurent Mérer. Dès 2002, à la suite de la deuxième intifada, l’ensemble  des Eglises chrétiennes de Palestine se sont réunies pour lancer, au nom de tous les Palestiniens, chrétiens et musulmans,  un appel aux hommes et aux femmes de bonne volonté : « venez, partagez un moment de notre vie et témoignez de ce que vous aurez vu » ; l’appel est renouvelé chaque année. Cette approche œcuménique, au sens large du terme, d’une question éminemment complexe nous a séduits.

Pouvez-vous nous rappeler le cadre de cette mission?
La réponse à cette demande a été formalisée par un programme monté par le Conseil œcuménique des Eglises (programme EAPPI : Ecumenical Acompaniment Program for Palestine and Israël) qui consiste à l’envoi régulier, pour une durée de trois mois, d’une promotion de trente volontaires internationaux, dans les Territoires Occupés de Palestine. Sur place les volontaires sont répartis par équipes de 4 à 5 qui vivent en autonomie dans des endroits sensibles (Jérusalem-Est, Hébron, collines du sud d’Hébron, Bethléem, Jéricho/vallée du Jourdain, Yanoun, Tulkarem), et travaillent concrètement sur le terrain, selon le principe de la « présence protectrice » pour faciliter l’accès des Palestiniens au travail (présence aux checkpoints), à l’éducation (entrée des écoles), aux lieux de cultes (églises et mosquées) , pour être présents auprès des bédouins et des bergers dont les terrains et les pâturages sont convoités par les colons, pour soutenir les familles dont les maisons font l’objet de démolitions punitives ou ont été murées, celles dont les enfants ont été blessés ou sont emprisonnés. Ce travail se fait au quotidien en relation avec les organisations israéliennes et palestiniennes qui militent pour une paix juste, et les grandes organisations internationales.

Qu'est-ce qui vous a le plus marqués? Choqués? Révoltés?
L’aveuglement, la haine…On croyait la colonisation abandonnée aux oubliettes de l’histoire, elle est en Palestine une réalité vivante et active, un cancer qui développe quotidiennement ses métastases. Les rares colons avec qui nous avons pu échanger – la plupart des autres étaient davantage dans l’invective et le crachat - sont dans une démarche messianique : « Dieu nous a donné cette terre, les Palestiniens n’ont rien à y faire, ils doivent partir, sinon nous les jetterons à la mer ».  Un point nous a particulièrement frappés : les Palestiniens chrétiens, bien que très minoritaires, sont spécialement dans le collimateur des autorités israéliennes. Les chrétiens, pour des raisons historiques, font partie de l’élite de ce pays et ils ont été à la tête de la plupart des mouvements de contestation. En outre, ils sont les témoins vivants que ce conflit n’est pas un conflit de nature religieuse juifs/musulmans, facile aujourd’hui à « vendre » à l’opinion occidentale, mais un conflit de territoire. Les  Palestiniens chrétiens sont donc, aux yeux du gouvernement israélien, des gêneurs qu’il faut inciter à partir en leur compliquant au maximum la vie quotidienne. Cette politique est un succès puisque les chrétiens, qui représentaient près de 20% de la population sont aujourd’hui moins de 1,5%. Il demeure que les Palestiniens chrétiens ont un rôle important à jouer dans la solution ou l’évolution du conflit. Dans ce tableau désespérant, il y a malgré tout une lueur d’espoir : de nombreux Israéliens (y compris de hauts responsables militaires ou policiers) comprennent et disent, car il y a une grande liberté d’expression en Israël,  que la politique actuelle d’occupation et de colonisation mène leur pays à une impasse, qu’il n’y aura jamais de paix pour Israël tant que les Palestiniens ne bénéficieront pas d’une paix juste ; pour le moment ils ne sont pas majoritaires, mais ce courant de pensée s’exprime régulièrement.

En êtes-vous revenus différents?
Oui, à l’évidence. On revient quelque peu désespérés de la condition humaine. Constater qu’un pays moderne, internationalement reconnu, suscite, encourage ou couvre les comportements que nous avons constatés, que cela se fait dans l’indifférence feutrée de la communauté internationale, a quelque chose de révoltant. Désespérés aussi de réaliser que cette politique, contraire à l’esprit des pionniers, non seulement fait souffrir une partie de la population de cette terre, mais, à  terme, mène Israël à l’échec. Les Israéliens raisonnables et réalistes en ont dramatiquement conscience. Nous en avons eu à ce sujet des témoignages aussi saisissants que dramatiques d’Israéliens plus désespérés encore que nous.

A votre retour, comment votre entourage a-t-il reçu le récit de vos expériences?
Question délicate… Avec certains, famille ou amis, on n’a pu éviter la polémique, le sujet est si sensible, et dans notre pays particulièrement, si chargé de pesanteurs sociétales ou historiques. Il y a eu des réactions épidermiques… Mais pour la majorité de notre entourage, cela a été la sidération : la même que la nôtre devant la réalité de ce que nous avons vu et vécu. Nous avons à l’évidence fait évoluer leur appréhension de la réalité. Notre mission s’arrêtait là. A chacun après de se faire son propre jugement.

Retournerez-vous?
Non, pas dans l’immédiat du moins. Retourner à court terme serait prendre le risque que le regard s’émousse, qu’il s’habitue à l’inacceptable. Dans les années qui viennent, la situation ne va pas changer, elle risque plutôt d’empirer. Il vaut mieux inciter d’autres à faire comme nous, pour maintenir le flux des témoignages, avec un œil neuf à chaque fois. Pour le moment, nous nous attachons à la deuxième partie de la mission : raconter. Nous faisons de nombreuses conférences, réunions, et il y a ce livre.

et extraits.:
Extrait 1 - Petit matin à Qalandia
4h30. Nous sommes à Qalandia, l’un des plus importants check-points de Cisjordanie mais, pour le moment, du « bon côté », c’est à dire du côté de Jérusalem, des lieux saints, des grands hôpitaux et surtout du travail.

C’est ce côté que souhaitent rejoindre ce matin, comme tous les matins de la semaine, des centaines de Palestiniens, chrétiens et musulmans, qui vivent dans les Territoires occupés mais qui ont leur travail de l’autre bord. [Traverser dans ce sens] ne présente aucune difficulté : il me suffit de franchir deux tourniquets métalliques.

J’arrive alors à l’intérieur du vaste centre de contrôle pour piétons qu’est Qalandia, côté Palestine : un immense hangar de tôles tordues ou cassées, au sol défoncé, équipé de rares bancs métalliques. Un mince filet d’eau coule sur une antique vasque de pierre ; plusieurs hommes s’y rafraîchissent, d’autres font leurs ablutions avant la prière. A côté, des toilettes délabrées. Les relents d’urine et de tabac froid me prennent à la gorge.

Une centaine de Palestiniens, des hommes pour la plupart, attendent déjà dans le vent glacial qui s’engouffre entre les tôles disjointes. Je les vois frissonner, l’air hagard, mal réveillés, les mains enfoncées dans les poches [...]

Ils piétinent en file indienne devant l’un des étroits couloirs – juste la largeur d’un homme – constitués de hautes barrières métalliques et surmontés d’épais grillages, débouchant sur des tourniquets […] Me vient à l’esprit l’image des bestiaux qui défilent vers les abattoirs.

Au plafond, au milieu d’un entrelacs de barbelés, des oiseaux virevoltent ; à Qalandia ce sont les hommes qui vivent en cage…

Extrait 2 - L’école Cordoba – Hébron dans la tourmente
L’entrée de la rue Shohada [où se trouve l’école], autrefois très commerçante, est filtrée depuis 2000, après la deuxième intifada ; suite aux événements de septembre 2015 – une jeune fille palestinienne de vingt ans, soupçonnée d’attaque au couteau, a été tuée par les soldats au check point 56 – cette rue a été déclarée « zone militaire fermée ”. Seuls peuvent y pénétrer, après contrôle et souvent fouille, les familles palestiniennes demeurant dans la rue, ainsi que les enfants de l’école Cordoba et leurs professeurs. Les colons accèdent par l’autre côté et ils ont seuls le droit d’y circuler en voiture. L’école accueille cent cinquante enfants palestiniens de six à seize ans et seize professeurs.

Avec mon équipe, nous sommes stationnés chaque jour aux deux Check Points, pour l’entrée et la sortie des enfants. « Votre présence rassure les gosses et calme les colons », me déclare Nora Nazar, la courageuse principale de l’école Cordoba.

« Et les soldats font plus attention », continue-t-elle. […]

Depuis le regain de tension apparu à l’automne 2015 en Israël et dans les Territoires occupés de Palestine […], c’est à Hébron, 250 000 habitants, que la situation est la plus critique. Deux importantes colonies israéliennes, illégales au regard du droit international, 10 000 habitants au total, sont en effet implantées en bordure même de la ville, et trois petites au cœur de la vieille cité.

Les colons tentent par tous les moyens d’étendre leurs installations et la cohabitation avec les Palestiniens est « musclée ». Les colonies d’Hébron sont protégées par trois mille soldats de l’armée israélienne. La ville constitue un enjeu majeur car, de même que Jérusalem, elle est ville sainte pour les trois religions monothéistes. Elle abrite le tombeau des Patriarches de la Bible, Abraham, Isaac et Jacob. Selon une ancienne tradition, c’est aussi l’entrée du jardin d’Eden […] Le roi David y fut sacré et y régna sept ans. […]

Il n’y a plus depuis longtemps de chrétiens à Hébron […]. Ainsi, Palestiniens musulmans et colons israéliens sont-ils face à face.

Aujourd’hui, la tension est de nouveau à son comble. 40% des clashs ont lieu à Hébron.

Les enfants de l’école Cordoba continuent de baisser la tête.

Extrait 3 - Les collines du sud

Au sud de la Judée, à une vingtaine de kilomètres d’Hébron, la ville de Yatta domine une région de collines vouées à l’agriculture et à l’élevage qui s’étend jusqu’à la « ligne verte », frontière avec Israël […]. Une de nos équipes est établie à Yatta et rayonne de là pour assurer une présence protectrice dans les villages soumis aux exactions des colons, accompagner les bergers dans leurs pâtures, les agriculteurs dans leurs travaux journaliers ; nos amis passent souvent la nuit dans les fermes isolées pour dissuader les raids et les intimidations. Je suis venu partager trois journées avec eux dans les collines du sud. Lorsque nous nous sommes apprêtés à partir, après la cérémonie du thé dans la maisonnette d’Ahmed et de Sara, la jeune femme m’a regardé de ses yeux bleus presque transparents et m’a dit « revenez quand vous voulez et passez la nuit. » J’ai lu l’angoisse sur son visage. Elle s’est levée lourdement, un bébé dans les bras, un autre proche du terme sous la tunique et nous a accompagnés jusqu’à la porte. Ahmed qui l’avait précédée nous a confié « la nuit, elle tremble et dans la journée, quand je suis sorti avec les moutons, elle a peur pour moi ». […] La veille, Ahmed avait été violemment pris à parti par un colon arrivé en voiture […]. « Dégage, tu n’as rien à faire ici, cette terre est à nous, Dieu nous l’a donnée ». On ne plaisante pas avec les colons, la plupart sont armés. Ahmed avait déguerpi avec ses bêtes.

L’histoire de Susiya, dans les collines du sud d’Hébron, a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais les problèmes demeurent. L’ancien village a été rasé en 1986 et ses habitants expulsés au motif qu’ils ne pouvaient habiter sur un site de fouilles archéologiques. Trois familles de colons se sont pourtant installées peu après sur les lieux. Les familles palestiniennes quant à elles se sont transportées à quelques centaines de mètres sur des terres leur appartenant depuis l’époque ottomane et le nouveau village comprend aujourd’hui trois groupes de tentes ou de maisonnettes de tôles et bâches, environ 400 personnes, plus d’un millier de bêtes dans les enclos. Mais il a fait l’objet d’un ordre de démolition depuis qu’une association de colons a porté plainte devant la cour israélienne, réclamant la destruction de tous les « avant-postes palestiniens de la zone ». La plainte a été reçue. Le village a perdu plus de 60% de ses terres agricoles et de ses pâturages puisque la majeure partie se trouve en « zone tampon » décrétée par les autorités depuis l’installation de la grosse colonie agricole, zone interdite d’accès aux Palestiniens « pour raison de sécurité ». La plupart des puits du village se trouvent dans cet espace. Des miradors érigés et gardés par l’armée occupent les hauteurs avoisinantes. Lorsque je me suis approché subrepticement de la colonie au cours de la séance de pâturage, j’ai vu arriver une jeep militaire dans les minutes suivantes et j’ai dû me faufiler vers les moutons.
http://www.parismatch.com/Actu/International/Volontaires-catholiques-en-Palestine-ils-temoignent-1431992
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Ven 5 Jan - 15:49

Vous savez, je suis très sérieux quand je dis que l'idéologie nazie a inoculé son poison chez les juifs qui ont créé et gèrent l'état d'Israël : racisme, discrimination, persécution, brutalité, injustice, camps, etc... seule la victime a changé, les juifs de victime sont devenus bourreau. Attention, il y a aussi du coté palestinien des personnes qui ne valent pas mieux, le IIIème Reich a tenté de fricoté avec des extrémistes musulmans par affinité avec l'antisémitisme réciproque et par soucis de causer des problème au colonisateur anglais en guerre contre le Reich. Au milieu vous avez un population civile qui je le répète, j'en suis convaincu, ne demande qu'a vivre en coexistence pacifique et en bonne intelligence.


Ce sont les politiciens et les extrémistes religieux des deux camps ainsi que leurs exécutants (soldats pour les uns, terroristes pour les autres) qui posent problème.

Le Villages des Pruniers, la communauté du maître zen Thich Nhat Hanh, a parfois dans le passé accueilli en même temps des Israéliens et des Palestiniens, et dans un cadre paisible, bienveillant, neutre, les groupes petits à petit on fait tombé la méfiance, et se sont rendu compte qu'ils pouvaient parler, s'écouter, se côtoyer pacifique, et à leur grand étonnement cela s’avérait possible après plusieurs jours. Et ces gens revenaient alors en Israël avec la preuve que la coexistence pacifique était possible. Si on y mettait les bonne conditions.


Ma peur, la haine, la défiance, la colère, la violence, vis à vis de l'autre sont perpétuellement alimentés de part et d'autres par des extrémistes politiques, religieux ou militaires qui forment des minorités agissantes incapables de compromis, des gens qui ne peuvent plus penser en terme de réconciliation. C'est une minorité de donneurs d'ordres et de gens de pouvoirs. Ce sont eux le problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Ven 5 Jan - 18:08

Madhyamaka a écrit:Au milieu vous avez un population civile qui je le répète, j'en suis convaincu, ne demande qu'a vivre en coexistence pacifique et en bonne intelligence.

Salam
Si la création de l'état israélien a été une immense connerie , aujourd'hui il faut constater qu'il existe une population , un peuple né en Israël qui parle une langue qui lui est propre , l'hébreux moderne , qui a acquis une culture propre, qui n'est pas plus religieux que cela ...Beaucoup de sionistes des plus acharnés sont complètement étranger à cette culture , et à cette population ..

J'ai participé a des débats sur plusieurs années sur un forum , un petit cercle globalement orienté droite et avec des pro-sionistes.. Parmi les participant il y avait une personne approchant les 80 ans vivant dans un kibboutz , un vrai de vrai parti en Israël pour vivre une utopie socialiste...Et bien nous nous sommes souvent retrouvés dans nos analyses ensemble et contre les pro-israéliens ...Pour ne rien gâcher en plus "Coco " ( c'était sont pseudo on comprend pourquoi :mm: ) était athée...
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Ven 5 Jan - 18:43

Idriss a écrit:Si la création de l'état israélien a été une immense connerie


Je pense que des personnes de confession juives, soit vivant en Israël soit à l'extérieur de  l'état d'Israël peuvent avoir un point de vue sensiblement différent. :lol:


Etant le seul état juif, cerné de pays musulman, et seul a être équipé dans la région de l'arme atomique, en effet les états voisins seraient surement ravis si l'Etat d'Israël n'avait jamais existé. :lol:


A peine les britanniques partis, les états musulmans voisins sont tombé sur l'Etat d'Israël comme la pauvreté sur le monde et s'en sont mordus les doigts. Ce n'était guère malin non plus. Depuis l'état d'Israël fonctionne avec une mentalité d’assiégé. Très mauvais comme attitude. :no:


En même la naissance même du Royaume d'Israël dans l'antiquité est plus ou moins basé sur une spoliation de la terre des peuples autochtones puisque, il me semble, Abraham était nomade et lorsque Yahvé a promis une terre à son peuple il lui a fait savoir que lui, Yahvé, se chargerait de chasser les précédents occupants, ou du moins, que les Hébreux en tant que peuple élu du Dieu Unique avaient parfaitement le droit de chasser les peuples locaux et de prendre leur terre... puis que c'était la volonté de Yahvé. (dites moi si je me trompe mais c'est plus ou moins ce qui est dit dans l'Ancien Testament non :?: ).


Alors à l'époque de l'antiquité éventuellement cela pouvait passer comme façon de faire, et encore, on ne manquait pas de place pourtant, et l'Egypte des pharaons accueillit fort aimablement les hébreux jusqu'a ce que ceux-ci, ne maîtrisant nullement leur démographie, mettent en péril l'équilibre alimentaire de l'Egypte.


Et quand les hébreux eurent leur royaume, ils finirent par se diviser (querelles internes), s'affaiblir et se faire vaincre par les puissances voisines, plus de Royaume d'Israël, il fallut attendre environ 2000 ans pour avoir de nouveau un état d'Israël basé aussi sur une certaine forme de spoliation (d'un certain point de vue).  


D'ailleurs les colons américains et les Israéliens ont un peu ce point commun, leur état actuel est basé sur la spoliation (y compris par la violence) de la terre des autochtones.
Les Palestiniens ne sont guère bien lotis et les cultures de natifs américains pratiquement anéanties.


Avec de pareil passifs historiques on se demande pourquoi cela marche si mal actuellement... :roll:


Je n'y connais pas grand chose sur la situation Israël-palestinienne mais, génétiquement c'est pratiquement un même peuple. Pourquoi n'arrive t'on pas à faire passer l'idée d'un état unique ou Israéliens et Palestiniens gouverneraient ensemble, avec les mêmes droits ? Jérusalem est un lieu sacré pour les 3 religions du Livre, une excellente raison de s'unir et de travailler ensemble. Et qu'est ce qu'on voit ? Des violences internes et des souffrances immenses. C'est absurde. :shock:


Pour moi le problème vient des politiciens et des ultra-religieux des 2 bords (et des influences d'états voisins).

Je repense à la cité de Jericho, un des plus vieux centres urbains au monde.


Documentaire très intéressant ci-dessus sur le fameux épisode de la Bible sur Josué et les Murailles de Jericho :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Sam 27 Jan - 17:40

En Israël, l’extrême précarité des rescapés de la Shoah
Par Guillaume Gendron, correspondant à Tel-Aviv — 26 janvier 2018

Près d’un quart des 189 000 survivants installés dans l’Etat hébreu vit sous le seuil de pauvreté. Alors que se tient ce samedi la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, la situation choque beaucoup d’Israéliens.
http://www.liberation.fr/planete/2018/01/26/en-israel-l-extreme-precarite-des-rescapes-de-la-shoah_1625527
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Sam 27 Jan - 20:33

« Gaza se dirige vers la famine », Israël s’inquiète – plus que quiconque
Après la coupe des aides américaines à l'UNRWA, les Palestiniens organisent des manifestations quasi-quotidiennes et l'enclave côtière est au bord de l'effondrement économique


Un Palestinien remplit sa carriole d'aide alimentaire aux abords du centre de distribution des Nations unies à Gaza, le 28 janvier 2018 (Crédit : AFP Photo/Mohammed Abed)

Les habitants de la bande de Gaza affrontent de manière de plus en plus inquiétante les pénuries alimentaires, certains affirmant qu’il ne s’agit dorénavant que d’une question de temps avant que les Palestiniens ne marchent vers le carrefour d’Erez qui marque la frontière avec Israël pour afficher leur « détresse ».

« Gaza se dirige vers la famine », a dit un ami de longue haleine de ce journaliste. « Ce n’est qu’une question de temps et on va y arriver ».

Source : The time of Israël

https://fr.timesofisrael.com/gaza-se-dirige-vers-la-famine-israel-sinquiete-plus-que-quiconque/
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Dim 28 Jan - 10:25

Une petite bouffé d'oxygène enfin j'espère :

https://villagedespruniers.net/news/la-paix-a-chaque-pas-retraites-en-israel/


La paix à chaque pas – Retraites en Israel



 


Posted on May 10, 2017 by Soeur Dao Nghiem


Fin mars 2017, Sr Bi Nghiêm de l’Institut Européen du Bouddhisme appliqué en Allemagne, et Sr Dao Nghiêm du Village des Pruniers sont allées en Israel pour soutenir deux retraites : une retraite de trois jours à Ramallah à côté de Jérusalem, dans le nord de la Palestine, dans les territoires occupés, et une autre retraite de cinq jours au Kibbutz de Biet Oren dans la forêt de Carmel. Les participants étaient des personnes de tout âge et de tout antécédent le plus jeune ayant 16 ans et le plus âgé 75 ans. Plusieurs participants pratiquent la pleine conscience dans la tradition du Village des Pruniers depuis plus de 20 ans, et étaient présents lors de la première visite de Thich Nhat Hanh en Israel en 1997.


Aujourd’hui plusieurs enseignants du Dharma laics ainsi que de nombreux membres de l’Inter-être  co-animent des sanghas à Jerusalem, Tel Aviv, Mevasseret, Negev et Ein Hod.


Depuis la première visite de Thay des enseignants du Dharma laics d’autres pays viennent régulièrement soutenir les sanghas. Ces deux retraites en Mars ont été rendues possible grâce au généreux soutien financier de la grande famille du Village des Pruniers.


De nombreux retraitants connaissaient déjà la pratique et ont offert à la retraite leur stabilité et leur paix. Nombreux d’entre eux sont engagés très activement dans la construction de la paix, faisant de leur mieux pour offrir leur soutien au milieu d’une situation très complexe. “Ce n’est pas facile d’organiser des retraites dans les territoires occupés, et nous pouvions voir le grand courage des organisateurs,” dit Sr Dao Nghiem. “Dans de telle situation, chacun est encore plus motivé à pratiquer, car ils en ont vraiment besoin. C’est essentiel de les aider à amener la paix et la compassion pour eux-mêmes, leur famille et pour la situation, alors qu’ils font tout leur possible pour choisir un autre chemin que celui de la violence”. Un des retraitants partageait : “la visite des soeurs était un stimulant très nécessaire pour notre pratique durant ce temps difficile”.


“Notre premier challenge a été tout simplement, de les aider à se sentir en sécurité durant la retraite”, dit Sr Dao Nghiem. “Nous voulions créer les conditions nécessaires pour qu’ils puissent arroser en eux-mêmes les semences de joie et de bonheur dans le moment présent”. Cela a demandé un effort assidu, alors que le premier jour de la retraite, Mohammed Hatab, un adolescent, a été tué par les militaires dans le camp de réfugiés non loin de l’endroit où ils étaient en train de pratiquer la méditation assise. “Nous pouvions entendre les coups de feu, mais nous ne savions pas à ce moment-là ce qui se passait”, a dit un des retraitants. “mais la retraite nous a permis de prendre refuge dans la pratique et la sangha, de telle sorte qu’en tant que sangha, nous pouvons offrir la pratique comme un refuge pour les autres.”


Le contexte de la retraite a aidé tout le monde à aller plus profondément dans leur pratique. “Durant ces deux retraites, nous voulions offrir à tous l’opportunité d’embrasser, de prendre soin des émotions et des sentiments qu’ils pouvaient rencontrer dans leur coeur.” dit Sr Dao Nghiem. “Bien sûr, il y avait l’énergie de la peur. Les deux côtés se sentent menacés. mais avec la pratique tout peut être embrassé, accepté et gentiment transformé à un niveau très profond. Chacun a ressenti profondément la gratitude pour la paix et la solidité qu’ils ont pu générer à l’intérieur d’eux-mêmes.”


“La retraite à Ramallah a été la première opportunité pour les personnes des sanghas de Ramallah et de Nablus de se rencontrer et de pratiquer ensemble. C’était un moment joyeux et très précieux ” a partagé un des retraitants.
Soeur Dao Nghiem a partagé combien il était émouvant pour elle de voir les jeunes gens présents découvrir qu’il y avait “une autre façon”, “un autre chemin”, une autre sorte de futur – non seulement le chemin de la guerre et de la violence. “Nous pouvions voir sur leur visage que la retraite avait fait une différence. Le dernier jour, tout le monde était plus détendu. La retraite a permis de restaurer un sens profond de confiance dans l’humanité. Et que nous sommes tous des frères et des soeurs.”


Alors que nous lui demandions de partager sur ses sentiments personnels à propos de ce voyage et comment c’était pour elle de partager le Dharma en Israel pour la première fois, Soeur Dao Nghiem nous a dit qu’elle s’était sentie profondément émue. Tout d’abord, de se trouver dans une terre si ancienne (“la terre sainte”), où tant de cultures, de traditions et de religions se rencontrent. “J’ai été touchée par l’hospitalité et la gentillesse de toutes les personnes que nous avons rencontré. La dimension spirituelle est très forte. Vous pouvez sentir très fortement la présence du passé dans le moment présent. Dans les roches, dans les bâtiments, à chaque pas. Alors que je menais la marche méditative, je pouvais sentir la présence de Thay dans mes pieds : sa compassion, sa paix. J’étais très consciente que nous étions en train de marcher sur la Terre Sainte, sur une “terre sacrée”. Ma pratique était de me dire “Shalom” (paix en hébreu) alors que je mettais un pied sur le sol et “Salaam” (paix en arabe) alors que je plaçais le suivant, pour amener l’énergie de réconciliation dans chacun de mes pas.”


Ce n’est pas facile de cultiver les semences de paix et de joie dans un environnement difficile, mais c’est possible. “Peu importe le nombre de gouttes de paix et de réconciliation que nous avons pu contribuer à la situation,” dit Sr Dao Nghiem, “au moins ces quelques gouttes ont été ajoutées.”



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  indian le Lun 29 Jan - 13:18

Je garde un excellente souvenir (2017) de la Palestine, d'Israël et de ce coin du monde, bien plus en paix au quotidient..et fraternel et humain ...que tout ce que les médias nous rapportent.

Sans compter toutes ces initiatives citoyennes de la jeunesse locale et internationale qui travaillent dans le dialogue et l'échange à bâtir de ce monde meilleur

indian

Messages : 1497
Réputation : 1
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Lun 29 Jan - 13:48

Comme toujours on essai de nous montrer le pire, ce qui divise, ce qui détruit, et on parle peu de ce qui réuni, ce qui est positif, lorsque les gens travaillent ensemble et en paix, les "hommes de bonne volonté". Le pire est toujours mis en avant et plus visible que le meilleur. Toujours cette même rengaine de nous "vendre" l'image d'un être humain plein de défauts, indigne, méprisable et infichu de changer.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  gfalco le Jeu 1 Fév - 15:39

L'UE et la Norvège convoquent une réunion des donateurs pour la Palestine

Le comité de liaison des pays donateurs à l'Autorité palestinienne se réunit ce mercredi 31 janvier à Bruxelles, pour la première fois depuis la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël. Cette réunion a été demandée en urgence par la Norvège et l'Union européenne. Les responsables palestiniens refusent de rencontrer les représentants américains et Washington menace de réduire son aide aux Palestiniens s'ils ne reviennent pas à la table des négociations. Et c'est sur cette menace et ses éventuelles conséquences sur le terrain que les discussions devraient se concentrer.

suite:
Le gel d'une partie de la contribution américaine à l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens inquiète sur la scène internationale. Les Nations unies, l'Europe et d'autres pays ont exprimé leurs craintes que cela ne déstabilise la région. Et la menace de Donald Trump de réduire aussi les aides allouées à l'Autorité palestinienne fait craindre une montée des tensions.

Ce mardi, à la veille de cette rencontre, l'émissaire des Nations unies pour le Proche-Orient a lancé une mise en garde. La bande de Gaza, a dit Nikolaï Mladenov, est « au-delà de la crise humanitaire ». L'économie et les services sociaux sont, à ses yeux, au bord de « l'effondrement complet ». Le diplomate onusien attend des partenaires internationaux de l'Autorité palestinienne un soutien ferme pour qu'elle reprenne le contrôle - civil et sécuritaire - de la bande de Gaza; faute de quoi l'enclave risque d'« exploser » à nouveau et « de manière plus violente que par le passé », prévient-il.

Gaza, est également source d'inquiétude du côté israélien. Le ministre de la coopération régionale, présent à Bruxelles, devrait demander aux pays donateurs de financer un plan d'un milliard de dollars visant à favoriser le développement de l'enclave sous blocus. Le projet prévoit notamment la construction d'une usine de désalinisation d'eau, de nouvelles lignes électriques et d'un gazoduc.

Source : RFI

gfalco

Messages : 275
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Idriss le Lun 5 Fév - 21:56

L'armée israélienne détruit une école cofinancée par la Belgique

Dimanche matin, l'armée israélienne a rasé deux classes d'une école palestinienne, près de Jérusalem. Ces classes avaient été financées par plusieurs pays européens, dont la Belgique. Israël détruit régulièrement des projets d'aide aux Palestiniens financés par l’Union européenne.

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

L'armée israélienne explique ces classes ont été construites sans les autorisations nécessaires. Les permis de bâtir sont pratiquement impossible à obtenir pour ces communautés palestiniennes près de Jérusalem. Pour le coordinateur humanitaire des nations unies Roberto Valent : "Abu Nuwar est l’une des communautés les plus vulnérables de Cisjordanie et a besoin d’aide humanitaire." Il estime qu’Israël a créé un environnement coercitif qui viole les droits des habitants qui risquent de subir un transfert forcé.

Pourquoi cet acharnement sur Abu Nuwar ?


Le scénario se répète en fait année après année. C'est au moins la cinquième fois qu'une partie de cette école est démolie par les autorités israéliennes. Et les habitants d’Abu Nuwar ne parviennent pas à s'habituer à cette violence. Le maire de l'entité de Jahalin, Dawoud Jahalin, raconte : "Nous avons été surpris quand ils sont arrivés à 5 heures du matin, avec les forces d'occupation appuyées par un hélicoptère et la police. Ils sont entrés dans le camp et l'ont déclaré zone militaire fermée. Ils ont arrêté ceux qui essayaient d'atteindre l'école. Ils ont commencé à détruire l'école. Ils ont détruit les 3e et 4e années."

Abu Nuwar est un village bédouin très pauvre, semblable à un bidonville. Les 650 habitants élèvent des chèvres et des moutons. Ils sont sédentarisés là depuis des années. Israël veut les faire quitter cette coline stratégique, près de Jérusalem, en Cisjordanie occupée, dans une zone appelée E1. Un plan de développement y prévoit nouvelles colonies juives, qui relieraient Jérusalem à d'autres grandes colonies à l'intérieur de la Cisjordanie qui serait pratiquement coupée en deux.

Compensations pour les destructions


Les deux classes détruites hier avaient été financées par un mécanisme humanitaire européen auquel participe la Belgique. Ces destructions de projets belges et européens sont plus en plus fréquentes. On estime qu'environ 400 infrastructures humanitaires financées par l'Union européenne ou ses États membres ont été détruites volontairement par les autorités israéliennes depuis 2009. En décembre, des députés européens avaient symboliquement présenté une facture de 1 million 200.000 euros au Premier ministre Benjamin Netanyahou lors de sa visite à Bruxelles.

La Belgique demande désormais systématiquement des compensations lors de pareilles destructions qui violent le droit international humanitaire. Une demande formelle a été faite l'année passée avec six autres pays après la destruction de panneaux solaires dans ce même village bédouin d'Abu Nuwar.
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-armee-israelienne-detruit-une-ecole-cofinancee-par-la-belgique?id=9831301&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=fb_share

https://www.rtbf.be/auvio/detail_destruction-d-ecoles-financees-par-l-ue-a-jerusalem?id=2307377
avatar
Idriss

Messages : 4206
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Invité le Lun 5 Fév - 23:27

Comme je l'ai déjà dis, je suis a peu prêt convaincu qu'avant la fin de ce siècle la zone géographique de l'état d'Israël sera un no man's land impropre à toute implantation humaine pendant longtemps. C'est juste le "comment" qui reste à déterminer. Rien n'est jamais sans conséquence. On ne peut naïvement croire accumuler autant de karma négatif en un point précis pendant si longtemps sans que cela se manifeste un jour. La destruction engendre la destruction. La haine engendre la haine. La violence engendre la violence. La peur engendre la peur. L'ignorance engendre l'ignorance. La souffrance engendre la souffrance. L'injustice engendre l'injustice.


C'est tellement simple que personne n'accepte cela. Israël n'obtiendra jamais la sécurité et la paix ainsi. Ils roulent à tombeau ouvert vers l'auto-destruction. Tout comme ils se sont pratiquement auto-détruit dans l'Antiquité. A l'époque aussi la violence interne avait causé l'affaiblissement, la division et la défaite face à l'extérieur.


Toujours les même erreurs. Si Israël n'implose pas il/elle explosera. Avec dommage collatéraux. Et une nouvelle diaspora.

Les USA sont a mes yeux dans la même situation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles de Palestine et d'Israël

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum