Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  -Ren- le Sam 1 Aoû - 17:04

X ° Université d'été de la FSSPX - Catholicisme et islam : défi ou débat ?

Du mercredi 12 août au dimanche 16 août 2015
Promotion saint François d'Assise

Au domaine de l'école Sainte-Marie à Saint-Père (35)
DICI : Vous avez choisi l’islam comme thème de cette Xe université d’été. Pourquoi ?
Abbé Bouchacourt : Il s’agit de savoir si, pour des catholiques, l’islam qui se développe toujours plus en France est une évolution de la société, comme une autre, qu’on peut se contenter d’observer en spectateur, ou si ce développement constant constitue pour nous un défi à relever. En clair, est-ce que nous portons sur l’islam un regard simplement sociologique ? Ou est-ce que nous regardons les musulmans comme Jésus-Christ a regardé toutes les âmes pour lesquelles il a donné sa vie sur la Croix ? Notre université d’été est apologétique : elle entend apporter à l’islam une réponse non pas passionnelle ou superficielle, mais bien rationnelle et spirituelle.

DICI : Lors du sermon de clôture du pèlerinage de Pentecôte, vous avez invité les jeunes à ne pas rester « les bras croisés devant la tourmente actuelle » ; vous voudriez plutôt qu’ils se relèvent les manches et qu’ils s’engagent ?
Abbé Bouchacourt : Bien évidemment ! Car ils doivent savoir que ce n’est pas un discours dilué dans l’œcuménisme conciliaire ou dans le laïcisme du « politiquement correct », qui est de nature à toucher les intelligences et les cœurs. La rhétorique officielle est ronflante, mais elle sonne creux : langue de bois, chez les uns, et langue de buis, chez les autres… Ce que nos contemporains attendent ce ne sont pas encore et encore de bonnes paroles, mais des actes concrets qui correspondent à ces paroles. Il faut penser juste et agir en conséquence, mieux : en cohérence avec ce que l’on pense. Les jeunes d’aujourd’hui ont une grande responsabilité vis-à-vis de ceux qui n’ont rien reçu religieusement ou très peu ; ils ne doivent pas s’y dérober.

DICI : Comment comptez-vous préparer les participants à l’université d’été à cet engagement concret ?
Abbé Bouchacourt : Au sujet de l’islam, comme pour tous les thèmes traités par les précédentes universités d’été, nous ne voulons pas d’un débat purement intellectuel qui ne déboucherait sur rien. C’est pourquoi nous organisons des ateliers pratiques où l’on apprend à répondre aux objections qui sont faites aujourd’hui ; autrement dit à appliquer individuellement les principes généraux donnés lors des conférences. Certes ces journées d’étude sont l’occasion de rencontres amicales, très joyeuses, mais on ne vient pas à l’université d’été par simple curiosité, en dilettante. La spécificité de cette université d’été, dès son lancement il y a 10 ans, tient en ce mot d’ordre : recevoir pour transmettre. Ce qui signifie qu’à la rentrée chacun s’applique à être apôtre dans son milieu auprès de ses parents, de ses amis, de ses condisciples ou de ses collègues.

DICI : Un dernier mot ?
Abbé Bouchacourt : La Tradition à laquelle nous sommes si légitimement attachés, ne doit pas être perçue comme une cause honteuse, soutenue par des catholiques frileux. Ce doit être une cause ardente, défendue avec une joie communicative !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty Re: La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  -Ren- le Sam 1 Aoû - 17:09

La FSSPX invite à lire cet article :
Islam, raison et liberté,
par M. l'abbé Bruno France - Juin 2015

De l'aveu des convertis de l'islam au christianisme, le sentiment dominant qui suit leur baptême est la joie de se sentir libres et aimés. Aimés, car ils sont devenus enfants de Dieu, fils d'un Père attentif alors qu'ils n'étaient auparavant que les esclaves d'un Dieu inatteignable. Libres, car ils découvrent qu'ils étaient écrasés par une chape de plomb et goûtent la liberté des enfants de Dieu.

Sans s'attarder à faire des comparaisons entre islam et christianisme, cherchons à comprendre la cause de cet emprisonnement vécu dans la religion de Mahomet. Une des réponses principales au niveau naturel est à trouver dans le fait que l'islam rabaisse la raison humaine et en vient à nier la liberté.

Témoignages de convertis

Quelle est la place de l'intelligence dans le mahométisme, quels sont les rapports entre foi et raison ? Sans vouloir caricaturer, il faut avouer que dans cette idéologie, comme l'homme, la raison est soumise. Il faut croire sans se poser de questions, la raison n'est pas ici pour découvrir la vérité, elle est simplement au service de la loi. Prenons quelques exemples de conversions. Le célèbre irakien Joseph Fadelle, fervent musulman à ses débuts, a mis sa foi en doute car un chrétien l'a invité à lire le coran en comprenant ce qu'il dit. S'attachant à cette démarche, le futur baptisé alla voir son Imam, un homme savant, qui lui avoua qu'il ne pouvait répondre à toutes les contradictions internes de cette « religion », qu'il fallait « croire-et-c'est-tout ». Ce reniement de l'intelligence qu'a vécu M. Fadelle chez les Chiites, d'autres l'ont retrouvé chez les sunnites. En Egypte, Mark Gabriel, ancien docteur de l'université Al Azhar, du Caire, la plus prestigieuse du monde, a posé aussi des questions pertinentes. On lui répondait toujours « Ce que le prophète vous dit de faire, considérez-le comme allant de soi ». Et lorsque les objections furent trop explicites, il dut subir une véritable persécution qui l'a conduit au christianisme. Sélim Kerboua, né en Algérie en 1958, explique ce qui l'a attiré dans le christianisme : « La profondeur, qui n'existe pas dans l'islam. Beaucoup de trivialités et d'incohérences me choquaient dans le coran. Au contraire de l'Evangile, il n'y a pas d'unité dans le coran. On peut tout interpréter de mille façons selon le lieu et le moment où l'on se trouve. Et puis, les musulmans … ne font pas l'effort de chercher l'objectivité, de tendre vers le haut, car l'islam ne les y incite pas. L'esprit musulman se compromet avec des erreurs manifestes ; il nie la vérité la plus évidente… Personnellement, le baptême m'a libéré ».

Pas de quête de vérité

L'islam ne cherche pas la vérité, même naturelle. Tout semble dit dans la révélation, il ne faut pas chercher plus loin. Lorsqu'un musulman va être invité à réfléchir sur sa « religion », c'est uniquement pour trouver quelques réponses déjà données aux objections courantes. L'école Al-Ashari, admise par quasiment tous les docteurs sunnites, enseigne ainsi que la raison n'a à intervenir que pour défendre le coran face aux contradicteurs, non comme critère de vérité. On n'y cherche pas de cohérence interne, à lier les dogmes, à connaître Dieu qui est incompréhensible. Le musulman ne cherche donc pas la vérité, elle lui est donnée par le coran, cela doit lui suffire.

Ceci montre un déséquilibre car il n'y a pas de recherche de la vérité. Tout doit être ingurgité sans être compris. Pour un catholique, il y a au contraire cette harmonie entre la foi et la raison, cette soif de connaître le vrai.« Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » a dit Notre Seigneur à ses disciples, et devant Pilate: « Je suis né et venu en ce monde pour rendre témoignage à la Vérité ». La raison donne envie de mieux connaître la foi, la foi n'a pas peur des questions de la raison et si la raison ne répond pas à tout, elle n'en reste pas moins capable d'atteindre la profondeur des choses, de ne pas s'arrêter qu'aux apparences. Pour l'islam dominant, de même que leur Dieu est au dessus de tout, on ne peut rien comprendre de ce qui est au dessus de la nature visible. Il y a bien eu des philosophes dans le monde arabe, comme Avicenne ou Averroès, mais ils ont été écartés, exilés dès qu'ils s'intéressaient trop à la théologie. De même pour les mystiques, comme les maîtres soufis, qui ont été vite pourchassés s'ils faisaient trop d'ombre au pouvoir.

L'Ijtihiad

Objection, nous dit le musulman, car vous oubliez l'Ijtihiad, qui est l'effort personnel du savant pour approfondir les principes et les appliquer concrètement… Certes, mais le problème est que pour les sunnites, ce principe est fermé. Durant les deux ou trois siècles qui ont suivi l'hégire (622, point de départ du calendrier) fut pratiqué « l'Ijtihiad absolu », période de fondation des écoles. Puis, l'Ijtihiad devint relatif au sein même des différentes écoles, plus tard encore il s'efface devant les règles fixées par les différentes écoles islamistes. Bref, il n'y a plus de réflexion, et si des réformistes musulmans ont appelé dès le XIX° siècle à une réouverture de l'Ijtihiad, cette louable demande serait insuffisante car de toute façon, la raison ne peut atteindre l'inaccessible par principe.

Pas de liberté

« La Vérité vous rendra libre » a dit Jésus-Christ (Jn 8, 32). S'il n'y pas d'accès à la vérité, il n'y a pas d'accès non plus à la liberté dans l'islam. On rejoint la prédestination et le fatalisme. « C'était écrit , Mektoub ». Ainsi, Al-Ashari fait de la toute-puissance du créateur la cause du mal : « nous reconnaissons… que Dieu...égare les infidèles…, qu'il a voulu qu'ils fussent infidèles…, et qu'ils les abandonne et met un sceau sur leurs coeurs ; et que le bien et le mal dépendent de Dieu et des décrets de sa puissance.» As-Sanusi, un autre docteur, enseigne que l'homme n'est libre « qu'en apparence d'agir, ou de s'abstenir.» Il est donc totalement soumis à son destin.

Prions donc pour que le Christ libère ces âmes, non par la fausse liberté religieuse actuelle oubliant les droits de Dieu, mais bien par la Vérité du Rédempteur.

Abbé Bruno France, prêtre de la FSSPX

Elle invite également à consulter son dossier sur "dossier sur la compromission des hommes d'Eglise avec l'islam" (sic) ; voici la liste des billets qui y sont listés (quand on voit que Guy Pages y est conseillé en bas de page, je me demande ce que ce dernier attend pour sauter le pas et rejoindre sesfrères spirituels...) :
Le funeste concile Vatican II et la liberté religieuse

Nostra Aetate

La compromission en actes entre les hommes d'Eglise et l'islam

13/04/1997 - Jean-Paul II aux musulmans de Bosnie-Herzégovine : "les musulmans adorent l'unique vrai Dieu"
21/03/2000 - Jean-Paul II en Jordanie : « Que saint Jean Baptiste protège l'Islam »
03/12/2006 - Le déchaussement du pape dans la mosquée d'Istanbul
03/01/2007 : D'Assise à Istanbul, par l'abbé Grégoire Celier
05/01/2007 : De la confusion des esprits à la dhimmitude programmée !, par l'abbé de Cacqueray
20/09/2009 : Ramadan - "Grand trouble" en la Cathédrale St-Jean-Baptiste de Lyon
01/05/2010 : Gilly : l'église Saint-Lambert accueille la communauté musulmane
01/06/2010 : Un site dépendant de la CEF fait l'éloge des fausses religions et appelle à leur développement !
03/07/2010 : Mariage islamo-chrétien : le coran lu à l'église !
18/07/2010 : La Documentation Catholique de juillet 2010 devient le porte-parole de l'islam
25/07/2010 : Pélerinage islamo-chrétien, au Vieux-Marché (22). Messe suivie de la lecture de la sourate 18
01/09/2010 : Puis-je manger halal ? - Abbé L. Girod
04/01/2011 : Un cardinal peut-il prononcer la profession de foi de l'Islam ? - Les aveux télévisés de Mgr Barbarin
01/05/2011 : Mise au point sur la béatification de Jean-Paul II qui a embrassé le coran
05/07/2011 : Mgr Brunin, nouvel évêque du Havre, propagateur conscient ou inconscient de l'islam ?
24/07/2011 - Pélerinage islamo-chrétien et lecture de la sourate 18 sous la présidence de Mgr Barbarin
26/10/2011 : le coran sur l'autel de l'église Saint-Sauveur d'Arras !
05/01/2012 : pas de messe à Strasbourg pour pouvoir visiter une mosquée !
05/03/2012 - les Libyens "libérés" profanent les cimetières chrétiens au cri de "Allah akbar"
21/02/2013 : le cardinal Barbarin en prière à la Grande Mosquée de Lyon
25/03/2013 - Relativisme religieux et légitimation de l'Islam à Rome : Magdi Cristiano Allam quitte l'Eglise catholique
12/05/2013 - Messe de canonisation des martyrs d'Otrante : le pape François fait l'impasse sur les "Ottomans"
20/08/2013 - A propos du message de François pour la fin du ramada : la leçon de saint François d'Assise
06/12/2013 - Message du pape François pour la fin du Ramadan - Dialogue avec l'Islam : notre cri d'alarme
20/01/2014 - Le pape François invite les musulmans à lire le coran afin de fortifier leur "foi" - 20 janvier 2014
06/06/2014 - Etre ensemble pour prier séparément ?, abbé Alain Lorans
08/06/2014 - Panique au Vatican : une "prière pour la paix" qui tourne à l'appel à combattre les infidèles
09/06/2014 - Prière neutre à un dieu « polyforme » dans un Vatican syncrétiste
26/06/2014 - Mgr Bouilleret, évêque de Besançon, a choisi : oui aux musulmans et aux chevaux, non aux tradis !
01/07/2014 - François, de Jérusalem aux jardins du Vatican, abbé Philippe Toulza
24/07/2014 - A Mossoul les églises sont occupées par les islamistes. En France NN. SS. Dubost et Dagens collaborent
21/09/2014 - Joseph Fadelle : « L'islam est dangereux pour les musulmans eux-mêmes » - Vidéo
21/11/2014 - Islamisme : C'est une guerre de religion, mais le pape se tait ou balbutie, par Sandro Magister
25/11/2014 - François va à Strasbourg et ignore la cathédrale. Il est obsédé par le dialogue entre le christianisme et l'islam
29/11/2014 - Istanbul - François demande au Grand Mufti de prier avec lui et au Patriarche de le bénir
19/07/2015 - Les évêques canadiens veulent favoriser le dialogue avec l'islam - 19 juillet 2015

Un seul remède : connaître l'islam et vouloir la conversion
Nécessité et urgence absolue de convertir les musulmans au catholicisme
Témoignage: moi, Kabyle musulmane convertie au catholicisme
Lettre ouverte au Pape François au sujet de son message aux musulmans pour la fin du Ramadan, abbé Pagès
Lettre ouverte à Sa Sainteté le Pape François au sujet de l'Islam dans Evangelii Gaudium, abbé Guy Pagès
La menace d'un Islam de plus en plus conquérant, abbé Laurent Ramé
Vidéo - Convertis de l'islam - Ils étaient musulmans, à la recherche de Dieu. Ils sont devenus catholiques.
Islam, raison et liberté, par M. l'abbé Bruno France - Juin 2015
Islam : Mahomet vu par saint Thomas d'Aquin - 23 juillet 2015

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty Re: La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  Xavier le Sam 1 Aoû - 17:49

Effectivement, ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère. :lol:

Pour ma part, je suis un peu embêté car :
1) Je n'aime pas la FSSPX qui est quasi schismatique. Ils prennent des raccourcis imbéciles, font des amalgames et surtout désobéissent.
2) En même temps, ils pointent du doigt - sans doute à l'excès - un problème dans l'Église qui est celui du dialogue avec les musulmans et de la manière de considérer l'islam. Trop de catholiques confondent le dialogue avec l'autre et la complaisance théologique envers une religion qui est par nature incompatible avec la foi chrétienne. Et du coup ils renoncent à annoncer le Christ aux musulmans (quand ils ne mettent pas carrément des bâtons dans les roues aux musulmans qui veulent se convertir). Je n'appelle pas ça travailler à la vigne du Royaume. Je me souviens ainsi d'une interview de l'évêque d'Oran qui disait qu'il n'avait pas à vouloir que les musulmans se convertissent, que l'islam était chemin de Salut et autres bêtises du même genre (récemment, il s'est encore distingué en écrivant un livre militant en faveur de la communion pour les divorcés-remariés)  :fouet .

Bref, je reconnais que la voie médiane n'est pas simple. Pourtant, je crois qu'elle est possible. On peut aimer, respecter et dialoguer avec les musulmans sans pour autant faire l'apologie de leur religion et en annonçant sans complexe l'unique Sauveur du genre humain. Bien sûr, ça risque de ne pas faire plaisir aux musulmans qu'on pose un témoignage qui vienne contredire leur religion (ben oui, par sa foi, un chrétien témoigne nécessairement du fait que Muhammad était un faux prophète et que le Coran n'est certainement pas la parole de Dieu). Mais enfin, sauf erreur de ma part, Jésus ne nous a jamais demandé d'être potes avec la terre entière. Il nous a demandé d'aimer Dieu et notre prochain (jusqu'à nos ennemis), et de porter la Bonne Nouvelle du Salut à tous.

Cordialement,
Xavier
Xavier

Messages : 371
Réputation : 1
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty Re: La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  -Ren- le Sam 1 Aoû - 18:21

Xavier a écrit:la FSSPX qui est quasi schismatique
Je ne comprends pas ce "quasi" ? Ils sont schismatiques, au même titre que le fut l'église "Vieille Catholique" en refusant Vatican I.

Xavier a écrit:un problème dans l'Église qui est celui du dialogue avec les musulmans et de la manière de considérer l'islam
Pour eux, la position explicite de Vatican II et des papes vis-à-vis de l'Islam est un problème, mais justement, ils ne sont pas dans l'Eglise.

Xavier a écrit:Je me souviens ainsi d'une interview de l'évêque d'Oran qui disait qu'il n'avait pas à vouloir que les musulmans se convertissent, que l'islam était chemin de Salut et autres bêtises du même genre
Pour ma part, je m'en tiens à la position de Paul VI : "Ce salut, Dieu peut l’accomplir en qui Il veut par des voies extraordinaires que Lui seul connaît. Et cependant, si son Fils est venu, ce fut précisément pour nous révéler, par sa parole et par sa vie, les chemins ordinaires du salut. Et il nous a ordonné de transmettre aux autres cette révélation avec la même autorité que lui. Il se serait pas inutile que chaque chrétien et chaque évangélisateur approfondisse dans la prière cette pensée : les hommes pourront se sauver aussi par d’autres chemins, grâce à la miséricorde de Dieu, même si nous ne leur annonçons pas l’Evangile ; mais nous, pouvons-nous nous sauver si par négligence, par peur, par honte — ce que saint Paul appelait “rougir de l’Evangile” — ou par suite d’idées fausses nous omettons de l’annoncer ?"
( http://w2.vatican.va/content/paul-vi/fr/apost_exhortations/documents/hf_p-vi_exh_19751208_evangelii-nuntiandi.html )

Xavier a écrit:Bref, je reconnais que la voie médiane n'est pas simple
La voie du dialogue n'est jamais simple. Elle est cependant nécessaire, comme l'ont rappelé tous les papes depuis le Concile.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty Re: La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  Xavier le Sam 1 Aoû - 20:19

-Ren- a écrit:
Xavier a écrit:Je me souviens ainsi d'une interview de l'évêque d'Oran qui disait qu'il n'avait pas à vouloir que les musulmans se convertissent, que l'islam était chemin de Salut et autres bêtises du même genre
Pour ma part, je m'en tiens à la position de Paul VI : "Ce salut, Dieu peut l’accomplir en qui Il veut par des voies extraordinaires que Lui seul connaît. Et cependant, si son Fils est venu, ce fut précisément pour nous révéler, par sa parole et par sa vie, les chemins ordinaires du salut. Et il nous a ordonné de transmettre aux autres cette révélation avec la même autorité que lui. Il se serait pas inutile que chaque chrétien et chaque évangélisateur approfondisse dans la prière cette pensée : les hommes pourront se sauver aussi par d’autres chemins, grâce à la miséricorde de Dieu, même si nous ne leur annonçons pas l’Evangile ; mais nous, pouvons-nous nous sauver si par négligence, par peur, par honte — ce que saint Paul appelait “rougir de l’Evangile” — ou par suite d’idées fausses nous omettons de l’annoncer ?"
( http://w2.vatican.va/content/paul-vi/fr/apost_exhortations/documents/hf_p-vi_exh_19751208_evangelii-nuntiandi.html ).
Oui, mais cela ne doit pas nous conduire à renoncer à évangéliser les musulmans ou pire à valider des points de la foi musulmane incompatibles avec la foi chrétienne. Dieu peut sauver qui Il veut, comme Il veut. Mais même quand Il sauve un musulman, Il le sauve par le Christ. L'islam (ou une autre religion) n'est pas une voie de Salut car la seule voie de Salut, c'est le Christ qui est "le chemin, la vérité et la vie". Vatican II a expressément rappelé que le Christ était le seul sauveur.

En tout cas, le texte que vous citez de Paul VI est merveilleusement équilibré : oui Dieu peut sauver qui Il veut (mais vous noterez qu'il n'y a aucune nécessité que Dieu ait recours à des voies extraordinaires pour sauver les hommes), mais nous devons annoncer la Bonne Nouvelle à TOUS sans exception. Ainsi, lorsqu'un évêque dit qu'il ne voit pas pourquoi les musulmans devraient se convertir, il s'oppose à l'établissement du Royaume et à l'oeuvre du Christ.

La miséricorde infinie de Dieu ne saurait être une excuse pour notre paresse, nos complaisances et nos lâchetés.

Pour ma part, je fais le lien immédiat entre la diminution de l'ardeur à évangéliser au sein de l'Église et la perte du souci pour le Salut des âmes. Après tout, pourquoi les hommes devraient-ils se convertir si comme le dit le faux prophète Polnareff, "on ira tous au Paradis" ? Je vous conseille à ce sujet l'excellent livre du père Denis Biju-Duval (professeur de théologie de l'évangélisation à l'Institut pontifical Redemptor Hominis de l'Université du Latran à Rome, consulteur au Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle Évangélisation... et prêtre de la communauté de l'Emmanuel, donc peu susceptible d'être taxé de "tradi") Faut-il encore se soucier de Salut des âmes? L'urgence de l'évangélisation. Il montre bien l'enracinement idéologique de cette pseudo théologie à la Polnareff (je crois me souvenir qu'il parle même de Massignon).

Enfin, pas simple tout ça mais c'est ça qu'il me semble qu'il faut se garder des simplifications douteuses, que ce soit dans le sens de la FSSPX ou de l'évêque d'Oran.

Cordialement,

P.S.: Sur cette question de Dieu pouvant sauver tous les hommes - ce qui est vrai - il est bon de rappeler que notre Salut est d'abord la conséquence de nos choix en cette vie. Si le Christ est venu, ce n'est pas simplement pour nous dire que Dieu nous aime, mais pour nous arracher au pouvoir des ténèbres. L'homme ignorant du Christ peut certes vivre une sorte de "sainteté naturelle" et ainsi être comme préparé à l'accueil du Christ à l'heure de sa mort. Néanmoins, si l'Écriture dit vrai lorsqu'elle parle de ce monde comme sous l'emprise des ténèbres et du péché, alors il est bien plus probable qu'il s'enfonce dans le péché jusqu'à ne même plus pouvoir saisir la dernière perche que Dieu lui tendra. Il y aurait beaucoup à dire mais je ne crois pas à la théorie du non chrétien si facilement bon et juste aux yeux de Dieu. Depuis la chute, l'homme est naturellement en révolte vis-à-vis de Dieu, c'est-à-dire que même quand il a une apparence de piété ou qu'il fait de bonnes actions, son coeur n'est plus dans cet état de sainteté originelle qui seule peut le rendre agréable à Dieu. Donc oui, il y a un vrai risque pour le Salut des âmes, voilà l'enseignement constant de l'Église depuis 2000 ans. Et ce risque pour le Salut de nos frères ne doit pas nous faire désespérer, mais au contraire nous faire redoubler de charité pour leur ouvrir le chemin du Salut.
Xavier
Xavier

Messages : 371
Réputation : 1
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty Re: La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  -Ren- le Dim 2 Aoû - 0:53

Xavier a écrit:cela ne doit pas nous conduire à renoncer à évangéliser les musulmans
C'est exactement ce que dit Paul VI dans l'extrait que je cite.

Maintenant, qu'appelle-t-on "évangéliser" ?  Pour ma part, je pense toujours à cette phrase de Pierre : "Soyez toujours prêts à justifier votre espérance devant ceux qui vous en demandent compte" (1 Pi III, 15)
...Phrase qui nous rappelle qu'on évangélise qu'en donnant envie de nous demander quelle est l'espérance qui nous fait vivre...

Et on en revient à l'appel lancé par le Pape François dans son exhortation apostolique : "J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse. Il n’y a pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que « personne n’est exclus de la joie que nous apporte le Seigneur"
( http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20131124_evangelii-gaudium.html#1._Une_joie_qui_se_renouvelle_et_se_communique )

La préoccupation première doit être là : vivre cette joie de l'Evangile qui interpelle notre prochain.
Tant qu'elle n'est pas là... on fait fausse route.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été Empty Re: La FSSPX parle d'Islam à son Université d'été

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum