Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort
-24%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs sans-fil Huawei FreeBuds 3 (via ODR 30€)
94.99 € 124.99 €
Voir le deal

Le grand remplacement

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Idriss le Jeu 12 Sep - 20:14

Spin a écrit:
Certes, mais ce fameux "grand remplacement" suppose surtout, dans l'esprit de ceux qui l'invoquent comme de leurs contradicteurs, un remplacement par des musulmans.

Le seul grand remplacement en cours d'exécution c'est en Palestine qu'il a lieu ...

Idriss

Messages : 4922
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Nicolas le Dim 29 Sep - 21:52

Nicolas
Nicolas

Messages : 1663
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Nicolas le Dim 29 Sep - 22:13

Nicolas
Nicolas

Messages : 1663
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  -Ren- le Sam 16 Nov - 8:06

Quand l'un de mes sujets préférés (la réflexion sur les médias) rejoint ce qui est discuté ici...
Renaud Camus & Finkielkraut : les dissonances cognitives du Monde
par Pauline Perrenot, vendredi 15 novembre 2019

Au Monde, les reporters de terrain publient des enquêtes pour que les chefferies éditoriales s’assoient dessus.

Le 9 novembre, une journaliste du Monde publie une longue enquête sur Renaud Camus, « intellectuel » organique de l’extrême droite identitaire ayant forgé et popularisé l’idéologie fumeuse du « grand remplacement ». Exhaustive, cette enquête intitulée « Renaud Camus, aux origines de la haine » ne se paie d’emblée pas de mots : "Certains dans le monde ont pris [le] « combat » [de Renaud Camus] au mot et retourné leurs armes contre les « occupants » désignés. Le terroriste australien responsable du massacre de 51 personnes dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019, avait ainsi intitulé son « manifeste » : « Le grand remplacement ». Même cri de ralliement pour celui qui a tué vingt-deux personnes le 3 août dans un centre commercial d’El Paso, contre ce qu’il qualifiait d’« invasion hispanique du Texas ». Ou encore, en France, pour l’Action des forces opérationnelles (AFO), ce groupuscule d’extrême droite dont treize membres avaient été interpellés en juin et juillet 2018, soupçonnés de vouloir commettre des attentats en France contre des musulmans, notamment en empoisonnant de la nourriture halal dans des supermarchés."

Sans aller jusqu’à pointer le rôle des médias dominants, et des chaînes d’information en continu notamment, dans la diffusion d’un tel concept, la journaliste constate combien l’expression est désormais « banalisée ». Depuis son apparition à la fin du 19ème siècle, elle fut « revivifiée » à la faveur d’une « composante anti-islam à la mode (sic) depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et ceux du 13 novembre 2015 en France ».

Une banalisation permise, toujours selon la journaliste, par la vitrine que lui offrent un certain nombre de groupuscules identitaires organisés, de personnalités politiques et/ou gravitant dans la « fachosphère »… mais pas que. C’est que la journaliste n’oublie pas de mentionner, à juste titre, un précieux relais, adoubé jusque dans les institutions les plus prestigieuses de l’État (comme dans le cénacle médiatique) : "Le philosophe conservateur Alain Finkielkraut, soutien public de la première heure et « ami », va jusqu’à inviter [Renaud Camus] dans son émission « Répliques » sur France Culture, en 2017, pour évoquer le « grand remplacement ». Il faut dire qu’Alain Finkielkraut partage plus d’une référence avec l’écrivain d’extrême droite, en témoigne son Identité malheureuse parue en 2013 ou sa dernière interview donnée en octobre à l’hebdomadaire ultraconservateur et caisse de résonance des obsessions de la droite la plus radicale Valeurs actuelles, dans lequel il cite une nouvelle fois Renaud Camus. Cette fidélité lui vaut un portrait-hommage dans l’escalier en bois classé du château de Plieux. « C’est que je lui dois beaucoup… », confirme l’obligé."

Un paragraphe qui mérite d’être relevé in extenso tant cette présentation est rare dans la plupart des grands médias, qui se contentent d’ordinaire de dérouler au philosophe médiatique un véritable tapis rouge, désormais usé jusqu’à la corde.

Riche du travail de son envoyée spéciale, et se défendant sans doute à grands cris de participer à une quelconque banalisation de « la haine », la direction du Monde a accordé les enquêtes aux actes : au lendemain de cette publication, le 10 novembre, également jour de la « Marche nationale contre l’islamophobie », Le Monde clôturait son « Forum philo » organisé au Mans en offrant la séance conclusive à… Alain Finkielkraut. Tonnerre d’applaudissements. D’autant plus que cette « séquence philo » était cette année placée sous le sceau de « l’identité », tant il est vrai qu’en cette période de révolte sociale à l’échelle mondiale, les débats publics sur ce thème manquaient cruellement d’une part, et étaient amputés, de l’autre, de l’éclairage « conclusif » d’un philosophe partageant avec Renaud Camus, « plus d’une référence » (...)
:arrow: la suite sur https://www.acrimed.org/Renaud-Camus-Finkielkraut-les-dissonances

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16591
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Spin le Sam 16 Nov - 10:39

-Ren- a écrit:Quand l'un de mes sujets préférés (la réflexion sur les médias) rejoint ce qui est discuté ici...
En général, le Monde est plutôt accusé de trop grande complaisance pour l'Islam et le monde musulman.

Cela posé, je conçois qu'on conteste les excès commis au nom de l'idéologie identitaire, mais ce qu'on voit dans les médias dominants ressemble à une diabolisation de cette supposée idéologie (qui a longtemps été enseignée dans les écoles). C'est le plus sûr moyen de jeter de l'huile sur le feu, parce qu'il n'y a pas besoin d'être facho pour sentir le besoin d'un minimum d'identité collective.
Spin
Spin

Messages : 2099
Réputation : 1
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 68
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  -Ren- le Lun 18 Nov - 8:23

Spin a écrit:En général, le Monde est plutôt accusé de trop grande complaisance pour l'Islam et le monde musulman.
Phrase vide de sens, puisque Le Monde n'est pas une réalité univoque, cf l'article plus haut qui pointait un cas criant de dissonance cognitive.
Même moi, qui considère Le Monde comme "le journal de déférence" et qui constate depuis 20 ans (et même à l'époque, ce n'était pas nouveau) à quel point ses articles servent avant tout une propagande déconnectée des faits réels (facile à voir dans le long terme, surtout grâce aux ruptures narratives), je vais quand même voir ce qu'on y écrit car de temps en temps, on trouve un truc intéressant.

Spin a écrit:Cela posé, je conçois qu'on conteste les excès commis au nom de l'idéologie identitaire, mais ce qu'on voit dans les médias dominants ressemble à une diabolisation de cette supposée idéologie (qui a longtemps été enseignée dans les écoles)
Les faits indiquent au contraire une dédiabolisation sans complexe du discours de l'extrême-droite, de ses catégories de pensée, etc.
Se prétendre "diabolisé par les médias dominants" n'est qu'une posture victimaire sans fondement.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16591
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Jans le Lun 18 Nov - 8:59

Ce slogan du "grand remplacement" ne résiste pas à l'examen des faits, une fois qu'on a pris la mesure (réelle et inquiétante) des "quartiers perdus", pour cause de semi- ou réelle criminalité et ghettoïsation. La périphérie de quelques villes n'est pas la France ; cela a d'ailleurs toujours été, pensons à la "Cour des miracles" sous Louis XIV. Pour le reste, la population française est et reste ce qu'elle a été : un mélange de tout. Mais je reconnais volontiers que Marseille est un cas à part : J'ai connu durant 30 ans un quartier maghrébin (Belsunce et derrière) stable, qui a ensuite (années 85...)et rapidement débordé sur tout le centre ville. Mais après tout, Marseille a toujours été à part. Dans ma classe de mon collège bourgeois il y avait des Arméniens, des Italiens, des Juifs, des vrais ou faux Marseillais... et aujourd'hui, ce sont des émigrés noirs qui vident les poubelles de ma banlieue riche de l'ouest parisien, des maghrébins qui réparent les routes et entretiennent les jardins de la ville, des Polonais ou équivalents qui tondent nos pelouses. Ma femme de ménage est marocaine, la précédente était portugaise. La structure de leurs familles devient celle des "Français moyens" : deux enfants au plus. L'aîné parle l'arabe, le cadet le comprend un peu mais ne parle pas. Où sont les "vrais Français" ? dans les entreprises de Paris ou les labos du coin, où ils sont cadres et cadres sup.
Jans
Jans

Messages : 1561
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  -Ren- le Lun 18 Nov - 12:06

Jans a écrit:La périphérie de quelques villes n'est pas la France ; cela a d'ailleurs toujours été, pensons à la "Cour des miracles" sous Louis XIV
Je suis d'accord avec cette remarque (même s'il y a évidemment une notion de proportion à prendre également en compte). Et quant à la pratique de ségrégation sociale quant au peuplement de ces quartiers, j'aimerais rappeler ces propos de G.Marchais (en citant d'une façon bien différente que l'instrumentalisation qu'en fait l'extrême-droite) :
(...) M. Giscard d’Estaing et les patrons refusent les immigrés dans de nombreuses communes ou les en rejettent pour les concentrer dans certaines villes, et surtout dans les villes dirigées par les communistes. Ainsi se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays. Cela rend difficiles leurs relations avec les Français.

Quand la concentration devient très importante — ce qui n’a rien à voir, soit dit au passage, avec la notion non scientifique et raciste d’un prétendu « seuil de tolérance » dont nous ne parlons jamais — la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes peuplées d’ouvriers et d’employés. L’enseignement est incapable de faire face et les retards scolaires augmentent chez les enfants, tant immigrés que français. Les dépenses de santé s’élèvent.

Les élus communistes, dans le cadre de leurs droits et de leurs moyens, multiplient les efforts pour résoudre ces problèmes difficiles au bénéfice de tous. Mais la cote d’alerte est atteinte : il n’est plus possible de trouver des solutions suffisantes si on ne met pas fin à la situation intolérable que la politique raciste du patronat et du gouvernement a créée.(...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2019/10/29/lla-vraie-lettre-de-georges-marchais-au-recteur-de-la-mosquee-de-paris-en-1981/
...la question de fond est d'abord une question de justice sociale.

Jans a écrit:Mais je reconnais volontiers que Marseille est un cas à part
...et l'a toujours été... On oublie parfois trop vite que cette ville a une histoire cosmopolite vieille de 2600 ans...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16591
Réputation : 29
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 42
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Jans le Lun 18 Nov - 12:09

On trouvait dans ma jeunesse à Marseille des produits d'Afrique du Nord inconnus dans le reste de la France, je ne l'ai pas compris tout de suite. je les ai retrouvés 30 ans plus tard à Istanboul.
Jans
Jans

Messages : 1561
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Suleyman le Lun 18 Nov - 13:35

Jans a écrit:Ce slogan du "grand remplacement" ne résiste pas à l'examen des faits, une fois qu'on a pris la mesure (réelle et inquiétante) des "quartiers perdus", pour cause de semi- ou réelle criminalité et ghettoïsation. La périphérie de quelques villes n'est pas la France ; cela a d'ailleurs toujours été, pensons à la "Cour des miracles" sous Louis XIV. Pour le reste, la population française est et reste ce qu'elle a été : un mélange de tout. Mais je reconnais volontiers que Marseille est un cas à part : J'ai connu durant 30 ans un quartier maghrébin (Belsunce et derrière) stable, qui a ensuite (années 85...)et rapidement débordé sur tout le centre ville. Mais après tout, Marseille a toujours été à part. Dans ma classe de mon collège bourgeois il y avait des Arméniens, des Italiens, des Juifs, des vrais ou faux Marseillais... et aujourd'hui, ce sont des émigrés noirs qui vident les poubelles de ma banlieue riche de l'ouest parisien, des maghrébins qui réparent les routes et entretiennent les jardins de la ville, des Polonais ou équivalents qui tondent nos pelouses. Ma femme de ménage est marocaine, la précédente était portugaise. La structure de leurs familles devient celle des "Français moyens" : deux enfants au plus. L'aîné parle l'arabe, le cadet le comprend un peu mais ne parle pas. Où sont les "vrais Français" ? dans les entreprises de Paris ou les labos du coin, où ils sont cadres et cadres sup.

Salut Jans,

Les arabes perdent generation après generation leur langue d'origine et leur culture d'origine se dilue dans la société française.

On peut les appeler des arabes francisés ou des français arabisé, tout dépend avec quel oeil on constate la chose.

L'arabe a toujours été l'enfant mal aimé de la société : ni blanc, ni noir et jamais à sa place.

Encore aujourd'hui, quand je vois le regard des gens sur mon visage, je m'étonne de leur attitude défiante et quand je parle, on me regarde comme si mon visage ne collait pas à ma manère de m'exprimer.
Pour vous dire, un jour je discutais avec une dame dans le train et elle finit par m'avouer que l'image qu'elle avait des arabes était négative mais que je l'étonnais par ma belle manière de m'exprimer.
Pourtant, je suis allé à l'école comme la plupart, mais étrangement, je préferais passer mon temps avec des personnes plus agés que moi et avec beaucoup de savoir, à tel point que les jeunes de mon age m'appelé le vieux alors que j'avai 19 ans.
Aujourd'hui, on risquerait de m'appeler l'ancien ou le grand-père lol

Voilà pour la petite confidence, mon cher ami ;)

Suleyman
Suleyman

Messages : 1360
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Jans le Lun 18 Nov - 14:29

Intéressant, merci.
Jans
Jans

Messages : 1561
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/03/2018
Age : 63
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Suleyman le Mar 19 Nov - 13:53

Jans a écrit:Intéressant, merci.

Ce fut un plaisir, monsieur Jans :f:
Suleyman
Suleyman

Messages : 1360
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/02/2019
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le grand remplacement - Page 4 Empty Re: Le grand remplacement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum