Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Maria Valtorta

Aller en bas

Maria Valtorta

Message  Idriss le Lun 27 Juin - 22:03

Salam
On m' a parlé de Maria Valtora. Je voudrait savoir ce que vous en pensez?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Valtorta

Maria Valtorta est une mystique catholique membre du tiers ordre des Servites de Marie, née à Caserte en Italie le 14 mars 1897 et décédée le 12 octobre 1961 à Viareggio en Toscane.

Elle est notamment l'auteur d'un livre en plusieurs volumes, L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, qui évoque des scènes de la vie du Christ qu'elle dit recevoir par visions. Cet ouvrage est d'emblée interdit de publication en 1949 par la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le livre est néanmoins publié en 1956-1959. Il est alors mis à l'Index par le Vatican le 16 décembre 1959.

Selon ce que rapporte son éditeur, Maria Valtorta a rempli 122 cahiers, soit près de 15 000 pages manuscrites, sans aucune rature, avec la description des visions et révélations qu'elle dit avoir reçues de Dieu entre 1943 et 1951 essentiellement. De ces 122 cahiers a d'abord été tirée, en 1956, l'œuvre principale, Le Poème de L'Homme-Dieu (Il poema dell'Uomo-Dio). La traduction française, en 10 volumes, ne reprend que le sous-titre initial : L'Évangile tel qu'il m'a été révélé. Ce titre est dû à la volonté expresse de son premier traducteur.

Les autres écrits de Maria Valtorta se présentent comme des enseignements de Jésus. Ils ont été édités dans l'ordre chronologique de leur rédaction et publiés en trois volumes : Les cahiers de 1943, les cahiers de 1944 et les cahiers de 1945 à 1950. Son œuvre compte aussi une Autobiographie exécutée à la demande de son confesseur , des Leçons sur l'épître de saint Paul aux Romains, et le Livre d'Azarias, commentaires des textes de la messe donnés, selon Maria Valtorta, par son ange gardien.

http://www.maria-valtorta.org/
avatar
Idriss

Messages : 4125
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta

Message  Roque le Mar 28 Juin - 11:25

Idriss a écrit:Salam
On m' a parlé de Maria Valtora. Je voudrait savoir ce que vous en pensez?
Les autres écrits de Maria Valtorta se présentent comme des enseignements de Jésus. Ils ont été édités dans l'ordre chronologique de leur rédaction et publiés en trois volumes.

http://www.maria-valtorta.org/
J'ai lu ce qu'elle a écrit en français en 12 volumes. Tous mes épisodes n"ont pas été écrits dans l'ordre contrairement à ce que dit la présentation de l'éditeur. L'essentiel ou la totalité a été écrit alors que Maria Valtorta était alitée, en quelque sorte " isolée " dans sa chambre et gravement malade. Ce ne sont pas des " enseignement de Jésus ", mais ce sont plutôt un récit des paroles et gestes de Jésus - dans c'est dans le style évangélique avec des descriptions beaucoup plus détailllées ou romancées du " cadre " par exemple : du temps, de l'atmosphère autour de Jésus et des personnages accompagnant Jésus, etc ...

En positif, des interprétations et commentaires des Evangiles souvent pertinents, voire surprenants mais qui respectent assez scrupuleusement la lettre des Evangiles que nous possédons. C'est donc une bonne lecture spirituelle (Lectio Divina) qui permet d'approfondir notre comprehension des Evangiles.

En négatif, des développements parfois très long, parfois ennuyeux ou verbeux même, on se demande si Jésus a pu parler ainsi étant donné le style ramassé, voire lapidaire de Jésus dans les Evangiles canoniques.

Assez surprenant : la relation singulière entre Jésus et Judas constitue l'un des thèmes majeurs de l'oeuvre : les efforts de Jésus pour approcher, conseiller, soutenir et inviter Judas avec amour " jusqu'au bout ". Avec la proposition de pardon de Marie - au nom de son fils - à Judas le samedi saint au lendemain de la mort de Jésus avant que Judas n'aille se pendre.

Je sais qu'un groupe de gens travaille ou a travaillé à un essai de rapprochement des " visions " de trois mystiques catholiques de ce même genre :  Anne-Catherine Eymerich (1774 - 1824), Maria Valtorta (1897 - 1961) et une troisième qui pourrait être Maria d'Agreda (1602 - 1665). Je ne connais pas la conclusion de ces travaux sur ces phénomènes hors norme.
:arrow: http://www.maria-valtorta.org/ValtortaWeb/ACEmmerich.htm

L'Eglise catholique par tradition ne tient jamais aucun compte des apparitions reconnues ou non pour la formulation du dogme. Ces phénomènes sont réservés à la dévotion privée parfois publique en cas d'autorisation expresse de l'Eglise. Mais l'Eglise peut se prononcer également en interdisant toute dévotion ou d'accorder un quelconque crédit à certaines phénomènes inexpliqués. Voici ce que prévoit le droit canon à ce sujet :
"Au fil des siècles il y a eu des révélations dites "privées", dont certaines ont été reconnues par l’autorité de l’Église. Elles n’appartiennent cependant pas au dépôt de la foi. Leur rôle n’est pas "d’améliorer" ou de "compléter" la Révélation définitive du Christ, mais d’aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire".
:arrow: http://www.maria-valtorta.org/ValtortaWeb/ACEmmerich.htm

Roque

Messages : 4743
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta

Message  Idriss le Mar 28 Juin - 22:33

Merci beaucoup Roque . Votre résumé est instructif et votre avis me semble pertinent . :poucevert:
avatar
Idriss

Messages : 4125
Réputation : 34
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un aperçu sur Judas dans les ecrits de Maria Valtorta

Message  Roque le Mer 29 Juin - 18:46

Le niveau intellectuel, la prestance et le caractère de Judas

Judas est "beau et juvénile". Il a environ 25 ans et une taille équivalente à celle de Jésus, soit 1,80 m environ. Brun de cheveux et de teint (Tome 8, chapitre 28), il a les yeux noirs et les cheveux frisés, mais courts, à la mode judéenne (Tome 2, chapitre 42). Il est sans barbe (Tome 2, chapitre 79). Toutes les représentations, même celles que nous utilisons, le représente pourtant avec une barbe, selon les représentations conventionnelles. Il a une voix de ténor (Tome 3, chapitre 56), puissante et d'une beauté peu commune (Tome 3, chapitre34).          

Il est toujours élégant, caractéristique qu'il partage avec Matthieu, Simon le Zélote etBarthélemy (Tome 2, chapitre 65).
C’est un enfant "gâté et capricieux" devenu ambitieux et avide sous l'influence de son père qui le pousse très tôt à faire carrière à Jérusalem (Tome 8, chapitre 28).    

Judas est doué mais retord : "Tu possèdes l'intelligence, la hardiesse, l'instruction, la promptitude, la prestance, lui dit Jésus. Tu as tant et tant d'atouts. Mais tout cela est sauvagement disposé en toi et tu laisses tout en cet état" (Tome 2, chapitre 106). Beaucoup plus tard, Jésus lui dit : "Tu es un démon. Tu as dérobé au Serpent sa prérogative de séduire et de tromper pour détacher de Dieu" (Tome 8, chapitre 26).          

Judas ment sans changer de couleur (Tome 7, chapitre 208). Même dans ses meilleures heures, il est toujours violent et autoritaire (Tome 8, chapitre 38). Sous l'effet du trouble, il parle seul à haute voix.    

Il est méprisant : "Elle, dit-il dans un monologue en parlant de la Vierge Marie, Elle, je suis sûr de l'embobiner à mon gré. Elle est lente à comprendre comme une brebis. Elle confond vertu et sottise. Telle la Mère, tel le Fils..." (Tome 6, chapitre 134).  

Judas est aussi sujet à de brusques revirements au gré des prises de conscience : "Je suis un démon, je suis un démon, dit-il à Jésus. Sauve-moi, Maître, comme tu sauves tant de possédés, sauve-moi ! Sauve-moi !" (Tome 6, chapitre 113). Jésus le renvoie sans cesse à sa volonté. Mais ses bonnes dispositions sont sans lendemain. Son tempérament, mal canalisé, le fait succomber aux séductions du monde : "L'or est ta ruine, dit Jésus. À cause de l'or tu es devenu luxurieux et traître..." (Tome 8, chapitre 28).
     

La rupture spirituelle et la fin

La rupture spirituelle avec Jésus s’accroît quand il constate que le pouvoir de faire des miracles, délégué aux apôtres selon Matthieu 10,1, a disparu : "Je finirai par te maudire et maudire l’heure où je t’ai aimé, dit-il à Jésus. [...]

Sur le Thabor où il apparaît aux cinq cent disciples[5], Jésus ressuscité souffre encore pour Judas. Il confie : "Judas a été et il est la douleur la plus grande dans l'océan de mes douleurs. Les autres douleurs ont pris fin avec le Sacrifice. Mais celle-là reste. Je l’ai aimé. Je me suis consumé Moi-même dans mon effort pour le sauver... J’ai pu ouvrir les portes des Limbes et en tirer les justes, j’ai pu ouvrir les portes du Purgatoire et en tirer ceux qui se purifiaient. Mais le lieu d’horreur s'était refermé sur lui, Pour lui, ma mort a été inutile" (Tome 10, chapitre 20).

Judas est damné, précise Jésus : "Il est le damné déicide, l’infiniment coupable comme israélite et comme disciple, comme suicidé et comme déicide, en plus de ses sept vices capitaux et toutes ses autres fautes" (Tome 10, chapitre 16). Il est en enfer pour l'éternité : "En vérité, dit Jésus, je vous dis que si l'Enfer n'avait pas déjà existé, et existé parfait en ses tourments, il aurait été créé pour Judas encore plus horrible et éternel, parce que de tous les pécheurs et de tous les damnés il est le plus damné et le plus pécheur, et pour lui éternellement il n'y aura pas d'adoucissement de sa condamnation" (Tome 9, chapitre 25).          

Jésus avait dévoilé à Judas, le sort effrayant du déicide : "Le Sang aura eu pour lui le pouvoir de le damner et il connaîtra éternellement un autre feu dans lequel il brûlera vomissant du sang et avalant du sang, parce qu'il verra du sang partout où il posera son regard mortel ou son regard spirituel puisqu'il aura trahi le Sang d'un Dieu" (Tome 5, chapitre 51).
:arrow: http://www.maria-valtorta.org/Personnages/JudasKeriot.htm

L'index qui permet de retrouver les quelques centaines (718) de personnages évoqués dans les écrits de Valtorta :
:arrow: http://www.maria-valtorta.org/Personnages/

Roque

Messages : 4743
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum