Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 13 Mar - 15:10

Salut à tous .

Pour commencer une interprétation qui me plaisais est que l'arbre de la connaissance du bien et du mal, signifie le fait de choisir soit même ce qui est bien et mal, même si c'est en contradiction avec la volonté de Dieu, être son propre dieu (ce qu'aurait voulu dire le serpent d'ailleurs par "vous serez comme des dieux" ?  )

Ca me plais comme interprétation... mais c'est tout ...car au fond j'ai l'impression de faire dire à l'écriture ce que je veux quelle dise...
Car l'arbre ne s'appelle pas " l'arbre de je choisis moi même ce qui est bien et mal" mais bien "l'arbre de la CONNAISSANCE du bien et du mal"

c'est ce "connaissance du bien et du mal" que je comprend pas en fait !
Car on est d'accord que Adam et Eve avaient déjà un libre arbitre et pouvaient connaître déjà le bien et le mal et choisir le bien (volonté de Dieu) et le mal ?
Donc s'ils avaient déjà la connaissance du bien et du mal.... que signifie cet "arbre de la connaissance du bien et du mal !"

Merci d'avance si vous avez un petit avis la dessus .
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  -Ren- le Dim 13 Mar - 20:25

Nicolasticot a écrit:que signifie cet "arbre de la connaissance du bien et du mal !"
Voilà une question tout à fait intéressante :poucevert:
Cependant, ne devrions-nous pas la placer dans "Débat Général" ? Je pense que des points de vue juifs auraient également beaucoup à nous apporter !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 13 Mar - 21:08

Oui c'est pas faux, le point de vue Juif m'intéresse aussi .
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Lun 14 Mar - 0:07

En attendant que le sujet soit déplacé, un début de réflexion que je me fais est que le mot "connaître" dans la Bible ne fait pas forcément référence à un "savoir" qui nous rendrait plus intelligent, par exemple la Bible parle de "connaitre" pour parler du rapport sexuel, le mot "connaître" ici a plutôt le sens d'une expérience (une expérience intime avec son/sa partenaire ici ) pour exemple on peut voir ça dès la genèse : "Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn " Genèse 4:1 , et on retrouve cette expression en d'autre endroit dans la Bible ( même dans la bouche des violeurs de Sodome )

Alors peut-être que l'arbre de la connaissance du bien et du mal, ce n'est pas juste une science, qui nous rendrais plus savant ?
Si c'est comme le "connaître une femme", ça serait donc faire "l'expérience du bien et du mal "...? ...(mais que signifierait faire l'expérience du "bien et du mal" ? Pourquoi Adam et Eve voudrait faire l'expérience du bien ET du mal ? )

avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Ven 18 Mar - 19:31

Mon questionnement était : Que signifie ce "connaissance" de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal " si Eve et Adam ont déjà la connaissance du bien et du mal qui vient de Dieu ?

Mais en lisant l'avis d'un chrétien ailleurs sur le net, celui ci disait que "manger" ici signifie faire sien, s'approprier la connaissance du bien et du mal, ainsi c'est peut-être plutôt cette image de "manger" qui donne la réponse à ma question, manger de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, serait devenir sa propre source de ce qui est bien et mal ?

( Ce qui au final rejoindrait ce que je croyais comme je l'ai dis au début, choisir soi même le bien et le mal )

???
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  -Ren- le Ven 18 Mar - 21:04

Pour réfléchir, ce serait bien d'avoir le verset en hébreu :refl:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Ven 18 Mar - 22:06

וּמֵעֵץ, הַדַּעַת טוֹב וָרָע--לֹא תֹאכַל, מִמֶּנּוּ:  כִּי, בְּיוֹם אֲכָלְךָ
מִמֶּנּוּ--מוֹת תָּמוּת
.

Mais l’arbre de la science du bien et du mal, tu n’en mangeras point: car du jour où tu en mangeras, tu dois mourir!"

http://www.mechon-mamre.org/f/ft/ft0102.htm
ou
http://www.sefarim.fr/

C'est jolie comme écriture
mais ça m'avance pas plus ^^

avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  -Ren- le Sam 19 Mar - 7:42

Nicolasticot a écrit:C'est jolie comme écriture
mais ça m'avance pas plus ^^
Je suis moi aussi illettré en la matière, et une translittération nous conviendrait mieux ^^
J'ai trouvé ceci : http://bibeltemplet.net/bibelnonline/slaupp.cgi?NKAP|1|2||hebrew-greek|

Et dans la Septante : ἀπὸ δὲ τοῦ ξύλου τοῦ γινώσκειν καλὸν καὶ πονηρόν οὐ φάγεσθε ἀπ αὐτοῦ ᾗ δ ἂν ἡμέρᾳ φάγητε ἀπ αὐτοῦ, θανάτῳ ἀποθανεῖσθε
...ici, je peux confirmer moi-même qu'il est question de l'arbre du savoir/γινώσκειν du bien et du mal, mais qu'il s'agit bien du même verbe que celui employé par exemple par Marie lorsqu'elle répond à l'ange qu'elle ne connait aucun homme : http://biblehub.com/greek/1097.htm

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Sam 19 Mar - 21:32

Merci,
Pour l'Hébreux je vais essayer de trouver un forum Juifs pouvant aider pour le sens des mots,
...au passage je leur demanderais quelle interprétation ils font chez eux .
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Sam 19 Mar - 21:45

mmh... je viens de constater que des forums religieux purement Juifs... il n'y en a pas des masses, et ceux que j'ai trouvé semblent très inactifs .
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Idriss le Sam 19 Mar - 23:10

Nicolasticot a écrit:
Pour l'Hébreux je vais essayer de trouver un forum Juifs pouvant aider pour le sens des mots,
...au passage je leur demanderais quelle interprétation ils font chez eux .

Déjà vous les chrétiens vous chercher des réponses dans l'ancien testament!
Les juifs y cherchent eux des questions...
Demi boutade , disons que pour les juifs le questionnement  que le texte engendre est plus important que les réponses qu'il suggère.
Je souri donc quand je constate avec quel manque d'humilité les chrétiens se prétendent le prolongement, voir le dépassement du judaisme, alors que c'est eux qui sont dépassé dans leur appropriation des textes de l'AT. Je ne développerai pas n'étant pas légitime à m'exprimer ici

avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Le publicain le Dim 20 Mar - 11:02

Bonjour Nicolasticot.

Pour moi l'épisode de l'arbre de la connaissance du bien et du mal est une parabole sur la perte de l’innocence d'un enfant devenant adulte. Avant de manger du fruit l'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte. (Genèse 2:25)

Cette perte d'innocence leur donne le devoir de quitter la maison paternelle (le Père créateur et le jardin d'Eden), pour fonder leur propre famille (soyez féconds et multipliez-vous), travailler pour subvenir à leurs propres besoins (travail de la terre) et les rends responsables de leurs actes (qu'a-tu fais de ton frère). Voici ce que dit le livre de I Hénoch sur la raison pour laquelle Dieu a chassé Adam et Eve du Paradis :

J'ai vu de loin de grands arbres plus nombreux que ceux-ci. (Il y avait) là deux arbres très grands, beaux, magnifiques et majestueux, ainsi que l'Arbre de la connaissance - dont les saints mangent le fruit pour acquérir une grande connaissance. Cet arbre ressemblait au pin par la hauteur, ses feuilles ressemblaient à (celles du) caroubier, son fruit au grappes de la vigne, si joyeuses, et son parfum se répandait au loin. J'ai dit : "Quel bel arbre ! Qu'il est plaisant à voir !" Raphaël, le saint ange qui m'accompagnait, m'a répondu alors : "C'est l'Arbre de la connaissance, ton aïeul et ton aïeule, qui étaient avant toi, en ont mangé. Ils ont acquis la connaissance, et leurs yeux se sont ouverts, ils ont su qu'ils étaient nus et ils ont été chassés du paradis." (I Hénoch 32: 3-6 dans La Bible : écrits intertestamentaires, page 503, Gallimard)

Selon un manuscrit de Qumran c'est à 20 ans que l'enfant devient pleinement adulte avec donc toutes ses conséquences :

Et à (l'âge de) vingt an(s, il passera parmi les ap)pelés, pour jouir d'un plein statut, avec sa fam(il)le, pour se joindre à la sainte congré(gation). Il ne (s'approchera) pas d'une femme pour avoir des rapports sexuels avec elle avant d'avoir atteint l'âge de vi(ngt) ans, âge auquel il connaît (le bien) et le mal. (1Q28a Règle de la congrégation I,8-11. Les manuscrits de la mer Morte et le judaïsme de Lauwrence H. Schiffman, page 149, Fides)

J'espère ne pas être hors sujet et que ces quelques lignes pourront vous donner quelques pistes.

Le publicain

Messages : 99
Réputation : 6
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 20 Mar - 14:52

Salut Le publicain,

J'ai déjà vu ce genre d'interprétation, mais alors pourquoi si le serpent est juste celui qui pousse à l'âge adulte, la connaissance, la responsabilité etc...  pourquoi est-il maudit par Dieu ?

Le publicain a écrit:l'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte
Mais pourquoi cette nudité ne serait pas qu'une image pour parler de quelque chose de plus profond, comme l'est l'arbre de la connaissance du bien et du mal, qui n'est pas réellement un arbre, ainsi que l'arbre de vie etc...
(j'avais d'ailleurs proposé une interprétation sur la nudité ici  : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2785-ils-connurent-qu-ils-etaient-nus-genese-37

Sinon pour continuer mon idée de départ :
<< Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. >>Genèse 3.21
Si ce "nous" parle juste de Dieu, alors cette phrase pourrait appuyer les interprétations proposé plus haut ? "devenir son propre dieu, décider soi même de ce qui est bien et mal, en être sa propre source ."  c'est vouloir être comme Dieu à un point qui est interdit, car ne pouvant que conduire aux ténèbres, étant donné qu'il n'y a qu'une vérité, éternel, si je déclare "bien" quelque chose de mal, cela restera un mal, avec ses conséquences.

Idriss a écrit:Je souri donc quand je constate avec quel manque d'humilité les chrétiens se prétendent le prolongement, voir le dépassement du judaisme, alors que c'est eux qui sont dépassé dans leur appropriation des textes de l'AT. Je ne développerai pas n'étant pas légitime à m'exprimer ici

Salut Idriss, et bien en fait de mon point de vue, l'ancien-testament à servit à préparer l'arrivé du Christ, le Christ étant venu, un chrétien pourrait très bien ne jamais lire l'ancien-testament voir ne posséder que le N-T, ce qui est essentiel y est . Mais cela ne rend pas l'A-T inintéressant, loin de là .
( tout comme les musulmans peuvent se contenter du coran selon eux, d'ailleurs, finalement votre remarque ne pourrait-elle pas s'adresser aux musulmans aussi d'une certaine manière ? )
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  ketabd le Dim 20 Mar - 15:03

Bonjour Nicolasticot
Je viens de lire votretopic . La question est intéressante et j'avais pas mal médité la dessus.
C'est bien une parabole;  le bon Dieu avait mis en garde Adam des pensées négatives (le mal) qui sont destructrices pour l'homme, par curiosité Adam tenta l'expérience se trouvant aussitôt hors zone divine ou tout mal est étranger, la repente de Adam a ouvert la voix du retour au royaume divin.

A vrais dire Adam a fait ça expret pour ouvrir la voix de repentir à ses descendants, il s'est sacrifié pour nous, jésus de même s'est sacrifié pour nous pour nous montrer la voie de se repentir; il évoque le sacrifice de Adam comme le sien car ils sont de la même essence du saint esprit.

Si vous avez des questions n'hésitez pas.
Cordialement
avatar
ketabd

Messages : 568
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 42
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Idriss le Dim 20 Mar - 17:28

Idriss a écrit:Je souri donc quand je constate avec quel manque d'humilité les chrétiens se prétendent le prolongement, voir le dépassement du judaisme, alors que c'est eux qui sont dépassé dans leur appropriation des textes de l'AT. Je ne développerai pas n'étant pas légitime à m'exprimer ici

Nicolasticot a écrit: Salut Idriss, et bien en fait de mon point de vue, l'ancien-testament à servit à préparer l'arrivé du Christ, le Christ étant venu, un chrétien pourrait très bien ne jamais lire l'ancien-testament voir ne posséder que le N-T, ce qui est essentiel y est . Mais cela ne rend pas l'A-T inintéressant, loin de là .
( tout comme les musulmans peuvent se contenter du coran selon eux, d'ailleurs, finalement votre remarque ne pourrait-elle pas s'adresser aux musulmans aussi d'une certaine manière ? )


Nous sommes dans débat interne du Christianisme donc je me freine .
Mais ne le prenez pas trop pour vous , je crois que je n'ai toujours pas digérés la remarque de Roque!

Point de vu de Roque:

Roque a écrit:Muhammad n'a pratiquement retenu de Moïse que les tables de la Loi en zappant tout le reste (je passe sur les récits anecdotiques de sa vie). Muhammad était plutôt fixé sur sa théorie de la " lignée des prophètes " dont il serait le plus digne et ultime représentant, c'est à dire que finalement il n'a travaillé qu'à sa propre justification. En laissant tomber la question de la présence réelle de Dieu en ce monde de l'Ancien Testament pour lui préfèrer sa propre justification, Muhammad a " vendu " la véritable recherche et adoration de Dieu contre sa propre illusion de lui-même. Il a lâché la proie pour l'ombre. Pour moi, il n'a pas seulement son propre langage, il n'a même pas compris l'essentiel de Moïse et de la Bible !

Ceci dit si je veux un commentaire de l'AT je vais lire les sources juives, et pour satisfaire mon penchant pour l'ésotérisme je cherche les interprétations kabalistiques.

Dans le sphère chrétienne  le débat sur l'arbre de connaissance c'est focalisé sur le libre arbitre et surtout le péché originel!
Le concept péché originel existe-t-il dans le judaisme? Si oui est-il de même nature, a-t-il la même porté que dans le christianisme?
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 20 Mar - 17:30

Bonjour Ketabd

par curiosité Adam tenta l'expérience se trouvant aussitôt
A vrais dire Adam a fait ça expret pour ouvrir la voix du repentir
Et Eve , elle est dépourvu de réflexion ? :roll:

Ensuite votre histoire, c'est : "L'esprit-saint'' qui allume un feux (un péché ici ), dans le but de venir nous sauvez de l'incendie qu'il lui-même déclenché

ça c'est ce qu'on appel un pompier pyromane :o
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 20 Mar - 17:52

Oyé,

Idriss a écrit:Nous sommes dans débat interne du Christianisme donc je me freine .

J'ai accepté que ce sujet soit déplacé dans débat général, donc vous pouvez vous lâcher (  :b:  )

Ceci dit si je veux un commentaire de l'AT je vais lire les sources juives, et pour satisfaire mon penchant pour l'ésotérisme je cherche les interprétations kabalistiques.

Dans le sphère chrétienne  le débat sur l'arbre de connaissance c'est focalisé sur le libre arbitre et surtout le péché originel!
Le concept péché originel existe-t-il dans le judaisme? Si oui est-il de même nature, a-t-il la même porté que dans le christianisme?

Mais je crois aussi que le nouveau testament peut éclairer l'ancien (ce qui n'est pas le cas pour les Juifs) donc leur connaissance de l'Hébreux pourrait être utile, quant à leur interprétation du passage en question elle pourrait être intéressante mais pas automatiquement "la meilleur"  .
en espérant ne pas avoir répondu à coté .

Et au passage tout les avis m'intéresses sur le sujet, donc le votre et votre penchant pour l'ésotérisme aussi :)
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 20 Mar - 18:43

Idriss a écrit:disons que pour les juifs le questionnement  que le texte engendre est plus important que les réponses qu'il suggère.
Et votre citation : "Les réponses sont les ténèbres ; nos questions font la lumière." Rabbi Isaac.

Pouvez vous développer rapidement que je me fasse une idée de ce que cela veut dire concrètement ( c'est HS mais du moment qu'on en  fait pas un débat c'est bon, c'est juste pour savoir
... et puis je suis le prince de mon sujet :o )
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Le publicain le Dim 20 Mar - 19:08

Nicolasticot a écrit:J'ai déjà vu ce genre d'interprétation, mais alors pourquoi si le serpent est juste celui qui pousse à l'âge adulte, la connaissance, la responsabilité etc...  pourquoi est-il maudit par Dieu ?
Dieu est éternel et la source unique de Vie. C'est ainsi qu'il donna la vie aux anges, aux animaux, aux plantes mais aussi à l'homme (Adam et Ève). Selon les Écritures l'homme a été créé pour vivre éternellement dans le jardin d'Eden. Devenu adulte il comprend qu'il peut lui aussi engendrer et donc donner la vie. Le mensonge du serpent est d'avoir fait croire à Adam et Ève qu'ils seront comme des dieux en perdant leur innocence : ils seront éternels et source de vie. Il y a toujours un rapport étroit entre le fruit défendu et la puberté. Le passage de l'enfance à l'âge adulte :

Le serpent dit à la femme : "Non certes, vous ne mourrez pas. Mais le Seigneur sait que le jour où vous en mangerez vos yeux s'ouvriront, vous deviendrez comme des dieux et vous connaîtrez le bien et le mal." La femme vit que l'arbre était agréable et plaisant et que son fruit était bon à manger. Elle en prit et en mangea. Elle couvrit sa honte avec des feuilles de figuier et donna (du fruit) à l'homme. Celui-ci mangea, ses yeux s'ouvrirent et il vit qu'il était nu. Il prit des feuilles de figuier, les cousit, se fit un pagne et couvrit sa honte. (Jubilés 3:19-22)

Le publicain

Messages : 99
Réputation : 6
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  ketabd le Dim 20 Mar - 20:47

Nicolasticot a écrit:Bonjour Ketabd

par curiosité Adam tenta l'expérience se trouvant aussitôt
A vrais dire Adam a fait ça expret pour ouvrir la voix du repentir
Et Eve , elle est dépourvu de réflexion ? :roll:

Ensuite votre histoire, c'est : "L'esprit-saint'' qui allume un feux (un péché ici ), dans le but de venir nous sauvez de l'incendie qu'il lui-même déclenché

ça c'est ce qu'on appel un pompier pyromane   :o

Eve est la première a faire la réflexion négative (ouvrant son esprit au diable) obligeant adam à lui venir en aide pour trouver une voix de secours : la rédemption.
Eve représente la descendance d adam plus qu'elle représente le genre féminin! !!
Fermant notre esprit au diable. Il ne peut ouvrir ce qu est fermé.

Adam se sacrifié sa vie éternelle en sortant du règne divin pour nous ouvrir la voix du retour; le christ nous rappele ce sacrifice.
avatar
ketabd

Messages : 568
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 42
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Idriss le Dim 20 Mar - 21:32

Nicolasticot a écrit:
Idriss a écrit:disons que pour les juifs le questionnement  que le texte engendre est plus important que les réponses qu'il suggère.
Et votre citation : "Les réponses sont les ténèbres ; nos questions font la lumière." Rabbi Isaac.

Pouvez vous développer rapidement que je me fasse une idée de ce que cela veut dire concrètement ( c'est HS mais du moment qu'on en  fait pas un débat c'est bon, c'est juste pour savoir


Les deux récits de la Genèse qui occupent les trois premiers chapitres de la Torah. Celle-ci débute avec « Au commencement… ». Et le Talmud, le livre des commentaires, s’ouvre sur la question : A partir de quand ?

Il nous faut comprendre que les objets ne tirent leur existence que de la question qu’on leur pose. C’est une expérience qui n’a rien d’extraordinaire, pensons simplement à ce que nous éprouvons quand quelqu’un nous demande « qui êtes-vous ?». Ne sommes-nous pas alors invités à une (re)création  de nous-même par le récit? Adam et Eve sont comme des électrons, éternels et pas éternels, de nulle part. Dieu pose une question et de là ils se déterminent.
Midrash laïque de François Ardeven


Ceux qui pratiquent le chabbat en ouvrent la sacralité en prononçant le kiddouch, une bénédiction sur une coupe de vin[ [...] pour ceux qui pratiquent l’étude, le kiddouch à une signification supplémentaire : il désigne l’espoir et l’aspiration à renouveler le sens du texte à travers une question nouvelle ou une nouvelle approche. Et donc l’effort de chercher à neuf et ainsi se prémunir de tout automatisme en l’abordant. Et cela permet, dit-on, de renouveler le monde. Ce monde qui n’existe que lorsque nous l’interrogeons, comme dit Nahman de Braslav

La Quête du Graal de Chrétien de Troyes est un roman inachevé, c’est-à-dire sans fin, mais on a compris que le Graal était la sainte quête elle-même, et les compagnons d’étude de Rabbi Siméon que le Zohar fait dialoguer à travers le temps et l’espace le savent aussi. Ce n’est pas la Vérité que l’on cherche - et personne ne la trouve -, mais une parole nouvelle, un joyau à offrir à l’épousée. Le royaume à conquérir n’est jamais conquis, et nul n’y règne jamais en souverain. Certains des maîtres sont plus inspirés que d’autres, mais tous ceux qui ont participé à la noce sont vainqueurs et glorieux parce qu’ils reçoivent tous le joyau que l’un d’eux a révélé. Et il n’y a pas de fin. Le commentaire est sa propre fin. Car c’est par lui que s’approche la Présence.

  La ruse de Dieu. Le Kabbaliste et l’arbre de la connaissance Patrick Lévy
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 20 Mar - 21:43

Le publicain a écrit:Il y a toujours un rapport étroit entre le fruit défendu et la puberté. Le passage de l'enfance à l'âge adulte
C'est votre interprétation , mais j'y vois là un Dieu qui interdit de passer "à l'âge adulte" voulant nous maintenir dans l'ignorance éternellement , car vous dites: "l'homme a été créé pour vivre éternellement dans le jardin d'Eden"
et vu que selon vous passer à l'age adulte c'est automatiquement sortir du jardin d'Eden et vivre dans la souffrance, sur un "sol maudit" etc... donc si Dieu nous voulait éternellement dans le jardin d'Eden, c'est enfant .
...Et le serpent de venir nous libérer de cette dictature voulant nous maintenir enfant, mais tout en "mentant sur certains points"

Je ne pense pas que cet arbre de la connaissance du bien et du mal veuille simplement dire "passer à l'age adulte" .
Le publicain a écrit:Le mensonge du serpent est d'avoir fait croire à Adam et Ève qu'ils seront comme des dieux
Et le serpent n'a peut-être pas menti non plus, si l'interprétation que j'ai tendance à faire est exacte,
dans le sens où devenir comme des dieux peut être vrais (décidant ce qui est bien et mal , être son propre dieu)

Ketabd a écrit:Eve est la première a faire la réflexion négative (ouvrant son esprit au diable) obligeant adam à lui venir en aide pour trouver une voix de secours : la rédemption.
Eve représente la descendance d adam plus qu'elle représente le genre féminin! !!
Fermant notre esprit au diable. Il ne peut ouvrir ce qu est fermé.

Adam se sacrifié sa vie éternelle en sortant du règne divin pour nous ouvrir la voix du retour; le christ nous rappele ce sacrifice.

Interprétation original , mais quels messages Biblique vous en fait venir à une tel interprétation ?
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Dim 20 Mar - 21:55

Idriss a écrit:
Nicolasticot a écrit:Pouvez vous développer rapidement que je me fasse une idée de ce que cela veut dire concrètement ( c'est HS mais du moment qu'on en  fait pas un débat c'est bon, c'est juste pour savoir



Les deux récits de la Genèse qui occupent les trois premiers chapitres de la Torah. Celle-ci débute avec « Au commencement… ». Et le Talmud, le livre des commentaires, s’ouvre sur la question : A partir de quand ?

Il nous faut comprendre que les objets ne tirent leur existence que de la question qu’on leur pose. C’est une expérience qui n’a rien d’extraordinaire, pensons simplement à ce que nous éprouvons quand quelqu’un nous demande « qui êtes-vous ?». Ne sommes-nous pas alors invités à une (re)création  de nous-même par le récit? Adam et Eve sont comme des électrons, éternels et pas éternels, de nulle part. Dieu pose une question et de là ils se déterminent.
Midrash laïque de François Ardeven


Ceux qui pratiquent le chabbat en ouvrent la sacralité en prononçant le kiddouch, une bénédiction sur une coupe de vin[ [...] pour ceux qui pratiquent l’étude, le kiddouch à une signification supplémentaire : il désigne l’espoir et l’aspiration à renouveler le sens du texte à travers une question nouvelle ou une nouvelle approche. Et donc l’effort de chercher à neuf et ainsi se prémunir de tout automatisme en l’abordant. Et cela permet, dit-on, de renouveler le monde. Ce monde qui n’existe que lorsque nous l’interrogeons, comme dit Nahman de Braslav

La Quête du Graal de Chrétien de Troyes est un roman inachevé, c’est-à-dire sans fin, mais on a compris que le Graal était la sainte quête elle-même, et les compagnons d’étude de Rabbi Siméon que le Zohar fait dialoguer à travers le temps et l’espace le savent aussi. Ce n’est pas la Vérité que l’on cherche - et personne ne la trouve -, mais une parole nouvelle, un joyau à offrir à l’épousée. Le royaume à conquérir n’est jamais conquis, et nul n’y règne jamais en souverain. Certains des maîtres sont plus inspirés que d’autres, mais tous ceux qui ont participé à la noce sont vainqueurs et glorieux parce qu’ils reçoivent tous le joyau que l’un d’eux a révélé. Et il n’y a pas de fin. Le commentaire est sa propre fin. Car c’est par lui que s’approche la Présence.

  La ruse de Dieu. Le Kabbaliste et l’arbre de la connaissance Patrick Lévy

Merci
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  ketabd le Dim 20 Mar - 22:10

Nicolasticot a écrit:
Le publicain a écrit:Il y a toujours un rapport étroit entre le fruit défendu et la puberté. Le passage de l'enfance à l'âge adulte
C'est votre interprétation , mais j'y vois là un Dieu qui interdit de passer "à l'âge adulte" voulant nous maintenir dans l'ignorance éternellement , car vous dites: "l'homme a été créé pour vivre éternellement dans le jardin d'Eden"
et vu que selon vous passer à l'age adulte c'est automatiquement sortir du jardin d'Eden et vivre dans la souffrance, sur un "sol maudit" etc... donc si Dieu nous voulait éternellement dans le jardin d'Eden, c'est enfant .
...Et le serpent de venir nous libérer de cette dictature voulant nous maintenir enfant, mais tout en "mentant sur certains points"

Je ne pense pas que cet arbre de la connaissance du bien et du mal veuille simplement dire "passer à l'age adulte" .
Le publicain a écrit:Le mensonge du serpent est d'avoir fait croire à Adam et Ève qu'ils seront comme des dieux
Et le serpent n'a peut-être pas menti non plus, si l'interprétation que j'ai tendance à faire est exacte,
dans le sens où devenir comme des dieux peut être vrais (décidant ce qui est bien et mal , être son propre dieu)

Ketabd a écrit:Eve est la première a faire la réflexion négative (ouvrant son esprit au diable) obligeant adam à lui venir en aide pour trouver une voix de secours : la rédemption.
Eve représente la descendance d adam plus qu'elle représente le genre féminin! !!
Fermant notre esprit au diable. Il ne peut ouvrir ce qu est fermé.

Adam se sacrifié sa vie éternelle en sortant du règne divin pour nous ouvrir la voix du retour; le christ nous rappele ce sacrifice.

Interprétation original , mais quels messages Biblique vous en fait venir à une tel interprétation ?

C'est une illumination du saint-esprit.
avatar
ketabd

Messages : 568
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 42
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Nicolasticot le Lun 21 Mar - 16:45

-Ren- a écrit:
Nicolasticot a écrit:C'est jolie comme écriture
mais ça m'avance pas plus ^^
Je suis moi aussi illettré en la matière, et une translittération nous conviendrait mieux ^^
J'ai trouvé ceci : http://bibeltemplet.net/bibelnonline/slaupp.cgi?NKAP|1|2||hebrew-greek|

Et dans la Septante : ἀπὸ δὲ τοῦ ξύλου τοῦ γινώσκειν καλὸν καὶ πονηρόν οὐ φάγεσθε ἀπ αὐτοῦ ᾗ δ ἂν ἡμέρᾳ φάγητε ἀπ αὐτοῦ, θανάτῳ ἀποθανεῖσθε
...ici, je peux confirmer moi-même qu'il est question de l'arbre du savoir/γινώσκειν du bien et du mal, mais qu'il s'agit bien du même verbe que celui employé par exemple par Marie lorsqu'elle répond à l'ange qu'elle ne connait aucun homme : http://biblehub.com/greek/1097.htm
Salut

J'ai demandé à des Juifs messianique , d'après la réponse de la personne le mot utilisé signifie aussi "savoir" mais par-contre ce n'est pas le même mot utilisé en Hébreux pour le "connaître" des rapports charnel ...

Voici le copier-coller de sa réponse (j'ai juste rajouter les couleurs) :
<< Shalom , le mot connaissance et Da`ath exemple de verset : Genese 2:17 ; Mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance (Da`ath) , Car le jour où tu en mangeras tu mourras. Se Mot signifie aussi le savoir Exemple de verset : Exode 35:31 ; Il l'a remplie de l'esprit de Dieu, de sagesse , d'intelligence , et de savoir (Da`ath) ....

Et connaître une personne de manière charnelle ( coucher avec ) c'est Yada' Exemple de verset Genese 4:1 ; Et Adam Connut ( Yada') Eve sa femme , elle conçut .... Autre Exemple quand les Anges vinrent a Sodome pour loth les habitant de Sodome disent à loth ( Genese 19:5 ) << Où sont les Hommes les hommes qui sont venus chez toi cette nuit ? Amene les nous pour que nous les connaissions ( Yada') >> Lzs habitant de Sodome voulez dès rapport avec eux cela prouve l'extrême pêcher de c'est ville que Dieu par sa puissance et sa justice a détruit c'est pour sa que par la suite loth propose ses Deux filles vierges d'ailleurs ( quil ont refuser ) . On apprend alor quil ne s'agit pas d'une connaissance amical .. D'où l'importance de l'hebreux dans la bible sa nous permet de connaître encore plus les choses de la sainte torah . Dieu te bénisse .>>


http://messianique.forumpro.fr/
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genèse : L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum