Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Biennale de Venise : une mosquée dans une église ?

Aller en bas

Biennale de Venise : une mosquée dans une église ? Empty Biennale de Venise : une mosquée dans une église ?

Message  -Ren- le Mer 13 Mai - 18:21

C'est au nom de l'art contemporain que l'artiste suisse Christoph Büchel a décidé de transformer une charmante église privée de Venise, en une mosquée (...)

S'il est vrai que le culte catholique n’est plus célébré dans cette église depuis 1973, elle n’a pas été déconsacrée par le patriarcat de Venise pour autant et demeure donc un lieu sacré catholique. Un communiqué transmis par le Patriarcat publié le 8 mai, souligne fermement cette méprise : « Pour toute utilisation autre que le culte catholique, on doit demander la permission de l’autorité ecclésiastique, indépendamment de savoir à qui le lieu appartient. L’autorisation d’utilisation de ce site particulier, n’a jamais été ni demandée ni accordée ». Selon le Patriarcat, des demandes d'autorisation pour un usage du même type concernant d'autres lieux catholiques, leur ont été soumises en février dernier, mais chacune d'elle avait reçu une réponse négative par l'autorité religieuse.

Très vite, l'installation a perdu son caractère artistique : le vendredi, jour de prière pour la communauté musulmane, les croyants ont afflué dans l'église alors transformée en lieu de culte musulman dans ses moindres détails : un « mirhab » a été installé pour cacher un grand crucifix, sur les murs des citations du Coran sont affichées et un grand tapis de prière a été orienté vers La Mecque. Pendant la journée, il a même été demandé aux festivaliers estomaqués de retirer leurs chaussures et aux femmes de mettre un voile. « Nous avons demandé que le pavillon soit seulement une exposition, un lieu d'art et rien d'autre » a expliqué un porte-parole du comité pour l'ordre et la sécurité publique de la Préfecture, qui a émis de sérieuses interrogations sur le maintien de la dite « exposition ». Une œuvre d'art ne doit pas devenir un lieu de culte ont estimé les autorités vénitiennes. Ils a donc été exigé que le Pavillon islandais ferme ses portes chaque jour à 18 heures, avant les prières du coucher, du soleil, et celle de la nuit.

Il est prévu que le site reste ouvert aux visiteurs pendant les sept mois de la biennale. La communauté musulmane qui demande depuis longtemps une mosquée dans le centre historique, a déjà fait savoir dans le Corriere Della Serra qu'elle souhaiterait que l'installation devienne permanente.
http://www.aleteia.org/fr/international/article/venise-une-mosquee-sinstalle-dans-une-eglise-5816242468290560

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16415
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Biennale de Venise : une mosquée dans une église ? Empty Re: Biennale de Venise : une mosquée dans une église ?

Message  Yahia le Jeu 14 Mai - 22:14

C'est au nom de l'art contemporain que l'artiste suisse Christoph Büchel a décidé de transformer une charmante église privée de Venise, en une mosquée (...)
Ils commencent à me faire Ch..., avec leur art contemporain: c'est un nouveau culte ou quoi ? A mon sens, un bâtiment quelconque est église ou mosquée selon la fonction du bâtiment, et si les rites y sont possibles- pas en raison de l'art. Donc on transforme un bâtiment-église en "oeuvre d'art" ( il était laid, avant?) ou en mosquée ( pour le culte donc, sinon ce n'est pas une mosquée).

Et c'est quoi le but de "l'oeuvre d'art" ? Parce que des bâtiments passé de la fonction "église" à la fonction "mosquée (et vice-versa)... c'est pas nouveau non plus...



S'il est vrai que le culte catholique n’est plus célébré dans cette église depuis 1973, elle n’a pas été déconsacrée par le patriarcat de Venise pour autant et demeure donc un lieu sacré catholique. Un communiqué transmis par le Patriarcat publié le 8 mai, souligne fermement cette méprise : « Pour toute utilisation autre que le culte catholique, on doit demander la permission de l’autorité ecclésiastique, indépendamment de savoir à qui le lieu appartient. L’autorisation d’utilisation de ce site particulier, n’a jamais été ni demandée ni accordée ». Selon le Patriarcat, des demandes d'autorisation pour un usage du même type concernant d'autres lieux catholiques, leur ont été soumises en février dernier, mais chacune d'elle avait reçu une réponse négative par l'autorité religieuse.

Là je ne comprends pas. Il y a une limitation légale du droit de propriété dans l'acte de vente , ou pas ? Sinon, ils font ce qu'il veulent même si l'église n'a pas été désacralisé, non ?


Très vite, l'installation a perdu son caractère artistique : le vendredi, jour de prière pour la communauté musulmane, les croyants ont afflué dans l'église alors transformée en lieu de culte musulman dans ses moindres détails : un « mirhab » a été installé pour cacher un grand crucifix, sur les murs des citations du Coran sont affichées et un grand tapis de prière a été orienté vers La Mecque. Pendant la journée, il a même été demandé aux festivaliers estomaqués de retirer leurs chaussures et aux femmes de mettre un voile.
Et ils ont été avertis par qui ces croyants-là ? cela ne semble pas très spontané...

« Nous avons demandé que le pavillon soit seulement une exposition, un lieu d'art et rien d'autre »  a expliqué un porte-parole du  comité pour l'ordre et la sécurité publique de la Préfecture, qui a émis de sérieuses interrogations sur le maintien de la dite « exposition ». Une œuvre d'art ne doit pas devenir un lieu de culte ont estimé les autorités vénitiennes. Ils a donc été exigé que le Pavillon islandais ferme ses portes chaque jour à 18 heures, avant les prières du coucher, du soleil, et celle de la nuit.
"Une œuvre d'art ne doit pas devenir un lieu de culte"
Ah bon ? Pourquoi ? et pourquoi alors un lieu de culte peut-il devenir oeuvre d'art ?
Ah , une oeuvre d'art c'est sacré, c'est cela ? Le genre de truc qui est plus important à défendre contre les barbares que des populations massacrées ? Par contre un lieu de culte, c'est un machin qui  se visite en short, en groupe avec des crépitement de flash, c'est cela ?


Il est prévu que le site reste ouvert aux visiteurs pendant les sept mois de la biennale. La communauté musulmane qui demande depuis longtemps une mosquée dans le centre historique, a déjà fait savoir dans le Corriere Della Serra qu'elle souhaiterait que l'installation devienne permanente.


Bref il manque de lieu de culte musulman là comme ailleurs, et les autorités ne facilitent pas les choses....
Yahia
Yahia

Messages : 939
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 65
Localisation : Occitanie

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Biennale de Venise : une mosquée dans une église ? Empty Re: Biennale de Venise : une mosquée dans une église ?

Message  Yahia le Jeu 14 Mai - 22:26

Voici d'autres précisions

Tout autre est la proposition de Christoph Büchel, Suisse lui aussi, et même l’un des Prix Meret Oppenheim de la Confédération pour 2015. Il a, lui, été invité par l’Islande à représenter son pays de résidence depuis quelques années. Ce n’est pas dans les Giardini, ni même dans un de ces palais décatis qui font le charme de Venise, qu’il faut la chercher. Mais dans une église, que l’artiste, en collaboration avec les communautés musulmanes islandaise et vénitienne, a transformée en mosquée. Bien sûr, on se souvient que la Suisse occupait autrefois pendant la Biennale l’église San Stae, au bord du Grand Canal. En 2005, des voisins catholiques avaient réussi à fermer l’exposition de Pipilotti Rist avant la fin de la manifestation parce qu’ils trouvaient irrespectueux les nus féminins projetés sur les plafonds, alors même qu’ils évoquaient un paradis tout à fait biblique. L’église San Stae était pourtant déconsacrée pour accueillir l’art contemporain.

C’est aussi le cas de l’église Sainte-Marie-de-la-Miséricorde, située dans le quartier de Cannaregio. Cette fois, la proposition de Christoph Büchi sera-t-elle comprise? Trublion de la scène artistique, le Suisse joue toujours avec le réel. «C’est un maître dans cette optique, s’enflamme Marc-Olivier Wahler, curateur qui suit depuis toujours son travail. Ici, nous sommes dans une église ET dans une mosquée ET dans une œuvre d’art, alors que pour Duchamp un urinoir devenait une œuvre d’art, il ne pouvait être l’un ET l’autre.»

Difficile en effet d’oublier l’église, dont la structure reste présente, ainsi que l’imagerie, avec même un bas-relief représentant Dieu porté par une nuée d’angelots. Vendredi, lors de l’inauguration avec des imams vénitien et islandais, avec aussi quelques ambassadeurs de pays musulmans, Christoph Büchel s’est fait discret. Selon son habitude, il fuit journalistes et photographes.

Cette opération artistique ne risquait-elle pas de manipuler les musulmans? Souad, notre voisine marocaine sur le grand tapis vert, nous a rassurée. «Nous savons que c’est aussi une œuvre d’art et que peut-être cela ne continuera pas après la fin de la Biennale. On verra», nous a-t-elle dit, pleine d’espoir. Devant nous, une photographe s’est agenouillée pour prendre au ras du sol le meilleur cliché possible. Son jean taille basse laissait largement voir son string. Ni Souad ni aucun de ses coreligionnaires ne sont intervenus. Nous avons tapé sur l’épaule de la jeune impudique pour lui signaler que La Mosquée n’était pas seulement une œuvre d’art. Si les hommes qu’elle photographiait avaient adopté la même position qu’elle, c’est qu’ils priaient.

Dans cette Venise si profondément marquée par les échanges entre l’Occident et l’Orient, jamais une véritable mosquée n’avait pu être établie. C’est pourtant là que, en 1537-1538, un premier Coran fut imprimé. Le seul exemplaire connu de l’édition originale est d’ailleurs resté dans la cité.

Biennale internationale d’art contemporain de Venise, jusqu’au 22 novembre. www.labiennale.org
Yahia
Yahia

Messages : 939
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 65
Localisation : Occitanie

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Biennale de Venise : une mosquée dans une église ? Empty Re: Biennale de Venise : une mosquée dans une église ?

Message  Yahia le Jeu 14 Mai - 22:31

Le but n'est toujours pas expliqué.

Mais on sait maintenant que cela a été fait en collaboration avec la communauté musulmane.

Cela étant, tout cela reste assez ambigu: oeuvre d'art, exhibitionnisme, témoignage ?

Cela vous plairait, vous, d'aller prier dans un lieu organisé pour que de centaines de visiteurs viennent vous voir faire ???
Yahia
Yahia

Messages : 939
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 65
Localisation : Occitanie

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Biennale de Venise : une mosquée dans une église ? Empty Re: Biennale de Venise : une mosquée dans une église ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum