Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Ven 6 Nov - 16:57

Libremax a écrit:Le repos hebdomadaire autour du dimanche

Pour le sabbat et sa symbolique métaphysique  ( le cercle ouvert)
Spoiler:
:

Commentaire :
"Le musulmans" critiquent l'ancien testament quand il y est dit Dieu se reposa le septième jour...Dieu ne pouvant être fatigué il n' a pas besoin de se reposer!


Que disent les chrétiens? :
La gestion du temps a toujours posé question dans toutes les cultures. Tout au long des siècles, même avant Jésus-Christ, l’Homme a ressenti sur le plan personnel comme pour l’organisation de sa vie en société, un besoin de rupture dans son rythme de travail pour se reposer physiquement et pour établir des relations autres et plus longues avec sa famille et son entourage. Le récit biblique de la Création du monde en est une illustration. Dieu travailla six jours et le septième, il se reposa. Ce texte du livre de la Genèse note même, pour bien manifester l’importance de ce jour de repos dans le rythme d’une semaine, que Dieu « bénit et consacra » ce septième jour.
Mgr Lucien FRUCHAUD, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, paru dans Eglise en Côtes d’Armor

Je ne sais pas vous, mais moi je reste sur ma faim avec ce genre de commentaire !La gestion du temps c'est un peu court non?

Ainsi advint-il que le cercle du mouvement du monde ne fut par clos, mais resta ouvert. Et le septième jour fut sanctifié et béni comme la partie ouverte du cercle du mouvement de ce monde, de sorte que des êtres du monde eussent accès à la maison du Père et le Père eût accès à la leur.

Là oui les choses prennent un sens  non?
Est-ce en contradiction avec les dogmes juifs ou chrétiens ? Si oui en quoi?  C'est sur cela par exemple que j'aimerai que l'on m'éclaire! http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2722-hermetisme-chretien-meditations-sur-les-arcannes-majeurs-du-tarot#56959

Idriss

Messages : 3468
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Ven 6 Nov - 17:09

Libremax a écrit:Le repos hebdomadaire autour du dimanche

Le christianisme dans la veine "rendre à Dieu ce qui est à Dieu et a César ce qui est à César" a tendance à séparer le sacré et le profane...6 jours pour César et un pour Dieu.
Pour le Christianisme Dieu c'est fait homme pour que l'homme se fasse Dieu ...le sacré se fait profane pour que le profane se sacralise.
L'islam dans sa démarche dit il n' y a que l'absolu, tout est "sacralisable": on dit bismilah avant tout acte, manger , boire , travailler...dans ses relations amoureuses... Pour cela je pense , le vendredi n' a pas la même valeur que le samedi et encore moins le dimanche...Pas de "skizophrénie " où on est croyant un jour par semaine...On est musulman 7 jours sur 7 ...Le vendredi est un jour de rassemblement de la communauté avant tout!
Bon je grossi le trait, c'est très théorique, mais la culture et l'imaginaire structure les peuples et les comportement ...d'où se réclamer de culture judéo-chrétienne...
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Ven 6 Nov - 17:16

Et dans les rapports à l'argent?
Y a-t-il une culture spécifiquement judéo-chrétienne?
L'interdiction de l'usure, qui a eu court puis a été levé...?
l’Aumône ?
L'argent sale, tabou. On expose pas sa richesse,,on ne dit pas combien on gagne..etc
La réforme protestante et son influence dans l'évolution de la culture judéo-chrétienne vis à vis de l'argent...?
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Roque le Ven 6 Nov - 20:36

Idriss a écrit:Y a-t-il une culture spécifiquement judéo-chrétienne?
Je sèche ... comme je l'ai dit plus haut pas de " civilisation judéo-chrétienne " justement parce que la " culture judéo-chrétienne " est difficile à concevoir.

La " culture " est pour moi l'art de communiquer entre les hommes (cette définition est dans une Encyclique papale : Populorum Progressio, je crois), elle peut être pétrie d'influence diverses. Donc, si la " culture judéo-chrétienne " n'existe pas, par contre la " culture " dans un pays est le reflet des influences qui pénètrent la société. Evidemment dans un pays fermé, la culture peut être une " mono-culture ". Mais en France, actuellement, notre " culture " est très " multi culturelle " et pas uniquement : " judéo " ou " chrétienne " ou " judéo-chrétienne " ou " islamo " ou " franc-maço "ou " laïco " ou " libéro ", etc .... A quoi ressemble cette " culture ", personne ne sait, je crois ...

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Ven 6 Nov - 21:22

Roque a écrit:
Idriss a écrit:Y a-t-il une culture spécifiquement judéo-chrétienne?
Je sèche ... comme je l'ai dit plus haut pas de " civilisation judéo-chrétienne " justement parce que la " culture judéo-chrétienne " est difficile à concevoir.

La question se rapportait à l'argent! Si "culture" pose probléme , disons attitude...

De toute façon le culturel l' a toujours emporté sur le cultuel...
Là où la monogamie préexistait l'islam n' a pas introduit la polygamie...les maures sont monogames par exemple.

Les américains sont décomplexés vis à vis de l'argent ! parce qu’ils sont de culture protestante? Et les athées majoritaires en France sont-ils si pudique sur l'argent parce qu'ils sont les héritier inconscient de la culture catholique?
Emmanuel TODD dans son étude sur les systèmes familiaux montre que c'est eux qui sont le plus déterminent dans bien des cas japonais et allemands par exemple ayant tous deux à l'origine un système patrilinéaire ont beaucoup de caractéristiques culturelles communes.
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Libremax le Ven 6 Nov - 22:42

Idriss a écrit:D'un point de vu ésotérique la divine providence a voulu que l'islam ultime révélation de cette fin de cycle se déconnecte du temps solaire...le temps de l'islam est atemporel en quelque sorte..

Oui,
mais il ne faudrait as oublier pour autant que le temps judéo-chrétien, pour le coup, insère l'intemporel en instaurant, justement, le 7ème jour. Le cycle temporel naturel était de 6 jours. En insérant un 7ème jour (le cycle de 7 jours n'a absolument rien de naturel), où l'homme interrompt le cycle des travaux et de la temporalité, c'est à dire en le sacralisant, la civilisation juive permettait à l'homme d'échapper au temporel.
avatar
Libremax

Messages : 798
Réputation : 14
Date d'inscription : 18/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Libremax le Ven 6 Nov - 22:51

Idriss a écrit:Le christianisme dans la veine "rendre à Dieu ce qui est à Dieu et a César ce qui est à César" a tendance à séparer le sacré et le profane...6 jours pour César et un pour Dieu.
...L'islam dans sa démarche dit il n' y a que l'absolu, tout est "sacralisable": on dit bismilah avant tout acte, manger , boire , travailler...dans ses relations amoureuses...
...Pas de "skizophrénie " où on est croyant un jour par semaine...On est musulman 7 jours sur 7 ...Le vendredi est un jour de rassemblement de la communauté avant tout!

On peut voir es choses comme ça,
ou bien comprendre que l'irruption du 7ème jour a-temporel est celui qui permet, justement, de sacraliser tous les autres.
En tout cas la civilisation juive (et par la suite, "judéo-chrétienne") a bel et bien sacralisé le profane et même le païen, en sacralisant le rythme solaire, pour le coup parfaitement naturel et structurant les fêtes saisonnières liés aux dons de la terre, et en faisant de lui la base de la liturgie des fêtes annuelles : les sabbats sont semainiers, septénaires, mais les grandes fêtes comme la Pâque, la Pentecôte, les Tentes, les Lumières, ont bien une base solaire et donc temporelle.
avatar
Libremax

Messages : 798
Réputation : 14
Date d'inscription : 18/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Roque le Ven 6 Nov - 22:52

Petit retour en arrière sur les mots : " identitaire " et " fondamentaliste " :
:arrow: http://plunkett.hautetfort.com/archive/2015/11/06/contre-la-derive-identitaire-du-religieux-5712097.html

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Libremax le Ven 6 Nov - 22:56

Idriss a écrit:Et dans les rapports à l'argent?
Y a-t-il une culture spécifiquement judéo-chrétienne?

Moi, je dirais : il y a une dialectique permanente. Entre les richesses et la prospérité, perçues comme grâce de Dieu donnée à l'homme juste, et la glorification de la pauvreté comme voie de l'humilité et de la disposition du cœur à recevoir Dieu. Entre le rejet de la richesse comme obstacle au don total de soi-même, et le devoir de faire fructifier les talents donnés par le Dispensateur de tout bien.
avatar
Libremax

Messages : 798
Réputation : 14
Date d'inscription : 18/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  gfalco le Lun 9 Nov - 16:42

Idriss a écrit:Et dans les rapports à l'argent?
Y a-t-il une culture spécifiquement judéo-chrétienne?

J'imagine que vous connaissez cet ouvrage, qui m'a aidé à comprendre l'histoire du rapport à l'argent et son évolution dans notre société "La bourse et la vie" de Jacques Le Goff.

Spoiler:
Si l'usurier, dans le Moyen Age chrétien, est à ce point dans le péché, c'est que même en dormant, son argent lui rapporte... de l'argent. Voilà ce que nous apprennent les exemples médiévaux, ces anecdotes édifiantes à l'usage des prédicateurs. Voleur de temps, puisque le prêt à intérêt rapporte tous les jours, l'usurier vole à la fois Dieu, car le temps est un don divin, et les chrétiens, car l'usure est interdite dans une communauté fraternelle. A ce double titre, il est voué à l'enfer. A la veille de la naissance des grands mouvements économiques qui préparent l'avènement du capitalisme moderne, la théologie médiévale sauvera l'usurier de l'enfer en inventant le purgatoire. L'usurier aura ainsi atteint son double but : garder la bourse ici-bas, sans perdre la vie éternelle.

De ce que je comprends de notre histoire -au delà de ce livre bien évidemment, je dirais qu'il ne peut y avoir de culture ou de lien "judéo-chrétien" à l'argent tant au sein de la chrétienté elle-même il n'est aucune constante en la matière.

gfalco

Messages : 108
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Yahia le Sam 14 Nov - 23:04

-Ren- a écrit:Déjà, de quand date cette expression ?.

C'est au début du 19e siècle qu'a été inventé le  terme de « judéo-christianisme » au sein de l’exégèse biblique allemande. Terme popularisé à plus grande échelle par les écrits de Nietzsche. À partir des années 1880, des penseurs français éminents commencent à parler de « morale judéo-chrétienne » : celle-ci devient, pour les uns, la morale de la culpabilité et de l’interdiction, à abolir, et pour les autres, le socle des valeurs de la tradition libérale. La morale "judéo-chrétienne", a été un modèle et un repoussoir de la morale laïque.

Ensuite, on est glisse de la « morale judéo-chrétienne » à la « civilisation judéo-chrétienne »,pour finir dans la gadoue Morano-Lepeniste, ou les pseudo-laïcs se proclament fallacieusement chrétiens pour mieux bouffer de l'arabe, l'embrigadement du judaïsme dans l'affaire étant un accessoire un peu encombrant pour ces incultes.

A tout prendre ce seraient bien les musulmans qui pourraient se revendiquer de l'héritage judéo-chrétien, non ?
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Dim 3 Jan - 20:31

La genèse de la « morale judéo-chrétienne »
Étude sur l’origine d’une expression dans le monde intellectuel français : http://rhr.revues.org/7835#text

Résumé:
L’expression « morale judéo-chrétienne » est depuis quelques décennies très largement employée mais est rarement définie de manière précise. Cette étude tente de retracer l’origine de cette notion depuis l’invention au début du xixe siècle du terme de « judéo-christianisme » au sein de l’exégèse biblique allemande. À partir des années 1880, des penseurs français éminents commencent à parler de « morale judéo-chrétienne » : celle-ci devient, pour les uns, la morale de la culpabilité et de l’interdiction, et pour les autres, le socle des valeurs de la tradition libérale. L’histoire de cette notion permet alors d’éclairer sous un jour nouveau les rapports entre le monde intellectuel et le fait religieux à l’ère de la sécularisation.
Plan:
Du « judéo-christianisme » à la « révélation judéo-chrétienne »

Le judéo-christianisme selon Baur et sa réception en France
La science française des religions et les origines juives du christianisme
L’apport des philologues israélites et de la mythologie comparée

La morale judéo-chrétienne, modèle et repoussoir de la morale laïque
La critique positiviste de la morale de l’obligation et du péché : dans le sillage de Nietzsche et de Guyau
La critique socialiste : une mise en cause de l’« individualisme judéo-chrétien »
La critique antisémite d’Action française : Maurras et Robert Launay
La défense de la morale judéo-chrétienne : les chrétiens libéraux et la redécouverte des sources juives du christianisme
La morale judéo-chrétienne, dernier « bastion » des philosophies spiritualistes

De la « morale judéo-chrétienne » à la « civilisation judéo-chrétienne »
La civilisation européenne : synthèse de la tradition gréco-romaine et de la tradition judéo-chrétienne
L’union sacrée face aux « paganismes » nazi et communiste
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Lun 1 Fév - 21:26

Salam
Comme souvent dimanche j'écoutais les émissions religieuse de France-culture ( Je recommande ...dés 7 heure pour les lèves tôt). Le pasteur a fait un prêche sur le pardon et je me suis dit:

Tient c'est surprenant personne n' a cité le pardon dans les valeurs fondamentales du christianisme!
Pourquoi?
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  -Ren- le Mar 2 Fév - 6:51

Idriss a écrit:Pourquoi?
En ce qui me concerne,  je n'ai rien cité ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Idriss le Dim 17 Avr - 15:51

Ce Dimanche comme souvent j'ai encore écouté les émissions religieuse  de France Culture...Bon je me suis rendormi  avec un sujet sur les gnostique et réveillé pour le judaïsme. Décidément ces juifs qu'est-ce qu'ils nous ressemblent ( A moins que cela soit nous qui leur ressemblions) . Ce qui est paradoxal c'est que l'on  reproche souvent à l'islam d'être à la fois trop proche du judaïsme tout en étant pas assez dans la continuité...Et en plus nous nous exclurions de de la culture judéo-chrétienne parce que l'on ne mangez pas de porc !!!!!   .

Et là notre grand Rabbin pour illustrer son propos  a fait deux références culturelles que j'ai trouvé particulièrement pertinentes pour illustrer ce que pouvais bien être ces fameuses valeurs judéo-chrétiennes.
La première une chanson d'un anticléricale notoire:

Si çà c'est pas aux fondement de cette fameuse culture judéo-chrétienne!
Et là je me suis demandé comment le croquant de Béziers et la croquante de l'UMP pouvaient se réclamer de ses valeurs judéo-chrétienne ?

Puis notre bon rabbin a cité  un passage du plus célèbre et des plus républicain, de nos grands écrivains:

   Un brigadier de gendarmerie, qui semblait conduire le
   groupe, était près de la porte. Il entra et s'avança vers
   l'évêque en faisant le salut militaire.

   -Monseigneur. dit-il.

   A ce mot, Jean Valjean, qui était morne et semblait
   abattu, releva la tête d'un air stupéfait.

   – Monseigneur! murmura-t-il. Ce n'est donc pas le
   curé...

   – Silence, dit un gendarme. C'est monseigneur l'évêque.
   Cependant monseigneur Bienvenu s'était approché aussi
   vivement que son grand âge le lui permettait.

   – Ah! vous voilà! s'écria-t-il en regardant Jean Valjean.
   Je suis aise de vous voir. Eh bien, mais je vous avais donné
   les chandeliers aussi, qui sont en argent comme le reste et
   dont vous pourrez bien avoir deux cents francs. Pourquoi
   ne les avez-vous pas emportés avec vos couverts?

   Jean Valjean ouvrit les yeux et regarda le vénérable
   évêque avec une expression qu'aucune langue humaine ne
   pourrait rendre.

   – Monseigneur, dit le brigadier de gendarmerie, ce que
   cet homme disait était donc vrai? Nous l'avons rencontré.
   Il allait comme quelqu'un qui s'en va. Nous l'avons arrêté
   pour voir. Il avait cette argenterie.

   – Et il vous a dit, interrompit l'évêque en souriant
   qu'elle lui avait été donnée par un vieux bonhomme de
   prêtre chez lequel il avait passé la nuit? Je vois la chose.
   Et vous l'avez ramené ici? C'est une méprise.

   – Comme cela, reprit le brigadier, nous pouvons le
   laisser aller?

   – Sans doute, reprit l'évêque.

   Les gendarmes lâchèrent Jean Valjean qui recula.

   – Est-ce que c'est vrai qu'on me laisse? dit-il d'une voix
   presque inarticulée et comme s'il parlait dans le sommeil.

   – Oui, on te laisse, tu n'entends donc pas ? dit un gendarme.

   – Mon ami, reprit l'évêque, avant de vous en aller,
   voici vos chandeliers. Prenez-les.
   II alla à la cheminée, prit les deux flambeaux d'argent
   et les apporta à Jean Valjean. Les deux femmes le regardaient
   faire sans un mot, sans un geste, sans un regard qui
   pût déranger l'évêque.

   Jean Valjean tremblait de tous ses membres. Il prit les
   deux chandeliers machinalement et d'un air égaré.

   – Maintenant, dit l'évêque, allez en paix. – A propos,
   quand vous reviendrez, mon ami, il est inutile de passer par
   le jardin. Vous pourrez toujours entrer et sortir par la porte
   de la rue. Elle n'est fermée qu'au loquet jour et nuit.

   Puis se tournant vers la gendarmerie

   – Messieurs, vous pouvez vous retirer.

   Les gendarmes s'éloignèrent.

   Jean Valjean était comme un homme qui va s'évanouir.

   L'évêque s'approcha de lui, et lui dit à voix basse:
   – N'oubliez pas, n'oubliez jamais que vous m'avez
   promis d'employer cet argent à devenir honnête homme.

   Jean Valjean, qui n'avait aucun souvenir d'avoir rien
   promis, resta interdit, L'évêque avait appuyé sur ces paroles
   en les prononçant. Il reprit avec solennité:

   -Jean Valjean, mon frère, vous n'appartenez plus au mal, mais au bien. C'est votre âme que je vous achète; je la retire aux pensées noires et à l'esprit de perdition, et je la donne à Dieu.


Hugo, Les Misérables,chapitre 12
https://youtu.be/ql_RjmRJEzw?t=10m25s

Et là encore  je n'ai pas compris comment ceux qui fustigent le Rom voleur dans l’âme, le migrant qui vient manger notre pain , pouvait en mêm temps se réclamer des valeurs judéo-chrétiennes sans les trahir?
avatar
Idriss

Messages : 3468
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caractéristiques de la tradition judéo-chrétienne occidentale?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum