Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Nouvelle approche du Coran

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  -Ren- le Dim 13 Mar - 20:51

Yahia a écrit:étude recommandée par le Prophète Lui-même
Auriez-vous une citation plus précise ?

-Ren-

Messages : 15276
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  Yahia le Dim 13 Mar - 22:41

-Ren- a écrit:
Yahia a écrit:étude recommandée par le Prophète Lui-même
Auriez-vous une citation plus précise ?

Il y a plus d'une référence :

Al Hasan Ibn Atiyah a rapporté d’Abu Atikah d’Anas que le Prophète(':saws:') a dit : « Cherchez le savoir même jusqu’en Chine, car la recherche du savoir est une obligation pour tout musulman ». ( Hadîth faible, cependant)

mais :

Le Prophète (':saws:') a dit : « Quiconque cherche un moyen d’acquérir une science, Allah lui rendra facile son chemin au Paradis. » (Sahîh Mouslim, 2699)

Anas ibn Malik a rapporté que le Prophète (':saws:')a dit : « Chercher le savoir est une obligation pour tout Musulman. » (Sounan Ibn Mâjah/224)


Et sur la nécessité de la science, le CORAN précise 


Sourate 20, Taha, verset 114: 
« Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa
révélation . Et dis : "Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances ! ”

Sourate 31 verset 20
« Ne voyez-vous pas qu'Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de
Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d'Allah, sans science, ni
guidée, ni Livre éclairant. »


Sourate 3 verste 7.
« C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du
Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au coeur une
inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de
leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien
enracinés dans la science disent : “Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! ” Mais, seuls les doués
d'intelligence s'en rappellent. »


Allah est plus savant.

(':jap:')
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  -Ren- le Dim 13 Mar - 22:43

Yahia a écrit:Il y a plus d'une référence
Je connais ces références ; ma question portait sur votre affirmation relative à "l'étude de la langue, du texte et du contexte" :?:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  Yahia le Dim 13 Mar - 22:51

@ Ren,

A partir du moment où l'on sait l'obligation d'apprendre la science,laquelle concerne particulièrement la religion, et si l'on se tourne vers le texte du Coran, les considérations sur la langue le texte et le contexte coulent logiquement de source. Les savants musulmans le font d'ailleurs de puis des siècles, depuis le début en fait :

http://lectures-orients.over-blog.fr/article-le-coran-de-l-oral-a-l-ecrit-69235670.html


Bonne nuit !
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  -Ren- le Dim 13 Mar - 23:01

Yahia a écrit:si l'on se tourne vers le texte du Coran, les considérations sur la langue le texte et le contexte coulent logiquement de source
C'est également mon avis. Mais j'ai tellement l'habitude de voir que ce qui coule de source chez les uns ne le fait pas forcément chez les autres que j'étais curieux de savoir s'il y aurait eu une référence prophétique plus précise.
Merci pour votre article, que j'espère chacun ira lire :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  red1 le Mar 15 Mar - 22:43

-Aâya- a écrit:

Salut Red1,

Les gens qui se penchent sur certains aspects du coran en essayant de comprendre ce qui n'a pas été compris ou ce que d'autres ont compris d'une façon, est une manière de se rapprocher de Dieu. Leur démarche ne s'inscrit pas dans une tentative orgueilleuse de démontrer leur supériorité, leur intelligence ... La recherche peut tout à fait être très humble. Si tu lisais Mohammed Abed Al Jabri, son humilité te sauterait aux yeux lors de ses démonstrations. C'est la première chose qui a attiré mon attention dans son discours.
De telles approches sont justement critiques. Elles ne fixent rien, ne limitent rien et surtout ne l'imposent à personne, mais proposent une approche différente du texte sacré.

Je me suis mal fait comprendre . Lorsque j'ai parlé d'orgueil je visais non les précurseurs de nouvelles pensées mais les suiveurs qui n'ont pas le cran de faire ce que ces précurseurs ont fait . Il est étonnant que malgré le fait que l'islam ne soit pas une orthodoxie toutes nouvelles pensées est mal venues pour prendre deux exemples frappant ibn hanbal et ibn tawmyya (deux personnages suivis par la grande majorité sunnite)
De plus ces suiveurs sont convaincus d'être dans le vrai et ne cessent de mentionner les mots vérités et preuves alors que l'auteur d'une nouvelle pensée cherchera à confronter ses nouvelles idées .

Mais il est vrai que j'ai un problème avec le mot interprétation . Je rappelle que les sunnites parlent de charh (explication ou exegèse à alors que les chiites eux parlent d'interprétation de "ta'wil" (retour à l'origine) avec les mystiques.

Selon moi le problème de l'interprétation se placera au niveau des limites de la raison et le rôle que jouera la raison dans ces interprétations . je repose ma question la révélation doit elle être soumise à notre raison ou bien l'inverse ?
Y a t il des limites à l'interprétation , y a t il des règles ou bien nous pouvons interpréter ce que l'on veut ?

-Aâya- a écrit:
Est-ce une raison de ne pas en parler et de se taire ? Pourquoi Dieu nous aurait donné un cerveau qui réfléchit dans ce cas ?

Il faudrait savoir quand , où et comment le dire . Notre discours pourrait causer plus de mal qu'il n' y parait , surtout lorsque son interlocuteur est complétement abruti et endoctriné . Il n' y a qu'à voir la recrudescence de "takfir" aujourd'hui !
Une maturité est avant tout requise pour abordé ce genre de sujet , surtout lorsque l'on aborde le sujet de l'invisible qui est un sujet sans fin , que de spéculation et de sophisme en tout genre .

Si nous sommes dotés d'un cerveau il ne faut pas oublier que la raison est limité et le siège de la foi n'est pas le cerveau mais le cœur . La croyance est une position pas si raisonnable que cela , la position la plus raisonnable à ce jour reste l'agnosticisme .

-Aâya- a écrit:
Le contexte historique est important et incontournable. Mais ce que tu qualifies d'énigmes, ne relèverait pas justement du contexte ? Les métaphores sont données en exemple en s'adressant à ce peuple du 7ème siècle, dans leur langue, la langue arabe, qui rappelons-le est une langue riche en symboles et en métaphores.

LA langue arabe est une langue riche en métaphore , oui mais l'arabe coranique est une langue primitive , elle n'est pas une langue "philosophique" , je rappelle que le verbe "être " n'existe pas dans l'arabe . L'arabe coranique est une langue décrivant des action et des faits , elle décrira des choses mais restera très dans le domaine du concret . Quant aux énigmes , dont je parlais il me semble étrange qu'une révélation déclarant guider l'homme des ténèbres vers la lumière puisse contenir un sens secret ! Mais ce n'est que mon opinion et je suis prêt à en discuter ....
Le contexte il me semble est à prendre avant d'entamer l'explication du verset , de plus l'explication d'un verset donné par le messager saws au sujet de l'invérifiable sera à prendre .

@ ren'

Oui la littéralité est une approche particulière , mais lorsque l'on aborde des choses invérifiable notre raison aura besoin d'un texte qui sera sa boussole .


red1

Messages : 517
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  -Ren- le Mar 15 Jan - 6:25

A propos de Rachid Benzine... Un extrait de son nouveau livre Le Coran expliqué aux jeunes :
I. Le Coran, un « livre » étonnant
Pour les musulmans, le Coran est un livre sacré, le livre de la Révélation de Dieu. Pour eux, Dieu est l’auteur du Coran et Muhammad est son prophète, celui qui a reçu du Ciel le message. Mais le Coran est aussi un chef-d’oeuvre de l’histoire du monde. Il n’est pas apparu n’importe où, ni n’importe quand, ni dans n’importe quelle langue. Et ces questions appartiennent de plein droit aux historiens (...)

– Que représente le Coran pour les musulmans ?
Pour près d’un milliard et demi de fidèles musulmans dans le monde, le Coran est le Livre qui donne un sens à leur existence. Pour eux, il représente la Parole de Dieu gardée depuis toujours et pour toujours sur une Table céleste, table qui a été délivrée au prophète Muhammad par l’ange Gabriel afin qu’il la transmette au reste de l’humanité. C’est ce qu’on appelle la Révélation coranique. On peut donc dire que les musulmans accueillent le Coran comme la manifestation de Dieu dans le monde. Il est leur « Écriture sainte », le témoignage écrit de la présence de Dieu sur terre auprès des hommes auxquels il s’adresse. Dans l’histoire du monde, le Coran représente un des grands textes de l’humanité. Traduit en de multiples langues, il est, avec la Bible, l’un des chefs-d’oeuvre spirituels et littéraires les plus lus dans le monde. Il a produit et continue de produire une civilisation, de la culture, de
la morale, de la philosophie, des théories politiques, des modèles de société, une façon de concevoir le monde.

– Le Coran peut-il être lu comme tous les autres livres de nos bibliothèques ?
Comme toute production littéraire de qualité, le Coran fascine, interpelle, fait réagir. Il se prête, en effet, au même acte de lecture qu’un recueil de poèmes, un manuel d’histoire ou tout ouvrage dont nous apprécions la compagnie silencieuse, évocatrice d’idées et de figures nouvelles. Tout le monde peut, et même devrait, lire le Coran. Mais, pour les croyants musulmans, il est davantage qu’un livre de bibliothèque : c’est une oeuvre « sacrée », avec des codes, des usages, des rituels institués. Depuis plus de quatorze siècles, ce livre singulier structure la vie de centaines de millions d’hommes et de femmes.

– Existe-t-il une « bonne » façon de lire le Coran ?
Il y a inévitablement – et c’est heureux – des lectures plurielles du Coran. La lecture du croyant n’est pas celle du savant religieux, qui est à son tour très différente de la lecture du scientifique moderne ou de celle d’une personne seulement curieuse d’en savoir
plus. Un croyant qui cherche une source de spiritualité et de foi ne va pas lire le Coran comme un historien-chercheur qui veut comprendre les événements de son époque ou un anthropologue qui veut savoir comment vivaient et pensaient les tribus arabes
du viie siècle après Jésus-Christ. Pour le premier, le Coran est un livre saint, la Parole de Dieu source de vie. Pour le second, c’est d’abord un objet de travail et une source de connaissance.

– Laquelle de ces lectures est la meilleure ?
Toutes ces lectures sont légitimes et respectables. Mais il faut que le lecteur soit clair, au départ, sur ce qu’il attend de sa lecture. Le travail de l’historien consiste à décrire le monde, la culture et les événements de l’époque du Coran. L’historien ne s’intéresse pas à Dieu mais aux hommes qui se sont mis à croire en cette divinité à un moment donné, au VIIe siècle de notre ère, dans une région qui se trouve en Arabie saoudite aujourd’hui. Il ne s’intéresse pas d’abord à ce que Dieu a pu dire aux hommes mais à ce que les hommes ont dit sur Dieu et comment ils l’ont dit. Du coup, si l’on passe sans précaution d’une lecture pieuse traditionnelle du Coran à une lecture strictement historique, sans connaître les règles qui président au travail de l’historien, il y aura des surprises
ou peut-être même des malentendus. C’est bien simple : on ne joue pas aux échecs avec les règles du scrabble ! De même, chaque genre de lecture – historique, littéraire, pieuse, juridique… – a ses règles propres, qu’il faut respecter.

– Mais un historien peut-il aussi être croyant ?
On peut, bien entendu, être les deux à la fois. Beaucoup l’ont oublié ou l’ignorent mais l’interprétation moderne de la Bible, c’est-à-dire le « travail critique» sur le texte biblique, qui a vraiment commencé à la fin du XVe siècle en Europe, a été le fait d’auteurs
croyants, de chrétiens protestants ou catholiques (...)
:arrow: http://www.seuil.com/extraits/9782020872355.pdf

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  -Ren- le Dim 12 Mai - 20:08

Si certains d'entre vous sont près de Lyon demain...
Rencontre avec Rachid Benzine
Le 13 mai 2013 à 18h00 à la librairie La Procure - 9 rue Henri IV, Lyon 2

Nous vous proposons une soirée avec Rachid Benzine à l'occasion de la parution de son dernier livre "le Coran expliqué aux jeunes" paru aux éditions du Seuil...
La soirée sera animée par Christian Delorme, prêtre du diocèse de Lyon.
Le Coran expliqué en quelques questions essentielles et par une comparaison avec les révélations juives et chrétiennes : les aspects historiques, le Coran et la Bible, le prophète Muhammad, le Dieu des musulmans, la transmission de l'islam et le rôle de la langue arabe…

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15276
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle approche du Coran

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum