Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Maroc : contestation populaire printemps 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maroc : contestation populaire printemps 2017

Message  Idriss le Ven 2 Juin - 19:04

On en parle pas beaucoup en france , mais le sujet retient beaucoup l'attention de tous les maghrébins des deux coté de la méditéranée:

Un article Oumma.com qui a le mérite de rappeler les fait:

Maroc : la contestation populaire ne faiblit pas à Al Hoceima et dans d’autres villes du royaume


Située en plein cœur de la région du Rif, Al Hoceima est le théâtre de grandes manifestations protestataires qui, depuis dimanche 28 mai, ont fait tache d’huile dans plusieurs villes du royaume de l’Atlas, dont Marrackech, Casablanca, Fès, Oujda, appelant, sans faiblir, à la libération de Nasser Zefzafi (photo ci-dessus), le leader de la fronde nord-marocaine interpellé lundi par les forces de l’ordre.

Alors que la grogne est montée d’un cran tout au long d’un week-end houleux dans la capitale de la province du Rif, marqué par l’arrestation d’une trentaine d’activistes et émaillé de heurts avec la police marocaine, les milliers de manifestants en colère ont dénoncé le tournant sécuritaire pris pour mettre fin au mouvement citoyen Hirak, actif depuis six mois, né de la contestation populaire que la mort atroce du poissonnier Mouhcine Fikri, broyé par une benne à ordures, a déclenchée en décembre dernier. Le malheureux homme contestait la saisie et la destruction de sa marchandise avant que cela ne tourne au drame.

Aux cris de « Nous sommes tous Zefzafi », « Dignité pour le Rif » ou encore « Halte à la militarisation », et sous des banderoles à l’effigie de l’insurgé charismatique du Rif marocain qui s’est attiré les foudres des autorités pour avoir récemment interrompu un prêche de la grande prière dans une mosquée d’Al Hoceima, des milliers de personnes ont envahi à nouveau les rues de la ville, proclamant « Libérez les prisonniers, ou mettez nous tous en prison ! », tout en interpellant durement ceux qui les gouvernent, au risque d’être accusés de crime de lèse-majesté : « Êtes-vous un gouvernement ou une bande de corrompus ? ».

suite: https://oumma.com/maroc-contestation-populaire-ne-faiblit-a-al-hoceima-dautres-villes-royaume/
avatar
Idriss

Messages : 3695
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum