Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  Poète le Mar 29 Mar - 17:57

Bonjour à tous !

De nombreuses civilisations se sont succédées sur Terre bien avant le début officiel de l'Histoire ( -3500 ). Certaines ont été même plus évoluées que les nôtres, mais après avoir atteint leur apogée, elles ont disparu et ont été progressivement oubliées. Simer, l'Egypte, et cie ne sont pas les royaumes les plus anciend. Certains le sont bien plus !

Dans ce thread, j'ai choisi l'un d'eux : l'Empire Sewi, pour vous le faire découvrir. Pour l'instant, je ne dirai pas où il se trouvait, ni quand ont eu lieu les évènements. Sachez juste que le point de repère utilisé n'est pas " après Jésus-Christ " ... Tout ce qui va être relaté est de plusieurs millénaires antérieur au Christ .

Ce qui suit est une biographie d'un personnage ayant vécu au début du déclin de l'Europe, 4 siècles après sa fondation, et 2 siècles avant sa chute .

Les noms utilisés sont des transcriptions plus ou moins exactes des noms en langues sewies ou autres .

La biographie n'est pas complète. Je la compléterai si cela suscite de l'intérêt . N'hésitez pas à poser des questions si vous en avez, je vous promets des révélations ...

SĒTI YISHELEMALI

INTRODUCTION :
Sēti Yishelemali (francisé en Jéslène), née le 07 novembre 1261 à Dinigayi, dans la province sewie de Tesalamī et décédée le 19 août 1340 à Wana, est la seconde ou la troisième épouse de l'empereur Tizita Ier (1226-1297). Elle est la seule des épouses impériales à avoir reçu le titre de Sēti (littéralement " impératrice ") et l'une des trois femmes à avoir gouverné l'Empire sewi au nom de de son fils (intendance de Jéslène, 1297-1303).

C'est sous son influence que Tizita 1er choisit son fils Talakhi Simethi (1284-1341) comme héritier présomptif en 1292, au lieu de son aîné Kurathi Yesewi (1263-1320), ce qui sera l'une des causes de la Guerre de Bhãtr Ghãtaka (1341-1350) aussi appelée deuxième guerre civile sewie. C'est aussi à son honneur que fut bâtie à partir de 1284 près de la capitale la cité impériale de Yemeziki (contraction de Yeme Aziki, la Ville du Soleil Riant, pillée et détruite en 1344).

BIOGRAPHIE
1- Origines :
Yishelemali appartient à la tribu de Tewagīwochi, branche du puissant clan des Sefiyides. Les Tewagīwochides peuplaient la région de Dinigayi depuis des temps immémoriaux ; ils furent incorporés à l'Empire sewi en même temps que les autres Sefiyides en 1058 sous le règne de l'empereur Meyazi l'Ashiniphéen (1054-1067), à l'époque de la Grande Expansion. Depuis, ils comptent parmi les alliés de la maison impériale.

Le chroniqueur Inikoyi de Laba (1352-1438) relate dans son Histoire Impériale, écrite aux alentours de 1390, que Yishelemali était la fille d'un seigneur tewagīwochide influent, Yewikh Thimi ; l'Empereur l'aurait aperçue aux côtés de son père au grand Temple de Wana, durant des festivités, 《 en train de manger du fruit d'or sacré offert par les ennuques 》 ainsi que le veut l'usage ; il serait tombé sous son charme, et aurait cherché à connaître son identité. Apprenant son intérět pour elle, Yewikh l'aurait offerte à l'Empereur comme servante ; celui-ci ne l'épousa que deux ans plus tard, à ses 19 ans. Inikoyi explique : 《 Il était perçu comme malséant de la part d'un homme noble et haut placé  d'épouser une femme tant qu'elle n'avait pas encore dix-neuf ans ; bien que cette pratique fût très répandue au sein des classes populaires (...) L'âge de dix-neuf ans est encore aujourd'hui considéré comme l'âge où l'homme et la femme sont accomplis 》 (H.I, III, 3-11 , 23).

Un autre historien et géographe étranger, Iwinet Tsehäfi (1406-1483) donne une autre version des évènements. Selon lui, Yishelemali serait non pas la fille du seigneur Yewikh, mais une de ses esclaves qu'il offrit en cadeau à l'Empereur. Elle aurait inventé cette histoire de haute naissance après la mort de son mari. Il s'appuie sur l'oeuvre de Nathim le Pieux, aujourd'hui perdue ; mais des citations de cette œuvre reprises par l'historien Hasatenya nous apprennent qu'en fait Nathim assimile Yishelemali à l'une des esclaves envoyées par le roi rukhide Mahãna en 1282 en cadeau à l'empereur Tizita, ce qui est manifestement une confusion.

Une gravure retrouvée à Yemezeki, mentionnant 《 Yishelemali la Tewagīwochide, fille du seigneur Yewikh, favorite de Sa Majesté [l'Empereur] 》datée de 1285 prouve que la version des faits rapportée par Iwinet est fausse. De plus, si Yeshelemali était une ancienne esclave, elle n'aurait pas pu diriger l'Empire comme intendante, puisque les lois sewies l'interdisent à un esclave même affranchi, ni imposer son fils comme héritier.

Leur mariage eut lieu en l'an 23 du règne de Tizita, soit en 1280. Yishelemali serait la deuxième ou la troisième épouse de l'Empereur ; il a  épousé auparavant en 1250,  sa cousine Iniku Hulethi  de laquelle il eut un fils mort en bas âge, Tikuri (1251-1253), une fille, Mishita (1256-1324), et un autre fils, Kerethi (1263-1320). Une chronique anonyme cite une seconde épouse, Yalita Ye’ārebi, sans autre précision que la date de leur mariage (1267), et elle n'est mentionnée nulle part ailleurs. Par conséquent, dans l'ordre chronologique Yishelemali est soit la deuxième, soit la troisième épouse de Tizita, et après elle il n'épousa pas d'autre femme.
avatar
Poète

Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  Poète le Mar 29 Mar - 20:08

La polygamie était courante à l'époque de Tizita, du moins au sein des classes sociales aisées, car le fait de pouvoir subvenir aux besoins de plusieurs ménages était un signe de richesse. Les Empereurs ne voyaient aucun problème à épouser plusieurs femmes, en plus des esclaves sexuels qu'ils possédaient ; il y avait cependant toujours une épouse principale, qui se distinguait généralement des autres par le titre de Sētti (《 Impératrice 》, 《 Sētt 》 voulant dire 《 empereur 》). De même, l'Héritier impérial était le fils aîné de l'Impératrice, sauf si l'Empereur désigne une autre personne de son vivant.

Tizita se distingua de ses prédécesseurs par le fait qu'il répudia sa cousine et épouse principale Iniku pour accorder le titre de Setti à sa seconde épouse Yishelemali, et à la demande de celle-ci, écarta le fils d'Iniku de la succession au profit de son fils Talakhi, pourtant bien plus jeune. Cela ne tarda pas à causer un scandale dans la Cour, tant l'Empereur amoureux agissait en rupture avec la Tradition et les valeurs sewies.

Autre chose qui ne manquera pas de choquer les lecteurs contemporains : la différence d'âge entre Tizita et Yishelemali. Il était âgé de 54 ans quand il l'épousa à l'âge de 19 ans. Avec 35 ans de différence, il aurait très bien pu être son père ! Mais ça ne gênait pas tellement la Cour ; le principal problème résidait dans la mise de côté qu'il infligea à sa première épouse et son héritier initial. Cette maladresse sera l'une des causes d'une guerre civile qui éclata 50 ans plus tard et aggrava définitivement le déclin de l'Empire : la Guerre de  Bhãtr Ghãtaka, qui dura 9 ans.

Au terme de cette guerre sanglante, l'unité de l'Empire pourra être difficilement sauvegardée, mais un poète sewide s'écriera : 《 Ô Sewa sacrée, ton éclat fut à jamais terni après les jours de  Bhãtr Ghãtaka, et ta gloire ne resplendira plus jamais de la même façon 》.

Le conflit sera suivi d'un autre deux siècles plus tard, qui cette fois-ci conduira à la désagrégation de l'Empire en une multité d'entités indépendantes. Le glorieux Empire sewide qui a entamé sa descente aux enfers après la Guerre de  Bhãtr Ghãtaka, est désormais totalement oublié, et nul sauf celui qui est sensible aux merveilles du passé ne se rappelle de lui.

avatar
Poète

Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  -Ren- le Ven 1 Avr - 19:54

Poète a écrit:Tout ce qui va être relaté est de plusieurs millénaires antérieur au Christ
Après une semaine de réflexion, je dois reconnaître que je sèche ;)
...D'un autre côté, si vous vous placez "avant Sumer", et donc avant l'écriture, quelles sont vos sources ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  gfalco le Sam 2 Avr - 8:01

Poète a écrit:Tout ce qui va être relaté est de plusieurs millénaires antérieur au Christ .

Ce qui suit est une biographie d'un personnage ayant vécu au début du déclin de l'Europe, 4 siècles après sa fondation, et 2 siècles avant sa chute .

Science-fiction plutôt que sciences-historiques ?

gfalco

Messages : 128
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  Idriss le Sam 2 Avr - 9:26

gfalco a écrit:
Poète a écrit:Tout ce qui va être relaté est de plusieurs millénaires antérieur au Christ .

Ce qui suit est une biographie d'un personnage ayant vécu au début du déclin de l'Europe, 4 siècles après sa fondation, et 2 siècles avant sa chute .

Science-fiction plutôt que sciences-historiques ?

Avec le Poète nous sommes plus dans des phénomènes de Channelling :

Pour mémoire:

L'évangile de Nathanaël
http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2294-l-evangile-de-nathanael

A propos des questions de channeling
http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2633-a-propos-des-questions-de-channeling

Mais n'est pas P.K. Dick qui veut.... ou Charles Duits


Ptah Hotep, le  chef-d'œuvre  de Duits:

Ptah Hotep, prince de Hagaptah, partage sa jeunesse dorée entre l'étude, la recherche spirituelle et la compagnie de la fastueuse courtisane Aset. Mais un coup d'Etat va contraindre l'adolescence à un apprentissage d'un tout autre ordre : celui de la misère et de l'exil. Dans un décor évoquant la fois Les Mille et Une Nuits, l'Inde et la Chine médiévales, l'Egypte, la Rome et la Grèce antique d'aventures en histoires d'amour, revêtira l'armure de Soliman pour libérer le monde de la tyrannie.
avatar
Idriss

Messages : 3583
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  Roque le Sam 2 Avr - 11:28

gfalco a écrit:
Poète a écrit:Tout ce qui va être relaté est de plusieurs millénaires antérieur au Christ .

Ce qui suit est une biographie d'un personnage ayant vécu au début du déclin de l'Europe, 4 siècles après sa fondation, et 2 siècles avant sa chute .

Science-fiction plutôt que sciences-historiques ?
Si Poète nous donnait un lien qu'on puisse consulter, cela aiderait sans doute à savoir si c'est historique ou seulement de la fiction.

Roque

Messages : 4361
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Empire Sewi.. et autres civilisations oubliées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum