Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Nouvelles du moyen orient

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Mar 24 Nov - 12:38

Des avions turcs ont abattu un avion russe !
...bombarder les kurdes ne leur suffisait pas...
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/11/24/un-avion-de-combat-s-ecrase-pres-de-la-frontiere-turque_4816160_3210.html
Et la Turquie est membre de l'OTAN... a y est, c'est pour de bon la 3e guerre mondiale ?
(du point de vue du pape, on y est hélas déjà depuis longtemps...)

-Ren-

Messages : 15179
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Mar 24 Nov - 18:46

-Ren- a écrit:
Et la Turquie est membre de l'OTAN... a y est, c'est pour de bon la 3e guerre mondiale ?

Non n’exagérons pas ...

Ceci dit il y a quelques jours :

Vladimir Poutine pourrait ordonner des frappes aériennes en Arabie Saoudite et au Qatar

Selon le quotidien russe La Pravda,la Russie n’exclurait pas de recourir à une intervention militaire contre deux pays qu’elle accuse de servir de base arrière pour les groupes islamistes armés dont ils financent les activités. Pour Moscou, l’Arabie Saoudite et le Qatar représentent une menace pour sa sécurité et seules des frappes directes contre ces groupes dans ces deux monarchies du Golfe pourraient stopper la déferlante de Daech et des autres mouvements terroristes de même obédience. Le journal russe croit savoir que l’intervention militaire de la Russie en Syrie, dans laquelle ont été utilisées des armes stratégiques, «est un signal lancé aux pays qui soutiennent le terrorisme».
suite:
Ainsi, l’armée russe ne compte pas se limiter à la seule Syrie et devrait étendre ses opérations antiterroristes à d’autres pays du Moyen-Orient. La Russie s’acheminerait vers un élargissement du champ d’action de son armée de l’air en visant la matrice même du terrorisme islamiste, au cœur des deux pays qui en sont les principaux bailleurs de fonds depuis les années 1980. Si aucun lien direct n’est prouvé entre les régimes saoudien et qatari avec Daech, les experts s’accordent à dire que des institutions «indépendantes» dans ces deux richissimes monarchies du Golfe concourent, depuis plusieurs années déjà, au renforcement des groupes islamistes armés en Irak, en Syrie et, plus près de chez nous, en Libye et dans la région Sahel, infestée par une pléthore d’organisations terroristes. La Russie envisagerait, toujours selon le média moscovite, de porter l’affaire devant le Conseil de sécurité où elle demanderait un mandat de l’ONU pour mener ses frappes aériennes en Arabie Saoudite et au Qatar. Un mandat que la Russie sait d’ores et déjà qu’elle n’obtiendra pas, mais une telle démarche viserait à piéger les alliés occidentaux de ces deux pays qui se trouvent au banc des accusés depuis les derniers attentats sanglants de Paris et qui ont fait 130 morts. La décision de mener des frappes aériennes hors de Syrie serait intervenue, selon La Pravda,suite à l’attentat qui a ciblé un avion civil battant pavillon russe en Egypte. Moscou compte appliquer l’article 51 de la Charte des Nations unies qui considère comme «droit naturel» la «légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un membre des Nations unies est l'objet d'une agression armée, jusqu'à ce que le Conseil de sécurité ait pris les mesures nécessaires pour maintenir la paix et la sécurité internationales». L’article 51 stipule, par ailleurs, que «les mesures prises par des membres dans l'exercice de ce droit de légitime défense sont immédiatement portées à la connaissance du Conseil de sécurité et n'affectent en rien le pouvoir et le devoir qu'a le Conseil (…) d'agir à tout moment de la manière qu'il juge nécessaire pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales».

Et l'article de conclure:

Un troisième «ennemi» est dans le collimateur de la Russie : la Turquie. Une extension de la guerre à ce grand pays, aux portes de l’Europe occidentale et membre de l’Otan, signifierait que la guerre en Syrie prendrait la forme d’un conflit généralisé, comme l’avait prédit Damas. Plusieurs raids ont déjà été menés au plus près des frontières turques – et même au-delà – ces derniers jours. Le monde n’a jamais été aussi proche d’une troisième guerre mondiale depuis la crise des missiles, il y a 53 ans.[/spoiler]

Daesh n'est que le sommet de l'iceberg ...Poutine est un dictateur violent....Mais ceux qui sont en face ne le sont juste un peu moins dans la forme...

avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mar 24 Nov - 19:25

Jusqua maintenant la reponse russe est diplomatique (lambasadeur convoqué), comercial (les avions touristiqeu russe stop la destination de la turquie) et politique (rompt les contact militaire voir : http://fr.sputniknews.com/international/20151124/1019780526/russie-rupture-contacts-turquie.html).

Apres une intervention aussi direct cest le minimum. Certain pays serait entre en guerre pour cela, mais je suis pas mal sur que ca ne serait pas le cas des russes, car entree en guere contre la turquie cest entrer en guerre contre lotan, ce qui nest pas du tout ds linteret de la russie.
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Mar 24 Nov - 19:44

Musashi974 a écrit: Certain pays serait entre en guerre pour cela, mais je suis pas mal sur que ca ne serait pas le cas des russes
De fait, depuis des années que l'OTAN cherche à piéger la Russie dans une guerre, ça aurait pu se déclencher depuis très longtemps... Mais risque de venir un moment où il sera difficile d'éviter la catastrophe.

EDIT: "justification" turque à l'ONU :

...même leur version officielle ne tient pas : ils préviennent 10 fois en 5 minutes pour un survol de 17 secondes...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mer 25 Nov - 4:09

Cest clair cest du nimporte quoi. Selon les media russes l'avion etais en territoire syrien.
Et meme si il aurait survoler le territoire turque, il est évident que cet avion ne représentais aucun danger pour la Turquie!
Et Combien de fois les avions turcs ont-ils volontairement survolés les îles grecques ? Et combien de fois Israel a violé l'espace aérien Libanais ?
Si on avait chaque fois dû les abattre…

C'est la première fois depuis les années 50 qu'une armée de l'OTAN, en l'occurrence l'armée turque, abat un avion de l'armée russe.

Heureusement, Poutine, tout en etant ferme, n'a pas rencherit en attaquant a sont tour la turquie, sinon ca aurait été l'escalade. Jespere juste quils ne le feront pas une seconde fois...
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mer 25 Nov - 12:36

Moscou pourrait utiliser le trafic pétrolier de Daech pour attaquer Ankara en justice:

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151124/1019784234/moscou-petrole-daech-attaquer-ankara-en-justice.html#ixzz3sVCfB0I9

Surement une décision influencé par l'événement d'hier


Dernière édition par Musashi974 le Mer 25 Nov - 12:56, édité 1 fois
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Roque le Mer 25 Nov - 12:51

Musashi974 a écrit:Heureusement, Poutine, tout en étant ferme, n'a pas renchérit en attaquant a sont tour la Turquie, sinon ca aurait été l'escalade. J'espère juste qu'ils ne le feront pas une seconde fois...
On est un peu sur le fil du rasoir ... et il suffirait du cumul de plusieurs de ces petits " incidents " - pas nécessairement en Turquie même, mais dans toute la région - pour que le fragile équilibre des " alliances ", " coalitions ", " accords militaires mutuels ", " groupe d'intérêt stratégiques / religieux " et /ou " cohabitations avec tolérance tacite mutuelle " (je pense aux nombreux Etats vivants de trafics illicites) se transforme en machine infernale ... on se sent très impuissants ! On ne peut que prier.

Roque

Messages : 4385
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mer 25 Nov - 12:55

On est un peu sur le fil du rasoir ... et il suffirait du cumul de plusieurs de ces petits " incidents " - pas nécessairement en Turquie même, mais dans toute la région - pour que le fragile équilibre des " alliances ", " coalitions ", " accords militaires mutuels ", " groupe d'intérêt stratégiques / religieux " et /ou " cohabitations avec tolérance tacite mutuelle " (je pense aux nombreux Etats vivants de trafics illicites) se transforme en machine infernale ... on se sent très impuissants !
On vit aujourdhui sur un baril de poudre... jespere que personne n'osera allumé la mèche...
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Mer 25 Nov - 13:14

Musashi974 a écrit:On vit aujourdhui sur un baril de poudre... jespere que personne n'osera allumé la mèche...
On était déjà passé au bord du gouffre avec les provocations ukrainiennes visant à entraîner la Russie dans la guerre... Avec l'aide de Dieu, on va encore y échapper ?
Le problème, c'est que la volonté US de déclencher des conflits demeure...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 26 Nov - 3:14

Le témoignage du pilote russe qui a survecu a l'incident. Accablant pour les Turcs
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/25/97001-20151125FILWWW00218-avion-russe-aucune-sommation-des-turcs.php
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Jeu 26 Nov - 6:42

Au lendemain de la destruction d’un avion Su-24 russe, l’armée turque a rendu publics mercredi 25 novembre ce qu’elle a présenté comme les enregistrements des avertissements au pilote de l’appareil. Après les accusations de « provocations planifiées » lancées par Moscou, l’armée turque a aussi assuré qu’elle ne savait pas que l’avion qu’elle a abattu près de la frontière syrienne était russe (...)
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/11/25/moscou-a-recupere-un-pilote-abattu-par-l-aviation-turque-et-confirme-la-mort-du-second_4816964_3210.html
...Non, mais, ils veulent vraiment faire croire une chose pareille ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Ven 27 Nov - 13:06

Le petrole volé par l'EI passe par la turquie :
http://fr.sputniknews.com/russie/20151127/1019855312/turquie-petrole-terrorisme-poutine.html#ixzz3sgUVFYaW

Sur les incohérences de la version turques lavion russe abbatu:
http://www.mamafrika.tv/blog/le-nouveau-mensonge-turc-labracadabrantesque-publication-des-sommations/
http://www.mamafrika.tv/blog/la-blague-du-jour-larmee-turque-assure-quelle-ne-savait-pas-que-lavion-abattu-etait-russe/
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Ven 27 Nov - 20:11

Yémen. L’Arabie Saoudite sous-traite sa guerre aux pays pauvres d’Afrique

Presque huit mois déjà que l’Arabie Saoudite mène une intervention chez son voisin yéménite pour appuyer le président Hadi et contrer la rébellion houthiste. Or “ce qui ne devait être qu’une brève opération rondement menée s’est mué en une campagne douloureusement longue” au lourd bilan, écrit le site Your Middle East.

Les autorités saoudiennes se trouvent dans une position délicate. D’une part, elles ne peuvent prendre le risque de perdre la partie et d’“alimenter davantage les voix critiques qui s’élèvent en interne contre cette guerre”, lancée le 26 mars dernier avec tambours et trompettes sous le nom d’opération Tempête décisive, et dans laquelle elle est appuyée par une dizaine de pays.
De l’autre, “il serait bien trop risqué pour le roi d’Arabie Saoudite, Salmane, et pour son fils Mohamed ben Salmane, que d’autres soldats saoudiens meurent au Yémen”, poursuit l’article.

C’est ainsi que le Soudan a envoyé 750 soldats en octobre. Il se serait engagé, selon un article paru alors dans Soudan Tribune, à porter ce chiffre à 10 000. La Mauritanie a également promis le déploiement de 500 soldats et “le Sénégal en a envoyé 2 100 pour sécuriser la frontière saoudo-yéménite. Cela a été obtenu peu de temps après la promesse faite par Riyad d’investir dans l’économie sénégalaise”, écrit Your Middle East.

De même, l’Arabie Saoudite a embauché 800 Colombiens, ex-membres des troupes d’élite, “avec des salaires très supérieurs à ce qu’ils pourraient gagner en Colombie”.

“Le roi Salmane ne peut pas se permettre de perdre la face au Yémen”, écrit encore le site d’information moyen-oriental. Surtout “s’il veut promouvoir son fils Mohammed ben Salmane comme possible successeur.” Car celui-ci, jeune trentenaire propulsé vice-prince héritier et ministre de la Défense après l’accession au pouvoir de son père, a joué un rôle de premier plan dans cette guerre. "

Courrier international
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Jeu 3 Déc - 6:33

Témoignage d'un industrile syrien :
(...) Alep était la capitale économique de la Syrie. Nous avions plus de 80 000 usines. Bien plus qu'aucune ville au Moyen-Orient. En 2011, dès le deuxième mois de la guerre, les destructions et les pillages ont commencé. Dès les premiers mois, les rebelles nous ont distribué des tracts exigeant la fermeture de nos entreprises, sinon elles seraient brûlées. Ils ont envoyé ces menaces à tous les magasins et entreprises (...) Une vingtaine de mes amis industriels, membres de la Chambre de commerce, ont été assassinés car ils refusaient de fermer leurs usines (...)

L'une de mes usines se trouvait à Cheikh Najjar, la plus grande zone industrielle. Les rebelles s'en sont emparés en 2011. On m'a dit qu'elle ne m'appartenait plus et que je n'avais pas le droit de la réclamer sous peine de représailles. Mon usine, qui produisait de l'huile d'olive, que je croyais être entre les mains de l'Armée syrienne libre (ASL), était en fait le quartier général de l'État islamique (EI). Une fois cette zone libérée en juillet 2014, j'ai constaté les dégâts. Sur les murs, étaient peints le drapeau de l'EI, il restait les vêtements des jihadistes, leurs tracts (...)

J'ai déposé deux plaintes contre le gouvernement turc, aux tribunaux de Strasbourg et à La Haye. J'ai recueilli des preuves solides, des vidéos, des confessions et des témoins. Beaucoup d'industriels m'appelaient en panique me disant que les rebelles étaient dans leur usine et que des experts turcs étaient avec eux. Les hommes armés ne font pas la différence entre les différentes lignes de production d'une usine. Ils ne savent pas comment désassembler les machines sans les endommager. C'est pourquoi les experts turcs étaient présents, pour choisir leur butin et les envoyer à Gaziantep, à Adana... J'ai reçu plus de 5 000 plaintes d'industriels, victimes de vols. Le butin est parti en Turquie avec la complicité de la police turque. Impossible de faire passer du matériel d'usine facilement. Certaines machines font 20, 30 mètres de long. Ils ont utilisé des camions, sont passés aux postes-frontières, pas à travers des champs d'oliviers (...)
http://www.lorientlejour.com/article/957522/-mon-usine-etait-le-quartier-general-de-letat-islamique-a-alep-.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Sam 19 Déc - 11:58

Le journal le Monde a écrit:Après des années de froid diplomatique, Israël et la Turquie se rapprochent

La Turquie et Israël s’apprêtent à tourner la page de cinq années de brouilles et de déclarations hostiles. Le principe et les détails d’une reprise des relations diplomatiques ont été conclus, mercredi 16 décembre, lors d’une réunion secrète à Zurich, en Suisse, un terrain neutre.

[...] les deux pays envisagent une vaste coopération dans le domaine gazier, avec notamment la construction d’un pipeline israélien passant par la Turquie, destiné à acheminer le produit des gisements offshore prometteurs vers l’Europe.

La Turquie comme Israël ont un besoin criant de nouvelles positives sur le plan diplomatique. La Turquie se trouve engagée dans une crise aiguë avec la Russie, après avoir abattu l’un de ses avions de chasse [...]
Israël, pour sa part, a beau arguer du fait qu’un « nouvel horizon » est apparu dans ses relations avec les pays arabes – soit une convergence d’intérêts face à la menace djihadiste –, l’Etat hébreu se retrouve en situation de repli et d’isolement.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/18/apres-des-annees-de-froid-diplomatique-israel-et-la-turquie-se-rapprochent_4834864_3218.html#IIOHDcjucwKslXyY.99
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Ven 1 Jan - 16:37

Syrie : les Chrétiens dans la tourmente
F. P. – En ce cas, comment expliquez-vous le conflit ?
G. L. – Très honnêtement, je ne vois vraiment pas quelles sont les raisons de la guerre qui déchire la Syrie au moment où nous parlons.
Est-ce une guerre pour la démocratie ? Mais quelle démocratie s’agit-il d’instaurer à la place du système existant ? Celle des Frères musulmans ou du Qatar ? Est-ce une guerre visant à mettre en place un État laïque ? Mais la Syrie, dois-je seulement le rappeler, est un État laïque… Elle est même l’État le plus laïque de la région ! Le Liban n’est pas un État laïque, Israël non plus, nos autres voisins guère davantage…
Parmi les rebelles, nombreux sont ceux qui ne sont pas des Syriens, qui n’ont pas une vision syrienne de la société ; c’est la vraie raison pour laquelle ont eu lieu tous ces massacres de personnes sur la seule base de leur appartenance religieuse. C’est quelque chose de profondément étranger à la tradition syrienne. Ici, en Syrie, on ne parle jamais de sa confession : le régime, malgré tous ses défauts, est parvenu à faire émerger un véritable sentiment national. C’est cela, l’exception syrienne !
On peut vouloir changer les choses, je le reconnais, mais pas par la guerre ! La corruption, raison souvent invoquée pour combattre le régime ? Le Liban ou l’Égypte sont pires que nous. La Syrie ne méritait pas cette guerre. Elle n’a pas besoin de cette guerre. Il faut arrêter la guerre car il n’y aura pas de vainqueur. On a armé une opposition dite « modérée », mais la modération n’existe que sur le papier. Pour quoi faire ? Pour tuer des gens. Le président restera ; nous, nous serons morts !
Suite : http://arretsurinfo.ch/syrie-les-chretiens-dans-la-tourmente/
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 7 Jan - 5:35

Iran-Arabie saoudite. Un conflit qui dépasse le cadre religieux



MamAfrika TV |  Par K.D.W

L’exécution d’Al Nimr et l’escalade entre Téhéran et Riyad, sont devenues prétextes à toutes sortes de spéculation. Certains analystes tentent, alors, çà et là, de confiner le conflit dans une dialectique de type: Perses contre Arabes, Chiites contre Sunnites, théocratie contre monarchie… Mais bien que l’on ne puisse pas nier qu’il y a un peu de tout cela dans la balance, eu égard à l’histoire des deux peuples, on doit reconnaître que la cause immédiate est, plutôt, à trouver dans la présente situation géopolitique du Moyen-orient


La montée en puissance de l’Iran


La montée en puissance de l’Iran, se trouve confirmée par l’accord de juillet 2015 sur le nucléaire iranien. De nouveau fréquentable, le pays est dès lors courtisé par les Américains et les Européens qui en font un négociateur central dans le conflit syrien, par exemple. De plus, le brut iranien commence à s’exporter « officiellement » vers l’Occident. La position de l’Iran est, donc, en train de se conforter dans une région que, jusqu’ici, les Saoudiens semblaient maîtriser. Par ailleurs, ce qui se dit moins, c’est que les Etats unis sont en passe de lâcher l’Arabie saoudite qui devient, en quelque sorte, un boulet attaché à leur cheville. En effet, l’allié historique des Américains étant de plus en plus la cible des groupes tels qu’Aqpa (Alqaïda dans la péninsule arabique) et Daesh (ce même Daesh qu’il a fortement contribué à créer!), voit son protecteur circonstanciel sur le point de l’abandonner.

Le mauvais calcul des Saoudiens

En exécutant Al Nimr (qui est Arabe saoudien, mais chiite), Riad espère, au bas-mot, deux choses: 1- mettre du plomb dans l’aile des négociations irano-occidentales; 2- transformer ce problème géopolitique en conflit confessionnel et mobiliser les Sunnites contre les Chiites. Cependant, les Saoudiens étant de moins en moins crédibles aux yeux de l’ensemble de la communauté musulmane, en raison de la collusion entre, d’une part, leurs intérêts dynastiques considérés comme « pas musulmans » et, d’autre part, les intérêts occidentaux, il ne faut pas s’attendre à un soutien massif en leur faveur. Comment ils peuvent se permettre, d’un côté, de financer le terrorisme ( ils sont loin d’être les seuls!) et oser, de l’autre, accuser, condamner et décapiter Al Nimr, un notable pourtant reconnu pour sa ligne non violente?!

Une dynastie qui cristallise les ressentiments

L’histoire nous enseigne qu’en 1924-1925, Abdel Aziz Al Saoud a fait la conquête du Hedjaz et a mis ainsi fin à près d’un millénaire de règne des Shérifs hachimites, soit la lignée des descendants du grand-père du Prophète de l’Islam. En 1927, il est couronné roi du Hedjaz, un Etat qui comprenait deux importantes villes: la Mecque et Médine. Ce fait historique n’a jamais été oublié, malgré les incessantes intrigues nouées par les Al Saoud pour garder le contrôle du royaume. En vérité, il constitue un élément majeur parmi les motifs qui alimentent les ressentiments à l’égard des princes usurpateurs saoudiens

K.D.W.


En savoir plus sur http://www.mamafrika.tv/blog/iran-arabie-saoudite-un-conflit-qui-depasse-le-cadre-religieux/#jmLwGPiAKuYiJht7.99

http://www.mamafrika.tv/blog/iran-arabie-saoudite-un-conflit-qui-depasse-le-cadre-religieux/
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mar 12 Jan - 2:51

L'aveuglement des cheiks saoudiens, par Israël Adam Shamir
Publié le 09/01/2016
L'aveuglement des cheiks saoudiens, par Israël Adam Shamir
Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je suis d’accord avec le patron du New York Times. On a du mal à digérer la prédilection saoudienne pour le gore. La maison royale des Saoud a choisi de fêter le Nouvel an, Noël et la Nativité du Prophète en faisant fusiller ou décapiter, ou étripailler d’une façon ou d’une autre, quelque quarante sept personnes, baptisées terroristes pour la circonstance. L’un des condamnés à mort est le poète palestinien Asrahf Fayadh qui a terrifié les Saoud  en tant que curateur de leur exposition à la Biennale de Venise, qui a écrit une poésie pleine d’esprit critique, et laissé pousser ses cheveux, tout en fumant des cigares ; autre exécuté, l’ayatollah (évêque) chiite Cheik Nimr al Nimr, « écho des critiques du régime et champion des droits de la minorité chiite dans la province orientale de l’Arabe, mais qui n’appelait  nullement à l’action violente », selon le NYT. Il a été battu, torturé, et abattu.
Ses coreligionnaires horrifiés en Iran ont mis le feu à une annexe de l’ambassade saoudienne tandis que les Saoudiens rompaient leurs relations diplomatiques avec l’Iran. Le Bahreïn en a fait autant : tout petit Etat satellite à la population chiite et dirigé par des sunnites, foyer accueillant pour la Cinquième Flotte US, envahi et occupé par les troupes saoudiennes en 2011 (les Emirats, le Koweit et le Soudan avaient déclassé leurs missions militaires). Il s’avère que les Saoudiens « comptaient sur la furieuse réaction en Iran et ailleurs comme dérivatif aux problèmes économiques chez eux et pour faire taire les dissidents », dit le NYT. Ahurissants, ils ont voulu pousser leur pays au bord de la guerre, comme si les deux guerres en cours en Syrie et au Yémen ne leur suffisaient pas.

Sachant bien qu’ils ne sauraient combattre seuls leur véritable ennemi qui est l’Iran, ils ont appelé à l’aide la Ligue arabe et leur soi-disant Otan islamique anti-terroriste, un « bloc militaire », selon leurs termes. Les dirigeants du dit « bloc islamique » ont appris par la presse qu’ils étaient censés combattre les terroristes de Daech sous la bannière saoudienne. Les exécutions de masse et la réponse iranienne vont peut-être servir à infléchir cette coalition de pays impliqués malgré eux dans le sens du front anti-chiite que souhaitaient les Saoudiens au départ. Daech est leur ami et leur poulain ; les derniers spectacles de décapitations montrent qu’il n’y a guère de différence entre ces frères siamois. Alors que l’Iran est une sorte de démocratie qu’ils abhorrent.
Je voudrais cependant partager avec vous les points de vue d’un universitaire russe indépendant qui a une expérience militaire et qui a la responsabilité de la distribution  du Triple R (« Russian Ranger Reports ») au Yémen et  en Arabie. Il propose une lecture différente du panorama.
A son avis il ne s’agissait pas d’une action froidement planifiée, mais plutôt d’un accès de rage spontané. Le prince Mohamed ibn Salman, fils du roi, déteste son principal concurrent pour le trône, le prince Mohamed ibn Naef, ministre de l’intérieur (dont le père, le prince Naef, est récemment décédé, sapant les chances de son fils d’accéder au trône) et c’est lui qui aurait arrangé l’exécution du cheik Nimr pour mouiller le prince ibn Naef dans le conflit avec les chiites locaux. Il lui avait pris sa garde nationale, le laissant sans protection en cas de troubles. Peut-être est-ce bien là l’explication, et les guerres éclatent pour des raisons encore plus minimes; ce genre d'évènements demandent à être minimisés, n’appellent pas à une analyse militaire ou politique. Nous avons oublié, à notre époque raisonnable, que les monarchies absolues sont mues par des facteurs très humains. Et quoi de plus humain que la folie ?

Quelque chose ne tourne pas rond dans les caboches épaisses des cheiks saoudiens. Au lieu de jouir sereinement de leur excellente bonne fortune, ils laissent les délires de toute puissance les mener à leur perte. Freud faisait le lien entre ce sentiment et l’érotisme annal, et ce ne serait pas une surprise pour un lecteur attentif de Lawrence d’Arabie. Certes, toute femme pourrait guérir un homme de semblables illusions, mais dans la vie sexuelle strictement séparée des Saoudiens, ces découvertes personnelles adviennent trop tard.
Dieu sait qu’ils ont eu toutes leurs chances. Jadis seigneurs féodaux d’une bande de sable reculée,  appelée Nejd au cœur du désert d’Arabie, ils ont raflé aux descendants hachémites du Prophète le Hijaz avec les joyaux de la Mecque et de Médine. Ils se sont alliés avec les financiers US et avec les militaires, changeant leur pétrole en montagnes de dollars, en palaces, en jets privés.
Les musulmans ordinaires n’ont rien gagné à cette inondation monétaire. Telle une malédiction plus qu’une bénédiction, leurs pétrodollars ont détruit tout ce qu’ils touchaient. Les Saoudiens ont envoyé leur prince Ossama ben Laden en Afghanistan, et ils ont ruiné le pays. C’est leur argent qui a dévasté la Tchétchénie, la Bosnie, le Kossovo, la Somalie, la Libye, la Syrie, le Yémen. En ce moment ils minent le Niger, le Tchad et le Nigéria.

N’en doutons pas : le grand méchant Occident, l’Otan et le Pentagone réunis n’auraient jamais été capables de dévaster  le monde musulman sans la connivence saoudienne.
Ils se sont autoproclamés défenseurs de l’islam sunnite, mais ont prêté main forte aux US pour détruire le plus puissant Etat sunnite entre tous, l’Irak de Saddam Hussein, et se sont réjouis de la chute de Saddam. Ils ont provoqué l’effondrement du gouvernement musulman démocratiquement élu du président Morsi, et ont installé à sa place un dictateur militaire, qui s’est avéré moins obéissant que ce qu’ils espéraient. Je n’exagère pas : la chute de Morsi est le résultat d’un complot fomenté et financé par les Saoudiens. Ils ont mis en œuvre les méthodes jadis appliquées contre le dernier gouvernement soviétique de la Russie : ils ont créé de toutes pièces la pénurie alimentaire et pétrolière, et envoyé des voyous payés pour répandre l’insécurité. Une fois Morsi chassé, comme par magie, pénuries et voyous ont disparu. Les salafistes sponsorisés par les Saoudiens ont soutenu le coup d’Etat militaire et contribué au bannissement des Frères musulmans.
Ils n’ont nullement soutenu les plus opprimés parmi les musulmans sunnites, les Palestiniens de Gaza, lorsqu’ils ont du subir la brutalité du blocus israélien et des bombardements. Certes, ils avaient promis (et même « engagé ») des milliards pour la reconstruction de Gaza, mais pas un sou n’a été remis de fait aux intéressés. Les Saoudiens sont très généreux en promesses, mais ne lâchent rien en matière de paiements réels (je l’ai appris à mes dépens ; un journal saoudien avait publié mes essais sur la Palestine pendant l’intifada : ils avaient promis de l’argent pour cela, mais je n’en ai pas vu la couleur). Ils dépensent leur fric en importations de luxe et en armes, et en exportation de leur idéologie extrémiste, sous couvert de religion, en direction d’autres communautés et pays musulmans.  
Les Saoudiens sont malfaisants depuis longtemps. En tant que témoin extérieur, j’ai été estomaqué d’apprendre qu’ils sont encore plus détestés que les Israéliens par les Arabes en général, qu’il s’agisse des Palestiniens, des Egyptiens ou des Libanais. Mais ils sont de pire en pire. Ils ont comploté avec l’Otan, et avec leur horrible nain jumeau le Qatar, pour anéantir la Libye. Ensuite, ils ont transféré le vaste arsenal militaire de Kadhafi en Syrie grâce aux bons offices de leurs amis turcs. Ils ont été le moteur caché derrière la guerre en Syrie et ce sont eux qui ont poussé Erdogan à rentrer en guerre. Mais jusqu’à maintenant ils préféraient agir dans une ombre propice.
Ils ont attrapé un complexe typiquement israélien, le complexe de l’enfant gâté encouragé par ses parents en adoration (les US) quand il leur prend l'envie d'arracher les pattes et les ailes à des êtres vivants. Rien ne saurait forcer les US à condamner les Saoudiens ou les Israéliens. L’existence du royaume d’Arabie Saoudite est la preuve que le lobby juif n’est pas la seule raison de la politique US au Moyen Orient, et n’est pas la seule source de nuisances dans la région.
Le complexe israélien, c’est le sentiment qu’on peut faire tout et n’importe quoi. Ce genre de sales gosses finit en prison, et c’est la mentalité des dirigeants saoudiens. Leurs projets déments vont se fracasser parce qu’ils sont trop ambitieux alors que leurs capacités sont limitées. Incapables mentalement de reconnaître leurs limites, ils accusent l’Iran de tous leurs ratages. L’Iran a ses propres problèmes mais l’Iran n’est pas guidé par la fatuité dans ses rapports avec les Saoudiens, alors que les Saoudiens sont obnubilés par l’Iran.
Des diplomates en poste en Arabie m’ont confié que les Saoudiens sont indifférents à la cause palestinienne comme à Daech. Pour eux, il n’y a qu’un seul problème au monde, et c’est l’Iran. En cela ils font la paire avec Israël, où Netanyahou en est totalement obsédé. Israël et les Saoud, c’est le grand couple sémite infernal. Des deux Israël est relativement sobre, tandis que les Saoudiens sont portés sur les coups de sang et les délires, mais sont incapables de mettre en œuvre leurs projets.
J’ai remarqué leur attitude anormale (au sens médical du terme) lorsque le chef des services secrets saoudiens, le Prince Bandar, était venu à Moscou pour tenter d’acheter le président Poutine. Il lui avait offert quinze milliards de dollars en échange de la Syrie. Poutine avait poliment décliné l’offre, mais l’incident avait fait froncer les sourcils à plus d’un officier russe : cela leur rappelait douloureusement l’époque d’Eltsine, quand il était courant d’accepter des offres de ce genre, avec des tarifs bien plus modestes, certes.
Dans d’autres pays ex-soviétiques, leurs offres sont rapidement interceptées avant de devenir voyantes : les Bulgares vendent leurs armes à Daech tandis que l’Ukraine fournit les Saoud en militaires professionnels. Le prince Bandar est resté quelques jours de plus à ruminer son échec à l’hôtel Lotte de Moscou, saoul comme une barrique tous les soirs et donnant la migraine à la sécurité russe.
Les Russes ont fait de leur mieux pour être gentils avec les Saoudiens. Si vous imaginez qu’après la longue litanie de leurs transgressions les Russes devraient simplement détester leur culot, vous n’avez rien compris. Ils veulent garder les contacts et les communications ouvertes. Il faut une action hostile directe, comme l’attaque d’un de leurs avions, pour que les Russes en viennent à déclarer les hostilités, et les Saoudiens ne sont jamais allés aussi loin.


D'ailleurs les Russes ne sont pas une timide exception. Personne ne veut indisposer les Saoudiens. Ils ont su se tirer d’affaire lorsque leurs ressortissants ont été impliqués dans les attentats du 11 septembre. Ils peuvent commettre n’importe quelle atrocité, et personne n’y verra d’objection. Sous cet angle, ils sont peut-être au second rang par rapport à Israël, mais pas forcément. En 1981, Israël s’est battu bec et ongles contre la décision du président Reagan de vendre des avions AWACS aux Saoudiens,  et ils ont perdu (ce qui est le seul cas où les Israéliens ont perdu, jusqu’à l’accord nucléaire avec l’Iran, tout récent). De fait, le seul homme d’Etat occidental d’expérience qui ait osé défier les Saoud est la ministre des Affaires étrangères suédois, l’indomptable Margot Wallström, et elle avait également fait la leçon aux Israéliens, s’attirant des glapissements holocaustiques.
Les Saoudiens ont visiblement franchi les bornes, en attaquant le Yémen dans un acte d’agression franche contre un voisin. Et cette guerre ne sent pas bon du tout. Tandis que tout le monde s’est focalisé sur les décapitations massives du jour de l’an, à minuit, au moment où chacun trinquait avec ses amis, les Saoudiens (en fait le prince Mohamed ibn Salman) ont déclenché l’attaque aérienne la plus massive sur Sana et sur d’autres villes. Ils ont bombardé l’aéroport et la base aérienne de Dailami, le centre d’affaires de l’expo Apollo, les villages d’origine d’Ali Saleh, ex-président du Yémen, cadeau un peu spécial pour la nouvelle année. Au même moment, avec leurs troupes marocaines, leurs forces ont été battues en franchissant la frontière de Haradh, les Houthis ont pénétré en Arabie et pris des positions en territoire saoudien, à quelques milles de la frontière.
Bref, la nuisance et la cruauté ne remplacent pas les talents au combat. Les Saoudiens ne sont pas de vrais combattants. Ils peuvent lâcher des bombes sur les infortunés Yéménites, mais l’Iran c’est une autre paire de manches. L’Iran a bien plus de troupes, de chars, d’expérience, et de population. Cependant les Saoudiens ont un budget militaire énorme, plus de 56 milliards de dollars, face aux 6 milliards iraniens. Cela implique probablement qu’aucun des deux ne déclenchera la guerre par volonté propre. Aucun des deux n’est assez fort pour venir à bout de l’adversaire.
L’Iran peut espérer que les problèmes internes au royaume vont provoquer sa désintégration sans qu’il faille trop le pousser depuis l’étranger. Les Saoudiens peuvent espérer avoir le soutien israélien. Aux US il y a de solides forces pro Saoud et pro-israéliennes qui ont été écrasées, mais non pas éliminées par Obama. De sorte qu’il y a de minces chances de guerre, mais elles ne sont pas nulles.
Les Russes n’essaient pas d’intervenir. Ils sont pris par leurs combats victorieux en Syrie, ils ont aidé les forces gouvernementales à reprendre Homs et Alep. Les Russes ont offert leur médiation dans le conflit avec l’Iran, mais cela ne devrait pas être fructueux. Poutine préfère une mauvaise paix à une bonne guerre, et c’est ce qu’il a suggéré tant aux Saoudiens qu’aux Iraniens.
Quel dommage que les Saoudiens ne comprennent pas que leur problème n’est pas l’Iran. Ils ont poussé la chance et leurs ressources trop loin. Ils ne peuvent pas livrer deux guerres et en même temps vendre leur pétrole pour rien, juste pour couler l’Iran et la Russie, tout en sabordant leurs programmes sociaux, et en poussant les chiites à la révolte en décapitant leur prédicateur bien aimé. S’ils n’étaient pas obsédés par leur envie de répandre leur idéologie agressive, ils pourraient vivre merveilleusement bien, et des centaines de milliers de gens seraient heureux et en vie à Tripoli, à Alep, à Aden, à Grozny. Mais les dieux rendent d’abord fous ceux qu’ils veulent perdre.
Traduction : Maria Poumier

Joindre Israel Shamir:  adam@israelshamir.net
Publication originale dans Unz Review.
http://plumenclume.org/blog/72-l-aveuglement-des-cheiks-saoudiens-par-israel-adam-shamir
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 18 Fév - 4:49

SOUTIEN A DAESH ? Syrie: l’armée turque se prépare à envahir Azaz, au nord de la Syrie

Avant toute chose, nos condoléances les plus attristées au peuple turc éprouvé, après l’attentat meurtrier d’Ankara. Plus de 28 personnes tuées.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

L’armée turque, inquiète de l’effondrement imminent des terres des terroristes détenus au nord de la Syrie, a envoyé du matériel et des troupes à l’une des villes frontalières turques près de la frontière syrienne.

A la suite des récentes victoires de l’armée syrienne et des combattants kurdes contre les terroristes dans les provinces d’Alep et de Lattaquié, la Turquie a peur. Elle a déclaré que, si les Kurdes prennent la ville d’Azaz, elle rentrera en guerre.


En savoir plus sur http://www.mamafrika.tv/blog/soutien-a-daesh-syrie-larmee-turque-se-prepare-a-envahir-azaz-au-nord-de-la-syrie/#PrEA2rGcPrkFBqxR.99
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 18 Fév - 4:50

l'analyse de Bassam Tahhan
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Jeu 18 Fév - 18:32

Bassam Tahhan a fait ses études au Séminaire Sainte-Anne des Pères Blancs, à Rayak, au Liban. Reçu major au baccalauréat en Syrie, puis major à la faculté de lettres de l’université d'Alep, il a obtenu le prix d’excellence Gulbenkian pour les universités du Proche-Orient. En 1972, il est nommé maître-assistant à la faculté de lettres de l’université d’Alep.

Il poursuit ses études doctorales en France à l’École normale supérieure, rue d’Ulm, à Paris, où il a soutenu sa thèse en 1979

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bassam_Tahhan
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Sam 20 Fév - 17:46

On la surnomme "la guerre oubliée". Elle oppose depuis le 25 mars 2015 une coalition sunnite dominée par l'Arabie saoudite à un mouvement insurrectionnel yéménite qui était parvenu à chasser du pouvoir Abdel Rabo Mansour al Hadi, le président contesté de la République du Yémen. Après onze mois d'opération saoudienne de "pacification", plusieurs ONG internationales s'indignent du degré de violence de nos alliés saoudiens. Celles-ci dénombrent plus de 7.000 morts, pour la plupart victimes des bombardements du régime wahhabite. Le 24 janvier dernier, le porte-parole du ministère yéménite de la santé Tamim Chami a avancé, quant à lui, le bilan de 23.900 morts. Plusieurs Etats européens s'enrichissent de la guerre au Yémen et alimentent ainsi le terrorisme international qui frappe l'Europe. Le 25 février prochain, le Parlement européen devra se prononcer sur une motion cruciale qui aura une double mission : celle de protéger le peuple yéménite et les citoyens européens. Jamais dans l'histoire, le destin du Yémen n'a été aussi lié au nôtre.



L’Arabie saoudite est le pays le plus riche du monde arabe avec un Produit intérieur brut de 750 milliards de dollars en 2013.

Le Yémen est le pays le plus pauvre du monde arabe avec un Produit intérieur brut de 35 milliards de dollars en 2013

Le fossé économique qui sépare ces deux pays se double d’un autre contraste qui aide à mieux comprendre la violence du premier pays contre le second.

L’Arabie saoudite est en effet le pays le plus pauvre de la Péninsule arabique sur le plan culturel. Le peu de civilisation que l’Arabie saoudite a connu ces derniers siècles a tout simplement été détruit par la dynastie au pouvoir. Le wahhabisme, idéologie officielle de la famille saoudienne, rejette toute forme d’expression artistique qui consacre le génie humain.  

Seul compte le gigantisme insipide et le luxe outrancier. Même la foi y est érigée en bien de consommation.

A l’inverse, le Yémen est le pays le plus riche de la Péninsule arabique sur le plan culturel.  

On ne compte plus le nombre de palais et de maisons antiques, de mosquées et de châteaux, de jardins et de musées à découvrir dans ce pays.

Malgré l’extrême pauvreté du pays, le raffinement y est érigé en art de vivre.  

Qui n’a pas été émerveillé devant l’architecture des maisons ocre et blanc de la ville antique de Sanaa, face à leurs tours en pisé de terre et en brique cuite ?

Des villes entières du Yémen sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il y a près d’un an, l’Arabie saoudite a déclaré la guerre à ce pays secoué par de graves troubles politiques.

Le prétexte invoqué par le régime de Riyad à son intervention militaire était la menace que ferait peser des rebelles d’inspiration chiite et les troupes fidèles à l’ancien président du pays Ali Abdallah Saleh au gouvernement d’Abdel Rabbo Mansour al Hadi, leur homme de paille.

En réalité, Riyad craint avant tout de perdre le contrôle du Yémen et cultive donc le mythe de l’invasion iranienne pour s’assurer la fidélité des micro-Etats de la péninsule arabique.

Le "président du Yémen" al Hadi est à ce point soumis à la coalition pro-saoudienne qu’il se propose aujourd’hui d’offrir l’archipel de Socotra, véritable joyau géologique, zoologique, botanique et archéologique du Yémen aux Emirats arabes unis (EAU) et ce, pour une durée de 99 ans (Al Mayadeen TV, 11 février 2016).

Pour garder sa tutelle sur le Yémen, le Roi Salmane d’Arabie saoudite et les monarchies qui lui font allégeance dans le cadre du Conseil de coopération du Golfe (CCG) font preuve d’une violence inouïe à l’encontre de la population yéménite qu’elle soit pro ou anti-rébellion.

Ponts et chaussées, mosquées et musées, hôpitaux et cimetières, usines et vergers, l’occupant saoudien n’épargne aucune infrastructure, aucune ressource, ni aucune vie au Yémen.

Depuis onze mois, l’opération saoudienne se poursuit en violation de toutes les lois de la guerre. Même les fêtes de mariage y sont la cible des bombardiers saoudiens.

Le Royaume wahhabite poursuit une politique de terre brûlée sur une terre déjà brûlée par la sécheresse, la famine et la misère. Tous ces crimes sont menés au quotidien loin de nos caméras.

Les Etats européens ont longtemps laissé faire leur allié saoudien. Il y a donc peu d’espoir de voir la guerre prendre fin dans un avenir proche.

Toutefois, le 25 février prochain, devant l’ampleur des destructions, le Parlement européen devra se prononcer sur une résolution condamnant les pays qui vendent des armes à l’Arabie saoudite.

L’an dernier, la Grande Bretagne a vendu des armes au régime wahhabite pour un montant de 3 milliards de livres sterling (Daniel Boffey, Guardian, 13 février 2016).

Le régime saoudien est aussi le premier client en armement de la Wallonie. En 2014, des licences d’armes wallonnes ont été octroyées à l’Arabie saoudite à hauteur de 4,3 milliards d’euros. Pour brouiller les pistes, une partie des pièces détachées wallonnes servant à la fabrication de blindés légers sont envoyées en Arabie saoudite via le Canada (Le Soir, 7 janvier 2016).

La France n’est pas en reste puisqu’en 2015, le pays a engrangé 16 milliards d’euros en commandes de matériel militaire dont 75% à destination de l’Arabie saoudite.

A l’heure où la communauté internationale a fait de la lutte contre le terrorisme une priorité planétaire, l’Europe ne peut continuer à soutenir un régime dont l’action militaire alimente le terrorisme djihadiste.

Les principaux bénéficiaires des bombardements saoudiens au Yémen sont en effet l’Etat islamique alias Daech et Al Qaeda dans la Péninsule arabique (AQPA).

Ce constat est confirmé par de nombreux organes de presse.  

D’après l’agence Reuters, "Al Qaeda et le goupe jihadiste Etat islamique (EI) ont tiré parti de dix mois de guerre civile au Yémen pour étendre leur présence à Aden" (Reuters, 16 février 2016).

En effet, depuis 330 jours, les avions du roi Salmane déversent quotidiennement des tapis de bombes sur les territoires houthis de l’ouest du pays tout en veillant à épargner les forces de Daech et d’AQPA.

Les deux groupes terroristes peuvent entre-temps prospérer à condition de parvenir à éviter quelques rares tirs ciblés de drones US.

En d’autres termes, l’action militaire de l’Arabie saoudite au Yémen profite pleinement aux groupes terroristes avec lesquels le royaume partage une même haine anti-chiite.

Et comme nous l’avons amèrement constaté, les groupes terroristes actifs au Yémen ne se contentent pas d’exterminer les « hérétiques » de l’islam.  

Plusieurs massacres de civils commis en Europe, notamment les attentats de Paris du 13 novembre 2015, portent en effet la signature de Daech.

Quant au massacre de Charlie Hebdo, il a été précisément revendiqué par Al Qaeda... au Yémen (AQPA).

Les frères Kouachi, auteurs du massacre, se sont tous les deux entraînés au maniement des armes dans les rangs d’Al Qaeda au Yémen.

Si l’on veut nous protéger du terrorisme, il nous faut isoler le régime saoudien dont le ministre de la défense Mohammed Ben Salmane est, selon le journal The Independent, l’homme le plus dangereux du monde.

Hier encore, le journaliste saoudien Dahham Al ’Annazi annonçait sur Russia Today que le régime wahhabite disposait de l’arme atomique et qu’un test était en préparation.

La condamnation de nos gouvernements et de nos vendeurs d’armes, complices d’un régime qui nourrit le terrorisme international est par conséquent une nécessité.

Il en va de notre liberté et de notre sécurité.
http://michelcollon.info/La-paix-au-Yemen-garantie-de-notre.html?lang=fr
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Lun 22 Fév - 3:49

Finalement il existe encore des journalistes digne de ce nom en France...
Enfin un reportage qui informe correctement sur la syrie! Bravo a France 2 pour cette emission  qui releve le niveau de l'information en France (parcque faut dire que cetais tombé bien bas) :

avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Mer 24 Fév - 13:46

Hier, suite à de longues négociations entre diplomates et experts, la Russie et les Etats Unis sont enfin parvenus à un accord régulant le cessez-le-feu en Syrie. Accord équilibré et rationnel, confirmant les positions depuis longtemps défendues par la Russie. Raison pour laquelle il serait surpenant que ces dispositions soient mises en oeuvre sans accrocs. Et déjà les "terroristes modérés" s'insurgent.

Le cessez-le-feu entre les forces de la coalition russe, américaine et l'armée régulière syrienne avec les groupes armés d'opposition doit entrer en vigueur le 27 février (...) Les conditions du cesez-le-feu sont précises. D'ici le 26 février minuit heure syrienne, les parties combattantes doivent se déclarer d'accord pour déposer les armes. De cette manière, le territoire sur lequel les combats devront cesser sera déterminé. En revanche, les combats continuent contre l'état islamique, Al Nusra et les groupes considérés comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'ONU.

L'intervention télévisée officielle du Président russe a également été rendue nécessaire, non seulement pour annoncer l'évènement, qui est de taille, mais aussi pour couper court au flou informatif lancé par les médias anglo-saxon ne précisant pas particulièrement la continuation des combats contre Al Nusra.

On retrouve même dans le Washington Post la confirmation que l'opposition dite modérée voulait que Al Nusra soit inclu dans les groupes contre lesquels les combats prennent fin. Ce qui aurait mis, par exemple, fin aux combats pour la libération d'Alep et arrangé la Turquie (...)

Le second point important consiste en l'obligation faite aux fameux "terroristes modérés" de se déclarer avant le 26 au soir pour être enfin déterminés ... comme modérés. Depuis longtemps la Russie demande cette fameuse liste des groupes d'opposition modérée, liste que les Etats Unis n'ont jamais voulu, pour une raison ou pour une autre, fournir. Maintenant, la balle est dans leur camp. Car soit ces opposants armés - mais modérés - font, en quelque sorte, leur coming out et les combats cesseront contre eux, mais eux aussi devront cesser les combats contre l'armée régulière syrienne pour se restreindre à la lutte strictement politique. Soit ils restent dans la clandestinité pour continuer la lutte armée contre l'état syrien, mais ne pourront plus prétendre au statut d'opposant modéré. Ils rentreront directement dans la catégorie "terroristes" (...)

Deux conclusions sautent déjà aux yeux:
1) Une pression très forte est faite pour que les combats cessent contre Al Nusra, un des groupes terroristes les plus efficaces, même si ici nous ne l'entendons pas dans le même sens que Fabius (...)
2) Si jamais, ne sait-on jamais, le cessez-le-feu est respecté, il permettrait aux forces régulières syriennes, n'étant plus attaquées par divers groupes armés, de se regrouper dans le combat contre les groupes terroristes principaux. Ce qui renforcerait leur efficacité et donc l'état syrien. Dans tous les cas, ce sera un moment de vérité: qui est réellement dans l'opposition politique et qui dans le terrorisme.

Face à cela, il semble évident que les Etats Unis et leurs alliés vont contrattaquer. La manière la plus simple est de mettre en place une carte de l'opposition qui rende impossible les frappes et les combats avec des territoires intensément imbriqués les uns aux autres. L'autre manière, tout aussi simple, sera d'imputer à la Russie des frappes contre des groupes non terroristes (...)
http://russiepolitics.blogspot.fr/2016/02/accords-de-cessez-le-feu-en-syrie-la.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15179
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Jeu 25 Fév - 21:06

L’Arabie saoudite appelle ses ressortissants à quitter le Liban

Après avoir suspendu son aide militaire au Liban, l’Arabie saoudite a appelé ses ressortissants à quitter ce pays et à ne plus s’y rendre.

Selon ‘‘Al-Arabyia’’, le ministère des Affaires étrangères saoudien a appelé les Saoudiens à ne plus se rendre au Liban et ceux qui y séjournent ou y résident actuellement à rentrer au pays.

suite:
Cette décision, qui s’ajoute à celle relative à la suspension de l’aide militaire au pays du cèdre, les responsables saoudiens la justifient par «la position d’hostilité dont le Liban fait montre à l’encontre de l’Arabie saoudite, notamment celle du Hezbollah qui s’approprie l‘Etat libanais».
L’Arabie saoudite reproche aussi au Liban de n’avoir pas condamné l’incendie de l’ambassade saoudienne en Iran au lendemain de l’exécution de 47 chiites saoudiens, début janvier dernier.

Ces pressions saoudiennes visent à mettre la pression sur ses alliés sunnites au Liban et à enfoncer un coin entre les communautés qui y coexistent, très difficilement du reste, le but étant aussi de tenter d’isoler le mouvement chiite pro-iranien du Hezbollah.

C’est une manoeuvre dangereuse, qui risque de peser lourdement sur l’économie libanaise, dépendante de l’Arabie saoudite et des pays du Golfe, et de braquer davantage le Hezbollah, très impliqué aux côtés du président Bachar El-Assad et de son régime chiite en Syrie. Cela s’appelle jouer avec le feu…

source: http://www.kapitalis.com/
Le ministère Qatari des Affaires Etrangères a appelé " ses ressortissants à ne pas se rendre au Liban".


Le ministère a également appelé ses ressortissants qui se trouvent au Liban à quitter le pays et à contacter l'ambassade qatarie pour qu'elle facilite leur départ.


leb.gov
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Dim 27 Mar - 16:46

Daech intégralement chassé de Palmyre, l'armée syrienne reprend le contrôle de la cité antique
INTERNATIONAL - L'armée syrienne a repris dimanche 27 mars le contrôle total de Palmyre après en avoir chassé les jihadistes du groupe État islamique qui tenaient cette ville antique du centre de la Syrie depuis près d'un an, a affirmé à l'AFP une source militaire à Palmyre.

"Après de violents combats nocturnes, l'armée contrôle entièrement la ville de Palmyre, y compris le site antique et la partie résidentielle. Ils (les jihadistes) se sont retirés".

D'après cette source, les combattants de l'EI "se sont repliés vers Sokhné, Raqa et Deir Ezzor", leurs fiefs dans le nord et l'est de la Syrie. L'annonce de cette libération intervient quelques jours seulement après l'arrivée de l'armée aux portes de la cité antique.

Les unités d'ingénierie de l'armée sont en train de désamorcer des dizaines de bombes et de mines à l'intérieur de la cité antique" qui contient des trésors détruits en partie par le groupe extrémiste, a précisé dimanche la même source militaire

Appui russe

Les forces prorégime ont lancé le 7 mars une offensive pour reprendre Palmyre à l'EI, qui s'était emparé en mai 2015 de la ville et ses ruines antiques classées au patrimoine mondial de l'Unesco. L'armée syrienne était appuyée au sol par des miliciens prorégime, des combattants chiites du Hezbollah libanais et des unités d'élite de l'armée russe.

Le secteur des ruines antiques était totalement désert car personne n'ose s'y aventurer à cause des mines posées par les jihadistes et parce que le terrain est totalement à découvert et donc exposé à des tirs de snipers, avait constaté un journaliste de l'AFP, qui se trouvait sur une colline à l'ouest de Palmyre.

eaucoup d'hélicoptères étaient engagés dans la bataille, tout comme les Russes. Ils "combattent au sol, dans l'air et s'occupent aussi d'intercepter les communications entre (les combattants de l'EI)", avait indiqué un officier, faisant état d'un centre de commandement conjoint avec eux.

"L'implication de l'aviation russe a été considérable au début avec 150 raids lorsque nous devions nous emparer des collines autour de la ville", avait-il ajouté. "Maintenant, elle a largement diminué, c'est une bataille de rue".

Les avions russes ont mené plus de 40 sorties de combat ces 24 dernières heures, visant plus de 150 positions "terroristes", selon le ministère russe de la Défense.
http://www.huffingtonpost.fr/2016/03/27/daech-palmyre-chasse-controle-armee-cite-antique_n_9552204.html
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum