Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

"Le Djihad et la Mort" [Olivier Roy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le Djihad et la Mort" [Olivier Roy]

Message  -Ren- le Sam 29 Oct - 10:17

Le djihad et la mort
Paru le 13 octobre 2016 Essai (broché)

De Khaled Kelkal en 1995 à l’attentat de Nice en 2016, pratiquement tous les terroristes se font exploser eux-mêmes ou tuer par la police, sans vraiment chercher à fuir et sans que leur mort soit nécessaire à la réalisation de leur action. Mohammed Merah reprendra la phrase attribuée à Oussama ben Laden et systématiquement reprise avec des variantes : « Nous aimons la mort, vous aimez la vie. » La mort du terroriste n’est pas une possibilité ou une conséquence malheureuse de son action, elle est au cœur de son projet.

L’on retrouve cette même fascination pour la mort chez le djihadiste qui rejoint Daech : l’attentat-suicide est la finalité par excellence de son engagement. Et si c’était cela, le vrai danger ? Non pas les dégâts infligés, mais l’effet de terreur. Car la force de Daech est de jouer sur nos peurs. Et cette peur, c’est la peur de l’islam.

Le seul impact stratégique des attentats est leur effet psychologique : ils ne touchent pas la capacité militaire des Occidentaux ; ils ne touchent l’économie qu’à la marge ; ils ne mettent en danger les institutions que dans la mesure où nous les remettons nous-mêmes en cause, avec le sempiternel débat sur le conflit entre sécurité et État de droit. La peur, c’est celle de l’implosion de nos propres sociétés.

Olivier Roy, directeur de recherche au CNRS, enseigne à l’Institut universitaire européen de Florence (...) Pour l'auteur, c'est avant tout leur dissidence sociale que des jeunes de la deuxième génération d'immigrés, rejoints par des convertis, expriment en rejoignant une cause sanguinaire. Ils font partie d'une génération en rupture avec les parents, qui fréquente peu la mosquée et méconnaît le Coran.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15370
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Djihad et la Mort" [Olivier Roy]

Message  -Ren- le Sam 29 Oct - 10:18

(...) À aucun moment, l’auteur n’esquive la nécessité de combattre le djihadisme, ni même l’enrôlement délibéré de l’islam dans cette affaire. En revanche, il estime que les jeunes terroristes d’aujourd’hui ne sont pas les « produits » de l’islam. Ils sont motivés par une radicalité révolutionnaire qui les rapproche des groupes terroristes européens, la Fraction armée rouge allemande (1968-1988), Action directe en France (1979-1987) ou les Brigades rouges italiennes (...)

À l’époque, ces terroristes légitimaient leurs crimes, en les habillant d’un marxisme rudimentaire. Aujourd’hui, c’est une version fantasmatique de l’islam qui remplit le même office. Certains objecteront qu’ils se fondent sur des hadiths ou des sourates réellement inscrits dans le corpus de l’islam. À cela Olivier Roy répond : « Il est vain de chercher à définir une orthodoxie musulmane dont les djihadistes représenteraient soit la quintessence, soit la perversion. (…) C’est la pratique des croyants qui décide. La question n’est pas : “Que dit vraiment le Coran ?, mais : “Que disent les musulmans sur ce que dit le Coran ? »

Ajoutons que la quasi-totalité des djihadistes proviennent de milieux plus proches du banditisme que d’une orthodoxie pieuse. Leur inculture coranique est patente. D’où la fameuse formule de Roy : « Le terrorisme n’est pas le produit d’une radicalisation de l’islam, mais d’une islamisation de la radicalité. » Cela ne signifie pas qu’il minimise la responsabilité de l’islam dans cette radicalisation. Mais c’est un « habillage » et non un engagement originel. Depuis l’effondrement du marxisme, du maoïsme et du socialisme arabe, écrit l’auteur, « les nouveaux rebelles en quête d’une cause n’ont qu’al-Qaida et Daech sur le marché »

Mais il va plus loin quand il aborde la question de la laïcité. Il défend résolument celle qu’a instaurée en France (non sans difficulté) la loi de 1905. Or, à la faveur d’une dénonciation de l’islam, on en vient à dévoyer ladite laïcité. N’importe quel signe religieux, qu’il soit juif, chrétien ou musulman se voit éjecté de l’espace public. On s’imagine, ajoute Roy, qu’un croyant modéré est quelqu’un de modérément croyant. C’est absurde. Nos sociétés ne comprennent plus le religieux, voilà le problème.

Or, ajoute-t-il, « la religion est bien là. Elle a sa dignité, elle déploie son espace propre qui n’est ni social ni territorial mais spirituel ». On n’ira nulle part si on se contente de manier de façon obsessionnelle le mot ronflant de « déradicalisation ». Sauf à rendre obligatoire l’athéisme. Le voulons-nous ?
http://www.lavie.fr/debats/bloc-notes/le-djihad-et-la-mort-25-10-2016-77189_442.php

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15370
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Djihad et la Mort" [Olivier Roy]

Message  Roque le Sam 29 Oct - 11:48

On s’imagine, ajoute Roy, qu’un croyant modéré est quelqu’un de modérément croyant.
Eh oui ! Mais qui peut s'en rendre compte s'il n'est pas lui-même à l'intérieur de la foi ? Apparemment très peu de monde en France !

Le radicalisme laïcard rend aveugle et sourd ... c'est connu ! Et ses interventions contre-productives sont le terreau idéal du communautarisme - musulman d'abord ... - mais pas seulement, s'il pousse trop loin le déni et la volonté d'éradication des religions. Ça aussi c'est connu.
Sauf à rendre obligatoire l’athéisme. Le voulons-nous ?
Au risque de déplaire à Caroline Fourest un article de Jean Baubérot :
:arrow: http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1325-la-laicite-en-france-un-atheisme-d-etat-article-du-monde#26695

Roque

Messages : 4594
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Djihad et la Mort" [Olivier Roy]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum